Édition du
10 December 2016

Tahar Djehiche, caricaturiste : « Je suis victime d’oppression et d’intimidations »

victoire3http://www.impact24.info/

Un nouveau procès du caricaturiste Tahar Djehiche, 54 ans, père de 7 enfants, est programmé demain au tribunal de El Meghaïer, dans la wilaya de Oued-Souf (518 km au Sud-est d’Alger). Dans cet entretien, il estime que cette action est une atteinte à la liberté d’expression et un message d’intimidation adressé aux militants anti-exploitation de gaz de schiste.


Tahar Djehiche et la caricature pour laquelle il est poursuivi.

Entretien réalisé par Mehdi Bsikri  

Quel est le motif de votre inculpation ?                      

J’ai reçu une convocation de la police d’El Meghaïer le 29 avril 2015, pour me présenter au commissariat le 4 mai. Les autorités m’accusent d’atteinte à l’image du président de la République, en raison d’une caricature et de deux écrits que j’ai partagé sur facebook.

Toutefois, un troisième écrit n’émane pas de moi. Des inconnus ont piraté mon compte et ont écrit des choses que je ne pense pas. Au cours du PV, les policiers m’ont interrogé sur la signification de la caricature.

J’ai répondu qu’une caricature est une production universelle et que chaque individu peut l’interpréter à sa guise. Ils m’ont présenté à la Justice. Le procès a été programmé en premier lieu le 5 mai dernier. A l’ouverture de l’audience, le procès a été report pour permettre à mes avocats d’être présents. Il a ensuite été reporté au 12 mai puis au 26 mai.

Que pensez-vous du procès intenté contre vous ?

Ce sont des pressions, des intimidations pour faire taire les voix libres, et une atteinte à la liberté d’expression. Ils veulent faire de moi un exemple à réprimer afin d’adresser un message à tous les militants anti-exploitation de gaz de schiste. C’est une de hogra (injustice), de la dictature et de l’autoritarisme.

Je lance un appel à tous les Algériens pour s’opposer à ces intimidations, car il ne s’agit pas de ma personne seulement. C’est la liberté d’expression qui est bafouée, et la lutte contre l’exploitation de gaz de schiste réprimée.

C’est l’ensemble des citoyens qui luttent contre ce projet destructeur qui sont visés. Il faut rappeler que l’exploitation du gaz de schiste menace tout le pays et pas seulement le Sud. Notre lutte est pacifique. Mais avec leurs pratiques, la liberté d’expression est touchée de pleins fouets.

Je sens une oppression. A El Meghaïer, nous sommes isolés. C’est pour cela qu’ils veulent nous opprimer. Ils se permettent des choses inadmissibles.

Et quelle solution envisagez-vous ?

Je suis victime d’oppression et d’intimidations. Je pense à l’asile politique, car je sais que les atteintes envers ma vie et ma liberté ne vont pas s’arrêter. Ils s’estiment au-dessus de la loi. Pour le procès du 26 mai, je ne sais pas qu’elle sera la sentence.

M.B. 


Nombre de lectures : 7713
UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Dria
    26 mai 2015 at 14 h 09 min - Reply

    Cher Tahar
    Je vous souhaite beaucoup de courage et de patience, le noble combat que vous menez seule pour la liberté d’expression, donnera tot ou tard ses fruits , en guise de soutien ces quelques lignes et nos priéres en attandant l’UNION du reste de la société ou d’une frange de ce peuple ..

    @Dihiya aux Unionistes de tous bords
    Jj’ai choisi juste l’avant dernier paragraphe ou il y a un appel implicite et explicite au peuple à user de l’UNION, je reprends le passage entre guillemet

    « C’est l’ensemble des citoyens qui luttent contre ce projet destructeur qui sont visés. Il faut rappeler que l’exploitation du gaz de schiste menace tout le pays et pas seulement le Sud. Notre lutte est pacifique. Mais avec leurs pratiques, la liberté d’expression est touchée de pleins fouets. »

    au lieu de penser de « ne pas se faire avoir « une seconde fois comme en 1990, penser à valoriser le principe d’union et de solidarité avec les opprimés qu’on ENFONCE par notre silence , notre mépris voire COMPLICITE

    C’est l’UNION avec les principes, les idées et les causes justes qui assurera inéluctablement l’UNION TERRITORIALE qui semble vous inquiéter, penssant pour l’instant à l’UNION avec les opprimés et le reste suivera …..

    (voir la France a choisi de traiter avec l’état profond)

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos