Home » Brèves » Hier à Alger: Le message de Clinton

Hier à Alger: Le message de Clinton

par Ghania Oukazi, Le Quotidien d’Oran, 26 février 2012

«Les Etats-Unis d’Amérique veulent participer au dialogue avec ces trois piliers pour observer et voir tous ces changements et tous ces progrès se produire».

C’est une des déclarations claires et précises que la secrétaire d’Etat américaine aux affaires étrangères a faites hier au niveau du siège de l’ambassade des Etats-Unis à Alger.

C’est à 16h15 qu’elle a fait son entrée à l’ambassade où l’attendait un grand nombre de journalistes mais aussi une dizaine de personnes qu’elle a présenté elle-même comme étant «les chefs de file de la société civile». Très jeunes dans leur grande majorité, ces «représentants de la société civile» semblent avoir été triés sur le volet et viennent d’horizons trés précis. Certains d’entre eux sont responsables de la mise en œuvre de programmes américains en Algérie comme celui initié dans le cadre du MEPI (Middle-Est partnariaship initiativ), ou du programme World Learning, ou alors du programme Strategy and manager d’Abu Dhabi. On retrouve aussi des responsables de sites Internet. Il y en avait deux en plus d’un étudiant qui en gérait un troisième. Les «chefs de file» comptaient aussi parmi eux deux avocates versées dit-on, dans le droit international et le droit des affaires, un enseignant universitaire et un directeur d’une école spécialisée.

Accompagnée entre autres de son assistant, Jeff Feltman, de son directeur de protocole Steve Simon et de l’ambassadeur américain à Alger, Henry Ensher, Hillary Clinton a fait son entrée dans une des salles de l’ambassade américaine, est allée directement serrer la main «aux chefs de file de la société civile», a pris des photos avec eux et s’est assise pour faire sa déclaration à la presse. Il est clair que les journalistes avaient été briffés avant son arrivée pour ne lui poser aucune question. Ce sont les agents de sécurité et du service d’ordre qui sont arrivés quelques jours avant elle directement de Washington pour préparer minutieusement son passage à Alger.

«Merci, a-t-elle dit à l’ambassadeur, pour m’avoir invitée à cette rencontre importante.» Elle s’adresse tout de suite à ses jeunes invités et leur lance «je suis très heureuse de rencontrer les chefs de file de la société civile et je suis très curieuse de vous entendre et vous écouter parler sur la création d’initiatives économiques, éducatives…».

«LE MESSAGE QUE JE VEUX PORTER EST TOUJOURS LE MEME»

Clinton fera savoir que «je suis à Alger pour des consultations avec les membres du gouvernement, les représentants du secteur privé que j’ai déjà rencontré tout à l’heure (hier à son arrivée ndlr) et pour dialoguer avec vous (les chefs de file de la société civile ndlr).» La secrétaire d’Etat américaine a indiqué que ses entretiens avec les représentants du secteur privé ont porté sur «le partenariat nord-africain et l’égalité des chances.» Elle rappelle qu’avant de venir à Alger, elle était en Tunisie et aujourd’hui, elle sera au Maroc. «Le message que je transmets est toujours le même,» a-t-elle souligné. «Le peuple maghrébin est aussi talentueux et travaille dur aussi comme tous les autres peuples dans le monde entier.» Elle pense ainsi que «ces peuples ont besoin et méritent aujourd’hui d’avoir l’opportunité de prendre des décisions eux-mêmes et des opportunités pour créer dont ils ont besoin.» Clinton a tenu à désigner les acteurs du changement en Algérie mais surtout les interlocuteurs que les Etats-Unis veulent avoir pour pouvoir suivre et juger le changement prescrit. «Je vois la société en ce 21ème siècle comme une société qui fonctionne en ressemblant à un tabouret à trois pieds,» a-t-elle commencé par dire à cet effet. «Je vois la société à travers trois piliers, le premier un gouvernement qui rend compte, qui est responsable et crée des opportunités pour la population, le deuxième pilier c’est un secteur privé brillant, dynamique et qui s’ouvre sur le monde pour créer des opportunités d’emplois pour la population, enfin le troisième pilier c’est la société civile qui travaille sans relâche pour créer les conditions de vie quotidienne aux citoyens.»

«LES ETATS-UNIS D’AMERIQUE VEULENT FAIRE PARTIE DE CE PROJET»

Tout un programme que la responsable américaine est venu dicter pour les 50 ans à venir. Elle affirmera ainsi qu’«il y a 50 ans, l’Algérie a eu son indépendance» et recommande que «pour les 50 ans à venir, l’Algérie doit occuper la place qui lui est réservée au sein des nations.» Elle veut a-t-elle souligné que «l’Algérie devienne une nation du progrès et de la paix sociale».

La secrétaire d’Etat américaine aux affaires étrangères a affirmé en conclusion que «les Etats-Unis d’Amérique veulent faire partie de ce projet.» Elle fait savoir alors que «les USA veulent participer au dialoguer au niveau de ces trois piliers, le gouvernement, le secteur privé et la société civile pour observer et voir tous ces changements et tous ces progrès se produire».

La feuille de route américaine est donc claire. Clinton l’a synthétisée en une ou deux phrases tout en prenant le soin de désigner les parties qui doivent la prendre en charge et la mettre en œuvre. Conscient des enjeux, des menaces et des intentions occidentales, le président de la république avait tenu à en annoncer la couleur à partir d’Arzew à l’occasion de la célébration du double anniversaire, la création de la l’UGTA et la nationalisation des hydrocarbures. «Une période sensible tant sur le plan interne qu’externe qui impose de composer avec ses exigences avec sagesse et sérénité (…),» a-t-il affirmé quand il a évoqué «une conjoncture internationale marquée des mutations politiques, des tensions sécuritaires, des crises économiques et des interventions étrangères.» Bouteflika avait jeudi dernier, attiré l’attention des Algériens sur le danger qui guette le pays. «La crédibilité de l’Algérie est dans la balance,» avait-il martelé en insistant sur «ceux qui regardent l’Algérie» en prévision des élections législatives mais aussi pour ce qui est des réformes politiques qu’il a lancé.

Hillary Clinton a démontré hier par des propos simples mais lourds de sens, que les interventions étrangères sont très présentes dans le monde arabe et qu’Alger n’y échappe pas. La feuille de route est la même puisqu’elle avoue «porter toujours le même message» à Alger, Tunis et Rabat et affirme que «les Etats-Unis veulent faire partie de ce projet.»



Nombre de lectures: 1504 Views

25 Reponses pour " Hier à Alger: Le message de Clinton "

  1. Quelqu’un pourrait-il nous donner les noms de ces « chefs de file de la société civile » sélectionnés par les américains pour parler à Clinton au nom de la société algérienne? Merci.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  2. riad dit :

    «les chefs de file de la société civile», plus par rapport à leur age « très jeunes » « échantillon représentatif » de la majorité du peuple algérien (75% de la population) … un autre message de Clinton qui ressemble a celui d’un médecin msf ancien ministre des AE français …

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  3. @Nassima Cherfati,

    La majorite’des « chefs de file de la societe’civile » trier sur le volet sont soit des agents directe du DRS ou des aspirants au recrutement par la CIA en Algerie. Sur, que parmis eux il n’y a avait pas de representant des Haragas, des collectif des chomeurs, aides aux cancereux, des ex-detenus des camps de concentrations, des etudiants des differentes universites, etc..
    Les USA ont le petrole et les services autours avec Halliburton, Bechtel, Texaco BP, et une multitude de societe’microscopique allant des serviette de toiletes aux agents de securites ( barbouzes de la us-navy et sud africains, et ex-legions etrangere francaise, aux societe’de catering), ils veulent plus et ils font pression sur les generaux genocidaires pour faire reviser la lois sur les hydrocarbures, c’est ce qu’ils ont obtenu. Point.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  4. Youssef dit :

    –texte revu & corrigé–

    « Au grand Gendarme, le grand morceau », la formule est toute trouvée par les Généraux mafieux. Le Gendarme américain s’est attribué la part du lion au Sahara, les Multinationales yankées ont les plus gros contrats pétroliers. Le « Régime militaire d’Alger est dans « l’Orbite américaine » depuis un certain temps déjà : Les Généraux servent les intérêts américains en particulier, et occidentaux en général, français notamment. Aujourd’hui l’Algérie des Généraux ne pèse pas sur la scène internationale, ne dérange pad Israël (le Gendarme de l’Occident au Proche-Orient ), ne fait presque rien en faveur des Palestiniens, n’a pas d’ambition nucléaire (contrat secret signé en 1993), bien plus la Junte criminelle fait tout pour r empêcher la paix et la construction d’un Grand ensemble maghrébin…
    Les Américains s’en fichent de l’humanité algérienne, des citoyens, ils ne regardent que leurs intérêts pétroliers et géostratégiques. Et ils n’ont d’autre interlocuteur que Le Pouvoir militaire en place,…d’autant plus que la société civile est à « l’état embryonnaire », et l’opposition (hum !) décimée, pire encore, une certaine partie s’apprête à, complicité oblige, donner « crédibilité et légitimité » au Régime tortionnaire, par sa (probable) participation (FFS?) à la mascarade électorale de mai prochain, dont seuls les Généraux mafieux en sortiront gagnants et renforcés…par les faux-opposants et pseudo-démocrates, compromis et corrompus !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  5. (1) ont sais exactement pourquoi les usa  »rende visite » a l’algérie.
    (2)il faut arrèter de nous faire prendre des véssie pour des lanternes.
    (3)je n’aie que 3 mots pour ses tristes sires HYPOCRITES HYPOCRITES HYPOCRITES.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  6. farid beo dit :

    Bon en tant que simple citoyen je perd pas grand chose , ma liberté , mon honneur m’ont eté confisque en 1962 , je suis toujours sous l’occupation .
    Et encore j’aimerai etre torturé par Clinton , obama , que par TERTAG ,NEZZAR ETC….

    Donc mr le president j’ai pas peur de la main de l’exterieur elle plus clemente que celle de vos generaux .

    QUAND aux chef de file de la société civile choisi par cette dame , je dis a mme Nassima Cherfati :
    n’ayez crainte chere madame , nous aurons gain de cause tot ou tard ,notre cause est juste .
    Se debarrassera de cette pourriture qui tient le pouvoir en Algerie qui nous a tout pris ,est le point plus important la suite ne saurais nous faire plus mal qu’avant .
    N’OUBLIEZ PAS CHERE MADAME QUE NOUS SOMMES AU FOND DU PUIT ,ON NE PEUT PAS DESCENDRE PLUS BAS . LE PEUPLE N AS RIEN A PERDRE , C’EST LES PUTSCHISTES QUI ONT PEUR ,LE POUVOIR PANIQUE .

    L AVENIR APPARTEINT à Dieu , NUL NE SAIT DE QUOI EST FAIt demain.

    FAISONS PRESSIONS SUR LE FFS POUR QU’ IL BOYCOT

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  7. Amel1 dit :

    salam,
    L’intervention étrangère s’est aggravée depuis que fakhatouhoum est au bouvoir!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  8. still dit :

    «les chefs de file de la société civile» n’étant que les représentants des intérêts américains en Algérie selon toute vraisemblance,Mrs Clinton n’a fait que se féliciter et parler a elle-même, tout en donnant un coup de pouce (et une protection au kevlar) aux serviteurs des intérêts américains. Elle me rappelle un vieux renard qui disait a quiconque lui rendait service. » يسجي وليدي  » « Beni soit mon fils »-son fils.

    Je n’ai pas suivi cet « événement » mais je parie que les officiels lui parlèrent en Français -leur langue maternelle et paternelle, tandis que «les chefs de file de la société civile» durent s’adresser a elle en Anglais, la langue de leur tutelle.
    Cependant on ne peut en vouloir à Mrs Clinton. Elle ne fait que son devoir envers le peuple américain (nous la félicitons pour eux). On ne peut en vouloir qu’a nous-mêmes qui tolérons nos abuseurs. Indéfiniment.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  9. noura dit :

    Message de Hillary est clair: voilà les limites à ne pas franchir; le reste OK sauf retournement de la situation en défaveur des intérêts du pays de l’oncle Sam.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  10. amazygh dit :

    azul.vous pensez vraiment pouvoir faire pression sur le ffs pour qu’il boycotte?mon cher ami,vous connaissez mal le ffs.le on ne fait pas pression sur le ffs,mais on tente plutot de le convaincre si les arguments,la demarche et la strategie(du boycott biensur) sont fiables et serieux. »le ffs est grand dans nos coeurs,mais l’algerie est encore plus grande ».dixit hocine ait-ahmed.thanmirth.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  11. elforkan dit :

    La venue de Clinton à Alger vient de confirmer ce que nous savions dèjà : la vassalité du régime daf Bouteflikiste au sionisme et à l’impérialisme américain; seulement il faut que Bouteflika sache que le temps ne joue pas en sa faveur et que ni washington, ni Paris, ni Tel Aviv ne pourraient le sauver lorsque l’heure de la vérité sonnera, parce qu’elle sonnera que nous le voulions ou pas, c’est une loi de l’histoire.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  12. farid beo dit :

    @AMAZYGH ,

    Cher ami ,le FFS est un grand parti , J’ai beaucoup de respect pour Ait Ahmed honnete et integre , le seul avec Mehri allah yarahmou qui ont osés dire NON lorsqu’il fallait dire NON ( coup d etat 92) et tout son parcour plaide pour lui , la création du parti en 63 , tenir tete a boumediene , ben bella , les generaux DAFISTE ETC……

    Nul ne conteste cela

    Mais si ce parti particpe au vote du 10 mai , , je comprendrais par cet acte que ce parti est contaminé de l’interieur comme l’ont ete le FIS , RCD, HAMAS, ENNAHDA etc…. Tous ces partis ont ete miné par le pouvoir .

    CE parti a ete tout le contre le pouvoir et au moment ou ce dernier agonise le FFS ,lui tend une perche pour le sauver . NON c’est contre nature !!!!

    si le FFS participe a cette mascarade , il perdra de son prestige .

    je deduirai que Ait Ahmed n’est plus maitre a bord et que des jeunes loups du Parti contactés par le pouvoir ont réussis là ou le pouvoir à echoué c’est à dire SOUDOYE ce grand parti .

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  13. cortex dit :

    Pathétique,pathétique,pathétique.
    Oh courage,oh patience,ne me quittez pas…

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  14. HOUARI dit :

    Ils viennet comme ils repartent, on a l’habitude ils sont tous de meche. Alors que les victimes sont toujours ceux et celles qui croient au pere noel. Malheureusement ils sont tres nombreux en Algerie.
    Amicalement votre.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  15. Zawali dit :

    LA VOLONTE DU PEUPLE EST INEBRANLE !

    H.Clinton nous fera de la pluie « même du verglat, avec son tamis magique » et du beau temps car elle a le pouvoir.
    Mais elle a oublié un 4ème pied à son tabouret, il se nomme A.B : une dame, comme elle, qui a été dénudée et torturée psychologiquement dans un commissariat à Alger. Elle n’était pas sous l’effet de cannabis, ni ivre d’alcool « mais de LIBERTE ».

    Ce qui est sous-terre est entre vos mains. Ce qui sur-terre ne tardera à suivre.
    LA PASSIVITE BOUILLONNE ET DES QU’ELLE DEVIENDRA ACTIVE. Vous crierez du haut du tabouret que le vaillant peuple Algérien a été lésé de ses richesses par Dick-Cheney et Romesfeld. Légitimité, oblige !

    Quelles sont les formalités accèder à HASSI-MESSAOUD ?

    Allo l’Amérique ! Où se situe Boufarik ?

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  16. attention dit :

    Soyons algériens, hommes libres, braves et justes et faitre tout ce qui est en notre pouvoir pour barrer la route à l’insatiable vampire des USA; ne spoyons pas dupes par toutes ces histoirs de liberté, démocratie bla bla bla tout ça N,est qu’un concept car la vérité absolue n’existe pas.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  17. Salah Bouzid dit :

    Madam Secretary of State, can we have our money back? You know, the 170 Billions of US Dollars that our dumb ass govt has wasted in buying T-bills. I know you guys need the cash but hey our people need it even more. Anger is mounting.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  18. letonnerre dit :

    continuez à danser avec le diable. Charognards , enivres de votre pretendu « progres » bien pour l´humanite. Un « progres » qui nous mene plutôt vers une catastrophe humanitaire. Contunuez à danser, quant à nous, il faut bien qu´on continue à vivre pour que nos temoignages s´accumulent contre vous dans l´ici bas ou dans l´au delà.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  19. portorange dit :

    Au lieu de s’arrêter dur le secondaire , je crois qu’il y a lieu d’aller au principal et à l’important :
    pour la première fois , et à partir d’Alger, un haut responsable américain annonce :
    la volonté des USA de DEMILITARISER la vie politique en Algerie !

    Je crois que cette decision transmise au regime algerien SUR LE SOL ALGERIEN revêt une extrême importance et demontre la volonté des USA de se ranger publiquement au côté du peuple algerien .

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  20. farid beo dit :

    @Portorange

    Tout a fait d’accord , ce que j’ai dis au debut
    « en tant que simple citoyen , je perd pas grand chose …..  »

    L’intervention de H Clinton est une remise à l’ordre au pouvoir , bien fait pour lui .

    Mais on doit rester vigilant sur une ingerance a outrance , qui est bien entendu inadmissible !!!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  21. sid dit :

    en réponse à salah bouzid ,l’histoire des t-bills ou les bons de trésor c’est de la la tchipa,et oui meme au niveau des etats ç’a existe,tant que le peuple ne réclame pas son argent.quand au américain sont connus,il sont égoïstes,ils veulent faire passer leur plan,on a vu se qu’il ont fait en irak,et je ne suis pas entrain de blanchir notre pouvoir

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  22. Salah Bouzid dit :

    @ Sid
    Effectivement, les Américains sont égoistes. Ceci se traduit dans un très grand sens patriotique et pour eux l’intérêt national c’est du concret.
    Alors, soyons égoistes.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  23. Reda dit :

    Madame Clinton n’est pas venue en Algérie pour discuter mais elle est venue donner des ordres et mettre les points sur les ‘i’ à ce pouvoir. Elle est venue pour signaler au pouvoir actuel que les USA ne se portent plus garants pour couvrir les atrocités de ce pouvoir car ça pourrait nuire gravement à la réputation des USA. Madame Clinton a fait savoir à ce régime qu’il est sur la voie de disparition et il n’a qu’à se soumettre aux attentes du peuple Algérien. Elle a mis en garde le pouvoir que se soit civil ou militaire des dangers qui peuvent arriver si jamais le régime perd les élctions et refuse es résultats de ces élections et sous n’importe quel prétexte.
    Madame Clinton sait d’avance qui va gagner les élections car c’est en concertation avec les hautes autorités militaires Algériennes qu’elle a négicié en contre partie ces hauts gradés militaires pourront bénéficier de l’amnistie comme ce qu’ils ont fait avec le président du Yemen Abdellah Saleh.
    Mais il reste toujours que les Américains n’ont jamais des ami mais bien des partenaires économiques. Donc ce qu’il fallait c’est bien de rassurer Madame Clinton que les intérêts américains ne risquent rien si les islamistes modérés arrivent au pouvoir.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  24. Aksil dit :

    Bizarre, ce « salut militaire » qui ne dit pas son nom.
    Je n’ai JAMAIS vu cette dame saluer de cette facon. Le ridicule des Democrates ne tue pas!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

Laisser un commentaire