Édition du
22 July 2017

Mort de Kadhafi: Message à BHL

Votre triomphe malsain, et impudique sur les ondes, où vous vous répandez sans aucune retenue, sur la mort de cet homme, va desservir encore plus les révolutionnaires libyens, qui ont tant sacrifié pour libérer leur patrie. A vous entendre ainsi jubiler, et y aller de vos ridicules professions de foi, on croirait presque que c’est vous qui avez libéré la Libye. Détrompez-vous, triste et piètre communicant, qui n’a de philosophe que le titre usurpé. Vous salissez tout ce que vous touchez, et votre lamentable incrustation dans ce sursaut révolutionnaire, d’un peuple trop longtemps opprimé, n’a eu que des conséquences déplorables. Arrêtez ! Tous les peuples araboberbères, , arabes et musulmans vous abhorent, et savent pertinemment ce que sont les objectifs que vous servez. Il n’y aura jamais de connivence entre Israël et le fière peuple libyen, ne vous y trompez pas!

Vos pathétiques insistances ne feront que nous rapprocher de notre peuple frère, le peuple palestinien. Les Libyens n’ont accepté l’aide de l’OTAN que parce qu’ils étaient menacés d’extermination. Ils n’avaient pas d’autre choix que de choisir entre la mort assurée, et une malheureuse connivence, qu’ils sauront payer plus qu’elle n’a coûté. En bon argent. Et non en une quelconque autre gratitude. Parce qu’ils ne voudront pas avoir de dettes avec des puissances qui participent à l’oppression de leur peuple frère, le peuple Palestinien, et tous les peuples opprimés de la terre.

Arrêtez ! Rentrez dans votre niche dorée, et taisez-vous ! Ce qui se passe en Libye ne vous regarde pas. C’est une affaire grave, et déterminante pour notre destinée commune, entre nous et nous ! Nous voulons bien que des altermondialistes, fraternels et solidaires avec nous, soucieux de nos libertés, et de notre dignité, viennent nous rejoindre dans nos combats. Mais nous ne voulons pas d’un sioniste avéré, et qui se revendique comme tel!

Taisez-vous!

D.Benchenouf


Nombre de lectures : 1791
19 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • BRAHIM
    20 octobre 2011 at 16 h 06 min - Reply

    Good, Dear Man D.B !Il fallait que quelqu’un freine ses ardeurs, c’est fait ! Cet homme aurit pu avoir un semblant de crédibilité s’il était un tant soit peu plus équilibré ans sa position dans le conflit israélo-palestinien. Mais pour ce philosophe, l’occident s’octroie le droit d’ingérence dans tous les pays du monde sauf en Israêl. C’est sacré car Israêl est un peuple élu de DIEU.




    0
  • fhamtelmeqsoud
    20 octobre 2011 at 16 h 35 min - Reply

    BaHLoul encore lui ce sioniste avéré. Il faut le laisser pérorer il ne fait que durer dans le ridicule. N’est ce pas qu’on dit en philosophie une chose qui se quantifie change de forme. A force de se montrer il finira par disparaître des médias ce drôle de philosophe qui fera mieux de dévoiler les crimes abominables de la colonisation sioniste en Palestine avec l’appui des yankees impérialistes.
    BaHLoul, BaHLoul, tu restera toujours BaHLoul




    0
  • Larbi Anti-DRS
    20 octobre 2011 at 17 h 06 min - Reply

    Cet energumene peut etre jugee pour crimes contre l’humanite’ pour tous les crimes commis en Algerie. A la maniere des journalists de la radio des mille collines. Il a ete acheter a coups de centaine de millers de dollars par Khaled Nezar, Touati et Mediene pour travestir la verite’. N’est-il pas celui qui avec Simone Veil et d’autre charlatan europeen declarer de l’interieur d’un char en Algerie que l’algerien ne risque rien et que sa securite’est guarantie avec les parasites, assassins et crapuleux chefs du DRS .




    0
  • mohamed
    20 octobre 2011 at 18 h 51 min - Reply

    vous remarquez une chose? au vivant de kadafi les arabes veulent sa mort son jugement le traite de tout les noms
    a sa mort ils le pleurent et vantent tout les louanges de se criminel.ah les arabes a ne rien comprendre




    0
  • BRAHIM
    20 octobre 2011 at 20 h 17 min - Reply

    Désolé cher @mohamed, on ne vante pas les méfaits du dictateur libyen Kadhafi. On parle des personnes qui ont piloté la révolte libyen. Trouves-tu normal que BHL ait une influence aussi importante sinon plus que le Ministre des affaires étrangères ou un Ministre de la Défense d’un pays en l’occurrence la France puisque c’est de ce pays dont il s’agit ? C’est quand même un peu étrange , NON ? On aurait aimé que tu te poses la question de savoir pourquoi BHL se plie en mille pour le droit d’ingérence dans tous les pays de la planète SAUF en Israêl. C’est quand même grave de ne pas évoquer ou de mentionner au moins ce parti pris flagrant ???




    0
  • fateh04
    20 octobre 2011 at 21 h 13 min - Reply

    pourquoi insulter un siniste? Ne suffit_il pas de lui dire sioniste




    0
  • clandestin
    21 octobre 2011 at 7 h 24 min - Reply

    c est un filousophe bhl……….quand à Juppé et Sarko ce sont des demoncrates.80 entreprises françaises sont « descendus » à Tripoli faire des affaires alors que l on a pas encore fini de compter les morts lybiens rabi yerhamhoum.




    0
  • Mohamed YAHIAOUI
    21 octobre 2011 at 8 h 18 min - Reply

    Assalamo Aleikoum
    KHADAFI a connu la fin qui attend tous les dictateurs dans le monde Arabe .
    Dictateurs tous traîtres envers leurs Peuples , qu’ils repriment dans le sang,afin de s’accaparer les richesses nationales par la corruption et tous les moyens illégaux et criminels.
    Le SHAH d’Iran , Saddam HUSSEIN , MOUBARAK , BEN ALI ,Ali SALAH ,Bachar AL ASSAD , et la liste continue

    Tous ces dictateurs ont non seulement tarhis leur Peuple ,mais ils ont trahis tous les Peuples Musulmans et tarhis l’esprit de justice de l’Islam, en s’allia




    0
  • rachid2
    21 octobre 2011 at 13 h 59 min - Reply

    BRAVO D.BENCHENOUF TU AS TOUT RESUMé ET ON ADHERE TOTALEMENT A TON ANALYSE … CE SIONISTE EST COMPLETEMENT AVEUGLE QUAND IL S AGIT DE MASSACRE DES PALESTINIENS PAR SES COMPATRIOTES LES SIONISTES ISRAELIENS ….




    0
  • ag56
    21 octobre 2011 at 17 h 09 min - Reply

    Merci pour votre article Monsieur D.Benchenouf. Ce SIONISTE ne mérite même pas qu’on parle de lui.Moi j’aurais honte à sa place quand il s’est fait jeter lors de la conférence de Sarkosy en Lybie.Il se prétend philosophe mais ce n’est qu’un déchet qui marche sur terre. A.G-Lille.France




    0
  • Tazaghart
    22 octobre 2011 at 1 h 22 min - Reply

    Je ne pense pas que ce soit un pietre communiquant.
    Je suis plutot tente de croire que c’est fait deliberement pour eloigner les arabes de la revolution.




    0
  • adel habbassi
    22 octobre 2011 at 11 h 42 min - Reply

    Le revolver en or de Guaddafi et l’or noir de nos cauchemars….

    Les contenus et la cadence de l’actualité de ces dernières quarante-huit heures ont été vertigineux et traumatisants pour nos consciences léthargiques. Les déflagrations qui ont déchiré le silence dictateur qui nous enveloppait, de Baghdad à Ghedamess, sentent trop le pétrole. Incroyable malédiction des Irakiens, l’or noir a été la manne providentielle qui a financé les ruades, anachroniques, de Mouâmmar Guaddafi. Coupé de l’Histoire et de toutes les formes de progrès, le leader de la révolution lybienne a été cruellement lynché pour avoir commis un flagrant « contresens révolutionnaire »…!

    Autre actualité du jour. Après huit ans d’occupation militaire d’un pays qui se trouve à des milliers de kilomètres des USA, le président Obama annonce, depuis Washington, le retour imminent des troupes américaines qui opèrent en Irak : « …les soldats américains vont se retirer d’Irak la tête haute avec le sentiment du devoir accompli », a-t-il déclaré dans ce discours retransmis en mondovision.
    En 2003, les démocraties occidentales cautionnaient, malgré quelques grognements (hypocrites !), une guerre, dite préventive, en confectionnant de toutes pièces un grossier cheval de Troie : la lutte contre le terrorisme. « No blood for oil », criaient déjà les premiers manifestants devant la Maison blanche. Tragique bilan d’une guerre où des millions d’Irakiens furent sacrifiés sur l’autel de l’or noir. La flambée des cours du baril de pétrole a ensuite gonflé les fortunes et la mégalomanie de certains tyrans arabes et affaibli le pouvoir d’achat des classes sociales vulnérables à travers le monde. On connait la suite.

    Cet après-midi, deux images me semblent concentrer les morales amères d’une « histoire » dont la région arabe a été et demeure encore le cadre. Tristes métaphores d’une insupportable culture sanguinaire du pouvoir. La première nous montre un Obama qui conclut son discours, de manière insolente, en affirmant qu' »il s’agit maintenant pour l’Irak de retrouver la démocratie ». La deuxième image est un gros plan des caméras sur le revolver en or dont se servait Guaddafi avant d’être exécuté par une foule qui, soudain, ne l’acclamait plus…! Le symbole est saisissant : richesse naturelle d’une indigence culturelle mortelle…. Un or et des armes qui n’ont servi à rien : pages sombres d’une sempiternelle pièce de théâtre avec des héros (merci de faire la liaison orale) UNiques, la-nôtre. De Baghdad (2003) à Syrte (2011), assite-t-on à la tombée de rideau de ce triste théâtre…?!? J’espère que le revolver en or de Guaddafi et l’or noir de nos cauchemars nous auront instruits sur le sens des choses et la dynamique d’une époque dans laquelle nous devons absolument nous engager.




    0
  • adel habbassi
    22 octobre 2011 at 11 h 44 min - Reply

    Après l’épopée du printemps des peuples arabes, l’automne des dictateurs arabes nous aura fourni des arrêts sur image fort éloquents à propos de cet éternel théâtre du pouvoir : ZABA volatilisé, Moubarak dans sa cage-civière, Salah « grillé »…. Guaddafi cruellement lynché pour avoir commis un tragique « contresens révolutionnaire »…!




    0
  • nourredine BELMOUHOUB
    22 octobre 2011 at 12 h 30 min - Reply

    Quelle différence entre un dictateur, et celui qui lui d’roule le tapis rouge sous les pattes de sa chamelle, quelqu’un pourrait-il me donner la réponse ? Merci.




    0
  • KADA
    22 octobre 2011 at 12 h 59 min - Reply

    Lenine – Staline – Mao – Castro – Tito etc… de certains régimes arabes. Aujourd’hui les dirigeants arabes et leur peuple respectif payent dans la douleur pour s’être instruits dans de pareilles ecoles. Nos dirigeants ont,aujourd’hui, compris ils envoient leur progéniture vers les USA/CANADA/EUROPE. Par conséquent il ne faut pas montrer du doigt »hazba frança ni même le siosnisme » comme responsables de ce qui arrive à certains pays arabes……..




    0
  • Jamel A.
    22 octobre 2011 at 22 h 50 min - Reply

    D.Benchenouf je vous adresse un grand merci car votre article nous a soulagé tous de cet énergumène étouffant, minable et ridicule. Vos sentiments sont partagés à 100% et c’est la preuve, s’il en faut encore une, de notre unité qui doit inéluctiablement mener vers une union profonde et efficace de nos peuples pour réaliser notre dignité et notre vrai indépendance. Encore merci de tout mon coeur.




    0
  • TIZI HIBEL
    23 octobre 2011 at 21 h 59 min - Reply

    Ca y est ca c’est fait;tout le monde a vilipendie BHL en le traitant de tous les noms de volatiles connus et inconnus:Il le merite amplement ,mais la question centrale demeure toujours posee.
    En effet parmi les arabes qui a bouge le petit doigt ne serait que par la parole pour donner un coup de main aux Lybiens pour se debarasser de leur dictateur quand celui ci donnait du canon sur le peuple desarme.
    Avons nous conscience de notre inconsistance et de notre vision du monde a geometrie variable qui fait que nous n’assumons pas notre responsabilite,il faut que nous recherchions toujours la faute de l’autre de preference ETRANGER.
    Nous ergotons ,nous ergotons alors que le Guitar fatna,nous sommes condamnes et le reste n’est que gesticulation vaine.




    0
  • W A H I D
    24 octobre 2011 at 2 h 51 min - Reply
  • SENOU
    29 octobre 2011 at 8 h 52 min - Reply

    Vous lui donnez trop d’importance à ce voyou de « bhl »,en le vouvoyant.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique