Édition du
4 December 2016

Le ciel vu d’Algérie…

Alger vue du cielYoucef l’Asnami

Avec son documentaire « l’Algérie vue du ciel », Yann Arthus-Bertrand a frappé fort. Il en rêvait depuis une bonne décennie ! Il la réalisé en deux ans avec l’autorisation des autorités algériennes. Ce documentaire a soulevé, encore une fois, des passions, parfois en berne, des deux côtés de la méditerranée. Beaucoup ont applaudi la prouesse technique et la beauté des paysages filmés aussi bien sur la cote, la steppe ou le désert. Des images féériques qui ont en scotché plus d’un. Une collègue de travail dont le mari est pied noir m’a lâché : « Quel pays, mais quel pays ! ». Son mari aurait été bouleversé par ces images et surtout par cette extraordinaire diversité des paysages.

 

Mais à la lecture des réactions des téléspectateurs, on se rend compte que l’Algérie ne laisse jamais indifférent !  Beaucoup reprochent les inexactitudes de certains commentaires du film. Certains pointaient un « Discours très militant qui ne peut rendre hommage à la France sans les jérémiades habituelles: la mise en valeur des terres de la Mitidja (céréales, vignobles, agrumes…) n’a pu se faire qu’en délogeant les tribus…Qui y faisaient quoi, ces tribus, au juste ? Pas grand chose ! Et l’Algérie qui a 39 millions de bouches à nourrir n’est plus auto-suffisante depuis longtemps ! Déjà en 1983, 21 ans après l’Indépendance, l’agriculture était à l’abandon en dépit de toutes les grands infrastructures, des grands domaines, abandonnés en 1962…Qu’ont fait les Algériens pour continuer à exploiter ces terres, ces vignes, ces immenses champs d’agrumes ? Rien ! Il faut le dire et le redire ! C’est honteux ! Et ce commentateur qui se désole de cet abandon ! La faute à qui ? ». Démentiel !

 

Et cette réponse indirecte  d’un autre internaute «  Tout au long de ce documentaire – L’Algérie vue du ciel – une phrase m’a poursuivi : pour connaître un peuple, il faut observer son paysage,  tous ses paysages, toutes ses villes, tout du pays. L’Algérie est  unique, d’une beauté immense. Quel apprentissage pour un individu du  monde présent, auprès d’un tel joyau qui, je le ressens, révèle l’âme de ce peuple. A voir ce film, pour un an, pour dix ans, je rêve d’être une algérienne, être un algérien, être un coin de ce pays, pour pouvoir
chaque jour aimer ces étendues d’une immense beauté, de ces silences  labyrinthiques, tout de L’Algérie semble inouï. Il n’est rien de  mépriser les difficultés d’un peuple, au lieu de percevoir ce qui est  au-dessus de la mêlée. – L’Algérie elle-même. ». Rassurant !

Entre ces deux réactions extrêmes et pour l’Algérien qui regarde le ciel, le documentaire aura mis en évidence certains paradoxes du pays :

–          une dépendance alimentaire accrue vis-à-vis de l’étranger, les extraordinaires efforts pour le développement de l’agriculture réalisés dans le Sud Algérien, mais aussi l’abandon de certaines terres fertiles au Nord,

–          la construction de la grande mosquée d’Alger avec le plus grand minaret du monde – dont les architectes (allemands) et les bâtisseurs (chinois) sont des étrangers, mais aussi ces logements « parabolisés » qui ne cadrent pas toujours avec le paysage,

–          un pays qui dispose d’infrastructures universitaires mais dont la qualité de l’enseignement – primaire, secondaire et supérieur, n’est pas toujours à la hauteur.

 

Et beaucoup d’Algériens implorent le ciel pour leur faire connaître leur propre pays !


Nombre de lectures : 5134
8 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • rabie
    19 juin 2015 at 15 h 04 min - Reply

    Ce que je vais dire est vrai dont pas d’atteinte au norme religieuse et respect de mon jeûne ramdan, Voilà commençant par ce réalisateur sous le nom de Tizi » d’ailleurs j’en doute qu’il soit kabyle? a mon avis a fait beaucoup d’erreur, déjà le temps donnée a la représentation où a la diffusion ne colle pas, une algérie belle et fascinante avec un récit triste! sécodo erreur, disait dans son commentaire sur les berbères, écouter bien mes chers amis, les romains nous appelés les barbares et peux a peux sa à changé en berbère???!!!!pas un mot j’écoute toujours, et puis je rappel a ce Monsieur, les barbares sont les allemands qui chassaient les romains de savonarel dans la foret noir allemande avec des haches couteaux etc…fut appelé les barbare,,ne sont donc pas cette population qui a accepté l’islam, le rércit est casé nul et nous ment en plus, je ne suis pas kabyle, je n’ai pas trop aimé les séquences mal présenté bref au delà de paysages rien ne va….

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • Cortex
    19 juin 2015 at 15 h 14 min - Reply

    L ‘Algerie belle de haut et de loin….

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • wassila
    19 juin 2015 at 22 h 50 min - Reply

    rabie. C’est ce que dénonce l’article. Il dit que les commentaires sont discutables. Il y a aussi l’usine d’Elhadjar qu’ils disent qu’elle date de l’époque de la colonisation alors que c’est pas vrai. Ce documentaire a fait réagir beaucoup de gens.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Dria
    20 juin 2015 at 10 h 35 min - Reply

    l algérie belle vu du ciel, l algérie est plus belle pour, les exilés, les immigrés, les nostalgiques, les pieds noirs, est surtout belle dans le discours du politique, des rimes du poéte, des récits des écrivains, des réalisateurs.

    la beauté réelle vous la trouverai dans le regards des autochtones qui y vivent quotidiennent , dans le sourires de ceux qui luttent pour y survivre dignement, de ce peuple qui se demande si la beauté rime avec notre architecture, la propreté de nos rivages de nos villes et villages , la beauté de l air qu on respire…de la qualité de la vie donc qu on sera t il de cette beauté vu d en haut et d en bas ….

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Ahmed Oultache
    20 juin 2015 at 12 h 20 min - Reply

    Monsieur Youcef l’Asnami

    Le documentaire que j’ai vu aussi est magnifique.

    Pour les internautes ou les citoyens algériens qui le critiquent ou qui y voient des « je ne sait quoi », il n’ont qu’à nous pondre leur propre documentaire « vu du ciel » et après on verra.

    Pour faire connaître notre pays, on ne leur demande pas à cette catégorie de citoyens toujours frondeurs et mécontents d’essayer de faire mieux que l’artiste « colonialo-impérialisto » Yann Arthus-Bertrand mais juste de nous pondre un « petit truc » qui ressemble à çà !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • karim
    23 juin 2015 at 17 h 57 min - Reply

    Belles images vu du ciel oui, à condition de ne pas montrer les constructions anarchique et sans le respect de la moindre norme d’urbanisme et les poubelles qui jonchent les rues.

    Ce qui est frappant aussi c’est de nous rappeler que s’il existe des terres agricoles en Algérie c’est parce que des collants qui avaient défrichés la nature, oubliant que la France avait des dettes relatives à des ventes de blé de la part de l’Algérie.

    le comble pour ce grand militant de l’écologie, pas un traitre mot sur l’exploitation du gaz de schiste

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

    • Zahir Lahdjouze
      23 juin 2015 at 20 h 36 min - Reply

      Cher compatriote @karim , au nom de quoi et de qui doit-on cacher la vérité:

      – bidonville dans tous les abords de villes du pays,
      – ordures à ciel ouvert,
      – manque d’hygiène abosolu dans beaucoup de boucheries, restaurants, cafés et hopitaux
      – contructions horriibles et môches de bâtiments et même de soit disant « villas » sans normes et sans aucun respect du voisin, de l’urbanisme et de l’architecture
      – crachats partout ,
      – insultes , jurons obscènes et vociférations même durant le mois qu’on qualifie de « mois sacré » à savoir le Ramadhan alors que c’est un mois pire que les autres mois de l’année
      – tricheries, tromperies et mesonges coutumiers et en plus en jurant « sur le Coran »
      – vols et détournements en toute quiétude …. etc…. etc…

      Oui Monsieur, çà ne sert à rien de cacher tout çà car dans une grande mesure c’est çà NOTRE pays … l’Algérie ! Si vous croyez que Dieu va nous pardonner tout çà au motif qu’on est à 99,99% des musulmans, on se met le doigt dans l’oeil jusqu’au coude !
      Il existe un dicton bien de chez nous : on ne peut cacher le soliel avec un tamis, n’est-ce pas mon frère !

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

      • Karim
        24 juin 2015 at 15 h 42 min - Reply

        cher ami, Je n’ai jamais dis qu’il faut cacher quoi que se soit,

        Je vous recommande un autre documentaire de ce même réalisateur sur la méditerranée, il dit par exemple entre autre mensonge que le sud de l’Algerie est aride et qu’il y’a pas d’eau, alors qu’il y’a la l’une des plus grosse nappe phréatique au monde qu’on est entrain de détruire par le gaz de schiste

        c’est France 2 on s’attend un peu à tout ça

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

    Congrès du Changement National

    Galeries photos