Édition du
23 March 2017

Le terrorisme intellectuel en Tunisie : L’Islamisme comme cible privilégiée.

In Nawaat

| Aug 26, 2011  Short URL: http://wp.me/p16NIR-2vc

 

Remarque : Le terrorisme intellectuel (T.I) s’attaque à d’autres cibles, comme les progressistes, la bourgeoisie ou les libéraux. Mon article n’est en aucun cas une négation – ou minimisation – de ces autres types de T.I, mais la cible Islamiste est un vrai cas d’école où on peut recenser pratiquement tous les procédés, et un type qui mérite d’être étudié de par sa dangerosité et sa sophistication.

Introduction

Le terrorisme intellectuel est une pratique qui vise à intimider une catégorie de gens, groupe ethnique ou social ou une personne, pour empêcher la formulation d’idées qu’on considère comme gênantes. Il empêche la naissance d’un débat sain au sein de la société, favorise la division et la création de tabous, et peut être l’étape qui précède le passage à d’autres types de terrorisme physiques (Ex : Diabolisation des juifs avant la WWII)

Ce type de terrorisme s’est malheureusement introduit en Tunisie, il s’est intensifié au début des années 90 pour viser la sensibilité politique islamiste et s’est manifesté dans une campagne de dénigrement orchestrée par l’ancien régime et soutenue par une partie des intellectuels tunisiens.

Le terrorisme intellectuel utilise plusieurs procédés qu’on va aborder en les classant selon leur degré de sophistication relatif. La première partie traitera de deux procédés simples : le mensonge et la propagande. La deuxième partie abordera quelques procédés habiles et fallacieux du T.I. Une troisième partie sera consacrée à la stigmatisation et la diabolisation voire la déshumanisation des Islamistes puisque c’est le concept le plus dangereux et odieux, souvent annonciateur d’une vague de terreur, qui du coup n’est plus intellectuelle.

1/ Deux procédés simples : Le mensonge et la propagande

Le mensonge

Et quoi de plus simple pour commencer. Un procédé archaïque qui existe depuis la nuit des temps, mais qui ne perd pas de son éclat et de son charme auprès des hommes et en particulier auprès de mes concitoyens. Toutefois, et comme tout auteur qui se respecte, je ne vais pas m’attarder sur un concept aussi ‘primitif’ bien que malheureusement c’est le concept le plus illustré par des exemples dans la Tunisie d’aujourd’hui. Pour citer quelques mensonges à titre anecdotique :

ماء الفرق يعود…والضحية شابة في العشرين. المصدر: موقع باب نت. التاريخ: 07 أفريل 2011

حمام الأنف: ملتحيان يعتديان على فتاة بشفرة حلاقة. المصدر: جريدة الشروق. التاريخ: 26 جويلية 2011

راشد الغنوشي: الثورة حرام شرعا (بينما قال بتحريم الخروج المسلح على الحاكم) المصدر: مقطع من فيديو. التاريخ: حلقة تلفزيه سجلت قبل الثورة

سمير ديلو: تعدد الزوجات ركن أساسي من أركان برنامج النهضة (ركن أساسي إي نعم). المصدر: موقع استثمر في تونس. التاريخ: 01 جوان 2011

راشد الغنوشي: وظيفة المرأة جنسية بالأساس (المقولة ليست له بل لعالم نفس أوروبي و قد فندها). المصدر: مقطع من كتاب المرأة بين القرآن وواقع المسلمين

في منّوبة: العثور على جثة قس مذبوح من الوريد الى الوريد (المخادعة تتمثل في اتهام متطرفين). المصدر: بيانات رسمية وحزبية (حزب التجديد على سبيل المثال). التاريخ: 18 فيفري 2011

حادثة المطار عند استقبال راشد الغنوشي. المصدر: فيديو هواة. التاريخ: 30 جانفي 2011

La liste est bien entendu plus longue, mais l’idée n’est pas de faire un recensement exhaustif.

La Propagande

Action psychologique qui met en œuvre tous les moyens d’information pour propager une doctrine, créer un mouvement d’opinion et susciter une décision. Elle se passe souvent d’utiliser des arguments. Les procédés qu’elle emploie sont :

  • Jouer avec les émotions
  • Véhiculer un message simple
  • Préparer les audiences aux pires scénarios
  • Impressionner avec des images (souvent choquantes)
  • Répéter et répéter

Ex : Rached Ghanouchi pense que les laïcs sont des apostats et veut remettre en cause le principe même de la citoyenneté. Il se présente comme modéré, mais il est un as du double discours. S’il accède au pouvoir, on assistera à un retour en arrière de plusieurs siècles (on le montre sur le dos d’un chameau), la femme tunisienne perdra tous ses acquis. Il veut certainement instaurer la charia, et sa vision de la charia est forcément celle des talibans. On montre les images de femmes lapidées en Afghanistan. Il appliquera la séparation entre sexes dans les transports, l’enseignement et l’administration. Il imposera le voile. On montre les images de femmes avec des tchadors en Iran.

Ce discours se base sur des postulats. Il se projette dans le futur sans (forcément) évoquer des arguments et bombarde la cible avec des images que l’inconscient rejette. Ce discours est (très) simplificateur et se base sur des clichés. Il prédit l’apocalypse. On répète ce discours jusqu’à ce que le récepteur se dise : je ne peux pas le prouver, mais il y a forcément du vrai là-dedans.

2/ Escroqueries intellectuelles et raisonnement fallacieux

Mis à part le mensonge et la propagande, le terrorisme intellectuel peut consister en des procédés plus ou moins sophistiqués comme les sophismes ou autres types d’escroqueries intellectuelles. On cite à titre d’exemple :

Amalgame

Ex 1 : Un islamiste du Soudan appelle à violenter les femmes. Le mouvement Ennahdha est un mouvement islamiste. Donc, Ennahdha appelle à violenter les femmes.

Ex 2 : L’Iran est gouverné par des Islamistes, les talibans sont des islamistes. La Tunisie sous des islamistes sera forcément semblable à ces deux pays.

Rq : On n’explicite pas toujours l’implication entre ces parallèles mais on espère qu’elle se fasse intuitivement dans l’inconscient du lecteur. Le lecteur sait déjà qu’Ennahdha est un parti Islamiste. Il suffit donc de prendre des exemple

Argument de l’épouvantail

Si on ne peut vaincre un raisonnement donné, il peut être possible de sortir victorieux d’un débat avec une version affaiblie de ce même raisonnement. Cela sera d’autant plus facile si nous créons nous-mêmes la version affaiblie en la façonnant de manière à garantir qu’elle sera démolie – Normand Baillargeon

Cas 1 : prendre les arguments originaux et les séparer du contexte dans lequel ils ont été exposés

Ex : Visite de Hammadi Jebali aux États-Unis. H.J cite l’existence de partis d’inspirations religieuses pour les trois religions monothéistes. Il prend Israël comme exemple pour le judaïsme. On l’accuse d’être pro-israélien. (C’est-à-dire citer un exemple est synonyme d’en faire l’éloge)

Cas 2 : Présenter quelqu’un qui défend maladroitement une position, réfuter ces arguments et prétendre que tous les arguments en faveur de cette position sont réfutés.

Ex : Les pages FB qui accusent les anti-Islamistes d’appartenance au nouvel ordre mondial, à la Franc-maçonnerie et autre conneries. Répéter cette accusation ridicule pour convaincre implicitement le lecteur de la faiblesse des (de tous les) arguments des Islamistes ou pro – Ennahdha.

Appel au ridicule

Ridiculisation des arguments de l’opposant pour les rendre plus facilement réfutables.

Ex : Ahmed Najib Chebbi : Ennahdha veut conduire le pays, redresser l’économie, limiter le chômage avec de simples dictats comme : (الصلاة تنهى عن الفحشاء والمنكر). Bien entendu, c’est facile de réfuter une telle prétention.

Faux choix

Aussi appelé « blanc ou noir » ou la vision du monde en binaire.

Ex : On présente un pacte républicain au CISCOR. Ce pacte est censé protéger les acquis démocratiques et progressistes. Ennahdha refuse ce pacte pour une raison X ou Y. Donc Ennahdha est contre ces acquis et a l’intention de les remettre en question.

Pente savonneuse

Prétention qu’un compromis donné doit être refusé car il amorcerait une cascade de conséquences de plus en plus graves.

Ex : La censure des sites pornographiques sera forcément le début pour une censure plus large des moyens de communication et donc une limitation des libertés fondamentales.

Glissement sémantique

Technique consistant à remplacer une expression par une autre afin de la décharger de tout contenu émotionnel et de la vider de son sens (euphémisme)

Ex : la réforme des programmes de l’enseignement entreprise par feu Mohamed Charfi (سامحه الله) au début des années 90 quand il était ministre (gauchiste et d’ouverture disent certains) dans le gouvernement de Ben Ali au moment même où la répression s’abattait sur les islamistes. Cette politique est officiellement appelée (سياسة إصلاح التعليم) alors qu’elle est perçue et désignée par de nombreux commentateurs comme (سياسة تجفيف المنابيع).

Ex2 : les œuvres de Nouri Bouzid sont pour certains de l’érotisme provocateur alors que pour d’autre c’est de la création artistique.

Généralités éblouissantes et mots vertueux

Les mots vertueux (ou par opposition les mots vicieux) peuvent provoquer une émotion intense dans l’auditoire. Même si ces mots et ces expressions sont des concepts dont les définitions varient selon les individus, leur connotation est toujours favorable.

Ex : Ennahdha veut renoncer à la tradition tunisienne millénaire de la tolérance, elle veut briser l’exception tunisienne en matière de droits des femmes. Elle serait contre le progrès et la modernité et peut nous faire revenir plusieurs siècles en arrière.

Toutefois, ces procédés plus ou moins subtils peuvent laisser la place à une campagne de stigmatisation beaucoup plus agressive, plus bas niveau, et plus dangereuse de par ses conséquences.

3/Insultes, Stigmatisation, diabolisation et déshumanisation

Dans cette partie, il ne s’agit plus d’attaquer le discours d’une personne mais la personne elle-même. En passant par les injures, on évoque la stigmatisation où l’on veut que la société rejette un groupe d’individus et on arrive à la déshumanisation où la personne (ou le groupe) en question perd ses qualités d’être humain, ce qui veut dire en d’autres termes qu’on légitime tout comportement futur dégradant qui bafouera les droits de l’homme. (Sans forcément l’expliciter mais on prépare l’inconscient de la cible à de tels actions et on en fabrique des témoins inactifs, les exemples dans l’histoire sont nombreux : les noirs, les indiens rouges, les juifs avant la WWI … et les Islamistes d’aujourd’hui)

Propos injurieux

Pour cette section : il y a des gens nettement plus doués que moi. Je ne peux donc reproduire tout « l’arsenal » d’insultes contre R.G ou n’importe quel islamiste mais je cite les plus connus :

Obscurantiste, rétrograde, borné, fasciste, arriéré, con, bête, enturbanné, barbu (insulte ? :D), sexiste, misogyne, manipulateur, opportuniste, menteur, laid ( 😮 ), traître, intolérant, etc…

Stigmatisation

Les islamistes forment alors une tranche de la population qui ne peut appartenir au tissu social et qu’on doit forcément rejeter. La notion de stigmatisation est souvient liés à celle du conformisme. Le groupe constitué par les islamistes peut être décrit par un individu type, un Islamiste, puisqu’ils réfléchissent et agissent tous de la même façon. Les islamistes (ou l’islamiste) vont (va) aussi à l’encontre de toutes les conventions sociales comme la tolérance et l’ouverture d’esprit (deux qualités qu’on trouve – paraît-il – chez les tunisiens). L’islamiste (الخوانجي) n’est pas un tunisien ordinaire qui se soucie du chômage, de l’économie et de la sécurité, il a d’autres centres d’intérêts totalement étranges à la société dans laquelle il vit. Il n’est pas patriotique, pire encore, il est un traître au service de pays étrangers (comme le Qatar). Il vit avec nous au XXI siècle mais son esprit flâne encore des siècles en arrière.

Cette stigmatisation sert essentiellement à créer un clivage entre le tunisien ordinaire et l’islamiste.

Déshumanisation (Diabolisation)

La deuxième étape qui suit la stigmatisation est la diabolisation voire la déshumanisation. L’Islamiste qu’on a déjà stigmatisé et montré qu’il est différent de nous, un étranger, commence à perdre ses facultés d’être humain. La première faculté est la raison. Lui, ne réfléchit pas, il est trop bête pour faire ça. Son dogmatisme est tellement primitif qu’il s’approche du mimétisme animal. Il perd aussi son droit d’appartenir à la société (الإنسان مدني بطبعه) puisqu’il n’a plus le minimum vital de vertus ou de sens civique pour pouvoir coexister avec d’autres humains. Il incarne au contraire tous les vices du monde : menteur, salaud, … . Pire encore, il a l’intelligence du vice (et dites-moi si ce n’est pas en contradiction avec le fait qu’il ne réfléchit même pas !). Ainsi, il maitrise parfaitement le double discours. Il est malin et veut tromper tout un peuple. Pour arriver à ses fins, il est patient, mais attention ! La patience ici n’est guère une vertu, c’est la patience de l’assassin. La troisième faculté qu’il perd est la faculté civique puisqu’il est en dehors de tout périmètre de la civilisation. En effet, il est BARBARE ! Voyons, il ne trouvera pas de gêne à violenter une fille et la défigurer (يرش عليها ماء الفرق). Bien sûr, vous l’avez deviné il est sexiste. La quatrième faculté qu’il perd est le sens du progrès. Ainsi, pour lui et depuis des siècles, il ne voit que la décadence de l’humanité. Il est nostalgique vers le passé (qu’il aille vivre dans un musée, n’est-ce pas ?). Nostalgique vers le califat d’antan, il voit la modernité comme une impureté au point de la rejeter dans sa tenue vestimentaire. Et surtout, son cas est désespéré, on ne trouve pas de remèdes. D’abords, il est dangereux, donc n’essayons pas de l’approcher. Et puis pourquoi l’aborder ? Pour lui parler ? Et ça sert à quoi ? Ne faut-il pas un minimum de tolérance pour discuter ? Un Islamiste tolérant, tu connais ? (à part la rubrique oxymore dans un bouquin de figures de style). Bref, un tel individu, incorrigible, est à éliminer.

Mot de la fin

Le terrorisme intellectuel est peu connu par rapport aux autres formes de terrorisme, mais il n’est pas moins dangereux. D’ailleurs, toute purge, partielle ou totale, physique ou idéologique ou politique, est précédée par une campagne de dénigrement et de diabolisation de la cible à abattre et tout tyran s’entoure de pseudos-intellos, mercenaires de la plume, qui légitiment la tâche à laquelle il s’attèle, et pour éviter les exemples exotiques, prenons l’exemple de notre patrie aux années 90, et rappelons-nous que la chasse aux islamistes qu’a mené l’ancien régime n’a pu se faire avec – malheureusement – autant de succès sans la complicité d’une grande partie de nos intellos et de nos médias, et qu’à la suite d’une campagne de terrorisme intellectuel, intérieure et extérieure, qui n’a pas manqué d’ingéniosité pour diaboliser et déshumaniser leur cible : les Islamistes.

On dit souvent que l’histoire est cyclique et qu’elle se répète, ce qui est probablement vrai, mais j’espère au moins que son cycle ne soit pasa aussi court qu’une période de 20 ans.


Nombre de lectures : 1606
7 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • elforkan
    26 août 2011 at 21 h 43 min - Reply

    « Le terrorisme intellectuel » !!!!!!!!!!!!!
    Intellectuel ???? c’est quoi ça intellectuel ??? qu’est ce qu’ils ont inventé ces intellectuels tunisiens ???
    Drole de monde dans lequel nous vivons, n’importe qui est qualifié d’intellectuel !!! d’ailleurs,on ne s’étonne plus depuis que le Selman Roshdy un indien qui sait juste lire et écrire, s’est vu attribué un prix noble en littérature, tout simplement parce qu’il s’est attaqué à l’Islam….idem pour être qualifié d’humaniste, il suffit de critiquer la chariaa!!!! le Ben Ali était un grand laïc, un grand libérateur de la femme ………….et pourtant le plus grand maffieux, le plus grand voleur de tous les temps!
    Et nos maffieux ne sont-ils pas de grands laïcs !!!
    Alors ! c’est quoi ça la laïcité ?? celle de Bechar qui massacre la population qui ne revendique qu’un peu de liberté !!
    La francs est un pays laïc, pays des liberté (??), le voile et les minarets sont interdits, mais le nudisme et le mariage gay sont tolérés !
    La peine de mort est abolie dans ces pays laïcs, mais ça n’empêche que cette mort ils l’a donnent sans aucune hésitation aux paysans, femmes et enfants afghans, comme il l’ont donné à la population Irakienne !
    La Palestine a bien était spoliée par le sionisme,une idéologie laïque !
    La polygamie est interdite, mais le français, l’américain … a des maitresses, et sa femme des amants !!!!!
    Quelle hypocrisie !!! mais quelle hypocrisie!!!




    0
  • Nazim
    26 août 2011 at 23 h 54 min - Reply

    Je me suis arrêté de lire l’article lorsque je suis arrivé à la phrase suivante : «Ex 2 : L’Iran est gouverné par des Islamistes, les talibans sont des islamistes. La Tunisie sous des islamistes sera forcément semblable à ces deux pays». Pourquoi ? parce que c’est-là que j’ai compris que l’auteur est tombé dans le piège «propagandiste» qu’il dénonce et qu’il cherche à nous faire éviter




    0
  • OrO
    27 août 2011 at 11 h 00 min - Reply

    Pourquoi aller si loin(Tunisie)?La situation décrite par l’auteur de l’article s’applique presque mot pour mot à certains journaux algériens(El Watan,Le Soir d’Algérie,Liberté…).




    0
  • Aliouette(BEO)
    27 août 2011 at 19 h 24 min - Reply

    La même rhétorique nauséabonde est distillée par la presse et torchons de l’Etat-DRS criminel à savoir elkhabar,alwatan,le soir d’Algérie des généraux,etc donc rien de nouveau sous le soleil !




    0
  • AS
    27 août 2011 at 19 h 49 min - Reply

    rien de neuf a l’ouest




    0
  • BRAHIM
    27 août 2011 at 22 h 03 min - Reply

    cher @elforkan tu dis que « La France est un pays laïc, pays des liberté (??), le voile et les minarets sont interdits, mais le nudisme et le mariage gay sont tolérés ! » Mais mon cher ami est-ce les pays arabo-musulmans sont eux tolérants envers les non musulmans et sont exempt de critique ? Grande question. Les pays arabo-musulmans sont-ils des havres de liberté et de tolérance envers les non musulmans ou les athées dans leur propre pays ? J’en doute fort!De plus les politiciens voleurs algériens ne sont-il pas musulmans ?? Ques-ce que vient faire la laicité ou l’islamisme dans cette histoire?




    0
  • Aliouette(BEO)
    28 août 2011 at 18 h 45 min - Reply

    @avraham tu balances cette assertion « De plus les politiciens voleurs algériens ne sont-il pas musulmans ??Eh ben figures toi qu’ils n’ont aucun rapport et aucune once d’appartenance à cette religion puisqu’ils commettent les pires turpitudes et crimes les plus horrible contre ce peuple par conséquent ils sont loin d’être musulmans même s’ils leurs arrivent à l’occasion de le dire sur le bout de la langue ,mais en aucun ne sont musulmans!!
    Toute cette mafia au pouvoir est d’obédience athéo-communiste et fasciste!Tu n’as qu’à voir le contenu islamophobe de la presse de l’Etat-DRS pour s’en rendre compte!Mais le peuple algérien n’est pas dupe.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique