Édition du
26 July 2017

L’ expédition punitive qu’on tente de maquiller en bavure

Ahmed Kaci

Journaliste

 

La sale guerre dure depuis 20 ans

La quasi-majorité des titres de la presse algérienne a donné l’information de l’attaque contre un convoi militaire à Azzazga dans la wilaya de Tizi-Ouzou, près de l’hôpital sur la route menant à Yakouren Un attentat qui aurait fait 1 morts et plusieurs blessés parmi les militaires. Le bilan exact et les circonstances de l’attentat, comme de coutume, varient d’un journal à un autre. Seule certitude les auteurs de l’attaque: des islamistes du GSPC ou d’AlQaeda au Maghreb qui reviennent de façon indifférenciée. L’attentat a aussi fait des victimes parmi les civils. Parait-il que dans la panique qui s’en serait suivie au moment des faits, les militaires ont commis une méprise, une bavure, voire une « grave bavure », selon le journal El Watan qui a coûté la vie à un habitant des environs de la localité.L’article d’El Watan évoque des dépassements et des exactions graves de la part des militaires. Des civils ont été la cible de tirs faisant 1 mort et 1 blessé et des médecins brutalisés.

Une expédition punitive devient une bavure sous la plume de la presse aux ordres

Chose que confirme la grève générale suivie massivement pour protester contre les dépassements des militaires et surtout les propos du wali de Tizi Ouzou que lui attribue El Watan, qui intervenait au nom du gouvernement pour apaiser la situation:  » j’ai suivi avec beaucoup de tristesse ce qui s’est passé. Il y a eu mort d’homme, saccage, vol, dégradation de biens privés et violation de l’intimité de citoyens. Rien n’excuse pareil comportement, y compris par le prétexte du mouvement de panique. Personne ne peut admettre ces agissements et les plus hautes autorités militaires s’engagent à traduire devant les juridictions compétentes les éléments impliqués dans ces dépassements ainsi que leurs responsables. » Pour sa part, minimisant les faits, le ministère de la défense nationale ( MDN ) affirme dans un communique que « durant la riposte du détachement et la poursuite du groupe terroriste auteur de l’attentat, un citoyen a été atteint par méprise ».

C’est écrit noir sur blanc: « achevé »

A la lecture des propos du wali, l’on se rends compte, en dépits des contorsions de la presse aux ordres, que l’on est plus ni dans la panique ni dans la méprise, ni dans la bavure, mais face à une expédition punitive digne de l’époque de l’armée coloniale avec son lot ratissage, de maisons passées au peigne fin, de razzias, d’exécutions sommaires et de terreur méthodique et froide. Selon des habitants interrogés par le journaliste, «Ils [les militaires, ndlr] ont tout pillé et détruit. Ils ont même volé des objets de valeur. Quant à la personne tuée, le correspondant d’El Watan écrit: « l’ouvrier Dial Mustapha a été blessé, quand il a essayé de fuir les coups de feu, il a été suivi jusqu’à la route pour être achevé ». C’est écrit noir sur blanc: « achevé ». Autrement dit une exécution sommaire, une de plus qui s’ajoute aux milliers d’autres perpétrées depuis le début de la guerre contre insurrectionnelle.

Cette expédition punitive n’est ni inédite ni nouvelle, c’est même la règle de l’Etat sécuriatire. Cela fait vingt ans que les villes et les villages algériens subissent impuissants cette situation au quotidien. La seule différence entre hier est aujourd’hui est juste un contexte de révoltes populaires qui soufflent sur tous les pays du Maghreb et du Machrek et que tentent de conjurer à tout prix les tenants de la junte algérienne. Cette affaire qui pourrait mettre le feu au poudres tombe au mauvais moment en plus de se dérouler dans une région, la Kabylie qui, malgré le travail de casse méthodiquement mené, recèle un potentiel de fronde inquiétant


Nombre de lectures : 5615
23 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • D B
    25 juin 2011 at 19 h 12 min - Reply

    Tout est dans le titre. Qualifier ce qui s’est passé de bavure n’est pas conforme à la réalité, et c’est même procéder d’une intention d’altérer la vérité. En l’occurrence, il faut plutôt parler, en effet, d’expédition punitive. Une autre à rajouter à un chapelet interminables d’atrocités contre les populations civiles.




    0
  • hakimM
    25 juin 2011 at 19 h 24 min - Reply

    Tout le monde sait que le GIA, le GSPC ont été créés par des généraux aux services des harkis-hisbFranca.
    Ils ont été créés pour déclarer guerre sans merci contre le FIS, surtout les membres du FIS intègres.
    Ils ont été créés pour liquider les officiers intègres, les personnalités d’opposition et les gens du système qui dérangent.
    Ils ont été créés aussi pour anéantir l’opposition historique de la kabylie en plus de manipuler les esprits contre les kabyles.
    En s’attaquant soit disons contre les groupes armés qu’ils ont eux-mêmes créés, les generaux assassins voulaient étouffer, contrôler et manipuler et mettre a feu la Kabylie.
    Du temps des gens braves, si des traitres s’attaquaient aux villages, toute la population manifeste.
    Nous, on vit dans l’attente et dans le virtuel. On a livrée le pays a la mafia et on n’arrête pas de critiquer l’opposition de ne pas faire quel que chose.




    0
  • IDIR
    25 juin 2011 at 19 h 53 min - Reply

    Aujourd’hui, l’Insoumission des peuples arabes est une histoire de noyés qui remonte à la surface. Ce que l’être humain a inventé de pire et qui est à la base de bien des dérives : l’argent et la corruption.

    A ce stade de cette dramatique histoire, l’ambiance est déjà digne d’un film d’horreur, à l’exemple de la Libye, du Yémen et de la Syrie en particulier. Mais les dictateurs de ces pays vont ajouter des épisodes, sans doute, encore plus détestables.

    Une histoire lugubre qui ne peut que donner l’envie de vomir, non pas par terre, mais sur ces personnes – Ben Ali, Moubarak, Ali Abdallah Salah, Kadhafi, la famille Alaouite chiite en Syrie, un peu comme Al Caponne par le passé – aussi cupides qu’inhumaines.

    Le régime de Bachar al Assad commence à ranger ses affaires

    Source : http://syrie.blog.lemonde.fr/2011/06/19/le-regime-de-bachar-al-assad-commence-a-ranger-ses-affaires/

    Dans tous les cas, le reste du monde ne sera pas épargné.

    Inside Job part 1/8

    Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=iFfTcAcGjcU&feature=player_embedded




    0
  • brahmi16
    25 juin 2011 at 20 h 39 min - Reply

    A ceux qui avaient encore quelques doutes sur la capacité de nuisance de ceux qui dirigent le pays , leurs hommes, s’ ils n’ avaient pas obtenus carte blanches(comme de coutume) , ses coldats n’ auraient jamais attaqués des civils sans defense,se comporter en vandales et detruire des habitations .cela prouve si besoin est de la nature des consignes et des techniques qu ‘on leur apprends dans les centres d’ entrainements. Faute de sanctions internationales, de type TPI, le regime est ainsi encouragé à poursuivre les assassinats,on observera que, malgré la levée de l etat d urgence, Rien n’ a changé des pratiques criminelles massivement utilisée lors de la decennie noire.Que l’ on nous dise plus que les membres de l’ ANP sont des enfants de coeur.Pauvre peuple,pauvre pays, si on faisait un sondage auprés de la population, on apprendrait bien des horreurs, comme par exemple le fait que pratiquement tous ceux qui ont portés un jour ou l’ autre une casquette ont sur la conscience la mort d ‘un ou de plusieurs personnes,( meme des jeunes appelés ont commis l’ irreparable sur ordre).je crois que le mal que ce pouvoir a infligé à ce pays, à cette société est absolument incommensurable et irreversible. Pour s’ en remettre il faudrait des siecles de miracle.




    0
  • Alilou
    25 juin 2011 at 20 h 43 min - Reply

    Ils ont raison de nous punir, nous sommes leurs bien, leurs esclaves, leurs chiens etc…ils font de nous ce qu’ils veulent, nous leurs appartenons comme le reste de l’algerie, ils disposent de nous, de nos vies, de nos biens et de nos enfants et de nos femmes comme ils le veulent, ils nous ont tout otter meme la harma et un peuple sans harma n’est pas digne de porter le nom de peuple mais de GHACHI…

    Jusqu’a quand continuerons nous a baisser notre froc???

    Et dire que j’ai lu un post sur LQA concernant une certaine revolution pacifique et de soit disant demander a ces generaux de quitter le pouvoir et de retablir la democratie etc…

    Une autre demonstration de leur refus categorique de partir par la grande porte….

    A bon entendeur salut




    0
  • belka
    25 juin 2011 at 20 h 57 min - Reply

    la kabylie martyriséé a l extreme.hier guuermah aujourdhui dial demain????quel hecatombe.




    0
  • abouyacine
    26 juin 2011 at 0 h 20 min - Reply

    À qui profite ce crime
    Au moment où le régime vit dans l`incertitude, il sait que son seul salut c’est de créer une situation de crise car ce régime ne survit que dans le trouble et l’opacité.Ce régime est allergique à la clarté et à la stabilité.La Kabylie a tiré des leçons du printemps noir




    0
  • Amel1
    26 juin 2011 at 9 h 13 min - Reply

    salam,
    La kabylie a été TRAHIE par ses propres enfants!Les autres font le reste,le chat et la souris binathoum,tandis que la population se saoule et se prostitue! Voilà ce qu’il reste de l’HISTORIQUE BERBERIE!




    0
  • Elforkan
    26 juin 2011 at 15 h 59 min - Reply

    Un question que le simple citoyen se pose : on n’arrive pas à comprendre comment un groupe comme elqaida au Maghreb arrive à tenir tête à l’état depuis 1991…depuis 20ans !!!!!!!!!!!!!
    Comment arrive t-il à se procurer des armes, des munitions, des bombes commandées à distance, d’autres artisanales qui nécessite un atelier de fabrication, des outils, divers matériels électriques…électrique en pleine forêts !!!!!
    Comment arrivent-ils ( les membres de ce groupe) à se procurer des provisions alimentaires, se soigner, s’habiller …..et le plus extraordinaires, ils ne vieillissent pas ….depuis 20ans !!!!!!!!!

    Si vraiment ce groupe (avec si peu de moyens, arrive à faire tout ça) existe …je crois qu’il est plus sensé de leur remettre le pouvoir que de les combattre….relativement, ils sont plus puissant que les US ou l’Europe réunie !!!




    0
  • Mohand
    26 juin 2011 at 16 h 53 min - Reply

    “L’armée algérienne ne doit pas fournir des prétextes aux puissances étrangères d’intervenir”

    dit Hugh ROBERTS

    «Il est impératif pour l’Algérie, en tant qu’Etat, de faire le choix de la légitimité démocratique aux lieu et place de courir le risque de chercher une légitimité internationale qui figure, de plus en plus, dans les discours des puissances occidentales», prévient le politologue en évoquant l’exemple égyptien d’avant la révolution où le fils du raïs, Gamal Moubarak, est allé chercher l’approbation chez les autres forces extérieures pour être intronisé président.

    Il fait savoir que «les élites politiques se tournent vers des forces extérieures de légitimation et c’est valable aussi pour l’Algérie, d’où la nécessité de renégocier les rapports militaires-politiques». Pour lui, l’armée algérienne fait face à un choix stratégique. Elle doit faciliter l’avènement des forces politiques démocratiques réellement représentatives et laisser faire la volonté populaire à travers des élections sérieuses.

    «Il convient de ne pas fournir des prétextes aux puissances étrangères d’intervenir. Car dans le système international actuel, les puissances internationales s’arrogent le droit d’ingérence d’où la nécessité de faire le choix d’une légitimité nationale basée sur la démocratie», prône Hugh Roberts. Un Etat démocratique où seuls les citoyens donnent le mandat et le retirent à travers des élections réellement démocratiques, est la condition sine qua non pour rendre l’Etat à la société. Le politologue Hugh Roberts, en fin connaisseur de l’Algérie, conclut son intervention sur une touche d’espoir, en estimant que le monde arabe «vit, en ce moment, la fin d’un cycle historique et le début difficile de quelque chose». Source El Watan




    0
  • Ammisaid
    26 juin 2011 at 17 h 03 min - Reply

    C’est exactement ce que faisaient les harkis et l’armée française dans les villages en Kabylie durant la guerre de libération. L’Algérie n’est pas indépendante bavure ou pas .




    0
  • Sadek
    26 juin 2011 at 17 h 07 min - Reply

    La Kabylie qui pendant la décennie rouge a résisté aux incursions subversives du régime semble devenir aujourd’hui une cible de choix pour ce régime. Ce à quoi on assiste aujourd’hui, c’est une tentative de ce pouvoir bandit de faire plier cette tranche frondeuse du peuple Algérien. Les concepteurs de ce terrorisme modulable sous la bannière GSPC/AQMI ont choisi les massifs montagneux de la Kabylie pour en faire un bastion des groupes affiliés à cette organisation.
    Pourtant, ce relief montagneux n’est pas unique en Algérie. D’autres régions montagneuses tout aussi difficiles d’accès existent au nord du pays. Ce qui est tout aussi curieux dans cette affaire de présence omnipotente de groupes armées dans la région, est comment ces groupes étrangers à cette région arrivent t-ils à survivre sans approvisionnements dans ces maquis et au sein d’une population hostile?
    Il donc clair au vue de la multiplication des actes d’enlèvement de personnes, de rackets et embuscades de tout genres que le régime cherche a instaurer un climat de psychose et par la même occasion maintenir une présence permanente de ses troupes dans la région.




    0
  • rachidoo
    26 juin 2011 at 17 h 57 min - Reply

    Bravo HAKIM!. C’est exactement ça




    0
  • karim
    26 juin 2011 at 18 h 24 min - Reply

    c’est un coup orchestré par le drs.




    0
  • ventre – creux
    26 juin 2011 at 18 h 44 min - Reply

    qe´est-ce que c´est ce partcularisme l´heritage des odieux criminels colonialistes. toujours berbero-berberiste, arabo-bahtiste, ect…, barkana men-hed el onsoria, tous le peuple algerien il est dans la meme petrin, le pays dirige par une bande criminel DAF sans foi ni loi au service des criminels neo-colonialiste, on marre de cette maladie de l´odieux racisme. un homme raciste, regionaliste de type clanique c´est homme indigne?. (allah baa3d alina el onsoria kama baa3d ech-charq ala gharb ya rabi el alamine) nous tous des algeriens?.




    0
  • still
    26 juin 2011 at 19 h 26 min - Reply

    « Le bilan exact… »verifiable sur le terrain est incertain.Par contre, »seule certitude,les auteurs de l’attaque: des islamistes du GSPC… » qu’on laisse s’eloigner (pour reutilisation ulterieure) et l’on s’en prend a l’objectif de la mission :terroriser la population .CQFD,le GSPC et LAQMI ne sont plus LA terreur de la population mais ils sont les MOYENS pour entretenir cette terreur.
    En Economie,les moyens de production (ici, de la terreur)ont besoin d’etre (menages), entretenus et utilises a bon escient ,surtout quand ils deviennent rares sur le marche.
    Relisez l’article et repondez aux questions: Ou est la fin? Ou sont les moyens?Qui en profite? Qui en bave ?




    0
  • BRING THE TYRANTS DOWN
    26 juin 2011 at 19 h 43 min - Reply

    Ils peuvent tuer quand ils veulent.Ils le feront encore ici et la.Ils savent que 99,99% de la population est neutre dans le »combat »qui les oppose aux elements armes de AQMI et GSPC,si vraiment ils existent.Aujourd’hui la pauvre populace sait identifier l’ennemi a travers la transformation misereuse de notre vie, et des pertes humaines qui ont touche tout un chacun durant la tragedie de 1992.
    L’ennemi du peuple c’est les militaires,les services de polices et la police politique (drs).Il n’y a aucune confusion.Il n’y qu’a voir la richesse ostentatoire des proches de la junte et des services de securites pour se rendre a l’evidence qu’ils sont au fond d’eux meme convaincu, pour reprendre un post,que nous sommes leurs SUJETS.Je m’arrete et fume du the comme le fait si bien Allilou.




    0
  • Mohand Tahar
    27 juin 2011 at 12 h 03 min - Reply

    Tous est signe est tous signe est message.
    Face à ce caractère haineux et sadique que présente l’armée vis a vis du peuple , il faudrait nommer les choses telles qu’elles sont , la il ne s’agit plus d’une armée censée protéger le peuple mais d’une bande armée , le peuple Algérien est prise à témoin à travers cet acte odieux , ou il apparait clairement que cette « institution » ne possède, ni une formation adéquate au technique de combat , ni la capacité de gérer une situation de crise alors qu’on a bien vu et entendu le mot PANIQUE revient dans toutes les langues , c’est une preuve que les éléments constituant cette « armée » n’ont aucune culture civique, ni même militaire au sens propre du mot, sauf qu’ils sont haineux vis a vis de leur peuple qu’ils assimile aux terroristes tout court.
    Cet acte sauvage est un signe et une réponse à ceux et celles qui ont glorifier cette « armée » pour avoir lutter contre le peuple , excuser moi, je veut dire terrorisme!!!




    0
  • Ahmed Kaci
    27 juin 2011 at 12 h 44 min - Reply

    Plusieurs jours après les faits, la presse aux ordres et les scribouillards en mission continuent à qualifier de bavure une descente punitive. Il y a quelque chose de vraiment pourri au royaume Algérie. Y a qu’à voir les comptes rendus de tous les quotidiens d’aujourd’hui. ça donne vraiment envie de vomir.




    0
  • salem
    27 juin 2011 at 22 h 06 min - Reply

    L ALGERIE EST DANS UNE IMPASSE ;DER GENERAUX CRIMINELS FAISANT LE TOUT POUR LE TOUT POUR ANEANTIR LES ASPIRATIONS DES ALGERIENS A EDIFIER UN PAYS SUR DES BASES SOLIDES.UN PAYS OU LA PAIX ,LA SECURITE ET LA PROSPERITE NE SERONT PAS DE VAIN MOTS.CES GENERAUX ENEMIS DE L ALGERIE CONTINUERONS LEUR MISSION A SAVOIR DETRUIRE LA GRANDEUR DE CE PAYS ET TOUCHER LES ALGERIENS DANS LEURS DIGNITE PAR LES HUMILIATIONS POUR LES FAIRE DOUTER DE LEUR CAPACITES DE RENVERSER LA SITUATION.LES ALGERIENS FERONT TOMBER CE REGIME DIABOLIQUE ,J EN SUIS PLUS QUE SUR ………




    0
  • A.Hocine
    28 juin 2011 at 17 h 17 min - Reply

    C`est une veritable operation de Ratissage, made in France des annees 1957/58. La difference ici c`est que le Wali qui represente l`Etat reconnait le fait. Mais les declarations du Ministre de la Defense rappelle celle de Zerhouni lors de l`affaire Massinissa. Par contre Le chef d`Etat Major de l`Anp a dit on poursuivra la lutte jusqu`a extermination du terrorisme residuel est peut etre sincere,Il en a les moyens de le faire cequi lui manque c`est la volonte politique, ce qui m`amene a dire que ce terrorisme est utile aux decideurs pour casser du Kabyle qui est un empecheur de tourner en rang.




    0
  • IBEROUALENE Sadji
    2 juillet 2011 at 11 h 07 min - Reply

    La Politique du Parti FLN est connue de tout le monde meme les occidentaux, terroriser pour gouverner stop et fin. si dans les pays arabes les memes tetes au pouvoirs durent 15, 20 30 ans, ici chez nous le parti FLN a déjà 49 ans de mauvaise gestion, d’incompetence de cooruption, de hogra etc… Les soi-disant généraux font ce qu’ils veulent à en croire que l’algerie est leur propriété privée. Une grande question: Comment ça se fait que le FLN à mis à la porte la 4è puissance militaire mondiale en seulement 7 ans de guerre et que ce meme FLN a mis déjà 19 ans sans anéantir les soi-disant groupuscules armés comme le pouvoir les appelle?




    0
  • AvridAlemmas
    3 juillet 2011 at 16 h 14 min - Reply

    Honte à nous kabyles, depuis le début de l’insurrection des Nafoussis, aucune manifestation de soutien en Kabylie, alors que imazighen du Maroc l’ont fait  » http://www.youtube.com/watch?v=hHRrFjzG87E  » , ainsi que ceux de Tunisie. Pourtant l’événement est exceptionnel à plus d’un titre : c’est la première fois depuis 1871 que des amazighs sont sur le point d’avoir leur destin entre leurs mains, ce qui pourrait ouvrir de grands horizons aux autres amazighs. S’il n’y a pas de soutien aujourd’hui, il ne faut rien s’attendre demain « dixit un activiste amazigh libyen ». Nukni s yeqbayliyen, tcuffun agh kan aqendur, qqarnaghd ‘vous êtes les plus intelligents’ apparemment, c’est tout à fait le contraire, nekkat iman nnegh s’ifassen nnegh. J’invite toute personne à faire pression sur l’association ou le parti politique dont il est proche, pour prendre l’initiative, car la volonté de le faire chez ces derniers est inexistante.

    ============================
    Je crois que les Amazighs libyens de Nefoussa se sont soulevés à l’instar de leurs compatriotes arabophones pour une Libye unie et libre et non pour une quelconque partition. Evitons les amalgames et les relents de séparatisme svp
    Salah-Eddine




    0
  • Congrès du Changement Démocratique