Édition du
23 July 2017

Les vilains petits rapporteurs

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

El Watan le 23.07.11

On ne savait pas que les Nations unies, qui habitent New York, s’occupaient aussi de logement. Mais voilà, la rapporteuse de l’ONU pour les questions de logement, est venue en Algérie (logée à l’hôtel) et a conclu dans son rapport que les attributions de logements ne se font pas de manière transparente, ce qui explique les émeutes récurrentes liées. Dans la foulée et pour une fois, Farouk Ksentini, rapporteur spécial du Président, ne s’est pas offusqué et a admis que tout n’allait pas très bien dans cette terre ensoleillée où un logement moyen coûte l’équivalent de 60 ans de salaire. Mais personne n’a attendu cette vilaine petite rapporteuse internationale pour le savoir, et aucun Algérien n’attendra non plus le démenti du ministre algérien du Logement. On le sait, le logement est une affaire de gros réseaux et la source d’une incommensurable corruption que chacun a bien saisi, même ceux qui sont logés.

Dans une vidéo postée en mai 2011 sur YouTube, le maire de Zéralda, en prison depuis, explique comment en 2005, le petit frère du procureur de Chéraga, qui avait 26 ans à l’époque et habitait Birtouta, s’est retrouvé bénéficiaire de 25 logements sociaux à Zéralda. Entretemps, son frère procureur est passé procureur à Blida et c’est lui qui a décidé de mettre Mouhib Khatir, maire de Zéralda, en prison, contrant les plaintes qu’il a déposées contre un gigantesque empire indéfini, pieuvre terrestre avec un trousseau de clefs au bout de chaque tentacule. A partir de là, les services de sécurité, la justice, les nombreux organismes de lutte contre la corruption, le ministère du Logement, le wali, la Présidence ou la brigade économique du DRS auraient dû lancer une enquête. Ce n’est évidemment pas ce qui s’est passé, car sauf pour l’ONU et Ksentini, rapporter ce n’est pas bien. Après consensus de toutes les parties moins une, l’Etat a décidé de loger le maire de Zéralda. En prison.

Chawki Amari

Nombre de lectures : 1226
2 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Les vilains petits rapporteurs
    23 juillet 2011 at 14 h 28 min - Reply

    […] Le Quotidien d’Algérie Tags: petits, rapporteurs, vilains […]




    0
  • Yazid
    23 juillet 2011 at 15 h 54 min - Reply

    Dans une vidéo postée en mai 2011 sur YouTube, le maire de Zéralda, en prison depuis, explique comment en 2005, le petit frère du procureur de Chéraga, qui avait 26 ans à l’époque et habitait Birtouta, s’est retrouvé bénéficiaire de 25 logements sociaux à Zéralda. Entretemps, son frère procureur est passé procureur à Blida et c’est lui qui a décidé de mettre Mouhib Khatir, maire de Zéralda, en prison….

    Ce petit passage à lui seul, explique à quel point l’impunité est la pierre angulaire de l’edifice Algerie.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique