Édition du
9 December 2016

Quand la guerre des gangs atteint la JSK. Le grand déballage !

sellalhannachiJSK : Abdeslam : «Voilà comment Hannachi s’est enrichi grâce à la JSK»

«A Tizi et à Alger, il a obtenu aussi des lots de terrain, des appartements et des villas»

Auteur : Nacereddine RATNI mercredi 27 mai 2015 21:56
 http://www.lebuteur.com/

 

Réagissant aux critiques de Hannachi contre les anciens joueurs de la JSK formant le comité de sauvegarde, l’ancien milieu de terrain de la Jumbo-Jet, Abdeslam Kamel, n’a pas été avec le dos de la cuillère pour fustiger la gestion de l’actuel président qu’il juste de catastrophique, l’accusant même d’être à l’origine de tous les maux du club. À la question relative au comité de sauvegarde de la JSK, Abdeslam nous a expliqué qu’il s’agit d’un groupe d’anciens joueurs et de dirigeants ayant porté les couleurs du club kabyle et qui ont fièrement représenté la Kabylie que ce soit dans les compétitions nationales ou internationales. L’ancien joueur de la JSK a commencé par affirmer qu’il n’est intéressé ni par un poste ni par les locaux du stade. «Pour moi, seul l’intérêt du club compte. Notre démarche consiste à redonner à la JSK son image d’antan. Nous ne sommes pas contre les personnes, mais contre la gestion des dirigeants actuels, principalement Hannachi qui a clochardisé le club réputé jadis pour être très professionnel. Figurez-vous qu’à notre époque, nous n’avions connu qu’un seul staff technique pendant quinze ans. Alors que durant les 20 ans de règne de Hannachi,  la JSK a eu plus de 60  entraîneurs qui ont pris la barre technique et ce sans parler des joueurs qui ont porté les couleurs de la JSK dont le nombre dépasse les 350. Hannachi ne veut pas reconnaître ses erreurs, il veut toujours avoir raison. Ce n’est jamais sa faute, c’est celle des autres.»

«Hannachi s’est enrichi grâce à la JSK»
En réponse aux déclarations du boss dans la presse où il accuse les anciens d’avoir pris des locaux et des appartements, Kamel Abdeslam, l’ancien joueur demi-gauche de la Jumbo Jet ne s’est pas empêché de faire certaines révélations à l’encontre du premier responsable de la formation kabyle et sur ce dont Hannachi a bénéficié depuis qu’il est à la JSK que ce soit en tant que joueur ou en tant que dirigeant. «Quand Hannachi affirme que les anciens joueurs ont pris des appartements, il aurait d’abord dû citer ce dont il a lui-même bénéficié à la JSK. Je suis certain qu’aucun autre président d’un club algérien n’a pris autant que Hannachi depuis qu’il est à la tête du club. Que ce soit dans la wilaya de Tizi Ouzou, à Boumerdès ou à Alger, ce monsieur a obtenu des lots de terrain par milliers de mètres carrés, des appartements et des villas, sans oublier la sablière qu’il a eu à Tizi avec l’aide d’une tierce personne qui l’a rendu milliardaire. Si nous, les anciens, avions bénéficié d’appartements, cela n’a rien de surprenant étant donné que nous sommes des Algériens. Même la loi autorise que tout citoyen algérien a droit à un logement. D’autant plus que ce n’est même pas lui qui nous les a donnés. Ce sont les autorités de la wilaya de Tizi qui nous les ont offerts pour les titres que nous avons gagnés durant notre passage dans ce club.»

«Voilà comment on a raté un triplet historique lors de la saison 90-91»
L’ancien milieu de terrain de la formation kabyle a tenu à relater comment Hannachi est devenu dirigeant. Suite à sa fin de carrière en 1978, Hannachi a complètement disparu du club pour revenir au début de la saison 89. «À l’époque j’étais encore joueur et je m’en rappelle comme si c’était hier : Hannachi faisait souvent ses apparitions les jours des matches. Il attendait le bus des joueurs pour faire semblant de donner un coup de main au garde-matériel. Il l’aidait à porter la grosse mallette métallique des équipements vers les vestiaires. Puis petit à petit il a commencé à côtoyer certains joueurs pour finir par les avoir comme amis. Il faisait tout pour gagner leur confiance et leur sympathie. D’ailleurs, souvent il les invitait chez lui. Cette saison-là on a eu le doublé, mais on a raté un triplet historique. Je suis sûr que c’est à cause de lui. En fait, une pétition a circulé parmi les joueurs pour pousser Fergani à partir. J’ai bien sûr refusé de signer autant que certains de mes coéquipiers de l’équipe. Cela a eu un effet négatif sur le moral des joueurs.»

«Il a délocalisé pendant 18 mois la JSK à Boumerdès pour ses intérêts personnels»     
«Dans les années 2000, Hannachi a délocalisé la JSK au stade de Boumerdès. Bien qu’au début  c’était une simple suspension de trois matchs, par la suite le terrain de Boumerdès est devenu la domiciliation officielle de la JSK qui y est restée pendant 18 mois. Hannachi a pris cette décision juste pour faire plaisir aux autorités locales et en tirer profit. Justement, c’est à cette époque qu’il a bénéficié de villas et lots de terrain dans la wilaya de Boumerdès. Attends, je n’ai pas fini ! Je tiens aussi à préciser que ce président en a dans d’autres wilayas comme Tébessa où il a engagé le club pour soutenir un candidat. Il avait offert un burnous à un chef de parti à Tizi Ouzou. Attendez, j’allais oublier de citer la location de ses propres locaux situés à l’entrée de la ville de Tizi aux sponsors de la JSK. Comme on dit chez nous, Laâb Hmida erra cham hmida. Alors que ce genre de transactions est formellement interdit.  Partant de là, je me demande qui a le plus bénéficié de la JSK. Hannachi ou nous, les anciens joueurs. Je laisse les gens juger», dira-t-il avant d’ajouter : «Aujourd’hui, il nous accuse à tort de convoiter les locaux du nouveau stade. Je me demande que peut apporter un local dans un stade isolé situé à l’entrée de Tizi et qui abrite deux rencontres par mois. En fait, c’est bien lui qui convoite l’acquisition de l’hôtel du nouveau stade. C’est justement pour cela qu’il ne veut pas quitter les commandes du club.»

«S’il y a quelqu’un qui mérite d’être expulsé de la wilaya de Tizi, c’est bien lui et non les anciens joueurs»
«Lors d’un entretien qu’il a accordé à la Chaîne II, Hannachi a affirmé que les anciens joueurs devraient être expulsés. Voilà une déclaration qui prouve que ce monsieur a du culot, sinon il n’aurait jamais tenu de tels propos. Je lui réponds que s’il y a bien quelqu’un qui mérite d’être expulsé de la wilaya, c’est bien lui. Ce personnage devrait s’estimer heureux d’avoir succédé aux grands dirigeants de la JSK, sans laquelle il ne serait rien.»

«Dans la liste des joueurs qu’il convoite, il ne manque que Messi et Ronaldo !»
L’ancien milieu de terrain de la formation kabyle du Jumbo Jet a tenu à mettre en garde les amoureux du club de ne pas prendre en considération les promesses de Hannachi en ce qui concerne le recrutement des joueurs pour la prochaine intersaison. «Fidèle à ses habitudes de chaque fin de saison, Hannachi commence à contacter les joueurs du championnat promettant monts et merveilles pour gagner la confiance et la sympathie des supporters. C’est une façon propre à lui de tromper les fans de la JSK. On annonce l’arrivée de 15 nouveaux joueurs. En lisant les noms, j’ai constaté qu’il s’agit des joueurs les plus en vue sur le marché. En annonçant tout ce beau monde, Hannachi a peut-être oublié de rajouter les noms de (Messi et Ronaldo) sur son calepin ! Personnellement je me demande comment peut-on encore tolérer ce personnage qui n’a pas payé les salaires des joueurs pendant plusieurs mois.»

«On critique sa gestion parce que la JSK ne doit pas jouer la relégation»
À la question de savoir pourquoi ces critiques à l’encontre du président interviennent à chaque fois que la JSK rate ses objectifs, Kamel Abdeslam répondra : «Même quand on est contre la gestion des dirigeants, on ne peut pas le faire quand l’équipe marche bien et réussit de bons résultats comme cela a été le cas la saison passée. Que ce soit en championnat ou en Coupe d’Algérie, nous étions tous pour la réussite de notre chère équipe. Mais dès lors que la JSK joue la relégation, il est de notre droit d’intervenir et de critiquer la gestion des dirigeants,  car il ne s’agit pas d’un club quelconque mais le symbole de toute une région.»

«Si Hannachi quitte la JSK, c’est le meilleur service qu’il pourrait rendre à la Kabylie»
Pour conclure, Abdeslam a lancé un appel à Hannachi de quitter le club immédiatement. «Si Hannachi aime vraiment la JSK, il doit ouvrir le capital social du club pour donner l’occasion à d’éventuels industriels d’investir à la SPA/JSK. Cela y va de l’intérêt du club. C’est aussi le meilleur service qu’il pourrait rendre à la Kabylie. Je suis sûr et certain que dans notre région  il y a des hommes qui sont prêts à prendre la relève et redonner à la JSK une nouvelle dimension. Pour terminer, je lance un appel à tous les amoureux de la JSK de venir en masse ce samedi pour la grande marche à Tizi afin de pousser à la porte ce dictateur.»


Nombre de lectures : 7680
3 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • MOCAS
    28 mai 2015 at 23 h 49 min - Reply

    Monsieur Abdeslam,

    Quelle disposition avez vous prise pour améliorer votre vie à la fin de votre carrière?Regardez vous: vous êtes devenu aigri, bedonnant ,édenté et juste bons à déverser à l’opinion publique des âneries mensongères sur le personnage que vous enviez au point que vous souhaitez sa mort par voyous interposés…
    Je ne supporte pas vos pseudo révélations sur la vie privée de vos congénéres Kabyles …Hannachi a eu des succès et des echecs dans les résultats foobalistiques de la JSk…Vous n’y parviendrait jamais sauf dans votre ordurière imagination.
    Ceci dit prenez l’exemple sur Mr IBOUD pour sauver votre âme.Lui au moins est pertinent dans son analyses techniques sur le football et peut être un excellent conseiller en la matière.Il ne rabaisse pas à votre niveau de mesquinerie.
    Alors de grâce, planquez votre bedonnante bonhomie et allez gober des mouches.

    MOCAS

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Dria
    29 mai 2015 at 8 h 53 min - Reply

    Il nous faut des juges américains comme ceux qui ont débusquer les ripoux de la FIFA et si jamais ils font un tour du côté de la FAF il trouveront les vrais parrains qui n ont rien a envié a ceux de la cosa nostra des HADJ RAWRAWA des HANNACHI… a quand l importation de juge pour faire fonctionner notre justice….
    Mais bien sur qu’on tient le coup et pour preuve on respecte toutes les decisions de nos juges notre justice notre premier magistrat …nous sommes le peuple algérien pardi » Echaab el adhim »….

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • A.Hocine
    29 mai 2015 at 20 h 03 min - Reply

    La JSK a servi de tremplin a la richesse accumulée par Hannachi.La JSK a ouvert toutes les portes des décideurs de ce pays a Hannachi.A part le MCA,jamais club de foot Algérien n`a été adule comme le fut la JSK.
    Les Algériens en général ne comprennent pas comment le club le plus titre du pays et qui a représente l`Algérie avec beaucoup de succès au
    plan Africain est tombe entre les mains de Hannachi.
    Au point ou sont les choses,il appartient aux membres gestionnaires du club d`agir, conformément aux statuts et a la réglementation en vigueur,pour clarifier les choses,porter les correctifs nécessaires pour,éventuellement,soustraire la JSK de la main mise de Hannachi.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos