Édition du
21 July 2017

Le soutien à la lutte des peuples

par Kamel Daoud
Le Quotidien d’Oran 20 août 2011

La nouvelle Tunisie vient de rappeler son ambassadeur en Syrie. L’acte  est lourd de sens car il rappelle que désormais, il y a deux sortes de pays « arabes » : ceux qui ont « décolonisé » et qui ont une diplomatie conforme, malgré le chaos et la transition, aux aspirations de leurs peuples, et ceux qui sont encore sous occupation de la minorité régnante. Nous en faisons partie. L’Algérie n’a pas rappelé son ambassadeur de Syrie ni condamné la répression féroce du Rat de Damas contre son peuple. Ni par les AE, ni par son ENTV. Mieux encore, ce qui se passe en Syrie ou en Lybie, est traité comme un lointain nuage qui ne nous concerne pas. Finement remarqué par un ami, on trouve le moyen de nous immiscer dans les affaires du Sahara occidental par « devoir de soutien aux aspirations des peuples » et on trouve le moyen de ne rien dire de valable sur la Syrie par…« prudence » ! Et qu’on n’aille pas parler de pro-marocain et d’anti-marocain car le chroniqueur l’a toujours dit : il n’est ni pour la RASD ni contre elle, mais seulement pour l’intérêt de la terre où vivent ses enfants !

Du coup, revenons au bilan.

Les pays qui ont chassé leurs dictateurs nous ont d’abord ravi ce qui nous restait du prestige révolutionnaire post-62. Ensuite, l’actuelle diplomatie du pôle nord et du « votre correspondant est injoignable pour le moment » a dilapidé ce qui nous restait du prestige diplomatique construit durant les années 70. L’Algérie ne se relèvera pas de cet excès de discrétion diplomatique face aux révolutions dans le monde «arabe» et dans le reste du monde. Les Libyens se souviendront de notre appui discret au rat de Tripoli. Les Syriens se souviendront de notre silence. Les Tunisiens de nos fourberies et les Egyptiens de notre effacement. Bouteflika et ses Medelci partiront mais le reste du monde se souviendront que l’Algérie n’a rien fait pour personne. Ce n’est pas notre faute certes, mais l’histoire et les jugements des autres peuples ne font pas dans le détail.

On a longuement jugé comme fantasques et incultes Libyens parce que leur dictateur était fantasque et léger. On a longuement jugé les Algériens comme courageux, fiers et indépendants, parce que leur guerre de Libération était courageuse, orgueilleuse et admirable. Nous n’avons pas été tous admirables mais quelques martyrs suffisent pour donner les meilleurs prénoms aux survivants.

Pour l’avenir, nous sommes donc déjà inculpés des vices de nos « maîtres » : incolores, frileux, rusés, calculateurs, glissants et peu sincères et encore plus sans audace. De quoi presque faire regretter l’époque du non-alignement et du Boumediénisme de scène. A cette époque au moins, nous avions un nez et un visage déchiffrable. Pour le moment, le non-alignement prend un autre sens : ni avec les peuples, ni avec leurs aspirations. Ni pragmatique quand on voit le coût du non-Maghreb, ni chevalier quand on juge de nos communiqués de « on déplore ». D’ailleurs, les lois du monde sont claires : on a une diplomatie quand on a un but national et des projets de couple entre l’Etat et le Peuple et une vision d’expansion ou de suprématie. Quand on se contente de manger, la diplomatie se contente de mastiquer.


Nombre de lectures : 1608
5 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • fateh
    20 août 2011 at 18 h 42 min - Reply

    Mais que peut dire le pouvoir criminel d’Alger aux Syriens…ne tuez pas votre peuple,soyez attentifs aux revendications de vos citoyens…non mais il faut surtout pas rever…la republique DRS des ignares et gougeats est reponsable du massacre et de l’assassinat de 250.000 personnes et de plus de 20.000 disparus a qui va t-on donner des lecons?????
    Du jamais vu dans les relations geostrategiques et geopolitiques d’un pays …la lachete du pouvoir algerien dans le conflit Libyen est sans egal dans l’histoire …un pays voisin avec qui nous partageons pres de 1000 kilometres de frontieres entre en conflit avec le NATO et fkhamatou le lache et consort ne trouvent rien a dire et pire il considere que c’est une affaire interne….




    0
  • hakimM
    20 août 2011 at 19 h 09 min - Reply

    Je pense que si c’était Zeroual, Chadli, ou même Boumdiene, ils auraient été avec les révolutions….
    Sur Al jazeera, les libyens, Tunisiens, marocains nous traitent de lâches parce que nous sommes les seuls sur Al jazeera a écrire : Vive El kadafi !!!!
    Même si tous les arabes savent que cela vient des services de renseignements et du régime corrompu, ils ne nous pardonnent pas, parce que les Algériens, on leur a jamais pardonné lorsqu’ils étaient courageux, encore moins maintenant que le courage et l’audace ne font plus parti de notre quotidien dans lequel on insulte nos sœurs et femmes dans la rue et on se tait, dans lequel on nous chasse de nos maisons et on lève les mains. Tiens ça me rappelle les murs qui chuchotent a Yacef…..




    0
  • elforkan
    21 août 2011 at 12 h 05 min - Reply

    « L’Algérie n’a pas rappelé son ambassadeur de Syrie ni condamné la répression féroce du Rat de Damas… » » »

    L’Algérie n’a pas rappelé son ambassadeur ??????????

    l’Algerie n’a pas rappelé son ambassadeur, parce qu’elle n’a pas de relation diplomatique avec ce régime qui a donné le Golan aux sionistes !!!

    L’Algérie soutient le peuple syrien !!! mais quelle Algerie ?? la vraie ! vous et moi et les autres, non pas l’Algérie de ceux qui nous dirigent , alors que personne ne les a choisi, ni l’Algérie des généraux qui une fois le danger à nos frontières, ils fuiront comme des lapins !!
    L’Algerie soutient le peuple Syrien, parce que l’Algerie c’est vous et moi et non pas ceux qui ont servi dans les rangs de l’armée française, ni ceux qui ont récemment reçu la bénédiction d’Obama !!

    L’Algerie c’est vous et moi et les autres et non pas ce qu’on dénomme président de la république…et l’Islam c’est vous et moi et non pas cette personne qu’on appelle mi sistre des affaires religieuses…..et je ne sais même pas s’il fait la prière, du moins correctement !!!

    Algérie n’est la propriété privée de PERSONNE et jusqu’à présent PERSONNE n’a le droit de parler au nom des algérien……..un olivier en Kabylie est plus algérien que pas mal de ceux qui sont en haut ( je ne sais comment ils y sont arrivés !!!) et nous dérange, le plus normalement du monde et je ne sais COMMENT !!!

    Tant que le SIONISME, et l’IMPERIALISME US sont debout, chez nous ,il ne faut escompter aucun changement, ni au Maroc, ni en Tunisie…..à moins qu’une terrible frappe DIVINE qui pulvérisera la mauvaise graine !




    0
  • SAMI
    22 août 2011 at 1 h 48 min - Reply

    Il ne faut pas faire d’illusion: déjà que ces révoltes ébranlent pas mal de certitudes, de positions de pouvoir et de rentes des décideurs…alors là s’attendre à un soutient au peuple, c’est un pas. Au lieu de demander l’autodétermination des peuples, sahraouis ou autres syriens ou libyens, il aurait fallu libérer le peuple algérien. Vous défensez des portes ouvertes si Kamel, moi, j’ai déjà lu la prière de l’absent (sur le mort)du système algérien, reste que j’ai peur de la lire encore sur le peuple algérien qui ne se mobilise plus à une grande échelle bien entendu!

    Nous réchauffer du Boumédienne ou du Zéroual, c’est encore rajouter une couche à nos malheurs! étaient-ils légitimes? arrêter de trop personnaliser vos sorties de problèmes, sans un pouvoir sorti vraiment des urnes, il n’y a point de salut! On ne redécouvre pas encore le fil à couper le beurre quant on dit que c’est dans la nature criminel de ce pouvoir de nous cocufier encore davantage!




    0
  • still
    23 août 2011 at 0 h 49 min - Reply

    J’ai idée que l’Algérie officielle retirera son ambassadeur…de la Libye post-révolutionnaire.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique