Édition du
23 July 2017

Les confidences d’un « opposant » algérien.

Radjef Saïd

Pourquoi donc nos généraux qui n’ont d’officiers que le grade qu’ils ont usurpé, occupent-ils seuls le pays depuis plus d’un demi siècle ? Comment donc nos généraux ont-ils privatisé toutes les richesses du pays sans rencontrer la moindre résistance et se sont arrogé le droit de vie et de mort sur chacun d’entre nous ? Comment des généraux qui n’ont jamais tenu le moindre ouvrage entre les mains pour s’instruire et comprendre les vertus de l’art et de la science, guident par le bout du nez des bataillons d’universitaires en affichant des instincts d’immortalité comme s’ils étaient les émissaires particuliers de Dieu sur terre ? Comment donc des gens pareils ont-ils domestiqué tout un pays ? Y a-t-il enfin quelqu’un dans ce pays capable de perturber le sommeil de la junte ?
Cela fait longtemps que je suis à la tête de l’opposition. Pour tout vous résumer, le métier d’opposant n’est pas aussi périlleux que vous pouvez l’imaginer. C’est même le contraire de ce que vous pensez. Il y a beaucoup de privilèges dans cette profession, tout particulièrement chez nous en Algérie. Tenez, regardez moi, depuis que je suis devenu chef de l’opposition, j’ai acheté une villa sur les hauteurs d’Alger, un 4×4, une Skoda et je me suis remarié avec une blonde après m’être séparer d’une paysanne qui habite loin dans les montagnes. Une jeune fille universitaire très pauvre à laquelle j’ai promis le mariage après le service national. Elle n’est pas la seule d’ailleurs…À cause de ces histoires, j’ai failli devenir un véritable gigolo. Dans les grandes villes ou il m’arrive souvent de me rendre chez les ambassades et les différents ministères, je me déplace toujours avec la Skoda dernier cri, mais dans les montagnes pour enflammer les villageois, je prends toujours mon 4×4. Une fois sur place, en voyant tous les gardes de corps qui m’entourent de chaque coté pour assurer ma sécurité, les paysans pensent sincèrement que ma vie est menacée par le pouvoir. C’est le moment que je choisis pour crier fort, titiller les fibres sensibles des paysans et dénoncer avec des mots acerbes l’ordre établi, les inégalités, la terreur, le crime impuni, le favoritisme, la corruption , l’injustice et la main mise de l’armée sur toutes les richesses du pays. Mais je ne leur dis jamais ce qu’il y a lieu de faire pour renverser le régime en place. Je termine toujours mes interventions avec une note qui leur fait croire que la junte est indétrônable, parce qu’elle est l’œuvre de la providence et non celle des hommes. Vous ne pouvez pas imaginez la crédulité de ces pauvres paysans ! Ils croient à tout ce qu’on leur dit. Si j’étais resté au village, je serais certainement devenu comme eux : naïfs, crédules, sans gloire.
Généralement, mon séjour dans ces montagnes est de courte durée. Rien que l’odeur de la menthe, du thym, du romarin, du chêne, de l’olivier, du figuier ; rien que la vue des jeunes bergers qui traînent le pas derrière leurs troupeaux au coucher du soleil me rappelle les souvenirs douloureux de mon enfance lorsque je ne mangeais pas à ma faim, lorsque je n’avais pas un seul sou dans la poche pour aller au collège, lorsque pour porter une chemise présentable au lycée devant les filles, je devais me chamailler comme une fauve avec le reste de mes frères. En plus, j’ai le sentiment que ces montagnes ne m’ont jamais aimé. En dépit de ma gloire qui est montée si haut et qui plane sur tout le pays, ces montagnes refusent obstinément d’écrire mon histoire sur leurs pages glorieuses ; elles n’arrêtent pas de démasquer l’imposteur et le menteur que je suis avec l’air de vouloir me dire que les révolutions n’ont jamais été l’œuvre de moujik affamés. Face à ces montagnes, j’ai toujours eu un problème de conscience. C’est le seul endroit ou je redeviens moi-même, ou j’ai l’impression d’être un homme méprisable issu des déchets de l’humanité, condamné à quitter l’histoire par la petite porte.
En revanche, au siège du parti, je me sens toujours bien ; je n’ai aucun problème de conscience. Je ne me sens redevable envers personne et encore moins envers ces montagnes qui me donnent des sueurs dans le dos. Dans l’étage supérieur que j’occupe depuis que je suis devenu chef, j’ai l’impression d’être Pharaon en personne, sauf que dans mon cas Moise n’existe pas. Ce sentiment de confiance et de certitude que j’éprouve, me vient en grande partie des coups de téléphone de mes amis du DRS qui m’alertent à chaque fois qu’un complot se trame contre ma personne par l’un de ces fous idéalistes ou un anarchiste romantique instable dont on ne sait s’il est maoïste, marxiste-léniniste ou léniniste tout court. Mes amis du DRS sont tous de mon village. Comme moi, ils ont fui leur passé et leurs montagnes. Par les liens du sang, nous sommes devenus en quelque sorte une communauté. Un communautarisme qui ne dit pas son nom. Nous travaillons d’arrache pied pour élargir notre cercle. Dans cette perspective, discrètement, je me suis débarrassé de tous les éléments qui risquent de bloquer et de retarder l’aboutissement de notre projet. Par la rumeur et l’intox, j’ai décapité tous les challengers qui ne partagent pas ma vision de l’avenir ; j’ai commandité l’assassinat de mes proches collaborateurs et j’ai été le premier à pleurer sur leurs cercueils en promettant à leurs familles la vengeance et j’ai exterminé toutes celles et tous ceux qui tentent de remettre le destin sur son cours naturel. Tous les postes stratégiques, je les ai confiés à des crétins et à des âmes platoniques qui se nourrissent de mythes et d’histoires invraisemblables. Tout ce formidable travail, a été rendu possible grâce au concours de mes amis du DRS. Grâce à eux, je suis devenu comme le général Tewfik. Désormais, je connais tout du passé des gens structurés dans le parti. Vulnérables, je les fais chanter et je gère leur avenir tout en fortifiant et en renforçant mon pouvoir personnel.


Nombre de lectures : 16447
92 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Les confidences d’un « opposant » algérien.
    27 juillet 2011 at 21 h 44 min - Reply

    […] Le Quotidien d’Algérie Tags: algérien, confidences, d’un, « opposant » […]




    0
  • ALGERIEMEILLEUR
    27 juillet 2011 at 21 h 56 min - Reply

    Bravo Said il manque juste une phrase a ton article : un jour j’ai meme oser dire « je croix que je me suis tromper de société  » hehehe SACRÉ DOCTEUR SS PAUVRE ALGERIE …….




    0
  • HAMMANA
    27 juillet 2011 at 22 h 02 min - Reply

    Vous parlez d’opposition?!Exceptés les officiers du MAOL qui tiennent la dragée haute au syndicat du crime,je ne vois pas qui d’autres répondent à la définition d’opposants.
    Vous venez de le dire: »ces généraux qui guident par le bout du nez des bataillons d’universitaires…. ».Si telle est la situation chez les universitaires qui auraient du constituer l’élite intellectuelle à laquelle revient la responsabilité morale et historique de remplir sa mission de catalyseur de toute action salutaire et à laquelle elle a lamentablement failli en se résignant au sort qui lui est défini;manquant ainsi son rendez-vous avec la gloire et la bravoure d’etre au service de leur pays et si tel est leurs concepts du militantisme,ce n’est pas parmi les montagnards qu’on doit prospecter pour dégager des leaders d’opposition.
    Puisque le véhicule du changement est hors d’état de servir,il est hors de proportion de s’en prendre à la DRS ni à qui que ce soit du moment que la balle se trouve dans le camp de la société qui détient(qu’elle le veuille ou non ou qu’elle en est consciente ou non) les ficelles du jeu politique et que tout surdimensionnement de la responsabilité militaire dans le pourrissement social et économique du pays n’est que l’apanage des sociétés qui refusent de prendre leurs destins en main et s’abstenant à engager le processus révolutionnaire de la transition démocratique par tous les moyens qui s’imposent.
    C’est pourquoi,et vous l’avez aussi souligné,que les généraux n’ont rencontré aucune résistance et c’est justement en raison de notre laxisme qu’ils ne semblent perturbés le moins du monde dans leurs sales besognes.Le champs était libre et il a fallu que quelqu’un l’occupe et ils n’ont pas hésité pour l’investir.
    En conclusion,il ressort que ce n’est pas la DRS qui est une foudre de guerre mais l’institution militaire a réussi,via ses généraux de pacotille, à mettre à contribution les aléas de la politique après avoir réussi à faire de nous tous de beaux crétins.




    0
  • Adel
    27 juillet 2011 at 23 h 16 min - Reply

    J’ai 57 ans et lorsque je repasse dans ma tête le film de ma vie dans mon pays depuis l’indépendance, j’ai la nette impression que les Algériens ne se sont jamais pris au sérieux. Tout le monde a toujours su que tout ce que faisait l’État était du khorti, que ceux-là même qui défendaient la révolution agraire, la GSE, l’arabisation ou la médecine gratuite n’y croyaient pas, mais tout a pourtant continué comme si de rien n’était. C’est peut-être la mentalité du beylik qui a toujours prévalu en fin de compte.

    Le seul véritable os qui a gêné le pouvoir militaire algérien est le FIS. Malheureusement, les dirigeants de ce parti n’ont pas été à la hauteur et n’ont pas su manœuvrer le formidable levier dont ils disposaient.

    Quant au reste de l’opposition, c’est une opposition Potemkine, qu’on installe lorsqu’il s’agit de donner le change – mais qui est dupe en fin de compte? Personne – et qu’on démonte, après l’avoir bien graissée, jusqu’aux prochaines élections truquées.

    Le peuple algérien était pauvre et analphabète en 62, mais il était encore innocent et on pouvait le modeler et l’éduquer dans le bon sens jusqu’à en faire un peuple instruit et travailleur, capable de prendre sa destinée en main. Il aurait fallu pour cela à la tête de l’État de vrais patriotes amoureux de leur pays et de leur peuple, éclairés, humbles et pragmatiques et non des charlatans avides de pouvoir, armés de slogans pseudo-révolutionnaires.

    Le peuple algérien a été perverti par la rente et le mensonge. La formidable manne pétrolière a été gaspillée et pillée sans vergogne par tous ceux qui avaient un pouvoir de décision et la farce continue, hélas. Ceux qui veulent sauver l’Algérie doivent s’armer de patience et commencer le travail à la base, en éduquant de petits groupes de jeunes, intelligents, courageux et honnêtes et en les préparant à la tâche future de libération du pays. Seule une nouvelle génération de militants armés de savoir et incorruptibles pourra venir à bout du système pourri, qui est toujours arrivé à surmonter les crises grâce à la rente pétrolière, aux forces répressives qu’il a mis en place et à l’armée de faux opposants, faux politiciens et faux intellectuels qu’il nourrit et qu’il a implantés à tous les niveaux depuis près de 50 ans.




    0
  • cherifi
    28 juillet 2011 at 1 h 44 min - Reply

    Salut, Avec une nette lucidité,vous avez décris,dans les détails,le profil de « l’opposant » Algerien qui a fait du boulitique un métier.Qu’il soit issu de l’université ou des instituts islamiques il n’a qu’un seul objectif:Acquérir,dans un premier temps,une ou deux villas,se remarier,cotoyer le milieu des devises et,dans un second temps,intégerer le milieu du commerce et entamer les affaires.
    Depuis 62,l’Algerie n’a été dirigé que par les analphabètes et les médiocres qui ont favorisé leurs semblables en leur distribuant des postes de résponsabilité qu’ils n’ont jamais pensé occupé meme dans un reve.En fin de course,n’importe quel attardé aspire devenir Ministre,Wali ou au moins Directeur.La médiocrité enfante la médiocrité et l’incompétence engendre le retardement.
    Dans tout ce manège,les intellectuels sont totalement désarmés et ne peuvent,en aucun cas, améliorer une telle situation,tant que le ghachi n’a d’yeux que pour ce Ministre nouvellement désigné qui est un « ould bled » et,en plus,il n’était qu’un petit Mouaalem.Alors,il va certainement faire un petit quelque chose à notre village,à son hameau et à ses amis d’enfance.Le ghachi voit les choses comme ça. Il n’écoute pas l’intellectuel,ce naif qui a passé toute sa jeunesse à étudier et au lieu dde devenir Ministre,Wali ou pdg,il vient lui casser la tete avec son discours d’opposant.Et meme ce ghachi risque de ne pas se tromper,puisque cet intellectuel oublie,certainement, ses parents,son village,ses amis d’enfance et ses camarades de classe,car le pouvoir en Algerie fait tourner la tete.Et on oublie meme ce que nous étions.
    Donc,l’Algerie est condamnée a rester dans la gadoue en attendant l’arrivée d’un contingent d’intellectuels…mais d’une nationalité autre qu’Algerienne.




    0
  • abd el allah el muslim
    28 juillet 2011 at 1 h 46 min - Reply

    avant tout vive l’algérie libre et indépendente.




    0
  • Amar.C de Montreal
    28 juillet 2011 at 7 h 35 min - Reply

    Bonjour Said.
    j’ai beaucoup apprecié votre article, mais sachez que le docteur saadi auquel vous faites allusion est le seul homme politique present sur le terrain pour defier la peur et denoncer Bouteflika et ses generaux. Je ne vois pas un autre chef de parti qui active a part ce grand Monsieur qui merite beaucoup de respect et consideration.




    0
  • djamel
    28 juillet 2011 at 10 h 37 min - Reply

    Bonjour Amar
    Je suis entièrement d’accord avec vous.




    0
  • Ath Yenni
    28 juillet 2011 at 11 h 00 min - Reply

    Entre un opposant « montagnard » roublard ou manipulé par le DRS et un opposant « citadin » qui a les mains gavées de sang d’innocents « taghouts », mon choix est vite fait !

    Mais peut être faut il etre un criminel de masse, un assoiffé de sang, un psychopathe théocratique pour trouver grâce à certains qui rêvent encore de « dawla islamya » quitte à massacrer la moitié de la population s’il le faut pour les envoyer plus rapidement au paradis.

    je doute que mon commentaire soit publié sur ce site « démocratique », mais je dis ce que je pense de cet article…

    =========================
    Notre site est démocratique, n’en déplaise aux adeptes de la démocratie sélective et raciste des « opposants » nés dans les laboratoires de Ben Aknoun et logeant au club des lapins.
    Salah-Eddine




    0
  • Abdel Madjid AIT SAADI
    28 juillet 2011 at 12 h 45 min - Reply

    Eh bien nous y sommes.
    Flute, flute, flute, l’expérience ne semble point inspirer ou servir aux nervis des « démocrates » labellisés, et qui croient détenir une marque déposée auprès du DRS et du ministère de l’intérieur, lorsqu’ils furent « légalisés » pour défendre les tabous identitaires, que sont la culture et la démocratie, à l’exclusion de la dimension islamique de notre pays, remplacée par un clin d’œil complice de la laïcité INTOLÉRANTE et militante, qui s’est fixée pour objectif, celui qu’a explicité un futur ministre de l’intérieur d’alors, Cherif Meziane, du temps de la bousbous avec Charles Pasqua, l’ex barbouze du SAC, pour faire court: « La junte algérienne et les démocrates laïco-assimilationnistes, s’opposent à la déferlante islamique qui risque d’emporter l’Occident, prunelle des yeux des assimilables »… qui auraient voulu, avec l’indépendance, ne changer que Lagaillarde et Ortiz par Saïd et Khalida, avant de reconstruire une Algérie, ouverte sur la seule civilisation féconde, celle des « pères fondateurs de 1789 », pour briser définitivement les rêves utopiques des adeptes d’Ibn Sinna et d’un Malek Benabi… ou d’une Fadhma N’soumer qui ne pouvait soupçonner qu’en s’opposant aux soudards du maréchal Randon.
    En effet, la tare de Lalla Fadhma N’soumer est de n’avoir connu que le Coran et les classiques de la culture islamique comme Al Ghazali, Sayed Djaafer Sadek, son ancêtre, et effectivement, elle ne connaissait ni Louis XIV, ni Robespierre, ni Baruch de Spinoza… et donc, elle ne connait pas les vertus du sécularisme, qui a permis aux juifs et aux chrétiens de vivre ensemble en Europe, aussi pacifiquement que possible, jusqu’au jour où, Hitler s’est rappelé au bon souvenir des Croisades…
    Tolérance, tolérance, quand tu n’es conjuguée que contre les musulmans, comme actuellement en Norvège, quand les médias nous servent du « Ben Laden » comme celui qui aurait commis les massacres des « soutiens de la Paix au Moyen Orient », qui n’ont commis qu’un seul crime, celui de s’être prononcés, la veille de leur massacre, par un agent de ceux que nul n’oserait mentionner, pour l’indépendance de la PALESTINE et la fin du terrorisme sioniste.




    0
  • A.L
    28 juillet 2011 at 13 h 33 min - Reply

    Finalement ils se valent tous.Il n’y a pas d’opposition crédible et tous les opposants ne sont que des « Algériens » sortis du même moule,en fin de compte.Tous pareils,tel père ,tel fils, tel frère,telle soeur.Le propre de l’algérien c’est d’être un reptile,et en phase aboutie devenir un caméléon.Je n’ai jamais voté ou presque.Les seules fois où je l’ai fait c’était en faveur des candidats FFS,mais même ceux-ci ont fini par me décevoir,c’est tout dire!
    Alors me parler du rcd,fis ou partis de service…
    Aux dernières élections ma mère de 86 ans à voté,au fait,malgré mes recommandations de ne pas le faire.Et tu as voté pour qui,maman?Mais mon fils,pour celui qui vous donne votre pain quotidien et qui nous permet de vivre en paix .Et comment l’as-tu reconnu,toi qui ne comprend rien à rien depuis la nuit des temps?Mais non mon fils,à la porte du bureau ils ont mis Mouh-le-Grand qui devait montrer à toutes les vieilles comme moi,le candidat favori.
    Le reste n’est qu’une question de chiffres dont n’importe quel parti peut se prévaloir indépendamment de sa ligne politique,la méthode d’y parvenir étant valable pour n’importe quel courant.




    0
  • Mahieddine Lachref
    28 juillet 2011 at 13 h 40 min - Reply

    Bonjour
    Parfaitemùent d’accord avec toi said. Comme d’habituide, tu soulèves ici les vraies questions, c’est-à-dire celle qui minent l’oppostion de l’intérieur. ERn effet, tout le monde a tendance a jeter la responsablité de la situation de crise permanente dans laquelle se trouve l’Algérie sur le DRS. Or, dans le faits, même si il est vrai que le DRS fait tout pour que l’Algérie ne trouve d’issue pour sortir de sa crise, il est surtout vrai que l’oppostion, elle non plus, ne fait rien, voire sous-traite avec le DRS. Je ne vais pas aller plus loin, mais en tous cas, ce que je préconise comme prtemier pas à faire, c’est la dissolution, au même temps que le DRS, de tous les parti politiques. Pour ce qui est de la forme de ce texte, je pense qu’il faudrait ajouter les photos de Said Sadi, de Karim Tabbou, de Louisa Hanoune, etc., et de leurs proches collaborateurs puisque, en définitive, tout le monde a suivi la même trajectoire.
    Fraternellement
    Mahieddine Lachref




    0
  • nadir
    28 juillet 2011 at 15 h 06 min - Reply

    @ AMAR DE MONTREAL,
    bonjour a tous,
    said saad,rebrab,reda malek,khalid toumi ……,sont pur produit de la drs,c’est la facade de toufik,djazar…….150 generaux hachakoum,ils font du business avec le sang du peuple algerien,mais un jour les algeriens vont matter ces imbeciles
    gloire a nos martyrs
    reveillez vous




    0
  • AMOKRANE
    28 juillet 2011 at 15 h 14 min - Reply

    Pour répondre a M Amar C.Montreal, djmel et Ath Yanni Voila une partie de l’entretien de Malika Matoub à la Nation ou elle parle du partis du Docteur SS :
    Mais pourquoi vous n’avez pas tenté un rapprochement avec la veuve de Lounes pour mener le combat ensemble ?

    Depuis 13 ans, nous avons tout fait pour nous rapprocher de Nadia. Nous lui avons envoyé, ma mère et moi, des lettres avec accusés de réception. Des délégations du comité de village ont rencontré ma belle-sœur pour essayer un rapprochement, mais en vain. Ma mère a essayé un rapprochement en 1999, elle s’est retrouvée avec une plainte déposée contre elle par Nadia pour «menaces de mort » !
    Il y a eu des obstacles pour tout rapprochement avec Nadia. On l’empêche de se rapprocher de nous. Ce sont les commanditaires de l’assassinat qui empêchent ce rapprochement. Par ailleurs, tout le travail effectué par ma belle-sœur allait à l’encontre des intérêts de la famille à commencer par ses déclarations lors de sa première conférence de presse à Tizi-Ouzou en octobre 1998. Lors de cette rencontre avec les journalistes, avant même de rejoindre l’estrade, elle a déclaré : « si on ne m’avait pas remis les passeports de mes deux sœurs avec les visas, je n’aurais pas tenu cette conférence de presse pour désigner le GIA». Donc à chaque fois c’est des deals et des pressions.
    Quel est l’intérêt pour un parti politique de faire subir des pressions à une jeune veuve pour lui dire de faire ceci ou cela. Qu’est-ce qui se cache derrière ? Il suffit de reprendre les déclarations de Nadia au quotidien français Libération, et l’émission «la grande manip», et chaque fois que je les reprends, le RCD dépose plainte contre moi, alors qu’il ne l’a jamais fait contre Nadia.

    Avez-vous été approchée par le pouvoir pour vous dissuader dans votre combat pour la vérité sur l’assassinat de votre frère ?

    Depuis l’assassinat de Lounes, j’ai reçu deux émissaires en l’occurrence Rachid Aissat, conseillé du président Bouteflika et Riad Allal, membre du RND (parti d’Ouyahia) en France.
    Début 2001, Rachid Aissat est venu me voir pour me dire que le président Bouteflika avait diligenté une commission d’enquête qui a conclu que Lounes a été tué par un groupe armé composé de 8 membres dont trois ont été abattus alors que les cinq autres étaient en fuite. Au même moment, deux accusés, Malik Medjnoune et Abdelkrim Chenoui se trouvaient déjà en prison !
    Lors des événements de Kabylie, Riad Allal, représentant du RND à Paris est venu me voir pour me dire ceci «arrête d’internationaliser les événements de Kabylie, on te dira qui a tué ton frère, sachant qu’il y a des patriotes de ta région qui sont impliqués». J’ai tout de suite rendu public le contenu des discussions.
    Je pense que dans mon cas, le pouvoir a agi autrement, c’est-à-dire en me lynchant médiatiquement. Ils ont essayé de nous salir par une campagne d’intox, alors que la population sait, que moi et ma mère sommes restées constantes dans notre combat pour la vérité sur l’assassinat de Lounes. Le pouvoir joue sur le temps, l’intox et l’invective. Je crois nous avons, à l’instar d’autres militants, eu notre part de l’invective. Que le pouvoir sache une chose, la vérité nous finirons par la connaître. Il faut juste rester debout et continuer à clamer haut et fort pour que justice et vérité soient les bases d’un état de droit dans notre pays.
    http://www.lanation.info/Entretien-Malika-Matoub-La-verite-nous-finirons-par-la-connaitre_a135.html
    Le RCD est un partis cree par le DRS et Docteur SS est toujours protegé par son maitre TOUFIK !!! Le cable de Wikiliks la confirmé …….




    0
  • nadir
    28 juillet 2011 at 15 h 27 min - Reply

    @ATH YENNI,
    tu ne reflete pas ton nom dommage ,le peuple algerien veut justice,egalite,fraternite et developpement,la question des massacres et disparus, il faut poser cette question a djazar et la promo lacoste,qui ont infiltre L’ALN A TUNIS ET AU MAROC
    TAHIA EL DJAZEIR




    0
  • Abdel Madjid AIT SAADI
    28 juillet 2011 at 17 h 54 min - Reply

    Ath Yenni dit :
    28 juillet 2011 à 11 h 00 min

    Entre un opposant « montagnard » roublard ou manipulé par le DRS et un opposant « citadin » qui a les mains gavées de sang d’innocents « taghouts », mon choix est vite fait !

    Mais peut être faut il etre un criminel de masse, un assoiffé de sang, un psychopathe théocratique pour trouver grâce à certains qui rêvent encore de « dawla islamya » quitte à massacrer la moitié de la population s’il le faut pour les envoyer plus rapidement au paradis.

    je doute que mon commentaire soit publié sur ce site « démocratique », mais je dis ce que je pense de cet article…
    ——————————
    Je suis tout à fait d’accord avec Ath Yenni, s’il parle de ces théocrates qui provoquent le monde et veulent classer les humains en « élus » et en animaux, que l’on peut tuer au nom d’Elohim, comme le font impunément les sionistes que nul n’ose qualifier de théocrate, puisqu’ils vivent dans LA SEULE THÉOCRATIE du Monde, à savoir l’entité sioniste, qui n’a pas de Constitution, sinon la THORA, et dont le « parlement », n’est rien d’autre que la Synagogue (KANISSA -KNESSET) et les lois inspirées par les RABBINS.

    Pour vous en convaincre, voir la configuration de la KNESSET, chandelier à sept branches.

    et surtout ce DISCOURS dans cette VIDEO, et que l’on ne vienne pas me dire que ces rabbins qui font la politique de l’entité sioniste, ne sont « pas au pouvoir »…

    PAS DE CONSTITUTION en ZION LAND… voici une « démocratie » qui me rappelle celle des MILICENS des années 92/2001….
    http://www.dailymotion.com/video/xju6m6_jerusalem-derive-radicale-de-deux-rabbins_news#from=embed




    0
  • MissTmourt
    28 juillet 2011 at 19 h 23 min - Reply

    Je profite de l’excellent article de Said pour pousser mon coup de gueule contre l’ensemble de la classe politique algerienne. Je ne parlerais evidemment que des vrais opposants et non pas des fcontionnaires qui émargent au DRS et continuent à percevoir des salaires indécents pour leur collaboration à l’assemblée nationale….

    1/ FFS: j’ai une certaine sympathie pour ce parti mais je ne comprends toujours pas, surtout avec le printemps dit arabe, pourquoi Ait Ahmed avec son aura et son prestige refuse de rentrer au pays et de fédérer une veritable opposition contre la junte. Ce n’est pas en organisant des meetings pour initiés tous les 3 mois dans des cinemas que le peuple va reprendre confiance. El Baradei par son retour a fait beaucoup plus mal au régime de Moubarack qu’en restant en Suisse à publier des communiqués….

    2/ Rachad et le FCN

    Je ne comprends pas vraiment ce qui vous séparent. Vous vous êtes réunis à Geneve avec d’autres et depuis, plus rien. Si des gens d’un tel niveau que le vôtre n’arrivez pas à unir vos moyens et actions, il y a de quoi être dégouté de la politique….

    3/ Le Maol

    Ce groupe a fait un énorme travail de sensibilisation et de révélation. Mais 10 ans apres, ce travail ne suffit plus. Ce qui m’agace avec ce mouvement c’est son souci de légalité alors que ceux d’en face se permettent les pires crimes. Messieurs du MAOL, si vous avez acces à Nezzar et le reste de la clique, svp faîtes ce que chaque algerien digne rêve de faire….même si cela ne change rien au système, faîtes nous plaisir rien qu’une fois….

    Désolé pour ce coup de geule mais je me devais de le dire.

    Devant ce desert, il ne faut pas s’étonner ensuite que les algeriens se détournent de la politique, synonyme de belles paroles et d’opportunismes, et prèferent le concret des actions syndicales, blocages de routes, émeutes pour un logement, etc….

    Le peuple veut du concret !!!

    =========================
    Ce n’est pas un coup de gueule, mon cher compatriote. Vous décrivez hélas notre triste réalité. Tant que nous nous débarrasserons pas de nos carcans idéologiques étroits, le régime a encore de beaux jours devant lui. L’opposant n’est pas celui qui vocifère et gesticule en utilisant le changement comme slogan. Le changement a besoin de réflexion et d’action et surtout d’honnêteté politique. En voyant toutes ces manoeuvres politiciennes hypocrites, je m’interroge souvent : voulons-nous vraiment le changement? C’est notre faiblesse criarde qui fait la force de ce régime illègitime. Allah Yahdina djami’ane.
    Salah-Eddine




    0
  • ventre – creux
    28 juillet 2011 at 19 h 33 min - Reply

    said saadi il n´a pas de credibilté, comment un homme qui a soutenu le coup d´état de (hizb franca) les janvieristes. il est associé au pouvoir invisible de la junte militaire il mange avec eux dans le même (ma3oune) il revendique (ed-démokratia). ceux qui crient aujourd´hui le plus fort démocratie ces pseudo-démocrate ce sont que des corrompus et assoiffés de pouvoir. said saadi il veut être brisidene???. les démocrates ne peuvent pas plus se passer par être hypocrites que les dictateurs d´être ciniques. l´extrémisme chez les partis politique est un etat mental ou l´homme dominé par une idée fixe, devient incapable de percevoir les réalités et leurs conséquances. certains partis boulitik ils sont déja manipulés et intoxiqués par les sioniste comme levy ect… et les néo-colonialistes les ennemis héréditaires du peuple algerin comme disait de leusse. l´algerie le pays béni de dieu et cher dans le coeur des francais. la colonisation contenue???.




    0
  • AMOKRANE NOURDINE
    28 juillet 2011 at 19 h 51 min - Reply

    bonjour juste pour vs dire que le commentaire ci dessus
    signé AMOKRANE n’est point de moi auteur de quelques articles sur ce site et d’autres




    0
  • Elforkan
    28 juillet 2011 at 19 h 58 min - Reply

    En Algérie, il n’y a pas d’opposants, il n’y a que des KHOBZISTES !!!!!! pourquoi ? la réponse est dans les hadiths suivants ( la mauvaise fréquentation !!):

    قال رسول الله صلى الله عليه وسلم: « من بدا جفا، ومن اتبع الصيد غفل، ومن أتى أبواب السلطان افتتن، وما ازداد أحد من السلطان قرباً، إلا ازداد من الله بعداً ».

    قال رسول الله صلى الله عليه وسلم: « سيكون بعدي أمراء، فمن دخل عليهم فصدقهم بكذبهم، وأعانهم على ظلمهم، فليس مني، ولست منه، وليس بوارد علي الحوض، ومن لم يدخل عليهم، ولم يعنهم على ظلمهم، ولم يصدقهم بكذبهم، فهو مني، وأنا منه، وهو وارد علي الحوض ».
    On voit que notre Prophète nous dissuade de fréquenter el houkam,parce que le Hakem est par définition mauvais : sans foi, ni loi, corrupteur, maffieux… etc..etc..et les opposants qui fréquentent le hakem sont pires que le hakem lui même!
    Le hakem est un satan, un chaytane !!!




    0
  • Zineb Azouz
    28 juillet 2011 at 20 h 08 min - Reply

    Je tiens à saluer ton courage cher Rajef Saïd, beaucoup se reconnaîtront dans ce texte et cette typologie où au fond comme tu le dis si bien, tous ne font qu’une seule et grande famille, comme les deux revers d’une même médaille de faussaires, censés ne jamais se voir mais physiquement et structurellement inséparables.

    Sur fond de misère on recrute dans les mêmes bastions le futur « cadre » tortionnaire et le futur cadre militant.
    Les thèmes racoleurs ne manquant pas, ces opposants en skoda sillonnant les montagnes ou ces pseudo intello parcourant le monde en se faisant passer pour des messies et des défenseurs de toutes les causes sont au fond l’expression d’un même phénomène si bien décortiqué dans ce papier.

    Merci encore.
    Cordialement,
    ZA




    0
  • NEDJMA
    28 juillet 2011 at 20 h 31 min - Reply

    @athyenni

    Continuer de jouer aux idiots utiles au service des sercices,d’agiter l’épouvantail islamiste.

    Voua avez dépassé toutes les bornes de la stupidité, carpettes DEVANT LES ZUATORITÉS du DRS.




    0
  • talwit
    28 juillet 2011 at 20 h 43 min - Reply

    c simple.d gaules av dit rdv ds 30 ans.c alors q ses mercenaires(les déserteurs de la dernière heure )ont glorifié le fis en l’aidant à remporter les élections de 1991 pour arrêter le processus électoral , décevoir ainsi les naïfs adeptes du fis ,les révolter , les pousser à prendre le maquis , les infiltrer , massacrer au nom du fis …la France n’est pas complice:elle est l’instigatrice de sa deuxième guerre d’Algérie…nos autres(pardon les autres:ces mercenaires)ont obéi aux ordres de leurs maitres pour tuer la fibre algérienne..




    0
  • ventre – creux
    28 juillet 2011 at 21 h 05 min - Reply

    les néo-colonialistes francais???., plus ils pilent,plus ils éxigent,plus ils ruinent et détuisent plus on leur baille,plus en les sert, de tout plus ils se fortifient et deviennent toujours plus fort et plus frais pour anéantir et détruire tout. les néo-colonialistes criminels et voleurs comme les insectes?. un proverbe dit: on peut espérer que lorsqu´ils seront les maîtres du monde les insectes se souviendront avec reconnaissance que nous les avons plutôt bien nourris lors de nos pique-niques. ces odieux criminels colonialistes francais sont la cause de tous nos malheurs.




    0
  • Ammisaid
    28 juillet 2011 at 22 h 21 min - Reply

    J’ai lu de long et en large cet excellent et très instructif article de notre frère et ami Saïd et je n’ai pas trouvé le nom et prénom du Dr Sadi Saïd. 90 % des chefs de partis, des cadres, des entrepreneurs, des ministres, des généraux…qui sont les marionnettes des généraux majors actuels et du Drs sont dans le même cas que ce personnage que nous a admirablement sculpté Saïd. Même les brebis et les chèvres du berger le savent. J’ajouterai aussi que ce beau personnage qui a encore des petits remords quand il de trouve avec ceux qui l’ont vu la morve sur le nez, les mouches butinant ses blessures et le
    corps grelottant de froid car il y avait toujours une ouverture dans les vêtements par où pouvait passer le froid, sont tous venus de nul part, qu’ils soient de l’est ou de l’ouest, du nord ou du sud ou du centre. En 1962 en majorité nous étions tous et toutes des riens et 2011 de même. J’ajouterai aussi que même notre président actuel était venu en Kabylie pour dire que nous étions plus petit que lui de prêt mais pas de loin évidemment. C’est tous les mêmes car ils travaillent avec un système et un régime illégitimes. Soit tu es avec, soit tu es contre eux. Si tu es avec tu auras une villa, un 44, un skoda, des gardes du corps, des facilités de toutes sortes, si tu es contre eux: exil, une balle, un lame, électricité….D’ailleurs certains des premiers ont connu certaines des douceurs qu’offrent les pervers des laboratoires de la mort et de la torture. Enfin, que sont devenus ceux qui vivaient dans des hôtels minables à oudjda, ils vivent dans un palais royal. Merci Saïd pour cet article fort, beau et vrai.




    0
  • aquerado
    28 juillet 2011 at 22 h 39 min - Reply

    Salam,
    Merci Mr Radjef pour ce joli texte qui denombre quelques pretentions de certains loustiques pitoyables, mais il est vrai que l’Algerien en general souffre de ces gens sans foi ni loi. A l’inverse de votre personnage je me plais de temps a autre, a rever d’une vie pastorale, moins confortable , ou vivre dans une grotte meme, un peu amenagee bien sur, avec une vue sur des versants montagneux et des plaines.Me ressourcer en quelque sorte et respirer l’odeur animale de mes moutons et chevres ainsi que les plantes aromatiques qu’exhale la fraicheur matinale apres avoir pris un bon bol d’air frais et trait ma vache cela va de soi. L’etre humain a l’heure actuelle me fatigue et parfois me degoute d’ou peut etre cette raison en moi qui me pousse a l’hermitage, mais certains commentaires que je lis ca et la me redonne espoir en cette humanite et repousse encore a plus tard cette alternative. Toutefois le mal Algerien est guerrissable j’en suis certain, un peu plus de connaissances, grand djihad(enorme effort en soi), moins de jalousie, plus de tolerance, l’amour de son prochain, moins de generaux cretins et une bonne dose d’humour et le tour est joue. Enfin avant de vous quitter je voudrai saluer Adel et MissTmourt pour leurs commentaires ou je me retrouve pleinement.




    0
  • Ammisaid
    28 juillet 2011 at 23 h 04 min - Reply

    http://www.youtube.com/watch?v=tOmI0pmAakk&feature=youtube_gdata_player

    C’est l’histoire d’un groupe d’amis qui ressemblent beaucoup à celui du MCB originelle qui sentant la tir ure pris par le mouvement après le ralliement de certains au DRS et les ambitions personnels d’autres pour aller vivre dans les hauteurs avait demandé à un ami lettré de lui écrire une lettre pour dire ce qu’il ressent, sa vision des gens, ses impressions, ses doutes, ses craintes….Écoutez et lisez l’histoire tel que raconté par Cheikh Lounis en prêtant sa voix et sa guitare à un Zawali authentique, lucide et sincère. Un jour ou l’autre la vérité fusera comme un éclair et aveuglera tout ceux et toutes celles qui mangent elhak des zawalus. Allah yestar.
    PS:
    Je vous promets d’essayer de la traduire comme je peux.




    0
  • ventre – creux
    28 juillet 2011 at 23 h 53 min - Reply

    @ elforkan ya akhi. yed allah fouk ras el-adel law-ye3del bel-haq. sadak allah el-adim.




    0
  • MissTmourt
    29 juillet 2011 at 1 h 30 min - Reply

    Merci pour vos paroles grand frère SE Sidhoum. Je tiens à préciser que le FCN et Rachad ont toute ma sympathie, même si je suis déçu de ne pas vous voir travailler ensemble. C’est un gâchis de compétence, mais qui sait ce que le futur nous réserve….

    Quant au FFS, j’ai parfois l’impression que sa position d’opposant est devenu un fonds de commerce…si M. Ait Ahmed le voulait, il pourrait faire beaucoup plus mal au régime qu’il ne le fait actuellement. Ce qui est révoltant, c’est que le jour où la « Révolution » (je préfère ce mot à « Changement ») aura lieu, je suis certain qu’il va débarquer à Alger et réclamé son « dû »….J’ai l’impression que comme Messali, il ratera son rdv avec l’histoire. Je sais qu’il y a des militants sincères du FFS qui interviennent içi, alors messieurs, sachez que les discours à l’Internationale Socialiste, c’est bien gentil mais c’est insuffisant…

    J’ai également oublié de parler d’Ali Benhadj. Si proche du peuple mais si peu politicien et stratège. Il suffirait qu’il affirme qu’il n’y a pas de Jihad en algerie et il aiderait beaucoup de jeunes (à commencer par son fils) à éviter un des pièges du pouvoir de rejoindre: le maquis, l’autre étant l’immigration (légale ou illégale).

    Le malheur de notre pays est que les gens de qualité n’ont jamais voulu se rabaisser à la roublardise des traitres qui nous gouvernent. Cette niya fait notre malheur….pour l’instant.




    0
  • aquerado
    29 juillet 2011 at 4 h 23 min - Reply

    Salam,
    Merci mr Ammisaid pour cette tres belle chanson du Cheikh Lounis que j’ecoute pour la premiere fois et qui m’enivre quelque part et me rappelle par ces paroles douces ma langue maternelle que je ne pratique plus et qu’un besoin nostalgique me pousse a traduire un couplet. En esperant que vous me pardonniez mes omissions et mes erreurs a partir de la minute 1.18: « Cette vie et moi sommes differents, je ne me retrouve pas en elle, et elle ne se retrouve pas en moi. Elle peut bien se jouer de moi et me deboussoler. Lorsque je n’arriverai pas a la tromper, j’espere avoir cette force tranquille de mourir afin de lui echapper, j’en ai assez. Mais notre courage s’est eteint en courant derriere cette chienne de vie et ses lustres en ayant la peur de ce bas monde et de la mort, je m’echappe. » En esperant Mr Ammisaid que votre traduction soit meilleur j’attends impatiemment.




    0
  • Ghani
    29 juillet 2011 at 4 h 39 min - Reply

    M. N’ait Saadi,

    Je suis décu de vous lire nous ramener encore une fois l’ideologie, froncophiles, Islam…etc. On cesse pas de dire dans ce site que la crise en Algérie n’est une crise de religion ou de culture ou de langue. Vous sevez comme moi que des algériens se réclamant de Al Ghazali, de Al Abani et de la culture arabo-islamiques en général mais qui sont quand même du côté du DRS. Les noms y’en a a gogo.

    Si ce sytème tient en place ce n’est quand meme pas grace à Sadi ou Messaoudi.




    0
  • ASSENDOU
    29 juillet 2011 at 5 h 19 min - Reply

    @ Ammar et Djamel,
    Je crois messieurs que vous vous fourrez le doigt dans l’oeil jusqu’au coude en ce qui concerne le Docteur Saïd. Ce monsieur n’a jamais été un véritable opposant mais un opposant de service car il nous a tous trompé. Le problème est de savoir un jour peut être pour qui roule-t-il?
    Pour moi, je vous avoue que je ne crois plus en personne…




    0
  • aomcnd
    29 juillet 2011 at 6 h 12 min - Reply

    merci bcp amisaid,pour ceux qui soutiennent encore le docteur comme ceux qui croient a l’autonomie de kabylie sous la houlete du mac. ces gars qui partagent avec les leurs les miettes des gueux.




    0
  • elforkan
    29 juillet 2011 at 10 h 06 min - Reply

    Ne désespérons pas et n’exagérons pas ,notre destin n’est pas entre les mains d’une FOURMI!!

    Ce que nous avons vécu, ce que nous vivons et ce que nous vivrons ne sont que des épreuves, et chaque personne n’est tenu que de son œuvre et jamais du résultat que donnerait son œuvre, seul Allah conformément à son infinie justice et sagesse décidera du résultat à donner à notre œuvre, et du moment propice qu’il a lui même choisi.
    Je dis ceci parce que je vois qu’on exagère un peu trop l’importance de tel ou tel service , ou tel ou tel ministre, général, roi…ce ne sont que de pauvres créatures, ils ne font ni la pluie, ni le beau temps et sachez que, comme disait, notre prophète (saws)à Abdoullah Ibn Abbas :

     » Ô jeune homme ! Je vais t’apprendre quelques paroles : Montre toi attentif envers Allah et Allah te protégera.Montre toi attentif envers Allah et tu le trouvera à tes côtés.Si tu t’adresses,adresse-toi à Allah.Si tu sollicites une aide,sollicite-la d’Allah .
    et sache que si toute la communauté se réunissait pour t’apporter un quelque bienfait,tu ne profiteras que de ce qu’Allah la décrété pour toi.

    et si elle s’unissait pour te nuire,elle ne te nuirait que dans la mesure où cela t’a été décrété par Allah.Désormais,les plumes de la destinée sont levées et l’encre des feuilles est séchée. »

    et que tout le monde sache que le pauvre ou le riche, le gouverné ou le gouvernant, tous nous connaissons de la fatigue, des difficultés,des soucis …

    « Ne faiblissez pas dans la poursuite de l’ennemi]. Si vous souffrez, lui aussi souffre comme vous souffrez, tandis que vous espérez d’Allah ce qu’il n’espère pas. Allah est Omniscient et Sage »

    Vous souffrez et vous vous fatiguer, même votre ennemi souffre et se fatigue, seulement vous espérez et votre moral est bon, lui il n’espère rien et moralement, il est abattu.
    Allah yansar ahl el hak fi kuli makane.




    0
  • Ammisaid
    29 juillet 2011 at 10 h 42 min - Reply

    A Mr aomcnd, je ne défend pas le Docteur. Il est assez grand pour le faire. J’ai cessé de le l’écouter et de le croire en 1989 quand il a crée le RCD! Dans mon commentaire, j’ai voulu uniquement souligner que beaucoup de leaders politiques trahissent les causes pour lesquels ils avaient commencé à lutter brillamment dans certains dés qu’ils contractent le virus du prestige, de la gloire, de la richesse…Et, j’ai voulu aussi noté la très haute qualité du message de notre ami et frère Radjef.
    Mr aquaredo mazal elkhir dans ta connaissance de la langue maternelle. La partie qui tu as traduit est excellente. J’ai la nette impression que tu as bien le message de cheikh lounis et j’espère que tu continueras la traduction comme ça nos amis et frères du LQA vont peut être comprendre mieux le message.
    Salutations fraternelles à tous et à toutes




    0
  • elforkan
    29 juillet 2011 at 12 h 54 min - Reply

    @ventre-creux
    Mon frère, el hakem (le gouvernant) s’il avait un tout petit peu de bon sens, il ne pourrait qu’être juste, il aurait tout à gagner et rien à perdre : il gagnerait l’amour de son peuple, la renommée après sa mort et la récompense dans l’au-delà…mais je ne sais pour quelles raisons, el houkam aimeraient toujours être injustes !!!!! je ne sais pas, peut être croient-ils, les pauvres que c’est ça leur mission sur terre, faire souffrir les autres et les terroriser.
    Ce que je remarque chez ces malheureux gouvernants ( en réalité, personnes peureuses et lâches), leurs regards durs et terrifiants, ils veulent se faire passer pour des craints,des durs, et ils s’en réjouissent, comme se réjouissait le pauvre Boumédienne lorsqu’on le surnommait le Hitler algérien….c’est à vomir !!!
    Derrière un regard térrible et impressionnant se cache toujours un LÂCHE !!!




    0
  • feet el hal
    29 juillet 2011 at 15 h 54 min - Reply

    Tl y a eu un mauvais départ,les dés étaient pipés, le système est en place et bien scellé. l’indépendance est venue au mauvaise moment. ça aurait été mieux après la chute du mur de Berlin Il faut espérer son usure par le temps
    habituellement c’est 130 années




    0
  • chenoui
    29 juillet 2011 at 17 h 36 min - Reply

    Sur ce site et de manière globale, on ne trouve pas mieux que de s’en prendre à Said SAADI et le traiter de tous les noms d’oiseaux, au DRS à qui on impute la responsabilité de tous les malheurs de ce pays, aux autoproclamés démocrates considérés comme laico-assimilationnistes parce que aspirant à la modernité et au progrès, bref à tous ceux catalogués comme éradicateurs alors que les vrais éradicateurs sont ceux qui ont faillis plonger le pays dans les ténèbres.

    J’ajoute à l’intention de ceux qui focalisent sur le sionisme pour leur dire qu’ils constituent avec cette entité raciste et criminelle, les deux faces de la même médaille. l’un (le sionisme)se nourrissant de l’autre ( l’islamisme) non moins criminel, raciste et intolérant.

    Et puis d’abord, en quoi, du moins directement, sommes nous concernés par ce sionisme? le problème,il faut le chercher nous point barre.

    Il serait plus honnête d’assumer ses choix politiques et de ne pas vouloir une chose et son contraire. La démocratie exclue de facto l’instrumentalisation par qui que ce soit de la et/ou des religion (s) à des fins politiques.

    A moins d’une barrière infranchissable, telle que la laicité en Turquie, l’islamisme n’est pas soluble dans la démocratie. Ou c’est l’un ou c’est l’autre mais pas les deux à la fois. On ne peut avoir le beurre et l’argent.

    Par ailleurs, il est tout de même curieux qu’on ne parle pas assez des méfaits de Boutef dans ce site. Cet autre islamiste notoire, qui j’espère, n’ira pas jusqu’au bout de son œuvre maléfique qui consiste à remettre les clés de la maison  »Algérie » à ses semblables.

    Vive la liberté, toutes les libertés.




    0
  • ventre – creux
    29 juillet 2011 at 18 h 00 min - Reply

    @ mr. elforkan. un roi demande a son serviteur un verre d´eau,mais avant qu´il lui donne,le srviteur lui dit: avant que tu bois ce verre.si je ne te donne pas,si on t´inderdit de le boire, a combien tu achétes. avec la moitié de ce que je posséde. répondit le roi. si tu en bois et qu´elle reste dans ton corps et n´en sort pas. combien tu payes pour que tu en débarrasses? l´autre moitié de mon trésor. tout ce que tu posséde.n´égale pas un verre d´urine. yahia ben zakaria que allah leur accorde le salut rencontra eblis (satan) , il lui dit: ô eblis:dit moi qui aimes-tu le plus entre les humains et qui détestes-tu le plus? le plus aimé de moi c´est le croyant avare et hypocrite.le détestable c´est la crapule généreux. comment se fait-il? l´avare me suffit de son avarice.le crapule généreux,je crains a lui allah qu´il accepte puis eblis s´en va en disant´si tu n´était pas yahia,je ne te dirais pas. le pays est dirigé par les soldats de satan, nous sommes un peuple orphelin dans notre pays. le jour de la résurrection, celui qui prend les biens a l´orphelin, le feu jaillit de la bouche, de ses oreilles, de son nez et de ses yeux de sorte que tout le monde reconnait son péché. merci.




    0
  • elforkan
    29 juillet 2011 at 20 h 06 min - Reply

    @ monsieur ventre-creux
    Merci de cette sagesse, effectivement tout ce que possèdent nos ROIS ne vaut même pas un verre d’urine,d’ailleurs comme le disait notre Prophète : si la vie terrestre avait la valeur de l’aile d’une mouche, Allah ne donnerait même pas une gorgée d’eau à ces misérables dictateurs maffieux .
    Il n’y a pas mieux que el kafaf wa el 3afaf comme disaient nos grands parents, le contentement du peu (le nécessaire) et la dignité.




    0
  • radjef said
    29 juillet 2011 at 20 h 16 min - Reply

    Bonsoir tout le monde. @ Zineb, Adel, Ammi Said. J’aime vous lire. Et j’aime lire tous les internautes qui fréquentent le site LQA. En revanche, je déteste les faux semblants. Or notre pays est bâti sur le mensonge, la vanité, la cupidité, les connivences, les complaisances, la ruse, l’imposture…si bien quelquefois je me dis est ce que celui qui a interrogé les morts et les cimetières et qui n’a trouvé nulle trace de la nation algérienne n’a pas raison…Nous voulons le changement mais nous refusons de former des militants et des citoyens ayant le sens des responsabilités morales et civiques. Au fait, qu’avons nous comme militants et dirigeants politiques opposants pour lutter contre le pouvoir de la junte ? Nous refusons la vérité ; par stupidité, nous voulons nous substituer à la providence et forcer le destin e changer son cours naturel…Le salut est dans notre sincérité, dans notre courage de dire tout le temps la vérité et d’encourager le savoir, la science, l’art et le talent. Je saisis cette occasion pour dire à mes camarades d’ici et d’ailleurs que la partie n’est pas perdue ; ils n’ont pas le droit de se décourager et de céder à la fatalité et la résignation. Le plaisir n’est pas d’arriver au sommet, mais d’escalader toutes les difficultés…




    0
  • Alilou
    29 juillet 2011 at 20 h 21 min - Reply

    @Adel,

    Je vais resumé votre commentaire concernant l’oposition qui doit former le petit nombre d’intellectuels integres pour prendre les rennes du pays, en la formule mathematique sortie directement de mon cerveau de moineau.

    f(opposition) = ((grand nombe intello de pacotilles ) + (x% de croissance naturelle ))/ N (Nombre d’algeriens) – ((petit nombre d’intello vrais)+ (y% de croissance naturelle))/ N (nombre d’algeriens).

    a vos plumes et dites moi combien d’annees nous faudrait-il pour avoir un nombre d’intellos vrais suffisament grand pour renverser la vapeur….

    Prix a gagner: (1 abonnement anuel a mon thé a fumer gratis delivrer a domicile parntout dans le monde)




    0
  • elforkan
    29 juillet 2011 at 20 h 42 min - Reply

    @chenoui.

    « Et puis d’abord, en quoi, du moins directement, sommes nous concernés par ce sionisme? »!!!!!!!!!!
    Lorsque tu comprendra l’idéologie sioniste, et ce qui se trame dans leur labos de subversions à Washington, Paris et Tel Aviv, tu sauras qu’on n’est concerné de très prêt par cette diabolique idéologie et que Saïd Saadi est un de leurs purs produits….
    « La démocratie exclue de facto l’instrumentalisation par qui que ce soit de la et/ou des religion (s) à des fins politiques. « ……….instrumentation de la religion, la religion seulement et les autres attrape-nigaud,les vrais: la démocratie, le nationalisme, le bathisme,l’arabisme, le berbérisme, le communisme, le socialisme……..il n’y a que l’Islam lidjak 3el el3ine el 3awra !!!!!!!




    0
  • Alilou
    29 juillet 2011 at 20 h 45 min - Reply

    @Elforkan,

    Ne te sens pas visé quand je te taquine, mais j’aime bien debattre avec toi.

    Dites moi si elhokam sont chayatines qu’il ne faut pas les frequenter alors Omar ibn elkhatab est un chaytan ???? Il ya une sorte de malaise et ne me dites pas que c’est un sahaba et moaasam, car les seul moassamin sont les prophetes….expliquez moi SVP.

    Comment peut-on devenir chaytan si ce n’est par choix, Dieu nous a cree libre de choisir dans la vie le chemin que nous voulons suivre…a mon avis ce n’est le houkme qui est mauvais mais l’etre qui a choisi de mal agir….

    Concernant l’articles, et la photo, il ya comme un malaise, quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage… il ne manque que la photo de l’interessé…

    Pour l’opposition, vrais, reveillez moi quand vous la verrez pointer du nez, en attendant je fume mon thé car le cauchemard continu…episode 12000 saison 50

    ======================================
    A la lecture du texte de notre compatriote Radjef, l’article ne vise nullement une personne particulière. C’est le portait de nos « opposants » de manière générale. Et je remercie Radjef pour cette courageuse description de « l’homme boulitique » procréé par le système illègitime.
    Salah-Eddine




    0
  • ventre – creux
    29 juillet 2011 at 21 h 02 min - Reply

    le fis avait une longueur d´avance sur tout les partis boulitik, il avait récupérer 75pc de la population il était donné largement favori.ces partis politiques, ces pseudo-démocrates,ces flateurs, qui se disent démocrates et laics c´est eux qui ont aider les généraux daf(hizb franca) qui ont plongé l´algerie dans le malheur. moi personnellement je n´arrive pas a identifier ma patrie a ces pseudo-démocrates corrompus, l´algerie n´est pas ces pseudo-démocrates et ces faux partis démocrates ce n´est pas l´algerie.




    0
  • elforkan
    29 juillet 2011 at 22 h 18 min - Reply

    @ Alilou

    « Dites moi si elhokam sont chayatines qu’il ne faut pas les frequenter alors Omar ibn elkhatab est un chaytan ???? »
    Vous avez bien fait de poser cette question, parce que lorsque j’ai fait le commentaire et en relisant (wallahi) je me suis dit j’aurai du préciser qu’il s’agit des houkams qui se sont accaparés du pouvoir,par la force ou par la ruse, mais je me suis dit que ça saute que c’est bien de ces houkams qu’il s’agissait et aucunement de ceux qui ont été choisis librement et en toute transparence par le peuple, sinon c’est absurde de chercher un changement sachant que dans tous les cas on n’aurait affaire qu’à un cheytane..
    même notre Prophète(saws), il ne visait jamais les Houkams justes, mais les injustes, d’ailleurs dans un hadith il disait que 7 Allah leur fera un ombrage,le jour (du jugement)où il n’y aura d’ombrage que le sien, et parmi ces 7, il a cité el imam el 3adel( le gouvernant juste).

    « Ne te sens pas visé quand je te taquine »
    Oh! ne vous inquiétez pas, je ne suis qu’un misérable pécheur !!!




    0
  • ventre – creux
    29 juillet 2011 at 23 h 55 min - Reply

    ce vocable islamiste il n´est existe pas, nom que nous donnent les judio-chretiens. les ennemis de l´islam. on peut dire les extremistes,les integristes, mais pas islamistes ce nom maudit. le peuple algerien musulman a 100pc. le cheikh abdelhamid ibn-badis réside de son appel a l´union sous le signe de l´islam,de la nationalité,et de l´arabisme. instruisez-vous,c´est celle d´unissez-vous que cheikh abdelhamid ibn-badis emploie le plus. rahimah allah wa allah yarham oumati mohamed djamyy3n.




    0
  • chenoui
    30 juillet 2011 at 0 h 29 min - Reply

    @ El-forkan

    Ainsi donc il se trame des choses dans les labos de subversions des sionistes, et qu’est ce qui se trame d’après toi dans les labos de Moscou, de Pékin, d’Inde, du Brésil, d’Allemagne, et même de Riad et de Doha ? Les labos de tous les pays de grande envergure fonctionnent et activent pour se prémunir justement d’éventuels coups bas qui seraient orchestrés au double plan interne et externe. Les labos Norvégiens vont aussi s’y mettre sérieusement après ce que ce pays vient d’endurer.

    Les méfaits de l’idéologie sioniste concernent et interpellent le monde entier, y compris certains juifs progressistes, conscients du danger que cette entité (sionisme)constitue pour l’humanité entière.

    En cela, le sionisme est l’ennemi de tout le monde ou presque et pas seulement des Arabes qui, à tort bien sûr, se croient presque investis d’une mission quasi divine de combattre seuls cette idéologie porteuse de haine et de destruction.

    Les Arabes n’ont qu’à s’occuper d’eux- même et c’est déjà assez leur demander.Quant à toutes les idéologies fascistes et rétrogrades, il revient aux peuples libres et aux libres penseurs de les combattre pacifiquement, intelligemment et patiemment sur le terrain,prioritairement,des idées nobles.

    Sur le registre de l’instrumentalisation de la religion,tu te demandes pourquoi ne pas mentionner les autres attrape-nigaud que tu cites à savoir : la démocratie, le nationalisme, le baâthisme, le berbérisme, le socialisme, le communisme…

    Mais parce que ces idéologies sont d’essence humaine pardi.
    Si cela peut te rassurer, je t’informe que je n’ai pas de problème avec la religion, par contre je me méfie grave de tous ceux qui en font leur fond de commerce pour tromper les gens au nom de Dieu.

    De toute évidence, le tout puissant n’a mandaté personne pour le représenter et encore moins pour le défendre. Qu’on se contente de défendre nos petites personnes et cela sera un grand acquis pour nous et pour l’humanité. A méditer.




    0
  • cortex
    30 juillet 2011 at 1 h 20 min - Reply

    @Chenoui
    je crois que nul doctrine n’a été autant dénigré que l’islam.La raison en est tres simple.C’est parcequ’elle est la vérité parfaite par excéllence.Or le fils d’Adam a horreur qu’on lui pose un miroir devant soi.
    De ce fait cette religion reflaite tout acte commis par l’homme.Lorsque ses actes sont conformes à l’islam il l’accepte sans broncher.Mais lorsque il dévit de la religion divine soit il se remet humblement en cause sans etre obliger de la critiquer soit il refuse la vérité et méprise toute chose qui lui montre son érreure.Et ce dernier cas n’est rien d’autre que la définition de l’orgueuil.




    0
  • SAID
    30 juillet 2011 at 1 h 50 min - Reply

    c’est bien de critiquer l’opposition mais il faut présenter une alternative. il ne suffit pas de venir étaler ses rancoeurs sur LQA pour se prevaloir d’etre un opposant.
    l’opposant est celui qui construit et formalise une opposition. Le systeme actuel n’a jamais favorisé l’emergence d’une vraie opposition.
    Lorsqu’un parti politique est obligé de quemander une autorisation pour reunir ses sympatisants et militants et souvent celà se traduit par des refus, lorsque les personnalités de l’opposition sont interdites d’antenne, lorsque les debats contradictoires, qui forment l’opinion politique, sont bannis des medias lourds, comment pretendre avoir une opposition ?
    Le seul parti qui a essayé de faire du bruit en appelant à des marches populaires – n’en deplaise à ses detracteurs ! – c’est bien le RCD.
    Les pseudos intellos qui nous « bombardent » de leurs lumières d’outre-mer, ne sont en rien interessés par organiser une vraie opposition : ils attendent tous que le peuple se revolte. entre temps, ils se la coulent douce, qui en france, qui au canada, au USA etc… car incapables de construire une opposition ni d’etre une alternative credible et efficace.
    La critique est aisée, l’art est difficile !
    Moi je suis convaincu d’une chose : la politique se fait par des PARTIS POLITIQUES pas par des individus epars.
    Alors messieurs et mesdames qui ne font confiance à personne, descendez dans l’arene et proposez-nous quelq chose à faire pour deboulonner ce systeme maffieux.
    Mais surtout, de grace, epargnez-nous les « ce systeme doit partir » car il ne partira pas de son propre chef.
    cordialement à tous

    ====================================
    Merci pour ces éclaircissements sur le comment être un « véritable » opposant de « terrain ».
    Oui, l’opposant n’est pas celui qui se cache derrière les blindés pour essayer d’imposer sa « démocratie » sélective qui va à l’encontre de la volonté populaire, quelle qu’elle soit.
    Oui, l’opposant n’est pas celui qui roule en voiture blindée, avec des gardes du corps et loge au club des lapins et des larbins.
    Oui, l’opposant n’est pas celui qui se réunit avec le « patron » de la police politique pour décider de la politique d’éradication d’une partie du peuple, celle des « gueux » qui ne savent pas voter.
    Oui l’opposant n’est pas celui qui appelle de Paris, à la création de milices d’autodéfense pour aggraver le conflit fratricide provoqué par ses Maîtres.
    Oui, l’opposant n’est pas celui qui fait antichambre dans les ambassades de Fafa et de l’Oncle Sam.
    Oui, la politique se fait par de véritables partis politiques, pas par ceux créés dans les cabinets de la Présidence et les labos de la police politique.
    Oui, la Révolution libératrice a été déclenchée par 22 « individus épars » et non par des partis sclérosés de l’époque. Et la Révolution du changement se fera par les volontés sincères éparses pour instaurer un véritable Etat de Droit de tous les Algériens sans exclusion et non pas par des potiches boulitiques téléguidés de Ben Aknoun ou de Paris.
    Cordialement.
    Salah-Eddine SIDHOUM




    0
  • Abdel Madjid AIT SAADI
    30 juillet 2011 at 12 h 27 min - Reply

    Ghani dit :
    29 juillet 2011 à 4 h 39 min

    M. N’ait Saadi,

    Je suis décu de vous lire nous ramener encore une fois l’ideologie, froncophiles, Islam…etc. On cesse pas de dire dans ce site que la crise en Algérie n’est une crise de religion ou de culture ou de langue. Vous sevez comme moi que des algériens se réclamant de Al Ghazali, de Al Abani et de la culture arabo-islamiques en général mais qui sont quand même du côté du DRS. Les noms y’en a a gogo.

    Si ce sytème tient en place ce n’est quand meme pas grace à Sadi ou Messaoudi.
    ———————-
    Salam, Ghani, si le salam ne vous offense pas, sinon tout simplement salut qui est exactement la même chose, à moins que vous ne préfériez shalom, ou bien excusez moi, c’est peut-être chenoui, qui préfère qu’on lui dise shalom, pour lui montrer que le musulman sait faire la différence entre le juif, respectable, et le sioniste assassin, raciste et ennemi de l’Humanité.
    Ceci dit en préambule, je souhaiterais, à l’un et à l’autre, vous rappeler que durant notre lutte de libération, il y a eu des chrétiens, y compris pratiquants, et le journal Témoignage chrétien en est, qui ont soutenu notre lutte pour l’émancipation politique, et bien entendu l’indépendance, et mieux, la torture, quand les SFIO Guy Mollet et son ministre « résident Lacoste », affirmaient « qu’il n’y avait pas de torture en Algérie »…
    Que des juifs s’étaient engagés pour la Révolution algérienne, tout comme des communistes d’ailleurs, à titre individuel, tout aussi bien, pendant que d’autres répondant aux sirènes du sionisme, se mettaient au service de l’entité sioniste.

    Vous réagissez mal, à mon texte, car pour l’un qui fait un amalgame entre Al Albani et Al Ghazali, ou Ibn Sinna, vous démontrez tout simplement votre inculture islamique, crasse, car autrement, vous ne prendriez pas le risque d’amalgamer des adversaires idéologiques, je vous recommande de voir les œuvres de chacun d’entre eux, et vous comprendriez pourquoi vous vos devez de réfléchir avant de laisser errer votre plume ou votre clavier.
    Remerciez moi, ensuite, si tant est que les valeurs islamiques ou simplement morales ont un sens pour vous « Je suis le serviteur de quiconque m’aura appris une seule lettre… »
    Pour en revenir à votre idole, Said Sadi, dit SS, sachez cher polémiste que si le régime tient encore en place, c’est précisément parce que des Khalida Messaoudi, des Said Sadi, et des pantins qui se réclament indûment de partis tout aussi bien « islamiques », que « laïcs » lui servent de béquilles, et c’est bien ce paradoxe qu’exploitent les DRS, et autres « analystes » « intelect- TUEURS ».
    Lalla Fadhma N’soumer, le Coran dans une main, l’épée dans l’autre, combattait les soudards du maréchal Rovigo, non point pour instaurer une théocratie, mais pour la LIBERTÉ, la dignité et les lois immanentes d’Allah, qu’avait su préserver la société algérienne et kabyle en particulier, et cette société ne pouvait être celle des penseurs latins, ni celle des colonialistes franco-chrétiens, qui pensaient alors que la Kabylie devait recouvrer ses racines « chrétiennes » antiques…, mais plutôt conserver ses racines islamiques antiques, ce que vous regrettez encore à ce jour, malheureusement, et même si je respecte votre engagement contre l’islam, parce que comme l’a écrit l’émir Abdel kader, dans son épitre sur la vie dans une tente à la campagne, « si tu savais ce qu’est la vie bédouine (rurale), tu m’excuserais, mais tu ignores. Or, combien est néfaste, l’ignorance !  »
    Aussi est-ce pour cela, que ni vous ni chenoui, je ne vais relever vos contradictions avec les principes de liberté que sont la démocratie, d’une part, et l’asservissement aux modèles éculés de haine contre les principes moraux de l’islam tolérant, et qui laisse à chacun des hommes de croire ou de ne pas croire, et donc accorde à chacun d’entre nous la choix libre et responsable de faire sa vie comme il l’entend, à charge d’en répondre devant SON Créateur EXCLUSIVEMENT, nul humain, n’ayant le droit de « juger » la foi, de quiconque, mais simplement de guider et d’orienter ou d’annoncer la « bonne nouvelle » ou le Message.
    Ces digressions faites, je vous invite à observer autour de vous dans le monde, et d’apprendre un peu mieux l’histoire avant de vous lancer dans des polémiques stériles, pour dénigrer encore plus, les Algériens qui ne veulent pas se soumettre au « pouvoir » illégitime, qui les a forcés à s’expatrier ou à rejoindre l’opposition constructive, en donnant quelques axes et rappelant quelques principes moraux à nos gouvernants qui ne les ignorent pas, mais qui refusent de s’y plier, à savoir:
    1. La sacralité de la personne humaine, et sa dignité qu’Allah, lui a conférée en la rendant responsable au Jour du Jugement Dernier, en contrepartie de son libre arbitre.
    2. L’équité qui dot guider l’ensemble de nos actions, que nous soyons simples citoyens, ou chargés de fonctions de gouvernement, et ce, à tous les échelons de la fonction publique.
    3. Le rejet au nom des principes moraux et islamiques, en particulier, de la corruption sous quelque forme qu’elle fut.
    4. La solidarité entre tous les citoyens, au nom de la Zakat, qui n’a de sens que l’instauration d’une société qui bannisse le mendiant, et qui lui redonne sa dignité grâce à la vertu du partage.

    Je pourrai en rajouter, mais je suis sûr que vous adhérez à mes principes, aussi, par respect pour vos sentiments que le matraquage médiatique vous a fait ensevelir, je vous laisse avec votre conscience, qui a été « purifiée » par Allah, pour agir selon les principes nobles que vous ont enseignés, vos parents et vos maîtres, si tant est que l’école algérienne enseigne encore quelque morale…




    0
  • elforkan
    30 juillet 2011 at 13 h 18 min - Reply

    @Said
    « Le seul parti qui a essayé de faire du bruit en appelant à des marches populaires – n’en deplaise à ses detracteurs ! – c’est bien le RCD. »!!!!!!!!!

    C’est à ne rien comprendre ! Hier le RCD était le premier à aller pleurnicher chez monsieur le premier ministre et les généraux pour arrêter le processus électoral, et maintenant, chaque samedi (et non pas vendredi ??) il sort crier sa colère revendiquant un état démocratique !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Le RCD ne fait pas de l’opposition, mais de la FITNA.

    Un opposant authentique ne fait pas de l’opposition dans le but de détrôner et prendre la place de ceux qui sont au pouvoir en usant du faux et du vrai comme c’est l’usage en démocratie occidentale, mais le vrai opposant est celui qui a le courage de dire au gouvernant, lorsqu’ils fait bien , tu as bien fait,et il l’aidera à faire plus, et le corriger lorsqu’il mal-fait, par des moyens pacifiques et légaux .
    Mais si le gouvernant s’entêtera à persister dans l’erreur,et ne veut pas entendre la voix de la raison, à ce moment, l’opposant recourra aux moyens les plus radicaux et s’il faut mourir pour la cause qu’il défend, il doit mourir…

    Quant à Said Saidi, il n’a épargné personne….même pas sa famille d’Aghrib où il a failli crée une fitna, pour vous dire que cette personne ne s’entend avec personne !!!!!!!




    0
  • Abdel Madjid AIT SAADI
    30 juillet 2011 at 13 h 20 min - Reply

    Pour les nostalgiques de l’Algérie française, je vous invite à écouter ce débat, jusqu’à la fin, pour mieux comprendre la position des « francomarqués »… et le paradoxe de cette « civilisation » qui nous a laissé 90% d’analphabètes….

    http://www.franceculture.com/emission-les-grandes-traversees-algerie-debat-france-algerie-une-histoire-en-partage-2011-07-29.html

    pour éviter de prendre en guigne ceux qui sont venus en fait pour mettre un terme à l’analphabétisme, quitte à casser des oeufs..




    0
  • Karima B
    30 juillet 2011 at 14 h 37 min - Reply

    Merci Amar pour cet article. C’est un regal pour les yeux et l’esprit.




    0
  • Ghani
    30 juillet 2011 at 15 h 47 min - Reply

    @ M. N’AIT SAADI,

    Salam Monsieur N’ait Saadi. Sincerement je ne comprends pas du tout ce qui vous irrite dans mon poste. Et toute suite l’étiquêtte : salam qui m’offenserait, sadi mon idole, ma culture islamique crasse parce que j’ai commis (le peché)de citer Al Ghazali, à côte de Al Albany…etc

    En fait c’etait juste pour dire que le système algérien tient grace a des serviteurs issues de pensées ou d’ideologies diparates : Sadi le laic, Bouguerra le frère musulman, le reseau des imams du style de Al ferkous (adeptes de al Albany), Kafi (le soulard), Bentounes (le soufi), Ablehaq el ayada (jidadiste),Gholam allah (islamo khobziste), Messaoudi (l’occidentaliste).

    le regime tient grace à ses serviteurs se reclamant de la culture arabo-islamique et ceux se reglamant du courant (laico-modesrniste).

    Alors je suis vraiment décu de votre reponse excessive et peu respectueuese.

    sans rancune et Ramadhan Karim à vous




    0
  • SAID
    30 juillet 2011 at 16 h 04 min - Reply

    Ce n’est pas en critiquant un parti d’opposition (le RCD) qu’on se valorise automatiquement.
    Je ne veux pas revenir sur la genese du fis et de ses agissements que certains essayent de faire oublier en tapant sur le dos du rcd.
    La démocratie des « blindés » comme vous dites, est l’argument des islamistes radicaux que l’armée a empeché d’arriver au pouvoir et d’afghaniser le pays.

    Maintenant il faut présenter des alternatives au lieu de s’attaquer au rcd.

    Les 22 ont créé le FLN, ORGANISE et STRUCTURER la resistance.
    Sur ce site, il y’a plus que 22. Que proposent-ils de concret aux algeriens pour se debarasser de la maffia ?

    @ ELFORKAN
    Et qu’attendez-vous, mon cher ?
    vous ne trouvez pas que nos gouvernants « persistent dans l’erreur comme vous dites et refusent d’entendre raison » ?
    C’est bien ce que je dis : le constat est fait, le pouvoir actuel est hors jeu. Que faut-il faire ?? Continuer à attaquer le rcd et se suffire de sa bonne conscience ?
    La fitna, se sont les adeptes de « AALAYHA NAHYA oua AALAYHA NAMOUT » qui l’ont créée. Si vous avez oublié, beaucoup d’algeriens s’en souviennent encore.
    mes salutations




    0
  • Amar Ch
    30 juillet 2011 at 16 h 32 min - Reply

    Bonjour.
    Je comprends parfaitement pourquoi les arabophones d’Algérie n’aiment pas le Dr Saadi, mais voir ses frères kabyles tirer sur lui à boulets rouges au lieu de l’applaudir relève de l’incroyable. Sachez Messieurs les detracteurs de Saadi que celui-ci est un opposant intègre et intelligent qui est le seul opposant à faire du bruit malgré vos découragements. Croyez-vous que le grand militant des droits de l’homme, en l’occurrence, Monsieur Ali Yahia Abdenour est naïf pour se ranger du cote de saadi? Le passé et l’age de ce grand Monsieur constitue la meilleure preuve pour tous les détracteurs de Said Saadi.
    Au bon entendeur.




    0
  • elforkan
    30 juillet 2011 at 16 h 42 min - Reply

    @Ghani…………..vous m’excusez, pour commenter pour passage
    « En fait c’etait juste pour dire que le système algérien tient grace a des serviteurs issues de pensées ou d’ideologies diparates  »

    Le régime algérien a tenu bien avant l’existence de ces courants de 1962 à 1992, le mal est ailleurs.
    Oui le mal est ailleurs ,il es plus grave , parce que le régime algérien est un régime populaire au vrai sens du mot,il représente le vrai visage de l’algérien, dans sa majorité, qu’on le veuille ou pas.

    La majorité des algériens se retrouvent dans ce régime, reste cette minorité (l’opposition) qu’il faut encore scinder en deux parties :
    1/Celle qui critique et s’oppose parce qu’on la pas conviée au festin
    2/Celle qui même conviée, elle déclinerait l’invitation, parce que du HARAM elle n’en veut pas !! C’est la vraie opposition




    0
  • hakimM
    30 juillet 2011 at 16 h 54 min - Reply

    Voici quelqu’un qui pourrait devenir un opposant
    http://www.youtube.com/watch?v=cQvgJMmhaxk&feature=related

    Si tu n’es pas épaulé par un général ( qui pourrait être correct et honnête) tu vas disparaitre de la vue de tes parents. Si non tu seras obligé de faire de l’opposition outre-mer.
    Maintenant, même si c’est encore utopique, la seule issue que les gens du MAOL attendent c’est l’union de tous les Algériens contre les 100 assassins du sommet.

    Je traduis ce que ce repentis de cette vidéo a dit : Si on s’unit tous algériens kabyles et autres, en 24 heures, le pouvoir algérois se transformera en poussière.
    Il y a eu beaucoup d’opposants qui ont donné leur vie ente 1980 et 2011, mais le peuple n’a pas suivi et surtout les universitaires qui excelle en poésie.
    Les hommes courageux qui sont outre-mer n’ont pas le droit de revoir leur famille en Algérie, parce qu’ils savent qu’ils seront torturés.
    Quant a l’opposition qui sont en Algérie, il y en a des courageux et je n’exclue pas Said Sadi, mais il y en a aussi des super lâches qui critiquent les bi-nationaux et les déportés comme Ait-Ahmed et dans les années 90, j’ai été découragé par la lâcheté et l’opportunisme des universitaires.
    L’image de la vidéo que je vous propose même si vous ne comprenez pas le kabyle symbolise plus que 10 000 mots.




    0
  • ventre – creux
    30 juillet 2011 at 16 h 55 min - Reply

    ay el khawa. il ne faut pas être hypocrite (HACHAKOUM)pour la démission de chadli. les généraux DAF (hizb franca) avaient convoqué tous les principaux responsables militaires,certains caciques du régime, les pseudo-partis démocrates RCD, et étaient entrés en conclave,qu´il n´était pas question pour eux,que le fis prenne le pouvoir. le président du conseil constitutionnel,avait refusé,d´assurer de president intérimaire en cas de démission de chadli,mais il proposé aux DAF les artifices juridiques qui leur permettraient de réaliser le coup d´état. ceux qui ont plongé le malheur les DAF, certains caciques de FLN, RCD et les partis politiques pseudo-démocrates (laics).qui s´enrichissent au détriment du peuple algerien. on ne cache pas le soleil avec un tamis. un proverbe arabe dit: dans la nuit noire, sur une pierre noire,une fourmi noire dieu la voit. (el bak mayezghotch):




    0
  • elforkan
    30 juillet 2011 at 17 h 11 min - Reply

    @Said
    « Et qu’attendez-vous, mon cher ? »
    Mon cher ça c’est une grande QUESTION ! qu’attendons nous ???
    Je crois sincèrement que changer le haut, alors que le bas est plus mauvais que le haut,ce n’est pas du tout judicieux …se débarrasser de la maffia d’en haut pour se retrouver, en fin de compte, confronter à la maffia d’en bas, avec le risque d’avoir encore une fois une mafia en haut.
    Le problème n’est pas aussi simple que nous le concevons,le mal est profond et nécessite non pas du rafistolage, mais une veritable thérapie , un travail de longue haleine, un travail de longue préparation : préparation ( culture, éducation, civisme, moralité..) des futurs gouvernants et surtout préparation des futurs gouvernés ( le terreau).

    Que Dieu nous accorde un changement sans trop de dégâts.
    Salam et mes salutations




    0
  • NEDJMA
    30 juillet 2011 at 17 h 49 min - Reply

    Votre chef un opposant de pacotille qui avait contribué à diviser les algériens sur des bases fumeuses.

    Votre chef un opposant de supermarché à contribuer à isoler les algériens et L’ALGÉRIE.

    Votre chef à contribuer à ce que les algériens se combattent.

    Votre chef piètre conservateur pensait inévitable la confrontation entre islam et démocratie.

    Passer nous donc votre chef qui roule pour qui?




    0
  • Fatiha Mengache
    30 juillet 2011 at 18 h 05 min - Reply

    Tout comme Ammisaïd, j’ai lu et relu le texte de mr Radjef et à aucun moment, je n’ai trouvé trace du président à vie du RCD. Pourquoi alors certains voient en cet article une attaque contre lui? Non, je crois que Radjef dépeint avec son style franc et incisif, ces tristes individus qui meublent la malheureuse classe politique de pacotille. On ne peut avancer sans faire une franche autocritique. Ayons le courage de la faire.




    0
  • ventre – creux
    30 juillet 2011 at 19 h 51 min - Reply

    pourquoi ces partis laics ont-ils peur de l´islam???. les jeunes qui flottent sont les proies parfaites pour les partis pseudo-démocrates, les assoiffés de pouvoir et les extremistes. quand on ne sait pas qui on est, ravi qu´un parti corrompu vous prenne en charge et,des l´instant ou l´on se soumet a un maitre, a un texte unique on devient fanatique. si le crocodile achéte un pontalon c´est qu´il a trouvé ou mettre la queue. proverbe africain.




    0
  • cortex
    30 juillet 2011 at 20 h 18 min - Reply

    Je trouve que le peuple ressemble étrangement au pouvoir en place à la différence que le peuple ne gouverne pas.
    Mes chers compatriotes,ce n’est pas aux agents de la drs ni à Boutef que je m’adresse lorsque je me rend dans une administration algérienne,dans un hôpital,etc.mais bien aux habitants de ce pays!!!!!
    Les juges se sont nos compatriotes,les médecins ce sont nos compatriotes,les policiers se sont nos…..!
    Vous m’excuserez mais le peuple se fait du mal à lui tout seul sans l’aide de Boutef ni de k djazzar.

    Mr Radjef décrit en fait un Algérien lambda.Tout simplement.Cela aurai pu être l’un d’entre nous.
    A méditer………..




    0
  • DjaziaB
    30 juillet 2011 at 23 h 47 min - Reply

    Le Pouvoir algérien , sorti du néant ,n’ayant aucun tradition de gouvernance, a inculqué aux algériens de très mauvaises habitudes ,de toujours regarder comme Thalès, vers le haut. Thalès finit par tomber dans le puits. Comme dit le chanteur »ya tay7ati fil bir 3ala yeddaya ».Changer de régime par le haut , appel des démocrates pour que l’Armée dépose le président , dialogues au sommet , promotions et exclusions se font au sommet, socialisme scientifique, centralisme de la gestion , même les derniers coups d’Etats au sein des partis sont scientifiques.
    LE CHANGEMENT SE FERA PAR LE BAS OU NE SE FERA JAMAIS. Des personnes incapables de réunir quelques voisins sur des problèmes d’intérêt commun « philosophent » sur la nature du futur pouvoir et haranguent une population virtuelle.
    Une chose est certaine , le niveau de réflexion de l’Algérien a beaucoup régressé. C’est une certitude. La régression peut engendrer 2 choses , le chaos ou la dictature « salvatrice !!!!». A la demande d’un peuple exténué.
    Comme les adeptes des « Lumières » sont en voie de disparition chez nous et même en Europe ( il y a même des auteurs sérieux qui défendent le rôle négatif des Lumières) il est fort probable qu’après de successives crises graves , le pays se dirigera vers le pire chaos de sa longue Histoire ou vers une dictature islamiste , COMME IL L’A TOUJOURS FAIT à de nombreuses étapes de son Histoire à la suite de la déliquescence de la société suite à la mauvaise gestion chronique du pays. L’Histoire est là.
    Beaucoup de « baggaras » y trouveront leur compte. Même le résidu de laïcs gavés de pots de vin troqueront volontiers la cravate pour la kamis et deviendront des « gens d’une piété exemplaire » et ostentatoire pour peu qu’on leur laisse gérer de façon « halal » ce qu’ils ont amassé bel hram.Allah ghafour rahim leur dira leur imam compatissant.




    0
  • elforkan
    31 juillet 2011 at 16 h 52 min - Reply

    @cortex
    « Je trouve que le peuple ressemble étrangement au pouvoir en place à la différence que le peuple ne gouverne pas. »
    Vous avez parfaitement raison ! on est en bas, automatiquement on pleure, et sitôt en haut en fait pleurer les autres, malheureusement la majeure partie des humains agit ainsi, à l’exception d’une poignée :

     » Oui, l’homme a été créé instable [très inquiet]*;
    quand le malheur le touche, il est abattu*;
    et quand le bonheur le touche, il est grand refuseur*.
    Sauf ceux qui pratiquent la Salât*
    qui sont assidus à leurs Salâts*,
    et sur les biens desquels il y a un droit bien déterminé [la Zakât]*
    pour le mendiant et le déshérité*;
    et qui déclarent véridique le Jour de la Rétribution*,
    et ceux qui craignent le châtiment de leur Seigneur*
    car vraiment, il n’y a nulle assurance contre le châtiment de leur Seigneur*;
    et qui se maintiennent dans la chasteté*
    et n’ont de rapports qu’avec leurs épouses ou les esclaves qu’ils possèdent car dans ce cas, ils ne sont pas blâmables*,
    mais ceux qui cherchent [leur plaisir] en dehors de cela, sont des transgresseurs*;
    et qui gardent les dépôts confiés à eux, et respectent leurs engagements scrupuleusement
    et qui témoignent de la stricte vérité*,
    et qui sont réguliers dans leur Salât*.
    Ceux-là seront honorés dans des Jardins*…extrait sourate el maaridj.
    En tous les cas si un changement au niveau global n’est pas à espérer, au niveau individuel, à notre niveau, il est certain , à condition d’y mettre de la bonne volonté, et qui veut, peut !
    « Mes serviteurs, nul crainte sur eux,ne et seront point affligés.. »




    0
  • elforkan
    31 juillet 2011 at 17 h 53 min - Reply

    @Djazia.B
    « ou vers une dictature islamiste » !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Le régime algérien doit être remplacé par des laïcs qui ont fait leurs preuves durant la décinée noire, sinon on joue pas !!!!!
    Madame ou mademoiselle, c’est quoi la démocratie chez vous, moi sinon personne ????
    La démocratie à sens unique on n’en veut pas ! et si le peuple choisit le communisme, on se plait à sa volonté ou bien on change de bled, idem pour le communiste et autres athées, si des islamistes arrivent au pouvoir, ils n’ont qu’à se plier à la volonté populaire sinon, ils quittent le pays ! il faut être fairplay dans la vie !




    0
  • radjef said
    31 juillet 2011 at 18 h 22 min - Reply

    @Amar Che du Canada, bonsoir. Par ce que vous venez d’écrire vous confirmez que la Kabyle est plus algérienne que kabyle. Et, peut être sans le savoir, vous avez entièrement raison de le dire. L’histoire de la Kabylie ne se résume pas à la fable n’l(gh)erba u yazid-t s aqwir. Je suppose que vous connaissez l’histoire de ce coq prétentieux qui pour séduire les poules, s’est exilé dans le jardin de la poulaillerie…Alors les poules crédules ont commencé a caqueter…La Kabylie a plus de noblesse, de grandeur et d’honneur comme le montrent si bien les parcours de Si Muhand U M’haned, de Cheikh Ben Abderrahmane, de Cheikh Belhaddad, de Cheikh Muhand El Mokhtar, de Assellah Hocine, d’Arkoun, de Mammeri, de Malek Hadded qui est de votre village, d’Imache Amar, de Féraoun, d’Issiakhem, de S Hadjres, de Sidhoum…C’est vrai qu’à cause de ces coqs prétentieux qui n’arrêtent pas de crier sous leur toit, la Kabylie donne l’impression d’être une porcherie




    0
  • Amar Ch
    1 août 2011 at 0 h 27 min - Reply

    Vous êtes fort Monsieur Radjef car vous avez toujours bien répondu, avec l’art et la manière, aux gens qui vous critiquent. Mais de l’autre part, je pense qu’avec votre bagage culturel et politique, vous ferez mieux de conduire une élite qui renversera à coup sur, la vapeur en Algerie, au lieu de chercher les poux dans les têtes des gens qui font mieux que nous tous. Excusez-moi de vous dire cela car je vous connais et je sais de quoi vous êtes capable.
    Quoi que nous divergions politiquement, j’avoue que vous méritez une place largement meilleure que celle que vous occupez présentement. D’ailleurs vous me faites de la peine d’entendre de vous que dans les colonnes de ce journal au lieu d’un autre espace comme celui de Khalida Messaoudi. Voir des gens de haut niveau comme vous, complètement marginalises donne a réfléchir. Peut être que vous avez une part de responsabilité en refusant d’oser comme le fait notre courageux Dr Sadi que vous ne cessez pas de critiquer.




    0
  • said khelil
    1 août 2011 at 22 h 58 min - Reply

    La tradition du mensonge et la ruse sont telles qu’aujourd’hui le peuple n’à plus aucune confiance en ses dirigeants. En tous les cas, merci Mr Radjef pour ce papier qui incite les partis à se responsabiliser.




    0
  • radjef said
    1 août 2011 at 23 h 14 min - Reply

    @Amar Che. Parce que vous pensez que Khalida est plus crédible et plus intelligente que les gens qui fréquentent LQA. Alors là Rachid, vous reflétez fidèlement l’intelligence du RCD. Dommage pour un ingénieur parti chercher la science et le savoir en Amérique ; vous aller faire pleurer Lafayette et T Jefferson, deux hommes si attachés à la perfection, à l’art, à la rigueur intellectuelle et à l’exactitude scientifique. A coup sur, en voyant les jours sombres et la régression rcdiste qui se profilent à l’horizon dans leur continent, ils vont se retourner dans leurs tombes.

    =====================
    Tu as oublié d’ajouter, mon cher Saïd que les humbles et honorables lecteurs et lectrices de LQA ne sont pas des disciples de Lavigerie ni des « amis » d’imposteurs genre BHL et Finkelcrôte.
    Salah-Eddine




    0
  • ventre – creux
    2 août 2011 at 11 h 27 min - Reply

    alakoulihal permettait moi de vous souhaiter un agréable (chahr sidna ramadane el moubarek)2011, chers journalistes de LQA vous et ainsi que toute votre équipe. la grande responsabilité incombait a ceux qui ont légalisé des partis fascistes. les grands responsables étaient ceux qui n´avaient réagi,quand des responsables des partis politiques fascistes avaient promis de marcher sur le constitution une fois élus. comme un president mr.x d´un parti fascistes prêt a marcher sur cadavre de son pére pour atteindre son but.




    0
  • SAID
    2 août 2011 at 12 h 53 min - Reply

    Mon cher ELFORKAN,

    A vous entendre, il faudrait encore attendre des decennies pour se décider à « bouger ».
    Entre temps les loups qui nous gouvernent auront fait des petits.
    Si on veut faire changer les choses, mon cher ami, il faut oser.
    La culture de la suspicion partout et du dénigrement n’expriment rien d’autre qu’un manque d’engagement.

    Mais, vous avez peu etre raison sur un point : Les algeriens ne veulent pas de changement maintenant : chacun trouve son compte.
    salutations




    0
  • aquerado
    2 août 2011 at 16 h 37 min - Reply

    Salam,
    Je voudrai vous saluer mr AIT SAADI pour votre admirable replique a l’heure:12h27. Et surtout cette phrase « Lalla Fadhma N’soumer, le Coran dans une main, l’épée dans l’autre, combattait les soudards du maréchal Rovigo, non point pour instaurer une théocratie, mais pour la LIBERTÉ ». Certains morveux meritent d’etre moucher et vous l’avez merveilleusement fait mr AIT SAADI. En 1954, 22 personnes sans aucune distinction de region, animes par la meme flamme que Lalla Fadhma N’soumer ou l’emir Abdelkader ont decides de liberer l’Algerie pour que le nom de DIEU puisse subsister et que l’integrite de l’ensemble des Algeriens puisse etre protegee. Je mettrai ma main au feu que si on avait par recu le message de notre lumiere universelle Mohamed priere et paix sur lui on serait comme les Indiens d’amerique. Mais voila des faibles d’esprit ou des vicieux ont trahis ces grands personnages et laisses la porte ouverte a la FITNA. Comme le dit si bien Lounis Ait Menguelet un peu plus haut  » Mais notre courage s’est eteint en courant derriere cette chienne de vie et ses lustres en ayant la peur de ce bas monde et de la mort. » ou je retrouve quelque part un peu les propos d’Ali que DIEU soit satisfait de lui. D’autre part je vois certains ici venir faire la promotion de leur candidat du rcd. L’ensemble des Algeriens ne sont pas dupes, ils ne se nourrissent pas par les oreilles, quand ils voient saad sadi(SS) attable avec ses anciens bourreaux (nezar) entre autres ou encore pardonnez moi ma vulgarite se promener avec une chiure comme bhl bras dessus bras dessous, qui a foutu la merde en Afghanistan et en Lybie, ils ont tout de suite compris. Dis moi qui tu frequentes , je te dirai qui tu es! Enfin je terminerai en vous souhaitant tous un merveilleux Ramadhan et que DIEU vous benissent.




    0
  • NEDJMA
    2 août 2011 at 16 h 54 min - Reply

    @Amar ch

    Votre chef élu ou choisi pour 20 ans?

    Tout un bail D’AVOIR partagé toutes les étapes de la dégéneresence du régime.

    Il fallait demander à votre chef s’il est encore utile au régime et pourquoi il continue à s’enferrer dans l’adulation du régime fantoche.




    0
  • ventre – creux
    2 août 2011 at 17 h 15 min - Reply

    une maladie soudaine et grave,que nous montre tout a coup la mort possible, nous permet en même temps de lutter contre elle tandis que les partis politiques fascistes corrompus et hypocrites santé nous méne vers la mer.




    0
  • Ammisaid
    2 août 2011 at 22 h 42 min - Reply

    Pour ne plus manger ihvouh (figues sèches )
    Pour ne plus les plonger dans un petit bol de zith (huile d’olive)
    Pour ne plus boire amane etsbelat (grande ou moyen cruche c’est selon)
    Pour ne plus dormir sur alaw (grande ou moyen natte tissée par les femmes kabyles)
    Pour ne plus marcher derrière aghyoul (âne) ou surchargé de asghar (bois)ou aslen (frêne je crois) ou des sacs de azmur (d’olives)
    Pour ne plus jouer amafour (cache-cache) il y en a certains qui se cachaient des heUres et des heures même si le jeu était fini ( meskathith ils étaient naïfs)…
    Certains sont montés à Alger pour fréquenter et s’unir avec des criminels et des pervers contre les valeurs qu’ils avaient juré de défendre jusqu’à la victoire. Sur le chemin de leurs ascensions aux cimes du pouvoir, de la sécurité et de la richesse ils avaient laissé des cadavres, des veuves, des exilés, de massacrés à vie…mais, ils continuent à dire qu’ils sont contre le système avec les mêmes discours de ceux des années quatre vingt. Ils veulent pas faire le bilan de leurs parcours et ils ne supportent pas les critiques: ILS SONT COMME LEURS MAÎTRES DES CLANS QUI JOUISSENT DE L’IMPUNITÉ MALGRÉ
    DES CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ BARBARES




    0
  • Moh
    3 août 2011 at 15 h 19 min - Reply

    La junte egyptienne met la barre haute, l´ex rais est devant un fait accompli.
    Moubarek se trouve dans la situation la plus sembre de sa vie comme passé d´homme politique(maladie et ennuis avec justice)neomoin n´est pas comme le tunisien(ben izan), qui à fuit son pays pour chercher le refuge chez les bennis saaoud.
    Les jours avenir vont sans doute montré au monde cette spectaculaire engagement justiciable de la part des militaires egyptien au pouvoir, comment Les évènements se succedra?




    0
  • radjef said
    4 août 2011 at 11 h 58 min - Reply

    Bonjour tout le monde. Don Quichotte Bouteflika est l’instrument du pouvoir. Le pouvoir est la propriété des militaires depuis le 1er novembre 1954 à ce jour. Il n’y a pas de pouvoirs successifs en Algérie. Boutflika est la façade civile de la junte. On peut l’accuser de complicité…Les généraux, eux en revanche, qui détiennent la totalité du pouvoir par la terreur, sont coupables de crimes contre l’humanité. Et puis culturellement, l’armée égyptienne à des traditions contrairement à l’armée algérienne qui s’est spécialisée dans l’import import, le karchïsme, la corruption, à tirer dans le dos de ses adversaires, a inventer des histoires invraisemblables, a trafiquer le passé…Les généraux égyptiens ne peuvent pas s’associer avec un ferrailleur trabendiste pour faire fortune ou pousser les élites de leur pays à l’exil et à la harga pour préserver le pouvoir….




    0
  • Macizel
    4 août 2011 at 16 h 51 min - Reply

    Le problème de l’Algérie est le Dr Said SAADI et BHL, pour les non avertit BHL est un juif ami de Saadi.

    Donc Pour vous Monsieur Radjef Belkacem, la problématique de l’Algérie est dans l’opposition.

    Vous avez fait fort Monsieur Radjef, Je vous pose juste une question de 1962 à 1988 (année de la création du Multipartisme), c’était la faute à QUI?

    SVP il ne faut pas se tromper de cible ni de vision.

    Je ne suis pas du RCD ni du FLN ni du DRS, un citoyen Algérien mais sachez bien, que personne ne vous oblige à accepter la laïcité de Saadi, ni son coté social démocrate, mais sachez aussi que l’opposition en Algérie ce n’est pas seulement le RCD, et les islamistes qui ont ruiné l’Algérie avec les RATONS LAVEURS du système. Alors de grâce, ne pas tomber dans la facilité, Saadi n’est pour rien dans la décadence de notre Algérie.

    Mes respects

    Macizel




    0
  • radjef said
    4 août 2011 at 23 h 59 min - Reply

    Bonsoir tout le monde. Non Monsieur Macizel, Said Saadi n’est pas le problème en Algérie. En dehors de la Kabylie active, et pour être plus précis du village Aghrib, Said Saadi est un illustre inconnu. Le périmètre actif du RCD se limite à moins de deux hectares dans la commune d’Aghrib. Le problème en Algérie se résume à la faillite des élites et à l’ignorance des généraux décideurs. Il n’existe pas d’opposition en Algérie.




    0
  • ventre – creux
    5 août 2011 at 2 h 35 min - Reply

    mais l´algerie ce n´est pas said saadi, et said saadi ce n´est pas l´algerie???.




    0
  • aquerado
    5 août 2011 at 2 h 41 min - Reply

    Salam,
    Merci mr Ammisaid pour votre compliment le 29/07/11 a 10h42, mais je n’ai pas la pretention d’etre un traducteur et il me manque beaucoup de connaissances(j’ai oublie) en kabyle pour y pretendre, toutefois j’aime bien comprendre ce que j’ecoute. A propos d’oubli, voici un tres belle chanson de mr Idir, j’ apprecierai que vous puissiez me la traduire mr Ammisaid, merci d’avance:
    http://www.youtube.com/watch?v=VSGpX64qt0I&feature=related




    0
  • amar ch
    5 août 2011 at 3 h 07 min - Reply

    Bonsoir Monsieur Radjef.
    Croyez vous reelement que Sadi est un illustre inconnu en dehors d’Aghrib? ou vous voulez dire sinplement qu’il n’a pas d’electorat en dehors de cette region?
    Dans tous les cas, vous vous trompez Monsieur Radjef. c’est grace a sadi, Nezar et les autres generaux qui ont empeche les islamistes de prendre le pouvoir que vous pouvez ecrire librement a partir d’un cybercafe a minuit precisement votre dernier article.

    ============================================
    C’est ce qu’on appelle de la provocation gratuite à laquelle nous ne répondrons pas. Vous avez je crois oublié, Schemla, BHL, Finkelcrôte, Pasqua….. autres « sauveurs » Outre-Méditerranée de la démocratie des fascistes.
    Salah-Eddine




    0
  • ventre – creux
    5 août 2011 at 3 h 16 min - Reply

    si la politique était sujet d´injure, je croi que dans l´invisible,nous sommes entourés de fue qui n´attend que de nous consumer , l´homme exprime sa médiocrité a travers des endroits publics comme de site fournisser un grand effort mental, moral, psychologique et représenter des analyses qui contribuent a l´avancement de cette algerie malheureuse? que dieu benisse cette nation.




    0
  • macizel
    5 août 2011 at 9 h 59 min - Reply

    @Mosnieur Radjef:

    Et pourtant ce n’est pas ce que vous avez écris en haut. Il faut se décider, même je sais que personne en Algérie n’est clean comme on dit, mais Saadi un illustre inconnu? Si vous voulez vraiment être à la hauteur de votre noble mission, ne pas tomber dans le jeu du pouvoir. Diviser pour régner , je ne vous apprend rien, Mais vous ne m’avez pas convaincu!

    Cordialement

    Macizel




    0
  • Ettaki
    5 août 2011 at 12 h 35 min - Reply

    Pourquoi donc nos généraux qui n’ont d’officiers que le grade qu’ils ont usurpé, occupent-ils seuls le pays depuis plus d’un demi siècle ? Comment donc nos généraux ont-ils privatisé toutes les richesses du pays sans rencontrer la moindre résistance et se sont arrogé le droit de vie et de mort sur chacun d’entre nous ? Comment des généraux qui n’ont jamais tenu le moindre ouvrage entre les mains pour s’instruire et comprendre les vertus de l’art et de la science, guident par le bout du nez des bataillons d’universitaires en affichant des instincts d’immortalité comme s’ils étaient les émissaires particuliers de Dieu sur terre ? Comment donc des gens pareils ont-ils domestiqué tout un pays ? Y a-t-il enfin quelqu’un dans ce pays capable de perturber le sommeil de la junte ?
    ça a commencer dans mon village guenzet;un ancien du ppa un homme très cultivé et très estimé de la population il fut lâchement assassiné avec son fils par un moudjahid illettré qui deviendra chef par la suite de toute une région.Quand on a posé la question a ce moudjahid le pourquoi de cette exécution;deviner la réponse..
    (La question a été poser en faite par son secrétaire)
    Toi tu restera toute a vie secrétaire par contre moi a chaque fois que je tue que j’egorge quelqu’un aussi homme de valeur soit il je monte en grade.Rien a dire apparemment c’est la devise primaire des monstres des ténèbres.




    0
  • radjef said
    5 août 2011 at 13 h 36 min - Reply

    Bonjour tout le monde.@ Amar Che, lisez un peu « L’Idiot » de Dostoïevski, cela vous aidera à comprendre les questions que vous avez traité jusqu’ici de façon superficielle…Vous défendez des thèses que Khaled Nezzar et Said Saadi refusent d’assumer et voudraient faire oublier à tout prix aux algériennes et au algériens. Tenez, il n’y a pas longtemps sur le plateau de BRTV, à la question de la recrudescence du terrorisme en Kabylie, Saadi eut cette réponse : « C’est l’Etat qui sponsorise le terrorisme dans cette région ». Et d’ajouter : « Les groupes terroristes sont la création du pouvoir ».Et pourtant, il n’y a pas longtemps Saadi et Nezzar étaient les premiers à crier à la menace islamiste… Selon vous Mr Meziani Rachid, pourquoi les medias algériens évitent scrupuleusement d’ouvrir un débat sur le terrorisme alors que les violences continuent a faire des victimes ; alors que les islamistes ne demandent qu’un débat transparent et public au profit d’une vraie réconciliation nationale sur ce qui s’est passé en Algérie depuis 1980 date d’ouverture des premières pistes terroristes dans le pays jusqu’à ce jour ?…Il y a beaucoup de victimes qui voudraient s’exprimer. De quoi a-t-on peur au juste ? Ce n’est pas grâce à Khaled Nezzar que j’écris tard dans la nuit sur des questions qui m’interpellent et interpellent les algériennes et les algériens d’une façon générale. C’est la douleur que ressent mon pays dans chacune de ses parties sensibles, c’est le supplice qu’ont fait subir des salopards genre Nezzar au peuple qui me dicte d’écrire…
    @Macizel, je ne vous ai pas convaincu, il vous alors à me convaincre et à me montrer que je fais fausse route. J’attends vos arguments.




    0
  • ventre – creux
    5 août 2011 at 15 h 55 min - Reply

    @ amar che. (alabalna) pour les DAF et RCD qu´il n´était pas question,pour eux que le FIS (musulman) prenne le pouvoir, c´est grâce a said saadi, les DAF hizb-franca ont plongé l´algerie dans le malheur et la gurre civile qu´elle s´est soldée par un bulltin de victoire avec 250.000 morts et des millers de jeunes disparus sur la surface de la terre. nos fréres et soeurs de bentalha,rais,ghilizane ect… allah yarhamkoum djamyy3n.




    0
  • macizel
    5 août 2011 at 15 h 56 min - Reply

    Vous ne m’avez pas convaincu, tout simplement, vous partez sur de l’imaginaire pour supposer du réel. Le poids des responsabilités de chacun de nos politiciens, est assez conséquent sur la dégradation de la situation du pays. L’Arabisation à outrance, l’islamisation de la société, quelqu’un qui vous refuse d’emblé d’accepter la democratie dés qu’il sera au pouvoir, n’a pas à dialoguer avec personne.
    Il vaut mieux chercher un peu plus profondement les causes de cette mascarade, Saadi n’est pour rien le pauvre, il n’est qu’un petit pion de du mapping politique gangréné du systéme dshulé mis en place par nos amis Français depuis 1945. et voila tout, je ne dirais pas que les islmaistes sont responsables directement de la decennie noir, mais il ne fallait pas donner l’occasion aux autres de vous prendre en erreur surtout politiquement.

    Mes respects Monsieur Radjef

    Macizel




    0
  • SAID
    9 août 2011 at 23 h 16 min - Reply

    Le RCD est le seul parti (et le MDS dans une certaine mesure) dont le programme est ouvertement contre l’instauration d’un etat theocratique. En assumant la laicité comme mode de gestion de l’etat, il barre la route à toute velleité d’introduire la religion dans la sphere politique.
    C’est une raison suffisante – aux yeux des « defenseurs du choix du peuple » (les islamistes et leurs courtisants) – pour orienter toutes les attaques pour le discrediter. Allant meme à lui reprocher d’etre « ami » avec un juif (suivez mon regard!).Comme si connaitre un juif est un peché capital.
    Nous sommes plus palestiniens que les palestiniens eux-memes!
    Et pour repondre à notre ami RADJEF Said, je lui dirai que le RCD est assez bien connu à ORAN, à pres de 600 km d’Aghrib.
    salam aleikoum et saha ramdhankoum




    0
  • Congrès du Changement Démocratique