Édition du
22 July 2017

BOUTEFLIKA .REFORMES OU REPLATRAGES

 

 

Djazia B.

Au moment où le monde est sujet à de nombreuses convulsions , économiques , politiques et militaires les unes plus périlleuses que les autres , notre président CONTINUE à penser par sa « géniale » et classique recette que la seule manière de limiter les dégâts pour la bergerie algérienne est de TEMPORISER selon la vieille technique paysanne de ne jamais contrer le vent surtout quand il est violent « tabbas takhtak ».
Or , les phénomènes sismiques qui affectent le monde en ces temps pré apocalyptiques nécessitent impérieusement la saisie du taureau par les cornes.
A lire le communiqué du dernier conseil des ministres , on peut juger de l’inefficience des mesures prises pour endiguer le tsunami qui gronde à nos frontières :
1. Transférer les prérogatives en matière de surveillance des élections de l’Administration qui a un palmarès peu reluisant en la matière à une Justice qui demeure encore DEPENDANTE et qui présente les mêmes tares que l’administration.
Il faut d’abord consacrer par des textes et des mesures vigoureuses l’indépendance et la PROTECTION des juges.

2. le cadeau empoisonné qu’on a donné à la femme qui, après près d’un demi siècle d’ostracisme se retrouve , par la bonne volonté « calculée » du même système qui l’a marginalisée , décrétée détentrice du tiers des assemblées élues y compris l’institution clé des réformes , le Parlement. Si les intentions étaient saines dans ce cas précis, il aurait fallu introduire progressivement cette proposition bien plus tôt pour laisser aux partis le temps de préparer des « pouliches » capables de s’acquitter de cette tâche très importante dans les meilleures conditions surtout en ces temps de précarités multi sectorielles et de médiocrité intersexuelle et de mentalité en nette régression pour ne pas dire plus.
3. Je cites : « Le projet de loi renforce les attributions de l’Assemblée populaire de wilaya, notamment dans le domaine du développement économique, y compris les initiatives destinées à attirer les investisseurs et à encourager la création d’entreprises sources d’emplois. Par ailleurs la volonté de rehausser le rôle et les responsabilités de l’Assemblée populaire de wilaya, a conduit à la limitation des délibérations nécessitant une approbation du wali à celles relatives au budget, aux aliénations, aux acquisitions ou échanges de patrimoine immobilier, aux dons et legs provenant de l’étranger, ainsi qu’aux conventions de jumelage. »
Les 4 points sus cités qui restent aux mains du Wali sont le fondement du pouvoir populaire .Quant à attirer les investisseurs , c’est une véritable plaisanterie comme si un élu de l’APW peut attirer des investisseurs dès que la loi lui en donne le droit alors que ce problème est du à des FACTEURS GRAVES D’INERTIE liés à la mauvaise gestion de ce dossier par le gouvernement depuis toujours aggravée par l’incompétence , el boghdh et la corruption généralisée .
4. « Le Chef de l’Etat a également relevé que la teneur des différents projets de lois que vient d’approuver le Conseil des Ministres, traduit la volonté des algériennes et des algériens de faire progresser davantage le système politique démocratique et pluraliste qu’ils ont institué voilà deux décennies, et qui est une réalité dans les assemblées élues, sur la scène politique et au niveau du mouvement associatif. »
Comment faire progresser le pluralisme quand ce même chef de l’Etat l’a bloqué délibérément en créant un système unique au monde , une alliance présidentielle avec 3 partis distincts , un parti unique 3 en 1 .Les alliances présidentielles dans le monde c’est la fusion de partis dans un seul parti avec en face des partis capables de le concurrencer.
En conclusion
Les systèmes sclérosés ne peuvent se réformer par leur propre volonté. Toute réforme sérieuse les casse.
Même si on prête à M. Bouteflika une sincère volonté de réformer le système , à lire le communiqué du Conseil des Ministres , on est porté à croire qu’il fait preuve d’amateurisme voire de naïveté. On ne façonne pas du granite brut avec une scie en bois.


Nombre de lectures : 2349
14 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • lakhal
    29 août 2011 at 20 h 43 min - Reply

    ce regime est completement deconnecter de la realiter algerienne,une bande de mafioso qui sautoproclame president, ,ministres deputes,senateurs ,policier,militaires qui sont la a promulger des lois sur mesure qui le leurs garantira le pouvoir eternel et ainsi piller le pays en toute quietude.




    0
  • hakimM
    29 août 2011 at 21 h 25 min - Reply

    Du plâtre par des gens faits de pâtres importés par des gens faits de feu et de sang.




    0
  • ahmed
    30 août 2011 at 0 h 08 min - Reply

    Ce conseil des ministres est un non évènement . Le président n’a pas évolué,il a toujours infantilisé les algériens et continue à le faire . La population doit exercer des pressions pacifiques pour provoquer de réelles réformes . Nous exigeons une démocratie parlementaire avec une nouvelle constitution,des élections parlementaires anticipées .




    0
  • A.Hocine
    30 août 2011 at 2 h 03 min - Reply

    as12 ALGER
    Ce ne sont que des reformettes-si j`ose dire- Augmenter la presence feminine dans les assemblees elues est une chose ordinaire quant on sait que la gente feminine est majoritaire dans ce pays.
    Deplacer la gestion des elections de l`administration du ministere de l`interieur vers celle du ministre de la justice n`est pas a proprement parle une garantie de transparence et ce n`est pas la fin des magouilles puisque chacun sait que la justice et les juges ne sont pas libres et pas independants du tout. Pour moi ce systeme ne gagne pas seulement du temps,mais consolide ses assises pour preuve lire la prose de l`Ambassadeur des usa,qui estime que les algeriens doivent etre fiers de leurs acquis democratiques.




    0
  • Ammisaid
    30 août 2011 at 2 h 56 min - Reply

    Réponses à ceux qui traitent les Hommes et les femmes libres de notre pays de traitres et de harkis.

    Nous n’appelons pas à la fitna , à la division et aux bradages de notre pays.

    Nous appelons à la fin de la tyrannie, du mépris, des tueries, de la hoggra, de la spoliation des richesses de notre pays. 

    Nous appelons à la fin de l’impunité, de la corruption et de la destruction des valeurs humaines et morales que nos aïeuls et nos aïeux nous ont légués.

    Nous appelons à l’arrêt du mensonge, des slogans creux, des fausses promesses et des élections truquées.

    Nous appelons à la fin du règne du l’illégitimité de ce pouvoir qui a usurpé l’indépendance du peuple et de ceux qui lui ont tout sacrifié.

    Nous appelons aux mérites, à la compétence et l’Homme qu’il faut à la place qu’il faut.

    Nous appelons la fin des querelles infantiles, à la destruction de notre identité et à l’arrêt total des guerres entre les fils et les filles d’une même patrie.   
     Nous appelons à la fin de la censure, de la torture, du terrorisme aveugle et sans pitié et aux assassinats ciblés de meilleurs enfants que nos mères ont enfantés.

    Nous appelons au développement de notre culture, de nos diversités et au renforcement de notre identité. 

    Nous appelons  à la justice, à la fraternité et à la solidarité. 

    Nous appelons à la tolérance, à l’amitié et au respect. 

    Nous appelons à la liberté, à la dignité et à l’honneur pour toutes et tous sans exclusivité. 

    Nous appelons à la vérité, à la responsabilité et à nous mettre tous et toutes au service de l’intérêt de notre pays et de son peuple pour lui permettre d’accéder à la prospérité…

    Argumentez, expliquez, analysez, proposez, combattez les idées par d’autres idées…cessez d’insultez, de harcelez, de persécutez, de censurez, d’humiliez, de torturez, d’assassinez…Sinon mangez, buvez, dansez, bâtissez, thésaurisez mais taisez-vous s’il vous plait!




    0
  • samir64
    30 août 2011 at 9 h 49 min - Reply

    la population doit faire ceci la population doit faire cela,comment voulez vous qu’il y ait une réaction populaire si nous n’avons pas de leaders politiques?ou est cette supposée opposition?l’élement psychologique du succés est l’unité d’action.existe t elle en algerie?nous observons une ‘opposition’ disparate,incapable de s’entendre sur le minimum.c’est à cette ‘opposition’ qu’il appartient de prendre les vraies mesures pour un sursaut national.pourquoi pas une réunion des differents acteurs pour mettre en place un agenda?il est temps de bouger et la perte de temps ne joue pas pour l’opposition.




    0
  • titiche
    30 août 2011 at 10 h 37 min - Reply

    Si c’est le meme platre qu’on utilise dans les nouvelles habitations, le resultat est connu d’avance.
    Un ensemble de ministres sans aucun resultat depuis plus de douze ans.Apparament il faut etre nul (c’est le niveau de nos ministres) pour acceder a des postes de responsabilite.
    La mediocrite est monnaie courante en Algerie.
    Que leguerons-nous a nos enfants?.
    Que Dieu nous protege.




    0
  • aurélien
    31 août 2011 at 13 h 06 min - Reply

    Nous étions dans une ambassade algérienne,en amérique du sud,une collégue de travail,fondée de pouvoir d’une multinationale du BTP,me faisait cette réflexion ,oh!combien déroutante et pertinente d’une réalité trés amére pour notre chére patrie ,l’algérie,en me désignant ,discrétement de son menton terminant un profil grec pétillant d’intelligeance,le portrait de l’indû « président » abdelaziz bouteflika,placé, frauduleusement ,chef d’un état qu’il a rendu déliquescent :
    « viendrait il à l’idée d’une institution bancaire,d’accrocher au sein de son établissement le portrait d’un des leurs qui se serait rendu coupable de vol et de détournement de fonds »?!!!
    Normalement ,non,lui répondis je, »un peu comme si un berger ,accrochait dans sa bérgerie la photo du loup qui le délestait de ses brebis »…
    Pauvre algérie,pauvre peuple algérien,jusqu’à quand cette humiliation,vas tu endurer?!




    0
  • Moh.
    31 août 2011 at 16 h 28 min - Reply

    S’il n’y a pas de relève, à qui Bouteflika va céder sa place? »par ma faute , j’ai fait le vide autour de moi » disait Aznavour.Tout le monde est d’accord pour dire qu’il n’y a pas un seul parti qui peut diriger l’Algérie tout seul.A part le FCN peut être qui semble faire prévaloir l’algérianité et la démocratie avant toute autre considération.El baqa li es salah.




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    31 août 2011 at 18 h 54 min - Reply

    @ samir64 : ce que vous dites est juste et raisonnable, et le terrain est la meilleur preuve Au dela de quelques ateliers d’été tenus au bord de la mer avec l’argent du contribuable. De partis il n’y en a point, qui les a entendu en ce mois de Ramadhan quand les citoyens algériens livrés à eux mêmes face, à un commerce véreux, profiteurs, je dirais même voleur se débattaient pour avoir au moins un bol de chorba décent. Qui les a vu moraliser la société.
    Il reste un espoir, c’est de nous unir au sein du Front pour le Changement National, pour vraiment changer les choses. l’Avenir du Pays dépend de la bonne volonté des citoyennes et citoyens qui portent l’Algérie dans leur cœur, quant au Partis, ils reviendront nous claironner leur « sérénade électorale » le temps d’une élection, en suite se sera encore l’éternel chacun pour soi.
    Alors rendez-vous au sein du FCN et bâtissons notre devenir.
    Nourredine BELMOUHOUB
    Défenseur « Libre » des droits de l’homme.




    0
  • ahmed
    1 septembre 2011 at 8 h 03 min - Reply

    Bonjour,
    Le F.C.N,est appelé à prendre une initiative qui consiste à organiser une conférence nationale identique à celle de Rome 1995 .




    0
  • Malika
    2 septembre 2011 at 16 h 42 min - Reply

    Le pouvoir algérien a
    – MAL GERE le socialisme
    – MAL GERE l’économie de marché
    – TRES MAL GERE l’ouverture démocratique

    Les pertes , sur le plan humain et sur le plan financier ont été colossaux.Le problème en Algérie, ce n’est pas l’idéologie de droite ou de gauche.Ce n’est pas non plus la question de la démocratie , c’est la MEDIOCRITE PERMANENTE ET GENERALE et son corollaire LA MAUVAISE GESTION CATASTROPHIQUE que personne ne peut plus combattre.C’est valable pour la Libye et beaucoup d’autres dictatures arabes et africaines.




    0
  • Mohtabou
    2 septembre 2011 at 20 h 28 min - Reply

    La preuve qu’il n’y aura aucun changement, c’est l’ENTV qui frise le ridicule la télé nord coréenne est plus crédible.On devrait verser son fantastique budget au croissant rouge et placer 2
    ou 3 Disk jockey pour faire passer des clips elle gagnerait beaucoup en audimat et grâce à la publicité elle pourra facilement obtenir l’autonomie financière.




    0
  • HAMMANA
    6 septembre 2011 at 9 h 34 min - Reply

    Dire que Bouteflika a de réelles intentions pour le réaménagement du système me fait tout simplement rire.Un homme qui a été l’instigateur du coup d’Etat en 1965 par Boumedienne(désigné comme redressement révolutionnaire pour nous faire avaler la couleuvre)pour ensuite occuper le poste de ministre des affaires étrangères durant quatorze ans qui lui ont permis de ternir l’image du pays tant ses frasques faisaient la une des grands magazines europeens pour etre le client par excellence des casinos cinq étoiles;est le dernier à parler de démocratie.
    Le fait qu’il a été rappelé par les militaires pour leur servir de paravent est la preuve on ne plus significative qu’il est tout à fait le contraire de ce qu’il prétend etre et que les janviéristes tiennent à lui tout autant qu’ils tiennent à leurs privilèges pour lesquels il est le meilleur garant.
    Donc,s’attendre à quoi que ce soit de lui revient à se confier à satan pour le persuader de reconnaitre Allah le tout puissant.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique