Édition du
26 July 2017

Algérie : Le ministère de la Justice secoué par un grave scandale de corruption !

In Algérie-focus

18 juin 2011


 

Le ministère de la Justice est secoué par un grave scandale en Algérie. Et pour cause, le procureur près le tribunal de Bir Mourad Rais a placé jeudi le directeur du service d’application des jugements du ministère de la justice en détention provisoire ! Ce haut responsable censé veiller au respect de la Loi est mêlé à une grave affaire de corruption. En effet, aussi incroyable que cela puisse paraitre, ce haut responsable du ministre de la Justice percevait depuis longtemps des pots-de-vin de la part de plusieurs personnes afin d’influer sur l’application des décisions prononcées par la Justice.

Ainsi, surveillé de près par les agents de la police judiciaire, ce responsable véreux a  été arrêtée en flagrant délit de corruption à l’intérieur même de la voiture d’un citoyen à qui il a exigé une somme colossale d’argent pour intervenir et annuler une décision de justice prononcée à son encontre. Selon les premiers éléments de l’enquête, ce haut cadre du ministère de la Justice a exercé un chantage à l’encontre de cette personne pour la pousser à payer rubis sur l’ongle en échange de cette sale besogne. Fort heureusement, les services de la Police Judiciaire ont pris l’accusé en flagrant délit de corruption, après avoir surveillé depuis plusieurs jours ses déplacements. Mais malgré cela, le prévenu a, lors de son audition, déclaré que c’était un règlement de compte, ajoutant qu’il n’avait agi qu’en tant que responsable qui reçoit un citoyen ! Et bien sûr, pour le recevoir, ce responsable exigeait à son administré  de se munir d’un gros sac de fric ! Décidément, nos responsables ne seront jamais à court d’arguments pour justifier la corruption…..

Amine Malik


Nombre de lectures : 7889
27 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Elforkan
    19 juin 2011 at 20 h 46 min - Reply

    Dans les journaux algériens et ce depuis une dizaine d’années on lit chaque jour que des trafiquants de drogues ont été arrêtés,des responsables ou simples citoyens impliqués dans des affaires sordides ont été arrêtes, des criminels ont été écroués..etc..si on s’amuse à faire le décompte de ces criminels , je trouverai facilement 30 millions de personnes !!!!

    la question qui se pose, sommes nous tous des maffieux, ou bien il n’y a qu’une poignée, mais qui sitôt arrêtés, sitôt libérés !!!

    Tant qu’il n’y aura pas d’exécutions de traitres en plein public, on croit à rien !!! c’est de la propagande comme quoi, »vous voyez nous luttons contre la corruption », mais, messieurs à quoi ça sert d’arrêter des maffieux le matin pour les libérer ensuite le soir ??????




    0
  • Elmoustaquim
    19 juin 2011 at 21 h 02 min - Reply

    Démissionner monsieur le ministre de la justice faite le pour l’ALGERIE,faite le pour l’institution que vous représente avant qu’il ne soit trop tard…………




    0
  • Sami
    19 juin 2011 at 21 h 10 min - Reply

    il vaux mieux dire : le ministre illègitime de l’injustice algerienne !!!!!
    La justesse des mots est tres importante
    Cordialement




    0
  • A.Hocine
    19 juin 2011 at 22 h 20 min - Reply

    Apres lecture de cette information, je comprends pourquoi le ministre de la justice a dit aux deputes de l`Apn que la corruption elle existe partout. Le Bougre il en sait quelque chose !!




    0
  • Redman
    19 juin 2011 at 22 h 31 min - Reply

    salam

    la question est ; est ce qu’ils vont revoir les affaires affectés par ces influences !!!!

    A+




    0
  • dilmi kouraiche
    19 juin 2011 at 22 h 46 min - Reply

    C’est un exemple parmi les causes de la tragédie nationale que le pauvres malheureux ont payés la facture de l’injustice.




    0
  • Ammisaid
    19 juin 2011 at 23 h 16 min - Reply

    Il faut faire le compte de tout l’argent qui est rentré dans notre depuis au moins dix ans (environ 700 à 800 milliards de dollars) et ensuite voir où il est passé et là se trouve tous les voleurs.




    0
  • abd el allah el muslim
    20 juin 2011 at 1 h 02 min - Reply

    no commente.




    0
  • Afif
    20 juin 2011 at 13 h 31 min - Reply

    Lutter contre la corruption, c’est très facile. Il suffit de demander aux impôts de faire leur travail en exigeant de chacun de nous de répondre à la question suivante : « Min Aïna Laka Hadha ? », en commençant bien sûr par les plus hauts responsables de l’Etat, et en descendant la hiérarchie jusqu’au simple citoyen qui a des choses à se reprocher et dont la richesse est suspecte.

    Tout le reste, c’est du bla bla pour faire perpétuer le statu-quo.




    0
  • radjef said
    20 juin 2011 at 20 h 20 min - Reply

    Bonsoir tout le monde. Ci aprés le dernier classement des corrupteurs en Algérie:
    1- Les généraux….100 points
    2- Le CTRI(drs)….99 points
    3- La gendarmerie..98 points
    4- Les anciens faux moudjahidine…98 points
    5- Les ministres et Sonatrach…97 points
    6- Les services des douanes…96 points
    7- La justice…96 points
    8- Les impots et les services du fisc…95 points
    9- Les banques…95 points
    10-Les baltadjias et delinquants de Bouteflika…94 points
    Le peuple qui a perdu tous les matchs compte 0 points est condamné à la relégation. Radouane Bendali et El Hadef vous diront le reste. Hannachi, Serrar et Raouraoua vont animer une coànference de presse au cours de la quelle ils vont revenir sur ce dernier classement-.




    0
  • Djamil
    22 juin 2011 at 12 h 16 min - Reply

    Typiquement l’Algérie..




    0
  • guerriere de la lumière
    22 juin 2011 at 15 h 47 min - Reply

    Algérie : Le ministère de l’Injustice secoué par un grave scandale de corruption !
    _
    ! *
    ! * !
    ! * !
    ! * !
    *! !
    * ! !Vérité!
    * ! ——–
    * !
    ! !
    ! !
    ! !
    ! !
    !Mensonge! !
    ——— !
    !
    !
    ——-




    0
  • guerriere de la lumière
    22 juin 2011 at 15 h 50 min - Reply

    Excusez le message precedent, j’avais illustré par un dessin basique une balance où le mensonge pesait plus lourd que la vérité dans ce Ministère de toutes les Injustices, malheureusement le schéma n’est pas sorti!




    0
  • wassim
    23 juin 2011 at 2 h 46 min - Reply

    Les p’tits, on les chope, c’est bien, mais faudra un jour songer à choper aussi les gros corrompus de ce pays à commencer par le 3/4 de président!




    0
  • Adele Nazih
    24 juin 2011 at 14 h 11 min - Reply

    Bravo AFIF, tu as mis dans le mille. En effet pourquoi compliquer les choses et se disperser inutilement, il faut juste décréter une opération « justification des biens et autres éléments de train de vie ». Et pas question de répondre « ça vient de ma femme », car à leurs femmes aussi le peuple lui assénera « MIN AÏNA LAKI HADHA ????? » et ainsi de suite jusqu’à la source!
    En fin d’opération tous les maux, je dis bien tous les maux, et je pèse mes mots, tous les maux de notre pays vont disparaitre comme par magie. Et de la magie il en faut. Le tour de magie consiste à décider les décideurs de lancer l’opération, sachant qu’ils sont les premiers concernés, parions, en risque zéro, qu’ils ne le feront jamais. Pas assez bête! Pas assez bête pour scier la branche sur laquelle ils sont confortablement assis! Le seul remède c’est que le peuple ne le leur demande pas, mais le fasse lui même.
    La solution est désormais de reprendre la phrase qui a été prononcée il y a déjà 40 ans(!!) et la jeter dans la RUE : MIN AÏNA LAKA HADHA????? Comme un véritable Hymne National. Le cauchemar sera fini à jamais, et l’on pourra alors cesser de fumer du thé !




    0
  • SAID
    24 juin 2011 at 22 h 57 min - Reply

    La corruption est le corollaire de l’injustice de la hogra. Que ce soit au ministere de l’injustice ou au ministere des faux moudjahidines, que ce soit aux services de l’insecurite ou du dedouanement des conteneurs, l’exemple est donné par les « representants du peuple » qui ne courent que pour leurs avantages.
    Chers concitoyens, faites au moins une chose ; ecrivez à ces energumenes de deputes et leurs presidents, dites-leur ce que vous pensez d’eux et de leur comportement, c le minimum, adhaafou eliman !

    Aujourdhui j’ai appris que nos soldats se sont pris à la population civile de AZAZGA parcequ’ils ont ete la cible des « amis de belkhadem », et c’est la population civile qui paie. Dénoncez et informez votre entourage sur le comportement de la pegre qui squatte le pays depuis 1962.
    Surtout ne pas se taire, à defaut d’agir.
    cordialement




    0
  • Mokhtar
    25 juin 2011 at 14 h 53 min - Reply

    Beaucoup de gens n’ont pas compris qu’à partir de 62, la gestion de la chose publique est « confiée » (le mot est très juste car le seul critère était la confiance) à des responsables qui n’étaient pas du tout obligés de gérer leur département à plein rendement.On se contentait de 20 à 30% de résultats acceptables, le reste , on ne cherchait pas trop à faire de remarques au « gestionnaire » surtout s’il fait preuve de zèle , de docilité et de respect de la nomenclatura , sa progéniture et sa cour.Pour la justice , c’est plus flagrant , si 20 à 30% arrive à avoir un procès « normal » le reste du pourcentage , ils peuvent s’en remettre à la justice divine.
    Depuis 1962 , y a t il eu un seul responsable qui a démissionné pour le motif de ne pas pouvoir faire son travail dans les normes.Aucun ni aucune.Tout le monde s’en fout .Le peuple paye.




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    13 juillet 2011 at 16 h 05 min - Reply

    ce n’est qu’un maillon d’une longue, très longue chaîne de corrompus, de corrupteurs et de traîtres, des terroristes d’un genre pourri en puissance, qui me donnent envie de vomir, en criant : Dégagez bandes de làches.




    0
  • Mezine Mohammed
    29 janvier 2013 at 14 h 46 min - Reply

    Monsieur le responsable de la rédaction du journal « le quotidien d’Algérie. Rubrique « Courrier des lecteurs » ou autres….
    Suite aux aux abus de pouvoir de certains juges de la juridiction de Tiaret, qui ont touché à notre honneur et à notre dignité en bafouant toutes les lois, nous vous demandons de bien vouloir insérer dans vos colonnes cet appel de détresse adressé à Monsieur le Ministre de la justice et garde des sceaux. Remerciements anticipés avec toute notre bonne foi et notre haute considération du droit d’informer sur les abus constatés par des victimes lésés par le pouvoir abusif de certains juges de Tiaret.
    Appel à Monsieur le Ministre de la justice et garde des sceaux.
    Monsieur le Ministre,

    Avec tout le respect que je dois à votre honorable fonction, et au regard de votre esprit d’équité et je justice, je vous tiens informer, Monsieur le Ministre, d’un abus de pouvoir flagrant et caractérisé de la juridiction du premier et du second degré de Tiaret, devant être, normalement, la protectrice de la légalité.

    Je m’élève, Monsieur le Ministre, contre l’arbitraire commis par ces deux niveaux de juridiction dans leurs décisions juridictionnelles rendues au nom du peuple Algérien les 12/11/2012 et 20/01/2013 qui acquitte, sans motifs et sans base légale, l’inculpé au procès pénal poursuivi pour vol, contre lequel d’ailleurs le parquet, en première instance, a requiert un an de prison ferme et cent mille dinars d’amendes.

    Je dénonce haut et fort l’abus de pouvoir de cette même juridiction. Et pour cela, je vous demanderais avec instance, Monsieur le Ministre, en ma qualité de victime au procès, de diligenter urgemment une enquête aux fins de mettre la lumière sur les tréfonds de cet acquittement douteux et qui en dit long sur les tenants et aboutissants de cette affaire manipulée de bout en bout par des magistrats qui ont agi au détriment de la loi sortir d’embarras le mis en cause.

    Restant à votre entière disposition, veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’assurance de ma très haute considération.

    Références: Jugement pénal n° 07211/12 du 12/11/2012 et arrêt pénal n° 00647/13 du 20/01/2013.

    Monsieur Mezine Mohammed

    Tiaret.




    0
  • Samir
    17 avril 2013 at 7 h 17 min - Reply

    Un pays sans justice,est un pays sans avenir!




    0
  • Aflatouch
    17 avril 2013 at 23 h 16 min - Reply

    Bonjour

    Le terme corruption ne traduit pas tout a fait les faits, il s’agit de détournement de biens publics, qui ne traduit pas non plus, le vrai terme c’est la vol des algériens, de chaque algérien. Si Mr X est coupable de corruption, cela ne veut pas dire grand chose. A l »inverse si on dit qu »il a volé tous les algériens, tout algérien est alors concerné.

    Ce que je dis ce n’est pas pour faire de la sémantique mais pour poser une question : pourquoi une ONG étrangère peut déposer plainte, et pas les algériens alors que la loi prévoit la recevabilité de la plainte ou requête, lorsqu’il y a un intérêt évident pour le plaignant.

    http://www.algerie360.com/algerie/une-ong-depose-plainte-aupres-de-la-justice-ghlamallah-et-son-entourage-accuses-de-dilapidation/

    Amicalement




    0
  • BOUTERFIF MESSAOUD
    3 août 2013 at 14 h 23 min - Reply

    Monsieur le ministre.
    permettez moi de vous presenter ma requete vu que jai adressé a votre direction divers correspondance avec tous les détails mais aucune suite ou intervention pour voir mes dossiers mes terres sont occupées depuis 10 ans alors que je possede tous les actes de proprieté atnsi que mon logement ainsi que d’autres agissements et des faux témoinages qui sont pris en considération malgrés que tous et claire si vous voyez mes dossiers vous allez comprendre comment ça marche je suis pret a me presenter avec mes dossiers au niveau de vos services meme les experts font se qu »ils veulent mais les responsablres ferment l’oeil
    j’espere que ma requete sera prise en consideration




    0
  • nabil
    19 juin 2014 at 19 h 48 min - Reply

    rien ne marche dans ce bled ni justice ni économie ni politique domaine social c’est nul !!!!!!!!!!




    0
  • younes
    19 juin 2014 at 22 h 01 min - Reply

    lorsque la justice ne va pas rien ne va!




    0
  • BOUTERFIF MESSAOUD
    22 juin 2016 at 22 h 28 min - Reply

    voila dix que j’écris au divers ministre qui se sont sucedé dans ce ministere mais aucune réponse on dirait qu’ils savent que leur homme de justice ont dirait qu’ilk n’éxiste rien en algerie comment que notre pays ne s’occupe pas des problemes des citoyens qui critent justice mais les divers ne veulent pas prendre les réclamations des citoyens ils néglige le citoyen esperons que l’algerie changera sans ces hommes qui ferme l’oeil et laisse le pauvre citoyens il faut penser et prendre les créclamations du citoyen au serieu parce que c’est le seul moyen de stabiliset l’algerie il faut agir dans les mleuilleurs délais c’est trés grave de laisser ces choses qu tout les citoyens cri salutations




    0
  • HAMADACHE Ghania née Meslem
    12 avril 2017 at 23 h 07 min - Reply

    Bonsoir, je suis la maman de Hamadache Amine divorcé qui un droit de visite de sa fille Lina cela fait ,6 mois qu’il demande une application du jugement,en respectant toutes les démarches auprès du tribunal de cheraga,rien à faire Un certain Nacer M. s’oppose,en lui disant refus et dossier détruit, de quelle justice en parle en Algérie, n’importe qui fait la loi,la mère de la fille est avocate, elle connait les rouages et fait en sorte, avec je ne sais quel moyen,pour faire ce qu’elle veut,la corruption est flagrante au tribunal de cheraga,la voyoucratie à quel saint il faut s’adresser SVP,pour ses droits fixés par un jugement.très cordialement.Meslem Ghania




    0
  • HAMADACHE Ghania née Meslem
    12 avril 2017 at 23 h 29 min - Reply

    Mr Malik allez au tribunal de cheraga, écoutez la misère des gens due aux bassesses des hommes de loi les administratifs payés pour pourrir la vie aux citoyens, la justice est en dérive la loi n’est pas appliquée ,elle n’existe pas c’est leur loi ,ces fonctionnaires de l’État font l’État c’est très grave ils n’ont peur de personne même des lois il est grand temps de remettre les pendules à l’heure et faire comprendre à ces voyous qu’ils ne sont pas au dessus des lois ,je veux citer un certain Nacer M. qui est persuader d’être un intouchable ,vu son comportement indigne vis a vis de sa tutelle, des honnêtes Algériens et du tribunal,je dirais que ce fonctionnaire de justice est un hors la loi




    0
  • Congrès du Changement Démocratique