Édition du
20 July 2017

En ce 27e jour du Ramadhan : A LA MEMOIRE D’UNE VICTIME DE LA LACHETE ET DE L’IMPERITIE.

Par : Nourredine BELMOUHOUB

L’ignominieuse et massive déportation ayant accompagnée l’inconstitutionnel arrêt du processus électoral de Février 1992, planifiée et ordonnée par des  néocolonialistes sans honneur, exécutée hors de tout cadre légal par  des sous-fifres monnayables et corvéables sans bruit et sans cri et, encouragée par des nostalgiques de l’Algérie française ayant le pied à Alger , le cœur à Paris et le Nif sous le talon,  dont  furent victimes des milliers de citoyens, a en plus d’un cachet dénué de tout sens humain, obtenu à plus d’un titre,  le mérite de dévoiler l’imperfection d’un système impitoyable et haineux.

Animés de sentiments propres aux despotes sans foi et sans loi, commanditaires, exécutants et leurs ouailles ont délibérément  ignoré que, l’équité est basée sur le bon sens, la sagesse et la raison et non pas sur des calculs politiciens de circonstance. Faut-il rappeler aux décideurs d’alors, que lorsqu’on prétend se battre contre l’injustice, on doit choisir judicieusement sa bataille, qu’on ne combat pas la violence par la violence, et qu’on n’éradique pas l’ignorance par l’impéritie et la médiocrité, comme cela fut injustement le cas, c’est pourquoi, je m’accorde le droit, de remuer dans leur conscience (bien entendu, s’il leur en reste une parcelle)pour dire, et préciser à ceux qui ont une part de responsabilité dans le crime contre l’humanité dont nous fumes victimes, que ma bataille à titre de porte parole du Comité des internés des Camps de la Honte, est de savoir pourquoi nous avons été livrés sans aucun état d’âme à la radioactivité, nucléaire, chimique et bactériologique, et pourquoi  continue-t-on  à ignorer le paria de milliers de citoyens algériens qu’un cancer chaque jour détruit à petit feu, sans que cela n’éveille le moindre sentiment au sein d’une société ayant perdue ses repères, après avoir égaré ses valeurs morales et nationales. Qu’une telle affirmation ne soit pas prise pour une boutade. Regrettablement, elle est parfaitement vraie.

C’est par un vendredi, présumé jour saint chez la communauté musulmane – ou presque- que nous sommes sensés êtres, un vendredi qui était aussi le 27éme jour du mois, non moins sacré, de Ramadhan de l’an 1992, Ce vendredi ou un ancien moudjahid sexagénaire de son état, originaire de Sidi Bel Abbes, un des artisans de la libération nationale, le défunt Hadri Mellah, devenu unijambiste après avoir perdu un membre inferieur, au cours d’un héroïque accrochage, dans le mont de l’Ouarsenis au temps des hommes libres, face aux hordes de l’armée coloniale et leurs supplétifs dont certains sont à l’origines de notre déportation. C’est par ce vendredi jours saint de ce 27éme jour de Ramadhan, il y a 20 ans qu’un libérateur fut assassiné par balles au camp de Reggane, avec pour comble de la félonie l’impunité pour le Sergent Boualem (Hachakoum), pour assassinat d’un sexagénaire invalide de guerre, désarmé, interné arbitrairement, et comble de la lâcheté, derrière des fils barbelés

A la veille de Leilet El Ghadr, et à l’occasion de la 20 éme Commémoration de ce crime absolument abject dont fut victime le défunt Hadri Mellah, A titre de Porte parole du Comité de Défense des internés des Camps du Sud, en mon Nom personnel et en celui de toute ma famille,  j’invite toutes celles et tous ceux qui ont du respect pour les valeurs humaines, sans considération de race d’origine ou de religion, d’avoir une pieuse pensée pour la victime, et de prier Dieu de lui accorder sa miséricorde. Dieu Vous compensera In Cha Allah


Nombre de lectures : 3830
8 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Mohamed 2
    25 août 2011 at 18 h 50 min - Reply

    Merci de perpétuer la mémoire des hommes dignes.

    Gloire aux martyres de la révolution et de l’évolution




    0
  • justice verité
    25 août 2011 at 20 h 26 min - Reply

    JUSQU’À OU L’ALGÉRIE VA T- ELLE SOMBRER…ALORS QUE LES PEUPLES AUTREFOIS SOUMIS AUX DICTATEURS, SE LIBÈRE, SE RÉVOLTE…LIBYE, TUNISIE, EGYPTE, BAHREIN, YEMEN, SYRIE…les algériens se contente des augmentations et des logements !!!

    Insécurité galopante, aprés le terrorisme , voici le banditisme nourrie et soutenue par le pouvoir Illigitime d’Alger…seul but est écraser les algériens.

    ============
    ORAN
    Sept crimes ont été enregistrés depuis le début du mois, près de 200 victimes d’agression à l’arme blanche admises aux UMC et une moyenne de 8 victimes par jour : tel est le bilan dramatique de la violence durant la première quinzaine du mois de Ramadhan dans la wilaya d’Oran.

    «Cette bande de repris de justice notoire sème la terreur dans ce quartier précisément dans la rue commerciale, celle parallèle au boulevard Maâta Mohamed El Habib», dira un commerçant qui ironise : «Il ne manquait plus que ça, en plus des travaux du tramway qui font basculer notre chiffre d’affaires, il y a aussi cette bande de repris de justice qui font fuir nos clients
    =====================
    ANNABA.
    Jamais Annaba n’a atteint un degré d’insécurité comme celui enregistré ces derniers mois. Il ne se passe pas un jour sans que l’on ait à enregistrer des agressions de personnes avec couteaux et bombes lacrymogènes.

    Ce qui a donné lieu à 20 crimes mortels à l’arme blanche et à feu depuis janvier 2011, dont deux en ce mois de Ramadhan

    LES CITOYENS ONT PEUR

    Les citoyens ont de plus en plus peur dans la wilaya de Annaba, particulièrement les habitants du chef-lieu d’El Bouni, d’El Hadjar et de Sidi Amar. C’est dire que ces derniers mois, Annaba est devenue la capitale de la délinquance, du banditisme, de la drogue, de la contrefaçon, de la falsification et de la confection de faux documents officiels. Les vols de voitures, les cambriolages et la prostitution se sont transformés en actes banaux. Le citoyen semble se faire à l’idée que dans cette wilaya, également soumise à tous les trafics d’influence et de corruption, on n’est en sécurité nulle part.
    Et si à ce stade-là, les mêmes services de police donnent l’impression d’être dépassés, il n’en est pas de même concernant le contrôle des automobilistes, notamment les touristes qui font l’objet de toutes les tracasseries, soumis au zèle de certains hommes en bleu.
    Ces automobilistes sont interpellés comme s’ils étaient des délinquants. Nullement inquiétés, ces derniers, pourtant identifiés plusieurs fois et fréquentant les milieux censés être sous contrôle de la police, ne sont jamais interpellés.

    source: EL WATAN




    0
  • hakimM
    25 août 2011 at 21 h 41 min - Reply

    Ça c’est une belle action de commémorer chaque année en dizaines de milliers ou en millions l’holocauste des années post 1991 jusqu’à encore d’autres années.
    Avec un message clair : ‘ on sait qui tue qui’ et surtout il faut que les victimes physiques et morales ( je sais c’est des millions) doivent demander des comptes aux plus hautes cours pénales internationales.

    Il faut constituer un site, un fichier des noms des personnes persécutées diaboliquement, et que ces personnes parlent a haute voix et dans toutes les tribunes. L’inaction de ces personnes est injustifiable.
    Les assassins, les corrompus, les traitres, les néo-colonialistes courent toujours dans les plus hautes sphères de décision.
    La preuve : rares sont comme l’Algérie les pays qui ne reconnaissent pas la chute d’un dictature.




    0
  • brahmi16
    25 août 2011 at 23 h 43 min - Reply

    Combattre l’ oubli perpetuer et transmettre la memoire jusqu’a ce que les assassins paient un jour leur crime ici bas, oulach smah oulach.merci monsieur NOURREDINE BELMOUHOUB.




    0
  • Bladi
    26 août 2011 at 5 h 16 min - Reply
  • elforkan
    26 août 2011 at 11 h 13 min - Reply

    Tout le monde a constaté la recrudescence de la criminalité en Algérie depuis le déclenchement des révoltes arabes, c’est un message que les autorités algériennes veulent transmettre au peuple , un message de terreur à savoir que si en période de paix et en plein mois sacré de ramadhan, il y a autant de crimes que dire alors en d’autres périodes et surtout si des révoltes éclateraient !!!!

    En réalité ne lancerait pareil message de terreur que celui qui vit déjà dans la terreur et l’incertitude du lendemain.
    Et puis un tel message de terreur aurait il un quelconque impact psychologique lorsqu’on sait que :

    « ce qui t’a atteint n’était pas , pour te rater, et ce qui t’a raté n’était pas pour t’atteindre » disait notre Prophète (saws)
    et disait également « celui qui mourra en défendant sa terre est martyr,celui qui mourra en défendant son honneur et dignité est martyr, et celui qui mourra en défendant ses biens et son argent est martyr  »

    Que chercherait l’algérien ou n’importe quel humain sur cette terre, sinon à vivre dignement, honnêtement, en sécurité et que nos affaires soient remises aux meilleurs d’entre nous et non pas comme c’est actuellement aux pires d’entre nous, aux vils, aux misérables, aux maffieux les plus malhonnêtes qu’Allah nous en débarrasse ( par des moyens pacifiques) sans qu’on aurait à subir des dégâts inchallah….sinon par n’importe que moyen .
    Je ne terminerai pas sans lancer une prière en ce jour de la veille du 27eme jour du ramadhan implorant Allah d’éradiquer la mauvaise graine et leurs proches, qu’il sème la terreur dans leur cœur, la crainte, la tristesse, l’angoisse et la détresse et le suicide….Inchallah tous assisteront à la fin des injustes et leur humiliation que ces injustes soient algeriens, marocains,tunisiens, sionisyes, otanistes, allawite, kadhafistes, Hmsistes, FlNistes, RNDistes…




    0
  • Hamma
    26 août 2011 at 11 h 51 min - Reply

    Allah yerham Echouhadas.

    Le sang algérien n’a pas été versé en vain et il viendra le moment de rendre des comptes aux fossoyeurs de l’Algérie et de son peuple. Nous avons attendu, nous attendons et nous attendrons encore s’il le faut que justice soit rendue. Et si nous ne sommes plus de ce monde, rendez-vous est pris devant celui qui la rendra.




    0
  • hotel tunisie
    26 août 2011 at 14 h 09 min - Reply

    essalamou aleikom
    il faut bouger, les revolutions arabes dans tous les pays
    noooooooooooooooooon




    0
  • Congrès du Changement Démocratique