Édition du
4 December 2016

La face cachée du sionisme

stambul – Youcef L’Asnami

 

Pierre Stambul ? Ce nom ne vous dit rien ? Normal. Les grands médias ignorent ce « mauvais juif », marseillais, professeur de mathématiques à la retraite, co-président de l’Union juive française pour la paix, antisioniste et militant de la cause palestinienne.

Accompagné par l’infatigable chercheur désormais à la retraite, Yves Chilliard, autre militant de la cause palestinienne, il a donné une conférence à Clermont-Ferrand ce jeudi 11 juin devant une centaine de personnes. Ce « juif-athée » comme il aime se définir,  a commencé par raconter ce qu’il a vécu l’avant-veille c’est-à-dire le  mardi 9 juin à 4 h du matin, quand des policiers du Raid, suite à une dénonciation calomnieuse affirmant que Stambul a tué sa compagne, avaient fait irruption violemment à son domicile, « cassant les portes, le ligotant sur une chaise et plaquant sa compagne au mur ». Les forces du Raid l’ont interpellé exactement comme ils l’auraient fait pour un bandit des grands chemins ou un terroriste dangereux.  N’ayant bien sûr rien trouvé, le Raid a fait appel à la police nationale qui a embarqué Stambul menotté. N’ayant rien trouvé d’anormal, sa compagne toujours auprès de lui, il a été relâché après sept heures de garde à vue, suite aux innombrables interventions de militants antisionistes.

 

Pourquoi tout cette comédie de mauvais gout ? Juste pour interdire une conférence prévue le jour même à Toulouse et qu’il a finalement pu assurer devant 300 personnes ! Cette conférence, comme celle de Clermont Ferrand abordait la face cachée du sionisme et les activités du comité BDS (Boycott, Désinvestissement Sanctions tant que l’Etat d’Israël ne se conforme pas au droit international).

 

Pourquoi Pierre Stambul dérange ? Et pourquoi le site JSS News, son ennemi juré, lui en veut ? Sa position peut se résumer en cette déclaration : « Dans la guerre qui oppose le gouvernement et l’armée israélienne au peuple palestinien, il y a un occupant et un occupé. Il y a un peuple qui compte ses morts par milliers, qui subit tous les jours les pires humiliations, à qui on vole la terre et l’eau, dont on détruit les maisons et les infrastructures. Et il y a les colons, fanatisés et surarmés dont la présence est la cause principale de la guerre. Il y a des Palestiniens qui ont fait une concession majeure : limiter leur futur état aux territoires occupés en 1967 soit 22% de la Palestine historique. Et il y a une classe politique israélienne qui reste autiste. La droite rêve toujours d’Israël du Nil à l’Euphrate et d’une expulsion massive des «Arabes». Quant à la prétendue gauche, elle n’a jamais imaginé autre chose pour les Palestiniens qu’un «bantoustan». Et elle n’a jamais cessé la colonisation. ».

 

A Clermont-Ferrand, Pierre Stambul a développé, sans aucune note sous les yeux, la tragédie du peuple palestinien mais aussi la responsabilité de l’ONU et  la lâcheté de certains pays arabes dont la Jordanie et la Syrie.

La conférence de Clermont-Ferrand sera très bientôt en ligne sur le site

https://www.mixcloud.com/amitempsdescerises/

 

Youcef L’Asnami

 


Nombre de lectures : 10436
UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Yann
    15 juin 2015 at 13 h 49 min - Reply
  • Congrès du Changement National

    Galeries photos