Édition du
27 July 2017

لنوقف موت محمد… القاسي البطيء.. اليوم 26

غرداية يوم: الخميس 27 أكتوبر 2011
لنوقف موت محمد… القاسي البطيء.. اليوم 26  
اليوم الخميس 27 أكتوبر2011 و في قعر زنزانة انفرادية في سجن  بابار  المشؤوم  بخنشلة،  ومنذ 26  يوم و محمد بابا نجار، في إضراب مفتوح عن الطعام ، تمر الساعات ثم الأيام ثم الأسابيع متثاقلة، بطيئة وحزينة و متشابهة على السجين السياسي الشجاع و صاحب المبادئ و هو مصر على متابعة إضرابه عن الطعام، لأنه سلاحه الوحيد لإسماع صوته والتعبير عن حجم الظلم الهائل والحقرة المسلط عليه.
محمد يعاني و يقاسي في صمت ووحدة وقد استسلم لقدره بعد يأسه نهائيا من جهاز العدالة ومن كل شيء.
حالته الصحية تزداد سوءا وتدهورا يوما بعد يوما و يكون في حالة من الغيبوبة  في أغلب ساعات اليوم و يقترب من الموت المحتوم، تحت أنظار و سمع إدارة السجن و السلطات والمجتمع والعالم بأسره.
أين إنسانية سلطات هذه البلد التي استقبلت وآوت عائلة القذافي ـ ذات الماضي الدموي ـ لظروف إنسانية؟؟
مرة أخرى ندعو أصحاب الإرادة الصادقة والمتطلعين للعدالة والحرية في جميع أنحاء العالم، للوقوف مع هذا الشاب  ومساندته في محنته و الذي صارت قضيته رمزا للمعاناة من الظلم ومن تعسف الإدارة واستسلام جهاز العدالة لأوامر و رغبات السلطة وهذا بتحقيق مطلبه الوحيد الشرعي و القانوني والدستوري وهو الحق في محاكمة عادلة ومنصفة.
إمضاء:
د. كمال الدين فخار
==============================================================
Ghardaia jeudi le 27 oct. 11
Arrêtons la mort lente et pénible de MOHAMED…    Le 26 ‘ jour
Aujourd’hui,  jeudi 27 octobre 2011 et du fond de sa cellule de  la sinistre prison de Babar à Khenchela, et depuis 26 joursMohamed Baba Nadjar, poursuit courageusement sa  grève de la faim.  Les heures puis les jours, les semaines passent, pesantes, longues et tristes pour ce courageux prisonnier politique et homme de principe.  Il insiste à poursuivre stoïquement  sa grève, son ultime arme pour se faire entendre et pouvoir exprimer la profondeur de l’injustice qui pèse sur lui.
Mohamed souffre et endure seul, en silence et en acceptant son destin après avoir désespéré  de l’appareil judiciaire et de tous.
Son état de santé se dégrade et s’aggrave au fil des jours. Il est dans un état pré-comateux durant une grande partie de la journée. Il se dirige vers une mort inévitable, au vu et au su de l’administration pénitentiaire, des autorités, de la société et du monde entier.
Où est l’humanité des autorités de ce pays qui ont reçu et hébergé la famille Gueddafi –au passé sanguinaire – pour raisons humanitaires !?
Une fois de plus, nous appelons toutes les volontés sincères, éprises de justice et de liberté dans toutes les régions du monde, pour exprimer leur solidarité avec ce jeune homme et le soutenir dans son épreuve. Un Homme  qui est devenu un symbole de la hogra, de l’injustice, de l’arbitraire et aussi de la soumission de l’appareil judiciaire aux ordres et aux désirs du pouvoir. Un Homme digne qui ne réclame que son Droit  légitime, légal et constitutionnel : un procès juste et équitable.
Dr.Fekhar Kameleddine

 


Nombre de lectures : 875
2 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Aboulanouar
    27 octobre 2011 at 15 h 00 min - Reply

    M.FEKHAR Kameleddine bonjour, essalam aleikoum,
    votre combat en faveur de BABA NEDJAR est appréciable, courageux, remarquable et constitutif, mais, je vous assure n’attendez rien de tout des médiocres algériens,adeptes du défaitisme quoi qu’ils en soient pouvoir ou oppositions.Baba nedjar n’est pas un fonds de commerce, pour l’instant, pour ces pirates.de plus, je n’ai aucune leçon à donner aux médiocres et mon nom je le reserve au jour j.

    ===============================
    Le cas de notre jeune frère Mohamed Babanadjar a servi à un certain moment de fonds de commerce à certains politicards. Aujourd’hui, ils n’ont plus besoin de lui. Heureusement que notre population de Ghardaïa a ouvert les yeux sur ces manoeuvres de basse boulitique. Mohamed sera défendu par les Algériennes et Algériens dignes, comme l’a été hier notre frère Belmouhoub.
    Merci, cher compatriote pour votre franche et pertinente réaction.
    Salah-Eddine




    0
  • S;H
    29 octobre 2011 at 15 h 11 min - Reply

    Je suis consterné par cette affaire qui ne trouve pas d’épilogue. Je suis sidéré que le parti (je n’ose même pas prononcer le nom)auquel appartenait ce jeune militant n’a rien fait pour trouver une issue favorable à cette injustice de trop. Ce parti qui sombre dans le coma depuis des années y compris dans ses fiefs traditionnels va bientôt rendre l’âme à cause d’une caste de privilégiés et de vautours qui tournent autour. Di ddiq id itsvan wargaz « c’est dans les épreuves que l’on reconnait les hommes » où sont ces hommes? Comment voulez que ce parti aura un ancrage national? J’arrête là je ne peux plus mes frères. Que des trahisons en trahisons. Ad yefk Rebbi talwit.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique