Édition du
20 August 2019

Communiqué du RADDH concernant la condamnation arbitraire de Youcef Ould Dada

youcef-ould-dadaLa confirmation du jugement du tribunal du 10/06/2014, par la cour de Ghardaia, ce jour 01 septembre, condamnant le citoyen Oulad dada Youcef à 02 ans de prison et 100.000 DA d’amende, pour les chefs d’accusation: outrage commis envers corps constitué (art. 146 du c.p.) et exposition au regard du public des publications, de nature à nuire à l’intérêt national (art. 96 du c.p.), constitue un fait d’une extrême gravité, dans la mesure où cela va dans le sens de protéger les auteurs présumés d’un vol commis au niveau de la localité de Guerrara, un acte dénoncé par le biais d’une vidéo montrant trois policiers en train de le commettre.
Cette confirmation qui vient à l’encontre des déclarations du représentant du parquet, reconnaissant l’existence d’une enquête qui est en cours concernant cet acte, place la justice de Ghardaia dans une position de soumission à des milieux qui œuvrent pour l’empêchement de l’émergence d’un État de droit.
S’il y a une enquête qui est en cours concernant les faits reprochés aux trois policiers, comment peut-on dans ces conditions condamner la personne qui les a dénoncés?
Cette question était la dernière parole de la défense et elle demeure toujours posée !
Le Réseau des avocats pour la Défense des Droits de l’Homme, considère que cette condamnation est injuste et constitue par la même une atteinte aux droits de l’homme et une atteinte à l’indépendance de la justice.
P/ le RADDH
Me Ahmine


Nombre de lectures : 3931
UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • المواطن الرقمي 2.0 | نقلاً عن
    4 novembre 2014 at 13 h 05 min - Reply

    […] خلال مواجهات شهدتها هذه المنطقة. صدر الحكم بناء على اتهامه “بنشر صور وفيديوهات تمس بالمصلحة الوطنية وإهانة هيئة […]

  • Congrès du Changement Démocratique