Édition du
26 March 2017

Bergouga et Bouchareb Ismaïl (Annaba) Des émeutes et des arrestations

El Watan, 10 juillet 2011

Onze jeunes manifestants ont été arrêtés dans la nuit d’avant-hier par les éléments du Groupement d’intervention rapide (GIR) de la Gendarmerie nationale lors des émeutes qui ont éclaté dans la localité de Bergouga dans la commune de Sidi Amar (Annaba) suite aux longues coupures d’électricité, apprend-on de sources sécuritaires.

Agés de 19 à 34 ans, ces jeunes émeutiers, qui sont sortis dans la rue avec des dizaines d’autres habitants de ce petit village, ont crié leur colère attisée par des coupures d’électricité récurrentes en cette période des grandes chaleurs. Pour faire entendre leur voix, ils ont bloqué la route menant de et vers leur village à l’aide de troncs d’arbres et de pneus enflammés. Plusieurs véhicules, empruntant ce tronçon, ont été saccagés par les émeutiers. Alertés, les éléments du GIR sont intervenus rapidement et entrés en confrontation directe avec les émeutiers après que ces derniers eurent refusé d’ouvrir la route et libérer la circulation. Les échauffourées ont donné lieu à 11 arrestations parmi les jeunes protestataires. Ils seront présentés aujourd’hui devant le procureur près le tribunal d’El Hadjar.

Le même topo est observé dans la cité Bouchareb Ismaïl, dans la commune d’El Bouni, où des dizaines de manifestants ont procédé pour les mêmes raisons au blocage de la route reliant ce quartier populaire à la localité de H’djar Eddis, dans la commune de Sidi Amar, usant de pneus brûlés et autres objets hétéroclites.
Ils accusent Sonelgaz d’avoir mis beaucoup de retard pour procéder à la réparation du transformateur qui a explosé. Ce qui a porté préjudice aux habitants qui n’ont pu ainsi utiliser leurs climatiseurs, ventilateurs et réfrigérateurs en ces jours caniculaires. Les habitants des deux cités, victimes des coupures de l’énergie électrique, dénoncent la médiocrité de la prestation de service de Sonelgaz Annaba.
Mohamed Fawzi Gaïdi


Nombre de lectures : 1854
UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Sema
    11 juillet 2011 at 13 h 40 min - Reply

    La gestion du pays ressemble aux bantoustans d’afrique du sud !

    C’est pitoyable !




    0
  • Congrès du Changement Démocratique