Édition du
29 March 2017

HOPITAL OU MOUROIR ?

Noureddine Belmouhoub

C’est à 12h 30 en ce jour de Ramadhan que le pire a été évité grace à
l’intervention de citoyens,, en fait un homme la quarantaine environ, s’est
aspérgé d’alcool chirurgical avec à l’idée une tentative de suicide par
immolation, ce à l’interieur de l’hopital Mustapha et plus précisement face au
siége de la Direction génerale de cet hopital, les raisons sont selon la
victime, l’inconsidération de sa prise en charge par le corps médical Ce qui est
revoltant est qu’aprés avoir menacé de se suicider par le feu, en reponse
certaines personnes en blouses blanches, n’ont pas trouvémieux que de lui
répondre,: « ru veux mourir alors qu’est-ceque tu attends « . et aussi tot dit
aussitot fait, perdant tout espoir il faillit mettre fin ses jours au coeur d’un
édifice ayant pour vocation soigner les, gens, avant de devenir un veritable
mouroir..


Nombre de lectures : 3286
17 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Nourredine BELMOUHOUB
    23 août 2011 at 23 h 35 min - Reply

    C’est en accompagnant une jeune personne handicapée moteur à l’hôpital Mustapha à Alger, que le destin a voulu que je sois le témoin d’une tentative de suicide par voie d’immolation; en effet un homme, la quarante environ après avoir été ignoré, méprisé alors qu’il s’est présenté pour des soins, il s’est rendu vers le siège de la Direction générale, surement pour une éventuelle réclamation, cependant empêché d’y accéder, il menacé de s’immoler A la place de lui venir en aide, des « individus » en blouses blanches, ne trouveront rien de mieux que de lui dire : « Tu as envie de t’immoler, alors fais-le qu’est-ce que tu attends » Excédé par la douleur qui l’a conduit à ce mouroir, et par la raillerie de ces minables et inhumains individus en blouses blanches, le malheureuse victime de ces esprits sans conscience, s’aspergea avec de l’alcool chirurgical; et n’était-ce notre présence sur les lieux, il se serait carbonisé, ou à la limite il s’en serait sorti avec une brulure de 3éme degré. Alors hôpital ou mouroir, la question reste posée au ministre de la Santé de la République d’El Hiza ouel Karama et Tutti quanti.




    0
  • Alilou
    24 août 2011 at 1 h 06 min - Reply

    C’est normal Mr Belmouhoub, les blouses blanches se sont faites arrosées par….sa fakhamatouhou, normal que les blouses blanches repondent de la sorte…mourir pour mourir autant crever pour la bonne cause….




    0
  • BF
    24 août 2011 at 14 h 00 min - Reply

    Tout le monde est complice dans cette Algérie meurtrie par la médiocrité. La situation en Algérie confirme bien les propos d’un salaf salih qui disait que « le peuple est à l’image de son gouverneur ». Je ne suis pas étonné que nos médecins réagissent de la sorte. J’étais délégué médicale et j’ai eu à faire à certains d’entre eux dépourvu de toute morale et conscience professionnelle. D’ailleurs c’est une des raisons qui m’a poussé à quitté le pays. En voyant la classe (intellectuelle) basculer dans la logique de l’enrichissement rapide sans foie ni loi je me suis dis que cette nation ne relèvera plus la tête.
    Une fois un pharmacien m’avait proposé de lui livrer des psychotropes sans facture pour les revendre au marché noir.
    Bouteflika a compris ça, comme c’est un expert en musellement par excellence (il a réussit à faire taire la pseudo-opposition) maintenant il tente le coup avec le peuple. J’ai peur de dire qu’il mène cette compagne avec un grand succès. Les résultats de cette politique sont visibles partout et à tous les niveaux. Arriver à ce stade la pente sera difficile à remonter.
    Après avoir contraint le peuple à la peur maintenant c’est au tour du musellement par l’argent. Des pratiques anciennes mais toujours aussi efficaces ;




    0
  • balak89
    24 août 2011 at 14 h 24 min - Reply

    La question ne se pose meme pas, on acheve bien les malades dans nos hopitaux.Quant a toutes ces citoyens qui s’ immolent et finissent par mourir dans d ‘atroces souffrances elles n interressent plus personne, le pouvoir a tout detruit: les sentiments,la solidarité,la revolte,etc, en un mot toutes les nobles valeurs qui constituent l’ espece humaine.Nous voila revenus au temps de la djahilia .




