Édition du
24 March 2017

عاجل: مواطن جزائري من ورقلة مختطف منذ 46 يوم URGENT : Un citoyen de Ouargla kidnappé et disparu depuis 46 jours !!!!


أُعلِمَت خلية حقوق الإنسان بجبهة التغيير الوطني بحالة إيقاف وإختطاف أخرى لمواطن جزائري من ولاية ورقلة، وذلك خارج أي إطار قانوني. وقد بلّغ شقيق الضحية، في رسالة وجهها إلى رابطة حقوق الإنسان، أن السيد عبد القادر حمداوي ، المولود ب30 أفريل 1987 ببلدية رويسات (ورقلة) والقاطن بها، تم إيقافه في ال27 من شهر سبتمبر الفارط على الساعة الثالثة زوالا  وهو في  بيت جدته المتواجد بحي Hadeb ببلدية رويسات. مختطفو السيد حمداوي، الذين كانوا في هيئة مدنية و على متن سيارة  من نوع « 4×4« ، علامة نيسان، قدموا أنفسهم على أنهم من الشرطة.

في غياب أي معلومة موثوقة عن مرتكبي الإعتقال الفعليين أو عن مكان تواجد السيد حمداوي،  لجأت عائلته إلى  وكيل الجمهورية بمحكمة ورقلة ال4 من شهر أكتوبر الفارط ، ليعلمهم هذا الأخير بأن القضية حولت إلى محكمة شراقة، دون ذكر أي سبب لهذا الإعتقال. إثر هذا، توجه شقيق السيد حمداوي إلى محكمة شراقة في ال 16 من نفس الشهر ، وكم كانت الصدمة شديدة حين أخبره وكيل نيابتها بأنه لا يعلم شيئاً عن هذه القضية. ومنذ ذلك التاريخ، وشقيق عبد القادر حمداوي في جحيم ، يُقذَف به بين هاتين المحكمتين، ليسمع فيهما كل مرة تفس الأجوبة. وضلت عائلة حمداوي هكذا، دون أي علم بما آل إليه ابنها منذ 46 يوم.

 أمام هذا، إننا نعلن إصرارنا على إيصال حقيقة هذا الإعتقال والإختطاف دون وجه حق، لما يزيد عن شهر و نصف شهر،  إلى مختلف منظمات حقوق الإنسان غير الحكومية و إلى الإعلام، في الداخل و الخارج. كما ندين بكل قوة هذه الممارسات المافيوية، ونؤكد على أننا لن نتوانأ في بذل كل جهدنا لفضح هذه التجاوزات الخطيرة للقانون ولحقوق المواطن والإنسان أمام الرأي العام والمؤسسات الدولية لحقوق الإنسان، حتى سقوط قانون الغاب و أساليب العصابات التي باتت تعثو في وطننا.

 

الخلية المكلفة بحقوق الإنسان

جبهة التغيير الوطني

الجزائر العاصمة 11 نوفمبر/تشرين الثاني 2011

 

===============================================================

La cellule des droits de l’homme du Front du Changement National vient d’être informée d’un cas d’arrestation et de disparition d’un citoyen de Ouargla, en dehors des voies judiciaires légales.

En effet, selon une lettre adressée par le frère de la victime à la ligue des droits de l’Homme, il est signalé que Mr Hamdaoui Abdelkader, né le 30 avril 1987 à Rouissat (Ouargla) et demeurant dans la même localité a été arrêté le 27 septembre 2011 à 15h au domicile de sa grand-mère situé au quartier Hadeb de la localité de Rouissat par des civils se présentant comme étant des policiers venus à bord de véhicules 4X4 de marque Nissan.

Devant l’absence de toute information fiable sur les véritables auteurs de l’arrestation et de sa localisation, sa famille a entrepris des démarches auprès du procureur du tribunal de Ouargla le 04 octobre 2011 qui l’informa que l’affaire avait été transférée  au tribunal de Cheraga, sans préciser  les motifs de l’arrestation. Son frère se déplacera vers ce dernier tribunal le 16 octobre 2011 et quelle fut sa surprise d’entendre dire de la part du procureur de cette juridiction qu’il ignorait tout de cette affaire!!! Il sera ainsi balloté à plusieurs reprises entre les deux juridictions, pour entendre toujours les mêmes réponses.

La famille Hamdaoui  est sans nouvelles de son fils depuis 46 jours.

Nous tenons à informer les ONG des droits de l’homme ainsi que la presse de ce nouveau cas d’enlévement d’un citoyen et de sa disparition depuis un mois et demi.

Nous tenons à dénoncer ces pratiques de barbouzes et restons mobilisés afin que l’opinion publique ainsi que les institutions internationales des Droits de l’Homme soient informées et que toute la lumière soit faite sur cette énième barbouzerie.

La cellule chargée des Droits de l’Homme.

Front du Changement National.

Alger le 11 novembre 2011


Nombre de lectures : 2189
6 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • URGENT : Un citoyen de Ouargla kidnappé et disparu depuis 46 jours !!!!
    11 novembre 2011 at 18 h 55 min - Reply

    […] LE QUOTIDIEN D’ALGERIE Tags: citoyen, depuis, disparu, jours, kidnappé, Ouargla, URGENT […]




    0
  • salem
    11 novembre 2011 at 18 h 56 min - Reply

    Tant que demeure le duo toufik bouteflika au pouvoir ,les kidnappings des algeriens ne s’arretera.Ses deux personnes en pris un pays et un peuple en otage.Ce sont de veritables chefs terroristes,e sont la malédiction des algeriens…leurs disparition serait une veritable bouffée d’oxygene et un grand soulagement pour tout les peuple de la régions.




    0
  • soltane
    11 novembre 2011 at 20 h 04 min - Reply

    Il faut que le peuple algerien sache que ce systeme est une menace pour tout les aleriens un par un,soit tu te mis a genou ou il t’ecrase.Les algriens ne connaitront jamis le sens du bonheur sous ce systeme lache,ignorant et une fabrique de malheurs.




    0
  • mohand ibn echahid
    12 novembre 2011 at 0 h 51 min - Reply

    Salam Azul Si la samaha Allah il arrive un malheur a ce jeune, le seul responsable c la maffia DRS vs portez l´entier resposabilite pr la torture et la disparition vs serez poursuivi pr crime de guerre, Vs etes des lache ni + ni – sans etat d´ame vs le payerai vs enfants aussi




    0
  • elforkan
    12 novembre 2011 at 7 h 41 min - Reply

    « Un citoyen de Ouargla kidnappé et disparu depuis 46 jours » !!!!!!!!!!!
    C’est peu comme information pour nous permettre d’émettre une opinion objective, honnéte et juste au sujet de ce kidnapping; le régime algérien, on le connait, capable de tout, mais le kiddnappé, on sait absolument rien à son sujet , est-il militant des droits de l’homme? un islamiste? un démocrate? un simple citoyen ? un repris de justice….

    ======================================================

    C’est un Algérien, enlevé sans mandat d’arrêt par de prétendus policiers et dont sa famille est sans nouvelles depuis 47 jours à la date d’aujourd’hui.Doit-on prendre position ou se taire en fonction de l’étiquette politique (« démocrate », « islamiste », « khobziste »….)? Même le repris de justice a droit d’être respecté dans sa dignité d’être humain!C’est ce qui fait la différence entre Etat de droit et Etat de non-droit.
    Quelque soit le « délit » ou le « crime » commis, on applique la loi et rien que la loi. Dans un Etat qui respecte la loi, les auteurs de l’arrestation s’identifient et agissent sur ordre de la justice, le lieu de garde à vue est localisé et les délais de garde à vue sont respectés. Ils ne dépassent pas 12 jours dans le cadre de leur loi dite « anti-terroriste » de notre république bananière. Ce compatriote a disparu depuis 47 jours. Trouvez-vous cela normal? Dans quel « Etat » sommes-nous, si « Etat » il y a?
    Salah-Eddine SIDHOUM




    0
  • elforkan
    12 novembre 2011 at 11 h 24 min - Reply

    @ monsieur Salah eddine Sidhoum (merci de votre remarque)
    « Ce compatriote a disparu depuis 47 jours. Trouvez-vous cela normal? »
    non pas normal du tout même s’il s’agirait d’un repris de justice quoique à je douterai fort qu’il puisse s’agir d’un repris de justice, ce genre d’individus chez nous, on ne les kiddnappape pas ((ils kidnappent!!)), ils jouissent d’une totale liberté,ils sont honorés ,très bien considérés, et comment…. on a besoin de leur service le cas échéant !




    0
  • Congrès du Changement Démocratique