Édition du
5 December 2016

DE LA GENÈSE DES EMBUSCADES ET AUTRES BRACONNIERS

ELKHBAR28240510Zineb AZOUZ

Qu’il s’agisse d’appelés ou de soldats de ‘carrières’, ces jeunes de l’Algérie profonde n’avaient pas d’autre choix que d’aller servir, non pas leur peuple, mais leurs supérieurs bardés de médailles et de gilets pare-balles.
Est-ce bien utile de rappeler qu’une école qui exclue la majorité de ses élèves oblige les enfants du Ghachi, les gueux, à choisir entre Jounoud ou alors Hitistes, Harragas.et pourquoi pas terroristes !

Ces jeunes, pour échapper au chômage, pour espérer avoir une formation , pour tenir enfin leur promesse et aller dignement demander en mariage l’ex camarade de classe ou la voisine, ont payé de leur vie.

A à défaut de décrocher une bourse à Londres ou une méga ligne de crédit LANSEJ, ils ont eu la ‘chance’ d’être enfin pris à l’armée , car depuis des années, misère oblige, n’entre pas à la caserne qui veut, il faut suer, courir et le plus souvent se faire pistonner pour décrocher un treillis. Peu importe qu’ils se retrouvent aux miradors des clubs des pins ou à escorter des Braconniers enturbannés, l’essentiel est de rester digne et de faire la fierté de sa famille ; Rabbi Yerham El Waleda (louanges à celle t’a enfanté) n’a pas de prix aux yeux d’un Algérien.
En ces jours de l’Aïd, qui aura le courage d’aller dire à ces mères, Rabbi Yerhamou, en parlant du fils qui a passé le mois de Ramdan à la caserne et qui n’attendait que le retour pour les fêtes, goûter enfin El Mekroud ?

Ces hommes aux visages de chérubins sont d’abord tombés dans les embuscades d’un système qui les guettaient bien avant leur naissance et qui a tracé pour eux, ce sombre avenir, un système qui les a nourris de désespoir, de terreur, de répression et d’injustice jusqu’à les envoyer droit vers ces fameux terroristes qui sortent de nul part et qui, sans aucun doute viennent des mêmes cloaques et ont fréquenté les mêmes écoles.

Avant de mourir, ont-ils pleuré, ont-ils crié ? Ont-ils maudit ou pardonné ?

 »Une embuscade est plus sûre dans un terrain plat et uni, mais fourré, que dans des bois, parce qu’on s’en défie moins. (Charles ROLLIN)
Z.A.


Nombre de lectures : 5020
6 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Amari
    20 juillet 2015 at 17 h 38 min - Reply

    Quiconque s’oppose à la dictature doit accepter la guerre civile comme moyen. Quiconque recule devant la guerre civile doit abandonner l’opposition et accepter la dictature.

    Le Zéro et l’infini
    [ Arthur Koestler ]

    Le pouvoir occulte algerien nous a habitués à tellement de perfidie, a tellement de perversité, a tellement d ‘actes demoniaques pour preserver ses privileges démesurées ,qu’ il est encore capable des pires atrocités.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 18

  • Sabeha LEBDJAOUI
    20 juillet 2015 at 20 h 25 min - Reply

    Madame Zineb AZOUZ

    Arrêtez de ne parler que d’une seule face de la réalité dramatique du pays ! Ce qui s’est passé à Ain Defla , existe et a existé aussi dans d’autres régions du pays depuis 1991 et les antagonistes sont connus :

    1/- d’un côté les partisans du pouvoir absolu par la force du clan d’Oujda qui se sont jouer du peuple depuis 1962 (et même avant) et du FIS en 1991 en voulant jouer au jeu de la démocratie qui s’est retourné contre eux.

    2/- de l’autre , les partisans de la conquête du pouvoir absolu au nom de Dieu dans le cadre d’une république islamique régie par la charia !

    Je n’ai pas besoin de développer, car se serait trop long, mais la matrice idéologique de l’un et de l’autre sont identiquement les mêmes. La « référence» est la même , je dirais, vous m’avez compris, j’en suis sûr !

    Vous parlez de « ces hommes aux visages de chérubins qui sont tombés dans les embuscades d’un système qui les guettaient bien avant leur naissance », mais vous n’êtes pas honnête de ne pas avouer que ceux qui leur ont tiré dessus, lâchement, ce sont des djihadistes fondamentalistes islamistes, donc les fous de Dieu, qui infectent nos maquis et qui se vengent sur l’armée après l’arrêt du processus électoral! Aujourd’hui çà s’aggrave car il y a Daech qui entre en jeu ! Voilà la vérité !

    D’accord avec vous que le « système » fait lui aussi des embuscades, mais il faut avoir l’honnêteté intellectuelle de parler de tous les acteurs sans exception qui opèrent sur la scène de la violence !

    Oui Madame ce sont des islamistes djihadistes qui ont tué et qui tuent nos djounouds, des islamistes qui se vengent parce que l’armée a arrêté le processus électoral ! Ils se vengent sur les généraux comme ils se sont vengés sur les civils à un moment donné, donc contre ceux qui refuse de lâcher le pouvoir et contre ceux qui refusent la « république » à la sauce du FIS.

    Cher Madame ce sont les barbus qui ont tiré sur les djounouds à Ain Defla, ces barbus qui non seulement profitent du commerces (tidjara) ou de l’import-import par la grâce de la « réconciliation nationale » mais dont beaucoup de leurs frères sont toujours dans nos maquis !

    Il faut appeler un chat, un chat Madame Zineb !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

    • Dria
      21 juillet 2015 at 0 h 34 min - Reply

      S’il faut appeler un chat un chat comment on devra t »appeler, et dites nous un peu plus sur votre matrice idéologique …

      Pourquoi c’est toujours des appelés qui sont rappeler à dieu , mais pourquoi ces djihadistes fondamentalistes islamistes, ces fous de dieu ne payent pas la tète d’un général, d’un haut gradé aux Tagarins, à El Mouradia , au club des pins , à ……
      moi ce qui m’intrigue c’est le fait que vous soyer si catégorique en disant que ce sont les barbus qui ont tiré sur les djounouds , je vous crois mais alors
      – soit vous étiez avec eux avant ou après leur carnages dans les locaux de nos services
      – soit vous êtes vous même un barbu de ce groupe et comme vous n’êtes pas un islamistes fondamentaliste on devine aisément votre grade .

      faites l’apologie de Daeech, afficher les photos de l’homme de paix sur nos bus , nos murs, distiller votre venin sur nos blogs, la machine de la vérité est en marche, rien ne l’arrêtera, la constituante c’est pour bientôt…..

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 17

    • Kefrida
      23 juillet 2015 at 2 h 53 min - Reply

      Vous prenez les gens pour des canards sauvages.
      http://lequotidienalgerie.org/2015/07/19/halte-aux-tueries-en-algerie/

      C’est du terrorisme pédagogique ni plus ni moins. On continue dans la manipulation comme dans les années 90. A mon avis ces gens là sont atteint d’une maladie psychologique incurable. La vie humaine n’a aucune valeur à leurs yeux. Il y a peut-être les fous d’Allah mais eux sont les fous du DIABLE.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • W A H I D
    21 juillet 2015 at 9 h 57 min - Reply

    Bonjour,

    Depuis 2011, je n’ai pas posté de commentaires, je n’ai pas parlé ni spéculer sur l’Algérie depuis l’élection scandaleuse de l’handicapé moteur et intellectuel et convalescent président et pourtant il gouverne un peuple zombie, par contre je suis resté un observateur attentif aux développements des événements au moyen orient et l’Afrique du nord.

    Une conviction, sinon une certitude.

    Fatalité, le pays subirait un destin similaire à la Syrie. إلا من رحمه ربه, il subira la barbarie sanguinaire, la destruction systématique d’un système corrompu et corrupteur , et chaos général, pour une reconstruction, une renaissance sur les décombres.

    Un foret brûlé, n’est pas forcement sans vie.

    Je ne dirais pas un mot de plus

    قدر الله وماشاء فعل

    Mes salutations, cher frère Salah-Eddine Sidhoum.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Rachid SEKFALI
    21 juillet 2015 at 18 h 34 min - Reply

    Chers citoyens algériens, chers frères , cher @Amari , chère @Zineb, chère @Sabeha LEBDJAOUI, cher @W A H I D , cher @Dria, écoutez-moi bien et même très, très bien !

    Depuis le drame de Ain Defla, il y a deux « entités » qui ont demandé…

    ….. « la constitution d’un front intérieur solide et harmonieux (y compris donc les partis politique d’opposition) pour le renforcement et la consolidation du sentiment d’appartenance nationale ….. pour combattre notre ennemi commun qui veut du mal à notre pays ????!!!!!……

    Ceux qui ont fait cet appele , c’est d’un côté l’Etat Major du Ministère de la défense par revue El Djeich interposée, et de l’autre, le Ghoul de l’autoroute, le chef d’un parti islamiste le TAJ !

    Si la création théâtrale ou cinématographique était libre en Algérie, il y aurait eu beaucoup de sujets pour les metteurs en scène et cinéastes !

    Il y a une purée d’hypocrisie dans ce « sacré foutu » pays, je ne vous dis pas ya el khaoua !! Il faut créer en urgence un Nobel de « l’hypocrisie » !

    Information complémentaire: Il y a un superbe dessin humouristique de Dilem dans Liberté d’ajourd’hui. Dilem a enfin trouvé notre ennemi commun et je le félicite et çà va apaiser l’âme de « notre chef d’Etat Major et notre chef du TAJ qui vont enfin dormir en paix et sans remord . Je vous invite à checher cette caricature ! Elle est sublime !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos