Édition du
28 March 2017

« L’axe d’affrontement » a-t-il été déplacé définitivement vers la Kabylie ?

Ameziane

Quel(s) Clan(s) est/sont derrière cette « provocation » qui coincide avec l’Anniversaire de l’Assassinat de Matoub ? La Stratégie de la tension se terminera-t-elle à « l’endroit des enjeux politiques », en l’occurence La Kabylie, après deux décennies à « l’endroit des enjeux économiques », les terres fertiles à spolier et partager à coups de massacres de masse(1995-97) à La Mitidja, Tiaret, etc.où la la Guerre civile a commencé (et continue) ?
Y’a-t-il un seul Clan à l’oeuvre, qui manipule(la ruse) et frappe(la force), qui pratique la ruse et la force à la fois ? Ou bien deux Clans, pour l’un c’est la « ruse » (manipulations, propagande, etc.) et pour l’autre « la force » (incursions, meurtres, kidnappings, etc.). Autant de « vraies questions » auquelles nous devons trouver les « bonnes réponses ».
Nous savons que le Régime militaire frappe à sa guise car le terrain est propice. Les KDS, ces Kabyles De Service, les alliés locaux des Généraux mafieux ont fait un travail de sappe, de division, émiètement, atomisation, dispersion…c’est la mission attribuée à ces faux-opposants et pseudo-démocrates depuis 1989, date de ce « façonage artificiel » du champs politique inauguré par l’instigation de micro-partis dans les Laboratoires de la Sécurité militaire…Ces ponce-pilates sont dans la stratégie des Maitres du DRS qui visent à:1) diviser et isoler la Kabylie ;2)diviser et neutraliser l’Opposition oppositionnelle ;3)renforcer et perpétuer la domination de la « caste militaro-mafio-bureaucratique sur la société » .
Ce Régime corrolle toute une « grammaire de la violence », une violence variable, tributaire de certaines circonstances spécifiques, et même des humeurs, mais surtout du « cours du baril », ainsi quand la rente pétrolière est importante, tout les Galonnés ont leurs parts, dès que ça chute, la violence redouble de férocité…
Faisons attention à ne pas tomber dans le piège du Régime militaire: il faut penser et agir « national, algérien », tous ensemble pour …sortir de la nuit, mettre fin ce Pouvoir militaro-mafieux qui asphyxie l’Algérie toute entière, toutes les régions.
Pour ce faire, l’Opposition oppositionnelle doit lutter pour réduire « l’écartement des postions » induit par les « extrémistes de tous bords » qui font qu’aujourdui la dispersion, la division, l’émiettement, l’atomisation sont à tel point qu’il est difficile de trouver dans l’immédiat les convergences, les compromis et les coordinations nécessaires au déclenchement de la fronde révolutionnaire à l’image de nos frères tunisiens, égypteins et syriens…Tant que les diverses mouvances n’ont pas pu « isoler leurs extrémistes », ça profite aux Généraux!


Nombre de lectures : 1681
9 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Sami
    27 juin 2011 at 23 h 17 min - Reply

    La kabylie comme toute l’algerie, est devenue un otage de ce gang satanique !!!
    Qui va liberer cet otage ????!!!!! Le peuple doit se reveiller, sinon ca serait une catastrophe une autre fois et les militaires et les agents de DRS doivent pas obeir aux ordres qui ne sont pas conformes aux lois, malgre que apparemment ils sont, eux aussi, des otages !!!!!!




    0
  • Alilou
    28 juin 2011 at 0 h 30 min - Reply

    A mon avis il n’y a plus personne pour aller sauver le soldat RYAN (KABYLIE et ALGÉRIE entière)

    Le peuple a ete soudoyé et le peu de gens integres essayent tant bien que mal a finir le mois et attendre d’aller au trou pour l’eternité, la jeunesse est desoeuvree et sans etat d’ame, la classe moyenne inexistante, la hoggra reigne, la pegre aussi, la prostitution fait rage, la drogue partout, la mer est dégueulasse les poissons pissent dedans, les mosquées pleines la corruption est générale, les écoles aussi et le niveau laisse a désirer, l’argent coule a flot on mage dans les poubelle, l’opposition est partout sauf qu’elle ne s’oppose a personne, les hôpitaux partout mais ça crève comme des mouches, les médecins leur nombre grandit et les maladie incurable, les ingénieures vendent des pistaches dans la rue et on ramène le chinois pour construire…etc et moi je continue de fumer mon thé…,

    YALKHAWA le temps des constats est terminé et les dessins sont claires et le plan est déjà a exécution, les maitres sont connu du commun des mortels, les clans aussi et la liste des anciens et des nouveaux serviteurs est longue pour la nouvelle relève… nous on vieilli derrière nos écrans, exilés et ulcérés…




    0
  • hakimM
    28 juin 2011 at 1 h 48 min - Reply

    Opération Jumelle Kabylie 1958 version 2011.
    Par qui : par les mêmes et leurs enfants.
    Pourquoi : il parait que la Kabylie est rebelle, ainsi que les islamistes.
    C’est pas suffisant la création de l’opposition de l’opposition, c’est pas assez l’appauvrissement du peuple, c’est pas assez vendre la pays et la fraude, il faut tuer tout ce qui peut être ou serait par progéniture révolutionnaire. Holocauste sous applaudissement de l’UE et des states et sous soumission d’une élite opportuniste et complice.
    En principe après 50 ans d’assassinat, de corruption, toutes les partis du peuple doivent être a l’extérieur de ce régime mafieux. Malheureusement, il y a encore le FLN-RND et autres partis et associations de misérables et de diaboliques.




    0
  • Aristote-algeria
    28 juin 2011 at 6 h 03 min - Reply

    Ameziane:(Un commentaire à la va vite à minuit)
    Dans votre texte, très intéressant,par ailleurs, le mot clé est division.Division des régions »diviser pour régner » et création des régionalismes,organisation qui comme vous dites éparpille et disperse les forces.Les Français ont colonisé l’Algérie car les Algériens se révoltaient chacun de son côté.Les tentatives d’unification des régions ont échoué car le sentiment régional et même tribal était très fort.Quand l’émir Abdelkader s’est soulevé, les autres régions n’ont pas bougé.pareillement, en ce qui a trait au soulèvement d’El Mokrani(Amokrane), les autres régions n’ont pas suivi le mouvement.La France a perpétué ce sentiment.Elle a mis en place le code de l’indigénat qui interdisait aux Algériens de quitter leur région(Constantinois,Algérois(Grande-kabylie incluse),Oranie et d’aller s’installer dans une autre région.Le plus grand mérite des révolutionnaires de 1954 et d’avoir pu réunir l’ensemble des Algériens dans le projet de libération.Le premier novembre a frappé les esprits des colons non pas par l’envergure des actions mais surtout par le caractère national des actions.Les attentats ont frappé toutes les régions du pays, signe d’une unité nationale.L’unité donne la force et la puissance à une société cherchant à s’émanciper soit d’une domination coloniale, soit d’une dictature.Son contraire, la division affaiblit et bénéficie au pouvoir autocrate et dictatorial.Dès sa prise de pouvoir en 1962,le régime algérien a agi dans ce sens:diviser pour régner.Une politique évidente dans l’Algérie-centre regroupant la Grande-Kabylie et l’Algérois.Ces deux régions ont été le coeur de la révolution algérienne.Les autres haute kabylie,petite-kabylie,Constantinois,Oranie,régions sahariennes en ont été le poumon.Le régime a isolé comme vous dites la kabylie, mais il faut le préciser, de l’Algérois, ceci dès les années 60 sous Boumedienne.Dans les années 90,le contexte aidant,élections remportés par le FIS suivi d’un coup d’État,le régime renforça sa domination sur l’Algérois.Sur 300 massacres,243 ont eu lieu dans l’Algérois, le reste dans le sud de l’Oranie(Tiaret, Relizane…)(Voir SE Sidhoum »Chronologie des massacres 1992-2002 » dans Algéria-watch.org).La kabylie, le Constantinois n’ont pas bougé.Pareillement, pour ce qui est des événements de Kabylie en 2002.La repression et la mort de manifestants tués par les gendarmes n’a pas entraîné de manifestations dans les autres régions,signe comme dans le premier cas que le pouvoir a atteint son but:la régionalisation des esprits, notamment dans l’Algérie-centre.Le pouvoir a ancré les kabyles dans leur région, les rendant indifférents à ce qui se passe dans les autres régions(massacres des années 90),et il ancré les Algérois dans leur région,les rendant passifs par rapport à ce qui se passe en Kabylie.De fait, la plus grande victoire du pouvoir est d’avoir pu imposer cette division Kabyles-Algérois qui avant 1962, n’avait jamais existé.Bien au contraire, il y’avait une union Grande-kabylie-algérois remontant loin dans l’histoire(Juba II, roi de cherchell) et qui s’est concrétisée dans le combat nationaliste contre le colonialisme et dans le déroulement de la guerre de libération nationale.L’unité de l’Algérie-centre(kabylie-Algérois) a été un élément clé, fondamental dans la libération du pays.La division de ces deux régions bloque l’avancée démocratique.Le pouvoir l’a bien compris, c’est la raison pour laquelle un des axes de sa politique et d’un côté quadriller l’Algérois par un réseau de casernes,le stationnement de 100 000 militaires( voir SE Sidhoum)afin de neutraliser cette région et de l’autre côté  »d’embouteiller les Kabyles en Kabylie » comme nous l’avons développé sur notre site:aristote-algéria.com. »Les Kabyles embouteillés par Bouteflika »(texte 29)et  »Alger-Algérois et le clan d’Oujda »article publiée à l’origine dans Freealgérie, site de débats du Matindz.En conclusion,un enjeu capital tourne autour de l’Algérie-centre(kabylie-Algérois).Une division de ces deux régions joue en faveur de la stagnation et du recul du projet démocratique,Une union aura un impact certain et formidable dans l’avancée du processus démocratique et de la chute de la dictature et du clan d’oujda.




    0
  • D B
    28 juin 2011 at 7 h 06 min - Reply
  • silhani
    28 juin 2011 at 17 h 09 min - Reply

    Vous dites Kabylie ou Kabyle c’est quoi?! Berbère vous voulez dire mot qui englobe les habitants de l’Afrique du nord.




    0
  • Ammisaid
    28 juin 2011 at 18 h 29 min - Reply

    Pour moi, il n’y a ni Kabylie, ni amar bouzouar, il y a un pouvoir illégitime et complètement fou et qui frappe là où il lui s’emble utile et nécessaire. Dans un seul et unique but continuer à faire ce qu’il veut, où il veut, comme il veut, autant qu’il veut, pendant le temps qu’il veut et quand il veut.

    Il ne tient compte de rien et de personne.
    Ce n’est lui exécute les basses manoeuvres c’est toi ou c’est moi, c’est nous ou c’est l’autre, civile ou militaire…
    C’est l’histoire du coeur pourri, de la tête criminelle et de la main propre.
    Hier c’etait Alger, aujourd’hui c’est la Kabylie, plus tard ça sera Constantine, dans un autre temps ça sera oran, ensuite ça sera ouargla, puis pourquoi batna…
    Les seules personnes qui n’étaient pas touchés, qui ne sont pas touchés et qui ne seront pas touchés tant que nous demeurerons désunis, tant que nous nous battrons en ordre disperé, tant que nous nous querellerons sur le sexe des anges, tant nous continuerons à croire que nous sommes dans un pays normal, tant que des hommes et femmes innocents et amoureux de leurs pays seront fauchés et que cela nous parait banal…seront ceux qui habitent au club des lapins et dans des endroits aussi sécurisés que lui et ceux qui les aident, qui les suivent, qui les vénèrent, qui les glorifient, qui les louent, qui les courtisent…

    En conclusion: l’enfer ne peut être un paradis !




    0
  • Sami
    28 juin 2011 at 21 h 08 min - Reply

    @ Ammisaid
    Tres bien dit cher, monsieur !!!
    il y a certains compatriotes qui essaient de donner des explications a l’eau et tombent toujours dans les détails . Ils essaient d’expliquer tous les événements en noir et blanc ce qui est vraiment contre-productif et dangereux au sens où ils peuvent nous faire contribuer au plan satanique du pouvoir pourri et pourrisant sans meme le savoir !!!!!
    Ce qui se passe est plus grand qu’une région ou deux .. Chers compatriotes essayez de penser a la hauteur des événements !!! N’essayez pas de tomber dans les détails parce que ca va vous ramener a être utilisés et vous pouvez jamais déjouer ceux qui jouent avec nos vies, avec notre sang , avec nos nations, nos valeurs .. donc tout ce qui fait de nous ce que nous sommes vrais !!! Ne tombons pas dans le piege ..
    la question est tres simple : un pouvoir illégitime parce qu’il y a pas d’elections ce qui cause une absence de souverainete. Et celle-ci ouvre la porte a tous les maux et a toutes les opportunites et les interventions etrangeres ! Celui qui est sincere doit militer pour la cause noble, pour de vraies elections et le respect des urnes et toutes les choses retourneront a leurs places. Aussi simple que ca
    Cordialement




    0
  • A.Hocine
    3 juillet 2011 at 19 h 29 min - Reply

    Je lis pour la premiere fois votre journal. J`avoue,a lire l`article l`axe d`affrontement etc…,Avoir peur du lendemain. La reflexion n`est pas mauvaise quand elle est destinee a comprendre ce qui se passe chez soi et ou ailleurs.C`est vrai est illegitime puisque le premier ministre et le President le reconnaissent publiquement. C`est vrai, que le peuple ne sait qui dirige ce pays puisque les elus ne sont que des epouvantails. C`est vrai que le peuple est partage entre ceux qui pensent que les listes representent dieu sur terre,ceux qui pensent que le Fln Rabha sans concurrent et ceux pensent que les pretendus et democrates sont regionalistes et xenophobes. Du moment que cette repartition semble possible pourquoi gener les generaux ou ;les politicien de l`exploiter a leurs avantages. C`est ce qui se passe. Designer la kabylie comme centre du monde si je peux dire,cela releve de la psychosociologie de bazar.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique