Édition du
26 July 2017

Alger refuse l’entrée à El Gueddafi

Apprécions la perfidie de ces « sources proches » qui tentent de sauver la face du régime via une certaine presse aux ordres.

La Rédaction LQA

===========================================================

 

Il voulait franchir la frontière
Alger refuse l’entrée à El Gueddafi
El Watan, 1er septembre 2011

El Gueddafi, qui se trouverait à Ghadamès (Libye) en compagnie du reste de sa famille, aurait tenté de négocier avec les autorités algériennes son passage à la frontière. Le leader libyen a tenté de joindre par téléphone le président Bouteflika qui aurait refusé de prendre la communication.

Selon des sources proches de la présidence de la République, Mouammar El Gueddafi se trouverait à Ghadamès en compagnie du reste de sa famille, il aurait tenté de négocier avec les autorités algériennes son passage à la  frontière et pénétrer sur le territoire national.«El Gueddafi a tenté de joindre par téléphone le président Bouteflika qui a refusé de prendre la communication. Ainsi,  un conseiller du Président s’est excusé auprès du leader libyen, prétextant que le président était absent et occupé par les derniers événements survenus sur le territoire national», confie notre source à la présidence. Allusion faite au double attentat kamikaze de Cherchell. «Ce n’est pas la première fois qu’El Gueddafi et  quelques-uns de ses émissaires ont tenté d’entrer en contact avec le Président pour d’éventuelles négociations, mais la position algérienne est claire et neutre et nous refusons de nous immiscer dans les affaires internes libyennes», ajoute notre source.

Concernant les conditions de l’entrée de la famille El Gueddafi en Algérie, notre source est formelle : «Pensez-vous que le CNT n’est pas au courant du passage de la famille El Gueddafi en Algérie ?  Je puis vous assurer que tout cela s’est fait avec l’accord et les assurances de certains membres du Conseil de transition libyen. Aujourd’hui, nous essuyons les critiques acerbes de ce même CNT. Sans l’aide et le consentement du CNT lui-même, la famille El Gueddafi n’aurait jamais atteint les frontières.» Concernant le sort du leader libyen, les autorités algériennes seraient inquiètes quant à la possibilité que Mouammar El Gueddafi ne s’allie avec AQMI pour sa survie, «son dernier recours». D’autant que l’Algérie vient d’annoncer l’arrivée de plus de 400 Touareg qui ont fui la rébellion libyenne.
Zouheir Aït Mouhoub


Nombre de lectures : 2740
11 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • HAMMANA
    1 septembre 2011 at 14 h 43 min - Reply

    Les leaders déchus ou en instance de déchénace sont solidaires.Ainsi,dire que Bouteflika n’a pas daigné répondre aux sollicitations de son ex-homologue est de la pure foutaise et le geste algérien n’est en fait destiné qu’à anticiper sur les éventuelles réticences quant à l’acceuil de ce personnage encombrant et de surcroit turbulant et mis en quarantaine par la communauté internationale.Quand on se rappelle que les officiels algériens ont pesé de tous leurs poids pour lui éviter une chute inévitable allant jusqu’à dépecher des troupes pour combattre à ses cotés on ne peut pas donner cher de ce scénario qui est l’apanage du régime algérien.Avec ou sans les pressions excercées sur Bouteflika par le président Américain Barak OBAMA sur la nécessité qu’il y a de l’accueil de KADDAFI par l’Algérie,ce dernier est et a été toujours le bienvenu.Quoi de plus normal que la mafia ouvre ses bras à l’un des siens surtout dans un contexte international et régional hostile aux régimes totalitaires et qui place la soliarité au dessus de toutes autres considérations.Alger n’a -elle pas acceuillie la famille de Benali il y a six mois et la famille de KADAFI avant une semaine?Pourquoi pas ce dernier?




    0
  • rak
    1 septembre 2011 at 16 h 30 min - Reply

    Salam, bjr, azul les ami(e)s

    Voici chers amis le scenario kafkaien de ce « moussalsal » pondu par la junte ploutocrate d’alger et ses khemassines de la presse « el mousalsala » reagissant par a coups au fur et a mesure ques les pressions des opinions publiques nationales et internationales s’accentuaient:

    – au tout debut de l’insurection du peuple libyen le CNT accuse la junte d’alger de soutenir kadhafi, celle ci dement
    – Alors que la planete entiere considere que kadhafi est fini en reconnaissant le CNT, les « beggarines » d’alger s’entetent a nier l’evidence
    – Les rebelles arrivant sur tripoli, le tyran kadhafi ainsi que ses proches commencent a fuir comme des rats dans toutes les directions
    – six mercedes blindés sont signalées comme ayant franchi la frontiere algerienne, dementi formel du pouvoir harki d’alger
    – volte face de la junte d’alger reconnaissant avoir laisse passer les 6 mercedes mais ne contenant que les membres les moins compromis de la famille du tyran mais surtout pas lui ou son fils seif el dholm
    – la junte d’alger reconnait les avoir acceuilli pour des considerations strictement humanitaires.
    – quelles considerations humanitaires? vous etes betes ou quoi? mais aicha etait sur le point d’accoucher, vous ne le saviez pas? reflechissez voyons!!.. d’ailleurs elle a accouché a la frontiere, non dans une clinique privée d’illizi.. non je sais plus….
    – Tout celà n’ayant pas reussi à faire baisser la pression sur ces beggarines voici le dernier acte du scenario, kadhafi recherché par l’otan( pouvant intercepter toute communication telephonique dans la region) et le CNT s’est permis le luxe d’appeler bouteflika de la frontiere pour le suppleer de le laisser entrer en algerie.comme de bien entendu le pouvoir usurpateur d’alger est toujours du coté des causes justes, fakhamatouhou lui le democrate et champion de la bonne gouvernance, a refusé l’acces en algerie a ce tyran de tripoli
    – n’etant pas sur que tout celà suffira a desserer l’etau autour des beggarines d’alger, je suis sur que le prochain episode sera a peu pres comme ceci:
     » apres l’appel de kadhafi a bouteflika celui ci l’a laissé entrer en algerie mais pour lui donner une lecon et lui faire payer tout ce qu’il a fait endurer a son peuple.
    selon une source sure relayée par l’aps, el watan, liberté, ennahar, echourouk…. bouteflika s’est chargé personnellement de fouetter a mort el guedaffi et son fils puis a chargé la marine nationale de jeter leurs depouilles au milieu de la mediterannée afin de ne pas en faire des martyrs »

    en attendant le prochain acte de ce mousalsal candidat aux prochains oscars, fumons du thé, restons eveillés.. le cauchemar continue

    cordialement




    0
  • Mohamed YAHIAOUI
    1 septembre 2011 at 17 h 05 min - Reply

    Assalamo Aleikoum

    EL WATAN est-il un journal indépendant ? comme LIBERTE ou EL MOUDJAHID ? non! tous les journaux Algériens sont à la botte du DRS .

    Alors les informations de ces journaux éradicateurs ne sont pas convaincantes.

    KHADAFI, est en Algérie , il sera installé dans une belle propritété qu’il a dut acheter depuis longtemps , vers BOUSFER ou AIN EL TURC dans l’Ouest
    ce sont des secteurs en bord de mer militarisés , très sécurisés, j’ai eu l’occasion de les observer depuis loin , avec une limite à ne pas franchir ,semblable au club des Pins à Alger , mais plus discrets et assez loin d’ORAN
    BEN ALI et KHADAFI ne seront à mon avis jamais jugés , ce serait une catastrophe pour les Généraux Algériens et leurs amis éradicateurs , qui risqueraient de rendre des comptes sur les massacres , les 200.000 morts les quelques 10.000 disparus ,les quelques 600 centres de tortures , sans oublier 200 à 300 milliards de dollars détournés des caisses de l’Etat depuis l’arrivée de CHADLI au pouvoir dans les années I980

    BIENVENU MONSIEUR KHADAFI AU PAYS DES DICTATEURS , DES CRIMINELS , DES TORTIONNAIRES ET DES VOLEURS
    CHEZ NOUS DANS LA  » REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE  » VOUS ETES EN FAMILLE
    MARHABA A VOUS ET A TOUTE VOTRE FAMILLE ET A TOUS LES ASSASSINS QUI VOUS ACCOMPAGNE, MARHABA SURTOUT SI VOUS AVEZ ENCORE QUELQUES DIZAINES DE MILLARDS A VOTRE DISPOSITION




    0
  • bring down the tyrants
    1 septembre 2011 at 17 h 05 min - Reply

    Qui va croire aux mensonges d’un regime militaire inculte.Tout le monde sait que pouvoir algerien s’est oppose a tous les manifestants anti-pouvoir en Tunisie,en Egypte,en Libye,en syrie,et au Yemen.Fort de son exploit de 1992 (massacre de 200 000 algeriens)il a juge utile de passer son ignoble savoir aux services de securites afin de mater les revolutionnaires.Helas sans succes.




    0
  • Alger refuse l’entrée à El Gueddafi
    1 septembre 2011 at 18 h 19 min - Reply

    […] Le Quotidien d’Algérie Tags: Alger, Gueddafi, l’entrée, refuse […]




    0
  • elforkan
    1 septembre 2011 at 18 h 24 min - Reply

    « El Gueddafi, qui se trouverait à Ghadamès (Libye) en compagnie du reste de sa famille, aurait tenté de négocier avec les autorités algériennes son passage à la frontière. » !!!!!!!!!!

    C’est à ne rien comprendre, il vient juste dans un discours dire qu’il mourra lui et sa famille en martyr les armes à la main ,il a même exhorté ses sympathisants à la lutte et au djihad contre l’OTAN et ses valets; alors serait-il un lâche menteur, non personne ne le croit, lui le grand combattant qui a défié l’occident à plusieurs reprises ne peut être un lâche, d’ailleurs la preuve sa famille est sur le front entrain de combattre les terros contrairement à ce que laisse entendre une presse propagandiste à savoir qu’ils (les membres de sa famille)se sont réfugiés en Algérie !! personne ne le croit, une famille de combattants n’oserait fuir, c’est des braves, des courageux ( comme les généraux algériens, sinon plus braves !!!) !!!
    Il va certainement mourir en martyr………asphyxier dans son trou à rat, ou d’une crise cardiaque ou bien il va subitement déclaré qu’il a attrapé le cancer comme le Moubarak !!

    En tous les cas, chose est certaine, il a regretté le jour où il a choisi d’être chef d’état( grâce à un coup d’état), si c’était à refaire, il vivrait humblement dans une khayma, une vraie khayma pas celle, trompe oeil, qu’il exhibe alors que lui et ses proches vivent en réalité dans des résidences paradisiaques au bord de la mer ( comme les notre à Moretti et au club des pins )!!!!!




    0
  • BRAHIM
    1 septembre 2011 at 19 h 11 min - Reply

    « Une » INFORMATION :

    ENI, Lagardère, Vivendi,
    France Télécom, “Financial
    Times”, EDF, GDF, Lafarge,
    Danone, Nestlé, Sanofi-
    Aventis, Nokia, Siemens,
    UniCrédit, Telefonica,
    Deutsche Telekom, Allianz…
    Les capitaux libyens sont
    partout.
    Le peuple lybien peut dire ADIEU à ce Capital et définitivement !




    0
  • BRAHIM
    1 septembre 2011 at 19 h 16 min - Reply

    ….à la limite, limite, le jour où l’OTAN va dénicher Bouteflika d’El Mouradia alors et seulement alors, je la féliciterai pour ce qu’elle fait en Lybie. Mais demain n’est pas la veille.




    0
  • SAID
    1 septembre 2011 at 20 h 00 min - Reply

    bonjour,
    ce qui se passe actuellement dans le monde arabe et précisément en Libye nous interpelle vivement à réviser nos positions vis à vis notre pays…ce n’est pas de l’éveil du monde arabe( terme bien choisi…), et no plus la malédiction divine,bref.il faut apprendre la leçon libyenne.CE QUI ME FAIT PAS MOURIR ME REND PLUS FORT… Nietzsche.




    0
  • AS
    2 septembre 2011 at 0 h 35 min - Reply

    il est en algerie depuis le mois de juin 2011…




    0
  • elforkan
    2 septembre 2011 at 11 h 40 min - Reply

    @Said
    « ce n’est pas de l’éveil du monde arabe( terme bien choisi…), et non plus la malédiction divine » ??????

    Alors c’est quoi ?? vous m’excusez c’est Nietzsche qui l’a dit ???
    Chez nous on dit :
     » Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués (de se défendre) – parce que vraiment ils sont lésés; et Allah est certes Capable de les secourir – »

    on it également que :
    « En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes. Et lorsqu’Allah veut [infliger] un mal à un peuple, nul ne peut le repousser: ils n’ont en dehors de Lui aucun protecteur. »

    l’Islam ( étant majoritairement musulmans)n’est pas le communisme (capitalisme d’état) ni le capitalisme (exploitation de l’homme par les riches) ni la soumission aux généraux (dictatures) mais la lutte pour la justice et l’éradication de la tyrannie, bien sûr lorsqu’il y a injustice et tyranie!!!!




    0
  • Congrès du Changement Démocratique