Édition du
23 July 2017

L’expression de l’Etat de droit selon Mr Karim JOUDI.

Mahmoud Hammana

Celle-ci est une transcription fidèle de l’ article publié sur la page facebook des »retraités algériens ».
Début de citation:
« Retraités Algériens
Fin de non recevoir du Ministre des Finance; Le gouvernement n’a pas les moyens, ne veut pas et ne peut pas rendre un peu de dignite a ses anciens.

Indexation des pensions sur le SNMG: Un amendement sur les retraites rejeté à l’APN
par Yazid Alilat

Le relèvement du niveau des retraites nécessite des potentialités financières importantes de la Caisse nationale des retraites (CNR), a indiqué, hier à l’APN, le premier argentier algérien, M. Karim Djoudi.

Il a estimé, alors qu’un amendement de la loi sur les retraites a été introduit par le parti des Travailleurs et soumis au vote, que le gouvernement est «très sensible» à la nécessité d’augmenter le pouvoir d’achat des retraités. «Les retraites obéissent aux régimes par répartition et sont gérées par la CNR, tandis que le budget de l’Etat n’intervient que pour les dépenses de solidarité nationale», a déclaré M. Djoudi à des journalistes, après le vote sur l’amendement. L’amendement a été introduit par M. Ali Brahimi, député du PT pour la wilaya de Bouira, selon lequel l’Etat doit «assurer à tout retraité, dépourvu d’autres ressources, un seuil minimum de retraite équivalent au salaire national minimum garanti», revu en hausse récemment à 18.000 DA.

Pour M. Brahimi, cet amendement n’engendre que 2,5 milliards de DA de dépenses supplémentaires pour le Trésor. Mais M. Djoudi restait ferme : «il faudrait que la CNR dégage les ressources nécessaires pour pouvoir faire une telle augmentation». «Il y a des propositions (relatives à l’augmentation des retraites) qui sont en train de se profiler, et il va y avoir un arbitrage à un moment donné», a assuré M. Djoudi, qui a rappelé que le groupe de travail chargé de ce dossier à l’issue de la dernière tripartite, poursuivait ses travaux. «Lorsque nous avons un budget de fonctionnement de 4.600 milliards de DA, nous faisons face à une dépense récurrente qui nécessite un regard attentif pour qu’elle n’augmente pas trop fortement», a-t-il prévenu. Mais pour les députés PT, Brahimi et Tarek Mira de Béjaia, «aujourd’hui, l’APN a été le théâtre d’un scandale inédit survenu à propos de l’amendement 71 bis-7 nouveau». Ce projet d’amendement a été introduit par le député Ali Brahimi en vue de faire relever par le Trésor public, les pensions de retraite les plus basses pour les porter au niveau du Snmg (Salaire national minimum garanti). L’amendement visait à rétablir un ancien droit acquis, consacré par la loi 83/12 du 2 juillet 1983 qui stipulait que la pension de retraite ne saurait être inférieure au Snmg, indique un communiqué de ces deux députés. A l’heure actuelle, 546.000 retraités (chiffre CNR) ne perçoivent que 75 % du Snmg, soit 11.250 DA. Le rétablissement de l’ancien droit, tel qu’avancé par l’amendement, ne coûtera au Trésor public que 2.510.600.000 DA, précise le communiqué transmis à la rédaction. Selon ce communiqué, le vote sur l’amendement de ce projet aurait été «détourné» par le président de l’APN, M. Abdelaziz Ziari. «Alors que cet amendement recueillait visiblement, et à deux reprises, la majorité des voix venant de tous bords politiques, le président annonçait le contraire», indiquent Tarek Mira et Ali Brahimi, ajoutant que la demande d’un troisième «décompte pour trancher le litige a été arbitrairement refusée». La proposition de relèvement des nivaux des retraites «a donc fait les frais de l’arbitraire manifeste du président de l’APN», affirment-ils. Le PT a voté contre le projet de loi de finances 2012. » Fin de citation.

 

La sentence du ministre des finances,qui se veut préoccupé par le déficit budgétaire de l’Etat qu’une éventuelle augmentation des retraites entrainerait ,prononcée à l’encontre des retraités coincide avec la décision prise unilatéralement par le DGSN,le général HAMEL,il y a deux jours d’attribuer une prime de fin de stage de huit millions de centimes à chaque diplomé de la future promotion des agents de l’ordre actuellement en formation.Sans commentaire.
Pour nous les retraités,et après tout ce que nous avons enduré d’humiliations à tous les échelons de Sidi Said à Karim JOUDI en passant par OUYIAHIA,il ne nous reste plus qu’à compter sur une intervention de l’OTAN pour nous rendre justice.


Nombre de lectures : 3928
11 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • HAMMANA
    4 novembre 2011 at 22 h 51 min - Reply

    L’histoire retiendra qu’à défaut de pouvoir face aux généraux,entre autres Mr HAMEL DGSN ,pour lui rappeler que les décisions qu’il est en train de prendre unilatérallement mettent en cause la crédibilié des institutions de l’Etat(APN-Gouvernement-UGTA),notre vaillant ministre des finances et son excellence le président de l’APN se sont montrés pour une fois au moins solidaires pour réaliser la prouesse de débouter les retraités d’une augmentation qui équivaut à ce que gaspille un des barons du système en une seule nuit dans un casino.
    Puisque le ministre des finances impute l’augmentation des pensions aux ressources que doit dégager les caisses de retraite,pourquoi le ministre du travail s’est-il permis en 2008 de reviser à la baisse le taux de douze pour cent proposé par le DG de la CNR pour le ramener à cinq pour cent seulement?Est-il question dans ce cas d’etre plus royaliste que le roi?
    Cette décision historique rendue aprés deux mois de gestations est susceptible d’etre portée dans les manuels scolaires pour etre enseignée aux futures générations comme un acte de bravoure.
    Pour terminer,qu’il me soit permis de saluer au passage le député du PT pour avoir été le seul à se rappeler que dans un pays qu’on appelle l’algérie vivent des indigents assimilés à une tare par le système de toutes les forfaitures.




    0
  • Hoocine
    4 novembre 2011 at 23 h 40 min - Reply

    Le ministre des finances s`est prononce sur un amendement que 2 deputes ont voulu inserer pour relever les retraites inferieures au smig,relever l`allocation servie aux handicapes et enfin creer une allocation de chomage.Le ministre des finances a pitie des retraites,mais il refuse de faire l`effort au motif que cet amendement affaiblirait la capacite de la CNR a faire face a ses obligations. Le Ministre des finances a de lui meme fait une genereuse donation aux importateurs fraudeurs en reduisant les amendes de 100%.En fait,il a deja offert avec son chef Ouyahia et leur faire valoir Sidi said des milliards de Da au patronat lors de la tripartite.Si les retraites sont inoffensifs,que ces messieurs se rappellent que les moyens de nuisances sont nombreux et que celui qui fera mal a leurs partis politiques c`est l`urne et ils doivent comprendrent que sur ce point les retraites sont majoritaires avec leurs familles. Le Fln ,Le Rnd et Hamas constateront aux prochaines elections. Que ces messieurs se rappellent que l`adage dit rira bien qui rira le dernier.




    0
  • HAMMANA
    6 novembre 2011 at 11 h 51 min - Reply

    Ceci est un SOS!

    Maintenant que les autorités viennent de nous faire expréssément connaitre que nous les retraités nous avons plus rien à espérer et que leur attitude ne permet plus d’entrevoir d’issue à notre calvaire ni à moyen ni à long terme,notre réaction doit etre instantanée et conséquente eu egard au peu de cas qu’elles se font de nous en nous comdamnant à vivre ainsi définitivement dans la misère.
    En effet,un appel est lancé à l’intention de tous les retraités pour boycotter les élections futures et d’instruire à cet effet leurs familles,leurs amis et leurs proches et ce,en guise de représailles et en tant qu’ultime contrainte pour nous faire entendre.
    Les aimables lecteurs du quotidien d’algérie aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du territoir national sont invités à manifester leur solidarité vis-à-vis de leurs compatriotes en s’implicant davantage dans ce combat que nous sommes en train de livrer et qui est aussi celui pour la démocratie qui est l’aspiration de tout le peuple algérien,lesquels ne doivent pas perdre de vue que s’ils observent aujourd’hui la neutralité pour quelques raisons qu’elle soient risqueront de se trouver à leur tour dans une situation plus dramatique que la notre,le mépris du système touchant tout le monde.
    Notre communauté à l’étranger est sollicitée pour servir de relai avec les ONG et les médias internationaux afin de sensibiiiser l’opinion publique internationale à ce que nous endurons car la situation va de mlal en pis au vu de ce que le gouvernement trame à notre endroit.
    La mobilisation doit etre donc générale pour ne pas lui laisser de répit.
    Les grèves doivent se poursuivre en parallèle afin que la pression soit maintenue jusqu’à ce qu’il cède et à nos revendications et aux aspirations légitimes de tout un peuple pris en otage depuis soixante ans.
    Notre communauté à l’étranger est tenue par mesure de solidarité à assurer une large diffusion de cet appel car c’est justement dans de pareilles circonstances que le civisme touve toute son expression.
    Merci à tous et à toutes.




    0
  • Kader
    7 novembre 2011 at 1 h 00 min - Reply

    Outre le fait évident que les retraités n’ont plus aucune « capacité de nuisance », ils cumulent plusieurs handicaps.
    1/ Il y a ceux qui ont cotisé durant 32 années ou plus et ceux qui ont moins d’années de cotisation.
    2/Il y a aussi ceux qui ont pris leur retraite il y a longtemps et ceux qui sont sortis plus récemment.
    3/Ils regroupent toutes les catégories professionnelles : du « smigard ou smicard » au diplômé de l’enseignement supérieur (qui n’a pas été nommé par décret).
    C’est pour toutes ces raisons qu’un taux d’augmentation appliqué à tous, constituerait une injustice. L’idéal serait que tout retraité qui a cotisé pendant 32 années ou plus, perçoive une pension égale à 80 % de son salaire d’activité actuel, l’Etat se chargeant d’accorder aux petites pensions des compléments de retraite comme cela se fait ailleurs.
    Ainsi, un « smigard » percevrait une pension égale à 80 % du SNMG actuel, soit 14400 DA, quelle que soit l’année de sa mise à la retraite.
    Mes homologues ingénieurs en activité perçoivent un salaire net de 60000 DA. Ma pension serait de 48000 DA si l’Etat avait accordé les mêmes augmentations aux travailleurs et aux retraités. Avec les 3% ou 5% annuels, ma pension a atteint péniblement la somme de 25500 DA sans la prime de la femme au foyer parce que je suis veuf depuis peu. Soit un manque à gagner de 22500 DA ! Je n’aurai jamais une telle augmentation ! Heureusement que je me suis remis au travail dans le privé ; pendant combien de temps encore ? Combien de retraités sont encore en mesure de travailler ?
    Je demande alors à nos honorables députés de proposer une loi qui légaliserait l’ euthanasie afin que nous puissions mourir dans la dignité, le jour où nous n’aurons plus la force de travailler.




    0
  • HAMMANA
    7 novembre 2011 at 14 h 57 min - Reply

    A Mr KADER,
    Légaliser l’euthanasie est l’apanage des Etats de droit qui,après avoir tout fait pour améliorer le quotidien des classes les plus démunies(handicapés-retraités),n’acceptent pas(et c’est aussi une autre forme de solidarité meme s’il s’agit d’une mesure qui va à contresens de la religion)de voir souffrir ceux et celles qui ont tout donné pour la nation.
    Nos députés ne sont capables ni de l’une ni de l’autre mesure tout simplement par ce qu’ils n’ont qu’une seule idée en tete:Plébisciter les lois.
    Des députés qui acceptent de travailler sous la contrainte d’une disposition constitutionnelle stipulant qu’en cas d’un second rejet des projets de lois,c’est le parlement qui serait dissous,ne sont pas dignes de ce nom et je ne m’attends pas à ce qu’ils me défendent contre les abus de l’administration.
    Le système ferme l’oeil sur tous leurs dépassements en contrepartie de leur part d’avaliser les lois qui leur sont soumises meme contraires à l’intéret du pays.
    C’est pourquoi,en publiant mon appel je l’ai fais à l’adresse de mes compatriotes pour nous prendre en charge nous memes et non à l’adresse des élus qui ne peuvent honorer leur statut pour la simple raison qu’il s’agit de fonctionnaires aux services du gouvernement et non de sénateurs.




    0
  • abdelkader
    8 novembre 2011 at 18 h 50 min - Reply

    une seul question pour mr.le ministre des finances pourquoi tout achernement pour nous les retraites que vous voyez que nous allons vides la caisse nationale et le tresor d’algerie soit disant de votre poche pourquoi ne pas faire l’obstacle devant devant la ministre de chteh ou redih (culturel) et les festival de perte d’argent pour les musiciens d’autres pays invite .la vous fermer les yeux car vous vous reguisser de la danse et de voir de belle femme en robe de soiree de misere les retraites guaspillent beaucoup pour leurs couffins vides qui sont poursuivit par la sonelgaz et le loyer les medicaments et la misere nous feront une chose entre vous et les retraites ne nous donner rien sauf notre pension mais a condition que vous nous enlevez trois cas le loyer la sonelgaz et les traitement de medicament tous ça gratuit et prennez notre 40 pour cent pour vous et laissez nous tranquille ce pays a payer du sang pour que les algeriens vivent tranquilleet dans la joie entre eux. pourquoi les ancseignant les medecins toute categorie d’administration vous leurs avez accorder leurs demandes sauf les malheureux retraites non ah si encore houari boumediene etait encore en vie vous ne faite aucun sourire devant lui mais heureusement vous n’allez pas mourir sauf les mourrants sans les retraites vivez dans la rahafia et devant dieu vous serez en enfer inchaallah et nous les pauvres retraites nous serons au parasis inchaallah aujourd’hui vous etes responsables demain vous serez mendiants par un fils de chahid que ses droits sont dans l’eau




    0
  • abdelkaderderamchi
    9 novembre 2011 at 17 h 57 min - Reply

    inversons les roles des choses et des miseres sociales que les gouvernants soit a la place des retraités alors s’ils peuvent tenir une semaine comme nous ils auront droit de dire beaucoup de chose sur la tresorerie algerienne si un ministre est relevé de ses fonctions il devient malheureux plus que 100 retraités notre malheur a nous les retraités fait le bonheur des decideurs de la nation sans parlé du gaspillage par l’etat des sommes chiffrés en milliars de dinars et en dons pour les amis de tous les pays a nos dépens et ceux des salariés.a chaque fois quand les problemes sont évoqués pour les reglés a travers la tripartite ou autres apn ect.le gouvernement crie a la faillite de la c.n.r du tresor et de toutes les crises memes celles qui ne nous concernent pas.




    0
  • Kader
    10 novembre 2011 at 18 h 39 min - Reply

    A M.Hammana.
    Dans les deux dernières lignes de mon commentaire, je ne parlais pas sérieusement ; c’était de l’ironie, de la « sokhriya ». Il ne fallait pas lire ce passage au premier degré.Pour les moyens de lutte que vous proposez, je suis parfaitement d’accord avec vous. J’en ai déjà parlé à de nombreux compagnons de misère. L’Algérie est le seul pays où un cadre, une dizaine d’années après sa mise à la retraite, perçoit une pension égale au salaire d’une femme de ménage m’a dit ce matin un retraité.




    0
  • HAMMANA
    11 novembre 2011 at 8 h 23 min - Reply

    Entendu,Mr Kader.

    Toutefois,je tiens à préciser que j’ai lu votre commentaire à l’endroit et non à l’envers et qu’en parlant d’euthanasie,je l’ai fais dans l’intention de démontrer l’incapacité de nos députés à gérer quoique ce soit et qu’il sont là tout juste pour lever la main en signe d’approbation des lois au lieu de les discuter.
    Amicalement,




    0
  • kamal fils de chahid
    15 novembre 2011 at 22 h 02 min - Reply

    toujours sur la retraite ,je tiens a remercier et a soutenir mrhammana ,mr cader , mon frer abbdelkader vous aver evoquer les retraites de tous les categorie du travaille mais une fonction n’a pas etais evoquer c’est celle des agricuteurs ses pauvre gens qui on faits nourir tous les algeriens sans exceptions ils ont travailler tres dur faisant face au intemperis froid, soleil torride, pluis ,neges , en epargnants plus de 15 millard de dollards a l’etat de la facture d’importation par an ,et voila qu’ils se retrouvent a des retraites de misere allant de 3 et4 milles dinars la retraite la plus haute et de 11250dinars c’est honteux alors que messieur les decideurs sortent generalement avec des retraites d’orer qui depasse parfois les 150 milles dinars (15 millions) de centime sans compter les voles et les pillages qu’on fais durant leur service , et encore ceux qui est vraiment chocant c’est que on les traite de sou hommes c’est comme si ces agriculteurs et felleh son des esclaves ou des etranger a ce pays je vvoudrais ajouter une autre chose que bc d’algeriens ne le savent pas ,, c’est que les soient disant sauveur du pays du colonialisme en 1962 ils ont henvahi tous les belles villas pour ensuite voter une loi en leur avantageant de payer leur villa et logement a un dinars symbolique alors que les veuve de chouhadats elles etaient placer comme femme de menages dans des socité et meme chez eux quant a leur logemment biensur si elles ont eu ,elles n’ont eu que 40 pc de degrevemment le monde a l’envers comme le dis un dicton arabe eli mate mat hakou il faux pas attendre un miracle des ces gens et cette etat ils ont commencer par trahir leur compagnons de djihade , et installer wlades algoumiya wal harka dans des poste clé des administrations makhdou3a ma zman wakilhoum allah ibn chahid retraiter dans la filliere agricole




    0
  • amimoh
    1 décembre 2011 at 19 h 15 min - Reply

    Bonsoir les amis,
    je partage entièrement l’avis du frère HAMMANA, bientôt il y aura des élections, montrant leur ce que peuvent et savent faire les « vieux » quand ils s’y mettent. Nous n’allons pas nous contenter de boycotter mais nous ferons des campagnes très larges autour de nos familles respectives, nos amis, nos voisins, les anciens collègues, etc… Commençons cette campagne dès maintenant, « déshabillons-les »!!!




    0
  • Congrès du Changement Démocratique