Édition du
5 December 2016

De nouveaux éléments découverts sur les moines de Tibéhirine

Trappist monks of Tibehirine --- Image by © CORBIS SYGMA

Trappist monks of Tibehirine — Image by © CORBIS SYGMA

http://tempsreel.nouvelobs.com/

 PARIS (Reuters) – Les sept moines français de Tibéhirine, assassinés en 1996 en Algérie, ont été vraisemblablement tués plusieurs semaines avant la date avancée par le GIA algérien dans sa revendication, selon une expertise judiciaire communiquée jeudi aux familles.

Les quatre experts français mandatés par le jugeantiterroriste Marc Trévidic, qui quitte ses fonctions en septembre, fondent leurs conclusions sur des prélèvements effectués en octobre dernier en Algérie sur les crânes exhumés des religieux.

Le magistrat et les experts ont rencontré jeudi matin durant deux heures les familles et leur avocat, Me Patrick Baudouin.

Les autorités algériennes se sont opposées à ce que les prélèvements soient rapportés en France, ce qui a obéré le travail des experts, confrontés à trois thèses contradictoires pour expliquer la mort des moines trappistes.

L’Algérie impute le crime au Groupe islamique armé (GIA), qui avait revendiqué l’enlèvement et l’assassinat des religieux le 21 mai 1996.

A cette version officielle, qui n’a jamais convaincu les proches des victimes, se sont ajoutées les hypothèses d’une bavure de l’armée algérienne ou d’une manipulation des services de renseignement algériens pour discréditer le GIA ou se débarrasser des moines, qui avaient été enlevés dans la nuit du 26 au 27 mars 1996 dans leur monastère.

Leurs corps demeurent introuvables. Les crânes ont été retrouvés au bord d’une route le 30 mai 1996, près de Médéa.

« Les experts ont la quasi certitude que la mort remonte (…) à trois ou quatre semaines avant (la revendication), entre le 25 et le 27 avril », a déclaré Me Baudouin lors d’une conférence de presse.

Si l’on s’en tient aux communiqués d’alors de la rébellion du GIA, les moines furent en vie entre le 18 et 27 avril. Le 30 avril, un messager des maquisards islamistes s’était rendu au consulat de France à Alger avec un enregistrement des moines datant du 20 avril.

Autre élément nouveau : les moines auraient été décapités après leur mort, et les têtes auraient été enterrées deux fois.

En l’absence des corps, les causes des décès restent toutefois indéterminées.

Les crânes ne présentent pas de traces de balles, ce qui pourrait écarter une bavure de l’armée, ni de lésions consécutives à des coups contondants. Des traces d’égorgement ont été retrouvées sur trois d’entre eux.

« On peut légitimement penser que le mode opératoire pour les trois a été le même pour les autres », a dit Me Baudouin.

« Aujourd’hui, nous ne savons pas comment ont été tués les moines », a-t-il poursuivi. La thèse d’une implication de l’armée algérienne « est un peu battue en brèche sans être totalement éliminée (…) Est-ce que c’est le GIA, le GIA infiltré, les services algériens ? Les questions restent posées. »

(Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)

Sur le web : Moines de Tibéhirine: thèse d’une décapitation post mortem

 


Nombre de lectures : 4619
11 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Daoud
    3 juillet 2015 at 11 h 48 min - Reply

    Encore !!!!??????!!!!!!!!!!!!!!!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • rafane
    3 juillet 2015 at 14 h 51 min - Reply

    C’est un sujet typiquement algérien sont les autoritéss algérienne qui doivent en s’en charger, ces moines ont toujours refusé de partir dans la blancherie en Ile, ils ont voulu rester en algérie, nos tribunaux sont compétents pour juger cette affaire, imaginons que nos imams ont été tuer en France est ce que l’algérie envoient des procureurs juges etc comme le font les Francais? je ne croit, un appel a nos autorités Rak’m bahdltouna le peuple algérie a vraiment marre que sa dignité soit atteint a chaque fois qu’ils s’agit de ses immigrés d’origine francais.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • karim
    3 juillet 2015 at 15 h 46 min - Reply

    La décennie noire est un conflit majeur à l’échelle de l’Humanité dont la singularité fait qu’il annonçait les prémisses du monde tel qu’il advint aujourd’hui, même si on tarde encore à l’admettre. Elle est née des germes de ce vaste programme de division tout aussi inodore que méthodique des Algériens –les Kabyles sont les plus touchés par ce phénomène- par les 132 années d’un colonialisme abject dont on assiste à une fulgurante renaissance par le fait d’une politique de la terre brûlée suite à une… attaque cérébrale fatale !

    La décennie noire avait été inspirée, entretenue, manipulée en sous-main et canalisée, subtilement il faut le reconnaître, suivant un plan destiné à créer délibérément un climat de violence politique cela dans le but de favoriser, tout aussi subtilement la cooptation -soit l’année du lancement de l’Euro- du plus grand lobbyiste de notre époque.

    Certains Algériens au fait des réalités évanescentes de leur pays n’ont commencés à comprendre le scénario qu’après consolidation du pouvoir de Abdelaziz Bouteflika, dont le complot de l’assassinat des moines de Tibhirine a été déterminant. L’affaire des moines de Tibhirine n’est qu’une pièce du grand puzzle appelé Décennie noire. C’est une affaire de l’État algérien.

    citoyen karim

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • l’éveillé
    3 juillet 2015 at 20 h 12 min - Reply

    qu’ils reposent en paix . ceci dit toutes les thèses se valent . 260.000 morts en 10 ans . seule une vraie guerre , entre 2 armées peut faire autant de victimes . apparemment ce n’était pas le cas en algerie , d’autant plus que le pseudo pouvoir/ putchiste militaire a toujours estimé les rebelles/ militants dans les djebels/ maquis à un peu plus de 1000 éléments . donc la thèse de la liquidation collective par les services de répression militaires et paramilitaires tient la route . les moines ont payé en premier lieu pour leur humanisme .

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • rachid Ziani cherif
    3 juillet 2015 at 20 h 23 min - Reply

    La vérité finit toujours par se savoir, le mensonge est éphémère

    Et finalement, la thèse du pouvoir concernant le kidnapping et le meurtre des moine de Tibhirine tombe en mette, non seulement, il ne s’agit de bavure des services comme le laissait supposer la thèse de Buchwalter, mais bien d’un assassinat réfléchi, préparé, exécuté et maquillé comme acte terroriste, comme l’atteste les expertises faites par les laboratoires français. Je tiens à souligner et remarquer une chose, les autorités françaises étaient de mèche avec leurs partenaires algériens, particulièrement sous la houlette du juge anti terroriste, Jean Louis Bruguierre qui avait effacé et mis en veilleuse toutes les preuves impliquant les services algériens aussi bien concernant les attentats du métro de Paris , du détournement de l’airbus Alger marseillais, que d’autres affaires fumantes, et si ce n’est la persévérance des familles des moines, et du juge Trevidic et de l’avocat de la partie civile, ce dossier aurait été clos, en attribuant la responsabilité automatique et comme toujours au ‘fameux GIA’ ( qu’on connait etre des groupes islamiques de l’armée, ceux de feu si Smail), mais en fin de compte la vérité finit toujours par frayer son chemin et s’imposer sur le mensonge, de même que la justice finira également par avoir son mot, et trainer les bourreaux devant le TPI, en attendant une justice locale indépendante.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • Abderrahim Abdenour
    3 juillet 2015 at 22 h 24 min - Reply

    @rachid Ziani cherif

    Ce n’est pas la peine de parler déjà de « jaillement de la vérité » car personne ne connaite encore la vérité!

    La thèse la plus usité incombe la responsbilté aussi bien aux islamistes maquisards qu’aux erreurs des services de sécurité français et algériens qui ont voulu récupérer politiquement le Kidnapping mais qui s’est terminé hélas par le drame qu’on connait !

    Maintenant , il ne reste plus que de savoir où est placer le curseur de la responsabilité, pas plus ni moins! Mais çà , je coris que ce n’est pas pour demain !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • Cherif Abdelouahab
    3 juillet 2015 at 23 h 07 min - Reply

    cher compatriote @rachid Ziani cherif

    Vous avez dit à un internaute sur ce site que vous êtes neutre , objectif et contre tout extrémiste de tout bord, mais pas vos réactions on devine de quel bord vous êtes !

    çà ne sert à rien de se cacher derrière une soit-disant objectivité. Vous êtes du côté d’un extrémisme que je n’ai pas besoin de le nommer et çà se sent ! Chacun de nous est ce qu’il est , çà ne sert à rien de le cacher et puis c’est tout et la vie continue !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • rachid Ziani cherif
    4 juillet 2015 at 0 h 14 min - Reply

    @ cherif abdelawahab, cher ami, est ce que le fait de relever un fait avéré, à savoir que la thèse du pouvoir était biaisée depuis le départ, et que la justice n’est que trop partiale (sauf si vous juger autrement), est ce cela ôté à la neutralité son sens? que je saches, ce sont des résultats d’expertise qui n’ont aucune affinité avec l’islamisme, tout le contraire, force est de constater que en vous offusquant de mon manque de neutralité, vous faites preuve d’une neutralité ‘spécifique’ au point où à chaque fois que pareilles résultats vous sont désobligeant car allant à l’encontre de vos opinions arrêtée qui n’accepte qu’un coupable, alors dans tous ces cas vous êtes prêt à épouser les thèses officielles qui puent l’instrumentalisation? et enfin, est ce que vous ne jugez pas que les services sont partie prenantes donc inéligibles pour accuser et juger, et par conséquent seule une enquête indépendante serait impartiale? êtes vous contre pareille enquêtes? ou bien, pour vous, c’est neutre de n’accepter que la thèse des ‘terroristes islamistes’ apriori et quelque soit les preuves qui peuvent aller à l’encontre de cela, c’est le sens que vous donnez à neutralité chez vous? moi je dis qu’une partie dans la crise ne peut être acceptée d’être partie et juge? qu’en pensez vous? quant à votre flair et de ce que vous sentez, moi je n’en suis pas responsable ni concerné, si vous discutez un point précis, je suis là pour débattre en toute transparence, si par contre vous choisissez d’enfourchez les accusation à l’emporte piece en jetant l’anathème et la vindicte, je ne le suis pas

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 14

  • Roger Said
    4 juillet 2015 at 8 h 06 min - Reply

    On saura la vérité lorsque Toufik débarquera de son poste, mais pas avant.
    L’affaire des moines est le joker capital que tient l’Élysée dans ses mains pour faire chanter l’ANP et le DRS. D’ailleurs c’est grâce à cette carte qu’on avait pu imposer Bouteflika pour ses quatres mandats, et on essayera de l’utiliser un dernier coup pour imposer Said. Il n’est pas necessaire de sortir diplômé de l’École de Guerre de St-Cyr pour comprendre le stratagème. Maitre Baudouin le sait très bien aussi.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

  • Rafik Boulares
    4 juillet 2015 at 15 h 03 min - Reply

    @Cherif Abdelouahab

    Je suis d’accord avec vous. La responsabilité de ce crime horrible revient aussi bien aux mauqisards islamistes qu’aux services secrets algériens et français et à l’armée algérienne ! Point barre !

    Donc qu’on arrête de glousser chacun son tour ou de pointer du doigt l’autre !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • tete noire
    7 juillet 2015 at 15 h 45 min - Reply

    Une nouvelle épisode de la série …les français demandent de lacher le morceau aux gens du pouvoir en Algerie

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos