Édition du
9 December 2016

Ce qui fait le lit du djihadisme, c’est le déni de démocratie »

Wissam NasrMediapart
27 JUIN 2015 | PAR PIERRE PUCHOT


Spécialiste de la mouvance djihadiste, Wassim Nasr bat en brèche l’idée d’une offensive concertée de l’État islamique vendredi, de la Somalie au Koweït, de la Tunisie à la France. Il estime en outre que les États occidentaux, dont la France, font le lit du djihadisme en préférant les dictatures aux forces issues des scrutins démocratiques. Entretien.

Que s’est-il passé ce vendredi entre l’Isère, le Koweït, la Somalie et la Tunisie ? Est-on en face d’une offensive générale de l’État islamique ? Doit-on s’attendre à de nouveaux attentats dans les jours à venir ? « Il faut arrêter de se mettre la tête dans le sable, il est temps de regarder la mouvance djihadiste telle qu’elle est, telle qu’elle se construit », préfère Wassim Nasr. Ce spécialiste de la mouvance djihadiste, par ailleurs journaliste pour la chaîne France 24, bat en brèche l’idée d’une offensive concertée de l’État islamique vendredi. Il estime que les États européens, dont la France, font le lit du djihadisme en préférant les dictatures aux forces issues des scrutins démocratiques. « Qu’est-ce que l’on a à vendre, nous, en Occident ? C’est « liberté, égalité, fraternité ». Si l’on se désavoue soi-même sur ces principes-là en soutenant les dictatures, qu’est-ce qui reste ? »

. Quatre attentats ont eu lieu hier, en Somalie, en Isère, en Tunisie et au Koweït. De grandes théories sont apparues, indiquant que l’État islamique avait souhaité célébrer le premier anniversaire de la fondation de son Califat en lançant une offensive tous azimuts. Mais peut-on seulement lier ces quatre attentats ensemble, en l’absence de revendication commune ?

Wassim Nasr. Absolument pas. La Somalie, ce ne sera certainement pas l’État islamique, qui n’y est pas implanté. L’EI n’a pas encore d’emprise sur le terrain somalien, même si c’est à l’évidence l’un de leurs objectifs. Les Shebabs de Somalie eux-mêmes sont très fractionnés, mais il n’y a pas encore eu de dissidence en leur sein.

En France, tout le monde est allé vite en besogne. Le fait que l’homme ait tué son patron, comme on l’a appris vendredi dans l’après-midi, cela démystifie évidemment son acte et en réduit la portée politique. Ce n’est pas une cible régalienne, un préfet, un policier, un soldat… Quant à la mise en scène, parlons-en : j’ai regardé les photos d’un des drapeaux, ce n’est pas du tout celui de l’État islamique ou d’Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (AQPA). C’est simplement une shahada : appelée aussi « profession de foi », la shahada est le témoignage énoncé par le croyant qu’il n’y a pas d’autre dieu hormis Allah et que Mohamed est son dernier prophète, sur un fond blanc.

Nous ne sommes donc pas selon vous devant une offensive généralisée de l’EI pour l’anniversaire du Califat ?

Mais non ! Cette histoire de l’anniversaire du Califat est complètement fantaisiste. Adnani [le porte-parole de l’État islamique, ndlr] a fait un discours le 23 juin en appelant à intensifier les opérations de « résistance » pendant le ramadan. Point. La notion d’anniversaire, ces gens-là s’en fichent complètement ! Vous avez déjà vu cela, vous, des combattants djihadistes parader pour fêter un anniversaire ? C’est ridicule, on regarde encore tout ce qui se passe avec nos yeux d’Occidentaux, en plaquant une grille de lecture qui n’a rien à voir avec la réalité.

En France, en Occident de manière générale, on aime bien approcher ce qui se passe avec des raisonnements que l’on connaît, cela banalise un peu ce que l’on a en face de nous, et cela rassure. C’est plus rassurant de dire : « Ils fêtent le premier anniversaire, donc ils multiplient les attaques », que de dire : « C’est le ramadan, ils intensifient leurs actions, et il y en aura d’autres. »

Nous ne sommes donc pas dans un scénario « l’État islamique contre le monde », qui se serait manifesté avec une grande violence et de manière coordonnée dans la journée du vendredi 26 juin ?

Peut-être y a-t-il eu coordination en ce qui concerne le Koweït et la Tunisie. Mais quand on sait que sur le terrain, les cellules ont une totale liberté d’agir, il ne faut pas prêter à l’État islamique une aura plus importante que celle qui est la sienne. Je ne pense pas que quelqu’un ait donné le « top départ » à Raqqa pour les attentats au Koweït et en Tunisie, cela ne marche pas comme ça. Il y a eu l’appel d’Adnani le 23 juin, et une partie des attaques sont tombées le 26 juin, parce que c’est le vendredi, un jour symbolique.

Mais des attaques, il y en aura d’autres.

Pour préciser votre analyse, l’auteur de l’attentat en Isère n’est pas selon vous un militant inspiré par l’EI ou AQPA ?

Je ne sais pas, pour le moment, nous n’en savons rien. Mais encore une fois, inspiré, cela ne veut pas dire commandité. Je donne toujours l’exemple des frères Kouachi qui étaient commandités et financés, et Coulibaly, qui a agi le même jour, mais dont l’action n’a strictement rien à voir, au niveau de la cible comme du mode opératoire. Dans le premier cas, c’est une action paramilitaire, dans le second, des actes complètement aléatoires.

Bien sûr, l’attentat de l’Isère peut être inspiré par un groupe, mais ce n’est pas pour autant que l’on pourra dire que l’État islamique a monté une opération en Isère. Par ailleurs, je ne connais qu’une organisation qui a les moyens de frapper en France, c’est AQPA, comme elle l’a montré avec les frères Kouachi. À part cela, il faut remonter aux années 1990, et c’étaient des gens qui venaient de l’étranger. Alors, susciter une vocation ici en France, oui, ça peut arriver, mais en général, cela rate. L’attentat de l’Isère, c’est un échec, comme l’action de l’étudiant qui, il y a quelques semaines, voulait attaquer les églises. Mais si l’on pense que d’autres organisations sont capables de multiplier en France les actions comme celle d’AQPA avec les frères Kouachi, on s’égare et on va trop vite en besogne. La priorité de l’EI? L’ennemi proche, donc les chiites

Pourquoi l’EI a-t-il visé le Koweït ? Parce qu’il s’agissait d’une mosquée fréquentée par des musulmans chiites ?

Oui, il n’y a aucun doute là-dessus, et on sait même que des Iraniens sont morts pendant l’attentat. Ce que les gens n’arrivent pas à comprendre, c’est que l’ennemi premier de l’EI, ce n’est pas l’Occident. C’est d’ailleurs, vous le savez bien, toute la différence entre les modus operandi d’Al-Qaïda et de l’État islamique. Pour l’EI, qui s’est inspiré de Zarqaoui [dirigeant djihadiste irakien mort en 2006, ndlr], c’est l’ennemi proche qui prime : les Iraniens, les Saoudiens, voire la Turquie ensuite… alors que pour Al-Qaïda, le but est de frapper l’Occident. Pourquoi ? Parce qu’ils estiment qu’une fois l’Occident vaincu, les régimes corrompus de la région tomberont.

Pour l’EI, la cible prioritaire aujourd’hui, ce sont les chiites. Et c’est logique : qui les combat aujourd’hui sur le terrain ? Ce sont les milices chiites. Pour l’EI, ils incarnent ces ennemis absolus, bien avant Israël et l’Occident. C’est beaucoup plus grave pour eux, ces chiites qui se revendiquent musulmans, qu’un chrétien qui se revendique chrétien, ou un juif qui se revendique comme étant juif. Et cela, ils le disent dans tous leurs discours, dans toute leur rhétorique.

L'attentat contre une mosquée chiite de Koweit City a fait 27 morts vendredi 26 juin.
L’attentat contre une mosquée chiite de Koweit City a fait 27 morts vendredi 26 juin. © Reuters.
En outre, le Koweït aide la coalition anti-EI, et a envoyé dernièrement beaucoup d’aide et des convois au gouvernement irakien. Il y a aussi le fait que plusieurs mécènes présents sur le sol koweïtien envoyaient de l’argent à l’EI, et que le gouvernement koweïtien a décidé de sévir. En outre, des volontaires chiites koweïtiens se battent aujourd’hui contre l’EI en Irak.

C’est la même rhétorique que pour l’Arabie saoudite : l’EI blâme les Saoudiens parce qu’ils aident la coalition et qu’il ne sont pas assez durs selon eux avec les chiites. L’EI se pose donc en rempart pour défendre les musulmans sunnites. Et les ambitions de l’EI sont régionales avant d’être internationales. L’EI ne va pas investir des moyens humains ou matériels alors qu’ils ont une guerre sur place qui est leur objectif premier. Tout l’inverse d’Al-Qaïda.

On parle beaucoup de l’État islamique, mais les frères Kouachi étaient en effet commandités par AQPA. Qu’en est-il de cette organisation, concurrencée par l’EI, et qui vient de perdre son dirigeant dans une frappe américaine au Yémen ?

Les mouvances djihadistes n’ont jamais accordé d’importance primordiale à leurs chefs. Pour elles, ce qui prime, c’est l’idéologie. Ce qui est important, c’est qu’AQPA est en première ligne de la lutte idéologique contre l’EI. Ils considèrent notamment que le Califat de l’EI est illégitime. Je me suis notamment entretenu avec le numéro 3 d’AQPA, décédé aujourd’hui, qui m’a dit : « Nous sommes contre les décapitations, et AQPA m’a envoyé jusqu’aux Philippines pour dire aux djihadistes là-bas qu’il ne fallait pas les filmer. » En éliminant ces gens-là, la stratégie à moyen terme va être très bénéfique à l’État islamique. Cela ouvre même une autoroute à l’EI qui est en train de s’implanter au Yémen. AQPA va se vider de sa substance, et les aspirants djihadistes vont se diriger vers l’EI.

Du côté de l’État islamique, les pertes sont aussi nombreuses. Le ministre du pétrole de l’EI, Abou Sayyaf, est aussi mort en mai dans une opération commando. Dans le même temps, les Kurdes ont repris Tal Abyad, à 86 kilomètres de la capitale du Califat, Raqqa. Dans ce contexte, comment interprétez-vous leur nouvelle offensive engagée cette semaine contre semaine contre Kobané ?

Ce n’est pas une offensive contre Kobané, mais contre Hassaka. Kobané, c’est une diversion. L’objectif, c’est Hassaka. L’EI a fait la même chose avant de prendre Mossoul en Irak (en juin 2014). Ils ont d’abord attaqué Samara, ville symbolique vers laquelle le gouvernement irakien a concentré ces forces. Et l’EI a pris Mossoul.

Cette semaine, l’EI a fait une incursion à Kobané, mais à Hassaka, ils avancent. Ils ont pris plusieurs quartiers, et la prison centrale. Encore une fois, il faut essayer de voir le terrain avec leurs yeux, et penser leur stratégie comme eux le font, et non pas en fonction de ce que l’on imagine. Sinon vous ne comprenez pas leur stratégie. Quand tout le monde était focalisé sur Kobané, eux en profitaient pour avancer dans la province irakienne d’Al-Anbar, qu’ils contrôlent aujourd’hui à 90 %.

Kobané, dans leur esprit, revêtait une importance avant tout symbolique, bien plus que militaire. L’affrontement de deux projets : d’un côté le Califat sunnite transethnique, de l’autre, le projet kurde laïque. L’EI dit aujourd’hui aux Kurdes : « Vous pensiez que votre projet était sécurisé ? Eh bien non, on est encore là, on peut encore vous frapper. »

En Tunisie, seuls de petits groupes ont fait allégeance à l’EI. Cependant, aucune de ces allégeances n’a été acceptée par l’EI. Ce paradoxe, une implantation faible de l’EI en Tunisie, et pourtant cette capacité à frapper au Bardo le 18 mars et à Sousse ce vendredi, est très inquiétante, car l’EI ne peut que monter en puissance…

Absolument, la Tunisie est une cible prioritaire, je le répète depuis des mois. Par ailleurs, c’est un pays qui est impliqué sur tous les territoires du djihad depuis des décennies, avec des figures importantes dans les mouvances djihadistes qui sont de nationalité tunisienne. Aujourd’hui, plus de 3 000 ressortissants tunisiens sont entre la Syrie et l’Irak, et beaucoup en Libye… Tout cela dit quoi ? Qu’il y a une vraie assise populaire. La Tunisie, ce n’est pas que Tunis. Il y a un vrai terreau pour le terrorisme, et il faut arrêter de mettre la tête dans le sable en disant : « Le terrorisme vient de Libye, il vient de l’étranger. » Tous les pays arabes sont dans ce déni. Nous ne sommes plus dans les années 1980, quand des militants du Hezbollah venaient frapper à l’étranger. Il faut changer de paradigme. De même, il faut arrêter ces discours comme quoi les terroristes seraient issus d’une dérive sectaire, que ce seraient des paumés, des délinquants. Il y a un vrai problème politique, il faut le résoudre.

L’une des mesures annoncées la nuit dernière en Tunisie par le premier ministre est la fermeture des 80 mosquées des prédicateurs salafistes djihadistes qui échappent au contrôle de l’État tunisien. Est-ce cela, le principal problème en Tunisie ?

Non. Le principal problème, en ce qui concerne la Tunisie et tous les pays arabes, c’est que les gens qui ont fait le choix de la démocratie ont été déçus. C’est aussi simple que cela. C’est le déni de démocratie qui fait le lit du djihadisme. Cela a commencé avec le Hamas en 2006, élu par les urnes, mais qui n’a pas été accepté par l’Union européenne et les démocraties occidentales. L’UE a donc voulu repasser par l’Autorité palestinienne, corrompue et rejetée par une large partie des Palestiniens. En Égypte, Morsi a été élu, puis démis par Sissi, dont la dictature militaire est soutenue aujourd’hui par l’Occident. En Libye, c’est tout comme : on monte en épingle le général Haftar alors qu’il y a eu des élections en 2012. En Tunisie, c’est la même chose : Ennahda a été élu, et beaucoup de Tunisiens ne comprennent pas pourquoi le parti a été évincé. Tout cela, c’est du pain bénit pour la mouvance djihadiste, de même que tous les « idiots utiles » qui font l’amalgame entre les Frères musulmans et les djihadistes. Si l’on croit à la démocratie, il faut laisser faire la démocratie, sinon, on la discrédite. C’est exactement ce que font les pays occidentaux, et la France, en faisant à nouveau le choix des dictatures. Or qu’est-ce que l’on a à vendre, nous, en Occident ? C’est « liberté, égalité, fraternité ». Si l’on se désavoue soi-même, sur ces principes là, qu’est-ce qui reste ? Il faut donner du rêve aux gens, leur donner une perspective, de vrais projets. La révolution, la démocratie, tout le monde y croyait. Et maintenant, les populations se retrouvent dans les mêmes équations qu’il y a 20, 30 ans. Il ne faut pas s’étonner qu’il y ait des déçus qui basculent. Toutes ces politiques de la France et de l’Occident d’appui des dictatures auront des conséquences, et nous enferment vers davantage de violences.


Nombre de lectures : 11363
21 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Léon Colombani
    28 juin 2015 at 21 h 19 min - Reply

    Pierre Puchot

    J’ai beaucoup de respect pour Mediapart et Edwy Plenel, mais ton article cher ami Pierre c’est du tout et du n’importe quoi en même temps dans un même article !

    Il est vrai que le déni de démocratie est porteuse de danger , mais donner la démocratie à des extrémistes fondamentalistes islamistes, tout le monde le sait, ce n’est pas beaucoup la démocratie garantie car pour eux en dehors de l’islam et de la charia tout doit être banni et combattu!

    Cher ami Pierre, je te connais pour faire de bon article souvent intéressant mais là tu es un peu, comme on dit, « border line » !

    C’est vrai que les pays occidentaux sont de mèche avec les dictatures militaires, les monarchies et les théocraties du monde arabe, mais il ne faut pas prendre les djihadistes pour des enfants de chœurs à la recherche de la vraie démocratie et de la vraie liberté !

    D’ailleurs, fort heureusement, tu corriges un peu en parlant des dérives d’El Qaida, mais tout de suite après tu te « rattrapes » en prêtant de bonnes intentions au numéro trois (3) d’AQPA (mort depuis quelque temps) qui aurait dit : « Nous sommes contre les décapitations »

    Non mon cher ami Pierre Puchot, ton article se veut juste une tentative de Mediapart de faire semblant d’être dans l’analyse objective, mais là il y a quelque chose qui coince !

    La vraie objectivité c’est de dire : oui, c’est vrai que l’absence de démocratie crée des dérives autocratiques qu’on observe un peu partout dans les pays arabes et aussi que l’occident est complice avec les régimes en place (surtout vis-à-vis des « gardiens des lieux saints de l’islam où il n’y a aucune démocratie, ni liberté) mais il faut aussi ajouter que si on applique la démocratie dans son sens plein du terme dans les pays arabo-musulmans , la victoire politique des islamistes fondamentalistes ne peut déboucher inévitablement que sur une autre forme de dictature à savoir la république islamique régie par la charia et qui doit impérativement s’appliquer d’une manière stricte sur tout les citoyens sans nuance ! En effet, pour eux il n’y a que la loi de Dieu qui doit prédominer en société ! Donc, pas trop vite mon ami Pierre !

    Il est là le problème ! Allez, bon vent quand même cher ami Pierre

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 11

    • Dria
      29 juin 2015 at 17 h 47 min - Reply

      @léon

      Pourquoi refuser « la démocratie à des extrémistes fondamentalistes islamistes…. » et l’accepter pour des extrémistes sionistes » de quelle démocratie vous parlez du moment que vous n’acceptez pas le choix des urnes et le choix des peuples arabes et musulmans.

      Votre objectivité n’est pas et ne sera jamais mienne, et vivement une victoire des fondamentaliste qu’une démocratie de façade avec des dictatures que vous soutenez ouvertement au nom de votre démocratie. Utiliser des termes comme djihadistes alors que vous savez pertinemment qu’ils n’ont rien à voir avec le djihâd ni avec l’islam…

      La vraie démocratie et la vraie charia n’auront jamais fait autant de victimes, c’est votre objectivité et votre manière de raisonner qui alimente et favorise l’émergence de ce genre de résistance que je ne cautionne pas mais que je comprends.

      Certes c’est des innocents qui payent un lourd tribut dans ce genre de conflits, et la mort d’un innocent est inacceptable, quel qu’en soit l’appartenance ethnique, religieuse ou linguistique, nous en souffrant depuis des décennies, comme si nos innocents n’avaient droit à des larmes, mondialisation oblige vous allez partager ce genre de tragédie à l’avenir, si vous ne réglez pas le problème à sa source comme ce fut mentionné dans cet article

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 15

      • Karim Rebah
        29 juin 2015 at 20 h 51 min - Reply

        @Dria

        « la mort d’un innocent est inacceptable, quel qu’en soit l’appartenance ethnique, religieuse ou linguistique »

        Ok, d’accord et merci ! Mais allez le dire plutôt aux « djihadistes islamistes bornés et manipulés » qui fleurissent même en Occident surtout dans les leurs banlieues , où ils y vivent quand même mais qui ne sont prêts à les quitter que pour le djihad au nom d’Allah en Syrie, en Tunisie, en Libye , en Irak etc… etc.. pour des raisons obscures !

        Si vous légitimez « l’extrémisme islamiste djihadiste musulman » du fait qu’il existe un « sionisme juif » en face , vous faîtes un parallèle non adéquat car , dans ce cas « le djihadisme » devrait plutôt s’exercer auprès des Palestiniens et non par des crimes crapuleux en occident qui n’ont aucun message ou signification politique claire et porteur de sens politique !

        Pour l’instant, les djihadistes que tu sembles porter dans ton cœur, ils sont loin des Palestiniens et de Gaza mais très actifs dans d’autres théâtre de guerre « suspects » ! Devant Israël, ils chient dans leurs djellabahs !

        Je n’ai entendu pas encore entendu de la part des « djihadistes » que les actes qu’ils commettent en égorgeant des personnes, c’est pour venger les Palestiniens. Pour l’instant leurs messages c’est : « on égorge pour venger l’islam, le prophète et Dieu » ! Pour l’instant le message c’est celui-là !

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 10

        • Dria
          30 juin 2015 at 0 h 03 min - Reply

           » Djihadiste islamistes bornés et manipulés  »

          Tout est question de signifiants et de signifiés, vous utilisé le même terme de djihadiste à tort, notre lexique mental s’est-il appauvris à ce point, hélas il est à la solde de ces média qui nous bombardent à longueur de journée avec les mêmes propos fallacieux et pourtant la réponse vous la donnez dans le second syntagme « bornés et manipulés » le vrai djihadiste ne l’es point.

          Comment veut tu que je porte dans mon cœur des gens qui n’ont aucun précepte de l’islam ou du djihad ; un lien pour ne plus faire d’amalgame sur le djihad
          http://blog.decouvrirlislam.net/Home/islam/l-islam/le-jihad-en-islam.

          S’ils disent qu’ils le font « au nom de l’islam de dieu et du prophète » ca ne veut nullemnt dire qu’ils sont de bon musulmans et dit toi bien que eux , vous et moi sont bien loin de l’islam.

          Cette religion la vrai s’imposera d’elle-même, t’inquiète .
          à bon entendeur salam

          Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

        • Yizina
          30 juin 2015 at 14 h 11 min - Reply

          @Karim Rabah

          « Devant Israël, ils chient dans leurs djellabahs ! »

          Quelque soit votre opinion sur cette nébuleuse internationale « djihadiste » , votre grossièreté de pilier de comptoir aviné est une véritable agression à l’intelligence humaine et au respect dû aux lecteurs.

          Cela ne vous grandit et cela vous renvoie aux marécages pestilentiels dans lesquels vous devez très certainement barboter avec aisance !

          Par souci de simple vérité , je dois ajouter que ces « colonnes infernales » internationales, cette fausse monnaie islamique qu’est DAESH est logiquement alliée à l’État terroriste-voyou sioniste qui accorde tout naturellement une assistance médicale en Israhell aux mercenaires en pétro-dollars, véritable NAKBA pour les Musulmans authentiques et leur religion islamique .

          Je suis pour la « liberté d’expression » mais cela n’autorise pas le langage de caniveau qui avilit ses auteurs et fait régresser la qualité des débats .

          Je ne vous salue pas et je formule l’espoir de ne plus avoir à être agressé tant il m’est insupportable de voir l’incursion de tels individus que vous .

          Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

          • Arbouche Rachid
            30 juin 2015 at 21 h 28 min -

            Pardon ya si Rebah , mais je réponds à ta place à @Yizina

            Cher compatriote @Yizina, à mon avis ce n’est la peine de s’énerver pour une argumentation d’un internaute aussi maladroite soit telle ! Je dis bien maladroite. Mais à mon avis, je ne crois pas qu’il faille considérer comme une insulte ou une obscénité ou une vulgarité ce que dit @Karim Rebah. C’est juste un avis !

            C’est sûr que çà ne plait pas toujours à tout le monde de parler ainsi, mais on est sur un blog et on débat. On n’est pas des académiciens ou des poètes ou des spécialistes de la prose ou des écrivains. Moi, je ne crois pas jusqu’à présent qu’il y ait une exagération ou un manque de respect de la part des internautes qui fréquentent LQA. Il y a des avis contradictoires, parfois très contradictoires, et pas plus !

            Mais au moins avec vous j’ai appris une expression que je vais désormais utilisée : « grossièreté de pilier de comptoir aviné ». Pas mal !

            Bon courage !

            Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

    • supplicié
      30 juin 2015 at 16 h 14 min - Reply

      @COLOMBANI Et si la majorité de ceux que vous meprisez ont choisis une autre conception de la vie qu ‘ils desirent mener? N’ est ce pas que vous agissez exactement comme ceux que vous vilipendés? Comment pouvez vous prejuger que la democratie chez les islamistes ne peut deboucher inevitablement que sur une autre forme de dictature ?Toujours selon votre analyse les bougnoules devraient se resigner à vivre indefiniment sous les bottes des militaires puisque les democrates en majorité ont été corrompus par le systeme. et qu’ a defaut il est preferable un regime despotique autoritaire qui se plie aux desirata des occidentaux, qu ‘un gouvernement legitiment élu et qui ne vous plairait pas ! Les arabes ne meriteraient pas , selon vous de tenter d’ essayer une autre voie de gouvernance, autre que celle qu’ils subissent et qui a magistralement echoué..! voici Les preuves qui demontrent que vous avez tort : Morsi a été chassé, Abassi madani a été chassé, en nahda a été chassé,etc vous voyez bien que les islamistes bien qu’ ils ont été elus democratiquement les militaires les ont neutralisés.Alors monsieur Colombani les partisans de dieu sont ils si invincibles et si mechants que vous le pretendez?

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

      • Farid DAHMANI
        30 juin 2015 at 21 h 10 min - Reply

        Cher compatriote @ supplicié, tu as beau dire et défendre les idées que tu veux , mais la charia ou une république islamique régie par la charia, n’est pas une REPUBLIQUE qui a un sens en 2015 !

        Tu as beau dire ce que tu veux, et tu es libre heureusement, mais la république régie par la charia est l’objectif des fondamentalistes islamistes que tu le veuille ou non ! Ce n’est peut pas ton objectif à toi (peut-être serais-tu un musulman éclairé), mais je sais que ce ne sera jamais les musulmans éclairés et tolérants qui prendront le pouvoir un jour en cas d’élection libre dans un pays arabe ! S’il y a vraiment des garanties pour que si Hamadache ou Ali Belhadj ou Abassi Madani ou Benmokhtar gouvernent le pays en cas de victoire par les urnes sans appliquer la charia obligatoirement, pourquoi ne pas accepter qu’ils gouvernent le pays eux aussi ! Je suis d’accord avec toi : Mais, il y a un mais !!

        Cher@ supplicié, la charia était valable et explicable, peut-être en 632, année où le prophète (QLSSSL) a fait son dernier pèlerinage d’Adieu à la Mecque ; mais cela ne correspond plus à notre époque d’aujourd’hui ! Si les fondamentalistes islamistes le comprennent et n’appliquent cette loi qu’à eux-mêmes et leur famille sans l’imposer à toute la société au nom de Dieu, çà peut passer ! Mais çà m’étonnerait qu’ils comprennent les choses de cette manière !

        Vous avez beau donné les arguments «démocratiques » qu’on veut, mais on peut faire courir un risque certain au pays en acceptant sans conditions préalables un pouvoir islamiste de ce genre, sauf à créer une autre guerre civile ! La démocratie et la liberté sont des concepts inexistants chez les fondamentalistes islamistes, çà c’est clair ! Alors comment faire ??? Certes, je suis d’accord que notre pays est de culture arabo-islamique, MAIS PAS SEULEMENT, ET IL FAUT APPRENDRE A RECONNAITRE CETTE REALITE.

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

        • supplicié
          30 juin 2015 at 23 h 25 min - Reply

          @Farid DAHMANI. Vous raisonnez et vous argumentez exactement comme ceux que vous critiquez( les islamistes) , vous n’avez donc aucune credibilité.Je pourrais vous opposer le systeme qui regit actuellement la turquie bien qu’ il ne soit pas parfait mais il a le merite de contredire tout ceux qui brandissent l ‘epouvantail integriste pour disqualier le courant islamiste car nous ne parlons pas ici d’ integrisme comme vous le suggerer, non sans arriere pensée tendancieuse, mais d’islamisme , c est different..Justement en parlant d’ integrisme n’etes vous pas vous meme et bien d ‘autres, qui se dissimulent sous votre parement de « democrate », quelque part ,un integriste laic , un autentique democrate accepte le verdict des urnes et le choix de la majorité sans chercher a le disqualifier.j’ ai beau chercher dans votre commentaire, tout en excluant de facto le courant islamique ,la moindre proposition qui nous permettrait enfin de changer ce systeme predateur et enfin retrouver notre dignité.Est ce a dire que votre choix est celui de la stabilité dans l ‘injustice?

          Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

    • djelloul habib
      1 juillet 2015 at 1 h 35 min - Reply

      @ Colombani
      C’est trés plaisant de vous voir vous gargariser de concepts de  » Démocratie,Liberté, Valeurs  » etc… destinés semble-il à votre usage exclusif en tant qu’Occidentaux et étrangers aux arabes « barbares »
      Il n’est pourtant que de jeter un regard rétrospectif sur l’histoire récente du Monde pour réaliser qui sont les vrais Barbares ! suit une liste non exhaustive :
      – génocide de millions d’Amérindiens par les conquistadors au Sud de l’Amérique
      et les Yankees au Nord
      – le pire des esclavages Racialisé des Africains noirs , la traite Orientale,a coté apparait comme une douce camaraderie
      – deux guerres mondiales terrifiantes et leur apothéose : les bombes atomiques sur le Japon
      – les guerres  » régionales » entretenues pour mettre à sac les richesses du tiers monde et leur corollaire: misères et souffrances indicibles des « damnés de la terre »
      – On peut remonter plus loin encore avec l’Inquisition , les croisades,en cette période ,Juifs et Chrétiens prospéraient en paix au coeur même du monde Arabo-Musulman.
      Quaida ,Gia, Daech sont la création de l’Occident et de ses alliés et protégés : les monarchies rétrogrades Wahabites ,ce sont vos amis et ceux d’Israel.Ils sont complètement étrangers à nos traditions,à l’Islam que nous avons intériorisé depuis des siècles.
      Il est vrai que les choses ont changé, nos régions sont devenues des champs de batailles sanglants ;mais par la grâce de qui? A quelle civilisation appartiennent Buch, Blair,Sarkozy, Hollande?
      nous ne pouvons pas cependant pas vous ressembler,ni adopter votre mode de vie. Ni libération sexuelle ni Daechisation, ni Gay Pride ,ni Djelbbab. pour nous, par ex. la femme est une Personne et pas seulement un corps qu’on exhibe partout et tout propos .la Femme Objet existe chez vous ,pas dans nos contrées. Pour finir,nous avons bien plus d’ esprit que vous semblez le croire, nous sommes les premiers à nous moquer de nous même.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • youssef
    28 juin 2015 at 22 h 25 min - Reply

    Heureusement qu’ il existe encore des journaliste honnetes .Des journalistes qui ne soient pas de la marchandise.Pierre puchot et mediapart tout autant que wassim enasr avec france 24 nous reconcilient avec la verité et la morale
    Juste un brin de lucidité, Si les peuples musulmans et arabes vivaient en democratie , si ces memes peuples avaient librement choisis leur dirigeants croyez vous que le terrorisme aurait existé?Le terrorisme n’ est il pas l’ unique recours des faibles et des opprimés?Les terroristes ne sont ils pas la conséquence du soutiens aveugle des occidentaux aux regimes illegitimes arabes et musulmans?Qui sont les seules victimes de ce soutien occidental aux regimes illegitimes,? Ce sont les simples citoyens des deux bords car les dirigeants eux sont bien protegés et ce sont leur population qui paient les consequences d’ une politique suicidaire. On constate que plus les occidentaux ignorent les droits fondamentaux des populations en question, plus le terrorisme prends de l ‘ampleur et s’adapte aux differentes formes de repression. Qui seme le vent recolte la tempete.

    Les gouvernements occidentaux sont reponsables du terrorisme parcequ ils preferent soutenir et proteger les regime autoritaires pour des raisons economiques purement cupides au lieu de soutenir les veritables choix des peuples..Les occidentaux cautionnent les resultats des elections issues de la fraude ceci en connaissance de cause .Les occidentaux savent pertinement qu’ en soutenant ces regimes despotiques illegitimes ils vont susciter , exacerber et amplifier le mecontentement et les revoltes des peuples soumis a l’ injustice et qui sont meprisés dans leur propre pays.par leur propres dirigeants.Les gouvernements occidentaux savent bien qu’ ils sacrifient leur concitoyens sur l’ autel des affaires et des privileges dans la signature des contrats avec ces regimes illegitimes, mais ils persistent quand meme dans leur attitude machiavelique .

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 13

  • Riad
    28 juin 2015 at 22 h 57 min - Reply

    Précision : ce qui s’est passé en Tunisie et en France ces derniers 24h ce n’est pas du Djihadisme c’est de la délinquance, a ma connaissance aucun verset dans le Coran qui appel a tuer des innocents les versets dans le Coran qui appel au djihade c’est pour la défense ce qu’ils ont fait les musulmans depuis toujours, c’est vrai que maintenant on est en face a une vermine et pour des raison sociale ont choisi le suicide’ et suite a leurs ignorance le font au nom de dieu??? voilà dans mes prochains récit je viendrai pour plus de développement.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • Rabah MEKAOUI
    29 juin 2015 at 12 h 14 min - Reply

    @Léon Colombani

    Vous avez raison dans une certaine mesure seulement. Par contre, pour compléter votre bon article de Pierre Puchot, il fallait juste bien mettre en exergue le fait que les pays arabes gagneraient à opter pour de bonnes constitutions qui garantissent l’alternance, le respect des libertés (de toutes les libertés : conscience, culte, opinion, presse etc…) avec un Etat régalien fort (armée, justice) qui soit le garant du respect de cette démocratie et non un instrument au service du pouvoir militaire, théocratique ou monarchique ! C’est peut-être trop demandé mais, avec le temps et une volonté politique, il est possible de vivre en démocratie dans pays de culture arabe et musulmane !

    Cela s’est réalisé dans beaucoup de pays « non musulman », alors pourquoi se serait impossible dans des pays « musulmans » qui sont constitués d’êtres humains comme dans les autres nations du monde ??? Il faut juste une volonté politique !

    D’accord avec certains internautes pour dire que le soutien des pays occidentaux aux dictateurs des pays arabes (Algérie, Tunisie, Libye, Maroc, Egypte, Syrie et surtout, surtout l’Arabie Saoudite qui est le pays le plus critiquable et le plus rétrograde du monde arabe) est l’une des causes de l’apparition du djihadisme et de l’extrémisme islamiste mais celui-ci s’est hélas, et malheureusement, laisser manipuler par les puissances colonialistes et impérialistes à des fins inavouées !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 24

  • Nait ali
    29 juin 2015 at 15 h 13 min - Reply

    L’Algérie et sa journée internationale contre la torture : Des victimes partout, des coupables nulle part ! Aucun media aucun parti ou ONG n’ont fait reference à cette journée , bizarre?

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • omar
    29 juin 2015 at 21 h 57 min - Reply

    Bonsoir, @M.Puchot : Une phrase a retenue toute mon attention, Vous dites les gens qui ont fait le choix de la démocratie ont été décus! Vous avez parfaitement raison, savez vous a quoi dû cette énigme du choix de la démocratie des islamistes non réussi? C’est très simple le symbole islamiste tel que Ghanouchi en Tunisie se lance directement au pouvoir sans avoir formés une société qui les acceptent, Prenons le cas de l’algérie, l’éducation donnée a nos enfants elle est tout sauf religieuse ou au minimum éducatif voire disciplinaire,
    a 17ans nos enfants devenus des criminels, dans le temps on avaient un savant algérien « ben badis rahima’hou allah » dans l’une de ses oeuvres en s’adressant a tout le monde disait : ya nachaou anta rajouna wa bika sabahou kade aktarabe, Vous nos enfant vous notre avenir et espoir et avec vous la matinée et tout proche.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Redouani Mohamed
    30 juin 2015 at 21 h 55 min - Reply

    @Karim Rebah

    Je ne sais pas si les djihadistes feront dans leur frocs ou pas devant Tsahal , l’armée de défense Israelienne, mais je suis d’accord avec vous qu’on ne les voit pas en Palestine.

    Il semble même que les Palestiniens ou la question Palestinienne c’est le dernier de leur soucis ….bizarrement !!! çà c’est vrai !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

    • Dria
      1 juillet 2015 at 4 h 55 min - Reply

      @ yezina Ca barbotte encore apparemment, dire que quand ça vient d’en bas on tire la chasse et on est tranquille, mais si je réponds c’est juste pour recommander @ Redouani et Rebah de tronquer leurs fringues contre les djellabas des braves du Hamas et du Hezbollah qui ont ridiculisé le Tsahal et le mythe de son invincibilité…

      Au faite, bien que Léon fût interpellé par plusieurs commentaires, il n’a pas daigné réagir, un cours magistral sur le débat démocratique et la démocratie en générale, objectivité ou mépris ; au fond ce n’est pas Léon Colombani qui me dérange, ni Léon l’Africain mais ces africains d’algérien de chez nous qui répondent à son nom, bref le syndrome du colonisé en fait des siennes encore allah yarahmek ya Bennabi.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • faycal
    30 juin 2015 at 22 h 13 min - Reply

    @Monsieur Colombani : Vous n’allez quand même pas me dire a moi qui a vécu longtemps en europe que le système européen est démocrate?! dans ce cas je vous invite a lire des livres de Monsieur Jean Ziegler tiens a ce propos je vous cite un : La Suisse lave plus Blanc y on a d’autres aussi, les différents systèmes extrémistes sionistes occidentales sont d’une vulgarités que vous ne pouviez l’ignorer, savez Monsieur : en Suisse on expulsent des citoyens leurs seul tort d’être des sans papiers, africains en générale et on leurs donnent des interdictions gratuite et ne peuvent plus avoir un visa dans tous l’espace schengen comment vous appelez sa? savez aussi cher Monsieur que dans ce pays et dans leurs code pénal ont des articles comme celui 43bis « une mesure »si tu commis un petit vol dans un magasin pour avoir faim tu pourras chopper la prison a vie quand même cher Monsieur les criminel musulman sont trop gentille à coté, je peux encore vous évoquer d’autres cas comme celui de l’enlèvement des enfants musulmans à leurs pères divorcé avec une de leurs compatriotes et expulser vers leurs pays après avoir passé 20 15ans quand soudain les autorités suisses se rappel qu’ils ont un pays derrière et j’en passe on a beaucoup de cas que votre démocratie est basé sur le mépris l’humiliation la violence les mensonges et elle chutera tôt ou tard.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • NASRI Fatsah
    1 juillet 2015 at 16 h 11 min - Reply

    Islam, djihadiste, fondamentaliste, terroriste, démocratie, liberté, justice etc… etc.. comment faire la part des choses. On en parle tant sur LQA et c’est très bien !

    C’est d’abord par un effort que nous devons faire chacun d’entre nous pour définir autant se faire que peut d’une manière précise, chaque mot. Et ce serait bien que les internautes et les lecteurs de LQA, que chacun d’entre nous essayent de faire cet effort pour arriver à utiliser des définitions bien comprises les uns des autres. Moi je vais tenter de le faire de mon côté, même si je ne suis pas un exégète des religions, de l’islam, de la démocratie, ni un expert en théologie ou en terrorisme.

    a) Il y a des personnes qui refusent le terme de « djihadiste » attribué aux « terroristes » qui utilisent l’islam pour exécuter de sales besognes ! Ils ont raison mais Il y a là matière à disserter ! Il y a des personnes qui désignent l’islam comme un religion terroriste et violente ! L’amalgame arrange cette catégorie d’individu pour pousser à l’islamophobie et à la xénophobie. Mais on remarque quand même que les personnes qui commettent les horreurs qu’on observe à la télé ou sur Internet utilisent toujours la référence au Coran, qu’ils le font au nom d’Allah et lancent toujours des « allah ouakbar » à chacun de leur horribles actes ! Grosse énigme !!!???. Sur tout les théâtres de violence au Maghreb, au Sahel, au Moyen Orient ou en Occident, tous les attentats, les assassinats et les crimes sont signés d’un « allah Ouakbar (Dieu est grand) bien audible, d’un drapeau de Daech, ou d’une référence au Coran. Est-ce pour cela qu’on a le droit d’attribuer ces violences à l’islam et de traiter les auteurs d’islamistes ??? Deuxième grosse question !!!??? Il est rare en tout cas que les groupes dits « islamistes » nous montre un projet politique clair pour provoquer l’adhésion ou l’empathie. C’est tellement flou dans leur tête que toute interprétation est loisible ! Les méthodes violentes et sauvages de cette catégorie d’individus qui se disent « musulmans » et qui sont taxé de « terroristes islamistes » puisqu’ils prétendre le faire nom de l’islam, du Coran, de Dieu et du Prophète sont condamnés par d’autres musulmans qui y voit plus une insulte, une injure et une offense à leur religion !

    b) Le djihad, étymologiquement, c’est « la lutte et l’effort du musulmans dans le chemin de Dieu » . Mais cette définition étymologique évolue quand on parcourt le livre révélé retranscris depuis le vivant du prophète, jusqu’au temps du califat Abou Bakr, de celui de Uthmane ou autres chefs de tribus ou chefs de guerre influents qui se sont succédés dans le temps. Il y a du pain sur la planche sur cet aspect. D’autre part, le djihad peut se décliner aussi par « le cœur », par la « langue arabe », par « la main » et par « l’épée ». Donc çà dépend de quel djihad on parle !!!??? Le djihad peut être interprété comme une « lutte spirituelle » (soufisme notamment) mais aussi comme une « lutte armée » (actions armées contre les infidèles, actions armées contre des opposants politiques révoltés, action armée contre les apostats, les athées ou les « hypocrites » etc….) ! Actuellement, il existe des mouvances islamistes qui estiment que l’islam doit rayonner sur le monde et donc, dans ce cadre, le djihad peut s’exprimer par des actions armées, des attentats ou d’une manière pacifique par le prosélytisme ! On sait que d’autres religions (notamment le Christianisme) ont utilisé ou utilise cette technique prosélyte pour agrandir leur communauté respective. Si on peut convertir quelqu’un à l’islam ou au Christianisme, c’est une grande victoire au nom de Dieu. Il y existe aussi d’autres mouvances qui estiment que c’est par le djihad armé sur le plan régional ou mondial qu’on peut contrer la violence, le l’impérialisme, l’occupation ou l’intrusion de l’occident sur le destin et la souveraineté de leur pays. Le Djihad est ici une sorte de riposte à la violence de l’occident ! Quand certains parlent de guerre de civilisation, ils n’ont pas tout faux, même si c’est un peu exagéré ! Donc, faire le djihad en dehors des terres d’islam c’est aussi une option.

    c) il y a des internautes qui prétendent qu’il n’y a pas de vraie démocratie dans les pays occidentaux. C’est vrai et c’est faux :
    – C’est vrai car les élections sont transparentes et c’est vraiment celui qui a le plus de voix aux élections qui prend le pouvoir ! D’une manière générale, les libertés individuelles et collectives sont respectées, une certaine liberté de conscience et d’opinion est admise. C’est certain.

    – C’est faux car quand le pouvoir élu par les urnes est au pouvoir, il lui arrive de ne pas appliquer pas ce qu’il a promis durant la campagne électorale ! L’exemple de la Constitution européenne, en est un exemple criard ! Certains peuples de pays européens ont voté à la majorité confortable pour le « non » à la constitution européenne, mais les gouvernements n’en ont pas tenu pas compte (exemple de Sarkozy qui a fait revoter la Constitution à l’Assemblée Nationale à majorité de droite à l’époque) ! Il y a eu aussi l’exemple du refus des peuples d’envahir le Vietnam ou l’Irak ou autres, mais les gouvernements n’ont tiennent pas compte. Etc.. etc… Bref !! Il existe dans les pays occidentaux, une PENSEE pensée UNIQUE de la presse et la télévision officielle entièrement derrière le sionisme (attention à ne pas critiquer Israël). Et en plus, ils tapent tous sans retenue et sans recul sur la Russie de Poutine alors que l’Amérique de Bush ou d’Obama est encensée et complimentée ! Il n’y a pas de vraie démocratie dans ces pays car le pouvoir est guidé par la finance et sa stratégie de défense des intérêts égoïstes qu’il adopte (colonisation, occupation par la violences de pays faibles, manipulation du prix du pétrole, manipulation de gouvernements autocratique et complicités, manipulation par le FMI et l’ONU etc…etc..et Où est la démocratie et la liberté la dedans ??? C’est plutôt la loi du plus fort. La justice et le droit dans les pays occidentaux sont influencés par la puissance de l’argent et des lobbies ! La justice dans ces pays soit disant civilisés est au final à relativiser ! ???

    d) Par contre, il faut avoir le courage de dire que le monde arabo-musulman a aussi ses perles. D’abord par le fait que la religion et la politique ne sont pas séparées alors que cet aspect est réglé dans les pays occidentaux ! Ensuite le fait que l’Etat et la religion ne sont pas dissociés sur le plan politique. Il existe des « gouvernants » qui estiment qu’ils peuvent gouverner au nom de Dieu et du Coran sans problème. C’est quand même, un peu trop pousser le bouchon mais çà l’air de ne pas trop gêner ni offusqués les musulmans !
    Par ailleurs, Il existe bien des pays qui utilisent les élections pour aller au pouvoir mais l’organisation de ces élections n’est pas du tout crédible et s’apparente souvent à une mascarade voire un carnaval. Ce sont des chefs de tribus, des chefs de dynasties, des généraux de l’armée, des monarques, des oligarques, des clans ou des chefs spirituels qui arrivent toujours à s’accaparer du pouvoir sur le dos du peuple en bourrant les urnes, ce qui n’est plus possible dans un pays occidental ! Malgré les tares de pays que certains (je dis bien certains) dénomment « pays de kofars » , il n’y a aucune comparaison entre les pays occidentaux et les pays arabo-islamique sur le plan de la liberté ou des libertés (conscience, opinion, de culte etc..) ! Sur ce plan il n’y a aucune comparaison car il y a un retard énorme sur le plan culturel dans les pays arabo-musulman. Un athée dans un pays occidental chrétien n’a pas le même sort que dans un pays musulman ! Un apostat dans un pays occidental chrétien n’a pas le même sort que dans un pays musulman ! Dans un pays occidental, la critique de Dieu ou de Jésus Christ peut être mal vu mais on ne tue pas à cause de çà. Il y a beaucoup d’autres exemples.

    Pardon pour la longueur de mon post ! c’est le ramadhan, j’en profite pour cogiter !

    Bon ramadhan et e saha f’tourkoum aux internautes musulmans et bon apéritif ou appétits aux autres internautes non musulman !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

  • miloud
    2 juillet 2015 at 16 h 36 min - Reply

    Tous les regimes illegitimes despotiques arabes se sont emparés globalement de la religion et par consequent se sont octroyés le monopole absolu dans sa diffusion , l ‘information et la propagande(toutes les mosquées et leur personnel, dans les pays arabes sont sous le controle des pouvoirs en place , entendez par là qu’ ils distillent leur propre interpretation du coran par des professionnels qu’ils ont formés et qu ‘ils retribuent grassement .La religion a ainsi perdu son ame et son authenticité puisque elle est manipulée par les pouvoirs despotiques arabes. ces regimes ont egalement créés , infiltrés et manipulés les terroristes islamiques..Autant dire que les populations arabes ne sortiront pas de sitot de leur triste sort.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

    • el hani
      2 juillet 2015 at 22 h 20 min - Reply

      on veut juste pas revivre les années de braise 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 2000 2001 2002 et surout pas les années de sucrèze 2003 02004 2005 2006 2007 2008 2009 2010…….

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

    Congrès du Changement National

    Galeries photos