Édition du
23 September 2018

Pourquoi je ne suis pas « solidaire » de Kamel Daoud ?

Gaza3M. Yefsah

http://www.palestine-solidarite.org/analyses.mohammed_yefsah.231214.htm

Mardi 23 décembre 2014

« Non, le chroniqueur n’est pas « solidaire » de la Palestine » (Quotidien d’Oran du 12 juillet 2014). C’est la première phrase de la chronique de Kamel Daoud en plein massacre de la population de Gaza par l’armée israélienne. Ici, non plus, le « chroniqueur » n’est pas « solidaire » de Kamel Daoud. Ce dernier a épilogué sur la solidarité au moment même où les enfants de Gaza se faisaient déchiqueter par des bombes dans des écoles-refuges, les habitations détruites, des familles déchirées et des vies arrachées avec barbarie. Sa révolte était focalisée sur les musulmans et pas sur ceux qui collaient le sang des Palestiniens. Daoud ergotait sur le Hamas et toute honte bue sur « l’humanité » d’Israël qui présentait ses condoléances aux familles victimes de ses bombes. Quel cynisme ! Il ose d’ailleurs insinuer que les solidaires avec la Palestine étaient « amateurs des lapidations », oubliant l’indignation qui s’était exprimée partout dans le monde.

Le « chroniqueur » ici ne peut pas non plus parapher son nom sur une pétition signée par un Bernard-Henri Lévy, personnage sulfureux, soutien inconditionnel d’Israël, promoteur des guerres impérialistes et qui ne peut rien envier au salafiste Abdelfattah Zeraoui Hamadache. Pour être plus précis, ce dernier a appelé l’Etat algérien à appliquer la charia, du moins son interprétation, sur Daoud en le condamnant à mort. Il est plus dans une revendication politique que dans une « fatwa », contrairement à ce qui se raconte et chose qu’il confirme lui-même ultérieurement. Le sot Hamadache est dans son rôle. Mais l’indignation semble plutôt surprenante de la part de ceux qui dînent ou serrent la main des anciens terroristes et qui viennent faire la morale aux Algériens de la solidarité « obligatoire » à manifester à Daoud.

Ce dernier glose aujourd’hui sur le sens de la haine, quand ses chroniques sont une dynamite d’animosité, d’aversion et d’hostilité envers les Arabes qu’il infantilise, des musulmans qu’il fanatise, des Chinois qu’il moque, des classes populaires qu’il exècre, de l’Algérie qu’il triture… Daoud confond la critique – droit que personne ne doit lui enlever – et l’insulte. Il a d’ailleurs une chronique journalière où il peut exprimer ce qu’il veut. Mais il a attendu d’être en France pour tenir un discours conventionnel et des poncifs sur l’islam, alors que les musulmans sont en premier victimes de l’intégrisme.

Cette même haine constitue le fût de son récit, Meursault, contre-enquête, où il a imaginé le personnage de l’Arabe, du roman L’Étranger d’Albert Camus, vengé par son frère, poussé par une mère malveillante, pathétique, castratrice. Symboliquement, c’est l’Algérie qui cherche à se venger de la France, plus d’un demi-siècle après son indépendance ! On comprend facilement l’accueil réservé à ce récit mineur. Hamadache et Daoud ont un point en commun : des haines et des frustrations, la matrice idéologique de la droite fascisante, mais chacun à sa sémantique. Ils sont des professionnels de la lapidation avec des mots.

M. Yefsah


Nombre de lectures : 6627
11 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Samir El Wahrani
    24 décembre 2014 at 12 h 16 min - Reply

    @Mr Addi
    Et cette opinion franche et objective de l’intellectuel Mohamed Yefsah, fait-elle partie de la campagne de dénigrement de Kamel Daoud? N’a-t-il pas droit lui aussi de ne pas être « solidaire » de lui, comme ce dernier n’était pas « solidaire » de Gaza?




    0
  • Nadir Oufella
    24 décembre 2014 at 13 h 35 min - Reply

    Très bien ya si Mohamed Yefsah, je note simplement , en ce qui me concerne, ta « chronique » que je trouve sans aucune nuance !

    Je ne fais donc aucun commentaire à ta « chronique » car tu êtes « hor » pour interpréter les chroniques de KD et son livre, comme tu l’entend ! C’est çà le débat démocratique et je suis sûr que personne ne va « décréter » ..ou « décider d’une condamnation à mort à ton encontre » ni « t’attaquer » en justice ! Tu peux dormir tranquille sur tes deux oreilles !

    Moi je préfère juste à l’occasion de la veille de noël souhaiter une bonne fête aux chrétiens d’Algérie ! J’espère qu’ils ont trouvé leur bûche de noêl et leur chapon dans le commerce et que ce n’est pas trop cher ! C’est tout !

    J’ai eu plusieurs fois sur ce site l’occasion de souhaiter « saha 3hidkoum » pour les aids Seghir et Kebir à mes frères algériens musulmans, je me suis dis pourquoi ne pas le faire à mes frères algériens chrétiens !

    Moi je suis inclassable et personne ne peut donc me souhaiter une bonne fête religieuse, puisque que je suis athée !

    Bon courage à tous les algériens ! Je vous salue tous ! J’attends la fin de l’année pour vous souhaitez une année dont je suis encore incapable de donner un qualificatif mais ce dont je suis sûr c’est que vous la passerez avec Bouteflika, Saidani , Ghoul … and Co ! Bien fait pour vous !




    0
  • kamel
    24 décembre 2014 at 14 h 43 min - Reply

    Je pense que vraiment nous avons atteint le fond . S il existe un humain sans humanité je lui donnerai le nom de l Algérien qui soutient un journaliste ou un écrivain talentueux et inculte a la fois. Tout ce vacarme pour dire la monstruosité de leurs âmes non apaisées , et dire aussi comme l ont déjà dit leurs semblables qui ont supplié l ANP (la source de tout nos malheurs) d arretter le processus électoral et nous faire plonger dans le ko , au nom d une démocratie qu il n ont jamais respecté. Je suis algérien et j ai honte pour KD et Hamadache et pour vous algériens de tout nos malheurs.




    0
  • Bouzidi
    24 décembre 2014 at 22 h 13 min - Reply

    Cher mr Yefsah , nous algériens étant beaucoup abreuvés à l’école des mensonge et de l’hypocrisie que nous n’arrivons pas à supporter le vrai quand il nous offense. Alors que c’est une marque de remise en cause. K Daoud a été magistral dans l’émission ONPC qu’il m’a rendu pour un temps mon algérianité. Il a dit par exemple qu’il ne croit pas aux gens qui compatissent pour les palestniens alors qu’ils ferment les yeux et/ou font les sourds devant les souffrances que subissent les algériens ici chez eux. Est ce que les israeliens ont fait plus de mal aux palestiniens que ce qu’ont les gendarmes algériens en kabylie en 2001 où 127 jeunes algériens entre 15 et 30 ans ont été tués et fait plus de 2500 blessés. Beaucoup parmi ces derniers ont perdu un membre et/un organe de leur corps. Jusqu’à présent les criminels ne sont pas jugés. Donc il faut se mettre à la bonne place pour juger. k Daoud a dit aussi que le mal est en nous et ne pas l’imputer hypocritement aux gens d’en face avec le langage populiste en usage dans les cours. Oui il faut se poser la question qu’est ce que nous apportons de bien à l’humanité : RIEN – RIEN DE RIEN…. La vérité blesse mais si on veut on peut se soigner en nous regardant dans une glace. Un miroir ça sert à ça pas à mesurer les poils de la barbe….




    0
  • A.Benmostefa
    25 décembre 2014 at 1 h 25 min - Reply

    Hommage a nos freres et soeurs algeriens (riennes) 250.000 morts, des milliers de disparus, des torturés… des veuves, des orphelins des blessés… ect




    0
  • l’éveillé
    25 décembre 2014 at 6 h 57 min - Reply

    je n’ai pas fait les grandes écoles . je ne fréquente pas la haute qui réfléchit . aussi , ma boussole dans la vie c’est la palestine . et croyez moi ça m’aide beaucoup . je te connais , je ne te connais pas , quand on se croise et que la discussion s’engage , avant de me lancer je pose une question : la palestine ? tu es pour ? tu es contre? à partir de là , je me décide . ou on est « amis » ou on n’a rien à faire ensemble . Kamel daoud , cette créature n’aime pas la palestine . alors moi je dis je n’aime pas Kamel daoud . et je continue mon chemin avec ma boussole  » palestine  » dans la main .




    0
  • arres
    25 décembre 2014 at 9 h 38 min - Reply

    Mois je dis qui est KD pour parler de l’islam et des musulmans , s’il est musulman il est lui aussi appelé à aider à la relève de sa religion et sa nation, si non (n’est pas musulman), je lui dis que la caravane passe …..( ان الله بالغ امره)




    0
  • JusticeOnly
    25 décembre 2014 at 12 h 03 min - Reply

    Bonjour à tous. Simplement merci à l’éveillé. Le soutien aux palestiniens toutes obédiences confondues (j’inclus evidemment les vegetariens et les philatélistes ) est effectivement un des meilleurs critères aidant à définir le degré d’humanité d’un individu. Oui, n’en deplaise aux soit disant « progressistes » épris de liberte d’expession à géométrie variable, c’est presque aussi simple que cela. Pourquoi tergiverser?




    0
  • Mourad
    25 décembre 2014 at 12 h 42 min - Reply

    @JusticeOnly

    Eh bien , vous êtes déjà deux à vous entendre parfaitement sur un sujet , c’est déjà çà !!




    0
  • lyes laribi
    26 décembre 2014 at 16 h 28 min - Reply

    Parce que c’est la même face de la pièce, lisez le dernier rapport sur la Syrie, fait par les casques bleus de l’ONU et approuvé par BAN KI MOON, sur la coopération étroite des salafistes syriens et l’état sioniste.




    0
  • benfedda
    4 janvier 2015 at 3 h 58 min - Reply

    Benfedda.
    Mr. Kamel dit vrai. D’accord ou pas d’accord, on demande pas sa tête par une fetwa. C’est par le débat qu’on éveille une société endormie. Relisez ce qu’il a écrit et méditez sur chacune de ses phrases. Je vous dit c’est un génie. Réveillez vous bon sang.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique