Édition du
28 March 2017

Lorsque la corruption et les malversations isolent la Kabylie.

Par Mohand Akli

Ce matin, Tizi-ouzou était isolée de ses villages. Non pas à cause d’une épidémie ou d’un auto attentat savamment orchestré par les services spécialisés d’Al Qaeda Nationale Populaire. D’où que vous veniez ce matin des cimes majestueuses du Djurdjura pour rejoindre, pour une affaire ou une autre, la Capitale administrative de la Kabylie, vous serez contraint  de faire demi tour et de rebrousser le chemin sous une chaleur caniculaire qui avoisine les 40 degrés. Surtout ne tombez pas malade, c’est fortement déconseillé. Si votre fiancée est de Tizi ouzou, reportez votre mariage à une date ultérieure…Toutes les routes qui mènent à  la capitale des Genets, ont été fermées tôt ce matin par les populations locales. A l’origine de cette grogne, la délocalisation de l’ancienne gare routière que les deux wali précédents Ouaddah et Mazouz auraient généreusement cédé à l’actuel président de la JSK, Med Cherif Hannachi Un grand ami du régime et de Bouteflakhine. Selon certaines indiscrétions, même la station service taxi avoisinant la gare routière aurait été elle aussi cédée à la même personne. Mais quels services donc a rendu Hannachi au régime pour mériter de tels présents ?

Le coup de cette délocalisation n’a pas tardé à avoir des répercussions douloureuses sur la poche des populations locales. Outre les tarifs qui ont quadruplé au bout de quelques jours seulement en raison de la grève observée par les taxieurs et les transporteurs-1500 dinars  Tizi Alger-, plusieurs administrations locales éprouvent les plus grandes difficultés à assurer le service minimum. Les frais de transport s’élèvent a plus de 1200 dinars par jour entre Tizi et les daira périphériques. « Or, estime un fonctionnaire de la ville des Ouadhias, nous ne gagnons pas autant par jour »


Nombre de lectures : 1552
12 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • A.L
    10 juillet 2011 at 19 h 45 min - Reply

    Ils s’accaparent tout et continueront leur jeu favori jusqu’à tarissement de la source.
    La source c’est le sang des chouhada que ces Dracula n’ont pas arrêté de sucer depuis 62.
    Ils se goinfrent et rotent tout en voyant leurs mensurations ventrales augmenter à vue d’oeil.C’est vrai,l’ami Boutef est là haut,on peut compter sur lui.
    Pendant ce temps,les véritables patriotes ,les libérateurs sincères de ce pays ou leur descendance,peuvent crever en silence dans un couloir d’hôpital,sur une route bloquée,à 45° à l’ombre ou fuir vers d’autres cieux plus cléments,pour ne pas voir devant-eux ces éternels soumis à leurs maitres de toujours,qu’ils s’appellent François ou Aziz importe peu.




    0
  • radjef said
    10 juillet 2011 at 19 h 59 min - Reply

    Bonsoir tout le monde. Chers amis internautes faites un parallèle entre le maire de Zeralda et le président de la JSK, entre l’Algérie de Med Cherif Hannachi et celle de Mouhib Khatir, entre l’Algérie des barons et des fausses notabilités et celle du brave peuple…Le citoyen modele selon le régime algérien.




    0
  • karim
    11 juillet 2011 at 2 h 11 min - Reply

    Oui, et combien de biens et de richesses on a cede a Dahmani- la belle- a ouled moussa, a Rabrab a Rouiba et Reghia,…… le regim a choisi sa class NOBLE, aristocrate.Helas.




    0
  • kamal
    11 juillet 2011 at 3 h 22 min - Reply

    meskine tbib mayouklous 1500 da par jour houma fi 2h bababa, belak professeur en cardio !!!!!!!




    0
  • Merzouk
    11 juillet 2011 at 3 h 30 min - Reply

    Cette nullité ambulante ,comme tant d’autres , sur lesquelles repose les assises du régime est capable du pire , d’ailleurs ont les a vu confier la compagne du troisième mandat aux voyoux de Tizi Comme l’a fait ce conard pour les tribunes de la JSK qui sont réservé exclusivement à cette catégorie




    0
  • farid
    11 juillet 2011 at 16 h 15 min - Reply

    c’ la loi de la jungle qui regne a tizi.ou le + fort devore les miserable abitants




    0
  • HOUARI
    12 juillet 2011 at 0 h 48 min - Reply

    Abdelamdjid Meskoud a chanté sur El assima, pour ce que cette ville est devenue. Je crois qu’il est temps qu’un chanteur Kabyle se réveille pour chanter sur la Kabylie.




    0
  • Ammisaid
    12 juillet 2011 at 13 h 47 min - Reply

    Ils lui ont tout cédé pour acheter Zidane et gagner avec la JSK la coupe de monde des équipes. En kabylie comme partout il y a aussi des fakhamatouhous. Changeons le nom de l’Algérie par celui de fatewlie.




    0
  • Mohand Akli
    12 juillet 2011 at 14 h 31 min - Reply

    @Farid. Mais ou sont donc passés tous ces partis d’opposition, pourtant la Kabylie est leur fief naturel ? Pendant que les transporteurs et les populations locales manifestaient leur grogne, les partis, une fois de plus, se sont illustrés par leur absence. Peut être que nos partis ont d’autres chats à fouetter…Ils sont si occupés a surveiller Bouteflika et Toufik, si absorbés par le temps qu’ils consacrent dans les night clubs a détecter les faux militants…qu’ils ont oublié de quoi souffre le peuple ! Tout de même, on ne peut pas leur en vouloir, il fait un temps caniculaire : il fait plus doux dans un bar dans les bras d’une jolie nana que dans la rue occupée par les populations avec plus de 46 degrés à l’ombre…De m^me, la presse religieusement acquise à la junte, est très inquiète par la montée de l’islamisme en Tunisie que par les attentes de pauvres bougres qui n’ont jamais quitté le Djurdjura. En lisant ce matin notre presse bien pensante, j’ai vite oublié les fausses notabilités de Kabylie et surtout j’ai compris que la « révolution du Jasmin » c’est de la m….. ! Ne vous en faites pas messieurs de la presse, notre avenir ne nous intéresse guère, on ne va rien faire, on va mourir de désoeuvrement, d’aliénation, d’idiotie …On ne va pas toucher à vos intérêts ainsi qu’a ceux de vos maîtres les généraux…Notre problème, ce ne sont pas les corrupteurs, les rois de l’imposture et du mensonge, les fausses notabilités de la 5eme colonne qui retiennent en otage la souveraineté du peuple, notre problème ce sont les barbus islamistes qui menacent la démocratie et la république…Vous voyez, on a bien pigé la leçon !




    0
  • Dudesert
    12 juillet 2011 at 15 h 40 min - Reply

    La gare routière de Tizi est devenue un grand souk. les transporteurs n’ont rien fait pour l’organiser et aussi pour s’organiser afin d’assurer un service aux citoyens des plus digne. je doute fort que la décision prise soit dans l’intérêt de X ou de y. par contre, il est fort possible qu’elle s’inscrit dans les décisions prises par les autorités dernièrement.




    0
  • Mohand Akli
    13 juillet 2011 at 10 h 26 min - Reply

    A Tizi, la transparence est tellement de rigueur que les anges n’osent pas s’afficher publiquement par peur de se faire surprendre dans leurs défauts ! La Kabylie depuis l’arrivée de Bouteflika est devenue un immense chantier de violence et de corruption…Pour réussir et tirer son jeu de l’épingle, il faut tout le temps tricher, tout le temps mentir, tout le temps faire semblant …
    Hannachi, Aider, RCD, les pornocrates du secteur militaire, de la wilaya, de la gendarmerie ; les barons du foncier et de l’alcool sont tous kif kif…C’est le monde de la pègre qui a grandi sur le fumier de la junte. Et ce sont toute cette racaille qu’on veut nous faire présenter comme la crème et la noblesse du Djurdjura. Par ailleurs, jamais les autorités locales n’ont pris l’avis des populations locales en ce qui concerne les décisions qui engagent le destin de la région.




    0
  • HOUARI
    13 juillet 2011 at 16 h 57 min - Reply

    Mohand Akli je te tire chapeau pour ton courage de dire très haut ce que la majorité des Kabyles pensent bas.
    C’est avec du monde comme toi que la Kabylie redeviendra ce qu’elle était car j’ai de très bons amis Kabyle qui ont honte de ce qu’est devenue leur région.
    Encore merci pour ton courage de dire juste.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique