Édition du
11 December 2016

Des nouvelles éparses d’un pays qui va droit au mur !…

 

BatataBenyoucef Badreddine

Cela fait un bon moment que je n’avais pas envoyé de papier à LQA. A tel point qu’un ami m’en a fait un légitime reproche en subodorant que c’était ma muse qui m’avait déserté. D’abord je n’ai pas de muse sinon cela se saurait !…

Non, ce n’est  ni ma muse ni une mise en jachère de mon inspiration qui m’ont manqué mais c’est plutôt la succession d’évènements invraisemblables qui m’ont laissé sans voix. J’ai été interpellé par un tweet de la ministre de la justice de France, Madame Christiane TAUBIRA qui, lors du drame en Argentine où deux hélicoptères se sont télescopées et ont causé la mort de 12 personnes dont trois sportifs de haute niveau : Camille Muffat, Alexis Vastine et Florence Arthaud.

Je ne sais pas où Madame Taubira est allée pêcher ce formidable tweet, j’allais dire fabuleux tweet :

« Florence, Camille, Alexis et vous autres, j’ai tourné les mots de la tête aux pieds, je leur ai fait les poches, ils sont démunis et muets ChT »

Et c’est en parcourant ce tweet que j’avais compris que j’étais dans le même état d’esprit que Madame Taubira, car, moi-aussi, j’ai trituré les mots de la tête aux pieds, je les ai cherchés partout dans mon fourbi, j’ai même tenté d’envoyer des avis de recherche, je n’ai pas trouvé les mots pour réagir fidèlement aux évènements d’Algérie et JE N’AI RIEN TROUVE !…

Et que peut-on dire des évènements suivants :

1/ On risque de nous retrouver avec un drabki président de la république : Eh oui, j’ai lu quelque part dans notre folle sphère que le drabki (vous savez de qui je parle), si je vous dis superbe appartement rue de la Bienfaisance à Paris acquis à 700.000 euros, je pense que vous êtes sur la voie !… Eh bien ce sinistre individu est pressenti pour remplacer la momie bensalah pour le remplacer à la tête du Sénat… Autrement dit, si le boutef se décide à libérer sa place, on risque de nous retrouver avec un drabki à la tête de l’Etat, normalement pour une période transitoire, mais tel que je connais l’Olybrius, il trouvera un moyen pour pérenniser le fait et on le retrouvera aux nations unies pour nous défendre l’immunité à vie pour les hommes politiques qui ont eu « une absence passagère » en dilapidant les fonds réservés au développement de leur pays !…

2/ Les stérile combat contre le gaz de schiste : On a entendu et vu tout et son contraire. Les algériens du sud ont défendu vaillamment leur opposition à ce projet fou  qui risque de polluer définitivement le véritable don de Dieu qui est cette nappe de l’Albien, nappe fossile aux possibilités non négligeables et qui représente pour moi un trésor  inestimable pour les générations futures.

A supposer que nous sommes tous des ignares et des incompétents pour discuter de ce projet. J’ai lu avec intérêt une intervention de Monsieur Hocine Malti qui nous a démontré que les coiffeurs apprennent leur métier sur la tête des orphelins et il avait bien raison.

Et comment peut-on interpréter le fait que la France a interdit formellement l’exploitation du gaz de schiste et elle a même étendu l’interdiction aux travaux de recherches et d’évaluation ( merci Madame Ségolène Royal) et par ailleurs, elle préconise  son exploitation en Algérie ??? Néocolonialisme, bradage du pays, après moi le déluge, je cherche encore les mots pour définir l’avilissement de notre pays …

3/ La BDL et ses ravages : Pour les lecteurs de LQA qui avaient suivi mes déboires en 2012 lorsque j’ai tenté un retour au pays. J’avais sollicité le PDG de la BDL un certain Mohamed Arslane Bachatrzi, planqué du système qui croupit à Staouéli. Aucune réponse de sa part, nada, sahra, oilou… Souvenez-nous j’avais proposé de créer un complexe agro industriel qui aurait généré  35 emplois directs. Eh bien ce « PDG » qui n’a pas daigné me répondre a accordé au centime ce que j’avais sollicité, soit près 14 milliards de nos centimes à un député pour un commerce de boissons alcoolisées… que le zouave n’a pas remboursé son prêt et nous dit-on il se prélasse actuellement en France !… Là aussi, j’ai cherché les mots en vain !…

4/ La dévaluation du dinar : On vient d’apprendre que le dinar a subi une énième dévaluation. Pauvre dinar… Cela va juste faire la 58ème dévaluation qu’il subit depuis 1975… Et personne ne pense aux ravages occasionnés par une telle mesure. Je ne sais pas où le gouvernement va chercher pour payer, ne serait-ce que les 600.000 flics à 70000 da par tête de pipe… des chiffres nous interpellent, la sardine à 800 da, la pomme de terre (el batata) à 120 da, et dire que mon premier salaire d’ingénieur d’Etat en 1975 n’était que de 1400 dinars !… On perd décidemment le nord et on comprend mieux pourquoi le square Port Saïd, place incontestée du cours de l’euro est devenue une place incontournable du tout Alger.

5/ Et enfin, l’ambigu avertissement de Boutef : Nous voilà en plein délire. Ne voilà-t-il pas qu’un certain zerhouni nous lit sans aucune honte ni ambages un discours supposé pondu par Boutef et qui ressemble fort à une fin de récréation où le chef avertit les différents opposants  en leur signifiant qu’ils se sont engagés dans un terrain qui ne leur est pas familier et que surtout ils mettent en péril l’unité de la nation. Ni plus ni moins !… Comme j’aurais adoré qu’il pointe les cas de corruption qui pullulent dans le milieu social, comme j’aurais aimé qu’il se prononce sans ambiguïté sur l’exploitation du gaz de schiste, rien de tout cela. Par contre, comme j’ai aimé la réaction de l’opposition qui propose tout simplement DE RENCONTRER LE PRESIDENT… Celui qui a pondu une telle proposition doit avoir un sens de l’humour très développé et j’attends de voir la suite, sans doute hilarante des évènements qui nous laissent comme je viens de le dire en début de mon papelard… muets !…


Nombre de lectures : 4952
11 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • swiss leaks
    25 mars 2015 at 10 h 43 min - Reply

    Bonjour , j’ai cru bon VOUS faire parvenir ce texte alerte qui me semble très important vu qu ‘en algerie ou regne la chasse au tresor, et que des criminels nous empoisonnent juste pour se faire un peu de fric, ces poisons sont massivement utilisés chez nous personne ne se soucie de la santé des citoyens, je ne sais pas comment le classer merci. //////////////////////////////////////////////////« Le drame des dictatures, c’est qu’elles donnent toute licence aux malades mentaux, aux mégalomanes, aux méchants, aux malhonnêtes gens d’aller jusqu’au bout de leur folie, de leur mégalomanie, de leur méchanceté, de leur malhonnêteté. /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////L’agence du cancer de l’Organisation mondiale de la santé (Iarc) a classé vendredi cinq pesticides cancérogènes « probables » ou « possibles » pour l’homme.
    L’herbicide glyphosate et les insecticides malathion et diazinon ont été classés cancérogènes « probables chez l’homme » et les insecticides tetrachlorvinphos et parathion ont été classés cancérogènes « possibles ».

    Du glyphosate a été retrouvé dans l’air, dans l’eau et dans la nourriture, selon l’Iarc qui précise que la population générale est notamment exposée lorsqu’elle habite à côté de zones traitées.

    Pour ce qui est des risques cancérigènes du glyphosate et des insecticides malathion et diazinon, l’Iarc note qu’il existe des « preuves limitées » chez l’homme en ce qui concerne les lymphones non hodgkiniens, des cancers du sang.

    Pour le malathion, l’Iarc cite également le cancer de la prostate et pour le diazinon, le cancer du poumon.
    Les risques ont été évalués en se basant notamment sur des études d’exposition agricole menées aux Etats-Unis, au Canada et en Suède, ainsi que sur des animaux en laboratoires.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

    • SI MEFTAH
      3 avril 2015 at 15 h 05 min - Reply

      Une démonstration de plus et une preuve flagrante que le pays a déjà touché le « mur »….. Le pouvoir/système s’apprête à faire « voter » la prochaine constitution par les « deux chambres »…. j’allais dire les « deux pots de chambres » HACHAKOUM !!! et non pas par un vote populaire (celui du peuple)!!! C’est rageant de constater, une fois de plus, qu' »ILS » se paient encore et toujours nos têtes depuis 62….. et ça continue poue « EUX » comme si de rien n’était. Messieurs, avons-nous jamais existé pour « EUX »…??? J’en doute fort.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • SI MEFTAH
    25 mars 2015 at 13 h 29 min - Reply

    @Mr. Benyoucef BADREDDINE.

    Cher Monsieur, et avec tout le respect que je vous dois, vous êtes bien loin malheureusement de la réalité. L’Algérie a déjà, et depuis bien longtemps, « touché » ce fameux mur qui nous a fracassé le crâne !!! On n’est plus dans la position comme vous dites: « …..un pays qui va droit au mur….. » car on s’est déjà cogné à ce fameux mur. Mais est-ce trop tard ? Est-ce que tout est perdu pour autant ? QUE NON…!!! Car personnellement, je crois toujours au fameux génie de notre peuple et de sa sagesse ancestrale.
    La France, après 132 années d’occupation coloniale terrible et féroce contre notre peuple, a trouvé en face d’elle: un peuple et ses enfants DEBOUTS !!! qui ont combattu la France…..
    A bon entendeur, salut !
    LE PEUPLE ALGÉRIEN EST, PEUT-ÊTRE, GROGGY MAIS PAS….. KNOCKED DOWN !!!
    Attention, le peuple Algérien a une tradition de RÉSISTANCE unique au monde et inouïe que même « nos » dirigeants ne soupçonnent même pas.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

    • Abon
      26 mars 2015 at 16 h 10 min - Reply

      Salam.

      @ Si Meftah.

      J’admire votre bel optimisme; le mien a complètement fondu pour se confondre avec les eaux de la nappe albienne que ces héritiers d’Attila ont décidé de traiter à leur manière.
      Là où votre évaluation est improbable, c’est tout simplement qu’il ne s’agit plus du même peuple; ce peuple qui aujourd’hui accuse l’Emir Abdelkader et Messali Hadj de traitre est-il capable de discernement ? Qu’a-t-il produit d’équivalent ? Ceux qui malheureusement ont eu cette capacité de mobiliser et rassembler des masses, l’ont fait dans un esprit ravageur, tout aussi ravageur que l’équipe adverse.

      Plus loin dans la page, @ M. Djelloul Habib propose aux contributeurs, de proposer quelques pistes. Il me semble important, pour commencer à se relever, de repenser l’école l’apprentissage pour remettre tout le monde au travail. « Après le pain, l’éducation est le premier besoin d’un peuple « ( Danton).

      J’espère que je me trompe et que vous avez raison.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

      • sI MEFTAH
        26 mars 2015 at 19 h 01 min - Reply

        @Abon

        Il ne faut surtout pas leur laisser l’initiative ou les initiatives de nous faire peur. L’Algérie et le Peuple Algérien ont en vu bien d’autres à travers tous les siècles de leur existance et de leur Grande HISTOIRE.

        ON SE RELÈVERA DE CETTE TERRIBLE ÉPREUVE CAR TOUT A UNE FIN (physiologique pour eux). Et ils n’en ont plus pour longtemps !!!

        Ce n’est sûrement pas avec des idées PESSIMISTES que nous les vaincront. Il faut juste bien cogiter pour ne pas être touché par le syndrome du désespoir vers lequel « ILS » veulent TOUS nous plonger.

        Pour messali, c’est une autre histoire et un autre problème. Mais sachez, cher Monsieur BADREDDINE, que j’ai eu DEUX oncles (20 ANS ET 23 ANS) qui ont été tués par les « hommes » (les traîtres) de ce grand traître appellé messali dans les maquis de la willaya 3. On ne peut oublier. Et on n’oubliera JAMAIS !!!

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • BENYOUCEF BADREDDINE
    25 mars 2015 at 19 h 43 min - Reply

    @ SI MEFTAH,

    Je suis en phase avec vous…Mais, je constate malheureusement que tous les acteurs politiques jouent à la politique de la terre brûlée et j’ai bien peur pour ce valeureux peuple dont vous faites référence.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

    • SI MEFTAH
      26 mars 2015 at 16 h 52 min - Reply

      @BENYOUCEF BADREDDINE

      La politique de la terre brûlée a de tout temps était appliquée en Algérie par les divers occupants étrangers: la France durant 132 ans, l’OAS juste avant notre indépendance et tout près de nous « nos » dirigeants….. mais est-ce pour autant que le peuple algérien et l’Algérie aient été soumis ou totalement détruits ? NOUS SOMMES TOUJOURS LÀ…!!!
      Peut-être me diriez-vous que mes propos sont très spéculatifs face à la réalité que nous vivons. Le peuple Algérien, et SURTOUT le peuple Algérien n’a pas peurs de ces ignares, bien au contraire… Regardez comment le peuple est resté UNI face aux complots de toutes sortes montés contre lui par le pouvoir: à Ghardaya, à In Salah, Ouargla et autres… Et c’est ce qui fait ….. le pouvoir central d’Alger soumis totalement à l’étranger dont il exécute à la lettre l’agenda contre l’Algérie et le peuple Algérien mais rien n’y fît.

      LE PEUPLE N’EST PAS TOMBÉ DANS LE PIÈGE QUI LUI ÉTAIT TENDU PAR SES PROPRES QUI LUI SONT TRAÎTRES.

      L’avenir, et il ne reste pas beaucoup, tout va se décanter très bientôt et vous serez vous-même surpris par la réaction et la capacité de résistance de notre cher peuple.

      FAISONS-LUI CONFIANCE ! Monsieur BADREDDINE, vous verrez…..

      Aucun d’eux n’échappera à la JUSTICE DU PEUPLE ALGÉRIEN !!!!!

      Où qu’ILS soient et où qu’ILS seront LES ENFANTS DU PEUPLE ALGÉRIEN LES RATTRAPPERONT…..!!!!! ET NOUS SERONS SANS PITIÉ….

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • djelloul habib
    25 mars 2015 at 22 h 52 min - Reply

    Cher Mr Badreddine,
    Je vous comprend d’ autant mieux que je suis dans le même état d’esprit. Que dire,que peut on écrire quand tant de choses se bousculent dans votre tête: _la pente fatale que prend le pays dans tous les domaines: éducatif, social, économique,moral surtout.Apres l’ autoritarisme des anciens voici que la canaille prend le relais pour nous précipiter dans l’abîme. Que faire? phrase emblématique quand on sait que le contexte international ne se prête guère au changement dans notre région: -la France – les USA_le Wahabisme assassin, tout concourt au statu quuo. Il y a beaucoup à dire, beaucoup à commenter, mais j’ai le sentiment, a tort peut être, que les les dénonciations ont leurs limites. A supposer que le pouvoir vienne à s’ effondrer ( par quelque miracle divin) Ou est l’ alternative ? l’opposition en place ? Non seulement elle est composée pour sa majeure partie de transfuges du système ,mais le plus grave,c’est qu’elle ne dispose d’ aucun programme ou feuille de route crédible pour sortir le pays de cette crise multiforme, et elle n’est pas seulement d’ordre économique , elle est surtout morale. Beaucoup de monde se complaît dans cette situation y compris une partie du peuple.La solution réside dans un changement radical;une rupture totale avec les shémas politiques traditionnels occidentaux ou pas.Il nous faut retourner aux fondamentaux de notre inconscient collectif. dans toute leur histoire , les Arabes et les Berbères n’ ont jamais obéi à un pouvoir central autoritaire ,ils ont toujours été rétifs à devenir les sujets dociles d’ un monarque au pouvoir absolu. S’ ils ont consenti à marcher d’ un même pas,c’est sous le signe de Dieu, jamais sous celui d’ un homme.
    Il nous faut donc repenser profondément l’ offre politique à un peuple Algérien encore imbu de ses traditions : justice, égalité ,dignité,respect des autres,fierté de soi,générosité; et batir une organisation sociale et politique en conséquence.
    Chacun de nous devrait mettre a contribution ce qu ‘il a comme idées et les soumettre à débat : éducation ,formation ,organisation de la cité,concept de défense,potentiels économiques ,ainsi de suite .La lumière jaillira peut être, et peut être aussi des hommes jeunes, ambitieux et patriotes en tireront quelque profit.
    Quant à moi,selon le degré de discernement que Dieu voudra bien m’ accorder,je vais me mettre à l’ ouvrage en mettant a l’ examen de nos camarades de LQA et d’autres ,des propositions sur divers sujets qui me tiennent à coeur.Certaines paraitront farfelues, mais qui ne tente rien………

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • rachid dahmani
    26 mars 2015 at 10 h 52 min - Reply

    Salut cher Badreddine,

    Quel est le meilleur moyen en Algérie de s’en mettre plein les poches sans risques d’être inquiété? je pense que tous connaissent la réponse.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • BENYOUCEF BADREDDINE
    26 mars 2015 at 11 h 03 min - Reply

    @ Si Djelloul Habib,

    J’ai lu avec intérêt votre réponse et je vous remercie pour votre contribution qui a ouvert le débat.

    Pour ma part, je commence à penser sérieusement que notre pays a plutôt besoin d’un mouvement révolutionnaire dans le sens littéral du terme.

    On commence à comprendre maintenant que les corrompus du pouvoir doivent passer leur temps à chercher des parades pour éviter la sentence d’une justice aux ordres qui préfèrent emprisonner des manifestants de Laghouat eu lieu de tirer au clair le scandale de l’autoroute la plus chère du monde. On parle déjà de 13 milliards d’euros et elle n’est même terminée à ce jour.

    Comme révolutionnaire, je pense à un mouvement de salubrité publique qui traque ces véreux dans les pays où ils trouvent refuge… Par exemple le drabki ne devrait pas profiter de son appartement luxueux de la rue la bienfaisance de Paris. C’est une artère connue, on peut imaginer des manifestations monstres qui mettrait en péril l’ordre public en France et obligerait cette dernière à demander des comptes au drabki, ne serait-ce que de lui demander l’origine des fonds ???? Et bien d’autres idées du même gabarit.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

  • djelloul habib
    26 mars 2015 at 13 h 56 min - Reply

    Si Benyoucef Badreddine,
    D’accord avec vous pour stopper la dérive que nous impose la canaille (je ne peux plus les appeler autrement) , le tout est de savoir comment. une insurrection? ils s’ empresseront d’ « islamiser et djihadiser » le mouvement pour s’ attirer le soutien de l’Occident. dans ce domaine, ils savent y faire.le « truc »est bien rodé.Il y a bien une autre voie, elle est à la fois tres simple (et sans violence) et bien difficile à mettre en oeuvre: c’ est celle du boycot total et systématique de tous les scrutins. Chacun s’enfermera chez soi et laissera les bureaux de vote déserts.Un moyen, le seul,de leur arracher leur couverture « démocratique » et les laisser nus aux yeux du monde entier.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos