Édition du
27 July 2017

Le temps des chérifs

In La Nation.info

Salima GHEZALI
Mardi 16 Août 2011


Dans le sillage de l’attentat commis à Tizi-ouzou ce dimanche, un colonel parmi le près d’un millier de colonels à la retraite, a donné son point de vue sur la situation sécuritaire en kabylie. Il y propose que la population soit mise à contribution pour ramener la sécurité. Un propos qui en vaut un autre. Mais qui ne peut en aucun cas tenir lieu d’évaluation officielle de la situation sécuritaire de la région. Ni de ce que les autorités envisagent comme solution. Ni dans quelles conditions se prennent les décisions. Ni sur quelles bases elles se prennent. Une situation propice à toutes les manipulations. A tous les dérapages. Pour informer correctement les citoyens algériens sur l’état des lieux sécuritaire du pays ou d’une région, il n’est plus possible de faire l’économie d’une parole officielle qui fournit des informations, assume une politique et prend des engagements pour l’avenir. 

Depuis le début, cette « guerre contre le terrorisme » a surtout fait parler des militaires retraités ou des sources anonymes. On ne poussera pas la naïveté jusqu’à croire qu’un attentat de trop peut, chez nous, pousser à la démission le moindre responsable comme cela a été le cas ailleurs. Mais au bout de vingt ans « d’effort de guerre » où tout a été mis à contribution, sauf la clarté, pour « restaurer l’ordre et la sécurité », la somme cumulée des mensonges, des omissions, des affabulations, des approximations et des sottises a finit par faire de cette auberge espagnole qu’est l’information sécuritaire un véritable bourbier.

Après vingt ans d’errements sécuritaires qui ont coûté au pays  en vies humaines, en ressources multiples et en temps irrémédiablement perdu ce qu’il serait inhumain de quantifier, il faut peut-être importer la bonne vieille méthode des shérifs. Nul besoin de députés en kalashnikov ni de partis de miliciens ni de parlement pour y conclure des affaires douteuses et y acquérir l’immunité,  ni de chef patriote proxénète ni de terroristes repentis avec gardes du corps : Comme au far west naguère, il faudra peut-être en arriver à voter pour des shérifs qui tiendront leur pouvoir directement des citoyens auxquels ils devront rendre des comptes et qui seront tenus pour responsables de la sécurité de nos vies et de nos biens collectifs et privés. A défaut d’être en mesure d’assumer un fonctionnement institutionnel et d’Etat, restons à l’échelle du quartier pour être à  hauteur de notre génie stratégique. C’est la seule manière d’impliquer véritablement la population. Au lieu de faire seulement semblant de l’intéresser pendant que se mettent en place des dispositifs pour des guerres à venir. Aucune logique ne peut justifier que l’on dépossède les uns de simples fusils de chasse au moment où des armes de guerre sont distribuées à d’autres dont on ne sait ni à qui ils rendent des comptes ni dans quelle mesure leur action est sous contrôle. Après tout, les shérifs élus des pionniers américains ont fini par donner naissance à l’Otan alors que les services de sécurité pléthoriques des pays arabes se comportent au grand jour comme des milices au service d’une caste dominante anti populaire et corrompue. Dans un cas la sécurité nationale est une affaire politique et dans l’autre la politique est une affaire des services de sécurité.


Nombre de lectures : 1178
8 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Ettaki
    17 août 2011 at 17 h 54 min - Reply

    Salam
    Pourquoi pas un juge elu et un procureur au meme niveau que l’avocat comme au USA.




    0
  • rak
    17 août 2011 at 18 h 22 min - Reply

    Salam, bsr, azul les ami(e)s

    Comme a son habitude et toujours egale a elle meme, cette grande dame qu’est Mme S.Ghezali fait une analyse chirurgical et juste de la situation de notre pays.
    que celles et ceux qui n’ont pas encore compris que le « terrorisme » est devenu une simple variable d’ajustement aux mains des harkis qui nous gouverne afin de mater toute rebellion , se rendent a l’evidence.. et cela dure depuis 20 ans pour ne pas dire 54ans c’est a dire depuis le lache assasinat du chahid Abane ramdane ellah yrahmou.
    cette variable est utilisée a outrance en ce moment en kabylie afin d’y installer l’anarchie et la peur afin d’annihiler son legendaire esprit frondeur et contestataire de l’ordre etabli.

    Cordialement et ravi de revenir parmi vous




    0
  • brahim
    17 août 2011 at 19 h 21 min - Reply

    comme cette bonne et louable idée a peu de chance de se concrétiser, les citoyens, du moins les plus exposés, doivent songer à prendre les mesures qui s’imposent pour assurer leur propre sécurité. Il y’a longtemps qu’on a compris qu’on ne peut plus compter sur les services, plutôt, d’insécurité et de désordre payés en plus avec l’argent du citoyen contribuable.

    Il faut effectivement une milice dans chaque quartier. La peur sera ainsi partagée.




    0
  • NEDJMA
    17 août 2011 at 21 h 37 min - Reply

    Regarder de sa fenêtre l’ordre militaire.

    Pourquoi ne pas cartographier les kabylies et les kabyles, utiliser des vidéos où les hommes aux ordres froncent leurs sourcils face à la caméra et finir par construire un mur autour des kabyles.

    un millier de colonels sur la rente donnent leur point de vue et combien de généraux aux commandes?




    0
  • Hadi T
    18 août 2011 at 1 h 43 min - Reply

    Un millier de colonels en retraite!! Meme avec des millions de colonels en activite le terrorisme ne sera vaincu que lorsque ce pouvoir maffieux et assassin degage et disparaisse a jamais




    0
  • Aliouette
    18 août 2011 at 17 h 27 min - Reply

    Que cette cet Etat-DRS criminel cesse cette manipulation et cette gestion du terrorisme pour se maintenir au pouvoir!
    Le peuple dans son ensemble sait parfaitement que ce régime à l’instar de celui de Syrie utilise le terrorisme par le biais des ses officines pour entretenir ce climat !
    La tactique de ce régime est de détourner la haine des kabyles envers ce régime criminel vers de crypto-islamistes en focalisant(le DRS) ses ettentats en Kabylie!
    Cette chanson du terrorisme commence à être mise à nue définitivement!




    0
  • HOUARI
    18 août 2011 at 18 h 17 min - Reply

    Le texte de Salima Ghezali est juste. Mais qui des Algeriens n’a pas ce texte dans son esprit ????Bref. Personnellement mon probleme c’est que je ne crois pas au pere noel. Les USA ont assassiné Oussama Ben Laden ?????????? soit disant pour en finir avec le terrorisme.
    -Est ce que d’aprés vous, le mouvement EL QUAIDA est mort avec son chef ????????????????????????????.
    -Est ce qu’un autre ou d’autres Oussama Ben Laden ne ressusciteront pas ?????????????????????????????.
    Donc le probleme EL QUAIDA n’est pas reglé et ne se reglera jamais tant que JUSTICE ne soit pas faite.
    Vous me dirais de quelle justice ???????????????????.
    (c’est un autre debat).
    Ecoutez mes chers amis, on ne nait pas TERRORISTE pas plus qu’on ne nait pas KAMIKAZ, mais malheureusement c’est ainsi, on le devient par force majeure.
    Force majeure sous entend, DEMAGOGIE, INJUSTICE, MENSONGE, OMISSION, AFFABULATION, CORRUPTION, OISIVETÉ, CHOMAGE, POURRISSEMENT DES MOEURS, PROMISCUITÉ, DEBAUCHE, MISERE….ETC, alors qu’en face de la naiveté et de la pauvreté Algerienne, d’une part des arrivistes bourgeois provocateur, et de l’autre un systeme politique mafieux corrompus qui opprime et qui trompe.
    Chers amis c’est vrai, on ne nait pas terroriste mais on le devient par force majeure. Depuis plus de 20 ans l’etat fait semblant d’instaurer une securité nationale demagogique (refrendum sur la concilliation nationale) avec le mensonge, la tromperie, avec la hogra par le biais d’un reseau (armée, gendarmerie, police, FLN, RND, RCD, PT, MSP….ETC) qui en est lui meme responsable de la degradation de la securité sociale, economique et nationale.
    C’est faux la solution n’est pas d’ordre des CHERIFS, ni des HARAS BALADI, ni des MOUCHARDS et non pas par la distribution des armes a tort et a travers .
    La solution pour erradiquer le terrorisme vous la connaissez tous, meme Boutef, Ouyahia, nos generaux, le DRS, nos policiers, le FLN, le RND, le RCD, le pouvoir militaire la connaisent aussi, et ils la connaissent tre bien. D’ailleurs ils ont tous les moyens pour l’appliquer, mais cela ne les interesse pas car pour se maintenir au pouvoir, pour s’enrichir et pour profiter de la manne petroliere il leur faut des ALIBI, hier c’etait les Kabyles, les berberes, aujourd’hui c’est le FIS, les ISLAMISTES et encore plus le TERRORISME, ca a tres bien marché pour eux, la preuve ca dure encore. Dans tout cela, le seul perdant c’est ce NAIF Algerien qui vit dans la peur, dans l’insecurité totale. C’est ce naif a qui on a fait avaler la couleuvre du terrorisme provoqué et prefabriqué qui dure depuis plus des années.
    Concevoir le diable comme un partisan du mal, et l’ange comme un combattant du bien, c’est accepter la demagogie des anges. Le triomphe des demagogies est passager, mais les ruines sont eternelles. Ne nous laissons pas bouffer par les politicards et leur demagogies boueuse. La solution c’est d’abors la justice sociale, le retour aux valeurs d’antan, remedier au pourrissement des moeurs, la transparence, c’est le logement , le travail, punir les corrompus, punir la mafia, donner la parole au peuple, ecouter le peuple, respecter l’echelle des valeurs….etc.
    QUAND LA MER EST AGITÉE QUI PLONGE ?? EL AOUAM!!!!!!




    0
  • Zawali
    22 août 2011 at 15 h 40 min - Reply

    Salam

    Pour TOUT le monde en Algérie, ce POUVOIR est honni et il faut le combattre pour arriver à un véritable changement salutaire ! N’est-ce pas ?

    Certains depuis bien longtemps l’avaient déjà combattu au péril de leurs vies par des moyens pacifiques puis ont été forcés à prendre les armes…

    Certains par contre viennent juste de prendre conscience que ce pouvoir est pervers ! Ils en sont encore à la première étape de leur contestation pacifique par la plume !
    Pourquoi apportent-ils de l’eau au moulin de ce régime illégitime en diabolisant ainsi ceux qui apparemment sont avec eux, dans la même tranchée ?

    Qui prouve qu’un jour, ils ne basculeront pas bon gré, mal gré dans cette infernale spirale ?
    La violence en Algérie n’est pas fortuite mais bel et bien entretenue pour servir les desseins mafieux de la caste dominante !

    Saha Ftorkoum…




    0
  • Congrès du Changement Démocratique