Édition du
22 July 2017

Affichage des listes des logements à El Kala: Les sièges de la daïra et de l’APC saccagés

par A. Ouêlâa, Le Quotidien d’Oran, 30 juin 2011
La liste des bénéficiaires de logements sociaux au nombre de 175 dont l’affichage était prévu à quatorze heures trente (14h30) de l’après-midi de ce mercredi prévoyait le pire avec ces dizaines de personnes qui ont commencé à former une foule compacte dès dix heures de la matinée, dans la ville d’El Kala, wilaya d’El Tarf. En effet, dans la ville d’El Kala c’est l’évènement du jour qui revenait sur toutes les lèvres donnant un avant-goût sur ce qui allait se passer.

L’affichage de ces fameuses listes, la colère et le dépit ont dépassé la joie de ceux qui ont vu leurs noms, c’est alors qu’une avalanche d’insultes fusa de toutes parts doublées de pleurs pour les femmes et la rage de ceux qui n’ont pas été retenus dans cette liste.

S’ensuivit alors cette tentative d’un jeune qui a menacé de faire exploser une bonbonne de gaz et un autre qui s’est jeté de la terrasse de la daïra pour aboutir à cette déferlante humaine qui a investi le siège de la daïra et le saccager et ensuite celui de la mairie situé à quelque deux cents mètres de là.

Cinq jeunes mariés habitant la même maison diront qu’aucun d’entre eux n’a eu un logement, un autre dira qu’il a trois enfants et qu’il vit dans l’exiguïté d’une chambre avec ses parents. Par ailleurs, les routes du centre-ville ont été bloquées à la circulation.


Nombre de lectures : 4614
2 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • rak
    30 juin 2011 at 19 h 57 min - Reply

    Salam, azul, bsr les ami(e)s

    « L’anarchie est partout là ou la responsabilité est nulle part » ,c’est tout juste un retour de baton pour ce pouvoir maffieux qui vote des lois et qui s’empressent de les violer aussitot le premier.
    Le mal Algerien est profond et j’ai bien peur que TAR LEHMAM, en esperant me tromper bien evidemment

    Cordialement




    0
  • ANISSA EL KALA
    1 juillet 2011 at 15 h 06 min - Reply

    normalement nous sommes tous des etres humains et le mot vulgaire que votre journaliste a utiliser pour exprimer l’etat nerveux des hommes d’el kala doit etre suprimer avec un excuse au moins
    c’est alors qu’une avalanche d’insultes fusa de toutes parts doublées de pleurs pour les femmes et la rage de ceux qui n’ont pas été retenus dans cette liste.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique