Édition du
21 July 2017

L’ALGERIE SERA L’AFGHANISTAN DE L’OTAN !

Abdelkader DEHBI.

En réponse à un article d’El Watan du 07 septembre 2011 : Conséquence de la guerre des clans : Bouteflika aurait fragilisé l’armée.

http://www.elwatan.com/evenement/consequence-de-la-guerre-des-clans-bouteflika-aurait-fragilise-l-armee-07-09-2011-138831_115.php

======================================

L’affaiblissement de l’ANP, en tant qu’Institution majeure de la nation, est imputable à trois  facteurs essentiels :

 

1.- le facteur humain d’abord ; car, à, la faveur du long règne sans partage sur les choses de l’armée, de leur « leader » le général Larbi Belkheir, on a assisté à l’arrivée massive à coups de promotions, à la tête de la hiérarchie supérieure de l’Institution militaire, d’une véritable vague d’officiers ex-déserteurs de l’armée française, constituant un clan mafieux, manifestement sous influence de l’ancienne puissance coloniale ;

 

2.- le facteur socio psychologique, d’ordre à la fois politique et éthique, lié au putsch de Janvier 1992, perpétré par ce même clan mafieux contre l’expression de la volonté souveraine du peuple algérien. Avec la complicité et la bénédiction des pseudos « démocrates », constituant le pendant civil des éradicateurs putschistes.  Les conséquences tragiques de ce putsch criminel, se sont étalées  sur  toute une décennie, la décennie noire de la guerre civile, avec le terrible bilan documenté, à la fois humain et matériel que l’on sait. Bilan, non encore réellement apuré, au jour d’aujourd’hui, ni au plan politique, ni au plan judiciaire. Et qui a porté un coup irrémédiable au crédit moral de l’armée et à son image de « protectrice du peuple ». Une armée aujourd’hui perçue, à travers les différents Services sécuritaires, officiels ou parallèles, comme un appareil répressif au service d’un régime illégitime, corrompu et anti national avec lequel elle se confond, malgré tous les habillages civils et « institutionnels » de pure façade ;

 

3.- le facteur qu’on pourrait qualifier de « grain de sable », avec la cooptation de M. Bouteflika qui a montré, malgré ses multiples ennuis de santé, sa capacité de résistance et surtout de nuisances. Dans sa quête permanente pour s’affranchir de la tutelle de ses parrains militaires, il n’hésite pas à nouer des alliances, les unes hétéroclites et inattendues comme la résurrection des zaouïas,  les autres franchement contre nature, voire compromettantes comme l’incursion de l’OTAN dans notre pays. Encore que cette dernière compromission est entièrement partagée par la hiérarchie militaire. Toujours au nom de la sempiternelle imposture de la lutte internationale contre un terrorisme, la plupart du temps sans visage, et dont beaucoup s’interrogent sur les vrais commanditaires. Et les vrais « bénéficiaires »…

 

Dans ce triste capharnaüm, dans ce sinistre tableau, un seul espoir demeure: celui d’une quasi-certitude que jamais, au grand jamais, on ne verra des patriotes algériens dignes de ce nom – et Dieu merci, ils constituent l’écrasante majorité du peuple, dans tous les secteurs de notre société – se transformer en mercenaires au service d’un impérialisme sioniste dominateur et d’un néocolonialisme rampant, qui rêvent, avec la complicité des néo harkis, de remettre l’Algérie et ses ressources naturelles en coupe réglée, comme durant la sinistre période coloniale.

 

Sauf que, l’Algérie des grandes figures comme celles de l’Emir Abdelkader, d’El Mokrani, des Ibn Badis, des Bachir El Ibrahimi, des Larbi Ben M’hidi, des Zighout Youssef, des Amirouche et de tant d’autres symboles de la longue  résistance du peuple algérienne contre la France coloniale et ses alliés occidentaux, cette Algérie-là, saura, le moment venu, se rappeler, comme par un effet d’hystérésis historique salutaire, de quels hommes elle a été la patrie.

 

Car, de même que la Guerre de Libération nationale – 1954 / 1962 – menée par le peuple algérien contre la France, appuyée par l’Otan, aura sonné pour l’Histoire, la défaite du colonialisme dans le monde, de même, demain, la résistance de ce même peuple algérien, saura montrer aux autres peuples – en particulier les peuples arabo musulmans – les chemins de la plus farouche des résistances contre un impérialisme sioniste Croisé et Etoilé, qui ne fait plus mystère désormais, ni de ses convoitises prédatrices visant l’accaparement à bon compte, de nos richesses naturelles et de nos potentialités énergétiques, ni de ses projets hégémoniques contre les peuples arabo musulman dont le réveil semble susciter en lui, les vieux démons combinés, du Colonialisme et des Croisades.

 

Ne dit-on pas souvent, que l’Histoire bégaye ?


Nombre de lectures : 3181
19 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Abdelkader DEHBI
    7 septembre 2011 at 18 h 19 min - Reply
  • winathe
    7 septembre 2011 at 18 h 36 min - Reply

    Salam
    Eh oui , l’otan d’apres ce qu’on lis sur la toile , c’est une organisation de koum dajal et sont la a dominer le monde , en ce qui concerne l’algerie elle rentrera pas depuis sidi fredj mais par la frontière de l’est ou l’Aqmi qui une division de cette organisation ,prépare la route. Si les Algeriens de tout bord et frontieres ne s’implique pas a nettoyer l’armée des suppletif a la solde de cette organisation khsara rahet leblade.




    0
  • abon
    7 septembre 2011 at 18 h 51 min - Reply

    @Abdelkader DEHBI.- vive allik-ya sahbi.




    0
  • seif edaheb
    7 septembre 2011 at 19 h 10 min - Reply

    bouteflika aurait fragilisé l’armée,(dans ce cas elle doit se rangé du coté du peuple pour quelle soit forte).  »c’est pas magique  ».




    0
  • hakimM
    7 septembre 2011 at 19 h 11 min - Reply

    Sarkozy au CNT : le tour de l’Algérie dans un an !
    La France sait ce que ces agents ont fait comme crimes sur la terre Algérie et elle sait l’effet d’imitation que le peuple vit suivant une propagande de laisser-faire.




    0
  • BRAHIM
    7 septembre 2011 at 19 h 12 min - Reply

    à @Abdelkader DEHBI,
    expliquez nous s’il vous plait comment se fait-il que ce sont les « hizb françà » (civil ou militaire) qui sont à l’origine de la situation actuelle dans notre pays ALORS QUE la culture dominante dans notre pays est l’arabo-islamisme sans borne. Comment ces « hizb françà » ont fait dans l’arabo-islamisme sans limite depuis l’aube de l’indépendance (et à outrance) sans laisser place pour une langue étrangère (justement le français)ou même une langue nationale du type amazigh par ailleurs.
    Je trouve cette notion de « hizb françà » pas très claire. Peut-on avoir une explication de cette stratégie des « militaires pro français » ????!!!! Ont-ils échoué de franciser notre pays malgré leur pouvoir exhorbitant et sans limite. Pour un hizb françà la stratégie devrait être la perennisation de la langue française et de sa culture dans notre pays. Or, je regarde autour de moi seule la culture arabo-islamique demeure et toutes les autres cultures ont pratiquement disparu. Si on parle de l’économie et de l’armement « les hizb françà » de l’armée n’ont pas privilégiés seulement la France que je sache. Alors peut-on avoir un éclaicisement et une évaluation précise sur les « avancées » du hizb françà dans notre pays l’Algérie ??




    0
  • grintadz
    7 septembre 2011 at 20 h 17 min - Reply

    mille bravo




    0
  • elforkan
    7 septembre 2011 at 20 h 28 min - Reply

    « Comment ces « hizb françà » » !!!
    Il y a qui doute encore que c’est Hizb França qui en haut au commande parce que disent-ils, il est minoritaire et que si c’était lui, il doit obligatoirement faire ceci ou cela etc…..justement non, ce hizb n’est pas bête d’agir ainsi et se montrer clairement Hizb França, et d’ailleurs être minoritaire ne veut absolument rien dire lorsqu’on a le soutient des USA, du sionisme et de la franc-maçonnerie….le régime alawite syrien est bien minoritaire ,les alawites=5% de la population ; En Libye, la tribu des Kadadfa celle de Kadhafis est bien minoritaire , et pourtant c’est eux qui ont gouverné jusqu’au déclenchement de la révolution;
    Le nombre ne veut rien dire, ces Hiz frança, hizb el baath, les kdadfas savaient que celui qui met la main sur les forces armées et donne l’assurance à ses maitres que leurs intérêts seraient préservés (et plus !!) a mis la main sur le pouvoir !!!

    Il n’ y a qu’à ce rappeler les Gérard de pardieu, Enrico Macias et la poignée de main avec Shimon Peres et vous comprendrez comment une minorité peut facilement soumettre à son joug la majorité !!!!




    0
  • Nazim
    7 septembre 2011 at 20 h 45 min - Reply

    Effectivement M. @Abdelkader DEHBI, il arrive assez souvent que l’histoire bégaie. Elle le fait proportionnellement au manque de mémoire qui fait que les mêmes causes créent souvent les mêmes effets. Moins il y a de mémoire, plus l’histoire bégaie. Je rajouterais pour ma part qu’il me semble qu’elle le fait aussi, voire davantage, devant une mémoire «sélective». Autrement dit, une mémoire qui n’en est pas une. Une mémoire de contrefaçon où les clichés «propagandistes« et manipulateurs en constituent le fond. De ce point de vue-là, notre pays semble bien pourvu. C’est peut-être pour ça que notre histoire bégaie en permanence. On dit aussi, qu’un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir. Si cela est vrai, alors je vous laisse augurer de l’avenir de l’Algérie.
    Je vous accorde également une autre chose : on ne titille jamais impunément notre fibre patriotique. Notre capacité de résilience s’est toujours vérifiée à travers les siècles. On a toujours su se réveiller au moment où on nous a laissés pour morts.
    En revanche, je trouve inutile et improductive (pour ne pas dire autre chose) l’évocation redondante de ces «ennemis extérieurs» désignés (impérialisme, sionisme, néo colonialisme, Néo Harkis,….) en sachant que notre plus grand ennemi est avant tout celui qui est en nous. Celui qui nous habite, nous divise, nous détruit et nous donne bonne conscience malgré tout.
    Cela-dit, je vous serais très reconnaissant si vous m’aidiez à comprendre ces notions si souvent évoquées de «Hizb França» et de «peuples arabo-musulmans» dont je n’arrive pas à saisir la signification et la réelle portée. Merci.




    0
  • elforkan
    7 septembre 2011 at 21 h 05 min - Reply

    Ceux qui ont serré la main du sioniste Shimon Péres, ont trahis Dieu et les martyrs, de ce fait, ils ne sont pas digne de notre confiance, ni les partis qui composent leur gouvernement(FLN, HMS, PT, RND etc..)…alors doutons-nous encore que c’est Hizb França qui mène la barque chez nous ???
    Que faut-il encore comme preuves ??
    Quand on dit hizb frança, il faut comprendre par là , hizb en’ssara, c’est à dire hizb l’occident : Hassi messaoud est bien entre les mains des américains, et l’argent de SONATRACH est à New York….sans oublier les milliards de dollars d’El khalifa dans les banques Londoniennes !!
    Que faut il encore comme preuve ?? des massacres ? ils ont bien massacré la population dans les années 90 !
    En plus,Ils ont bien servi l’armée coloniale avant l’indépendance !!
    Alors a t’on encore le droit de douter ??
    Parce qu’ils font la prière ?? même Karazai, il fait la prière( hypocrisie, bien entendu !), et il la fait très bien( comme les notre), et pourtant c’est un hizb el maricane !!!




    0
  • L’ALGERIE SERA L’AFGHANISTAN DE L’OTAN !
    7 septembre 2011 at 21 h 21 min - Reply

    […] Le Quotidien d’Algérie Tags: L’AFGHANISTAN, l’Algérie, l’Otan, sera […]




    0
  • A.L
    7 septembre 2011 at 21 h 39 min - Reply

    @Nazim:Je pense que tout ce qui n’est pas arabo-islamique travaille ou fait le jeu de Hizb-Fafa.Moi je ne me prétends pas arabe,ni islamique ni arabo-islamiste et je devrais ,par déduction, faire le jeu de l’impérialisme ,de l’Otan et des puissances du mal représentées par les croisés.Abane Ramdane,qui n’est pas cité délibérément dans l’article doit aussi être classé dans la même catégorie. Et pourtant des gens comme moi ,il y en a plein dans ce pays.On se réfugie derrière l’arabo-islamisme en taxant les autres de traitres dans le but de dissimuler une partie importante de l’authenticité de ce pays.Le colonialisme faisait la même chose ,en son temps.Je suis peut-être naif,mais j’aime bien la franchise.
    En ce début du siècle où l’Amérique fait élire un président noir et où la méchante OTAN contribue à faire libérer la Libye des mains d’un tyran criminel,les mentalités doivent changer un peu,je pense.




    0
  • Abdelkader DEHBI
    7 septembre 2011 at 21 h 50 min - Reply

    @ — elforkan :

    Take it easy ! «  » فإنها لا تعمى الأبصار ولكن تعمى القلوب التي في الصدور » »




    0
  • AS
    7 septembre 2011 at 22 h 59 min - Reply

    et tu crois qu’ils vont survivre a la libye…. parce que attaqur l’egypte et l’algerie ca fait du monde sur la tronche




    0
  • bring down the tyrants
    7 septembre 2011 at 23 h 24 min - Reply

    Mes compatriotes se surpassent les uns les autres dans des ecrits plus acrobatiques et subtiles les uns que les autres.
    Un proverbe kabyle disait  » mon pere,ecarte le plus jeune,le vieux je m’en charge ».Finissons-en avec les Generaux Anti-algeriens et leur AQMI,l’OTAN en son temps on(le peuple) s’en chargera.




    0
  • Abdelkader DEHBI
    7 septembre 2011 at 23 h 31 min - Reply

    @ — AS :

    Ce que j’essaie de dire, c’est que l’Algérie n’est grande que lorsqu’elle joue dans la cour des grands et non quand ses dirigeants se mettent à sautiller sur leurs genoux…




    0
  • Rachid Belaid
    8 septembre 2011 at 3 h 56 min - Reply

    « ..cette Algérie-là, saura, le moment venu, se rappeler, comme par un effet d’hystérésis historique salutaire, de quels hommes elle a été la patrie… »
    Il y’a toujours cette idee fantasque chez nous que les choses peuvent soudainement changer par magie. Je pense que reposer sur de tels espoirs indique un degre de desespoir avance. Desespoir justifie a la vue que l’etat de l’Algerie apres plus de 50ans d’obscurantisme, d’oppression et d’aculturation. Pourtant, nous connaissons tous notre noble histoire et l’avenement de la revolution de 54, fruit de plusieurs decenies de militantisme et de luttes. Je doute fort que nous ayons aujourd’hui droit a une autre denediction comme celle de 54. Aujourd’hui, il ne faut pas se cacher derriere la peur qu’on eprouve envers notre armee, ce symbole de la force au service du mal, et la denoncer haut et fort: cette armee n’a jamais ete autre chose qu’un outil de repression du peuple. Depuis 62 elle n’a brille que par ses putchs, l’annulation d’elections libres, la couverture d’elections frauduleuses et finalement la liquidation d’une quart de millions d’Algeriens. Il n’y a pas d’officiers au sein de cette armee qui aspirent a un quelconque changement, c’est la une autre idee utopiste. Les seuls militaires dignes sont ceux qui ont fui a l’etranger, ceux la memes qu’on martyrise aujourd’hui a l’image de Belharchaoui. Il faut aussi se desillusioner de la dychotomie Armee-DRS, ceux sont deux faces de la meme piece. Quant a bouteflika, ce n’est que le symbole d’un autre bras du monstre qui bouffe l’Algerie.




    0
  • elforkan
    8 septembre 2011 at 16 h 33 min - Reply

    @Abdelkader DEHBI
    Baraka Allahou fika c’est exactement ça, et c’est plus simple à dire !
    En tous les cas, que ces individus sachent, qu’ils ne feront jamais exception à la règle:
    ‏ »اسْتِكْبَارًا فِي الأرْضِ وَمَكْرَ السَّيِّئِ وَلا يَحِيقُ الْمَكْرُ السَّيِّئُ إِلا بِأَهْلِهِ فَهَلْ يَنْظُرُونَ إِلا سُنَّةَ الأوَّلِينَ فَلَنْ تَجِدَ لِسُنَّةِ اللَّهِ تَبْدِيلا وَلَنْ تَجِدَ لِسُنَّةِ اللَّهِ تَحْوِيلا

    « par orgueil sur terre et par manœuvre perfide. Cependant, la manœuvre perfide n’enveloppe que ses propres auteurs. Attendent-ils donc un autre sort que celui des Anciens? Or, jamais tu ne trouveras de changement dans la règle d’Allah et jamais tu ne trouveras de déviation dans la règle d’Allah. »

    On entend souvent dire ‘l’exception qui confirme la règle’,les lois divines n’ont pas d’exceptions tout au contraire que des confirmations  »Attendent-ils donc un autre sort que celui des Anciens? »(une confirmation .
    Le Prophète disait également :

    ثلاث هن رواجع على أهلها، المكر، والنكث، والبغي، ثم تلا رسول الله صلى اللهعليه وسلم ‏( ‏يا أيهاالناس إنما بغيكم على أنفسكم‏ ) ، ‏‏( ‏ولا يحيق المكر السيء إلا بأهله‏)‏‏(‏فاطر الآية 43‏)‏‏( ‏ومن نكث فإنما ينكث على نفسه‏)‏‏
    Ennak’th = violer un serment, trahir, etc….comme la trahison des notres (hizb frança) au serment des martyrs.
    El makr =manœuvre perfide, ruse, tromperie, bourrage des urnes,…etc
    El baghy = transgression, ne pas respecter les lois divines et même humaines qu’ils ont eux même fabriquées et sont les premiers à les violer !!!!




    0
  • akildar
    26 novembre 2011 at 20 h 42 min - Reply

    quand vous parler de zaouias,ilne faut pas oublier l’Emir abdelkader ,El Mokrani et autresPeut -être c’est grac à ces sanctuaires sacrés que nous avons gardé notre islamisme et aussi notre personnalité algérienne.Avant de vous lancer dans l’eau repérer au mois la profondeur.A bon entendu ,salut




    0
  • Congrès du Changement Démocratique