    0
  • kezako
    24 août 2011 at 14 h 54 min - Reply

    … et Boutef a déjà gagné sa place au paradis. Il a corrompu Azrain avec son projet de la garnde mosquée et il ne mourra pas sans avoir achevé sa construction et sans avoir achevé l’Algérie. Les despotes, c’est connu, vivent très longtemps, car le pouvoir conserve son homme, alors le pays connaitra encore et encore des jours sombres. Vous qui vivez ici, perdez tout espoir. Mais le peuple est content (enfin ceux qui ont eu des augmentations) et son président se porte bien. Voyez son visage rose, ses yeux pétillants de vivacité. L’argent de l’Algérie doit bien servir à quelque chose, pourquoi pas pour eterniser notre bien aimé guide afin qu’il achevé sa grande oeuvre… celle de débarasser la terre des « riens » et des vers de terre que nous sommes pour permettre à ses frères marocains de débarquer sans aucun risque et d’occuper un territoire vierge. Las americains n’ont pas fait mieux avec les indiens!




    0
  • aquerado
    24 août 2011 at 19 h 29 min - Reply

    Salam,
    Non mr kezako a l`heure actuelle les despotes ne vivent pas tres longtemps, quatre d’entre eux ont ete renverses par leur peuple en moins d’une annee soit pacifiquement soit par le feu cela reste une bonne moyenne, si on continue ainsi l’annee prochaine il n’y aura plus de dictateurs dans les pays arabes.
    @Mr Belmouhoub, ce qui m’inquiete c’est ce mepris des blouses blanches envers un malade, sont ils habilites pour donnes des soins? ont ils suivis une formation? qui les a recrutes? d’ou viennent t-ils? Je sais que ce sont des questions que seul un etat de droit peut repondre mais je trouve cela lamentable de faire souffrir les gens. Quand je vois l’Algerie deperir ainsi a petit feu, je me demande si la solution a Libyenne ne serait pas la meilleur pour l’ablation de ce cancer etatique qui ronge quotidiennement ce pays et sa jeunesse et finira par le morceler. Je sais que c’est triste comme vision mais ces gens la ne laissent aucun choix a la population, tout est gangrene tout est bloque, aucun espoir a l’horizon. Encore hier je lisais ici, un fils de general(sic) depensait des millions en drogue pour se foutre la vie en l’air alors que des jeunes ne trouvent rien a manger! On ne peut pas laisser la politique a des gens aussi irresponsables et mettre en danger l’avenir de tout un peuple, voler son argent pour que d’autres le fume ou le depensent dans des projets inutiles. Ou sont les sages pour dire stop a ce chaos et cette fuite en avant? Ou etes vous mr Yacef Saadi senateur(sic), pour mettre fin a ce gachi? pourtant vous etiez prompt a baiser la main de bouteflicas n’est ce pas? Serait ce la seule? vue que vous avez une superbe residence maintenant en France. ll y a comme quelquechose de pourri dans le royaume Algerie.je pense sincerement et finalement que le peuple est a mieux de se prendre en charge.




    0
  • Djahida
    24 août 2011 at 22 h 13 min - Reply

    Cet évènement est révélateur de la faillite du système qui touche à sa fin.Plus de valeurs morales , plus de respect , plus de discipline.Nous roulons à l’idéologie du « dezz m’3ahoum ».
    Le jour où le peuple rah dezz bessah , là beaucoup de haggara regretterons amèrement leur comportement de salopards avec le petit peuple livré à des chacals pas encore rassasiés.




    0
  • halli
    25 août 2011 at 0 h 16 min - Reply

    C »est à l’image de l’Université qui a « Formaté » ces citoyens en blouses blanches : Aslouka Aslouka !!! Admirez le Niveau auquel est arrivé cette université en cliquant sur le Lien ci apres : Pendant l’annee universitaire c’est le Bo…..Mais pendant les vacances , a Saad Dahlab Blida , les Chouaker venus de l’EXTERIEUR , qui agressent les etudiants pendant l’annee sous les yeux des responsables lâches et incompetents , s’en donnent à coeur joie . Y a t il encore quelqu »un dans le Cirque Algerie pour donner a bouffer aux fauves qui s’acharnent sur ce pays? ??
    http://www.facebook.com/video/video.php?v=204807866247704&oid=216884044991345&comments




    0
  • ventre – creux
    25 août 2011 at 0 h 26 min - Reply

    li-azziz 3nd allah yba3d allih dar echra3 wa sbitar (la justice et les hopitaux). fi hed el watan el azziz.




    0
  • halli
    25 août 2011 at 0 h 34 min - Reply
  • Djamel M
    25 août 2011 at 2 h 03 min - Reply

    Nous avons un devoir de solidarité les uns envers les autres.Même les animaux sont capables d’empathie.Le plus drôle est de croiser de tels énergumènes à la mosquée.
    Fraternellement




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    25 août 2011 at 13 h 49 min - Reply

    @ aquerado : D’abord,j’aimerais vous saluer bien amicalement avant de répondre à Votre question, cher ami à mon humble mon sens devenir médecin c’est bien plus par vocation, et pour lutter contre la mort pour la vie, pour sauver des vies humaines, pour soulager son prochain, pour être utile, pour alléger la douleur de la personne qui souffre, mais depuis que nombreux d’entre nos médecins considèrent les personnes qu’ils soignent et les qualifient de clients potentiels et non des patients explique la mentalité qui règne au sein d’une corporation ou souvent hélas nous rencontrons des praticiens qui place le dinar avant le Serment qu’il ont prêté.
    moralité: C’est avoir une conscience ou en être dépourvu.
    pour finir, je rend grâce à un petit nombre de Dames et d’hommes qui exercent cette si noble profession, avec abnégation, conscience professionnelle et humanité.
    A l’occasion : A quoi sert l’Ordre National des Médecins ? n’a-t-il pas le rôle et le devoir de veiller sur l’Éthique et la déontologie de ette profession ?




    0
  • briki d
    25 août 2011 at 14 h 23 min - Reply

    je souhaite parler du suicide d’un patient à l’hopital psychiatrique de oued-aissi(tizi-ouzou),un patient se suicide par pendaison à l’interieur de l’hopital et qu’on découvre dix huits jours apres,en état de décomposition, selon les médias(dépeche de kabylie),pour moi,sa réflete la gestion de nos
    hopitaux par des responsables incompétent,irresponsables,insoucieux des problémes que les maldes rencontrent au quotidien.
    dans cette situation,la tutelle doit intervenir pour situer les responsabiltés et prendre des mesures adequates envers ses soit disant responsables qui ne sortent jamais de leur bureaux pour etre pres des alades et aussi du personnel qui rament seul.




    0
  • titiche
    25 août 2011 at 16 h 47 min - Reply

    I’m not here to defend anyone. But it must be said that the Algerian people have no more consideration for knowledge. We know that all scientists, or at least what remains, are seen as less than nothing. You want logical actions in an illogical system .
    We pay our ignorance and it’s not over.




    0
  • aquerado
    25 août 2011 at 21 h 41 min - Reply

    Salam,
    Je vous rends mr Belmouhoub votre salut d’une maniere tout aussi amicale et vous souhaite en ces heures avant cette nuit du destin qui j’espere sera fructueuse, tous mes voeux de reussites dans votre combat en faveur de cette ignoble histoire des internes du sud. Je suis entierement d’accord avec vous sur la finalite de devenir medecin et que l’amour de son prochain independemment de sa religion ou de sa couleur ou autres doit etre une constante ambition pour servir les malades. Mais je pense que le systeme est gangrene, une hemorragie de medecins competants ont fuit vers d’autres pays, les infrastructures sont delabrees la mediocrite s’est installee laissant ainsi la porte ouverte a des praticiens sans aucune ethique exercer comme de vulgaires delinquants n’ayant aucune vocation, coopter par des gens du sytemes qui n’ont aucuns rapport avec l’Algerie. Je finirai mon cher ami Belmouhoub par vous dire qu’une therapie de choc serait necessaire et salutaire, la revolution s’impose! OU SAHA FTERKOUM.




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    27 août 2011 at 16 h 36 min - Reply

    @ aquerado : Absolument vrai, ce que vous dites,et le résultat révoltant est regrettable, car ici il est question de vies humaines, et belles que celles ci sont aux yeux de notre créateurs, sacrées, certains Douktour, continuent à mépriser leurs concitoyennes et concitoyens et c’est une honte dans bled el hiza ouel karama (ou presque), cher ami mes salutations fraternelles, à vous, à vos proches et amis saha Aidkoum. et merci, mille mercis pour vos voeux de réussite pour le combat des Internés des camps du Sud Rabi idjazik.




    0
  • mohal
    30 août 2011 at 8 h 46 min - Reply

    Des malades se tordant de douleur ,affluent par centaines chaque jour que Dieu fait dans nos hôpitaux,espérant une prise en charge en apaisant d’abord leur terrible douleur mais ils sont souvent ou plutôt tout le temps ignorés ,méprisés et refoulés par les médecins et autres personnels paramédicaux,cette attitude a pour « mérite » de tuer plusieurs malades faute de soins immédiats…Un médecin urgentiste sur100 est certes consciencieux mais l’hirondelle ne fait pas le printemps!




    0
  • Congrès du Changement Démocratique