Édition du
21 July 2017

Une polémique stérile entre deux vieilles scies:


Par billets interposés sur le Soir d’Algérie, Leila Aslaoui et Farouk Ksentini, se tirent dans les pattes en usant l’une et l’autre des citations qui se veulent, ou qui se croient, intéressantes. Jusqu’à oublier pourquoi ils se chamaillent. Et fascinés par leur nombril respectif, ils font assaut d’érudition. Celle que l’on distille ordinairement dans les talk show de grande consommation, destinés à la société française. Sorties aussi cocasses qu’elles sont pédantes. Et dire que ces deux porte-voix du régime étaient faits pour s’entendre, comme cul et chemise. DB

Ksentini:
En réponse à Madame Leila Aslaoui, qui m’a interpellé par la voie de votre journal en empruntant sa formule à M. Georges Marchais qui s’adressait alors sur un plateau de télévision en les termes suivants : «Taisez-vous El Kabbach !», je prendrai la liberté de répliquer à mon interpellatrice par la supplique suivante :
«Soignez-vous Mme Aslaoui, soignez-vous !» Farouk Ksentini, président de la CNCPPDH

Aslaoui:
Suite à la réponse de M. Farouk Ksentini, parue le 6 octobre 2011 au Soir d’Algérie, je constate que n’ayant pas répondu à mon intervention («Soir d’Algérie le 2 octobre 2011) sur le fond parce qu’il n’avait aucun argument susceptible d’apporter la contradiction, M. Farouk Ksentini a cru judicieux de s’arrêter à la forme. Il me soupçonne en effet d’avoir emprunté mon «taisez-vous M. Ksentini» à un homme politique français feu Georges Marchais qui aurait dit, selon Farouk Ksentini : «Taisezvous El Kabbach !»
Or, il est non seulement connu de tous mais bien établi aujourd’hui, que Georges Marchais n’a jamais prononcé cette phrase face au journaliste Jean-Pierre El Kabbach. Les recherches entreprises pour retrouver un enregistrement audio de ladite phrase, un article de presse ou une vidéo attestent sans exception de l’inexistence de ce propos prêté à tort à Georges Marchais. Quand bien même El Kabbach en a fait l’intitulé d’un de ses ouvrages dans les années 80. La réalité et la vérité sont que le «taisez-vous El Kabbach» est le fait et le titre d’un sketch de l’humoriste et imitateur français Pierre Douglas, dont la voix talentueuse dans le rôle de Georges Marchais est connue et reconnue. Lui seul est l’auteur du «Taisez-vous El Kabbach». Aussi ma seule et dernière réplique à M. Farouk Ksentini est : «Instruisez-vous M. Ksentini. Instruisez-vous !» Encore une bonne occasion de se taire qu’il a perdue.
Leïla Aslaoui-Hemmadi


Nombre de lectures : 1582
3 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • belka
    8 octobre 2011 at 13 h 59 min - Reply

    enrichisssez vous enrichissez vous et taisez vous les deux svp .




    0
  • salem
    8 octobre 2011 at 14 h 20 min - Reply

    aujourd’hui on lisant le quotidien de la propagande du régime « el khabar »,je suis tombé sur une information qui sort de l’ordinaire,d’après ce journal certains ministres du gouvernement ne veulent plus faire de passassation de marché de gré a gré sur ordre verbal du président bouteflika,ils veulent un document écrit et signé par le président pour excuter les ordres dns ce domaine car ils veulent éviter tout problème avec « la justice »,ce journal détient une copie du document envoyer au président par les services du premier ministre.BOUTEFLIKA ET AU COEUR DE BEAUCOUP DE SCANDALES A L EVIDENCE………….




    0
  • elforkan
    8 octobre 2011 at 18 h 28 min - Reply

    Leila aslaoui ?? qui est-ce ?il parait qu’elle a été MINISTRE ! comment a t-elle accédé à ce poste sachant que de milliers d’algériens sont plus compétents et plus instruits qu’elle ? il parait que c’est une femme……..certainement pas comme les autres !!!




    0
  • Congrès du Changement Démocratique