Édition du
26 July 2017

Pétition pour l’Algérie: L’armée algérienne peut, et doit, empêcher le pays de sombrer dans la violence

http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2011N13622
par Djamaledine Benchenouf, samedi 27 août 2011, 02:36

Les attentats suicides qui viennent de se produire à Cherchell, et qui ont visé l’académie Inter-Armes de Cherchell, ont fait des dizaines de morts. Vraisemblablement 36 victimes, et de nombreux blessés, dont certains sont dans un état jugé grave.

 

Des attentats qui surviennent en une phase cruciale, en pleine déconfiture du régime libyen, au moment où les Algériens interrogent leur avenir, et envisagent de s’impliquer dans une dynamque citoyenne.

 

De jeunes vies, pleines de promesses, ont été brutalement déchiquetées. Et dans le fracas des bombes, et l’amoncellement de noirs nuages au dessus de ce pays exsangue, la peur est descendue sur les cœurs, et une lourde oppression.

 

Cette violence, que certains pensaient révolue, vient nous rappeler, avec une brutalité inouïe, que les mêmes causes engendrent les mêmes effets, et que tant que celles-ci ne sont pas éradiquées, définitivement éradiquées, notre pays restera exposé à de tels carnages.

 

Ceux qui se sont ceints d’explosifs, et qui se sont faits exploser au milieu d’innocents, heureux de rompre le jeûne, en cette nuit chère à tous les musulmans, « la nuit du destin », dont le créateur a fait une nuit de paix et de prière, ceux-là que des gourous menteurs ont convaincus qu’ils entreraient au paradis aussitôt qu’ils se seraient faits exploser, et qui ont violé et ensanglanté la nuit la plus sacrée des musulmans, celle dont Dieu lui-même dit qu’elle est paix  jusqu’aux aurores, ceux-là ne savaient pas ce qu’ils faisaient.  S’ils savaient les noirs desseins qu’ils servaient, jamais ils n’auraient tué leurs propres frères humains. Jamais ils ne seraient précipités d’eux-mêmes dans cette indicible atrocité.

 

Mais ceux qui les ont préparés à cette mort horrible, qui ont en fait des engins de mort et de dévastation, eux savent pourquoi ils le font, pour qui, et dans quel but.

 

Les autorités sécuritaires de ce pays, et à leur tête les plus hauts dirigeants du pays, doivent répondre de ce crime.

 

Ils en sont les premiers responsables. Et s’ils n’ont pas eux-mêmes commandité ces attentats, pour des raisons de conflits au sein du pouvoir, alors ils sont responsables parce qu’ils sont incapables de protéger le peuple, qu’ils sont incapables de dénoncer les commanditaires de ce crime atroce, incapables de les combattre et de les réduire.

 

Après plusieurs années de violence déchaînée contre les populations civiles, et un cortège interminable de malheurs, qui a frappé cruellement tout le peuple algérien, il n’y a pas eu une seule démission, serait-elle  pour un motif d’incompétence.

Pire que cela, lorsque les clans se sont réconciliés, ils ont décidé d’arrêter les frais, comme on siffle la fin d’une partie de football, , et ils ont concocté, en un rien de temps, une loi qui les absout de toute poursuite pénale, voire  qui les met à l‘abri de  toute enquête.

 

Qui dit que les mêmes n’ont pas décidé de siffler la reprise du « match » ?

Un match macabre, où roulent les têtes des innocents…

 

Qui dit que les mêmes, qui usaient de la violence terroriste pour négocier des parts de pouvoir, ou de butin, ne sont pas revenus à leurs sanglantes habitudes ?

 

Le peuple refuse  de revivre le même cauchemar.

Le peuple est en droit d’exiger qu’une enquête impartiale soit immédiatement diligentée.

Le peuple est en droit d’exiger une démission collective de tout le gouvernement, du DGSN, et  du premier responsable du DRS.

Le peuple est en droit d’exiger du Chef de l’Etat qu’il s’exprime sur ce grave attentat, et qu’il annonce publiquement les mesures urgentes qu’il a décidé de prendre sans désemparer.

Le peuple est en droit d’exiger que tous les moyens de l’Etat, l’armée, la police, la gendarmerie et tous les corps sécuritaires soient mobilisés afin de combattre et de réduire totalement tous les groupes terroristes qui activent encore dans notre pays. Totalement !

 

Le peuple est en droit d’exiger que l’Armée prenne en main cette opération de réduction du terrorisme, dans le strict respect des lois de la République,  et des droits de l’Homme.

 

 

Il appartient au peuple d’imposer sa volonté. Pour que plus jamais il ne soit sacrifié sur l’autel des règlements de comptes entre clans, ou d’un djihad sacrilège, qui viole toutes les lois de Dieu et des hommes.

 

 

LE PEUPLE ALGERIEN DOIT S’UNIR CONTRE TOUS SES ENNEMIS ET SE RASSEMBLER SOUS UNE SEULE CAUSE: LA PAIX EN ALGERIE.

 

Premiers signataires:

D.Benchenouf

R.Tahar

A.Djenane

M.Senouci

N.Belmouhoub


Nombre de lectures : 2257
47 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Kamel Bouras
    27 août 2011 at 17 h 00 min - Reply

    A mon humble avis, il faut encore et toujours faire appel au seul peuple pour qu’il prenne sa destinée en main (s’il le veut bien entendu). C’est ensuite et seulement ensuite que les elements propres de l’armée et des autres corps de securité viendront en appoint pour faire tomber ce regime maffieux. Ca s’est passé comme ca pour toutes les revoltes arabes et il n’y a aucune raison pour que l’Algerie fasse exception.

    En appeller à « l’armée » equivaut a ouvrir le chemin pour qu’un general X vienne prendre la place de Toufik, sans changer quoi que ce soit a la nature du regime.

    Kamel




    0
  • Ath Yenni
    27 août 2011 at 17 h 03 min - Reply

    Bouteflika se fout completement des martyrs qui tombent tous les jours sous les balles assassines de ces criminels.

    Hier, apres le carnage, il a été …. remettre des prix aux Récitants du Coran au lieu d’aller de recueillir à la mémoires de ses soldats massacrés .

    Cela suffit comme message symbolique : la compromission avec l’integrisme est son principal programme politique.

    Alors c’est bien beau d’appeler l’armée à intervenir, mais si comme vous ne cessez de le suggerer ici, c’est bien le bras politique de cette armée,n le DRS , qui manipule tous ces carnages, votre appel semble tout simplement pathétique.

    Cordialement.




    0
  • samir64
    27 août 2011 at 18 h 02 min - Reply

    pas d’accord avec Kamel Bouras.Il est crucial que la situation change et à defaut d’avoir une opposition digne de ce nom,il est urgent et salutaire que l’armée intervienne et mette le haut là à une situation générale catastrophique et dangeureuse dans la mesure ou l’avenir du pays est en jeu.le rôle de l’anp est claire et bien defini par la constitution.ce n’est qu’un groupe de frelons qui se permet de détourner l’armée de son vrai rôle.il est temps que cette instituion mette le président de ce pays devant ces responsabilités.ce qui s’est passé à cherchel est la preuve que le pays sombre vers l’inconnu et qu’auncun algerien ne sera beneficiaire d’une telle situation.il est facile de rester les bras croisés et de construire dans le vide l’avenir de notre pays.le constat est le suivant:le pays se dirige vers sa dislocation,une oppposition incapable d’unir sa voix et un peuple desemparé.le salut ne peut venir que de l’armée.gloire à la digne ANP.




    0
  • Sid-Ahmed Ouadah
    27 août 2011 at 18 h 03 min - Reply

    J’avoue que je ne comprends pas le sens de cet appel. Il part de prémisses très probablement justes -énième épisode de la guerre des lâches qui oppose les clans de pouvoir entre eux- pour en conclure que l’armée algérienne se doit de faire cesser les violences. Quelle différence, alors, avec les intellectuels des années 90 qui appelaient les chars à la rescousse ? Ajouter qu’elle doive le faire « tout en respectant les droits de l’homme » est pure rhétorique : allez donc demander au crabe de marcher droit !
    C’est oublier d’autre part que cette armée est partie prenante de la lutte de clans, parce qu’elle est elle-même organisée comme le clan d’essence régionaliste (Est) qu’elle a toujours été. Tout comme sa soeur-ennemie, la Sécurité militaire, est un clan d’essence régionaliste (Ouest).
    Ne peut-on admettre que ces deux structures, forgées à l’étranger, derrière des frontières protectrices, par des hommes de clan -et non d’État- sont LE mal du pays ? la maladie qui le mine ? Les Algériens ont intériorisé ce mensonge historique que l’Anp est « la glorieuse héritière de l’Aln ». L’Anp est l’héritière de l’armée des frontières augmentée des éléments de la Force locale et de supplétifs de l’armée coloniale ; c’était une force de frappe pour la conquête du pouvoir, rien d’autre qu’une troupe prétorienne. Ce qu’elle est restée dans son essence. Si elle était la digne descendante des Ali Khodja, Bouguerra, Bounaama, Benboulaïd, Lotfi… aurait-elle donné un général-chef de région parrain du trafic de cocaïne ?
    À l’agenda des Algériens aujourd’hui, il y a une tâche centrale : la refonte générale des institutions reçues comme un cheval de Troie de la guerre d’indépendance. Élection d’une constituante; rédaction d’une constitution moderne consacrant la séparation des pouvoirs, l’indépendance de la justice, l’habeas corpus, la mise hors-la-loi de la torture…; recomposition de l’armée et de la Sécurité militaire selon des principes simples et intangibles : la nation commande à l’armée et aux services de sécurité; ces deux institutions sont faites pour protéger le pays, pas un pouvoir ; comme toutes les institutions, elles sont dirigées par des civils (des politiques) et rendent compte aux représentants élus de la nation.
    Aller dans le sens de l’histoire, c’est saisir le moindre événement pour faire avancer ces tâches dans les formes les plus vivantes, c’est-à-dire liées aux aspirations, même les plus banales, des gens.




    0
  • fateh
    27 août 2011 at 18 h 06 min - Reply

    Cela fait deja plusieurs semaines que le pouvoir d’Alger est en alerte …Plusieurs attentats ont touche les populations depuis que la situation a totalement tourne a la faveur des rebels Lybiens…Moi ce que je comprends ou plutot ce que j’en tire comme conclusion est : Algeriens si vous voulez la democratie vous l’aurez mais avec ce que vous savez de quoi nous sommes capables..l’attentat de cherchel est un avertissement au peuple qu’il se tienne tranquil si non les annees 90 seront vite de retour…une terreur bien programmee…
    ALLAH YASTAR




    0
  • MissTmourt
    27 août 2011 at 18 h 29 min - Reply

    Depuis quand une pétition sert à quelque chose ?

    Un appel solennel du FCN aux forces honnêtes au sein de l’armée pour se débarrasser et nous débarrasser de leur commandement corrompu serait plus adéquat !




    0
  • hakimM
    27 août 2011 at 19 h 00 min - Reply

    Il n’y a pas de chef d’état, il n’y a pas de DRS, il n’y a pas de generaux, il n’y a pas de gouvernement, mais il y a des hyènes, des loups, une mafia, des traitres, des corrompus, des assassins, des illégitimes, des harkis et surtout un peuple qui n’ose plus se défendre.
    Celui qui dit que l’ennemi intérieur est plus difficile que l’ennemi extérieur justifie sa lâcheté et son inaction.
    L’ennemi extérieur osera tuer des millions avec une armée étrangère. L’ennemi intérieur ne pourra pas dire aux officiers de tirer sur le peuple ils ne le feront pas.
    La France est restée 7 ans de guerre, Kadafi 7 mois…. Arrêtons de se mentir en disant que l’ennemi intérieur s’est infiltré. Il nous faut sortir dans les rues et l’ONU




    0
  • Mokrane
    27 août 2011 at 20 h 00 min - Reply

    Je suis désolé Mr Benchenouf même si je signe cette pétition y’a des passages de votre article concernant l’armée que je digère ,pour moi l’armée n’a jamais été au service du peuple au contraire elle était dans tous les sals coups et la vérité est bien crue entre nous:

    Qu’a fait Boumedienne avec cette armée en 1965?

    Qu’a fait Nezzar et lamari avec cette armée que tu chéris en 1988?

    Qu’a fait cette armée en 1991 avec la bénédiction des tous les éradicateurs?

    Qu’ fait cette armée pendant les grandes massacres à grand échelle?

    Cette armée un certain 1987, quand j’étais jeune lycèen au lycé EL IDrissi à la place 1er mai à Alger, m’a insculté et insulté ma mère et mon père, nous ont tapés(mes collègues du lycée e moi) et retenu un ami de 7h00 à 19h00 tout simplement parceque on a leur a dit d’être plus poli avec nous pendant la visite médicale à Mouzaia, alors oui ce jour là j’ai juré de ne pas porté el casquetta pour brimer et nahgar echâab et Dieu merci que j’ai pu par miracle me sauver de leurs griffres et décrochet un « apte 3 » QUE DIEU EST MESIRECORDIEU

    OUi Mr Benchenouf cette même armée avec le drapeu algerien est venu cherché un cousin trés cher à moi à 2 heures du matin un certain mois de janvier 1994 à Kouba , disparu jusqu’à maintenant ou plutôt jeté depuis un hélicoptère dans une fôret, son père est décédé en le pleurant à chaud larmes, sa mère est devenue folle depuis ce jour.

    Mr Benchnouf L’ALGERIEN tu peux le tuer mais jamais tahagrou:

    l’armée algerienne et le DRS pour moi ont toujours représenté le mal, j’en sais quelque chose, Cet été j’étais dans mon village en kabylie et ils ont commencé à bombarder au napalm , hélicoptères en pleine aprés-midi et mes enfants et mes neveux qui venaient d’Alger ont failli y rester …armée de criminels oui et quand je suis monté les voir et leur a demandé est ce que ils ont eux même des enfants pour bombardé comme ça soit-disant sur les groupes armées alors que le village etait plein à craquer , ils m’ont répondu qu’ils avaient reçu des ordres de leurs chwakars,donc ils peuvent nous bruler ils en ont rien à foutre alors moi quand ils crèvent j’en à rien à cirer voilà la vérité tout cru (et le pire c’est qu’ils viennent tous des recoins reculés de l’Algerie,comme ça le kabyle ou autre ils ont rien à cirer, y’en a même 1 sergent de Tebessa en 2004 qui s’est étonné d’avoir vu autant de belles mosquées et de belles maisons en kabylie bien finis et bien propres on lui a toujours dit à l’armée (ses supérieurs) que nous étions des soulards, de koufars, alors moi je vous le dis une armée pareille n’a jamais été mon armée et j’ai vraiment la haine contre eux puisque ils sont au service d’une caste et non pas au service du peupe , ils sont à la solde des harkas à l’image e Nezzar, Toufik, Gaid Salah etc..

    Le problème c’est les kamikazes ..le vrai problème c’est ce qu’a engendré l’armée depuis qu’elle est au popuvoir depuis 1961 et BASTA

    Saha Ftourkoum
    Abat l’état militaire et policier




    0
  • ahmed.Rouabah
    27 août 2011 at 20 h 15 min - Reply

    *********JOURNÉE DE DEUIL NATIONAL********************
    *****************************************************
    – UNE JOURNÉE DE DEUIL NATIONAL :::
    – POUR DIRE HALT , BARAKATE, BEZAAF, Y’EN A MARRE , DÉGAGEZ, LIBERTÉ, PAIX, SÉCURITÉ, VÉRITÉ
    – POUR SOUTENIR TOUTES LES FAMILLES, MÈRE ENDEUILLÉ…SUITE AU TERRORISME AVEUGLE ET SANS AUCUNE PITIÉ.
    *********************************************
    – RESTE QUE CETTE JOURNÉE SOIT DÉCIDÉ ET LANCER PAR CE QUI RESTE DE HAUT DIGNITAIRE ALGÉRIENS, LES VRAIS MOUDJAHIDINES QUI RESTE SILENCIEUX, PAR DE VÉRITABLES PATRIOTIQUES NATIONALISTE CONNUS PAR LE PEUPLE ALGÉRIEN…PAR N’IMPORTE QUEL ALGÉRIEN AIMANT SON PAYS..EL DJAZAYAR




    0
  • Alilou
    27 août 2011 at 21 h 11 min - Reply

    Je ne comprend absolument rien a cet appel, DB vous faites appel a Bouteflika ??????????

    Mon dieu, ce sont eux qui nous massacrent avec sa benediction et tous les militaires et policier et gendarmes etc…qui nous tirent dessus comme des lapin et vous appelez de vos voeux qu’ils viennent nous delivrer des terroristes ???? ce sont eux les terroristes….le terrorisme est leur creation pour nous butter….la mon ami vous me surprenez a moins que votre message ne soit codé et que la fumee de mon thé m’enbrouille les idees….

    Ali creve debout avec mon megot




    0
  • Amel1
    27 août 2011 at 21 h 49 min - Reply

    salam,
    MR DB
    Israel avec les troubles internes contre la crise sociale n’a pas trouver mieux que de bombarder Ghaza pour « el wihda al watania » contre un ennemei extérieur!Faites le parallèle ,souvenez-vous Zeroual a dit:depuis 2007 il n’y a plus de groupes armée!Ne voyez -vous pas la coincidence dans le timing avec la Lybie?Le regime criminel et sanguinaire ne laisse aucun doute il est prêt a jouer toutes les dernières cartes !alors de là a dire « réduction du terrorisme dans le strict respect des droits de l’homme de qui voulez-vous parler? c’est clair: »el laab hmida wa racham hmida »je ne suis pas une intello mais juste une simple citoyenne moins naive,alors le peuple n’a pas besoin de pétition qui ne ramenera pas la DEMOCTRATIE, mais un vrai appel à la mobilisation réelle sur le terrain pacifiquement bien sûr!
    Mes condoléances aux malheureux Algériens sacrifiés pour la survie des draculas!on a dépassé 200.000 sacrifiés ou mazal!machabouch na’latou allah ala dhaliman
    « wala tahsabana allahou ghafiloun ama yaamalou dhalimoun »
    Mes respects.




    0
  • Fodil
    28 août 2011 at 3 h 16 min - Reply

    Saha f’tourkoum ,
    Selon moi c est au peuple Algerien d’assumer cette noble responsabilité .
    Le FCN est dans son rôle d’interprler les instances onusiennes et mettre devant leur responsabilité quand a l’avenir d’un futur que le régime veut rendre sanglant , et la prise d’otage de tout un peuple .
    Je pense que l’arme a déjà démontre a plusieurs reprises qu’est ELLE est une partie de ce régime illigitime.., comment faire confiance a un général et lui demander de trahir ceux qui l’ont nommes hier ?
    Tu peux par contre nous interpeler nous Peuple Algerien, ok
    Nous devon savoir que la tache est plus facile, car les trois pays Tunisie Égypte Lybie…, sont a ce jour soutenus par le peuple Algerien. D’office nous serons soutenus par ces trois pays voisins, qui l’attendent terriblement .
    Si le peuple sort une fois pour toute les Algeriens de l’étranger doit saisir et prolonger le message jusqu’à la Victoire.
    When to Free Now Algérie !
    J’ai tjrs pense que les Algeriens de l’étranger doivent bouger pour une Algérie Libre et démocratique .




    0
  • A.Hocine
    28 août 2011 at 3 h 46 min - Reply

    La petition est un acte citoyen.Mais il fallait l`organiser lorsque les premiers attentats post reconciliation ont eu lieu.Avec les attaques des camps de l`armee,des commissariats de t.ouzou et les multiples enlevements de kabylie et autres attentats et l`academie de cherchell c`est de nouveau la guerre.
    il faut que les services de securite et l`armee fassent leur travail.




    0
  • Mohamed Nassim
    28 août 2011 at 5 h 46 min - Reply

    Je suis parfaitement du meme avis que Fateh. Cet attentat n’est qu’un message destime au peuple Algerien pour qu’il se tient tranquil et n’essaye pas de se soulever contre le system. Maintenant que le peuple libyeen a rejoint ses freres de Tunisie et d’Egypte le DRS est passe a l’action preventive afin d’empecher toute revolution populaire d’une part et d’autre part preparer les jeunes officiers en leur faisant croire qu’ils seront vises par une eventuelle revolution donc ils doivent se ranger du cote du DRS pour la combattre. Si non pourqu’oi la manipulation de la violence refait surface en ce moment precis?




    0
  • A.By
    28 août 2011 at 6 h 41 min - Reply

    C’est vraiment la débandade au sommet du pouvoir actuellement. Beaucoup d’évènements passés, actuels et à venir, à court et moyen terme, font gesticuler les quelques décideurs algériens dangereusement par rapport au compte à rebours déjà mis en branle qui fait compter leur derniers jours, en commençant le braquage sans cesse des médias lourds (hors de leur contrôle) avec l’expérience récente Lybienne et la découverte au monde du vrai visage d’un pouvoir maffieux en Algérie.
    Le dernier attentat de Cherchell porte la signature d’une bête immonde qui est traquée.
    Un dernier quarteron de généraux du DRS qui échappent au contrôle de Toufik depuis qu’ils savent qu’ils seront les premiers à être sacrifier si les choses devaient tourner mal pour tout le sérail. L’affaire Lybienne accélère les choses. Ils sont entrain de téléguider ces attentats comme par le passé de la décennie noire, puisqu’ils détiennent encore des poches de terroristes un peu partout dans le pays qui peuvent les actionner au moment voulu, comme ce timing qui n’est pas du tout fortuit par rapport à la position floue algérienne dans ce cas de Kadhafi versus CNT, comme si le pouvoir d’Alger s’est fait avoir par lui-même en s’exposant à sa fin au monde entier avec la manière qu’il voulait à tout prix appréhender. Se faire poignarder dans le dos de ses « services » occidentaux jadis « frères de sang » du DRS, lesquels gèrent actuellement le CNT.
    Il faut se dire qu’il n’y a pas seulement les compatriotes algériens qui veulent le changement, même « les services » étrangers le veulent pour d’autres raisons , et si le pouvoir algérien ne comprenne pas cette nouvelle donnée en dénigrant ce peuple comme toujours, ce seront « les services » occidentaux qui le fera partir d’ici un délai « raisonnable ». Dommage pour l’Algérie qui ne sache se débrouiller tout seul, c’est le cas entre autre de tout pays musulman. Le problème persisterait toujours ailleurs, dans la mentalité générale à changer complètement.




    0
  • ahmed
    28 août 2011 at 7 h 25 min - Reply

    Bonjour,

    Nous devons réfléchir à la création d’un groupe de sages qui lancera un appel en direction des décideurs du pays pour l’ouverture d’une grande conférence de réconciliation nationale . Je pense à des personnalités comme Mehri,Ait Ahmed,Mohamed Harbi,Lahouari Addi…




    0
  • fhamtelmeqsoud
    28 août 2011 at 10 h 32 min - Reply

    EL DJEICH EL BATANI, que peut-on attendre de sa part, les soldats de l’ordinaire sont malmenés par leurs supérieurs et ne font rien pour refuser les ordres sanguinaires. Il faut plutôt écrire à l’ ONU, le TPI etc.
    Bon courage




    0
  • aurélien
    28 août 2011 at 11 h 14 min - Reply

    D.B,faire appel à bouteflika est ce raisonnable,de votre part?vous dénoncez ses parrains,du drs,qui l’ont fait ‘chef d’état fantôche ennemi de l’algériealgérienne,, lui,le larbin,qui est derriere presque tous les malheurs ,que subit l’algérie,avec son « clan présidentiel »,comme le revendiquait,maffieusement,son sbire algerotexan,devenu multimillionnaire grâceà la rente de la sonatarch,et faire appel à ce chef de clan ,est pour le moins paradoxal…!syndrome de stockholm quand tu nous tiens..!

    Celà étant,Faqo..! Mohamed Lamine Médiene, les Algériens ne sont pas tous des démeurés. votre pouvoir informel oppresseur et sanguinaire de faiseur de président, comme l’est votre larbin à el Mouradia, tombera.. comme sont tombés ses clones de Kadhafi, Ben Ali, Moubarak…. et bientôt l’apprenti dictareur Al Assad… vous tomberez, votre terrorisme pedagogique ne vous sauvera plus…. la baraka du 11 septembre, c’est fini…!




    0
  • AIT BOUDAOUD
    28 août 2011 at 11 h 19 min - Reply

    @Mr. BENCHENOUF.
    Sincèrement vous nous avez habitué à de meilleures analyses et à de meilleurs appels… Personnellement, je ne vous comprends plus et je ne vous suis plus. Comment osez-vous faire appel à nos propres bourreaux ? C’est vraiment indécent de votre part car vous venez d’assassiner une seconde fois tous les martyrs depuis 62. Comment faire appel à ceux qui ont massacrés en une nuit : 500 jeunes ! Lors des massacres barbares d’Octobre 88. Comment faire appel encore à ceux qui ont assassiné 200.000 Algériens et qui continuent encore de nous ASSASSINER sur ordres de leurs maîtres ? Dr. BENCHENOUF, WHAT’S GOING ON ?

    Mout waqef khoya Djamal Eddine !




    0
  • Si Salah
    28 août 2011 at 11 h 33 min - Reply

    Ne cedons pas a l’emotion legitime pour faire n’importe quoi. Regardons les choses en face: l’armée n’est pas la proprieté de la nation, car elle est kidnappée par des criminels genodicdaires a qui elle obeit au doigt et a l’oeil. Les officiers « propres » se font systematiquement virer. Ne comptons surtout pas sur cette armée pour nous liberer. Etre lucide sur l’etat des choses est la premier pas pour nous liberer de ce regime criminel.

    Si Salah




    0
  • Ali Menter
    28 août 2011 at 11 h 37 min - Reply

    Je pense qu’il faut éviter le « tous pourris » et mettre tout le monde au sommet du pouvoir dans le même sac ce qui ne peut que les souder et le « tous pourris » génère le personne et pourri..Il convient de demander un changement graduel un retour à la normal dans le fonctionnement institutionnel. D’abord et avant tout dissoudre la DRS et dégager Toufik daf assimilé et responsable avec son institution de toutes les dérives sanglantes.Revenir à la primauté du politique et du civil sur le DRS et des services à l’image des nations développée.En France pour citer le modèle le plus proche.La DST devenu DCRI après fusion avec les RG et le renseignement intérieur et le contre espionnage sont une institution civile contrairement à la DGSE qui est militaire, la DRM s’occupe uniquement du renseignement militaire et de la sécurité de l’armée.Le bilan du DRS terme de défaillances a assurer sécurité de l’état et de nombre de transfuge et de taupes (Toufik est la plus apparente…)de services ennemis bat tout les records négatif de l’histoire du renseignement en terme de non réorganisation et d’inamovibilité en son sommet.Il est urgent de crée les mécanismes de contrôle des services par des commissions sénatoriales ou un comité d’ancien sérieux qui faisaient du renseignement quand Toufik jouait aux billes…La DRS n’est pas la SM qui malgré ses horreurs avait au moins le bénéfice de l’efficacité et était considérée comme le meilleur service au monde en terme de contre espionnage et d’espionnage.En terme de sécurité intérieur elle relevait certes de la gestapo ce qui était logique pour servir avec un autocrate absolu comme Boumediène.Encore que les opposants courageux étaient averti de ce qu’il risquaient en s’opposant à Boumediène.Rien a voir avec le DRS dans l’horreur, l’impunité , la rapine et les massacres de masse, le meurtre ciblé d’innocents,la torture à l’échelle industrielle…




    0
  • Boukerouis Mohand cherif
    28 août 2011 at 14 h 23 min - Reply

    Comment un officier des « services de sécurité » peut-il exiger des citoyens de collaborer quand ces services de sécurité ne respectent même pas le citoyen ? qu’ils ne le protègent même pas ?

    Le comportement de nos policiers, de nos gendarmes et de nos militaires est insupportable. ils traitent la population comme une bande d’indigènes et voudraient avoir leur collaboration ?

    Il ne faut pas se voiler la face et opposer les objections bidon du style « Nos services de sécurité dans leur grande majorité sont au service du citoyen et blablabla ».

    On le sait tous : nos gars en uniforme ne se sentent pas pisser : ils écrasent la population de leur mépris. Comment peuvent-ils espérer obtenir un gramme de sympathie ?




    0
  • aquerado
    28 août 2011 at 14 h 59 min - Reply

    Salam,
    @Sid-Ahmed Ouadah et A.By, vos analyses sont vraiment pertinentes et rentrent dans le cadre de la situation actuelle. Je pense que pour l’instant l’armee est incapable de redresser la situation car elle est en grande partie responsable du mal Algerien. Il faudrait une revolution en son sein pour permettre de la purifier de ses elements corrompus et traitres pour qu’elle redevienne une structure au service du peuple.A l’heure actuelle demander a l’armee de sauver le peuple c’est comme demander a son bourreau d’alleger ses souffrance. Comme vous l’annoncez des le debut mr A.By cela donne l’impression d’une debandade ou d’une politique de la terre brulee faisant reference aux exactions de l’oas. Cette opacite creee par les services de securites et l’armee qui se partagent la manne financiere tout en martyrisant la population au maximum pour l’empecher de revelever la tete de l’eau et de voir d’ou lui viennent les coups est devenue une technique bien rodee. La solution a mon humble avis ne peut venir que du peuple dans sa capacite a se prendre en charge et a se liberer du monstre. Pacifiquement ou violemment une solution s’impose pour se soustraire a cette impasse qui conduit l’Algerie a mourir a petit feu. La paix est la source principale de tout developpement civilisationnel comme l’islam l’indique, sans elle aucun avenir n’est permis, les Algeriens ont le choix, soit continuer a vivre ainsi comme des sous hommes soit braver leur peur et vivre comme leurs ancetres, les hommes libres.




    0
  • Alilou
    28 août 2011 at 15 h 26 min - Reply

    Excusez-moi mes frères et sœurs,

    Jusqu’à preuve du contraire, la police est la pour protéger et servir le citoyen, la gendarmerie est la pour servir et protéger le citoyen, l’armée est la pour servir et protéger le citoyen…mais de vous a moi ce que j’ai vu et vécu depuis ma naissance qui remonte a plus de 50 ans de la part de ces corps constitués est de pure HOGGRA, jamais je n’ai vu quoi que ce soit de la part de ces corps

    Et quand Mr Ali Menter nous demande d’éviter le TOUS POURRI, moi je ne suis pas d’accord, s’ils n’étaient pas tous pourri ça ferait très longtemps que les vrais non pourri dans ces corps constitués se seraient révoltés au coté du peuple pour chasser leurs maitres….a preuve du contraire a mes yeux, QUI NE DIT ET NE FAIT RIEN CONSENT….

    ALORS SOIT CETTE ARMÉE ET AUTRES CORPS DÉCIDENT ENFIN A ASSUMER LEUR RÔLES RESPECTIFS SOIENT ILS SE PRÉPARENT A RÉPONDRE DE LEUR SILENCE LE JOUR J….AUTREMENT POUR MES YEUX ILS SONT TOUS POURRI CAR DANS LA VIE ON A TOUJOURS LE CHOIX…ET CHACUN DE NOUS A CHOISI SON CAMPS

    BON SANG DE BONSOIR JE FAISAIS PARTI DE CE CORPS ET POURTANT J’AI CHOISI DE PARTIR QUE DE ME MOUILLER AVEC LE SALE FRIC…J’AI CHOISI MON CAMPS…LE CAMPS DE LA JUSTICE…J’AURAI PU AUJOURD’HUI JOUIR DE VILLA ET DE VOITURE DE LUXE ET POURTANT J’AI CHOISI L’EXILE

    JE CRÈVERAI DEBOUT AVEC MON CIGARE DE Thé




    0
  • BRAHIM
    28 août 2011 at 15 h 55 min - Reply

    l’ANP n’est pas algérienne car si elle l’était elle ne laissera rien pas le pays dans cet état. Moi, je pense que les algériens n’ont rien à attendre des « collonels ». Il faut que les citoyens algériens qui se sentent trahis s’expriment dans la rue comme les tunisiens et les Egyptiens pour influer sur la volonté de changement radical. Sinon, il faut rester chez soi et faire ses prières quotidiennes (5 par jours)… pour recevoir la la miséricorde divine.




    0
  • fhamtelmeqsoud
    28 août 2011 at 16 h 48 min - Reply

    Cette armée n’a rien de populaire. J’ai des amis d’enfance devenus officiers dans cette armée, ils n’ont jamais osé fréquenté leurs amis d’enfance. Les chefs ventriloques du djeich « el batani » leur interdisent de fréquenter les civils. Une fois mis en retraite, ils commencent à rechercher leurs amis civils pour vaincre leur solitude. Alors de grâce n’espérons rien de cette armée qui a déjà les mains sales pleines de sang populaire.




    0
  • saleem
    28 août 2011 at 17 h 50 min - Reply

    Salam, bonjour, azul

    Je ne peux confirmer qui serait derrière ce dernier massacre. mais quand la brebis meurt ont sait que souvent le loup est derrière sa tragédie. Moi, personnellement je m’attendait que le CLAN TOUFIK allait embraser l’Algérie a coup de carnages et bombes et attentats suicides, préparés dans ses faux maquis. Je vous dis encore une chose; CE QUI VA VENIR SERA PIRE… même le pire de toute notre histoire depuis 1992.. le message de toufik envers les USA et le Nato est claire: tenez vous loin de l’Algérie, on est en guerre. il n’y aura donc pas de réforme en cas de soulèvement. D’un autre coté ces attentats s’inscrivent dans la logique de terroriser la population pour qu’elle n’ait aucunement l’idée de suivre les pas des voisins Égyptiens, Tunisiens et Libyens. Donc: quelle puissance serait la plus apte a arrêter les magouilles de Toufik. La réponse est simple: c’est l’armée Algérienne qui est totalement différente du DRS. et pour rassurer mon concitoyen Samir, je t’assure qu’il n’y plus de lien organique entre l’armée et le DRS. il faut juste le demander clairement a nos officiers: S’IL VOUS PLAIT’ FAITES QUELQUE CHOSE!!!!!




    0
  • manouar
    28 août 2011 at 18 h 31 min - Reply

    …Ce sont les pauvres bougres,les appelés du service national et autres sans classe qui meurent et payent pour les autres!




    0
  • Mouloud Y
    28 août 2011 at 20 h 11 min - Reply

    Salut Sid-Ahmed Ouadah,

    Vous dites :
    « …. À l’agenda des Algériens aujourd’hui, il y a une tâche centrale : la refonte générale des institutions reçues comme un cheval de Troie de la guerre d’indépendance. Élection d’une constituante; rédaction d’une constitution moderne consacrant la séparation des pouvoirs, l’indépendance de la justice, l’habeas corpus, la mise hors-la-loi de la torture…; recomposition de l’armée et de la Sécurité militaire selon des principes simples et intangibles : la nation commande à l’armée et aux services de sécurité; ces deux institutions sont faites pour protéger le pays, pas un pouvoir ; comme toutes les institutions, elles sont dirigées par des civils (des politiques) et rendent compte aux représentants élus de la nation.
    Aller dans le sens de l’histoire, c’est saisir le moindre événement pour faire avancer ces tâches dans les formes les plus vivantes, c’est-à-dire liées aux aspirations, même les plus banales, des gens. »

    Voilà ce qui est très bien dit, et j’y adhère.




    0
  • hakimM
    28 août 2011 at 21 h 14 min - Reply

    Cet appel a une pétition pour interpeller l’Armée, les colonels et officiers intègres, la société civile pour contrer l’assassinat massif qui se prépare contre le peuple Libyen, pardon le peuple Algerien est un acte de nationalisme de plus haut degré.
    Le régime assassin lorsqu’il dit attention il y a Al-Qaida en Libye, dans le jargon des pouvoirs assassins cela veut dire : nous generaux assassins, DRS, Clan Oujda, FLN-RND nous allons tuer le peuple par milliers au nom d’El Qaida, comme on l’a tué au non du GIA, si ce peuple aspire a la liberté et a la justice comme en Libye.
    Cela veut dire aussi : Nous régime assassin, si le CIA, et l’Otan nous lâchent, nous allons lâcher nos milliers d’assassins dans le monde qui sont bien formés.

    Le peuple algérien est cible de bombes, de meurtres commandites par milliers depuis 1992 jusqu’à maintenant.
    Le peuple Algerien malin qu’il est! ne va pas faire appel a l’Otan, il préfère se faire assassiner!!
    Alors, la seule issue pour nous est l’armée nationale populaire au sens propre de ce nom.
    l’ANP ne comprend pas la DRS, ne comprend pas la DAF, ne comprend pas les généraux et colonels corrompus.




    0
  • Athmane
    28 août 2011 at 22 h 35 min - Reply

    bonjour
    lorsque j’ai obtenu mon bac, j’ai voulu m’engager dans l’aviation. Le jour du rendez vous, j’ai été reçu par un commandant qui, en cours de notre entretien m’a encouragé à le faire et m’a déroulé un tapis en or concernant les avantages qu’offrait l’armée à ses engagés.
    A un moment le commandant s’est absenté du bureau et un capitaine est entré, il m’a dit : » Tu veux t’engager? » j’ai répondu par OUI et à un moment de notre dicussion il m’a dit textuellement: « Ecoutes je vais être francs avec toi, si tu as une mentalité de sorte que tu acceptes d’opprimer d’être opprimés (tahggar et yahagrouk) alors tu peux t’engager sinon tu n’a rien à faire ici ».
    Merci à ce capitaine sans doute est-il à la retraite ou l’armée l’a elle évincé depuis.




    0
  • kaddour
    28 août 2011 at 23 h 30 min - Reply

    Doit-on compter sur l’apport de l’Armée nationale pour amorcer un quelconque changement? les avis divergent, parfois même, de manière profonde sur cette question qui, effectivement, mérite d’être posée.

    Les arguments avancés par les uns et des autres quant à l’implication ou non de cette institution, sont autant valables que critiquables à la fois.

    Chacun apporte son point de vue compte tenu de ses opinions propres, de ses référents idéologiques, de son appartenance à tel ou tel courant politique ou encore de ses expériences et de son vécu personnels.

    Qui a tort, qui a raison ? la question demeure en suspens.

    Au delà, il y’a une problématique sur laquelle, me semble t-il, tout le monde peut-être d’accord. Il s’agit de savoir qui est qui, qui fait quoi et qui roule pour qui à l’intérieur de ce qu’on appelle communément  »le système ». Il faut donc, avant tout, essayer de comprendre le fonctionnement de ce dernier, de connaitre ses points forts et ses points faibles, de le décortiquer et de le démystifier. Pour cela, il faut identifier tous les serviteurs, particulièrement les plus zélés d’entre eux, de cette bête immonde. Ces gens là qui agissent à l’ombre, n’aiment pas trop la lumière, d’où la nécessité de braquer les projecteurs sur eux. Cette approche permettra, dans un premier temps, de les canaliser, réduire leur champ d’action et enfin de compte les isoler pour mieux les anéantir.

    Seulement voilà, qui est en mesure d’entreprendre une telle opération d’envergure si ce n’est ceux qui ont évolué au sein de ce système et qui s’y sont démarqués au bon moment ?

    Ceci est d’autant plus valable et justifié si on aspire à un changement pacifique et graduel. Dans ce cas, c’est en dernier ressort que le peuple devrait être interpellé, autrement, cette situation interpelle en premier lieu tout ce que le pays compte de politiques et de personnalités intègres et qui ont la prétention de s’engager sur la bonne voie pour le salut du pays. Dans cette perspective, on peut citer pêle-mêle, les HAMROUCHES,MEHRI, AIT-AHMED, HARBI, le Commandant AZZEDINE, ALI YAHIA… enfin, tous ceux qui savent et connaissent les arcanes du pouvoir occulte. A ceux-là, s’ajouteront en appoint tous les intellectuels du courant centriste qui perpétuent les valeurs et l’esprit de Novembre et du congrès de la Soummam dont la recommandation cardinale consistait déjà en l’instauration d’une Algérie Démocratique et Social.

    Tous les acteurs politiques, les patriotes et les intellectuels sus-cités ont une dette envers le pays qu’ils se doivent d’honorer et le plutôt sera le mieux. C’est de guides dont notre peuple a grandement besoin pour lui baliser le terrain, lui montrer le chemin et le mener vers la concrétisation des nobles objectifs auxquels nous aspirons tous, à savoir vivre libres,dans la dignité et en toute sécurité dans notre pays où rayonnera la justice et l’équité pour tous sans exclusive.

    Il est vrai que chaque chose en son temps et que rien ne sert de se précipiter, cependant il est aussi admis qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire.

    Ce silence observé par ces personnalités devient, à nos yeux en tant que simples citoyens, assez pesant et inquiétant à la fois.

    Faut-il se résigner à l’idée que notre peuple est livré à lui même et qu’il est devenu l’otage éternel entre les mains d’une secte de criminels sans foi ni loi?

    Nous exhortons donc tous ceux, parmi nos politiques en retrait des affaires du pays, nos intellectuels intègres, tous les patriotes désintéressés et l’ensemble des citoyens activant au sein des mouvements associatifs de la société civile, à agir le plus vite possible pour mobiliser le peuple en vue de réussir un passage, pourquoi pas, en douce vers une une deuxième république réellement et effectivement démocratique et sociale.




    0
  • Abdelkader DEHBI
    29 août 2011 at 0 h 29 min - Reply

    @ — Si Djamaleddine :

    La seule chose qu’on est en droit de demander à l’armée nationale, c’est de refuser de réprimer le peuple, au nom d’un des principes fondamentaux de l’Islam :

    لا طـاعـة للـمـخـلـوق فـي مـعـصـيـة الـخـالـق »

    « Il n’y a pas d’obéissance à un être créé qui vous ordonne de transgresser un interdit du Créateur »




    0
  • jamil
    29 août 2011 at 1 h 44 min - Reply

    Bonsoir Kaddour et saha ftourkom,
    Je suis entièrement d’accord avec Kaddour,une conférence semblable à celle organisée en 1995 à Rome devient impérative . Personnalités politiques intègres et intellectuels feront un appel pour une transition pacifique avec une proposition d’un système de démocratie par étape ,selon un calendrier que les uns et les autres respecteront . Nous sortons de deux guerres (54 et 92) et il n’est de l’intérêt de personne qu’on expose notre pays à de nouvelles violences . Le changement est inévitable,notre pays ne peut pas s’isoler par rapport à ses voisins . L’attitude de notre diplomatie par rapport à la crise libyenne,montre à quel point nous sommes gênés et à quel point on peut perdre surtout quand notre diplomatie cède du terrain à de petits pays comme le Qatar !




    0
  • Ali Menter
    29 août 2011 at 3 h 10 min - Reply

    Une pensée émue pour les victimes du devoir et ceux qui sont tombés à Cherchelle, j’espère que leur mémoire sera honorée par la dissolution du chancre pourri et traître tapi au dans la noble ANP et qui a pour nom DRS.Pensée émue aussi pour nos marins pris en otage par des pirates somaliens.En d’autre temps quand au sommet de l’Etat et des services il y avaient des gens sérieux ou tout simplement des hommes, ils auraient déjà été secouru par une opération noire via les para commandos ou autre troupes spéciales formées entraînés pour intervenir des situations comme ca…Gis n’est-tu valable que pour tirer dans le dos de Boudiaf? et béret rouge n’être vous bon qu’a massacrer des innocents?
    Dans une zone de non droit comme la Somalie personne n’y verrai à redire.Espérons de tout coeurs que nos marins nous reviennent.Si c’était leurs enfants on aurait bien vu la racaille fellone se précipiter pour payer rançon et se mettre à quatre patte, position coutumière qu’ils adoptent séant devant leurs maqueraux de la CIA et du Mossad.




    0
  • MOHAABOUCHA
    29 août 2011 at 3 h 17 min - Reply

    Salem a tous, ce que j’ai pu constater depuis 48 heures sur plusieurs forums, que c’est la première fois que la majorité écrasante si ce n’est pas la totalité des commentaires s’acordent pour dire que c’est le DRS derriére ce crime ignoble « l’attentat de Cherchall » la nuit du destin.
    Donc, nous sommes pour une fois tous d’accord que c’est cette bande de créminels qu’il faut mettre hors de nuire encore et encore et toujours dans notre pays.
    les Algériens disaient des Tunisiens qu’ils étaient des laches, alors, un peu d’humilité et un peu de méditation! Nos frères Tunisiens ont écrit l’Histoire par des lettres en OR.
    les Egyptiens parreillement quelques semaiunes plutard et ceux qui ont été traités de « RATS » ont pu se débarasser d’un des Phraons des temps anciens et modernes, et nous peuple Algérien, peuple du million et demi de CHAHIDES, quest ce qu’on attend enfin, pour DEGAGER NOTRE POUVOIR qui est le plus criminel, le plus corrompu, le plus mafieu et le plus arbitraire des pouvoirs de l’histoire de l’humanité.

    Est ce que le 17 septembre 2011, sera la date de la REVOLUTIONS DES JEUNES ALGERIENS ou non???
    ou plutot le vendredi 16 septembre comme tous les vendredis qui ont jalonné les autres révolutions Arabes!
    HASBOUNA ALLAH WA NIEMA ELWAKILE




    0
  • Salah Bouzid
    29 août 2011 at 10 h 48 min - Reply

    Je crois qu’il y a un grand problème au sein de l’ANP entre l’Etat Major (Gaïd Salah) et le DRS (Toufik et/ou ses adjoints). En juillet, un arrêté interministériel (MDN/Intérieur) a été rendu public concernant la lutte antiterroriste. La situation semble s’être aggravée depuis Juillet. Certes on a voulu pointé la situation en Libye pour expliquer ceci. Gaïd Salah était justement en déplacement à Illizi, en plein Ramadan, au moment de l’attentat de Cherchell. Beaucoup de questions traversent ma petie tête…




    0
  • Alilou
    29 août 2011 at 12 h 10 min - Reply

    Qu’a fait l’armee depuis 62 a ce jour ??? La question qu’il faut se poser.

    1- Elle nous a ramené BENBELLA-Le marocain fier de l’etre,
    2- Boumedien et ces chars
    3- Le MALG et les tortionnaires,
    4- Chadli et la gang de colonels corrompus, et les penuries,
    5- 88 et les milliers de mort
    6- le DRS et le GIA et l’AQMI
    7- LES DAFISTES,
    8- Boutef et le clan d’oujda
    9- Les assassins en tous genres
    10- Les BALTAGIAS etc…

    Si des militaires integres existaient reellement et qu’ils avaient la nation au coeur, jamais ils n’auraient accepté que notre nation soit gouvernee par une bande de voleurs et d’assassins

    Mais comme dit un vieil adage: QUI NE DIT ET NE FAIT RIEN CONSENT….




    0
  • Ferhane
    29 août 2011 at 12 h 11 min - Reply

    C’est vrai que l’appel de Mr.Benchenouf peut étonner.Mes ses analyses ont toujours distingué les militaires corrompus et assassins des autres.Dans ce dernier cas,il rejoint la positon des officiers du mouvement algériens et des offciers libres(MAOL) qui dans leurs communiqués parlent d’officiers intègres.Quel est leur pouvoir au sein de l’armée ?jusqu’à preuve de contraire.Aucun.Zéro si on considère les massacres des années 90.Aucune réaction d’envergure,provenant de l’armées, n’a eu lieu face aux massacres des populations civiles.Il y’a eu quelques cas mais individuels:Samraoui,Souaidia…Donc? l’appel de Mr.Benchenouf semble plus destiné à lancer un message à l’armée comme quoi la population civile algérienne n’est pas anti-militaire.Pourquoi?la peur d’une réaction de vengeance des militaires contre les populations civiles et… ?surtout contre les journalistes, dont fait partie Mr.Benchenouf?probablement.Dans ce cas-ci la question est la suivante:Peut-on calmer les hyènes alors qu’on sait que leur instinct les pousse essentiellement à l’attaque et à déchiqueter tout ce qui n’est pas de leur espèce.L’appel de Mr.Benchenouf est honnorable, civilisé mais cependant ceux à qui il est destiné,les chefs de la meute des hyènes sont dans une autre dimension:la loi de la jungle et la barbarie.Ils n’en tendront pas compte…
    Cordialement




    0
  • CX25
    29 août 2011 at 17 h 04 min - Reply

    @ — Si Djamaleddine :

    Après tout ce qui s’est passé il faut au vue de ce qui se passe ici et ailleurs et fort de nos expérience ou la parlote est dorlotée, chouchoutée, analysée, pesée, calculée par les uns et les autres, quelques fois dans une dimension sur-réaliste; il faut discuter de la seule voie qui reste (et a mon humble avis donnée toutes les experience)c’est celle de la force! Oui il faut evisager cette voie même si la violance est toujours innacceptable; comme dirait les americains opton pour le moindre cout nous avons deja oublié près de 300 milles algérien massacré dans le silence par Toufik et ses…..alors eviton le pire et considerons le derrassinement du pouvoir par la force car il faut l’admettre ils ne partirons JAMAIS CECI ILFAUT BIEN LE COMPRENDRE!!! ILS NE PARTIRONS JAMAIS AVEC DE LA PARLOTE !!!




    0
  • hakimM
    29 août 2011 at 19 h 11 min - Reply

    Si nous ratons le 17 septembre, alors nous sommes un peuple raté.
    Maintenant, tout le monde sait que l’ennemi intérieur est le plus facile des ennemis, parce qu’une bande de sales hyènes ne peut rien faire contre un million de bisons.




    0
  • Sid-Ahmed Ouadah
    29 août 2011 at 19 h 13 min - Reply

    Je prends la liberté d’intervenir une seconde fois et je m’en excuse auprès de tous. C’est que le débat déclenché par l’appel de D.B. soulève des questions de fond, entre autres celle-ci : sur quoi doit compter un peuple pour s’émanciper ? Dans la situation dramatique où se trouve notre pays, sur qui, sur quoi doit-il compter pour se libérer d’un système très complexe fondé sur l’usage débridé de la violence, la récupération idéologique tout azimuth et la corruption ? La réponse est aussi immédiate que catégorique : le peuple ne doit compter que sur lui-même, que sur ses propres ressources qui sont -heureusement- infinies.
    Je comprends bien que par souci tactique, il soit utile d’opérer des différenciations dans le système; mais si des forces saines existent dans l’armée et la SM, qu’elles commencent par nettoyer leurs propres institutions ! Charité bien ordonnée commence par soi-même et qui peut le plus, peut le moins ! En vérité, le système militaire est en soi hiérarchisé et verrouillé à un point tel qu’il n’autorise d’autre forme de contestation que le coup d’État. Alors, veut-on un nouveau pronunciamiento militaire après ceux de 62, 65, 92 ? Ce serait s’enfoncer dans la même ornière qui nous a menés là où nous en sommes. Bertolt Brecht disait : « Malheur au pays qui a besoin de héros ». Il faut entendre par là qu’un peuple qui attend son salut d’un sauveur providentiel est un peuple serf. C’est loin d’être le cas chez nous ; nous avons un peuple frondeur, rebelle à l’autorité, hypersensible à la « hogra » et foncièrement égalitariste. Ce peuple n’a pas besoin d’autre chose que de prendre conscience que son sort est entre ses seuls mains.
    Et le rôle des politiques nouveaux, c’est de l’aider à en finir avec les mythes qui lui voilent encore la vérité. Politiques « nouveaux » parce que les anciens sont prisonniers de ces mythes justement -car eux-mêmes produits du système- et qu’ils ne peuvent qu’obscurcir l’horizon du peuple. Parmi ces mythes, la glorification de l’armée et des services de sécurité me paraît le plus pervers : un peuple parvenu à la maturité politique n’a que faire de ces contes pour enfants. C’est notre peuple, et lui seul, qui a payé le prix (très) fort pour accéder à une liberté et une dignité qui lui sont encore déniées par ceux qui se sont posés en libérateurs. Libérateurs ? Combien de cartouches Boumédiène a-t-il tirées sur l’ennemi colonialiste ? Et Boussouf (qui employait l’expression cynique « Eddouh lel Qahira », langage codé pour signifier à ses tueurs d’éliminer un adversaire) ? Et Bouteflika ? Et d’autres, tous les autres à l’exception de ceux qui sont restés unis à leur peuple, qui sont restés insensibles aux espèces sonnantes et trébuchantes que le pouvoir des usurpateurs faisait tinter à leurs oreilles; on conviendra que ceux-là se comptent sur les doigts de la main.
    La délégitimation d’un pouvoir se mène aussi par là, par la critique radicale des mythes sur lesquels il se fonde.

    Aïdkoum mabrouk




    0
  • asma
    29 août 2011 at 23 h 46 min - Reply

    il nous reste l ANP pour eviter a la nation le retour a l enfer des annees 90 pour instaurer la democratie que la jeunesse du monde arabe a payer tres chere !




    0
  • ahmed
    30 août 2011 at 6 h 52 min - Reply

    Bonjour,
    Pour provoquer le changement,deux forces doivent agir mais pacifiquement . La population doit procéder à des marches pacifiques pour réclamer le changement . Les officiers supérieurs intègres et ils sont nombreux,réagiront de l’intérieur du système pour soutenir cette demande de changement . Une chose est certaine,le régime ne donnera rien si la population ne bougera pas . A nous de nous organiser pour exercer des pressions pacifiques .




    0
  • elforkan
    30 août 2011 at 10 h 21 min - Reply

    @asma
    « il nous reste l ANP pour eviter a la nation le retour a l enfer des années 90″ ?????????????????????

    C’est peut être ma grand mère qui tirait à cette époque sur le peuple et c’est ma grand mère qui nous empêcher de faire la prière de l’Aid dans la rue à cette époque ( à cette époque un groupe de types armés en civil m’ont dit j’étais juste à l’entrée de la mosquée du quartier parce qu’il y avait foule à l’intérieur , dit à votre imam de diminuer un peu de la sonorité sinon on va entrer dans la mosquée et a brandi un pistolet »

    Chére madame ou melle sachez que cette époque est à jamais révolu et les gens ne vont pas se laisser faire aussi facilement quoique tous nous souhaitons PAIX, BONHEUR et PROSPÉRITÉ, mais dans la DIGNITÉ.

    Bien sûr qu’il y a des militaires de bonnes familles, des gendarmes de bonnes familles et des policiers de bonnes familles, heureusement et Dieu merci !




    0
  • titiche
    30 août 2011 at 10 h 25 min - Reply

    Heureusement qu’il y a le reve. Le reve d’une Algerie future prospere, vivante, dynamique, juste.
    Seul le peuple (et non pas la masse « ghachi ») pourra concretise ce reve.
    Une armee Algerienne pour defendre le peuple Algerien c’est au dela de la fiction.
    Mais chut!….ils pourront nous priver meme de nos reves.




    0
  • rak
    31 août 2011 at 20 h 17 min - Reply

    Salam, bsr, azul les ami(e)s

    Cet appel petition de notre ami DB ,avec tout le repect que je lui dois, m’amene a faire deux reflexions :

    – Les morts de cherchell, ellah yerhamhoum, ne valent ni plus ni moins la mort de toutes les victimes de la tragedie algerienne orchestrée par les harkis qui nous gouvernent et ce depuis 1957
    – je me permetrai de dire a notre ami DB, comme le dit si bien l’adage populaire de chez nous, « ya si Djameleddine Barka ma t’tebaa fi hmar meyet ».. si l’armée algerienne ainsi que tout les autres corps de securité avaient un once de bon sens et de patriotisme, il y’a longtemps que l’on se serait enfin liberé du joug de ces harkis de la cinquieme colonne qui ont usurpé le combat de nos glorieux martyrs.

    saha aid el djamiee

    cordialement




    0
  • Congrès du Changement Démocratique