Édition du
28 March 2017

COMMUNIQUE SNAPAP

Alger, le 06/10/2011

Le Conseil National du Secteur Agricole affilié au Syndicat National Autonome de l’Administration Publique (SNAPAP), a achevé hier 05 octobre 2011 la grève, avec un taux de participation que nous estimons très satisfaisant et qui a atteint 100% dans plusieures wilayas (Bejaia, Mascara, Tiaret). Les agronomes spécialisés en phytosanitaire exerçant au niveau des ports de jijel et skikda dont la mission est de contrôler la qualité des intrants agricoles exportés ont été solidaires avec leurs collègues appartenant au même corps d’ingénieur agronome en paralysant le port pendant deux jours les 04 et 05 octobre 2011.
Toutefois nous dénonçons les manœuvres et répressions exercées durant cette grève sur les sections syndicales et leurs adhérents allant contre la liberté d’expression et la liberté d’exercice du droit syndical et du droit de grève au niveau de la wilaya de Béchar et Tiaret par le wali et son secrétaire général qui ont instruit les directeurs des services agricoles des deux wilayas d’arrêter la grève qui selon lui n’est pas réglementaire ce qui est complètement en contradiction avec la constitution et les lois de la république notamment le décret exécutif n°90/02 du 06/02/1990 et le n° 14/90 du 02/07/1990.

Les responsables du ministère de l’agriculture affichent par leur mutisme manifeste l’indifférence aux mouvements de protestation engagés le 13 juin 2011 par la remise d’une plate forme de revendication portant des droits légitimes.
Une balance déséquilibré entre les agronomes (50%) et forestiers (110%) et vétérinaires (110%) en matière de régime indemnitaire et une prime de documentation mensuelle estimée 5000 DA dont les agronomes sont privés.
Les agronomes dénoncent les pratiques non réglementaires de l’administration centrale dévalorisant le diplôme d’ingénieur d’état en le sous payant en qualité de gardien,
Le ministre aspire à une sécurité alimentaire alors qu’il a des cadres sous alimentés.
Ni le mutisme du ministre, ni son indifférence n’arrêteront le combat mené par les agronomes, techniciens et les fonctionnaires du corps commun du secteur agricole contre la discrimination et la dévalorisation.
Si le ministre parle de réussite de ces programmes « contrats de performance » et de résultats satisfaisant et probant ……..c’est grâce aux piliers du secteur qui sont les agronomes, même sous payés continuent à servir leur pays et leur drapeau.

P/LE CONSEIL NATIONAL
Mme KHELID Meriem


Nombre de lectures : 2375
4 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • fhamtelmeqsoud
    7 octobre 2011 at 19 h 13 min - Reply

    Votre combat est honorifique et servira d’exemple pour toutes les corporations. « Edouam yatqab erkham » « b3ad el 3osri yousra » surtout ne lâchez vous obtiendrez vos droits. Ce pouvoir réagit mais à force de persévérance il se dégonfle. Gloire à votre mouvement
    Nous vous soutenons mes frères




    0
  • agronome
    7 octobre 2011 at 21 h 06 min - Reply

    Ceci honore le SNAPAP, mais permettez moi d’attirer votre attention que les cadres deplusieurs directions n’étaient pas au courant de cette gréve par la faute des sections sur place qui ont préféré se faire tout petits .




    0
  • amel
    8 octobre 2011 at 17 h 27 min - Reply

    le probleme c’est que la majorite des agronomes sont en dormance.. personne ne reagit…quelle horreure!!!!




    0
  • alibaba
    9 octobre 2011 at 19 h 17 min - Reply

    Le ministre de l’agriculture, est vétérinaire cela justifie les 110% des veterin. et 110% pour les forestiers parce que il peurs que son programme PPDR s’arrête. c’est l’égoïsme en sens propre.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique