Édition du
21 November 2017

Mascarade confirmée

Ahmed Simozrag

Ces résultats notoirement frauduleux sont pour le moins révoltants.

Les deux tiers du peuple algérien n’ont pas voté et malgré ce boycott massif et ce rejet cinglent, le pouvoir corrompu et illégitime trouve le moyen de valider toute honte bue les élections.

Un million quatre cents bulletins nuls est une claque retentissante. Mais cela importe peu, le pouvoir s’y accroche, vu l’ampleur des intérêts et surtout la peur d’être jugé pour ses crimes contre l’humanité.

Des sièges répartis sur mesure. Grâce à une fraude flagrante qui a mis le FLN en tête avec 220 sièges, celui-ci a désormais le choix de faire l’alliance avec n’importe quel parti, le RND, les islamistes, le FFS, le PT, les indépendants pour avoir la majorité aux assemblées et enfin diriger le pays.

Cela veut dire que tous ces partis vont faire la queue, pour ne bas dire des courbettes, devant le FLN.

Les partis ont été avertis que la fraude est une caractéristique de ce pouvoir maffieux, une habitude ancrée dans ses mœurs crapuleuses, mais hélas ! Ils n’ont pas compris ou ils ne nous ont pas crus.

Ces résultats signifient que le pouvoir a encore de beaux jours devant lui.

Comme ils le disent, les partis et le pouvoir veulent créer leurs printemps eux-mêmes. Voilà, ce printemps devient un chèque en blanc à la maffia pour une autre période de dictature, une autre période d’oppression, d’autres crimes, d’autres détournements de fonds, etc.

Il n’y a que la rue qui peut régler notre problème avec ce Dajjal qu’est le pouvoir. Un pouvoir qui écrase son peuple et qui détruit son pays avec l’aide de partis Taiwan, des partis complices, prêts à tout sacrifier pour quelques sièges à l’assemblée, pour une monnaie de singe, semblable à celle des gangs, gagnée des trafics les plus sordides, bref, la pourriture de la vie (khmaj Dounia).

Malheureusement c’est le peuple qui casque, qui paye les pots cassés et c’est lui le seul et le véritable concerné qui doit descendra dans la rue, mais ces partis le bloquent puisqu’ils veulent créer leur printemps eux-mêmes. Il faut donc le réveiller, le secouer. Lève-toi, ton pays est en danger et tes jours aussi.

Encore une fois, c’est l’occasion ou jamais de se révolter, de descendre dans la rue, de faire la grève, de tourner le dos à cette maffia qui n’en finit pas de sucer le sang de l’Algérie.

Ouagadougou, le 11 mai 2012

Ahmed Simozrag


Nombre de lectures : 4674
22 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • a.b
    11 mai 2012 at 19 h 50 min - Reply

    il faut se bouger maintenant!!! avant qu’il ne soit trop tard
    on va finir comme la yougoslavie
    les arabophone soulevez vous les kabyles targui et autre berberophone vous attendent plusieur officier de l anp aussi




    0
  • Alilou
    11 mai 2012 at 20 h 44 min - Reply

    @Maitre SIMOZRAG,

    Le peuple avait peur de l’OTAN, maintenant qu’il a voté, le gouvernement va le proteger.

    Salam-Alilou le fumeur de thé




    0
    • Nourredine BELMOUHOUB
      11 mai 2012 at 22 h 57 min - Reply

      @ Alilou toi au moins tu m’as certainement compris , tu as compris que c’est la peur de l’Otan en emporte le vent que j’ai voté, mais ma peur était si forte que j’ai jeté l’enveloppe dans un bac à ordures (hachakoum), après avoir écrit le nom de tous les Partis conspirationnistes.




      0
  • salim
    11 mai 2012 at 20 h 48 min - Reply

    c est une bonne chose le system montre bien au gens qui ont le doute que ne change pas … les gens qui ete contre le boycot c est un bon point contre eux .. et voila on dit et redit que le system na pas changer..




    0
  • Larbi Anti-DRS
    11 mai 2012 at 21 h 14 min - Reply

    le FFS merite ce qui lui arrive, c’est ce qu’ont recolte quand ont perd son ame. Pour les generaux genocidaire ils ont encore confirmer qu’ils ne veulent pas lacher car les tribunaux pour crimes contre l’humanite’ les guettent. Les pays qui ont feliciter les generaux genocidaires de se maintenir au pouvoir sont les pays benificiare du gas, petrole et reserves d’or et d’argent a savoir l’italie, la france, l’espagne, les etats unis et autres sue sangs.

    La reponse et l’action et entre les mains du peuple.




    0
  • Adam
    11 mai 2012 at 21 h 23 min - Reply

    Chèque à blanc de la communauté internationale hypocrite, chèque à blanc d’El-Djazira, de Washington et de Paris. Ce que les gens n’ont pas compris, c’est que les officines internationales ont sommé au pouvoir assassin de faire n’importe quoi pour faire passer cette mascarade, je dis bien n’importe quoi. Ceux qui ont compté sur les observateurs hypocrites et corrompus doivent se mordre la langue. Il ne reste que les jeunes hommes qu’on doit soutenir coûte que coûte pour balayer cette caste de dinosaures franc-maçons. Il ne vont pas bouger par de simples mots et de beaux discours. Si Benali et Mubarak étaient au 22e degré de la franc-maçonnerie internationale, nos criminels appartiennent au 33e et ultime degré et la preuve est cette complicité internationale, sioniste et arabe




    0
  • abd el allah el muslim
    11 mai 2012 at 22 h 21 min - Reply

    tient!!!!! mais non tout a été fait dans les règles!
    il n’y a pas de printemp arabe en algérie et il n’y en aura pas!!!!!!!!!!.puisque les algériens que nous sommes ,aimons la médiocriter.
    il n’y a pas d’omelettes sans casser d’oeufs.a bon entendeur.




    0
  • simozrag
    11 mai 2012 at 22 h 28 min - Reply

    Lire : un million sept cents mille bulletins nuls au lieu d’un million quatre cents mille.




    0
  • lahkim
    11 mai 2012 at 22 h 46 min - Reply

     » Ces résultats signifient que le pouvoir a encore de beaux jours devant lui. »
    Je ne pense vraiment pas!




    0
  • adel
    11 mai 2012 at 23 h 33 min - Reply

    Les voyous du pouvoir font les memes erreurs de leur homologue égyptien et tunisien, ils parcourent exactement le meme chemin de Moubarek et BenAli, je suis persuadé que le peuple Algérien finira par déraciner la Mafia avant le 10 Mai prochain.




    0
  • TBK
    12 mai 2012 at 7 h 57 min - Reply

    Soyons sereins et lucides, personne ne donne de chèque a blanc a qui que soit, a part la délégation de la ligue arabe mais celle-ci ne compte guère et n’a aucune crédibilité, de plus il faut un peu de temps pour que les rapports non seulement soient rédigés par les « observateurs » et de plus étudiés et interprétés par certaines puissances. De plus M. Hollande doit être installé officiellement, prendre connaissance des dossiers qu’il ne connait pas sur notre pays, et il lui faudrait aussi du temps pour trouver la meilleure position possible pour son pays.Enfin le plus important il faut que les algériens assimilent cette « opération » miraculeuse pour savoir ce qu’il faut faire ,quelles en seront les conséquences possibles et cela a tous les niveaux de responsabilité,il s’agit la de l’avenir de tous les algériens et les cas de la Libye et de la Syrie font réfléchir sérieusement tout le monde,et cela aussi prendra aussi du temps.Les américains aussi réfléchissent a la position a prendre, bien qu’ils ne se fassent aucune illusion sur le régime mais il y a aussi concertation internationale et position, en fait de déploiement d’une certaine stratégie envers notre pays.
    Il ne faut pas aussi oublier que c’est la dernière cartouche pour le régime car si les « fraudes » présumées sont confirmées ,d’une manière ou d’une autre, a tort ou a raison, il en sera désormais fini ide sa crédibilité internationale.




    0
  • Mohand 42
    12 mai 2012 at 9 h 34 min - Reply

    Si La fraude a gagné, le boycott triomphe




    0
  • Boualem
    12 mai 2012 at 12 h 08 min - Reply

    J’ai pas voter, la conscience tranquille,je peux pas être complice du malheur de l’Algérie,voter,c’est encourager la corruption,les détournements,la dictature,mais les gens qui ont votés, ils vont plus revoir les députés les ont poussés à voter,à l’avenir les gens qui ont votés,non pas droit à la parole,ils viennent pas nous dire DOULA HAGARA




    0
  • IRIS SAMY
    12 mai 2012 at 13 h 31 min - Reply

    Bravo l’ami Ahmed Simozrag
    Comme tu as bon oeil je vais te donner quelques observation statistiques émanant d’un sondagiste
    privé de sondages.
    1) En me basant sur les chiffres officiels (hors fraude) l’abstention réelle n’est pas de 58% mais bien de 74%
    car il faut tenir compte des bulletins nuls ( 16% des votants) qui sont une forme avérée d’abstention.
    Ceux qui émettent un bulletin nul votent par crainte de représailles, mais au fond une position d’abstentioniste.
    2) Les votes exprimés ne représentent en fait que 26% des inscrits.
    3) Les deux vainqueurs ( père et fils; FLN/RND) représente 56% des votes exprimés soit un score final de 15,68% du corps électoral
    4) Comment peut-on gouverner l’Algérie avec 15% du corps électoral ?
    5) Comment les généraux peuvent-ils faire gouverner un pays avec une poignée d’aventuriers qui représente en vrai moins
    de 10% des Algériens si on devait inclure le poids des fraudes et autres irrégularités rapportées par la presse.Bonjour, chers amis,
    Eh bien, voilà, vous pouvez me féliciter parce que pour la première fois depuis 1962, je viens d’élire un député, ou plutôt une députée puisqu’il s’agit de notre amie Chaffia Mentalechta. Je suis sûr que même ceux d’entre vous qui ont voté, en traînant les pieds, l’ont fait pour moi, et pour elle. Je peux me permettre de vous remercier en son nom. Cette joie doit être aussi celle de ma défunte mère qui doit être contente, si comme je le crois et je l’espère, elle est au royaume des bienheureux. C’est aussi une juste récompense pour elle qui a tant voté pour moi, à ma place, et pour rien. Cela dit, je ne comprends pas comment M. Ould-Kablia peut parler de fête populaire, alors que plus de la moitié du peuple a refusé d’y participer. Je ne comprendrais sans doute jamais, à moins que « Weeleaks and co » ne s’emploient à me donner l’explication la plus rationnelle dans une décennie ou deux, par quelle alchimie le F.L.N repoussoir est devenu une valeur refuge. Bon : ne gâchons pas inutilement notre plaisir. Félicitations, Chaffia, et au plaisir de te voir bientôt bousculer quelques certitudes rentières, dans les travées de l’ A.P.N.
    Ahmed Halli
    p.s: je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin dans ma toute nouvelle carrière d' »agent électoral », puisque notre ami Akli Mellouli, maire adjoint de Bonneuil est candidat, dans sa circonscription, aux prochaines législatives. Alors, si vous avez des parents, des amis, dans la région, dites-leur de garder un œil sur Akli, et d’aller voter du bon pîed.
    Cordialement




    0
  • MAJRORO
    12 mai 2012 at 13 h 58 min - Reply

    Ce n’était pas une mascarade. C’était la première leçon de démocratie ; jouer le jeu avec les règles du moment et si on est fort on gagne. Boutef a été correct et il avait donné une bonne chance à tous et à toutes.
    Les analystes disent que l’abstention a grandement aidé le FLN dont ses défenseurs traditionnels – les personnes âgées, les fonctionnaires et les militaires – étaient les plus susceptibles à se déplacer et lui donner leur voix, alors que ceux qui pouvaient les battre étaient restés chez eux, obstinés dans leur attitude de refus de jouer le jeu. Voilà, ou mène cette idée de «Manvotich» ; c’était à prévoir. A moins et ce n’est pas impossible, que ces Manvotich étaient en fin de compte payés par le vieux parti. Le fantôme de Boukharouba est toujours là et il sera pratiquement impossible de l’écarter, il est partout surtout dans cet APN, dont il en est l’architecte et tout le long du chemin y amenant.
    5 ans c’est trop long et rien de majeur ne se passera en dehors le bon vieux train-train de boulimie et autres affairismes malsains. Les classes moyennes, urbaines, francophones, et éduqués (ceux qui ont voté) se sont faits avoir d’abord par eux-mêmes (leur jeunesse n’était pas intéressée par ces législatives) et non pas par ces ultras-vieux roublards des pseudo-maquisards et/ou leurs héritiers, ignorants, paysans nouvellement urbanisés du FLN post-62. Toute cette jeunesse qui n’a pas voté n’est-elle pas que le produit du Monsieur cité plus haut, mal éduquée, arrogante et malicieusement bernée, croyant au Père Noel, à ne pas voter. A-t-on laissé ces réseaux fleurir dans ce but et encourager cette idée d’abstention. Je me le demande et les résultats sont là et vos penseurs d’avant-garde et professeurs d’université, archivistes et partisans du changement n’ont qu’à aller s’assoir sur les bancs de l’école de la vie pour apprendre un peu plus. Ils ont 5 ans de commentaires et d’analyses stériles sur l’impérialisme de la finance internationale, sur le complot arabo-sioniste et autres élucubrations d’interventions de la NATO ou autres complots saoudo-qatari. Pathétique génération de vieux-jeunes ayant trop lus de livres et qui n’arrivent pas à séparer l’essentiel de l’important, malgré toute cette infrastructure de réseaux virtuels et d’équipements disponibles. C’est cette jeunesse qui serait à blâmer pour cette déconfiture, avec ce courant défaitiste de l’abstention. Cette jeunesse est amorphe et dépourvue de tout sens de lutte dans les règles de la démocratie. Ces jeunes n’ont jamais appris à voter utile, à voter pour quelqu’un d’autre pour vaincre et construire leur avenir. Ils ont opté très rapidement vers le chemin le plus court de l’abstention ; ils n’ont désormais qu’eux-mêmes à blâmer. C’était une opportunité royale de chasser le loup pour une fois. Les partis au pouvoir ont, il faut reconnaitre, fait leur bon travail habituel et ils en cueillent les fruits aujourd’hui et pendant 5 ans, ils s’en fichent du pays et de la population comme de leurs dernières chaussettes, c’est connu et tellement évident mais ils sont faits vainqueurs et la jeunesse s’est faite perdante ; le pays en entier en paiera le prix, ces 5 prochaines années. La responsabilité de cette débâcle se doit d’être élucidée et les leçons apprises pour le futur épinglées au tableau pour futur référence. La vie dans le monde d’aujourd’hui est impitoyable et on ne vient pas à bout du système Boukharouba en faisant la grasse-matinée ni avec des vœux pieux ni en désertant les centres de vote. Maintenant, ce qui est passé est passé et l’on doit préparer les futures présidentielles. Il ya 2 ans qui nous en séparent. J’imagine que cette nouvelle APN va faire tout pour changer le rôle du futur président après 2014 pour que le centre du pouvoir reste ou il est présentement. Qu’est-ce qui les en empêche ? Même les Islamistes qui ont vraiment fondus comme du chocolat au soleil ne voudront pas lever le petit doigt. Et, pourquoi le feraient-ils ?
    Amicalement, sans remords ni amertume aucunes.




    0
  • africainberbere
    12 mai 2012 at 15 h 09 min - Reply

    faux!!!cette analyse ne tient pas debout….meme si tout le peuple algerien sans exception aurait voté…les abus seront les memes ..les corps constitués representés dans trois ..4 voire 5 lieux d’affectation auraient voté….la seule clé qui aurait permis un vote acceptable aurait ete la remise du fichiers « national » pour eliminer tous les morts..les non residents et surtout les militaires..gendarmes..drs…etc!!!!a prtir de 16h ,vu qu’il n’ayavit plus personne ^pour voter …on a ramener des bus entiers pleins de gens du systeme qui ont votés au vu et au su de tout le monde avec et sans procuration….il faut dire une chose..ces gens mayset houch..et il n’ya pas pire ennemi que celui qui a « la gueule en bronze..pret a toutes les compromissions »..je suis fier de ce peuple qui a refusé de voter a ..74 /100 car il ya eu 16/100 de bulletins nuls ,donc de non votants!!!!!




    0
  • Bendehiba
    12 mai 2012 at 15 h 13 min - Reply

    Les élections en Algérie n’ont jamais été propres, depuis 1995, ce qui explique que le pouvoir actuel n’a jamais accepté la liberté et le choix du peuple. Peut importe, moi personnellement je peux accepter le résultat officiel de ce scrutin, néanmoins comment faire comprendre les 53 % du peuple qui n’ont pas s’exprimé, sans tenir compte
    d’une bonne partie des électeurs qui ont voté nul.  » VIVE L’ALGERIE TOUT DE MÊME « 




    0
  • MAJRORO
    12 mai 2012 at 20 h 34 min - Reply

    Mr AfricainBerbere,
    Et pourtant le FIS en 1991 avait bien pu avoir la majorité grâce à la superbe mobilisation et motivation jamais egalée depuis de tous ses éléments, etc et surtout grâce à une profonde connaissance des divers éléments du pouvoir, du système et tous leur points faibles respectifs (extraordinaire savoir-faire expliquant et justifiant un certain acharnement). Cette fois-là c’était les gens du FLN qui avaient fait la grasse-matinée ou plutôt étaient sur site pour superviser la construction de leurs villas, prenant leur victoire pour donnée. Depuis ce temps-là on ne s’amuse pas au FLN et on ne laisse rien au hasard surtout ces temps-ci avec toute cette cagnotte dans les coffres de la banque. Reflexe tout a fait naturel de la part de riches d’un parti maintenant conservateur après 50 ans au pouvoir.




    0
  • hoocine
    13 mai 2012 at 0 h 14 min - Reply

    @ M.Simozrag
    Laissez-moi vous dire, que le pouvoir a choisi son clan et ses representants pour passer douceureusement ses desirs a l`Apn. En effet, le Fln a 220 elus,le Rnd a 68 elus et 220+68= 288 elus, alors que la majorite relative est de 232 elus. Avec 288 elus a sa disposition,le pouvoir est le maitre absolu de cette institution. Aucune coalition ne peut lui disputer la legitimite. Allah yastarna,car 5ans c`est long.




    0
  • faridbeo
    13 mai 2012 at 13 h 44 min - Reply

    Le peuple ne bouge pas avec les faiseurs d’opinions des salons !!!!

    Le peuple doit voir les meneurs a ses cotés sur le terrain , en face des forces de l’ordres ………comme ALI BELHADJ

    C’est ça la verité .




    0
  • faridbeo
    13 mai 2012 at 14 h 22 min - Reply

    @simozrag

    c’est le constat de notre impuissance qui me pousse a faire ce genre de reponses .
    Loin de moi l idée de viser qui que ce soit ; je sais tres bien que vous avez assez souffert de ce regime sans ame , avec la perte de votre fils a serkadji allah yarahmou et de votre exil !!!!




    0
  • La primavera algerina
    22 octobre 2012 at 9 h 27 min - Reply

    […] Simozrag del Quotidien d’Algérie è meno tenero, nel suo “Mascherata confermata“, sebbene non sia neanche lontanamente un “islamista”, come d’altronde il […]




    0
  • Congrès du Changement Démocratique