Édition du
21 July 2017

J’ACCUSE !!!!

par Bika Benmohamed, mercredi 6 juillet 2011, 22:26 Facebook

J’accuse tous ces Prof qui se disent nos papa et qui n’ont pas bouger le petit orteil pour nous venir en aide … préférant se contenter des miettes que leur jette la tutelle au nom de leurs intérêts personnels et leurs querelles intestines

 

J’accuse les maitres assistants  et assistants qui pour les plus solidaires se contentent d’appels téléphoniques pour s’enquérir de nos états de santé après chaque sit in .

 

J’accuse les résidents … les plus engagés d’abord … les moins courageux ensuite … et surtout les non impliqués avec leur question fétiche «  kech j’did »

 

J’accuse Le peuple … les 7 millions d’analphabètes à qui on ne peut pas en vouloir … mais quand on a rien à dire … on se tait … et j’accuse le reste … plus ou moins alphabétisé mais tout de même lobotomisé … formaté …

 

J’accuse les superstitieux qui ont retiré toute les échelles de l’Algérie … même l’échelle des valeurs

 

J’accuse notre Tutelle qui excelle dans la culture de la médiocrité employant des méthodes très bio …  comment obtenir du fumier … rien de plus facile pour ceux qui adore le pourrissement

 

J’accuse notre justice … dont le symbole ressemble plus a la balance de l’épicier du coin … elle bascule d’un coté plus que l’autre … toujours le même coté.

 

J’accuse les hommes en bleu qui une fois leur grenouillère enfilée  se  placent du bon coté de la matraque pour fouetter la crème de la société sans jamais réussir à faire monter la mayonnaise …

 

J’accuse Raouraoua benchikha et saadane de jouer aux gladiateurs …. Amusant la foule pour leur faire oublier leurs problèmes

 

J’accuse l’unique et son présentateur fétiche qui ne voit pas plus loin que son prompteur … et je lui dis … que dans 30 ans ta prostate se manifestera … et la les seuls urologues que tu trouveras seront ceux qui sont a la première page des journaux ; )

 

J’accuse mes parents qui m’ont donné cette éducation … qui a fait de moi ce que je suis … alors que j’aurais très bien pu être en bleu avoir une fête nationale … et au lieu de broyer du noir a longueur de journée j’aurais pu tabasser du blanc sans aucun état d’âme

 

Dans un accès de schizophrénie je m’accuse moi … pour avoir eu des principes et de les avoir suivi  … d’avoir une conscience au-dessus de mon tube digestif … d’avoir oser secouer le cocotier

 

J’accuse enfin Ceux qui nous ont fait avaler les noix de coco … croyant dur comme fer au proverbe africain qui dit «  qui mange une noix de coco … fais confiance a son anus » … a moi  de leur répondre … que j’ai confiance en mes principes … j’ai confiance dans le CAMRA  … et j’ai confiance en dieu … et ça me suffit amplement

 

Et la dans un retournement de situation que seul l’Algérie connais ( enfin l’Algérie et Nafissato Dialo ) … je me retrouve sur les bancs des accusés … on m’accuse de tout les maux de l’Algérie .. .de la grippe saisonnière a la guerre civile en passant par la peste bubonique … le verdict tombe … le résident est écroué !!!!

Pour rester sur une note positive …. prochain épisode …Prison break !!! ; )


Nombre de lectures : 1500
5 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Sema
    8 juillet 2011 at 5 h 02 min - Reply

    Salam alaykoum,

    Par Dieu ce que tu dis est vrai et j’atteste que je suis COUPABLE, en tant que citoyen inactif, ici bas comme dans l’au-delà.
    Nos enfants ont été assassinés.
    Notre religion a été salie.
    Nos valeurs ont été détruis.
    Nos richesses spoliées.
    Notre culture déracinées.
    Notre éducation sacrifiée.
    Nos médecins se meurt…
    Nous sommes dirigés par des criminels ! A l’instar de PHARAON dont le peuple a été placé en enfer pour son suivisme absurde et aveugle, je crains pour le peuple Algérien la même destinée.
    Le Front du changement national doit voir le jour par l’union des patriotes pour relevé le défi. Que peut on dire de plus ?




    0
  • Malika
    8 juillet 2011 at 8 h 38 min - Reply

    Sublime!
    Dans L’Aurore du 12 septembre[47], Zola explose :

    « Je suis dans l’épouvante, […] la terreur sacrée de l’homme qui voit l’impossible se réaliser, les fleuves remonter vers leurs sources, la terre culbuter sous le soleil. Et ce que je crie, c’est la détresse de notre généreuse et noble (NDLR Patrie), c’est l’effroi de l’abîme où elle roule. »




    0
  • karim
    8 juillet 2011 at 11 h 10 min - Reply

    Ce n’est pas pour tirer sur l’ambulance, mais moi aussi j’accuse tous les contestataires d’infantilisme politique, en ce sens qu’ils ont saucissonné la lutte contre l’asservissement et le pillage generalisé, oeuvre d’une bande soudée et organisée, en bras de force corporatiste ou chacun cherche à arracher des miettes à la meme bande sui reagit elle en rangs serrés, tous nos problèmes peuvent se discuter entre gens raisonnables sans intervention flicarde, ni intrusion des ignares au service d’un regime dont ils sont les premières victimes, une fois ce regime et ses hommes remis à leur vraie place dans la société soit la poubelle de l’histoire comme l’ont fait d’autres peuples de la region, ensuite tout sera plus facime, la dignité, la liberté et le droit, sont l’objet d’une lutte permanente et de sacrifices permanents et collectifs, à la moindre faille le monstre fasciste ou le loup predateur refont surface




    0
  • medjeri
    8 juillet 2011 at 13 h 07 min - Reply

    je viens d’apprendre que le ministre de la sante vient de bloquer les salaires des residents (salaire juillet aout septembre)




    0
  • Adel
    8 juillet 2011 at 20 h 02 min - Reply

    Durant les premières années de l’indépendance, l’Algérien moyen vouait au médecin et à l’enseignant un respect qui les mettait quasiment au même niveau que les saints.

    Le pays n’a-t-il donc plus besoin aujourd’hui de médecins et d’enseignants pour les traiter comme des moins que rien? Quel triste retournement de situation!

    Non, une société qui en arrive à accepter de pareilles forfaitures ne peut pas envisager l’avenir avec sérénité.

    Lorsque le militaire (soldat, policier, gendarme ou agent secret) a la prééminence sur toutes les élites civiles, la destruction de toutes les valeurs ne tarde pas à suivre. Lorsque, de surcroît, ce militaire est médiocre, ignare et affamé…




    0
  • Congrès du Changement Démocratique