Édition du
30 March 2017

Un jour de ramadhan au Djurdjura

Radjef Saïd

Pour quelqu’un qui ne connaît pas le Djurdjura et qui ne connaît pas qui est le kabyle, il va penser que la région à coupé les amarres du passé et qu’elle n’a aucune confiance en son avenir. C’est une région sans repère qui ne mérite nullement la réputation de « poumons politiques » de l’Algérie.

Baltadjias, prolifération de dealers, bars, maisons de passe, casernes qui se bousculent , maisons de jeux, commerces illicites qui poussent tels des champignons, embouteillages qui durent  de longues heures dans des bourgades ou le chômage a atteint son plus haut sommet, de longues chaînes devant les boucheries alors que le kilo de viande avoisine les 1000 dinars, bousculades devant les boulangeries…la Kabylie donne plutôt l’impression, durant ces deux premières semaines de ramdhan, d’être un vaste camp de redressement contre la morale, le civisme, la citoyenneté et les convictions de jadis. En tous les cas, elle ne ressemble en rien à celle décrite par Féraoun dans ses livres. C’est la jungle ! Et comme cela ne suffit pas, voici le retour d’un ennemi aux contours incertains et souvent invisibles : Al Qaeda. Des faux barrages sur les RN 25, 168, 30 et le chemin de wilaya 128, incursions dans les villages reculés et menaces d’attentats kamikazes contre les soldats appelés viennent terminer un décor qui s’est construit sur l’horreur, l’angoisse, l’incertitude et qui donne la chair de poule et trouble les esprits les plus sereins. Hier, pendant que je me rendais à la commune des Ouhadhias, un responsable d’un parti politique m’apprend suite aux informations reçues des forces de sécurité qu’un important groupe terroriste composé de 50 éléments a investi la vallée du Djurdjura. « De ce fait, on m’a vivement recommandé de ne pas sortir après le f’tour », m’a-t-il expliqué en guise de conseil. 50 desperados qui se baladent dans la région la plus quadrillée du pays, voila qui choque l’entendement !

Mais ou est donc passé l’Etat ? L’Etat est occupé. Non pas par le vent de l’hyperinflation qui souffle sur le monde, d’ailleurs l’Algérie n’est pas concernée par la crise financiere qui menace la stabilité des pays normalement constitués, mais par la construction de la plus grande Mosquée d’Afrique et du monde Arabe. L’Etat profite du mois le plus saint de l’année, le mois du Coran pour mettre à exécution ses projets, et surtout lutter contre le mal, contre la barbarie, contre l’obscurantisme. Droukdel n’est pas parti avec ses hommes soutenir le Zaim de la révolution libyenne, Mouamar El Kadafi, contre les « rebelles croisés » qui appèlent au changement de régime. Mais regardez moi tous ces affabulateurs  qui prétendent qu’à la demande du pouvoir Al Qaeda est partie renforcer les rangs du guide libyen. L’Etat, comme le montre si bien la démarche de Bouteflika, de Tewfik, des généraux, de la télévision, de la presse, de Belkhadem, d’Ouyahia, de Farouk Ksentini et de A Sidi Said, a de la suite dans les idées. Construire la plus grande Mosquée du monde à la gloire de l’Islam et combattre les islamistes pour sauver la république et la democratie. L’Etat obéit aux regles de la civilisation, de la liberté, de la modernité…Après tout, tous les coups sont permis en politique. Et comme on dit, la fin justifie les moyens. Les terroristes sont toujours au Djurdjura et le pouvoir est là pour nous protéger et assurer notre securité et la securité de nos biens.

Mais que pense la Kabylie de toute cette situation ? Que pense cette Kabylie qui ne se donne pas en spectacle, cette Kabylie de l’opposition qui ne lâche jamais de vulgarités et qui ne lance pas de pierres ni sur Bouteflika, ni sur les gendarmes et encore moins sur quiconque parmi ses adversaires politiques ? Mais que pense cette Kabylie dont on n’a pas réussi à corrompre l’imaginaire collectif et à travestir les traditions ; que pense cette Kabylie silencieuse qui ne parle que lorsqu’elle a des choses à dire ? Que pense cette Kabylie si bien armée des valeurs de l’Islam et qui se reconnaît pleinement dans les principes de l’universalité sans rien céder  de sa paysannerie ? Que pense cette Kabylie qui s’incline par respect devant la femme ? Que pense cette Kabylie de Mammeri, de Yacine, de Dib, d’Arkoun, de Benabi, de Djebbar, de l’Emir Abdelkader, de Messali, de Ben Badis, de Cheikh Ben Abderrahmane, de Lala Fathma N’soummer, de Debaghine, d’Ait Ahmed, de Hadjres…maintenant que la junte a décidé de changer de stratégie dans la manipulation des esprits par la guerre contre le terrorisme ? Pour la Kabylie, la guerre contre le terrorisme n’est rien d’autre qu’une offensive contre les libertés individuelles et la libre de pensée. Le pouvoir sponsorise le terrorisme par des mesures liberticides non pas seulement pour neutraliser ou clochardiser la Kabylie, mais surtout pour maintenir la pression sur les jeunes officiers qui seraient tentés par la nécessité de changement et dissuader toute forme de dissidence au sein de l’institution.


Nombre de lectures : 4963
26 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • elforkan
    13 août 2011 at 22 h 07 min - Reply

    « …par la construction de la plus grande Mosquée d’Afrique et du monde Arabe… »

    S’il y a à choisir entre construire une MECQUE à Alger ou détruire le CLUB DES PINS, je choisirai la destruction des clubs des pins !!!
    Mettons nous d’accord sur un point : ni islamisme, ni laïcité, qu’on ferme toutes les mosquées…..et tous les lieux de débauches( bars, discos, cabaret..) !!!

    Autrefois une personne est venue vers un sage et lui dit je veux atteindre les plus hauts degrés de la piété que dois-je faire comme actes de dévotion ?
    Ne fait rien répond le sage, il suffit de t’éloigner du Haram est tu seras le plus pieux des pieux, c’est pas plus simple que ça !!




    0
  • Hocine
    13 août 2011 at 22 h 12 min - Reply

    Votre article est trop exagéré, la situation est beaucoup plus paradoxale dans d’autre région de cette Algérie meurtrie, la violence, l’anarchie qui regne dans d’autre region est sans egale…et la prostitution est bien angré souvenez vous que village eleft toutes les femme porte le hidjab




    0
  • Zineb Azouz
    13 août 2011 at 23 h 13 min - Reply

    Merci cher Radjef pour ces rappels et ces appels à la vigilance, les fossoyeurs et autres bouffons de la place publique ne lâchant pas prise, et le travail que tu fais relève de la pure résistance.

    Le terrorisme, à travers le monde d’ailleurs, est devenu l’argument le plus sûr pour ne pas dire le meilleur allié garantissant carroyage, ratissage et autres découpages stratégiques et utiles.

    Entre temps le pouvoir qui semble se porter à merveille peut bien se payer le luxe de raser quelques arbres pour un parking, de flamber quelques milliards pour une mosquée et pourquoi pas de porter un énième coup fatal à Droudkel.

    Cordialement,
    ZA




    0
  • A.L
    13 août 2011 at 23 h 50 min - Reply

    L’Algérie doit vivre.Pour cela elle doit être nourrie.Sa sève nourricière,elle la puise du Sahara,par oléoduc interposé.Le distributeur se trouve à Alger et il ouvre les vannes à qui il veut.Mais on commence toujours par servir les siens et l’adage dit bien que le couscous précède la prière.Pour éviter la colère des récalcitrants on leur construit le Grand Hammam.Fait dodo mon frère,et la vache se fera traire à volonté.
    Le Djurdjura avec ses forêts et son eau ,fournit l’oxygène indispensable à la survie tandis que ses hommes ont de tout temps servi de courroie de transmission à cette machine devant irriguer l’ensemble du pays.La Kabylie constitue donc son coeur par sa position géographique , par le densité de sa population,par son capital connaissance et par sa sincérité.La Kabylie n’a jamais trahi personne et a toujours constitué l’avant-garde pour les idéaux de progrès et de démocratie.
    Avec ça mes frères,tout s’explique.Ce stress permanent sur la Kabylie est fait dans un seul but:provoquer une crise cardiaque,un arrêt du coeur.
    Après ça,adieu l’Algérie.




    0
  • Mouloud Y
    14 août 2011 at 11 h 05 min - Reply

    Je suis d’accord sur l’analyse globale de l’article. Mais il faut rajouter que dans toutes les régions de l’Algérie il y a des résistants comme en Kabylie.
    Certains de nos Algériens quand ils sont à cours d’arguments dans la présentation des faits, ils recourent à des citations et à des métaphores.
    Dans un discours juste, il n’y a que les faits qui peuvent le rendre audible, les citations et les métaphores, c’est pour le dévier et sortir l’idée de sa consistance, surtout qu’on appelle Dieu (le Hadith ou le Coran) pour qu’il y assiste comme un témoin.
    Quant à ni islamisme ni laïcité, ce nini, on l’a déjà entendu. Ce qui considèrent que ces valeurs se valent, ils ont tords car l’islamisme exclu et la laïcité inclu pour être bref.




    0
  • said
    14 août 2011 at 12 h 23 min - Reply

    Mes chères amis, l’état est partout absent?! en plus, le président a gracier tous ces criminels qui font de la terreur dans la population…c’est l’anarchie totale « el dab rakeb moulah » cela n’est pas digne d’un pays comme l’algérie qui avait une grande civilisation.




    0
  • radjef said
    14 août 2011 at 14 h 15 min - Reply

    Bonjour tout le monde. @Hocine, bonjour. Il n’y a aucune exagération dans mon papier. Je peux même vous dire que j’ai arrondi les angles pour ne pas froisser les sensibilités…A peine six heures après la mise en ligne de ce papier, un attentat kamikaze secoue la ville de Tizi à l’aube (le premier commissariat de la sûreté urbaine qui a été la cible), faisant plus de 40 blessés parmi les rangs de la police et de la population civile. Le pouvoir veut avec le concours de toutes les fausses notabilités qui ont meublé la cinquième colonne, les zouaves et les beggars construire une autre Kabylie à sa convenancen comme il le souhaite.La Kabylie, ce n’est pas ce tas de beggars à qui le pouvoir fait miroiter un tas de priviléges. Qui est ce kabyle digne de ce nom qui ouvrirait un bordel dans sa ville, qui servirait l’alcool de son domicile ? Qui est ce kabyle digne de ce nom, athée, marxiste, léniniste, lambertiste, communiste ou chrétien soit-il, qui se donnerait en spectacle par des actes incivils et immoraux ? Dans le temps, en dépit de la colonisation, la Kabylie était la région la plus disciplinée du pays. Et même durant les années 80, quand une fille obtient son bac à Tlemcen, à Annaba, à Oran, à Constantine ou ailleurs, ses parents exigent à ce qu’elle poursuive ses études à Tizi, tant la région était réputée pour son sérieux et le respect qu’elle avait d’elle même. La Kabylie ne peut pas se comparer au village Left ; et je vous pris de mesurer vos propos à l’avenir. Je vous ai répondu de façon aimable pour cette fois ci, mais n’attendez pas à ce que j’agisse de la même sorte aux prochains commentaires !




    0
  • Nazim
    14 août 2011 at 17 h 29 min - Reply

    Il est indéniable qu’une guerre (franche comme en 1963 ou ± cachée comme c’est le cas depuis cette date) est constamment menée contre la Kabylie par l’armée d’Oujda pour mettre au pas cette région frondeuse et récalcitrante à toute forme de dictature. Depuis la mise au pouvoir de bouteflika qui a entamé son règne en traitant publiquement (en Kabylie même) la population Kabyle de «nains» qui veulent se donner une apparence de géants, la Kabylie ne cesse de se faire violenter et de se faire accuser de tous les maux.
    Mais jusqu’à quand la Kabylie servira-t-elle de bouc-émissaire ? Quels sont les calculs qu’il y a derrière ? Mise t’on sur un soulèvement dont la riposte serait un génocide ?
    Ça me parait plausible, car il est dans la logique du totalitarisme de tout uniformiser. Rien ne doit dépasser .Et, la Kabylie a la fâcheuse habitude de dépasser. On y trouve beaucoup de géants. En fait, le gnome n’est pas celui qu’on croit.




    0
  • omar54
    14 août 2011 at 18 h 22 min - Reply

    Salam ou3aleikoum
    Dans le début des années 60s,lorsque il nous arrivait de « monter » au bled,à partir de Tizi aux hauteurs,en passant par les petits hameaux ou autres bourgades,il nous était impossible de rencontrer la gente féminine.Et lorsque,par miracle,nous rencontrions une jeune femme, fille, vieille femme, et même une enfant,leur accoutrement était identique,pour faire plus court on va dire :tu voies RIEN ! et c’est le même accoutrement que l’on retrouvait chez nos mères et grand-mères,dans le Vieil et actuel Alger,mais aujourd’hui le constat est amère,que reste-t-il de cette kabylie fière et orgueilleuse ,les fossoyeurs du pays ont trouvé le VER qui allait la ronger petit à petit : Drogue,Prostitution,Conversion…si pour les 2 premiers fléaux,c’est à l’échelle nationale,le phénomène de la « conversion » est un plan bien étudié,choisi,pour une région donnée,les plus « chanceux  » à l’obtention des visas pour la France sont les jeunes issus de cette région,monnayant leurs conversions,les comploteurs savent exactement ce qu’ils font.Il est de notoriété qu’une demande d’agrément d’une brasserie est plus facile à obtenir que celui d’une librairie par ex.,et que la prolifération du Vice et de la débauche lancée vers 90s commence à porter ses fruits,aujourd’hui on a presque réussi à banaliser et le mot et le lieu de bordel,comme on a banalisé le rai,dans une région où,à une certaine époque, chanter ferait de vous un…banni !
    Mais d’autres temps ,d’autres moeurs,tout a été concocté,ceux qui sont derrière la clochardisation de la Kabylie ont trouvé le maillon faible pour arriver à leurs desseins : l’immigration,ou plutôt la communauté issue de l’immigration,chaque ETE ils nous ramènent avec eux l’émancipation,la « civilisation » occidentale et le savoir-vivre,leurs filles viennent piquer les jeunes oisifs et rêveurs pour se caser et les détourner….les parents d’ici et de la-bas sont dépassés ,la matière a pris le dessus sur toute valeur,il n’y a ni redjla ni nif,la h’ya la Dine -hacha les gens honnêtes,et DIEU sait qu’il en existe beaucoup –
    Le pays est à la dérive,dérive Morale,dérive des valeurs,dérive des moeurs,dérive de tout ou presque….ALLAH YESTOR !




    0
  • Mahieddien lachref
    14 août 2011 at 19 h 43 min - Reply

    Bonjour.
    Said, merci pour ce papier.
    Comme d’habitude, ce que tu dis me laisse perplexe tant il traduit fidèlement et d’une façon on ne peut plus lucide la réalité du terrain. Ta maitrise des enjeux de la politique -arrimée à l’idée de l’autonomie de la Kabylie revendiquée par Ferhat- menée par le pouvoir en Kabylie, laquelle politique consiste à faire de la Kabylie une zone de choc par excellence fait toujours que je partage tes analyses. Rien que ce matin d’ailleurs,aux environs de 3h, une boimbe a explosé au milieu de la ville de Tizi-ouzou. Excellent flash publicitaire. Maintenant, ce sur quoi je voudrais attirer ton attention et l’attention des lecteurs de LQA, c’est que ces mêmes dealers, trabedistes, voleurs kidnappeurs, terroristes morales dont grouille notre si chère Kabylie sont sponsorisé certes par les services de sécurité mais aussi, malheureusement, par certains partis politique dit démocratiques. tu te rappelles certainement pas les noms que je t’ai cités, des toxicomanes-proxénètes de renoms à l’université de Tizi-Ouzou durant les années 2000, qui se trouvent actuellement des responsables régionaux d’un parti dit démocratique et pire, dans les régions où, dit-on, il jouit d’un grand ancrage populaire: Béjaia et Tizi-ouzou. Tu ne vas pas me dire que c’est le DRS qui les a nommés!




    0
  • Hocine
    15 août 2011 at 14 h 25 min - Reply

    Said…Il y plein d’exageration dans ton papier malgre que je suis d’accord sur un certain nombre de points soulevés. Si on fait reference a la revolte des reverains contre les prostitués de tichy, on trouve bien que ces prostitués sont a 100% des autres regions et qu’elles sont nullement de la region; si on fait reference aux commerces illicilés on trouve de tout dans les autres region bien plus pire qu’en kabylie, reste une distinction par rapport aux boissons alcoolisés c’est vrai que ca existe beaucoup plus en kabylie qu’ailleurs. Le terrorisme tout le monde que la complicité de pouvoir est juste trop evidente pour des raisons politique et idiologique. Quoi dire de l’insecurité qui regne a Alger meme, Oran, Annaba….juste pas d’analyste politique pour ecrire des papiers parce qu’aucun interet n’est accordé aux autres region de point de vue politique, ces regions rentre en quelque sorte dans l’ordinaire. Said il ne faut pas se referme dans la logique de pouvoir a faire en sorte que le mal de l’algerie prendre tout ce son sens uniquement quand il s’agit de la kabylie. L’avenir nous le dira, cette pauvre Algerie ne sera plus se maintenir commer une seule nation d’ici 20, 30, ou 40 ans…la desintegration est inivetable




    0
  • Rachid Mélancolie
    15 août 2011 at 17 h 40 min - Reply

    il y a trop d’exagération dans cet article;qui s’inscrit dans le programme du tapage médiatique exercé par le pouvoir contre cette région la plus éveillée en Algérie ; qui a enfanté des héros de la révolution ; des cadres des intellectuels.E n fait ce bastion des revendications démocratiques n’a jamais abdiquer devant les multiples tentatives de diversions ou bien de perversions de notre cadre de vie; menées par le système.Certes on a s’est rétrogradé par rapport aux années précédentes ;mais pas au point de devenir des abattardés comme vous l’aviez signaler monsieur Radjef,ce n’est ni de la vanité ni de l’orgueil le phénomène des agressions à l’arme blanche a épargné cette partie de l’Algérie; grâce à la vigilance de ses natifs.E t je souhaite de tout mon coeur qu’elle sera meilleure comme je l’avais déjà connu.




    0
  • A.L
    16 août 2011 at 0 h 37 min - Reply

    Ce n’est qu’un simple billet d’humeur,en soutien aux victimes du kamikaze.
    Vous dites certaines vérités en laissant entendre que pouvoir ,islamisme et terrorisme ne font qu’un.Je ne distingue aucune différence entre les trois.Cette région réputée depuis des lustres pour sa tolérance et son insoumission au pouvoir totalitaire qu’elle que soit sa couleur est devenue gênante à plus d’un titre.
    Le pouvoir islamisé d’Alger doit la neutraliser et le regain de terrorisme en est la solution toute trouvée.Il faut faire peur,il faut créer le climat de terreur,il faut conditionner les populations.Le travail de sape viendra par la suite.
    Ailleurs toutes ces actions sont déjà à considérer comme des conquêtes.En un laps de temps,la période d’une seule génération ,on a chamboulé les habitudes,on a changé les moeurs, on a diffusé le religieux à profusion ,on a même changé les habitudes vestimentaires et personne n’ose plus ouvrir son commerce le vendredi.Une transformation réussie par l’intimidation et le travail de proximité ,faire peur par le contact direct et c’est tout le monde qui se met dans le rang.Le travail des GIA et AIS a fait son temps.Le travail de sape donne de meilleurs résultats.
    Mais la Kabylie n’a pas encore rejoint les rang et des renforts en GSPC y sont dépêchés.Cette phase se prolonge peut-être un peu trop mais elle donnera ses fruits ,à coup sûr.Viendra après la phase de transformation et l’inévitable résignation.Le fruit sera mûr.Boutef dégagera,à coup sûr,même s’il doit prendre son aller simple pour l’enfer.Les barbes fleuriront.Vive l’Algérie et son indépendance reconquise.




    0
  • radjef said
    16 août 2011 at 11 h 26 min - Reply

    Bonjour tout le monde. Tout est relatif dans la vie et tout dépend de la classe à laquelle on appartient et des ambitions que l’on entretient. La liberté, la démocratie, la modernité et le progrès ne signifient pas prostitution, actes immoraux, incivilités et renoncement à son identité et aux valeurs qui ont forgé à travers les siècles la personnalité d’une région. Ce qui se passe aujourd’hui en Kabylie est tout simplement ahurissant. Même dans les pays les plus libres du monde, on ne risque pas de se faire heurter comme c’est le cas maintenant au Djurdjura…La morale dans laquelle a baigné H Ait Ahmed et celle qui a nourri A Ouyahia et A Sidi Said n’est pas identique. Elles sont diamétralement opposées. Et comme il y a beaucoup de A Ouyahia et très peu de H Ait Ahmed, la Kabylie ne peut que sombrer dans la déchéance intellectuelle, morale et culturelle. Ceci d’une part ; d’autre part la recrudescence des violences en Kabylie est motivée par trois objectifs :
    a) On est dans la logique de l’après Bouteflika. Le régime prépare l’après Bouteflika. Quand on veut tuer son chien, on l’accuse de rage. Selon la presse algérienne, la réconciliation et la concorde initiées par Bouteflika ont lamentablement échoué. Mais comment préparer l’après Bouteflika dans le contexte que vit aujourd’hui le monde arabe et comment faire avaler la pilule au peuple sans changer le système ?
    b) Les violences sont sciemment entretenues pour exercer la pression sur les officiers intègres qui refusent de participer au bradage du pays. Il faut éviter à tout prix d’autres cas Samraoui, Haroun, Tigha…qui donneraient des idées à d’autres officiers…
    c) Alger est la périphérie politique du Djurdjura. La Kabylie par ses bataillons de militants connus ou inconnus , constitue une menace réelle pour la pérennité du régime.




    0
  • MissTmourt
    16 août 2011 at 14 h 56 min - Reply

    @–Said,

    Cette histoire d’officiers intègres dans les services ou dans l’armée, est une chimère à laquelle je ne crois plus.

    Notre problème en Algerie est la discipline des membres des services de sécurité. C’est parce qu’il existe des « robots » qui obéissent aux ordres de Toufik que ce pouvoir perdure. Tant qu’il n’y aura pas de rebellion interne, le changement ne viendra pas. Et après tout le sang qui a coulé et tant de crimes, s’il y avait des hommes intègres au sein des services, il n’aurait pas laisser faire….Si apres tous ces évenements ils dorment encore, je ne sais pas ce qu’ils leur faut.

    Quand je pense que le capitaine Chouchene avait refusé toute utilisation de la violence contre le commandement corrompue de l’armée !!! C’est à hurler de rage….dèjà que des gens intègres il n’y en a pas beaucoup mais si en plus ils veulent soit-disant être « légaliste » on en sortira jamais……c’est comme si un soldat algerien avait cherché à changer le système colonial en militant pacifiquement à l’interieur de l’armée francaise….c’est n’importe quoi…




    0
  • HOUARI
    16 août 2011 at 17 h 25 min - Reply

    Le Kabyle c’est avant tout un Algerien comme tous les autres. Il reflechit et agit de la meme facon que les autres Algeriens.
    La seule difference reside dans le decore et je dis bien le DECORE. Si non que l’on soit en Kabylie ou ailleur en Algerie les maux , les drames et les fleaux sociaux sont identiques si non pire. le traitement de l’etat est pareil partout. Le Kabyle comme les autres Algeriens, est occupé par son ventre, il court comme ces autres freres Algeriens apres le couffin, le RAMADHAN est la pour le prouver. La Kabylie, l’Oranie, l’Algerois…etc sont toutes des regions sous developpées, rangées par la meme galere du logement ,du chomage, de la corruption, et de l’insecurité.
    OU EST DONC PASSÉ L’ETAT ????????????????????????????
    Et bien mes chers amis l’etat ne peut etre que la ou il ya des citoyens a part entiere, des citoyens sinceres qu’ils soient a l’est , a l’ouest, au centre ou au sud, si non l’etat se preoccupe d’autres choses a savoir les affaires , la corruption comme c’est le cas de l’etat Algerien.
    L’etat de part le monde entier est la ou il ya des citoyens qui demandent des comptes, la ou il ya des citoyens conscient et soucieux des citoyens matures sachant ce qu’ils veulent.
    C’est sur que l’etat ne sera jamais la ou il ya des gens qui chialent en meme temps qu’ils dansent..
    MAIS QUE PENSE LA KABYLIE DE TOUTE CETTE SITUATION ???
    Encore une fois mes chers amis, la Kabylie pense de cette situation de la meme facon que les autres regions du pays. apres moi c’est le DELUGE. Chacun pour soi et DIEU pour tous. Qu’on ne vienne pas me dire le contraire, car toutes les regions se valent, et elles sont toutes dans la M….
    En fin la Kabylie est a l’image des Kabyles, comme est l’Oranie a l’image des Oraniens, comme est l’Algerois a l’image des Algerois et comme est l’Algerie a l’image des Algeriens. THAT’S IT…….




    0
  • ventre – creux
    16 août 2011 at 18 h 16 min - Reply

    @ a.l, l´islam n´a rien avoir avec le terrorisme,la violence,le racisme,clanisme,tribalisme,sectarisme,regionalisme ect… ce n´est pas l´islam qui a crée la societé nationale de formation de terroristes. (la-illaha ilallah wa mohamed rassoul allah) wa saha ftorkoum djamyy3n.




    0
  • radjef said
    17 août 2011 at 0 h 10 min - Reply

    Bonsoir tout le monde. Miss N’tmurt, azul. Il y a des officiers sincères et patriotes au sein de l’armée et de la police. C’est la présence de ces officiers au sein de l’institution qui donne, aujourd’hui, à l’heure du printemps arabe, des sueurs froides dans le dos des généraux…Partout il y a des enfants de bonne famille, des femmes et des hommes d’honneur. Ces officiers, comme vous et moi, regardent ce qui se passe autour d’eux, dans les pays frères du monde arabe. Comment ces officiers algériens ont-ils jugé la position de l’armée égyptienne et de l’armée tunisienne lors du printemps arabe ? Au lieu de les repousser et de les suspecter, pourquoi l’opposition ne leur montre pas ses dispositions à œuvrer la main dans la main pour un changement véritable du système, pour le rétablissement de l’ordre politique, citoyen et intellectuel dans notre pays ? Ne trouvez vous pas que la suspicion et les accusations imbéciles ont fait beaucoup de dégâts dans les rangs de l’opposition algérienne ?




    0
  • ventre – creux
    17 août 2011 at 0 h 58 min - Reply

    mais ces retardataires, ces pseudo-partis démocrates, il veulent leur part du gâteau ce sont que des corrompus et des (mounafikine)hypocrites.les caciques du FLN les partis politiques, et les dicideurs DAF ils ont plongé l´algerie dans le malheur pour défendre leur pouvoir et leur argent,celui du pétrole,qu´ils volent depuis 1962 a ce jour aux algeriens et qu´ils veulent transmettre a leurs enfant. avec la complicité de ces pseudo-démocrates corrompus surtout les LAICS.




    0
  • D B
    17 août 2011 at 12 h 33 min - Reply

    Bel hommage à la Kabylie profonde, celle que les uns et les autres cherchent à tuer, ou plutôt à achever. Mais c’est toute l’Algérie qui a été précipitée dans la même déchéance, et subi les mêmes avanies. Partout, dans notre Algérie d’hier, régnaient la pudeur, la sobriété, la solidarité, la fraternité, le sens de l’honneur, le respect dû aux érudits, et surtout le respect de soi-même. Mais ce n’est déjà plus qu’un souvenir évanescent. ILS ont tout ravagé, souvent avec notre complicité, et même notre lâcheté. Ne nous voilons pas la face ! Nous sommes tous responsables de ce qui nous est advenu. Et je dirais même que nous n’avons eu que ce que nous méritons. Un peuple a le gouvernement qu’il mérite.




    0
  • MissTmourt
    17 août 2011 at 15 h 14 min - Reply

    @ Said,

    Merci pour le message plein de sagesse et de bon sens. Malheureusement, il n’y a pas de partie d’opposition en Algerie. Il n’y a guère que le FFS mais il refuse d’assumer son rôle et préfère attendre que le système s’écroule tout seul. De plus, je ne crois pas à un parti diriger par un seul homme qui non seulement refuse d’assumer son rôle d’historique mais vit tranquillement en Suisse. Il faut rester sérieux un minimum.

    Le reste des opposants ne sont pas organisés et peu de gens les connaissent. C’est le cas du FCN et de Rachad. Ou alors ils sont complétement discrédités comme la CNCD. Ou alors ils jouent un rôle bien défini comme Benhadj « l’intégriste » ou Saadi « le laic » alors que les algeriens n’en ont strictement rien à faire de ces faux débats qui les empoisonne…

    Donc, devant ce constat, si des officiers honnêtes attendent un message de cette « opposition », on est pas sorti du tunnel….si De Guaule avait attendu que des opposant civils à Vichy daignent faire quelque chose, la France aurait connu un autre destin. De Guaule, simple Colonel à l’époque, a DESOBEIT et engager un COMBAT militaire pour LIBERER son pays. Il a fait cela alors que la majorité des francais soutenait Petain et Vichy !!!

    Ce que j’attends des officiers digne de ce nom c’est DESOBEIR – COMBATTRE – LIBERER.

    Ce que j’attends c’est qu’ils assument leur rôle de protecteur de la Nation. Ils doivent libérer une Nation prise en otage par des imposteurs…

    Quand ont veut réussir quelque chose, on trouve les moyens, si on ne veut pas faire quelque chose on cherche des excuses….que les militaires soit-disant honnêtes et patriotes arrêtent de se chercher des excuses et agissent car l’heure est grave !!!




    0
  • belka
    17 août 2011 at 16 h 47 min - Reply

    mr radjef que je ne connais pas est tres realiste et plus que sincere ds sa description de la situation de la region, je dirais meme qu il a minimisé l etat des lieux quand en vois la realité des chose c deliquescent a bon entendeur salut.




    0
  • HOUARI
    17 août 2011 at 17 h 55 min - Reply

    SVP et pour la n ieme fois cessez de coller toutes les miseres de la Kabylie et de l’ALGERIE sur le dos de l’ISLAM et des ISLAMISTES.
    SVP un peu de bon sens, un peu de sagesse en fin soyons logique dans nos reflections.

    – Au RAMADHAN les prix flambent en Kabylie comme ailleur, est ce l’islam qui veut ca ???????????????
    – La corruption bat son plein en Kabylie comme ailleur est ce l’islam responsable de cela ?????????.

    – L’insecurité est totale dans toutes les regions du pays est ce l’islam qui veut cela ??????????????.

    – L’injustice a pris place de la justice en Kabylie comme ailleur au pays est ce la faute a l’islam ???.

    – La Kabylie comme les autres regions du pays est CLOCHARDISÉE, est ce la faute a l’islam ???????????.

    – Le Kabyle comme les autres Algeriens est livré a lui meme est ce la faute a l’islam ????????????????.

    – L’etat a creer le TERRORISME et le Kabyle comme les autres Algeriens s’entretue pour le bien etre de cet etat est ce la faute a l’islam ????????????????.

    – La drogue , l’alcool, la prostitution , la debauche en generale a deraisonné la societe Kabyle en particulier et Algerienne en generale est ce la faute a l’islam ???????????????????????????????????.

    – Les prostituées de l’ouest de l’est et du centre trouvent refuge en Kabylie est ce l’islam qui les attires en Kabylie ?????????????????????????????????.

    Bien sur que non et encore non l’islam n’a rien a voir avec ce que vit la Kabylie, avec ce que vit le Kabyle, l’Algerien et l’Algerie.
    Tout ce que nous vivons comme drames, comme misere n’est que le fruit de notre volonté, et de notre hypocrisie. La modernité se definit comme un progres decisif de la conscience de soi. Il n’est point de progres qui ne tourne pas a sa plus complete servitude. Penser et agir par nous meme et pour nous meme en Algerien, acceder a la modernité sans pietiner notre authenticité. C’est une lacheté que d’applaudir a toutes les idioties que l’on nous montre sous pretexte de modernité…….
    Les gens se pretendent moderne s’attaquant a l’islam, alors qu’ils s’enfonce dans la misere et dans l’anarchie.
    MEN AARADHA AANE DIKRI FA INNA LAHOU MAICHATOUN DANKA….A LA FIN DE LA SOURATE.




    0
  • yazid
    17 août 2011 at 20 h 18 min - Reply

    @ Radjef
    Entre autres causes et consequences de la regression des valeurs en kabylie et de son « abatardisation » figure en bonne place le SABORDAGE du MCB.
    Le mouvement aurait été un bouclier inébranlable en cette periode de tous les dangers.
    Merci pour vos analyses et surtout votre constance dans la désignation des maux toujours avec les bons mots.




    0
  • radjef said
    19 août 2011 at 0 h 21 min - Reply

    Bonsoir tout le monde. Quelques mots au DRS. La Kabylie est devenue une caserne à ciel ouvert. Bombes désamorcées à Boghni, à Bouira et dans d’autres localités au Djurdjura, au cours de la journée d’hier…Alors que les attentats ciblant de simples policiers et des militaires appelés se poursuivent sur la même cadence, la Kabylie brûle. Une dizaine d’incendies ont été recensés rien que dans la journée d’aujourd’hui. C’est la politique de la terre brûlée si chère à Lamoricière, Rovigo, Randon…et d’autres généraux de sinistres mémoire qui refait surface. Contrairement à ce qui a été rapporté dans votre presse, la région est restée fidèle à ses principes. Neuf kabyles sur dix estiment que ce qui se passe au Djurdjura est l’œuvre de généraux pervers qui retiennent en otage la république. « C’est entre eux », disent-ils. C’est leur sale guerre. Ils ont fait ça avec Chadli en 1988. Puis ils ont ouvert des camps d’internement au nom de la modernité et de la démocratie. Ils ont inventé les aarouchs, une conspiration de généraux pour faire revenir Zeroual au pouvoir ; ils ont assassiné Matoub pour retarder l’échéance Bouteflika et voici qu’aujourd’hui ils sont pressés de le faire partir avant que son mandat n’arrive à son terme. Hormis un sentiment de compassion à l’endroit des pauvres soldats appelés morts sans savoir pourquoi, la Kabylie ne croit pas un seul instant à la thèse des islamistes armés du GSPC ou d’Al Qaeda. Votre sale guerre, vos complots et vos coups d’état n’ont plus aucun effet sur la région. Même si aujourd’hui vous dites la vérité, personne ne vous croit. Vous avez tellement menti et comploter qu’ il n’y a personne pour vous croire…C’est votre sale guerre, c’est votre coup d’état…Le Djurdjura se fiche équilateralement de vos complots, de votre GSPC et de votre Al Qaeda à la noix de coco…




    0
  • toubab95
    21 août 2011 at 13 h 35 min - Reply

    A redjef Said..
    Village Left dites vous….? les bel abbésiens apprécieront. De ce lupanar célèbre, exécutoire de la soldatesque coloniale durant la conquête, il ne reste que de tristes ruines, en attendant que la fièvre immobilière ne s’en empare. Sans rancune.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique