Édition du
22 July 2017

Un cri du coeur d’un jeune universitaire « chômeur de qualité ».

 

bonsoir à toute l’équipe, je suis un jeune algérien âgé de 28
ans, chômeur de qualité et titulaire du diplôme de licence en
économie, Master II en management, attestation d’english business,
d’animation culturelle et sportive, d’informatique, etc, désirant
placer un mot sur la situation critique de notre pays et qui est
tributaire d’un chaos programmé par le régime qui était en place
avant même la période port-indépendante car notre pauvre Algérie
est passé d’une dépendance politique à une dépendance économique,
sincèrement la réalité est toute autre que telle qu’elle est
qualifiée est décrite par le régime en place car il nous a dopé
par sa politique mitigée, de faux bilans, de fausses statistiques et
d’une économie irréelle, basée sur la bradage et la corruption de
tout genre et les fausses et dangereuses manœuvres machiavéliques
qui ne sont pas à la hauteur des aspirations du peuple algérien qui
ne cesse pas de payer le plus lourd tribu de l’histoire de
l’Algérie censée être libre et prospère, revenant au dilemme de
la politique de recrutement en Algérie, l’opération canapé et pot
de vin demeure présente et inchangée. Hélas
vive l’Algérie démocratique et populaire, l’État de droit et de
justice sociale
le débat est un moyen la vérité est un credo. merci


Nombre de lectures : 1862
4 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • cortex
    27 juin 2011 at 12 h 17 min - Reply

    slmkm.Tu sais mon cher frere ,il y a 2 solutions en Algerie:la fuite ou la revolution…




    0
  • Sema
    27 juin 2011 at 15 h 43 min - Reply

    Salam alaykoum,

    La jeunesse est principalement visée car :
    – Par son désir de créer son avenir elle devient une menace directe à l’ordre en place actuellement.
    – Par sa fougue et ses idéaux elle est capable de prendre TOUS les risques et d’être à la tête des mouvements.

    C’est la raison pour laquelle les usurpateurs s’évertuent à endormir la jeunesse (éducation au rabais, destruction de la culture, misère économique, mise en valeur des passions – sexe, drogue, foot-…) des véritables enjeux sociétales.
    Qu’Allah les maudissent.




    0
  • D B
    27 juin 2011 at 19 h 12 min - Reply

    Je crois que notre plus grand problème aujourd’hui ne se trouve pas dans le régime lui-même, mais au sein de notre propre société. Le régime a réussi à la corrompre, à la diviser, à ancrer en elle un sentiment très fort d’individualisme forcené. Tag âla mène tag. Le régime a compris que dès qu’il interesse les gens, directement, en leur injectant de l’argent et des privilèges, comme un emploi, un logement, un crédit bancaire, ou qu’il ferme les yeux sur leurs grosses et petites combines, ils deviennent ses alliés les plus acharnés illico presto. Parce qu’ils considèrent qu’ils sont passés de l’autre côté de la barrière. Et même qu’ils en rajoutent, en venant écraser de leur frime, et de leurs pitoyables possessions, ceux qui sont encore dans la « ghargua ».




    0
  • Amel1
    29 juin 2011 at 13 h 45 min - Reply

    salam,
    Question pour les championn(e)s:
    On a mis 130 ans pour comprendre que la france devrait sortir de l’Algérie!Maintenant combien de temps nous faudra t il pour faire DEGAGER ces nouveaux colons?j’espére que cette lenteur n’est pas génétique !!sinon THARWI LABES!rires!




    0
  • Congrès du Changement Démocratique