Édition du
11 December 2016

GAZ DE SCHISTE: L’EMPIRE A DIT SON MOT FAITES VOS CHOIX.

In Facebook

Bien que cela n’ait pas été mesuré à sa juste valeur, le conflit autour de l’exploitation du gaz de schiste a vu s’inviter deux acteurs dernièrement, le premier l’UE qui annonce par le biais de Francis Perrin, présenté comme expert pétrolier, président de Stratégies et politiques énergétiques et directeur de la rédaction de « Pétrole et gaz arabe » et le deuxième, l’empire, c’est-à-dire les Etats unis.

En effet le Quotidien El Watan  nous informe dans sa livraison du jeudi 05-03-2015 que l’expert français qui s’est exprimait lors d’une conférence organisée en marge du salon international des fournisseurs de produits et services pétroliers et gaziers qui s’est tenu à Alger a précisé que l’UE se demande si « l’Algérie aura les capacités d’exportation nécessaires pour honorer les engagements futurs vis-à-vis de l’Europe ». Oui il est bien écrit  les engagements futurs c’est-à-dire des engagements qui n’existent pas actuellement. Donc s’il  n’y a pas de problème avec les engagements actuels  il faut tout de même se poser des questions sur les engagements futurs qui pourraient advenir et qui risquent de troubler le sommeil innocent  de ces messieurs de l’UE. Que veut bien dire cette phrase à un moment ou les habitants de In Salah,  avec la solidarité claire d’une partie de la population qui a osé marqué sa solidarité malgré les interdits et la répression, refuse que le territoire sur lequel elle vit soit utilisé comme source d’approvisionnement de l’UE et comme laboratoire d’essais qui portera surement atteinte à la vie dans cette zone. Dire qu’il n’y a pas longtemps on nous abreuvait de phrases telles que « tout le monde se lance dans l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste et de nous citer les pays pour qui l’avenir sera rose grâce au gaz de schiste ». Que l’UE utilise donc le gaz de schiste dans ses différents pays et elle n’aura même plus de problème d’approvisionnement.

De plus cet expert, qui n’est pas avare en « conseil judicieux »,  demande aux autorités Algériennes  de mettre en place « une stratégie de prise en charge de la consommation interne en Algérie vu la tendance haussière de consommation interne ». A ce sujet nous pouvons consulter le tableau de consommation d’énergie par habitant pour faire des comparaisons que l’on trouvera sur le site de statistiques mondiales (http://www.statistiques-mondiales.com/energie.htm) . Pour l’année 2012 notre pays a une consommation de 1.108 TEP (tonne équivalent pétrole) par habitant, ce qui cache déjà de fortes disparités en terme de consommation par secteur utilisateur ou en terme de répartition géographique. Cette consommation  n’est guère différente de celle de Cuba qui vit des sanctions drastiques  depuis des décennies soit 0.992 TEP, de l’Egypte sans ressources notables en énergie fossile soit 0.978 TEP et est très  loin de celle du Vénézuela avec ses 2.380 TEP et encore plus loin de la France avec ses 3.843 TEP, de l’Allemagne avec ses 3.758 TEP ou du Canada avec ses 7.426 TEP. Il est vrai qu’elle est plus importante que celle du  Bangadlesh avec ses 0.205 TEP, de la Birmanie avec ses 0.268 TEP qui sont donc proposés comme modèle en matière de consommation d’énergie. On comprend alors qu’il serait mal venu de demander à ceux qui en consomment une large partie,  c’est-à-dire les pays dits  occidentaux de faire quelque effort en la matière mais comme tout le monde le sait on ne prête qu’aux riches. Ces quelques informations indiquent que notre expert conseille au gouvernement de nous faire moins consommer de l’énergie. La solution qui convient donc, à défaut d’interdire ou de limiter  l’utilisation de l’énergie c’est d’augmenter les prix pour que nous « les grands consommateurs » mettions un terme à notre « appétit vorace ».

Pour ce qui est du deuxième acteur, le quotidien El Watan.comnous informe que   le secrétaire d’Etat adjoint chargé des Affaires économiques et commerciales, Charles Rivkin, qui effectuait , depuis le Lundi 02-03-2015 une visite en Algérie,  propose  l’aide de son pays et  précise  que  «  Les entreprises américaines disposent de l’expertise et de la technologie pour extraire cette énergie non conventionnelle et que « son gouvernement peut apporter «son appui technologique et technique ». J’ai vraiment été tenté d’envoyer ses affirmations au gouverneur démocrate de l’Etat de New York, qui d’après mes simples connaissances en géographie devrait se trouver aux Etats Unis, qui a pris la décision d’arrêter définition la prospection du gaz de schiste après un  moratoire qui a duré 5 années en s’alignant sur la proposition du rapporteur à la santé de cet Etat. Le secrétaire d’Etat Américain ajoutera, la main sur le cœur et la fleur au fusil, pour celui qui aurait des arrières  pensées, « Nous ne sommes pas ici pour dire au gouvernement Algérien ce qu’il doit faire ».

Doit on lier ces « amicales suggestions » aux autorités Algériennes au fait que l’armée Algérienne par son intervention et aussi ses « amicales suggestions » à la population de In Salah qui prescrivent  un retour à la normale et l’évacuation de la place Soumoud.

Vous remarquerez que nos spécialistes de la « main étrangère » n’ont rien vu ni entendu, que ceux et celles qui  accusaient toute voix discordante de pro-impérialistes n’ont rien vu ni entendu.

Même la protection accordé par le corps de la gendarmerie Algérienne à la multinationale HALLIBURTON qui n’est pas à présenter, ni en Algérie ni en Irak,  ainsi que la répression des citoyens de In Salah pour protéger cette multinationale contre les « indigènes » que nous sommes  n’a pas été remarqué par nos supers nationalistes. Rien que pour cela nous devons une fière chandelle à la population de In Salah pour avoir donné une leçon pratique à ceux et celles qui logés dans les structures de l’Etat, qu’ils soient dans l’exécutif, le législatif ou la société civile officielle, qui sont  soudainement  devenus aphones et nus devant cette leçon de choses.

Mais nous devons, nous, leur rappeler cela, leur demander leur avis sur ces  «sollicitations pressantes» des « amis » de l’Algérie peut être feraient-ils amende honorable, j’en doute fort car l’attrait de la mangeoire rend fou ou au moins auront nous l’occasion d’entendre de nouvelles théories sur l’impérialisme qu’ils combattent eux cela nous donnera une occasion pour sourire devant la petitesse de certaines personnes.

 

Oran le 9 Mars 2015                                                                     Kaddour CHOUICHA


Nombre de lectures : 6080
9 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Larbi Anti-DRS
    12 mars 2015 at 10 h 02 min - Reply

    Sellal a dit a son compagnon Portugais que l’Algerie (oui il parle au noms de 40 millions d’Algeriennes et Algeriens) supplie l’EU de construire le 3 eme pipe de Gas vers l’Italie et de rendre tous le Sahara d’Algerie noir de panneaux solaire (projet Dersetec-projet Siemens). Bien sur les Algeriennes et d’Algeriens et leurs descendants qui n’ont jamais choisis quelau’un pour parler en leurs noms, payerons la facture des installations et aurons en sus comme cadeaux leurs eaux et sol pollue’ a l’eternite.
    Qui se rapelle des morts tel Smain Lamari, Belkheir, Mohamed Lamari et autres sinistres individu qui ont parler et decider au noms des Algeriens. Les Algeriens d’aujourd’hui payent encore et payerons les choix fait par ses sinistres assassins.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • lyes laribi
    12 mars 2015 at 10 h 59 min - Reply

    J’ai appris lors de mon passage à la prison militaire de Blida que dans le baisse culotte il y avait des degrés. Il y a ceux qui vont le baisser avant même que les gardiens ne rentrent en cellule, il y a ceux qui le baissent avec un simple cri de gardien, il y a ceux qui le baisse après avoir reçu les premiers coups de fouet et il y une catégorie spéciale celle qui ne le baisse pas et les gardiens sont oblgés de le lui déchirer sur son corps. Par similitude, je crois dans ce cas on est dans la première catégorie.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 12

  • djelloul habib
    12 mars 2015 at 20 h 25 min - Reply

    Est ce vraiment étonnant? Il y a belle lurette que le pouvoir a relégué le pays à un rôle de simple pion aux mains de l’ Occident dans le grand échiquier qui l’ oppose aux Briks et surtout à la Russie.L’ injonction de recourir au gaz de chiste côute que côute
    émane de Laurent Fabius , MAE de la France à qui ,il faut le rappeler  » on ne refuse rien » quitte à chambarder de fond en comble et , irrémédiablement le pays , Nord et Sud. Pauvre Algérie.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • ahmed
    12 mars 2015 at 21 h 56 min - Reply

    il faut chasser ce clan et advienne que pourra
    On a marre

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • IDIR
    12 mars 2015 at 21 h 56 min - Reply

    Constater l’échec avant de se relever…

    Lors de la dernière campagne présidentielle, monsieur Sellal, a employé l’argument de la stabilité, il l’a dit et répété : « Si nous perdons la stabilité, nous perdons la souveraineté. […] La stabilité est un acte de souveraineté, si on touche à la stabilité, on a touché à la souveraineté nationale.»

    « Le président a tout sacrifié» à l’Algérie, a répliqué, monsieur Sellal, « jusqu’à sa santé », avait-il déjà affirmé dans une autre réunion. « Pourquoi ne pas vouloir le faire roi ? » s’est-il écrié à Alger le 8 avril 2014;

    Celui qui a déjà qualifié de « moustique » le « Printemps arabe », contre lequel l’Algérie dispose du « Fly-Tox », a insisté : « Les Algériens connaissent leur bonheur. » Et il a promis des lendemains encore meilleurs. « Une république démocratique, égalitaire, où nous ne connaîtrons que le bonheur, où nous ne respecterons que les libertés individuelles et collectives ! »

    Puis les promesses se sont accumulées. « Tant qu’il y aura une rente [pétrolière], elle profitera aux Algériens, aux plus démunis », a-t-il enchaîné.

    Ailleurs… Voici une image que l’on a pas l’habitude de voir à l’Assemblée nationale en France. Le Premier ministre français : “ Face à cela madame…” Ma main gauche !

    https://www.youtube.com/watch?v=mkcfSyWLgJA&feature=youtu.be

    Question : Y a-t-il de l’eau dans le gaz ou du gaz dans la tête des deux hommes ? les actes d’un côté, le discours de l’autre.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • lyes laribi
    13 mars 2015 at 10 h 00 min - Reply

    Erreur: il faut lire  » il y a ceux qui le baissent après avoir reçu » au lieu « ceux qui le baisse après »
    Merci.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • SI MEFTAH
    13 mars 2015 at 18 h 38 min - Reply

    Il n’y a plus aucun doute. Nos béni- oui oui sont entrain d’exécuter un agenda pré-établi d’avance par les puissances occidentales pour s’accaparer de toutes nos richesses énergétiques. Ils vont nous dépouiller avec l’aide de ceux qui à Alger ont confisqué le pouvoir au peuple algérien.

    Il faut rendre un vibrant hommage à nos populations du sud qui se battent seules pour sauver l’avenir de nos enfants et nos petits-enfants et de l’Algérie tout court.

    Au lieu de forer des puits pour extraire le gaz de schiste, le « pouvoir-bidon » ferait mieux et serait très inspiré de forer des puits artésiens pour permettre à nos populations du sud de cultiver et d’exploiter d’immenses surfaces agricoles. Cela créerait des centaines de milliers d’emplois et hisserait notre pays comme un grand producteur agricole régional et continental ayant définitivement assuré son autonomie et donc son auto-suffisance agricole dont les bénéfices engendrés seraient de loin beaucoup plus supérieurs à ceux gagnés par l’extraction du gaz de schiste.

    En fait, les deux pôles – la mafia algérienne au pouvoir et les sociétés des puissances occidentales – sont toutes les deux gagnantes sur tous les plans au détriment, bien sûr, des intérêts bien compris du peuple algérien et de l’Algérie. Notre mafia continuera d’engrenger ainsi des pétro-dollars et alimenter ses comptes devises bancaires à l’étranger assurant ainsi à leurs familles et à leur descendance leur pérennité sociale ad vitam eternaem et le peuple algérien n’aura plus que ses yeux pour pleurer sa misère.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • IDIR
    13 mars 2015 at 19 h 38 min - Reply

    Ce week-end sur Mediapart, un documentaire sur Francis Jeanson, figure discrète de l’intellectuel engagé

    “ Il fut proche de Sartre, fut jugé traître à la France pendant la guerre d’Algérie, bouscula la psychiatrie et s’engagea contre la guerre en Bosnie. De tous les combats depuis le milieu du XXe siècle, Francis Jeanson était un homme discret et profondément humaniste. Ce week-end, Mediapart diffusera un portrait de ce philosophe dont l’engagement résonne encore dans les luttes actuelles.

    Un documentaire utile et relié au monde qui bouge autour de nous : malgré la disparition du philosophe en 2009, ses combats et ses positions idéologiques donnent des clés de compréhension des traumatismes qui touchent notre monde. “

    Voici un résumé de ce film :

    http://blogs.mediapart.fr/edition/les-pepites-du-film-documentaire/article/130315/ce-week-end-sur-mediapart-un-documentaire-sur-francis-jeanson-figur

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Fred
    22 mars 2015 at 11 h 07 min - Reply

    Il n’y a plus de relève, au temps de Boumédiene les cadres militaires étaient formés en URSS, maintenant Bouteflika est entrain de promouvoir une génération formée dans les académies militaires des pays membres de l’OTAN, les appels incesants de Hamrouche aux militaires de faire leur devoir de nationalistes a porté ses fruits, car pas le moindre echo ne s’est fait entendre ! et vous savez pourquoi ?
    ils sont tous à la solde des pays membres de l’OTAN. Tous autant qu’ils sont à des degrés différents sont en fait des vendus, ceux qui croient encore à un espoir quelconque à l’horizon sont dupes, ces militaires qui ont amené Bouteflika et même ses prédécesseurs d’ailleurs ne sont pas ceux qui vont le faire partir, et ceux que vous croyez assez nationalistes pour le faire ne le feront pas parcequ’ils ne sont à leurs postes que pour obéir sagement aux donneurs d’ordres, ces satanistes ne s’arrêteront devant rien même sachant que le gaz de schiste est une chimère, leur objectif est tout autre, l’Algérie est déjà ciblée, quand je pense que même Boumediene était marié à une étudiante franco-algérienne et probablement était manipulé comme un ‘manchurian candiate’ d’une façon ou d’une autre je me dis que la France n’est en fait jamais sortie de l’Algérie, Allah yerhame echouhada qui ont versé leur sang pour qu’ une populasse comme nous survive eh oui ! cà fait mal mais il faut le dire, les citoyens du nord algérien ont toujours été avantagé sur leurs compatriotes du sahara, dans certaines régions ils n’ont même pas de maternité !!, ils vendent des scorpions à l’institut pasteur pour survivre !!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos