Édition du
30 March 2017

***URGENT*** Emeutes à Ouargla en ce moment

Les émeutes reprennent a Ouargla, plusieurs routes bloquées et rassemblement devant le siège de la Wilaya. Les gens scandent contre la corruption et le chômage.


Nombre de lectures : 3413
24 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Elforkan
    19 juin 2011 at 16 h 50 min - Reply

    On n’a que trop parlé !!
    Habouna Allah 3alla el président !
    Hasbouna Allah 3alla les généraux.
    Hasbouna Allah 3alla les responsables qui importent la drogue et empoisonnent la jeunesse .
    Hasbouna Allah 3alla les ministres maffieux et voleurs qui vident les poches de leurs fréres et remplissent les caisses de nos ennemis en France, suisse et Amérique !
    Hasbouna Alla wa ni3ma al wakil 3alihoum
    Notre Prophète disait 03 douas Allah les exaucera
    1/Douas du jeuneur jusqu’à ce qu’il rompt son jeune
    2/Doua du malade, jusqu’à sa guerrison
    3/et le doua du persécuté, du madhloum, du mahgor, mahgor par ceux en qui il a placé sa confiance, et tout son espoir mais qui en fin de compte n’ont fait que le trahir.
    Alors je profite de ce privilège pour dire : Qu’Allah fasse geler le sang dans leurs veines et qu’il fasse que la fortune qu’ils ont malhonnêtement amassée causera leur perte et la perte de leur proche ! amiiiiiiiiine !!




    0
  • Sami
    19 juin 2011 at 20 h 17 min - Reply

    Il faut de la solidarite entre les mouvements de contestation ! il faut de la solidarite entre toute l’opposition réelle pour faciliter et rejoindre toutes les forces vives , ou restées vives du peuple !!
    la solidarite est un element essentiel pour aboutir au changement souhaité , .. pas le changement de facade que veut le regime qui joue à cache cache pour desorienter le peuple !
    Qu’Allah aide tout algerien qui cherche son droit dans ce pays qui a ete transformé en une jungle




    0
  • Rédaction LQA
    19 juin 2011 at 22 h 21 min - Reply

    شباب ولاية ورقلة ينظمون مسيرة ويطالبون لقاء وزير الداخلية حاملين شعار « العدالة نائمة والحقرة قائمة »

    أضيف في 19 يونيو 2011
    نظم اليوم الأحد 19 جوان شباب من ولاية ورقلة مسيرة سلمية احتجاجا على « البطالة وضعف التنمية المحلية وانتشار الفساد ».

    وحسب شهود عيان فإن المسيرة بدأها (قرابة 300 شخص وفق تقديرات الشهود) في حدود الساعة التاسعة صباحا، بتجمع أمام مفترق طرق سوق الحجر أمام مقر دائرة ورقلة، حيث قاموا بقطع الطريق بالمتاريس وإضرام النار في العجلات المطاطية.

    ثم تحول التجمع إلى مسيرة سلمية، انطلقت من أمام مقر الدائرة مرورا بساحة أول ماي ثم البريد ثم مستشفى محمد بوضياف ثم مجلس قضاء ورقلة وانتهاء بمقر الولاية. وحمل المتظاهرون شعارات مكتوب عليها « نريد إسقاط الفساد »، و »العدالة نائمة والحقرة قائمة »، و »نريد مقابلة وزير الداخلية ». كما رددوا شعارات تندد بالحقرة وتطالب بالعدالة وبالحق في الحياة الكريمة وفق نفس الشهود.

    ويقول « مدني. م » وهو شاب من بين المحتجين إن « شباب المنطقة يعاني من مشاكل كثيرة مثل انعدام فرص العمل، والتهميش، وضعف التنمية المحلية مثل الإنقطاعات المتكررة للكهرباء »، وأضاف « ما زاد من حدة غضبهم هو أن الإدارة عاجزة، والمنتخبون المحليون لا يعبؤون بمشاكل سكان المنطقة ».
    الجزائر تايمز




    0
  • A.A
    20 juin 2011 at 1 h 01 min - Reply

    Pourquoi les américains , les européens, les sud-asiatiques vivent mieux que nous les algériens, sont heureux et profitent pleinement de la vie.

    1 – leur meilleurs élites(compétences humaines) sont le centre des décisions de leur pays respectifs.
    2 – Ils ont une justice libre et indépendante et personne n’est au dessus des lois.
    3 – leur représentants sont choisi par le peuple , d’une façon transparente et démocratique.
    4 – Ni leur police, ni leur gendarmes, ni leur militaires ne se mêlent de la politique et surtout sont tous en dessous- des lois et règlements , de la justice.
    5 – Ils produisent plus qu’ils ne consomment, une production aussi compétitif que diversifié, respectant toutes les normes de qualité mondiale.




    0
  • Elforkan
    20 juin 2011 at 20 h 39 min - Reply

    @ monsieur A.A………….trés bonne question !

    pourquoi tous sont heureux sauf nous !
    La seule raison est que nous sommes musulmans et eux, ils ne le sont pas ! il y a ceux qui vont s’étonner et pourtant c’est la vérité, lorsqu’on se dit musulman , alors qu’on n’est que de vulgaires hypochrites, la punition divine est immédiate et terrible, exactement pareil à celui, dans certaines juridictions, qui plaide coupable ou non coupable , s’il plaide coupable , la sanction est minime, et s’il plaide non coupable , alors qu’il est coupable et qu’on arrivera le prouver , la sanction est maximale; nous les algériens on a plaidé devant Dieu non coupable, nous nous disons gens de paix  »muslimine » » alors qu’en réalité nous sommes coupable d’ hypochrisie ( gouvernants et gouvernés), alors automatiquement la punition est maximale !!! c’est ça la raison à mon sens !
    L’Islam, c’est bon c’est une trés belle religion, c’est une arme efficace……mais elle est à double tranchant !!




    0
  • D B
    20 juin 2011 at 22 h 14 min - Reply

    @Elforkan
    J’ai vraiment hésité avant de m’adresser à vous, parce que je craignais que mon message ne soit mal perçu. Mais j’ai fini par me convaincre que je ne pouvais pas me brider au point de ne pas exprimer mes convictions profondes.
    Je suis heureux que vous puissiez vous exprimer librement sur cet espace. J’ai toujours rêvé de cela, de ce droit inaliénable de n’importe qui, de quelque ancrage politique, idéologique ou religieux soit-il, de pouvoir s’exprimer en toute liberté, sans entrave aucune, si ce n’est celle qui préserve le droit des autres. J’ai lu attentivement toutes vos interventions, je le confesse avec un certain agacement. Savez-vous pourquoi ? Parce que vous ramenez tout à une perception et un angle presque outrancièrement religieux. De cette veine de prédicateur autiste qui ne comprendrait pas que l’on puise ne pas être d’accord avec la parole de Dieu. Parce que ce n’est pas lui qui parle, mais Dieu, par sa bouche.
    J’ai ressenti, dans vos écrits, et dans vos postulats, comme un balisage de la pensée. Comme si nous ne pouvions réfléchir, ni réagir que dans un cadre strict, presque un carcan moral, qui ramène tout à sa propre consistance, à ses propres repères, une sorte d’éteignoir de la pensée libre. C’est un peu comme si, au moment où nous nous réunissons dans une agora faite pour tous, où nous nous disputons sur ce que nous devons faire pour le bien de la Cité, vous, vous arriviez avec un escabeau, que vous montiez dessus, et que vous nous asséniez des limites à ne jamais transgresser, comme si vous nous enfermiez dans un couloir sinueux qui ne débouche que sur une seule vérité, celle de Dieu lui-même.
    Or, moi, je parle pour moi, je refuse de me laisser enfermer dans quelque couloir que ce soit. Parce que je suis un homme libre. Ma relation à Dieu, si tant est qu’elle existe, ne regarde que moi, et elle se déroule hors l’Agora. Je ne dénierai à personne le droit d’invoquer son Dieu, de pratiquer sa religion, ni même de s’en servir pour habiller son discours politique, et ses projets de société. Parce que toute société est bâtie sur des valeurs civilisationnelles, même inconscientes. Et même que je me battrai, et même que je me bats, pour que les islamistes aient droit de cité, dans le respect de la volonté populaire avant tout. Avant tout! Je ne vous interpelle pas. Loin de moi toute volonté de vouloir neutraliser ce qui n’est pas conforme à mes propres convictions, mais je voudrais que vous compreniez que votre foi, que je respecte, ne soit pas brandie comme un couperet. Je ne crois pas que les discours monopolisateurs, de quelque idéologie ils se revendiquent, puissent être porteurs du bien souverain dont ils se réclament. Bien au contraire. Ils sont souvent des répulsifs, qui font peur et qui font le jeu des forces mauvaises qui les utilisent. Nous en avons eu la preuve sanglante dans notre pays. Je suis d’une génération qui a connu une autre Algérie, et des aspirations enthousiastes, même si eles ont échoué sur des rivages infames. J ne crains pas de m’affirmer dans la plénitude de toute mon identité, dont l’islam est une pierre d’achoppement, un ciment de tous les miens, même si je suis un bien piètre pratiquant. Mais de grâce, cher Monsieur, laissez nous la liberté d’être ce que nous voulons être, tant que nous ne vous privons pas du droit d’être ce que vous voulez être. Libre à vous de regler votre vie comme vous l’entendez, mais ne nous enfermez pas dans vos logiques, ni dans vos états d’âme. Libre à vous d’exprimer vos opinions, et vos convictions, lorsque le cadre de la discussion s’y prête. Mais je ne comprends pas que vous fassiez un cheval de bataille de l’islam sur n’importe quel sujet. Cela me met personnellement mal à l’aise. Il serait peut-être plus indiqué de vous départir de votre escabeau, et de vous armer de rhétorique profane, si j’ose dire, ou mieux encore, de logique.




    0
  • houda
    20 juin 2011 at 22 h 59 min - Reply

    Le salut à tout le monde, en particulier à Mr Benchenouf, loin l’idée de venir à la rescousse d’El Forkan, je me suis sentie aussi visée que lui, en tant que musulmane convaincue que l’Islam est une référence assez large pour englober toutes nos aspirations profanes et spirituelles, c’est mon avis, plutôt ma conviction, je ne l’impose à personne. la démocratie n’est-elle pas déifiée de nos jours, gare à celui qui ose émettre des critiques sur ce concept, on essaie de nous complexer vis à vis de ce concept aussi creux qu’hypocrite, moi aussi le mot démocratie galvaudé ici là aussi bien par les américains, les russes ou les français me fait peur, de q chacun se sent agressé par l’autre du moment qu’il ne le comprend pas
    désolée pour cette polémique




    0
  • D B
    20 juin 2011 at 23 h 59 min - Reply

    @houda
    J’ai été proprement étrillé, lynché sur le net, et c’est vérifiable, traité d’intégriste caché, et même d’agent de l’Iran, c’est rigolo, parce que j’ai défendu le droit des islamistes de s’exprimer, et de plaider pour leur projet de société, tant qu’ils s’inclinent devant la volonté du peuple. Cela a déplu aux demi-crates, et ca m’a fait plaisir que ca leur déplaise. Mais c’est parce que je crois en la véritable démocratie, pas celle dont vous dites qu’elle est déïfiée, et qui n’est qu’une vaine façade. Moi, je crois en la démocratie intégrale, qui met tout le pouvoir entre les mains du seul peuple. Et c’est cela qui élève les peuples au rang qui doit être le leur, ni celui des moutons, ni celui des naufragés de la pensée. C’est la démocratie, et rien que la démocratie, qui rendra à l’homme toute sa dignité. Et tout ce potentiel de génie et de générosité qui est en lui, et qui n’a pas besoin de religion pour se forger des principes qui placent l’homme, et la vie en général, au centre de lui-même, là où sa conscience attend d’être éveillée au bien, et au sublime. Et la religion, dans cet enjeu, peut devenir le souffle qui élève vers l’ineffable, ou le poids pesant, qui l’aplatit, et le rapetisse, et le roule dans le benjoin made in taiwan.




    0
  • Afif
    21 juin 2011 at 1 h 30 min - Reply

    @ Houda @ El Forkane :

    Disons chiche au frère Benchenouf en proclamant l’annulation de l’article 2 de la constitution qui fait de l’Islam la religion de l’état, article très peu appliqué en vérité lorqu’on voit tous les maux sociaux qui pourrissent le pays et, en contrepartie de cette annulation, exigeons une vraie démocratie comme le souhaite notre frère Benchenouf, une démocratie qui donnera de vrais représentants du peuple, lesquels voteront à coup sûr des lois inspirées des principes islamiques, conformément aux aspirations du peuple qui les a élus, et qui plus des lois qui seront appliquées puisque nous serons dans une vraie démocratie.

    La démocratie véritable est la meilleure garantie pour appliquer les valeurs de l’Islam. C’est dans les systèmes des dictatures et des monarchies que l’Islam est réellement bafouée, la meilleure caricature de ce constat pouvant être illustrée par le tourisme sexuel et pédophile dans le pays d’Al Emir Al Mou’minines. Si le peuple marocain était dirigé par des représentants qu’il aurait préalablement élus démocratiquement qui n’auraient aucune tutelle monarchique, le Maroc n’aurait jamis connu le fléau du tourisme pédophile.




    0
  • houda
    21 juin 2011 at 12 h 31 min - Reply

    Bonjour tout le monde, mon respect particulier à Mr Benchenouf,merci pour votre réponse, je tiens à travers ce message à vous exprimer tout mon respect devant votre humanisme, votre engagement infatigable pour les causes justes, votre tenacité devant les critiques, tout ce que vous publiez je le lis avec un grand plaisir et un grand intérêt. C’est cette capacité de tolérance et cette largesse d’esprit qui nous manque tant en Algérie. J’ose espérer que LQA sera le rassembleur de tous les algériens dans toutes leurs différences, en encourageant les uns et les autres à s’écouter à se comprendre, à s’accepter. Cet espace est fréquenté par différentes sensibilités qui traversent notre société, il est indispensables que ces sensibilités coexistent dans le respect mutuel et l’acceptation de l’autre, pour la simple raison que nous sommes tous des algériens, nous sommes condamnés à vivre ensemble avec nos différences. Chacun de nous a sa propre référence et il pense que c’est la meilleure, comment faire pour concilier tous les avis divergents ? s’exclure les uns les autres ?
    Je dois aussi relever qu’il ya le principe universel de la majorité, il se trouve que la majorité du peuple algérien soit musulmane, il est tout à fait logique que l’islam soit notre référence, sans pour autant dénier aux minorités leurs droits élémentaires, car dans le cas contraire on sera dans une situation dont je préfère l’expression en arabe qui dit : الاقلية الساحقه و الاغلبيه المسحوقه
    Mon respect à tout le monde




    0
  • Elforkan
    21 juin 2011 at 16 h 04 min - Reply

    @DB
    Mon cher ce que vous dites je l’accepte, parce qu’en fin de compte vous n’avez dit sur moi que la vérité quant à moi, quoique je fasse je ne peux etre autre chose que moi-meme, si je cite souvent des versets ou des hadihs c’est parce que j’ai la ferme conviction que notre salut est dans le retour aux sources, mais aux athentiques sources.En conséquence,et en tant que musulman , je ne peux , ne croire aux dires de notre Prophéte et particuliérement tel celui-là  »je vous ai laissé deux choses, si vous vous y cramponnez vous ne vous égareriez jamais, le livre d’Allah et ma Sunna » et puis Dieu nous a mis en garde de suivre des chemins tortueux, ces idéologies qui n’ont apporté que malheur à l’humnité  »et voilà, mon chemin dans toute sa rectitude, suivez le donc, et ne suivez pas les sentiersqui vous écartent de sa voie »
    Enfin de compte derriére l’Islam, le musulman authentique, et je précise bien, l’authentique ne chercherai que vivre en paix et en sécurité……et humblement, pas plus.
    Je prends souvent le Prophète (saws) et ses compagnons comme exemple à suivre,non pas parce qu’il jeunaient tout le temps ou faisaient la prière nuit et jour….mais surtout, ils vivaient comme vit le commun des mortels, manger de ce que mangeait le commun des mortels, et s’habiller comme s’habillait le commun des mortels, et les dures lois de l’Islam, ils les appliquaient d’abord sur eux meme et leurs proches, avant de les appliquer sur les autres !
    C’est plus fort que moi, mon cher frére, je les aime, c’est plus fort que moi, jamais à travers mes humbles ecrits( je ne suis pas un intellectuel) je n’ai cherché à agacer l’autre , chercher querelle ou polimiquer.
    cordialement.




    0
  • Rachid
    21 juin 2011 at 17 h 00 min - Reply

    Salam alaykoum,

    Le bras de fer sera en faveur de ceux qui sont organisés !
    Les contestations doivent donner naissance à une plateforme commune. Cette plateforme commune est le socle commun. Celle de l’union sacré, c’est un pacte authentique. Il nous faut le rappeler sans cesse autour de nous inchaAllah.




    0
  • Elforkan
    21 juin 2011 at 18 h 40 min - Reply

    @Afif
    Sincérement je n’arrive pas à comprendre une chose, je ne veux pas polimiquer mais seulement comprendre, certains disent que la religion c’est un problème personnelle et que ça ne doit concerner que notre cercle privée, mais si j’empréte cette logique aux laics, je dira de meme que la laicité, croire ou ne pas croire, croire aux lois humaines, c’est un problème personnelle et ça ne doit en aucun cas concerner tout le monde ! pourquoi cette maniére de raisonner des laics ? pourquoi le droit positif doit nous étre imposé , alors que nos lois inspirés de la chariia ne doivent concerner que notre cercle privé ?….mais pourquoi ? y’ a t’il des arguments objectifs pour etayer leurs thèses ?

    D’ailleurs je dirai à nos frères laics, que nous les croyants ( je l’éspère!) nous sommes les plus lésés dans ce bled qu’est l’Algérie :
    1/ Nous sommes sous la coupe de lois (laics) humaines
    2/ Nous sommes pesécutés
    Les laics eux sont mieux lotis, ils vivent sous leurs lois (laics), mais sont comme nous persécutés !!!!

    Les laics sont mieux lotis, mais seulement ils pleurnichent pour avoir le maximum !
    Laissons le peuple choisir et jurons de respecter son choix, s’ils veut vivre sous la chariia ,(l’authentique)à ne pas confondre avec l’intégrisme ,ou l’ extremisme etc…mais plutot des lois qui sont là pour moraliser un peu notre société, tant mieux pour lui..et si le peuple choisi les lois laics,tant mieux pour lui !




    0
  • Afif
    22 juin 2011 at 0 h 10 min - Reply

    @ Al Forkane :

    J’ai apprécié ta réponse au frère Benchenouf. A ce sujet, je voudrais que tu saches que je n’ai pas apprécié ta douâa suivante : « Qu’Allah fasse geler le sang dans leurs veines et qu’il fasse que la fortune qu’ils ont malhonnêtement amassée causera leur perte et la perte de leurs proches ! amiiiiiiiiine ». La douâa suivante ne serait-elle pas plus agrée par Dieu LE Tout Puissant que la précédente en disant : »Allah yahdihoum » ou bien « Hasbia Allah oua Niîma Al Wakil ». Ce que je n’ai pas apprécié moi, à ma toute petite échelle, c’est d’associer les proches des criminels à leurs parents, quel est le crime de ces proches qui sont peut-être des enfants ou des vieilles femmes ? En quoi sont-ils responsables des actes de leurs parents criminels?

    Deuxièmement en ce qui concerne les laïcs : le fait que j’ai demandé dans mon précédent post l’annulation de l’article 2 de la Consitution « L’Islam, religion de l’Etat » me ferait passer pour un laïc. Mais en même temps, je suis absolument certain et j’ai confiance dans le peuple algérien qui, s’il disposait d’une vraie démocratie, élirait des gens qui voteront des lois qui s’inspireront de la Chariâ et de la Sounna du Prophète QLSSSL : interdiction des taux d’intérêts bancaires, interdiction de la consommation d’alcool dans les lieux publics, lutte contre la corruption sur la base du principe khatabien incontournable « Min Aïna Laka Hadha » (d’où tiens-tu cela, éducation islamique dès l’école primaire, le respect du travail et du travail bien fait, la justice au-dessus de tous, la solidarité envers les nécessiteux et le prélèvement de la Zakat sur tous les biens abandonnés, non productifs et non utiles à la société, etc.,etc…

    Si tu veux vraiment vivre dans un état qui respecte les préceptes de notre religion, il n’y a pas d’autre choix que la démocratie.




    0
  • D B
    22 juin 2011 at 9 h 26 min - Reply

    @Elforkane et Houda
    Merci pour vos réponses, où la gentilesse le dispute à la sagesse.




    0
  • Elforkan
    22 juin 2011 at 15 h 20 min - Reply

    @Afif et DB
    « je n’ai pas apprécié ta douâa « …..Oui, c’est vrai que dés fois on s’emporte, mais dorénavant votre conseil, je le prendrai en considération.

    @ DB…..Merci, à vous également monsieur.




    0
  • Adel
    22 juin 2011 at 16 h 08 min - Reply

    @DB et El-Forkan

    Bonjour,

    Je crois que si les Algériens et Algériennes sincèrement attachés a l’islam affichaient moins leur croyance et en parlaient moins, mais, en revanche, appliquaient avec plus de rigueur les préceptes de l’islam a leur niveau (famille, travail, rue, souk, etc.), beaucoup de choses s’amélioreraient très vite dans notre pays. C’est d’ailleurs un mal profond que nous trainons depuis l’indépendance : en théorie, nous maitrisons tout, mais en pratique, tout est tordu.

    Cordialement




    0
  • D B
    22 juin 2011 at 18 h 43 min - Reply

    @Adel
    Tout à fait d’accord Adel. J’ai connu dans mon enfance un cheikh vénérable, qui était un cheikh tarika, le cheikh Hocine Abdesmed rabi yerhmou. Il était la bonté même. Habillé comme un pauvre, la mine débonnaire, quand il sortait de ses dévotions, et qu’il faisait une petite promenade en ville, il passait dans la rue, avec une mine ravie, et le regard qu’il posait sur les gens était indulgent, fraternel, et quand nous le voyions apparaître nous nous arrêtions de jouer, pour le voir passer, comme dans un film au ralenti. Nous étions sous le charme de cet homme, sans rien connaître des choses de la religion. Étions nous influencés par nos aînés, ou irradiait-il d’un mystère qui apaisait nos jeunes coeurs ? Je ne le sais pas. Mais ce que je sais, c’est que dans mon imaginaire, l’islam s’était personnifié en ce vieil homme qui avait un regard de miel. Je ne l’ai jamais vu ni en colère, ni en train de sermonner quiconque. Il se contentait de sourire doucement, et tout s’apaisait autour de lui.
    J’ai appris bien plus tard qu’il se consacrait à une pratique très rigoureuse, puisqu’il jeûnait presque tout le temps, pendant toute une vie, et qu’il était à la tête d’une organisation très discrète qui portait secours à ceux qui en avaient besoin, tout en douceur, sans gasba ni tbal.




    0
  • houda
    22 juin 2011 at 19 h 24 min - Reply

    @ DB et Adel, vous avez complètement raison, l’islam n’a rien d’ostentatoire au contraire, il nous exhorte d’être modeste et discret sinon on tombe dans le الرياء
    chose défendue par l’islam, le vrai musulman c’est comme vous avez décrit le vénérable monsieur; le prophète ne disait pas que le musulman من سلم الناس من لسانه و يده mais malheureusement notre société a mal et s’est détourné du vrai islam c’est le pourquoi de ce mal-être et de ce désarroi,nous vivons une crise morale plus que politique ou économique, il est peut être temps de poser le vrai diagnostic.
    Que Dieu sauve notre chère Algérie




    0
  • Elforkan
    22 juin 2011 at 23 h 17 min - Reply

    @Adel
    Non je ne suis pas du tout d’accord avec vous lorsque vous dites qu’on doit afficher moins notre croyance, et en parler moins….non, non, on a pas honte de ce qu’on est , quoique vous avez raison dans une certaine mesure, lorsque s’afficher et en parler ne s’accompagnerait pas d’actes concrets sur le terrain, le bon comportement avec tout ce que cela impliquerait.
    Quant à s’afficher que pour le plaisir de s’afficher, qui croit-on tromper ? les gens ? Dieu ? on ne tromperait que notre propre personne;et nos actes, malheureusement pour nous, sont là, à l’affut guettant notre moindre faux pas pour nous dénoncer et nous montrer aux autres sous notre véritable nature.

    Nous ne sommes pas des saint, c’est vrai, nous sommes faillibles, et faible comme toute personne humaine…mais sincérement, je ne crois pas du tout que notre faible foi ou notre faiblesse nous poussera jusqu’à voler des milliards comme le fit monsieur le ministre du pétrole, ou toucher des pots de vin ( haut fonctionnaires au ministère de la justice) ou bourrer les urnes lors d’un vote..ou massacrer tout un village…il y a quand-meme des limites !!!!!




    0
  • Afif
    23 juin 2011 at 14 h 29 min - Reply

    @Adel :

    Ton dernier post m’interpelle car, pendant longtemps, je commençais mes posts par la formule « بسم الله الرحمان الرحيم ». Il est évident que mon intention était d’afficher ma croyance bien sûr, mais ce, dans le seul but de savoir qui est qui, et pour dire qui je suis, tout simplement.

    La seule chose sur laquelle on devrait être d’accord, c’est de condamner la surenchère et l’exclusivisme en religion.

    Et en tout état de cause, et pour abonder dans ton sens, un vrai croyant doit conformer ses actes à ses paroles.

    Enfin, je voudrais bien que quelqu’un me réponde sur ma proposition d’extirper de la constitution son article 2 « l’islam, religion de l’état », car à mon sens la foi du peuple est plus forte que le texte constitutionnel qui, de toute façon, n’est pas en vigueur en ce qui concerne cet article.




    0
  • Elforkan
    23 juin 2011 at 16 h 27 min - Reply

    @Affif
    « Islam religion de l’état »
    personnellement, je suis avec vous, d’accord pour abroger cet article.
    et j’irai meme plus loin, évitant de dire « algérie pays musulman », pays africain ou maghrebin, ni plus !
    On n’a que trop porté préjudice à l’Islam avec ce fameux art1 et ce « peuple musulman algérien ». certains occidentaux convertis à l’Islam ne cessent de remercier Dieu d’avoir connu l’Islam, avant de connaitre ceux qu’on qualifie de musulmans .

    et j’irai encore, plus que plus loin…….je crois meme (asstghfir Allah)que Dieu pardonnera aux athées et autres islamophobes…lorsqu’on voit que les prisons en Europe sont remplis des Boualem, Kaddour, Hadda et M’barek, que les lieux de culte juif et chrétien sont d’une proprété extraordinaire et nos mosquées, des poulaillets ! et leurs cimetières, des allées propres, bordées de fleurs, des tombes bien alignées….et nos cimitières, on dirait un chantier de construction, les tombes sont parsemées ça et là dans tous les sens, des lieux à ne pas enterrer un chien !!
    Oui, on est comme ça, et malheureusement on est comme ça (dans notre ecrasante majorité) !




    0
  • D B
    23 juin 2011 at 20 h 17 min - Reply
  • Afif
    24 juin 2011 at 1 h 44 min - Reply

    Il est capital à mon avis de débattre de la laïcité et de la place de la religion dans notre pays avant que nous soyons dépassés par les évènements.

    Il vaut mieux tenir ce débat à froid aujourd’hui que plus tard à chaud et dans la précipitation comme cela se passe actuellement en Tunisie et en Egypte.

    En disant dans mes précédents commentaires que grâce à la démocratie, l’Islam serait mieux appliqué et à mille lieux de l’Islam caricatural que l’on voit aujourd’hui et comme vient de le décrire notre ami @Forkane, certains courants politiques qui revendiquent la laïcité et qui craignent la prise du pouvoir par des extrémistes religieux vont conclure logiquement que le statu-quo est préférable à la démocratie.

    Pour ne pas laisser cette impression lourde de conséquences, ma proposition d’extirper l’article 2 de la constitution vise justement à ce que l’Islam ne soit pas instrumentalisé par les fonctionnaires de l’état en toute occasion et que notre sainte religion soit préservé d’une utilisation abusive et peut-être contre ses propres préceptes par des fonctionnaires ignorants.

    Au lieu et place, l’Islam serait présent dans les lois que voteraient les représentants du peuple à chaque fois que de besoin et les fonctionnaires de l’état devraient se limiter à appliquer la loi et ne pas s’aventurer à produire des fetwas à tout bout de champ avec un article 2 « islam, religion de l’état ».

    Par conséquent, à mon humble avis, la laïcité synonyme de séparation « de l’église et de l’état » selon la terminilogie française est souhaitable dans notre pays, sous réserve que ce principe ne soit pas en contradiction avec les lois votées et donc avec la volonté du peuple. Par exemple, si la loi exige du Président de la République de jurer sur le Coran lors de son investiture et que par conséquent, le chef de l’état doit être musulman, il n’y aurait pas lieu d’invoquer la laïcité. Si une loi est basée sur un précepte religieux, la laïcité est inopérante, force restant à la loi.

    Je propose cette façon de voir au débat dans un forum à part. Personnellement, je suis pour une conclusion consensuelle qui agrée la grand majorité des algériens qui, comme tout le monde le sait, ne sont pas des extrémistes.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique