Édition du
26 March 2017

Lyes Laribi. L’Algérie des Généraux

L’Algérie des Généraux

Lyes Laribi, Max Milo, 256 p ., 18 euros.  2007

Mot de l’éditeur

Depuis son indépendance, l’Algérie est dirigée par des Généraux qui maintiennent le pays dans la guerre civile et la misère. Mais comment fonctionne et perdure ce pouvoir ? Arrêté et torturé en Algérie pour avoir créé un syndicat étudiant libre dans les années 1980, accusé d’islamisme et souvent inquiété depuis, Lyes Laribi a été confronté de près à la Sécurité Militaire, la police politique de l’État.

L’auteur dresse l’historique des querelles internes entre le clan du général Zeroual et celui du général Nezzar : coups d’Etat, combines économiques, crimes politiques qui s’étendent de 1962 à 1999…

Aujourd’hui, Lyes Laribi décèle derrière le gouvernement de l’actuel président, Abdelaziz Bouteflika, la main-mise d’un troisième clan de Généraux, prolongement de ces nomenklaturas corrompues.

Cette courageuse enquête de l’auteur de Dans les geôles de Nezzar est une critique inédite et passionnée de l’histoire récente de l’Algérie.

Une invitation à rendre au peuple algérien la confiance et la parole qui leur ont été confisquées.

Préface de Ghazi Hidouci, statisticien, économiste, ministre de l’Économie et des Finances d’Algérie durant le gouvernement d’ouverture et de réforme (1989-1991).

Avec un tableau inédit de la hiérarchie militaire algérienne depuis 1964.


Nombre de lectures : 4240
4 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • radjef said
    18 juin 2011 at 19 h 17 min - Reply

    Bonsoir tout le monde. Plus il y a de livres plus je me sens rassuré. Perpétuer la tradition du savoir et du militantisme, faire la promotion de la citoyenneté, de l’ordre politique et intellectuel est le meilleur moyen pour démasquer le mensonge e et combattre la junte au pouvoir. Donc nous ne pouvons que saluer L Laribi, Ghazi Hidouci, A Belarbi, Sançal…pour le travail qu’ils accomplissent pour permettre à la société algérienne de retrouver ses repères et ses marques, mais également de se réconcilier avec ses valeurs tant locales qu’universelles.




    0
  • zaftoualaft
    18 juin 2011 at 21 h 31 min - Reply

    Pof! des généraux sans bataille. Nos véritables généraux sont nos glorieux martyrs.Que Dieu les comble dans son vaste Paradis.




    0
  • Bladi
    19 juin 2011 at 2 h 32 min - Reply
  • mazighedine
    19 juin 2011 at 13 h 07 min - Reply

    salem,azul

    bref,généreaux de pacotille.

    cordialement.vive l’ALGERIE independante.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique