Édition du
28 March 2017

Mostaganem : Manifestations très violentes à Hadjadj

Dans la nuit d’hier, un grand nombre de jeunes, de la localité de Hadjadj, à quelques encablures de Mostaganem, ont investi le centre ville, et ont mis le feu au siège de la Mairie. Puis, de nombreux autres édifices publics ont été, à leur tour, la proie des flammes. Les bureaux de la poste ont également été dévastés, ainsi qu’un café, la Bibilothèque, une station d’essence, et des véhicules appartenant à des particuliers.

Cette colère des jeunes de cette paisible localité a été provoquée par le décès de cinq harragas de Hadjadj, qui se sont noyés au large des côtes ibériques, au début du mois. Malgré les procédures entreprises par les familles des disparus, de les faire rapatrier, afin de les inhumer dignement, les autorités se sont distinguées par une lenteur qui confinait à l’indifférence.

Rappelons qu’un grand nombre de noyés, probablement des milliers, qui ont été formellement identifiés par les autorités espagnoles comme étant des ressortissants algériens, attendent depuis des années d’être rapatriés. Compte tenu des frais que la conservation des corps nécessite, les autorités espagnoles ont menacé de les incinérer, si l’Etat algérien n’entreprend pas de les rapatrier au plus tôt, et il semble que des tractations secrètes aient eu lieu entre les deux pays.
Des rumeurs circulent, depuis des mois, que le régime algérien, soucieux de ne pas écorner sa façade, largement usurpée, d' »Etat de Droit », et qui craint que des rapatriements massifs de milliers de dépouilles mortelles ne choquent les opinons publiques internationales, aurait exprimé le souhait que les défunts soient discrètement incinérés. Un sacrilège qui pourrait provoquer une onde de choc aux répercussions incalculables, si cette rumeur venait à se confirmer, puisque l’incinérations des corps est proscrite en islam.

Affaire à suivre donc.

DB


Nombre de lectures : 5336
2 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • samham
    21 octobre 2011 at 19 h 14 min - Reply

    pourquoi brule le siege de la commune ,je desaprouve totalement cet acte nous devons apprendre a reclamer sans casse ,il s agit de bien publique ce n est boutef qui viendra retire un document ,mais c est nous les citoyens stop et stop




    0
  • benbadra
    11 novembre 2012 at 17 h 14 min - Reply

    salem

    ce message est pour les jeunes de hadjadj, si vous êtres énerve il faut discuter ou bien aller faire un plongeon a la place de hadjadj vous ne s’avez pas la chance que vous avez un conseil protégé votre village et soyer heureux je demande a chaque jeune de planter un arbre a la mémoire de tous les jeunes qui sont morts en mer a bientôt zohra de hadjadj




    0
  • Congrès du Changement Démocratique