Édition du
20 August 2017

Médias: Pourquoi la CNAS veut étrangler financièrement El Watan ?

le 22.01.12 | 18h42
Le pouvoir s’acharne contre El Watan. Après un harcèlement judiciaire pendant de longues années, notre quotidien fait l’objet d’une pression d’une autre nature. Cette fois-ci, elle est venue de la caisse nationale d’assurances sociales.

Cette dernière vient en effet de notifier à la direction du journal un redressement fiscal de 22 milliards de centimes (2,2 millions d’euros).
Veut-on étrangler le journal ? La CNAS a-t-elle été instrumentalisée pour affaiblir El Watan ? Cherche-t-on à faire taire El Watan ? Le journal qui toujours été en règle avec cet organisme s’interroge légitimement sur « les vrais mobiles de cette brutale démarche» de la CNAS.
El Watan s’élève énergiquement contre une telle pratique.

Communiqué d’El Watan

C’est avec stupeur, indignation et inquiétude que le quotidien El Watan a pris connaissance d’une correspondance de la CNAS qui lui réclame une somme aussi faramineuse que fantaisiste de 221 084 409,75 DA (22 milliards de centimes) due, selon l’organisme, à des impayés de cotisations sociales de ses collaborateurs et pigistes sur sept années (2005-2011).

La même démarche a été faite, il y a deux ans, par la CNAS en direction de plusieurs journaux nationaux. L’organisme et son ministre de tutelle – qui a pris l’engagement qu’une telle erreur ne se reproduirait plus – se sont rétractés suite aux réclamations des éditeurs. Ces derniers ont démontré que le recours à des collaborateurs et à des pigistes est une pratique universelle.

La plupart des médias nationaux les sollicitent généralement en appui au travail des journalistes permanents. Ils interviennent épisodiquement sur un thème particulier ou spécialisé et leur rémunération est fixée par le biais d’une convention qui établit un prélèvement de 10% au titre de l’IRG.

Comme ils ne sont ni permanents ni salariés et qu’ils travaillent la plupart du temps ailleurs, ils ne sont pas assujettis aux cotisation sociales du journal qui sollicite leurs services. Ils ne peuvent être éligibles deux fois aux cotisations sociales. La CNAS ignore-t-elle cela ?

Pourquoi se met-elle à contre-courant de la loi ? De plus, El Watan ne recourt que très peu aux collaborateurs et aux pigistes. Le journal fonctionne essentiellement avec des travailleurs permanents au nombre de 230 et verse à la CNAS 4 millions de dinars mensuellement au titre des cotisations sociales. Depuis sa création, le quotidien El Watan a toujours été en règle avec cet organisme comme il l’est au demeurant avec l’ensemble des autres institutions étatiques, parmi elles la Direction des grandes entreprises (DGE) qui l’a félicité pour le sérieux de sa relation avec les services fiscaux.

Légitimement, El Watan s’interroge sur les vrais mobiles de cette démarche aussi inattendue que brutale de la CNAS qui intervient dans un contexte politique très particulier. L’organisme a-t-il été instrumentalisé par une quelconque autorité pour affaiblir le journal et l’empêcher de jouer un rôle d’information et d’éclairage sur les véritables enjeux des rendez-vous politiques à venir ? Le journal pourrait le penser si la CNAS ne revenait pas à la raison sur son injuste et dangereuse réclamation, laquelle est en mesure d’étrangler financièrement quotidien et l’amener carrément à disparaître. Tous les autres médias du pays recourant aux services des collaborateurs et pigistes pourraient subir le même sort.

Pour l’heure, El Watan s’élève énergiquement contre une telle pratique qui n’honore pas l’idée généreuse que se font généralement les citoyens de cette institution qu’est la CNAS .

Le conseil d’administration de la SPA El Watan
Elwatan.com


Nombre de lectures : 6934
19 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • elforkan
    22 janvier 2012 at 19 h 36 min - Reply

    « Le pouvoir s’acharne contre El Watan »

    C’est de l’INGRATITUDE ! malgré tous les services qu’il a rendu au pouvoir, sa servilité , son leche-bottisme et voilà le sort qu’on réserve à ce pauvre PAPIER: sa disparition !
    Rendre des services est une chose et s’acquitter de ses obligations envers des organismes tel la CNAS ou le service des impôts, en est une AUTRE ! c’est parce que vous applaudissez à chaque discours de Bouteflika que le boulanger ou le marchand de légumes va vous donner du pain ou des légumes GRATIS !!!




    0
  • rak
    22 janvier 2012 at 19 h 45 min - Reply

    Salam, azul, bsr les ami(e)s

    C’est malheureusement dans l’ordre normal des choses quand  » el laab hmida wa el recham hmida » comme le dit si bien l’adage populaire.
    ils font et defont les lois, les appliquent et les violent quand ca les arrange.
    El watan qui est malgré parfois ses agarements reste l’un des journaux les plus professionel de la presse ecrite chez nous doit j’esper apres cette eniemme coup fourré des beggarines qui nous gouvernent choisir son camp une bonne fois pour toutes et se mettre a jamais du coté du peuple et advienne que pourra, car il faut pas oublier que l’un des arguments alibi que presente le pouvoir mafieux et clepocratre d’alger a la face du monde pour dire que la democratie est installée chez nous car nous avons la « presse la plus libre du monde arabe »
    soutien indefectible a el watan face a tout ces « kerchistes » qui nous gouvernent

    Cordialement




    0
  • sharif hussein
    22 janvier 2012 at 20 h 46 min - Reply

    ⴰⵣⵓⵍ ⴼⵍⵍⴻⵏ,ⴰⵙⴳⴳⵯⵙ ⴰⵎⴰⵢⵏⵓ ⴰⵎⴳⴳⴰⵣ ⴷ ⵜⵉⵎⵏⵙⵉⵡⵉⵏ,

    C’est le meme procédé utilisé par le makhzen,il ya 2 ans,pour contraindre à la faillite le « journal hebdomadaire » connu pour ne pas respecter aucune ligne rouge.
    Il faut reconnaitre que Elwatan est particulierement audacieux et surtout ces dérniers mois.Toutefois une ligne rouge de la DRS concernant le sahara marocain l’a toujours respécté.A l’instar des autres quotidiens sans exception,Elwatan a continué depuis toujours à fournir à ses lecteurs la seule version mensongère de la DRS.Attitude compréhensible d’ailleurs:on ne peut pas demander à Elwatan de faire hara-kiri encourant l’objéctivité coute que coute.
    ⵜⴰⵏⵎⵎⵉⵔⵜ.




    0
  • Larbi Anti-DRS
    22 janvier 2012 at 23 h 25 min - Reply

    @Sharif Hussein,

    El-Watan et son directeur peuvent etre assimiler a Radio des milles colines au Ruwanda. Il a beneficier des largesses du DRS et il a bien eu sa part de la richesse des Algeriens sans leurs consentement. Tels tous les journaux « Algerien » a part la Nation. Tel les « entrepreneurs » a la Cevital, Khelifa et autres.

    Mais de la a essayer de tous melanger, ca c’est la Harira, c’est special Marrocain. Dire que le Sahara Occidental est Marrocain, c’est faux, il n’est pas est ne le sera jamais. Le Sahara est pour les Sahraoui qui veulent vivrent librement et pas en tant qu’esclaves. Si vous vous accepter l’esclavagisme et vous pret a rester esclave c’est votre droit, mais n’obliger pas les autres a le rester.
    Vive la liberte’ pour tous le monde, sans DRS et sans Roi des esclaves.




    0
  • hamid
    23 janvier 2012 at 10 h 56 min - Reply

    Sans doute c’est le plus grand quotidien algérien de la presse écrite francophone, cela, il va de même, et compte tenu de ces dépassement fantaisistes de la CNAS; il en deumeurt pas moins, la dictature est toujours présente,ces revendications récentes de la cnas sont inacceptable! son laisser aller depuis 2005 est une preuve de l’incompétence de cet organe corrompu,
    comme disait l’autre mieux s’attaquer aux dictateurs d’huile et sucre ainsi café eau minéral etc…
    qu’à la liberté d’expression qui fait évoluer les mentalité
    Tous mOn soutien a ce grand journal.




    0
  • Hocine
    23 janvier 2012 at 13 h 27 min - Reply

    Quand l’alliance ne repose pas sur des bases saines on finira toujours par être lâche




    0
  • farid beo
    23 janvier 2012 at 14 h 00 min - Reply

    El watan c’est la voix de son maitre (pathé marconi )

    Le pouvoir ne l’as pas encore laché , il est encore utile pour les sales besognes , pour preuve regarder le nombre de pages de publicité qu’il s’accapare .

    Il fait comme Israel , se prendre tjrs pour une victime , ça rapporte




    0
    • alami
      2 février 2012 at 8 h 34 min - Reply

      bien dit , et ça s’appelle aussi vouloir le beurre et l’argent du beurre . Mr El Watan fa9ou !




      0
  • EL HASSI
    23 janvier 2012 at 15 h 28 min - Reply

    YA LA CNAS DE SI TAYEB LOUH,

    Il ne faut pas passé par 36 chemins pour connaitre le commandaire de ce procédé de chantage caractérisési elwazir TABEB LOUH en l’occurence, contre notre valeureux et nationaliste journal qui dit toujours vrai. Nous resterons toujours fidéle à lui jusqu’à l’étérnité.

    Mais il ya anguille sous roche ya si elwazir, car du moment que c’est ainsi, et si la direction générale de sonatrach votre complice de toujours,nous l’incitons à vous demander le remboursement des centaines de milliers de milliards de dinars des medicaments qu’elle achete pour ses unités à travers le pays et pour les regions sonatrach du sud et qu’elle ne les rembourse pas auprés de la CNAS de si elwazir et ce depuis les années quatre vingt dix ????

    Pour ce cas, nous remettrons bientot le scandaleux dossier complet et affolant à notre cher quotidien EL WATAN pour son traitement. Parole de travailleurs de sonatrach mahgourine par la CNAS.
    Cordialement votre EL WATAN et lecteurs du LQA.




    0
  • Rih ma ykisekch
    23 janvier 2012 at 17 h 04 min - Reply

    Elwatan des généraux veut se refaire une virginité politique et « accuse » le pouvoir « des mêmes généraux » de pratiques anti-démocratiques, après vingt ans de magouilles « journaleuses » et de bourrage de crânes avec les exploits de la guerre contre l’islam barbare « des algériens » veut nous faire gober ca!!! basta
    quand on applaudit l’arrêt de la démocratie « sous tous les prétextes » on vient pas chialer après vingt quand-même!! quand en vit de la charité des despotes en fermant les yeux sur la souffrance de tout un peuple » a vos yeux qui ne mérite pas de choisir car il ne connait pas (slahou), au contraire ce peuple connait très bien (slahou) et tout simplement il ne vous croit pas…respectez au moins le peu d’intelligence qui nous reste!!! désolé les gars!! ce n’est votre combat, c’est le combat de vos victimes « je veux dire le combat des algériens »
    tous les journaux et les « pseudo journalistes » qui ont subsisté sous le règne de ce se régime ces vingt dernières années sont complices dans les malheurs de ce peuple, même chourouk et annahar vont les prochains jours nous jouer leurs comédies à la con!




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    23 janvier 2012 at 19 h 11 min - Reply

    Parce que EL WATAN dérande Pardi!
    Mais pourquoi la CNAS n’a-t-elle pas revendiqué le fameux  » j’Assumes  » de Sidhoum SAID, qui déplumé en vidant les caisses de la CNAS ?




    0
  • lalileche djamal
    23 janvier 2012 at 19 h 17 min - Reply

    j’ai écrit ce commentaire sur el-watan mais je crois que mes écrits sont indésirables chez eux ils ne me publient jamais,tant pis heureusement qu’il y a lqa.
    je leur ai écrit:
    publiez les dossiers de corruption des dirigeants,leurs scandales ainsi que les informations concernant leurs fortunes,celles de leurs enfants , épouses et proches et vous verrez qu’ils accourront tous a vos pieds pour vous régler ce problème en moins de temps qu’il faut pour le dire. a moins que?????
    COMPORTEZ VOUS EN 4EME POUVOIR!!!




    0
  • amine
    23 janvier 2012 at 22 h 55 min - Reply

    moi je conseil à el-watan de payer la facture « fissa3 ». bon, je pense que si chacun contribue ne serait-ce-que par une somme symbolique..je ne sais pas moi disant 10 dinars. Vu le nombre de citoyens algériens honnêtes et très reconnaissant au quotidien al-watan pour son service rendu à la nation (DRS) quoi..?? la nation c’est le DRS en algérie wala rani ralat?’ enfin bref..je pense que nous pourrons atteindre une somme assez significative. A cela, nous sollicitons le concours du directeur d’el-watan puisque c’est de son journal qu’il s’agit de participer à hauteur de quelque chose comme 350’000 euros que khalifa bank lui a versée en puisant dans les caisse des épargnants algériens et tiens..pourquoi pas aussi de l’argent que sidi-said de l’union généreuse des tambouristes algériens (ugta)
    a sorti de la CNAS pour les mettre chez khalifa pour que khalifa les verse au directeur d’al-watan pour qui lui donner maintenant payer la CNAS qui elle doit obéir aux ordres de la DRS qui tient toujours à museler le peuple algérien afin de préserver les privilèges qui sont les siens et éviter que le peuple se révolte un jour pour recouvrer ses droits les plus absolus et goûter à la vraie indépendance et à la démocratie comme il en existe sous d’autres cieux.




    0
    • amimoh
      29 janvier 2012 at 15 h 01 min - Reply

      Bravo, je suis de ton avis!!Ne nous laissons pas berner par ces pseudo-victimes. FIHA INNA




      0
  • BOUMATRAG
    25 janvier 2012 at 0 h 03 min - Reply

    C’est vrai la CNAS a raison car tous les journaux travaillent avec des correspondants sous payés et non assurés.J’étais moi même correspondant dans un journal et j’en connais un bout.80 pour cent des travailleurs de n importe quel journal sont des correspondants non déclarés.Dans un journal on ne trouve que le directeur ou 3 a 4 journalistes titulaires.Prenez un journal au hasard faites une en quette sur ceux qui signent les articles parus vous allez voir se seront des correspondants en noir.




    0
  • wahran
    25 janvier 2012 at 23 h 15 min - Reply

    moi je soutien el watan c’est mon journale,
    cordinalement et Abientôt mon journal el watan




    0
  • elforkan
    2 février 2012 at 9 h 50 min - Reply

    Attention ne soyons pas dupe ! cette affaire de la CNAS n’est qu’une mise en scène,son objectif est de nous faire croire qu’Elwatan , journal éradicateur,connu pour sa servilité au régime, est harcelé et qu’on veut éliminer parce qu’il ne dit que la VÉRITÉ; et tout ce que dira ce torchon dans les jours à venir ne seront que VÉRITÉ, parce qu’il est persécuté !!!!!
    Ne soyons pas dupe, Elwatan est toujours vivant, oui il vit toujours ,il fait ses tirages, et il vivra longtemps que vivra le régime auquel il est soumis !
    La mise en scène est tellement GROTESQUE qu’elle ne passera jamais !!




    0
  • farid beo
    2 février 2012 at 10 h 44 min - Reply

    @ELFORKAN

    je suis d’accord avec vous !!!!!
    c’est un torchon au service du pouvoir




    0
  • lalileche djamal
    2 février 2012 at 12 h 52 min - Reply

    Le pouvoir lui a fixé ses lignes rouges lorsque le 02 janvier 93 il fut suspendu pour violation de secret d’état pour avoir publié une information concernant le meurtre de 07 gendarmes a l’arme blanche a Laghouat.
    KOUL OUESKOUT!!!




    0
  • Congrès du Changement Démocratique