Édition du
25 March 2017

Qui a tué à Bentalha ? Algérie : chronique d’un massacre annoncé

Nesroulah Yous
Avec la collaboration de Salima Mellah

Qui a tué à Bentalha ?
Algérie : chronique d’un massacre annoncé
Postface de François Gèze et Salima Mellah

Le 22 septembre 1997, au début de la nuit, quelque deux cents hommes armés investissent un quartier de Bentalha, une banlieue éloignée d’Alger. Méthodiquement, ils massacrent plus de 400 personnes, hommes, femmes et enfants. Les cris des victimes et les déflagrations des bombes s’entendent à des kilomètres. Les militaires, eux, prennent position à quelques dizaines de mètres de là avec des blindés et des ambulances, sans intervenir et empêchant même les voisins de porter secours.

Ce livre est le témoignage poignant d’un homme, Nesroulah Yous, qui a vécu cette nuit cauchemardesque. À travers son récit, apparaît une tout autre version du drame que celle autorisée par le régime algérien. Ce qui semblait être un acte de folie barbare des groupes islamiques se révèle répondre à une autre cohérence : celle de la manipulation directe de la violence islamiste par les services secrets algériens. Et en faisant le récit de la vie quotidienne à Bentalha depuis le coup d’État de 1992, Nesroulah Yous montre comment ce massacre s’inscrit dans une évolution tragiquement logique, largement occultée par les médias algériens et français.

Dans une postface, Salima Mellah et François Gèze replacent ce témoignage en perspective. Ils retracent le rôle joué par les groupes islamistes armés dans la « seconde guerre d’Algérie », qui a fait plus de 150 000 morts. Et ils proposent une synthèse à ce jour inédite de l’ensemble des indices qui laissent supposer l’implication des militaires algériens dans bien des massacres et des actions armées attribués aux islamistes.

Nesroulah Yous, qui a longtemps habité à Bentalha, vit en exil en France depuis 1998.

Salima Mellah, journaliste algérienne, vit en Allemagne, où elle collabore à l’un des meilleurs sites Web d’information sur l’Algérie, « Algeria-Watch » (www.algeria-watch.org).

ISBN 2-7071-3332-9
Éditions La Découverte, Paris

 

========================================

En langue arabe : http://www.algeriachannel.net/?p=4040


Nombre de lectures : 7519
8 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • mohamed
    1 juillet 2011 at 17 h 39 min - Reply

    Mais pourquoi toujours poser cette question? tout le monde connait la reponse.Tout le monde sait que le regime a tout manigancé depuis 1962 pour garder le pouvoir à son unique profit, ne reculant devant aucune atrocité .




    0
  • sema
    1 juillet 2011 at 19 h 04 min - Reply

    Salam alykoum,

    L’avènement se rapproche sûrement.
    Ce massacre a constitué un rite macabre inédit pour l’Algérie. Des enfants égorgés.
    La vérité est en train de ressurgir et les adeptes et du Bohemians club et leurs complices Algériens vont le payer très cher par la volonté de Dieu.




    0
  • hakimM
    1 juillet 2011 at 20 h 58 min - Reply

    Ils ont tuee a Bentalha, a Mascara, en Kabylie, Bouduaf, Matub, Merbah.
    Etant donnee qu’ils ont tuee de facon flagrante en signant GIA, ils sont donc les seuls assassins des 200 000 algeriens, les seuls asassins de l’Algerie, les seuls assassins de la nation, depuis 1962 et même avant.
    Il faut etre dup pour penser que le FIS va tuer le peuple alors qu’il a été élu par le peuple. Ce sont ( régime mafieux, generaux assassins, opportunistes de tout genre) eux qui ont été chassés par le peuple qui tuent le peuple.
    Le peuple doit s’unir pour former une seule force contre ces criminels de guerre et les chasser du pouvoir par le pacifisme ou par la force, oeil pour oeil et dent pour dent.
    On aurait du les traduire en justice internationale depuis 1995, mais ou sommes nous terrés.




    0
  • Aghiles
    1 juillet 2011 at 21 h 06 min - Reply

    Désormais la vérité commence à faire son chemin :dans un foultitude de documents et de témoignages s’avère d’une manière péremptoire la quasi responsabilité de l’Etat-DRS dans le génocide du peuple algérien!
    Ces crimes sont imprescriptibles , leurs auteurs sont toujours aux commandes de ce régime sanguinaire.




    0
  • Algerien
    1 juillet 2011 at 21 h 42 min - Reply
  • Abderrezak
    2 juillet 2011 at 10 h 48 min - Reply

    Salam,
    Les résponsables de ce crime contre l’humanité sont connu,ils ont tué Boudiaf,Merbah,Matoub,Hachani,Djaout,Hasni…….,Ramka,Bentalha,Rais,Beni Messous……,seule une enquete sérieuse pourra faire éclater la vérité.La vérité est en marche,rien ne peut plus l’arreter…..




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    27 août 2011 at 1 h 15 min - Reply

    Demandez à ceux qui ont crée les camps du sud, eux savent qui a tué à Bentalha, ils savent qui tue qui, et qui a ruiné l’Algérie.




    0
  • ben
    26 septembre 2013 at 16 h 58 min - Reply

    Pourquoi tous ses généraux et leur sbires ne sont pas pendu?
    commen ils ont fait pour saddam hussein?
    ils le méritent ils ont massacré leur peuple et je les maudits meme leur descendance!
    Pourquoi la justice internationale ne fait pas un procés à la NUREMBERG pour ces sanguinaires mécréants§
    pOUR QUOI il ny a pas de printemps arabe en algérie et qu’ils chassents tous ces vieux généraux qui ont du sang dans les mains!




    0
  • Congrès du Changement Démocratique