Édition du
23 September 2018

LA LIBERTE DE LA PRESSE DE : CHARLIE – E.ZEMMOUR ET  DIEUDONNE

Charlie HachakumLe problème central pour l’Occident n’est pas le fondamentalisme islamique. C’est l’islam, civilisation différente dont les représentants sont convaincus de la supériorité de leur culture et obsédés par l’infériorité de leur puissance.  S.Huntington.

 

Premièrement permettez-moi de présenter bonnement mes sincères condoléances à toutes les victimes sans aucune  exception du terrorisme, que se soit  en Algérie, en Syrie, en Irak, en Palestine en Libye, au Mali, au Nigeria, au Yémen, en Tchétchénie,  en France et partout dans le monde.

Les  élites intellects surtout les occidentaux  doivent ouvrir  bien  grand les yeux sur les conséquences véritables de cette politique  occidentale chaotique aussi bien au Moyen-Orient, au Maghreb  que dans leurs propres pays. C’est plus que certain que le sang des libyens, irakiens, palestiniens,  yéménites, Syriens représente absolument rien, pour ces « élites vassaux » à sous  trop  pharisiens, par contre lorsque le diable  massacre  leurs propres citoyens dit civilisés, il serait peut-être temps de cesser de se prendre pour  des pompiers pyromanes.

Elle était bizarre la réaction de condamnation de l’attentat commis cette semaine contre le journal satirique Charlie Hebdo ressemblait incroyablement dans le font, presque au vécu de l’événement  du 11 septembre2002.

Sur les vidéos, on entend les assaillants crier « Allah Akbar ! », puis qu’ils ont « vengé Mahomet ». Les  musulmans n’avaient  aucun intérêt à commettre cet acte odieux et certainement pas dans ce contexte ou cette hystérie collective d’islamophobie.

Si les responsables de cet acte odieux  étaient musulmans comme le laisse croire d’une même voix toute la presse occidentale, comment expliquer que des individus qui prétendent venger l’honneur du prophète ne puissent prononcer son nom correctement et convenablement?
MAHOMET ou MOHAMMED ?
Mohammed : celui qui est loué, louangé, le béni
Mahomet : appellation  purement juive dérivant de « Ma houmid » qui signifie explicitement « le Non Béni » « l’Exécré ». Il n’en a fallu pas plus pour que de une bonne partie partisane des Français dénoncent un attentat  sous l’étiquette islamiste.

Tout en visant  la cible de l’islamisme via des manifestations tendancieuses sans dire si Al-Qaïda ,_Daech  ou bien Enosra comme hypothèse préalable. Les vidéos montrent  clairement que les assaillants ne  sont pas de simples amateurs. Ils avaient l’habitude de très bien  manier leurs armes et n’ont tiré qu’à  cognition. Ils étaient vêtus pas comme certains le pensent mais comme des commandos militaires, se sont  des  poulains bien formés que seul la CIA, le Mossad peuvent leurs procurer ce genre d’art de massacre.( les mauvaises théories du complot Express du 08/01/15)

Les commanditaires a un degré supérieur, de cet attentat savaient  peuvent être très bien qu’ils provoqueraient une fracture saignante  entre les Français de souche  musulmane et les Français  d’autres lignages et  Charlie Hebdo s’était spécialisé dans de véritables incitations antimusulmanes, c’est une aubaine qui arrange bien des appétits tendancieuses et par conséquent les musulmans  Français en ont été  les premières victimes par cette islamophobie fabriquée stratégiquement.

C’est un pourquoi mesquin pour aller vite en besogne, plutôt que de considérer cet attentat extrêmement meurtrier comme une vengeance islamiste contre le journal qui publia les caricatures de notre prophète et multiplia les « unes » antimusulmanes, il serait plus logique d’envisager qu’il soit le premier épisode d’un processus visant à créer une situation de phobie  ethnico- sociétaire. Avec une pierre  deux coup, la vengeance  sur la France officielle pour son vote pour l’état palestinien et faire valoir le terrorisme  comme menace pour Israël. Certaines sources  affirment avoir identifié des traces d’une implication du Mossad dans la fusillade meurtrière qui a frappé les locaux de Charlie Hebdo.  Il s’agit d’un coup destiné à venger la reconnaissance de l’Etat palestinien par le parlement français. Israël a également cherché à venger le vote français en faveur de l’avant texte de la résolution pour un Etat palestinien

Le terrorisme ce n’est pas seulement en Syrie, en Lybie  en Algérie au Yémen ou en Irak. L’Occident officiel a  sympathisé  égoïstement avec les terroristes wahhabites qui massacrent, qui violent, ils sont  activement soutenus par cet occident hypocrite.

L’idéologie et la stratégie des Wahhabites, d’Al-Qaïda , Nosra et de Daesh ne recommande pas de créer le chaos en  « Occident », mais  bien au contraire de le créer en « Orient » et de séparer hermétiquement les deux mondes afin de mieux les « vassaliser ». Jamais les Wahhabites  Daech-Nosra-Qaida… n’ont appelé à provoquer d’affrontement entre les musulmans et les non-musulmans chez ces derniers par contre ils ont toujours prôné pour la sédition, guerre et terrorisme  entre les musulmans (théorie  des combats de chiens).

La stratégie du « choc des civilisations » a été formulée par Bernard Lewis ( B. Lewis, théoricien de la partition du Monde arabe et Musulman)  pour le Conseil de sécurité nationale US, puis vulgarisée par Samuel Huntington*1 non plus comme une stratégie de conquête, mais comme une situation prévisible .Elle visait à persuader l’occident et Israël  d’un affrontement inévitable qui prit préventivement la forme de la « guerre au terrorisme ».

Ce n’est pas à Damas, à Alger, au Caire, à Riyad, à Téhéran ou à Kaboul que l’on prône le « choc des civilisations », mais bien à Washington et à Tel-Aviv.

Les commanditaires de l’attentat contre Charlie Hebdo n’ont pas cherché à satisfaire des islamistes, mais bien plus les sionistes, les néoconservateurs ou des faucons ultra-libéraux et Israël. Certes il y a des éléments qui se revendiquent de Daech et qui ont perpétré cette attaque, n’empêche que Daech n’aurait jamais pu commettre une telle opération sans l’aval et  le soutien financier et logistique de sources étrangères. Le Mossad et la CIA  n’hésitent pas d’ailleurs à recruter des musulmans non arabes pour qu’ils commettent des attentats au nom de l’Islam, façon à lui d’attiser les ressentiments anti musulmans à travers le monde.

Il fallait se demander le pourquoi de  ne pas avoir soutenu le  gouvernement  officiel de Damas dès le début de la crise syrienne  et ne pas l’avoir aidé à en finir une bonne fois pour toute  avec la Nosra-Daech-Qaida… ?

Il fallait se demander le pourquoi   de ce non suivit de  la Russie, la Chine et l’Iran,  qui ont cherché à résoudre la crise par des moyens diplomatiques et non pas par des menaces d’attaque armée à l’encontre du gouvernement syrien?

Il fallait se demander le pourquoi d’avoir laissé des terroristes (dont  de nombreux sont leurs propres citoyens) se rendre avec une facilité  surprenante en Syrie pour commettre des crimes horribles  contre l’humanité, contre les militaires de l’Armée arabe syrienne, qu’à l’encontre de la population civile de la Syrie quelle soit multiethnique et multiconfessionnelle, syrienne sans oublier les massacres des journalistes, locaux comme étrangers ?et que personne n’a osé condamner !! est- ce qu’ils  sont des sous Charlie ?.
Pour revenir à Charlie Hebdo, le terrorisme ne peut être  justifié quelqu’en soit sa nature. Le média( Hebdo) en lui-même ne représente pas grand-chose sinon de pure provocation diluée dans la liberté d’expression, certains diront même extrémiste, qui de par sa façon, le journal a souvent insulté les croyances religieuses des gens, qu’ils soient chrétiens ou musulmans. E.Zemmour c’est du permis mais quand a Dieudonné ce n’est pas du  permis dans le pays des droits de l’homme ,de la liberté d’expression ,de l’égalité et de la fraternité ……

De loin, je préfère les brésiliens qui ont organisé il y a quelques temps de cela une manifestation d’opposition aux « caricatures» extrémistes de Charlie Hebdo, ayant massivement réuni côte à côte catholiques et musulmans du Brésil, tout en exprimant leur ferme opposition à l’extrémisme et au terrorisme sous quelque forme que ce soit.

 

Un bref rappel des précédents historiques

*les services spéciaux US et  de l’Otan
– tester en France les effets dévastateurs de certaines drogues sur des populations civiles.

-, lors du  démembrement de la Yougoslavie, les USA ont expérimentés et mis en pratique dans de très nombreux pays sa stratégie des « combats de chiens ». Cette théorie  consiste à tuer des membres de la communauté majoritaire, puis des membres des minorités en renvoyant les responsabilités dos-à-dos jusqu’à ce que chacun soit convaincu d’être en danger de mort. C’est de cette manière que les USA ont  provoqué la guerre civile aussi bien en Yougoslavie en Ukraine et dans les pays arabes.

Nous ne savons jusqu’à maintenant  qui a commandité cette opération professionnelle contre le journal français satirique, mais nous ne devrions pas nous encartonner. Sachant  considérer toutes les hypothèses y compris celle de l’Express du 08/01/15 et admettre, qu’à ce niveau, l’unique objectif  le plus probable est de faire une division entre l’axe du mal et celui du bien le rêve de WW. Bush  est encore à la une ; et ses commanditaires les sont à Washington et Israël.

. BENALLAL MOHAMED

*1- sa thèse sur un « Choc des civilisations », défendue dans un article scientifique en 1993 avant d’être développée dans un livre en 1996, qui reste son œuvre la plus connue.
Pour lui, dans le monde de l’après-guerre froide, un conflit violent n’opposera plus des Etats-nations adversaires idéologiques mais des « civilisations », aux différences culturelles et religieuses sans cesse plus marquées.

 


Nombre de lectures : 5686
11 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Larbi Anti-DRS
    10 janvier 2015 at 22 h 42 min - Reply

    I agree. Nous vivons dans un monde controler et diriger par les services de securites qui forment un conscortium avec les multinationals et les banques. Les politiques, bien sur dans les pays occidental ne sont que des paravants.

    Cela a commencer au USA apres la deuxieme guerre mondiale. Bush senior/Dick Cheney tous deux chefs de la CIA ont appliquer les theories que vous avez cite’ en Yougoslavie, Soudan, Algerie (DRS qui n’est qu’un appendice), Irak, Palestine, Syrie, le Yemen et maintenant l’Egypte et la Libye. Il parait que l’asie va etre destabilise’, ca commence avec la Malesie.




    0
    • ALGERIEMEILLEUR
      11 janvier 2015 at 16 h 05 min - Reply

      Je suis 10000000 d’accord avec vous LARBI ANTI-DRS !! Juste pour confirmer ce que vous dite dans votre commentaire voila cette vidéo qui résume tout : d’ailleurs il faut faire circuler au maximum cette Vidéo :
      https://www.youtube.com/watch?v=ljyYwYK8B0I




      0
  • omar.y
    11 janvier 2015 at 6 h 57 min - Reply

    UN CRIME N’EST JAMAIS PARFAIT.

    UN ATTENTAT HOLLYWODIEN DE PIETRE QUALITÉ, MAIS EXECUTÉ PAR DES LACHES.

    SCÉNARIOT SEMBLABLES A CEUX DE LA DECENNIE NOIR EN ALGERIE, CE QUI NOUS LAISSE PENSÉ AUX VERITABLES MAITRES DES GENERAUX SANGUINAIRES ALGERIENS, ET DES BOUTEFLIKA.

    HEBDO CHARLI : MANIPULATION ET COMPLOT :
    ———————————————————————

    https://www.youtube.com/watch?v=qUM-c2ArFlc

    http://www.metronews.fr/info/attentat-a-charlie-hebdo-les-theories-du-complot-se-multiplient-a-tort/moai!x0RLaeiHlcvk/

    http://blogs.mediapart.fr/blog/professeur-gaston/080115/la-tuerie-de-charlie-hebdo-est-un-complot-peugeoto-imprimo-reptilien

    https://www.youtube.com/watch?v=QqtES2ypcv4

    https://www.youtube.com/watch?v=qUM-c2ArFlc

    http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20150109_00583800

    http://www.chaos-controle.com/archives/2015/01/07/31275786.html

    Maintenant nous les Algérien de nous libérer des voyou, criminels, corrompu, dictateurs qui se sont emparé de notre cher pays.

    tahia djazair hora
    liberté et justice.




    0
  • rachid dahmani
    11 janvier 2015 at 7 h 23 min - Reply

    Bonjour à tous,

    Pardonnez moi (la rédaction de LQA) j’ai mis ce poste sur l’article d’à côté « voila pourquoi je ne suis pas charlie » alors qu’il sied beaucoup plus ici, enfin je pense, je vous prierai alors de le supprimer sur l’autre article en vous remerciant.

    En fait les terroristes Français (c’est comme cela qu’il faut les appeler car ils ont des cartes d’identités françaises) sont les plus idiots des terroristes, enfin je crois.
    En premier, ils laissent leurs cartes nationales dans le véhicule qu’ils ont volé et qui leur a permis de s’enfuir. Ensuite ils parlent au téléphone avec la presse et oublie de raccrocher une la conversation terminée pour que les groupes d’interventions puissent entendre tout ce qui se passe à l’intérieur de la baraque où ils se sont réfugiés (du moins pour le coulibaly). Ensuite, ils disaient qu’ils voulaient mourir en martyr en faisant le plus de dégâts possible, pour cela ils prennent des otages et les relâchent dès que l’assaut est donné sans en tuer un. Enfin, on découvre qu’ils ont tout un arsenal de guerre (c’est ce qui est dit dans la presse) lance roquettes et grenades entre autres, et rien n’a été utilisé de tout cela quand l’assaut a été donnée pour faire mal et vendre chèrement leur peau d’autant plus qu’ils étaient voués à la mort. Décidément, ces terroristes français devraient aller s’entraîner beaucoup plus que cela…plus idiots que ça il ne devraient pas y en avoir…. enfin en théorie sauf si la vérité est ailleurs ce à quoi je crois..




    0
  • popoy
    11 janvier 2015 at 8 h 44 min - Reply

    combien y a eu de morts de peaux rouges, d’aborigènes d’australiens de russes d’algériens de libyens de syriens d irakiens de palestiniens qui a fait la 1iere et 2ieme guerre mondiale combien d africains ont été tue
    tous cela ont été massacre par les occidentaux
    et maintenant ils nous disent que ce n’est pas eux les véritables terroristes……
    il faudrait que les occidentaux revoient leur copie car ca cloche faux…..




    0
  • karim
    11 janvier 2015 at 11 h 13 min - Reply

    Peut-on sauver, dans le même temps, des groupes de personnes formés d’entités mafieuses qui compromettent le devenir de la Terre en continuant d’écumer les richesses des peuples, et ces mêmes peuples ?

    Peut-on espérer aller vers un monde meilleur tout en gardant ces mauvaises habitudes qui nous ont amenés en celui en passe de devenir le pire qu’il soit ?

    Toutes les religions ainsi que la plupart des doctrines ne sont-elles pas d’accord sur l’origine de tous nos maux à savoir la corruption dans sa forme la plus étendue ; des individus aux populations, du monde des affaires à celui des enfants, du père de famille au chef de l’Etat ?

    Tout problème devenu complexe avec le temps doit forcément avoir son point d’entrainement pour ce qui est de sa solution. Si le Temps est respecté.

    Ce fléau de conception difficilement saisissable car trop politisé à outrance que l’on nomme terrorisme est Le problème devenu complexe, et la corruption à l’échelle planétaire est, à mon humble avis, son point d’entraînement. A moins de laisser faire le hasard -ce qui pourrait être aussi la solution par défaut-, le monde entier doit se mettre d’accord sur la solution qui concerne le monde dans son ensemble : mener un combat global contre la corruption.

    citoyen karim




    0
  • FINKENL
    11 janvier 2015 at 12 h 55 min - Reply

    Et Valls confond la journée « je suis Charlie » pour la libèrté d’expression à la française , contre le terrorisme , et par essence contre l’anti-sémitisme avec une journée de lutte POUR le sionisme avec des propos dans la même ligne que des associations tel licra crif sos racisme , associations qui sont les plus liberticides en France en terme de liberté d’expression : UN COMBLE.

     » la liberté d’expression » partisane , instrumentalisée , ou comment prendre les gens pour des …




    0
  • lyes laribi
    11 janvier 2015 at 18 h 32 min - Reply

    سكت عن الحق فهو شيطان ٱخرس




    0
  • popoy
    12 janvier 2015 at 17 h 57 min - Reply

    e véritables commandos, dans leur façon de bouger, de tirer. Pas en rafales pour ne pas gaspiller de cartouches, mais avec un ou deux coups sur chaque victime, comme sur le policier blessé qui est achevé avec un seul coup par le tueur qui continue à marcher, rejoint la voiture et, avant de monter, ramasse calmement une chaussure tombée (qui aurait pu constituer une preuve à l’examen ADN). Mais quand les deux, avec une préparation de forces spéciales, changent de voiture, ils « oublient » (selon la version de la police) une de leurs cartes d’identité sur la première voiture. Et signent ainsi officiellement l’attentat. Quelques heures plus tard on connaît dans le monde entier leurs noms et leurs biographies : « deux petits délinquants radicalisés, connus par la police et les services de renseignement français ».

    On ne peut pas ne pas repenser, dans ce qui est défini comme « le 11-Septembre de la France », au 11-Septembre des Etats-Unis : quand, quelques heures à peine après l’attentat des Tours Jumelles, circulaient déjà les noms et les biographies de ceux qui étaient désignés comme les auteurs membres d’Al Qaeda. Ou l’assassinat de Kennedy, dont on trouve immédiatement le présumé auteur. Même chose, en Italie, avec le massacre de Piazza Fontana. Légitime, donc, le soupçon que derrière l’attentat en France, se trouvent de longue main les services secrets.

    Les deux présumés auteurs (si leurs biographies sont vraies) appartiennent à ce monde souterrain créé par les services secrets occidentaux, y compris français, qui ont financé, armé et entraîné en Libye en 2011 des groupes islamistes jusque peu de temps auparavant qualifiés de terroristes, parmi lesquels les premiers noyaux du futur État Islamique ; qui les ont approvisionnés en armes à travers un réseau organisé par la CIA (selon une enquête du New York Times en mars 2013) quand, après avoir contribué à renverser Kadhafi, ils sont passés en Syrie pour renverser Assad et attaquer ensuite l’Irak (au moment où le gouvernement al-Maliki s’éloignait de l’Occident, et se rapprochait de Pékin et de Moscou). L’ÉI, né en 2013, reçoit des financements et des voies de transit par l’Arabie Saoudite, le Qatar, le Koweït, la Turquie et la Jordanie, alliés étroits des États-Unis et des autres puissances occidentales, dont la France. Cela ne signifie pas que la masse des activistes des groupes islamistes, provenant aussi de différents pays occidentaux, en soit consciente. Reste cependant le fait que derrière leurs masques se cachent certainement des agents secrets occidentaux et arabes spécialement formés pour de telles opérations.

    Dans l’attente d’autres éléments qui puissent éclaircir la véritable matrice de l’attentat en France, il est logique de se demander : à qui cela profite-t-il ? La réponse se trouve dans ce qu’a déclaré Nicolas Sarkozy, qui, quand il était président de la France, a été un des principaux auteurs du soutien aux groupes islamistes dans la guerre d’agression contre la Libye : il a qualifié l’attentat en France de « guerre déclarée contre la civilisation, qui a la responsabilité de se défendre ». On veut de cette façon convaincre l’opinion publique que l’Occident est désormais en guerre contre ceux qui cherchent à détruire la « civilisation », qu’il incarne, et doit donc « se défendre » en potentialisant ses forces militaires et en les projetant partout dans le monde où surgit cette « menace ».

    On essaie ainsi de transformer le sentiment de masse pour les victimes du massacre en mobilisation pour la guerre. Le David, qui à Florence a été voilé de noir, est appelé maintenant à empoigner l’épée de la nouvelle sainte croisade.

    Manlio Dinucci
    Le massacre de journalistes de Charlie Hebdo et de policiers n’en finit pas de surprendre les analystes et chroniqueurs du monde entier. Si la presse française est unanime à dénoncer le terrorisme islamistes, beaucoup —comme Manlio Dinucci dans Il Manifesto— y voient clairement une manipulation de services secrets occidentaux.

    Traduction
    Marie-Ange Patrizio




    0
  • SI MEFTAH
    12 janvier 2015 at 20 h 10 min - Reply

    Comme c’est drôle. On n’entend plus zemour. Il a disparu totalement de la circulation. WHY THAT ?




    0
  • popoy
    2 février 2015 at 12 h 41 min - Reply

    Lors de leur fuite, les auteurs de l’attentat du 7 janvier auraient volé une voiture devant un commerce lié au ministère israélien de la Défense. Révélations.

    C’est l’une des séquences les plus mystérieuses de la journée du 7 janvier : que s’est-il exactement passé, autour de midi, dans la rue de Meaux?

    Voici ce qu’en disait -le jour même- François Molins, procureur de la République de Paris et conférencier de la mouvance sioniste hexagonale :

    Les mis en cause -au nombre de trois, selon le témoignage d’une personne avec laquelle ils allaient avoir un accident- poursuivaient leur route vers le nord de Paris et percutaient violemment un véhicule Volkswagen Touran, place du colonel Fabien, dans le XIXème arrondissement, blessant la conductrice.

    Ils tentaient alors de poursuivre leur route mais devaient finalement abandonner précipitamment leur voiture au niveau de la rue de Meaux et braquer alors le conducteur d’un véhicule de marque Clio. Ils s’emparaient du véhicule et… prenaient la fuite avec celui-ci.

    De nombreuses images de la voiture retrouvée et du quartier bouclé par la police ont été diffusées par la presse nationale.

    Dans la photographie ci-dessus, on peut discerner, face à la voiture, une boutique comportant une terrasse et un rideau métallique partiellement descendu. Il s’agit d’un restaurant-pâtisserie cacher dénommé Patistory et situé au 45, rue de Meaux.

    La particularité du lieu? Patistory est l’un des sept « points de vente« -dans toute la France- à destination d’un gala annuel dédié à l’armée israélienne et organisé par l’association française Migdal.

    En 2008, des membres du groupe France-Palestine Solidarité avaient d’ailleurs hué le service d’ordre du gala : la Ligue de défense juive.

    Déclarée -le 16 janvier 2001- à la préfecture, Migdal aurait été fondée en 1984 selon son président David Bittan.

    La double singularité de cette association extrémiste mais reconnue par l’État français : son ultra-sionisme accompagné de son corrolaire -un racisme antiarabe comme l’illustre leur dernier clip, mis en ligne l’été dernier.
    Image de prévisualisation YouTube

    Nulle surprise à ce que les responsables de Patistory puissent participer -avec Migdal- à l’organisation d’un gala de soutien à une armée d’occupation coupable de crimes de guerre. En août, le couple à la tête du restaurant -Martine Bismuth Bellaïche et Patrick Bellaïche- avaient été fortuitement sollicité par une journaliste américaine. Le thème de son papier publié par The Christian Science Monitor : l’attitude de la communauté juive française face aux derniers bombardements israéliens de Gaza.

    Après avoir revendiqué leur participation aux manifestations pro-israéliennes, les Bellaïche ont ainsi confessé leur « espoir » de partir bientôt vivre « en Israël ».

    Sept ans plus tôt, la caméra de la chaine NRJ12 avait capturé -par hasard- le couple en son lieu de travail : l’animateur Arthur était venu leur offrir des billets pour son spectacle.

    Résumons : des djihadistes-terroristes-antisémites présumés (dont l’un des « trois » s’est évaporé durant la fuite) se dirigent vers un quartier où vit la plus importante communauté juive de France et décident alors d’y changer de véhicule « volé » devant un commerce cacher tenu par un couple ultra-sioniste collaborant avec le ministère israélien de la Défense.
    À cette situation incongrue s’ajoute l’opacité du récit politico-médiatique relatif au déroulement des faits, rue de Meaux.

    Outre la version expéditive du procureur de la République (citée plus haut), nous disposons de six témoignages -plutôt confus ou approximatifs- pour tenter de recouper ce qui s’est passé.

    1* Le premier est le seul à être nommément identifié. Le site de 20 Minutes a recueilli les propos de Cédric Le Bléchec, agent immobilier censé être « sorti de rendez-vous au 45 rue de Meaux« . Heureuse coïncidence : l’adresse désigne un immeuble de six étages jouxtant le Patistory et dont la porte d’entrée se trouve face au point de chute des terroristes. Que nous raconte Cédric?

    «Une voiture noire était arrêtée au milieu de la rue. Deux grands blacks habillés de façon militaire étaient sortis, dont un avec un lance-roquettes. Ils ont sorti un homme de la voiture qui était derrière. Et ils sont montés en disant « vous direz aux médias que c’est Al-Qaïda au Yémen ».

    Des « blacks »? Ce témoin, que Panamza a tenté de joindre -en vain-, est le seul à évoquer cet élément d’information. Précision: il ne peut pas avoir confondu la couleur de peau avec celle des combinaisons puisque d’autres témoins rapporteront que les fuyards ne portaient pas de cagoule.

    2* L’Agence France-Presse a diffusé le témoignage d’un habitant anonyme sortant du café-bar Le Dauphin, situé à une dizaine de mètres. « Ce qui m’a marqué, c’est les chaussures d’armée. Les mecs ont sorti un vieux de sa voiture et sont repartis vers Porte de Pantin ».

    3*4* Un caméraman du site du Parisien a obtenu le récit de deux jeunes hommes floutés : « Alors, le véhicule a descendu la rue Sadi-Lecointe. Ils sont sortis avec des kalachnikoks et ont crié ‘Allah est avec nous’. Ils ont pris l’autre véhicule et sont repartis vers Porte de Pantin, apparemment ». Second témoin : « Ils ont sorti la personne qui était derrière la voiture, ils ont dit ‘Pars de la voiture et dis aux journalistes qu’ils disent « Al-Qaïda in’Allah’ ».

    5* Un « habitant » non identifié et interrogé par TF1 a relaté ce que son frère -qui aurait préféré ne pas témoigner « à visage découvert par crainte des représailles »- déclare avoir vu. Extraits : « Il a vu simplement deux personnes qui ont braqué un vieux qui était juste derrière… Ils avaient plus de cagoule à ce moment-là« .

    6* Le dernier témoin est le plus important : il s’agit de l’homme dont la voiture aurait été volée par les terroristes. Son interview exclusive a été obtenue et diffusée par Europe 1 deux jours plus tard. « Le conducteur descend, armé d’un pistolet mitrailleur. lls n’étaient plus masqués… Ils ressemblent aux personnes que vous avez vues (aux photos diffusées, ndlr). Sauf qu’à ce moment-là, ils étaient en tenue paramilitaire avec leurs armes à la main. « En partant, ils m’ont dit : ‘Si jamais, tu t’adresses…enfin, si les médias t’interrogent, tu diras : ‘C’est Al-Qaïda au Yémen’. »

    Source: Panamza




    0
  • Congrès du Changement Démocratique