Édition du
25 March 2017

Procès de Frantz KAFKA. Medjnoun Malik revisité par F.KAFKA

Me AÏT HABIB Boubaker

C’est le 28 septembre 1999 que Malik a été kidnappé par les services de la DRS à 8h30 près de chez lui à TIZI OUZOU.Son père ,aujourd’hui agé de 80 ans , a été humilié par tous les services de sécurité à qui il demandait les nouvelles de son fils.On lui dira que sa disparition est un engagement de son fils avec le GIA. Malik vivra un calvaire entre les mains expertes des tortionnaires Il sera admis le 5 février à l’hopital militaire de la première région afin de panser ses blessures. Il nous dira que ces 20 jours passés dans cet établissement l’ont ramené vers l’humanité.

Pour certains cela rappellera les péripéties de Joseph K dans le roman de F KAFKA :Le procès,  mais la réalité vécue par MEDJNOUN est tenace. Le 23 février il quittera l’hopital pour la torture. Ce n’était que la mi-temps! Il ne sera présenté au parquet que le 2 août 2000 soit près de 8 mois qui suivent son arrestation ou son kidnapping. En 2001 il bénéficiera d’un non lieu qui sera rejeté par le ministère public. Il a fallu attendre le 9/07/2008 pour que le procès ait lieu dans la cacophonie générale. Le Président statuera sur un supplétif d’information sans laisser le temps à la défense de demander une liberté provisoire comme la détention de 12 ans du même nom..Toutes demandes faites en ce sens au Président de la chambre d’accusation ont été simplement classées sans nous donner la possibilité de plaider la cause.

Notre mandant a observé 6 grèves de la faim dont la dernière a duré 32 jours sans émouvoir ceux qui gèrent le dossier. La famille De M Lounes MATOUB a réclamé à la justice de disjoindre l’enquête sur les vrais assassins de MATOUB et de libérer MEDJNOUN. Toutes les promesses de la tenue du procès se sont écrasées sur la mauvaise volonté des autorités à programmer le dossier. En mars dernier ,à l’issue des 32 jours de grève de la faim, le Parquet général a promis la tenue du procès pour cette session. Le 16 du mois courant le Magistrat chargé du supplétif d’informations a rendu son rapport au Parquet Général lequel a transmis à Mme La Présidente du tribunal criminel la programmation.

M Le Président de la cour et le Directeur du « pénitentier » ont assuré M Malik MEDJNOUN de sa prochaine comparution pour être jugé. Des quand dira-ton annoncent le procès pour la fin de cette session. A ce jour nous ne sommes pas destinataire de l’officialisation de ces rumeurs. Nous tenons à dire que nous soutenons toute initiative pour faire éclater la vérité. Malik MEDJNOUN , fan du défenseur de l’identité berbère, est pour que les scellés sur cette affaire soient brisés. Nous sommes sereins quant à l’innocence de Malik. Cinq témoins ont été entendus et ont déposé que M MEDJNOUN était avec eux dans un petit restaurant au centre ville à la Rue de la paix pendant l’assassinat de M MATOUB.Lounes.

Nous attendons avec impatience la fin du cauchemar en espérant ne pas avoir a subir la même pénitence que Joseph K ,dans le roman de F Kafka . Medjnoun vient de passer près de douze (12) longues années de « DETENTION PROVISOIRE » comme ils disent. Nous avançons que c’est un cas unique dans le monde. S’il était coupable pourquoi avoir attendu tout ce temps pour le juger et le garder en prison sans aucune légitimité. Nous avons peur de cette « justice aux ordres » pour lui, pour nos enfants … Si on le condamnait pour une période égale à durée c’est pire, on justifierais ainsi l’ignominie et la mauvaise gestion de cette affaire .

Attendons, l’espoir fait reculer la réalité

Me B AIT-HABIB


Nombre de lectures : 951
UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Elforkan
    26 juin 2011 at 18 h 14 min - Reply

    « Medjnoun vient de passer près de douze (12) longues années de « DETENTION PROVISOIRE » »

    Dans le doute,je crois que le bon sens et la sagesse nous dictent qu’il vaudrait mieux, innocenter un coupable que d’accuser un innocent.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique