Édition du
6 December 2016

HALTE AUX TUERIES EN ALGÉRIE!

 drapeau5En ces temps marqués par les effets des « tragédies historiquement programmées », nous présentons nos condoléances d’algériens affligés par la mort des militaires sacrifiés sur l’autel de la guerre clanique qui secoue le régime militaro-mafio-DRS, à Aïn Defla, aux familles des victimes et à leurs proches. Cela dit, le deuil ne doit en aucun cas altérer notre raison. L’émotion est, certes humaine.
Cependant, sa mobilisation ne doit nullement être substituée à l’effort de réflexion exigeant de nous des lectures lucides. Cet attentat est à lier aux tueries du M’Zab et aux attentats ou assassinats perpétrés dans des régions sensibles en Algérie, notamment en Kabylie, avant et après le passage forcé au 4ème mandat « présidentiel ». L’ échec « La trêve clanique », initialement prévue pour le mois de Ramadan, a provoqué une énième déstabilisation meurtrière de la vallée du M’Zab. Une déstabilisation qui a fini par mettre la cohésion de l’institution militaire en danger. Son implication dans le « rétablissement de l’ordre » à Ghardaïa et dans les villes et les localités qui lui sont limitrophes renseigne sur l’ampleur du conflit larvé qui oppose le commandement militaire à l’un des départements de l’institution sensée défendre la souveraineté du pays et son intégrité territoriale. Ce département n’est autre que le DRS.
La guerre que se livrent les clans pour l’après Bouteflika met, également, en évidence l’impasse devant laquelle se trouvent les différentes composantes claniques du régime: la question de l’héritage du système informel de l’exercice des deux souverainetés, politique et économique, dont le peuple a été spolié dès l’indépendance. Aujourd’hui, »le terrorisme résiduel » choisi (depuis la fin des années 1990 et le début des années 2000) comme option stratégique par les janviéristes, pour diluer leurs responsabilités dans les massacres des années 1990, connait une mutation vers une daechisation sécuritaire lancée avec l’apparition de « Jund Al-Khalifa » en Kabylie. A cela s’ajoute la prolifération des séparatismes évoluant vers des mouvements armés. Ces deux options bénéficient d’une promotion politico-médiatique par déclarations interposées de sous-fifres de la façade administrative du régime présentés des pions avancés par chacun des clans détenteur de la réalité du pouvoir en Algérie sur l’échiquier de la succession à Bouteflika.
Dans un contexte marqué par un recule inquiétant, au niveau de la pensée et de l’initiative politique, sur le terrain du combat pour la réhabilitation du peuple algérien dans son droit à exercer sa souveraineté, des tendances « ethnicistes » ou fondamentalistes avancent au détriment d’une citoyenneté algérienne de plus en plus rejetée. Tous ces éléments ne font qu’aggraver une situation nationale déjà frappée d’une précarité porteuse de dangers d’un basculement de l’espace de Tafriqt U Gafa (l’Afrique du Nord) et celui de l’ensemble des pays de la rive sud de la méditerranée dans une spirale de violence sans fin. Une violence où le sang des enfants des peuples ayant payé le prix le plus fort pour leur libération du joug colonial risque d’être servi en des coupes bien remplies, aux puissants de l’oligarchie mondiale, par leurs supplétifs nationaux et régionaux. Face à de tels dangers, il n’est nullement question d’abdiquer ou de perdre espoir. Notre peuple est porteur d’une Révolution où il a montré ses capacités à déjouer les projets de sa disparition. Il nous appartient, aujourd’hui, de renouer avec ses traditions de lutte et de nous en imprégner pour œuvrer à une nouvelle construction de la citoyenneté algérienne.
Aux professionnels du crime et de la corruption en Algérie, disons: HALTE AUX TUERIES! HALTE A LA DAECHISATION SÉCURITAIRE! HALTE AU SÉPARATISME FABRIQUE DANS VOS LABORATOIRES ET CONTRÔLÉ PAR VOS « EXPERTS »! HALTE AUX TRAHISONS RÉPÉTÉES A LA PATRIE! HALTE AUX MANIPULATIONS QUI MENACENT NOTRE PAYS DANS SON EXISTENCE! HALTE A LA LÉGITIMATION DE LA VIOLENCE « RÉSIDUELLE »! HALTE AUX ARRESTATIONS ABUSIVES ET AUX INCARCÉRATIONS ARBITRAIRES! HALTE AU DÉNI DES PLURALITÉS ET DES DIVERSITÉS IDENTITAIRES, CULTURELLES ET CULTUELLES DE L’ALGÉRIE! HALTE A LA DILAPIDATION DES RICHESSES DU PAYS!
Cela dit, il est du devoir de l’intellectuel, de l’homme et de la femme de lettres, de l’artiste, du journaliste, du syndicaliste, du militant associatif, du militant politique et de tous les enfants du peuple algérien résidents en Algérie ou ailleurs à redéfinir notre algérianité et à la rendre lisible et visible via une dissidence à mener pour rendre obsolètes les manœuvres diaboliques du régime et ouvrir des perspectives à même de libérer notre pays des impasses historique, intellectuelle, culturelle, cultuelle, identitaire, politique, économique et géostratégique qui le menacent dans son existence. Ce travail est, certes, exigeant. Mais, il est à la portée de chacun de nous pour peu que sa volonté soit mise à l’oeuvre.
Vive l’Algérie, Gloire à nos martyrs,
Hacène LOUCIF et Essaid AKNINE.

Nombre de lectures : 6256
22 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Rabah_Selami
    19 juillet 2015 at 16 h 13 min - Reply

    Les richesses sont épuisés, le pétrole s’En va a 10 $ le baril., le massacre qui reprend …

    Onze militaires tués dans une attaque terroriste à Ain Defla
    http://www.tsa-algerie.com/20150718/onze-militaires-tues-dans-une-attaque-terroriste-a-ain-defla/

    LES PAYS ARABES (1) APRÉS ÉTRE LONGTEMP ÉTÉ COLONISÉ, SUIVI D’UNE LONGUE PERIODE DE DICTATURE (DICTATEUR PIONS (2) AU SERVICE DES EX-COLONS)….ILS ONT ENFIN DEMANDÉ LA JUSTICE ET LIBERTÉ POUR UNE VIE MEILLEUR (3)…LES EX-DICTATEURS-PIONS-DES -EX-COLONISATEURS….LEURS ONT CRÉÉ LE TERRORISME(4).

    (1) : Algérie, Tunisie, Libye, Égypte, Syrie, Mauritanie, Irak….
    (2) : Kadafi, Benali, Bouteflika, Assad, Sadam, Moubarak, SISSI….
    (3) : Octobre 88 (Algerie), Printemps arabe….
    (4) : GIA, AQAMI, Qaida, Daach…..

    Leurs objectifs : Maintenir les pays arabes sous développés, sous dictatures = sources de richesses, terre d’expérimentations (gaz de schiste Ain Salah), gros marché de consommation…

    ========================================================================
    ////Nous Algérien, on doit organiser comme en France et en Tunisie une journée de deuil , de marche pacifique NON AU TERRORISME… à la mémoire de 12 jeunes assassiné lâchement.
    on devrait exiger le départ de BOUTEFLIKA, GAID, TOUFIK, SELLAL pour construire une nouvelle Algérie : ou règne et décide le peuple, la justice et la liberté.
    ****************************************************************
    APPEL A L’EVEIL NATIONAL….MARCHE PACIFIQUE A LA MEMOIRE DES 11 JEUNES ALGERIENS TUÉS LACHEMENT PAR DES MERCENAIRES DE SERVICE.
    ****************************************************************
    BOUTEFLIKA, GAID, TOUFIK, SELLAL DOIVENT QUITTER LEUR POSTES : L’ALGERIE NE LEUR APPARTIENT PAS.

    L’ALGERIE APPARTIENT AU PEUPLE ALGERIEN : BOUTEFLIKA, GAID, SELLAL, TOUFIK DOIVENT DÉMISSIONNER.

    LIBERTÉ – JUSTICE – VERITÉ
    LIBERTÉ- JUSTICE, VERITÉ

    HALT A LA GUERRE TERRIRISTE…HALT AU MASSACE 800 MILLIARDS $$ DE VOLE ET DÉTOURNEMENT…200 000 MORTS ET DISPARU….HALT HALT BARAKATE BOUTEFLIKA, TOUFIK = OUT = DEMISSION

    *******************************
    APPEL A UNE MARCHE NATIONAL A LA MEMOIRE DES 11 SOLDATS ASSASSINÉ LACHEMENT A AIN DEFLA

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 10

  • ilefo
    19 juillet 2015 at 16 h 32 min - Reply

    WALAH BARAK ALLAH FIKOUM : On dirait qu’ils ne sont pas algériens? ils travaillent surement avec une main étrangère dans l’intérêt de sauver les allemands, surement avec les service Marocains mossade et cette peste de Francais, ses gens travaillent tous pour les blancs européens, et retarder au maximum les musulmans et leurs civilsation…

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • Karim LALAOUI
    19 juillet 2015 at 19 h 55 min - Reply

    @Hacène LOUCIF et Essaid AKNINE

    Vous avez intitulé votre article, « halte aux tueries », et j’en fais aussi mon slogan !

    Mais j’ajoute de mon côté «halte à l’amalgame ou à la confusion des genres» pas par rapport au contenu de votre article !

    Il existe de fait une réalité politico-miltaire en Algérie qui est né de l’arrêt d’un processus électoral (une sorte de mascarade, comme on en connaissait depuis 1962)!

    Les élections de 1991 ont été concoctées par le pouvoir pour intégrer politiquement les islamistes dans le gouvernement pour faire semblant d’être un pouvoir démocrate ! Le pouvoir a été dépassé par ce simulacre démocratique car le FIS a réussi à avoir la majorité relative et que « leur FLN » est tombé deuxième, ce à quoi ils ne s’attendaient pas ! Le pouvoir ne voulait donc plus aller au second tour de peur de la déferlante islamique qui, ne l’oublions jamais, était pour « une république islamique régit par la charia » et avait déjà une armée bien aguerrie et entrainée en parallèle à l’armée algérienne ! C’est la vérité, ce n’est pas la peine de nuancer cette explication!

    Le pouvoir a donc trouvé l’astuce pour arrêter l’avancée du FIS. Les généraux «janviéristes» ont inventé une instance bizarre et illégale constitutionnellement parlant, à savoir le Haut Comité d’État (HCE) pour continuer à diriger le pays tout seul et donc revenir comme avant !

    Mais entre temps, le FIS qui avait déjà sous sa botte sa milice et ses soldats bien préparés militairement depuis l’Afghanistan et en Algérie même, et ce avant l’arrêt du processus électoral, a décidé de prendre le maquis pour continuer le combat politique par les armes !

    Beaucoup de crimes au nom d’Allah et du prophète ont été commis par l’armée du FIS, même si le pouvoir militaire a, lui aussi, commis ses crimes, ses assassinats, ses éliminations politiques, ses déportations etc…etc..

    C’est justement cette branche armée du FIS qui est aujourd’hui reprise en main par le Daesh, ce Daesh manipulé par l’occident, mais un Daesh qui, comme notre FIS, est formé au terreau et à l’idéologie de l’islamisme radical fondamentaliste.

    Donc la tendance salafiste née récemment dans les pays du Moyen Orient (les adpetes de l’avènement du Califat, inchaallah) encouragé par certains pays occidentaux pour détruire déjà l’Irak et le Syrie et d’autres dans pas longtemps, n’a eu aucune difficulté à diligenter et à commanditer des opérations militaires et des tueries spectaculaires par l’entremise des maquis islamistes du FIS existant dans notre pays. Je suis persuadé que ce Daesh n’a même pas eu besoin d’aider ni financièrement, ni logistiquement l’armée des maquis du FIS , mais simplement de donner l’ordre de tuer du militaire algérien au nom d’Allah pour aider à l’émergence d’un Califat et servir les intérêts géostratégique des occidentaux !

    N’oublions pas que cette branche armée du FIS existaient dans notre pays bien avant le Daesh. Et « notre » branche armée du FIS avait déjà l’expertise en terme d’égorgement de nos djounouds ou d’assassinat de leurs opposants politiques, bien avant le Daesh !

    Que les familles de nos djounouds (certainement des appelés) acceptent mes condoléances !

    NB : il faut faire remarquer que les hauts responsables des Tagarins s’en foutent complètements des conditions d’exercice de nos djounouds et qu’ils ne cherchent nullement à les protéger véritablement, alors qu’ils sont devenus des experts pour protéger le club des « lapins » en bord de mer, les ministres, les mouhafedh et les walis ! Pour çà ils sont champions !

    J’ai moi-même vu de mes propres yeux nos pauvres djounoud (le plus souvent des appelés) être transportés dans des camions bâchés digne de la guerre 14-18 qui s’enfonçaient dans la forêt à ratisser. J’ai jamais compris aussi comment on peut encore faire des patrouilles à pieds à nos djounoud dans des forêts infestées de maquisards sans protection aérienne !

    Les familles de nos djounouds morts au maquis par la bêtise politique humain devront refuser de recevoir dans leur demeure le jour de l’enterrement de leurs enfant , des officiels militaires ou civils ! Il faut arrêter le cirque !!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 15

  • milap
    20 juillet 2015 at 10 h 39 min - Reply

    saha aidouk’m, y a une chose que je n’ai pas compris; malgré un budjet énorme attribuer a l’armée, nos djounoud ne dispose pas assez d’équipement?! parfois j’ai honte quand je vois se andrewer « 14_18 » circule dans nos rue alors que juste a coté des état mendiants comme la tunisie ils ont le « Hamer », durant la période boumedienne l’armée disposait d’équipement pour ses soldats, bon l’arrivée de chadli a appauré l’armée certain furent très mal habiller avec des brouthka déchirée etc….???!!!!!!!!!!!!!!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • ExAlgerien
    20 juillet 2015 at 23 h 46 min - Reply

    @Karim LALOUI

    Je regrette cher compatriote, le FIS n’avait aucune armée et n’avait nullement l’intention de prendre les armes face à ses frères de sang, mais ses membres ont été obligés de se défendre contre les persécutions et sévisses qu’ils ont subis de la part des services de répression du système qu’à la fin ils ont fini par s’organiser dans les maquis en AIS. D’ailleurs les chouyoukhs n’ont jamais appelé à constituer une quelconque armée mais ils ont mis en garde contre les dérapages des uns et des autres ce qui échapperait à leur contrôle et c’est ce qui s’est passé malheureusement. En plus le FIS est allé vers les urnes en 1991 et non au maquis, c’est écrit dans l’histoire, il n’y a qu’à lire le JO et voir les résultats des élections

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Omar SOUAMI
    21 juillet 2015 at 15 h 17 min - Reply

    @ExAlgerien

    ya khouya @ExAlgerien, si comme tu dis… que « les membres du FIS ont été obligés de se défendre contre les persécutions et sévisses qu’ils ont subis de la part des services de répression du système qu’à la fin , en s’organisant dans les maquis en AIS » , , ces membres di FIS n’avaient pas quand même pas à faire plus de dégâts collatéraux plus importants parmi des civils innocents que parmi les services de sécurité eux-mêmes (militaires, gendarmes) ou la clique gouvernementale du FLN-DRS (Wali, Mouhafedh, locataires du Clubs des Pins etc… etc..). Ces « vaillants » maquisards que tu couvres en disant qu’ils étaient obligés de se défendre avec des kalachnikovs, des sabres et des mahchoucha ont plus fait de victime parmi les civils que parmi les militaires ! Ce n’est déjà pas normal du tout !

    Les « chouyoukhs » dont tu nous parles qui ont refusé la constitution d’une armée parallèle à l’armée algérienne (avant ou après les élections de 1991) n’avaient aucun poids politique ou aucun pouvoir décisionnel en dehors du poids religieux et spirituel ! Les vrais décideurs ont fuit le pays en 1992 pour aller trouver refuge en exil chez les « kofars » (Suisse, Allemagne, France, Etats-Unis, Canada etc… etc…) . Ils n’ont laissé dans les maquis que les sanguinaires qu’ils ont radicalisés par leur propagande fascisante au nom de Dieu ! Il est admis aujourd’hui que la direction du FIS voulait construire une république islamique dans la charia (beaucoup de repentis l’ont déclaré, et leur but est d’éliminer le plus de « mécréants » possibles ! De plus, il était prévu qu’on se mette tous et toutes comme nous sommes au tchador et au Kamis avec longue barbe avec le Coran comme constitution ! C’est le projet du FIS, il ne faut pas chercher à le cacher !

    Cher frère et ami algérien, la mouvance islamiste qui a abouti à la création du FIS avait déjà, du temps de Nahnah, une milice prosélytes et des groupes para-militaires bien préparés pour être opérationnels au moment opportun !

    Çà ne sert à rien de cacher tout çà derrière un rideau transparent ! La catastrophe que l’on vit aujourd’hui dans notre pays s’explique par un pouvoir absolutiste du type fasciste qui a existé depuis 1962 en conflit avec un autre d’une autre nature (celui là au nom de Dieu), qui a voulu prendre sa place ! Tout le reste n’est que littérature politique !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

  • ExAlgerien
    22 juillet 2015 at 0 h 04 min - Reply

    @Omar SOUAMI

    Cher compatriote, je ne veux pas polémiquer mais il ne faut pas confondre GIA et AIS sinon on va ouvrir la fameuse parenthèse de  »qui tue qui. » et ça ne va pas finir. A ma connaissance les responsables du FIS ne sont pas contre une enquète internationale sur tous les assassinats et attentats  »spéctaculaires » commis à cette époque là et même ils l’a réclame. L’adage dit  »li fi karchou tben ikhaf men nar ». J’espère qu’un jour viendra et nous connaitrons tous les auteurs de crimes et attentats commis depuis 62 à ce jour.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • Youssef
    22 juillet 2015 at 6 h 13 min - Reply

    La SM-DRS et ses actions sanglantes.

    Juin 1964 : la SM procéda au plasticage du Port d’Annaba, qui le détruit le port, et impute arbitrairement le crime à M.A. Benyounès ; celui-ci fut injustement arrêté, passé à la torture….puis « retourné et récupéré » par la force ! Le 26 août 1992, un terrible attentat à la bombe dans le Hall de l’Aéroport d’Alger, fait 9 morts et 128 blessés. D’autres bombes explosent au même moment à Alger (Air France et Swissair). Quelques semaines après la télévision retransmettra les « aveux » (extorqués sous la torture) de H. Abderrahim, R. Héchaïchi, S. Soussène et M. Rouabhi Mohamed, leurs visages étaient déformés par les sévices subis. Ils « avoueront » avoir été les auteurs de cet ignoble attentat. Bref, tous les partis politiques ont, fermement et sans ambages, condamné cet attentat odieux.

    L’attentat du Boulevard Amirouche, celui du Palis du Gouvernement, ou encore celui perpétré devant le Siège de l’ONU, El Guemmar, la caserne interarmes de Cherchel, l’attentat meurtrier contre le peintre Omar RACIM attribué à des jeunes qui n’ont jamais connu ce grand artiste, ni son adresse…la manipulation Cap Sigli, etc., etc.

    Lire :

    LE PROCES DE L’ATTENTAT DE L’AEROPORT D’ALGER DU 26 AOUT 1992 , K. Satour, le 08/03/2007….http://contredit.blogspot.fr/2007/0…

    Droit et violence , dix années de violence par le droit. -Le procès de l’attentat de l’Aéroport d’Alger, E.Chalabi….http://elhadichalabi.free.fr/pages/…

    LE PROCES DE L’ATTENTAT DE L’AEROPORT D’ALGER DU 26 AOUT 1992 , K. Satour, le 08/03/2007….http://contredit.blogspot.fr/2007/0…

    L’ORDRE JURIDIQUE ALGERIEN : LA VIOLENCE INCORPOREE AU DROIT, Khaled Satour, le 08/03/2007…http://contredit.blogspot.fr/2007/0…

    Et : http://protectedsearch.com/WebSearc…’attentat+de+l’aeroport+d’alger+du+26+aout+1992&si=31848&bi=0&tid=&hi=&safe=off&originalSiteSeachDomain=&site=web&prevsite=web&cl=0&custom=&st=&lang=fr&fh=1&cc=FR&sa=++Rechercher++

    Le Canard enchainé, Libération, Nord éclair, The Observer, Guardian, DerSpiegel….(Août-Septembre 1992) pointaient du doigt la Sécurité militaire(SM)

    De même J. Vergès, Lettre ouverte aux amis algériens devenus tortionnaires, Albin Michel éd.

    Nous savons de nos jours que les fameux et obscurs GIA (s’entend au pluriel) aient été crées par la SM pour discréditer les milieux islamistes et contrôler la population qui avait voté pour le FIS en décembre 1991.

    Les divers témoignages et sources avancent que les massacres de 196-97 étaient soit perpétrés par des miliciens à l’instigation d’agents du DRS infiltrés et/ou d’islamistes « retournés », soit directement organisés par le DRS et ensuite revendiqués par la publication de faux communiqués des GIA. Le journal Al Ansar, publié à Londres, était le premier à recevoir et diffuser ces communiqués, et son responsable s’est montré incapable de distinguer les vrais communiqués du GIA des faux.

    A l’étranger. Le 24 décembre 1994, un commando (…) détourne le vol AF 8969 qui s’était envolé d’Alger…. Le 11 juillet 1995, l’imam Sahraoui est abattu d’une balle dans la tête dans la salle des prières de la Mosquée de la rue Myrha, à Paris-XVIII°, ainsi que l’un de ses proches tentant de s’interposer. C’est le début des attentats qui toucha la France en 1995. Celui de la station Saint-Michel fera huit morts et une centaine de blessés. Un certain Ali Touchent, agent de la SM, est désigné par les journalistes d’investigation.-Il a été exfiltré à Alger, où il vivait, chez son père, Officier supérieur de la DGSN, dans la Caserne de Police (Ninja, Unités d’assaut) de Chateauneuf, commandée exceptionnellement par la SM, en l’occurrence par le Général Smain Lamari. Quant aux allégations sur le fameux Dennouche, qui était à Stokholm au Guichet de la Poste, au moment de l’attentat, elles ont fait vite pschi, la Police et la Justice suédoises les ont ont vite invalidées…-. L’objectif aurait été de « mouiller » et « forcer la main », donc de faire participer la France plus activement dans la lutte anti-islamiste, et ainsi couper le mouvement de son principal soutien à l’étranger.

    Les étrangers sont visés aussi en Algérie. Le 8 mai 1994, deux religieux français sont assassinés dans le quartier de la Casbah à Alger. Le 3 août 1994, assassinat à Alger de trois Gendarmes français et de deux agents de l’Ambassade de France. Le 27 décembre 1994, quatre Pères Blancs, dont trois Français, sont assassinés à Tizi-Ouzou, en Kabylie. Le 5 mai 1995, 5 coopérants dont 2 Français sont assassinés dans les locaux d’une société algérienne12. Et encore, l’assassinat des Moines de Tibhirine. Dans la nuit du 26 au 27 mars 1996, sept moines trappistes du Monastère de Tibhirine, en Algérie, sont enlevés et séquestrés pendant deux mois. L’assassinat des Moines est annoncé le 21 mai 1996, dans un communiqué attribué aux GIA…de la SM !. Les têtes des Moines décapités ne sont retrouvées que le 30 mai 1996, non loin de Médea, mais pas leurs corps, ce qui suscite les doutes sur la thèse officielle expliquant leur décès. Les commanditaires de cet enlèvement, leur motivation ainsi que les causes réelles de l’assassinat font l’objet de débats, le DRS est désigné du doigt par l’extrême majorité des sources…

    A quand le « GRAND LIVRE NOIR DE LA DICTATURE MILITAIRE D’ALGER » ? Beaucoup de textes, études, archives, livres, références existent. Mais aussi, des Livres, Sites et Blogs, etc.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

  • Ait Mokrane M’hand
    22 juillet 2015 at 15 h 25 min - Reply

    @Youssef

    Ya sahbi , ya khouya laah’ziz

    Oui , oui , encore et encore, tu peux citer d’autres attentats commis par le DRS et tu as raison!

    Mais je t’en conjure ne nous fait pas croire que les horribles attentats et assassinats recensés que se soit à l’aéroport d’Alger, du commissariat de police à Alger Centre, au palais du gouvernement, l’assassinat de Abdelhak Benhamouda, de Djaout, du Professeur de Pédiatrie Djilali Belkhenchir assassiné à l’intérieur même de l’hôpital Birtraria , …..et des milliers d’autres encore, sont l’œuvre du pouvoir –DRS. Je t’en pris ne nous fait pas croire que tous ses crimes n’avaient pas la signature des fous de Dieu. Il y a eu des horreurs du côté du pouvoir-DRS, c’est vrai et donc chacun d’eux a eu sa part.

    Ce pouvoir a certes sa part d’horreur mais de grâce un peu de retenue ! Çà ne sert à rien d’innocenter les « mignons pacifiques » du FIS, ces « mignons » qui parait-il craignent Dieu !

    Les auteurs sont donc implacablement les vermines du pouvoir DRS qui nous défient depuis 1962 et aussi la vermine mouvance armée du FIS depuis 1991 qui veut se venger du pouvoir mais d’une manière aveugle ! Si le pouvoir-DRS a pu infiltrer les maquis islamistes et créer des groupes armées de propagande, c’est parce qu’il existe bel et bien un réel maquis islamiste ! Eh oui, mon frère !!!

    Cher ami, moi dans ma conception de la politique, je pense qu’un parti politique, quel qu’il soit même si a une mission divine, ne doit pas avoir sa propre milice (ou police) ou carrément sa propre armée ! Tout le monde sait que le FIS avait dans sa besace et sa musette une milice active et une armée en formation bien avant 1991 !

    Tu a beau nous citer le journal le Monde, ou l’Express ou le Canard Enchaine, ou tous les livres et articles la planète que tu veux, ou évoquer les moines de Tibhirrine ou que sais-je encore, mais la triste réalité c’est que les horreurs sont du ressort et du pouvoir et de la mouvance militarisée du FIS ! Tu as beau nous parler de « qui tue qui » ou de tout ce que tu veux, mais la triste et dramatique réalité de notre pays est là !

    Maintenant c’est une question de savoir où mettre le curseur de la mort et qui a tué le plus ou le moins, çà je suis incapable de te le dire, car n’ai pas pu parler avec les victimes juste avant leur mort pour leur demander qui les a tués !

    De toute façon c’est à cause de tout çà qu’on a même réussi à avoir un président sur fauteuil roulant, une sorte de limace mais avec un cerveau à la «hulk » parait-il, et qu’une racaille de Neuilly en talonnette puisse nous insulte sans qu’on réagissent !

    Bon courage à l’Algérie et aux Algériens !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

    • Youssef
      23 juillet 2015 at 4 h 11 min - Reply

      @ Ait Mokrane. bonjours
      Je suis d’accord avec vous.
      .
      Deux terrorismes en concomitance: Le Terrorisme d’Etat et le Terrorisme Islamiste.
      .
      Pour peu qu’on soit raisonnable, et qu’on a le courage de dire la vérité, on doit reconnaître que nous avons les deux terrorismes, agissant en concomitance, simultanément : Le Terrorisme d’Etat et le Terrorisme Islamiste.
      .
      Le Terrorisme d’Etat pratiqué par le principal « organe de répression » DRS (d’abord), (puis) la Gendarmerie et la Police. Le DRS est la Police politique secrète des Généraux sanguinaires et mafieux (pas tous évidement), utilisant ses sbires, tueurs, baltaguias, barbouzes, nindjas, milices, escadrons de la mort, groupes armés islamistes, salafistes et djihadistes.
      .
      Le Terrorisme Islamiste : des Groupes armés perpétuellement et continuellement constitués, et vite fait infiltrés et noyautés par les manipulateurs et criminels du DRS, qui les instrumentalisent pour semer la violence extrême……la violence dont le Régime militaro-mafieux a besoin pour perdurer ! les GIA, GSPC, OJAL, AQMI sont des Milices créées et manipulées par la SM-DRS. Zitouni, Layada, El Para, Hamadèche, Hattab, etc sont des islamistes du DRS…
      .
      LA VIOLENCE, LOGIQUE INHERENTE AU REGIME MILITARO-MAFIEUX AU POUVOIR :
      .
      Le Régime militaro-mafieux en place est né dans la violence (Guerre de libération, 1954/32), il pratique la violence (1956-2015), fait avec la violence, manipule la violence, vit avec la violence, par la violence et pour la violence. La violence est sa logique inhérente, intrinsèque, motrice, perpétuelle…..
      .
      LE POUVOIR, C’EST le DRS :
      .
      Le DRS est le Pouvoir réel, le Sommet de la « Pyramide du pouvoir », c’est l’Enclave autoritaire principale, la Main de fer des Généraux, leur Bras politique, la Colonne vertébrale et l’Epine dorsale du Régime militaire, son Syndicat du crime, son Fer de lance, son Cœur et son Cerveau, son Centre névralgique, son Mur de soutènement, sa Digue de protection, sa Force d’interposition……contre tout ce qui peut menacer les intérêts de la « caste militaro-mafio-bureaucratique » qui détient le Pouvoir dictatorial, total, intégral, absolu, le Pouvoir « militaire et mafieux » qui accapare et pille les richesses, réprime et embrigade la population, hypothèque l’avenir du pays tout entier, qui est donc « l’Ennemi commun, l’Ennemi principal, le Mal originel, l’Origine du Mal, le Démiurge…..
      .
      POLICE POLITIQUE et GENDARMERIE : OPPOSITIONS, RIVALITES ET CONCURRENCES, DEPUIS 1962….
      .
      Les observateurs avertis existent, bien que rares, et le savent que depuis 1962, il existe ces rivalités, des oppositions et des concurrences entre la Sécurité militaire, l’actuel DRS, et la Gendarmerie, deux  » corps de répression ’, unis contre la population, bien que rivaux. La Police politique ( DRS, ex-SM, ex-MALG) tue, massacre, manipule et instrumentalise, perpètre des attentats….La Gendarmerie aussi dispose d’un département de surveillance et de répression politique….
      .
      Flash back : La SM était tenue par Boumedienne et Kasdi , la Gendarmerie par le Colonel Ahmed Bencherif, craint par Boumedenne, car il était l’un des vrais déserteurs ( les autres c’étaient des faux, la V° Colonne…..)…..Durant les  » années noires « , beaucoup de coups tordus contre la Gendarmerie étaient fomentés par la sinistre Sécurité militaire, comme en 2001 où bon nombre de ces  » frappes très professionnelles  » , ainsi que les mouvements contre la Gendarmerie étiraient venues de la SM…..qui avait monté une gigantesque manipulation pour normaliser la région, neutraliser l’opposition, obtenir la division totale, l’isolement définitif, la séparation effective et le discrédit (délégitimation) politique de la Kabylie (une région, plusieurs départements), ce qui garanti un  » sursis assuré « , éternel, pour le Régime militaire….. Et là,  » l’axe d’affrontement  » est déplacé vers le Mzab (La question qui se pose est celle de savoir quel Clan ou faction du Régime militaire « frappe », et quel Clan « manipule » ….. et joue le pourrissement de la situation et l’exacerbation du conflit. Ou bien c’est le même Clan qui frappe (la force) et manipule (la ruse)…..)
      .
      Les Généraux ne cèderont pas tant qu’ils :

      – disposent des milliards du pétrole;

      – ont le  » soutien diplomatique-stratégique  » du Grand Gendarme américain qui a pris son Grand morceau au Sahara (hydrocarbures, etc.) ;o
      – la  » caution politique  » de la France qui détermine la politique algérienne de l’Europe ;

      – ils ont sous leurs ordres  » les appareils de répression (DRS, CNS, Gendarmerie, Milices, Escadrons de la mort, Groupes armés, tueurs, sbires, terroristes…) ;

      – contrôlent les  » organes de propagande (presse pourrie, télés poubelles, radios tar tar, sites et blogues infestes ;

      – la population encore traumatisée par la  » guerre interne  » ( 1991-2015) qui continue ;

      – l’Opposition est neutralisée ( tous les partis sont foutus), les Syndicats caporalisés, la Société civile embrigadée…..

      .
      .
      SEUL UN  » RAPPORT DE FORCE POLITIQUE  » politique, pacifique…
      .
      peut contraindre le Pouvoir militaro-mafieux à cesser cette violence , ces manipulations et provocations, le pillage et l’accaparement des richesses du pays….. Un rapport de force qui ne peut être constitué que par un Grand Pole d’opposition, vraiment oppositionnelle, directement-frontalement-farouchement engagée contre ce Régime dictatorial militaire te mafieux (clanique, clans = réseaux mafieux)…..
      .
      La transition vers la démocratie et l’Etat de droit ça s’impose, ça ne se donne pas, ça ne se concède pas. D’autant plus que les Généraux janviéristes, putschistes ont tué des milliers, et volé des milliards, et ne se résoudront pas à lâcher du lest, sachant qu’ils sont obligatoirement redevables devant les juridictions nationales et internationales…

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

  • Youssef
    22 juillet 2015 at 19 h 08 min - Reply

    SM-DRS :  » ORGANISATION CRIMINELLE  » et  » MAFIA TENTACULAIRE  »
    .
    DRS, ex-DGPS, ex-SM, ex-MALG ou les « mues du serpent » :
    .
    Ceci est un adage populaire qui ressemble à une lapalissade : le serpent demeure un serpent en dépit de ses mues ! Pourtant, c’est une vérité : le Régime militaro-mafieux d’Alger avait procédé à plusieurs reprises à des changements d’appellation pour son « organe répressif » principal. Et ce n’est pas anodin ou sans intérêt, mais plutôt pour brouiller les pistes, et tenter d’atténuer les très mauvaises associations liées à sa nature et son passé amplement criminels et mafieux, comme partout ailleurs dans le monde les officines semblables ont changé de « logo » pour mieux tromper et leurrer. Mais, les observateurs avertis ne se trompent sur la véritable mission de cette « machine à broyer les hommes et les femmes patriotes » de ce pays.
    .
    La SM-DRS : une Police politique et une mafia tentaculaire, ramifiée partout !
    .
    De nos jours, le DRS s’est mué en « mafia tentaculaire », « ramifié » à tous les domaines d’activité sécuritaire, politique, économique, sociale et associative, et tissé sa « toile d’araignée », son quadrillage partout : institutions, associations, entreprises, sociétés, tous les secteurs, à tous les stades et échelons. Ses agents et correspondants ont pour domaines de prédilection : le commerce extérieur, l’import-export, le trabendo, les trafics en tous genres, le proxénétisme, la prostitution, les hôtels de passes, les lieux de débauche, les bars et restaurants, la drogue, le net, les sites, les blogs, les médias, la presse, les radios, partis, associations, le BTP et autres secteurs où ça rapporte énormément d’argent, l’argent comme autre instrument de domination. Le DRS recrute fortement dans les institutions (facs, lycées, hôpitaux, usines, administrations, entreprises) convoitées quotidiennement par les flux importants de populations, ces populations que le Régime militaire considère comme « l’ennemi intérieur », l’ennemi à abattre, et tient à le surveiller, le contrôler, l’embrigader, le terroriser, le régenter et l’empoisonner par la propagande et l’intox.
    .

    La SM-DRS : « instrument de terreur » et « mafia tentaculaire » au service des Généraux criminels et prédateurs
    .
    Le DRS n’est pas le DRS s’il ne sème pas la terreur ! Exactement comme la Gestapo. Cette dernière a été définie et qualifiée « organisation criminelle » par le Tribunal de Nuremberg. Ainsi va du DRS, dont la logique principale, la marque spécifique de la dite Police politique du Régime militaro-mafieux d’Alger est « la violence meurtrière permanente ». Ce « modèle gestapiste » de la violence extrême est celui emprunté par toutes les Polices politiques des Régime militaires post 1945, en Europe (Grèce, Espagne, Portugal…) et en Amérique latine (Chili, Argentine,…). Et c’était en fin connaisseur, de l’intérieur même de la « boîte » que Mécili disait en 1962 déjà : « Le MALG va dévorer l’Algérie ! »…….
    .
    La SM-DRS et son « système concentrationnaire » : la « 49° Wilaya »
    .
    Bagnes, prisons, redoutes, cachots, caves…..où ses sbires assoiffés de sang pratiquent « la torture généralisée », héritée de triste mémoire, celle des sinistres pratiques de Bigeard, Massu, Aussaresses, Le Pen, Godard, Trinquier, Léger et compagnie …..
    .
    La SM-DRS et ses crimes
    .
    Assassinats, massacres, tueries, attentats, rapts, kidnappings, tortures, la manipulation massive des extrémistes de tous bords (islamistes, baassistes, éradicateurs, militaristes, racistes et xénophobes, séparatistes, régionalistes, etc.), et toutes autres sortes de crimes dans son parcours. Faut-il rappeler aussi qu’à sa naissance, les Généraux français n’avaient ressenti aucune inquiétude : ils savaient que le MALG de Boussouf est conçu pour exercer le contrôle et la surveillance de la société, de la population « indigène ». Et c’était au plus fort de la Guerre d’indépendance que le criminel Boussouf avait commencé ses besognes sanguinaires, ciblant les héros du mouvement libérateur : Abbane, Mellah, Amirouche, Zighout et autres grandes figures de la Résistance contre la barbarie coloniale… La liste est longue de ces Grands Hommes tombés sous les balles et/ou les tortures du MALG, de la SM, puis du DRS. Et combien de mouvements, de protestations ont été cassés, dont la Grève des dockers d’Alger en 1976, le Printemps berbère et ses suites, le Printemps noir 2001et ses 121 victimes, les 250 000 victimes de la « Guerre interne », instiguée et planifiée par le Cabinet noir (un groupe de Généraux ultras), et mise en pratique par le DRS. Les 20 000 disparus, 40 000 veuves, 300 000 orphelins, 900 000 exilés, xxx 000 milliards de dégâts matériels et logistiques font aussi partie de la comptabilité macabre induite par la « Stratégie de la tension » érigée par les Maitres du DRS (1991-2015)….Cette collection d’horreurs pourra être consignée dans un « Grand Livre noir des Crimes de la Dictature militaire d’Alger ».
    .
    La SM-DRS : « cheville ouvrière » des Coups d’Etat successifs
    .
    La Police politique a toujours été la « cheville ouvrière » des Coups d’Etat successifs depuis 1956, qui consacrent la victoire et l’emprise du Clan fort. Le Pouvoir dictatorial militaire repose sur un « trépied » : primo, la Police politique (DRS) ; secundo : le Commandement militaire (DRS + Etat-major) ; tertio, les Clans rivaux, unis contre la population civile, (bien que) désunis entre eux (ligués en meutes), en raison de l’immense butin à partager, le Clan fort étant le Clan le plus fortement amarré/arrimé/accroché à la Police politique
    .
    … Le Régime militaire forme un « mouvement d’intérêts communs », selon la formule Wébérienne : ses membres, franges et factions sont animés par des réflexes et des sentiments de solidarité clanique, familiale, idéologico-politique et régimiste construits durant 50 ans….Pour une nette et meilleure précision sur les termes et les notions, il faut dire que ce sont les Maitres du DRS (d’abord) et de l’Etat-major (ensuite), les Généraux ( la Hiérarchie) qui commandent, et non l’Armée (l’Institution militaire, cadre institutionnel).
    .
    La SM-DRS quadrille le pays !
    .
    Le DRS est « partout et nulle part » ! Partout, du fait de son quadrillage systématique. Nulle part en raison de son organisation et sa structuration secrètes, invisibles, imperceptibles…mais décelables !
    .
    La SM-DRS contre tout Opposant ou Mouvement vraiment oppositionnel
    .
    La SM-DRS cible et utilise ses moyens, stratagèmes et mécanismes contre tout mouvement ou opposant « fédérateur, rassembleur, et vraiment oppositionnel », et aide à la promotion des organisations fantoches qu’elle crée pour « diviser, séparer, isoler et délégitimer (discréditer)
    .
    La SM-DRS : l’Enclave autoritaire principale qui bloque le pays !
    .
    Le DRS est le Pouvoir réel, le Sommet de la « Pyramide du pouvoir », c’est l’Enclave autoritaire principale, la Main de fer des Généraux, leur Bras politique, la Colonne vertébrale et l’Epine dorsale du Régime militaire, son Syndicat du crime, son Fer de lance, son Cœur et son Cerveau, son Centre névralgique, son Mur de soutènement, sa Digue de protection, sa Force d’interposition……contre tout ce qui peut menacer les intérêts de la « caste militaro-mafio-bureaucratique » qui détient le Pouvoir dictatorial, total, intégral, absolu, le Pouvoir « militaire et mafieux » qui accapare et pille les richesses, réprime et embrigade la population, hypothèque l’avenir du pays tout entier, qui est donc « l’Ennemi commun, l’Ennemi principal, le Mal originel, l’Origine du Mal, le Démiurge…..

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

  • ExAlgerien
    23 juillet 2015 at 0 h 45 min - Reply

    Il ne faut pas laiiser en paix les assassins quelqu’ils soient, il faut les traquer, en multipliant les appels à témoins pour les traduire en justice afin qu’ils recoivent leur chatiment ici bas avant l’audela. Est il vrai que les islamistes ont tué KHIDER, Krim BELKACEM, MEDEGHERI, les RACIM, KASDI Merbah, MATOUB, BOUDIAF, BENTALHA, RAIS, Ali TOUNSI, les attentats de Paris, détournement de l’air bus, les moines de tibhirine, l’archevèque d’Oran, l’aéroport d’alger, le commissariat central, le général SAIDI à Ouargla et la liste est longue? Alors peut on convenir d’une enquète impartiale et internationale pour démasquer ces criminels fussent ils les islamistes? Soyons hommes et unissons nous dans une association pour réclamer la vérité et arrêtons de se lamenter. Pour rappel le pouvoir en place était le premier à s’opposer à une enquète internationale sous prétexte de souveraineté. Cette souvraineté bafouée à plusieurs reprises est érigée à chaque fois qu’on invoque les enquètes sur les assassinats et attentats. Beaucoup de gens naivement ou refusent la réalité de croire que ce pouvoir est capable de tuer les trois quarts de la population pour rester aux commandes de ce pays. Et quand tous les algériens se réveillerons de leur létargie ça sera trop tard.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • Kefrida
    23 juillet 2015 at 3 h 38 min - Reply

    Celui qui n’a pas eu à faire à ces gens là (DRS people) peut démentir des gens comme Hacène Loucif, Essaid Aknine, Youssef. Mais croyez-moi cher compatriotes ces gens là, ils sont capables des pires sauvageries qui puissent exister dans la planète. Ils sont atteint de maladies psychologiques incurables. Leurs attaques les plus viles sont au dessous de la ceinture. Ils ont envoyé leur baltagias pour filmer ma femme et mes enfants à la plage. Ils n’ont aucune dignité humaine. Je vous le jure devant Dieu qu’ils tuent pour faire plaisir. Voici un lien vers un courrier que j’ai publié sur un autre site:
    http://www.alterinfo.net/Canada-Harcelement-morale-tres-grave_a108461.html

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • Zoubir LALAOUI
    23 juillet 2015 at 12 h 31 min - Reply

    @Kefrida

    Je viens de lire le lien que vous avez proposé aux lecteurs de LQA !

    J’ai lu et je vois que vous êtes harcelé appremment de tous le monde , … même de vos voisins canadien, de la police canadienne, bizarre !!!

    Franchement, je ne comprends pas du tout pour qu’elle est raison ! Qu’est-ce que tout ce beau monde là vous reproche ? Quand vous êtes interpellés par la police canadienne qu’elles sont les raisons des convocations par la police ? Le DRS algérien est derrière vous , mais qu’elles sont les raisons ? Qu’est-ce qu’il vous reproche ? Est-ce que vous êtes un ancien des services ? Est-ce vous êtes accusé d’espionnage ? Est-ce que vous êtes un réfugié politique du FIS ou du PAGS ? Est-ce que vous avez détourné la Banque Extérieur d’Algérie ?

    Vraiment j’ai lu vos articles et vos appels , j’ai l’impression que vous une sorte de Edward Snowden ou le Julien Assange algérien , mais eux au moins on sait pourquoi ils ont demané asile pur l’un en Russie et pour l’autre dans une ambassade équatorienne !

    Vraiment, je n’arrive pas à comprendre la raison exacte de cet acharnement par le DRS algérien envers vous et votre famille !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

    • Kefrida
      23 juillet 2015 at 17 h 53 min - Reply

      @Zoubir Lalaloui versus Katrim Lalaloui

      Tantôt tu postes tes message Karim Lalaoui et tantôt Zoubir Lalaoui. Tu ne sais pas sur quel pied danser.
      En tout cas cela ne nécessite pas un schéma pour savoir de quel pain tu mords …
      Alors je préfère m’abstenir.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

      • Abdelouahab Boubekeur
        23 juillet 2015 at 20 h 21 min - Reply

        Cher internaute @Kefrida

        Que se soit…. « Zoubir Lalaloui versus Katrim Lalaloui » , ou .. »Katrim Lalaoui versus Zoubir Lalaloui » , il est vrai qu’on voudrait bien savoir qu’est-ce qu’on vous reproche ici en Algérie et au Canada en même temps !

        Maintenant si c’est confidentiel ou encore trop risqué pour vous d’en parler, il ne fallait pas en parler sur LQA ou faire des lettres sur d »autres blogs ! Il ne fallait pas du tout parler de vous si vous estimez que c’est votre problème ou votre affaire personnelle, et ainsi on passe à un autre sujet ! C’est logique non ???

        Bon courage quand même, car si c’est vraiment le DRS qui vous suit derrière, moi aussi, j’en connais un bout !

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

        • Kefrida
          24 juillet 2015 at 2 h 26 min - Reply

          Et pourtant c’est très claire dans le courrier. C’est vraiment étrange toute ces questions. A date,tout s ceux qui ont déjà lu le courrier l’ont trouvé clair et précis.

          Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • Dria
    24 juillet 2015 at 12 h 56 min - Reply

    @kefrida
    si tu gênais vraiment ce pouvoir vous seriez six pieds sous terre depuis belle lurette quand quelqu un gêne vraiment ce pouvoir le DRS ne connais qu une seule méthode la liquidation physique pure et simple allant de la cravate à la grenade ces des tueurs de sang froid qui se cache derriére des fetwas ou l interêt national est mis en exergue les exemples ne manque pas de Abane a Krim. de Mecili a Boudiaf ( tuer un prédident en direct …) alors pour les citoyens lambda ils le font en professionels et de maniére furtives.
    moi non plus je n arrive pas a voir de quoi il s agit au juste on a compris qu il ya harcélement , mais le fait que ca dure depuis tant d année il ya risque a dévelloper un syndrome de persécution je veux dire qu a la longue tu risque de develloper un Waswass (ce n est qu un avis ne me prend pas pour un agent du DRS) …
    dans tous les cas je vous souhaite un heureux dénouement et la fin de votre calvaire

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • Kefrida
    24 juillet 2015 at 23 h 38 min - Reply

    Cher Dria,

    Moi même je ne connais pas les raisons de cette acharnement mais chose certaine je dérange pas mal. Par mes positions qui sont fortes sur certains sujets mais aussi par le fait que je suis à l’affût de toute leur manigances des fois avant les faits. Un autre point j’ai découvert aussi tout leur stratagème ici au Canada et leurs méthodes de corruption des Canadiens ainsi que des membres de la communauté: Argent, Achat de maison et Achat de commerce. Et ils critiquent Saidani and Co. Ce qu’ils font, c’est 10 fois pire. Quand à mon élimination physique, ils ont essayé de le faire au moins une fois politiquement correcte. Mais comme j’ai ébruité beaucoup l’affaire, il se trouve qu’ils sont un peu dérangé au risque que cela ne leur revienne en plein face.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

    • Youssef
      26 juillet 2015 at 5 h 12 min - Reply

      LA DISSOLUTION DE LA POLICE POLITIQUE EST LA CONDITION SINE QUA NONE POUR LA TRANSITION DEMOCRATIQUE ET L’ETAT DE DROIT.
      .

      C’EST CONTRE LE SYSTEME MILITARO-MAFIEUX TOUT ENTIER qu’il faut s’insuger, nous insurger, de manière pacifique, en déjouant les manipulation et les provocations des criminels et mafieux du DRS.
      .

      A bas » tout » le système militaro-mafieux », globalement et dans le détail !
      .

      A bas le Régime-Pouvoir militaro-mafieux tout entier, en général et en particulier !
      .

      A bas tous les Clans/ Factions /Cercles militaro-mafieux !
      .

      A bas les Maîtres du DRS , ces assassins et prédateurs, corrompus et corrupteurs/manipulateurs !
      .

      A bas les Généraux criminels et prédateurs !
      .

      Attention aux manipulations et provocations du DRS ! le DRS qui a des partis, des associations, organes de propagandes, des milliers de provo-casseurs / baltaguias, des milliers d’indicateurs et indicatrices, rabatteurs/trices, informateurs/trices…..
      .

      SANS LA DISSOLUTION de la POLICE POLITIQUE , il n’y’aura pas de TRANSITION DEMOCRATIQUE.
      .

      Pour la dissolution immédiate, effective et définitive de la Police politique, et toutes ses ramifications et tentacules, tous ses prolongements et bras armés et politiques, partis-officines, associations-relais, journaux khorotistes, sites et blogues infestes, ses milices assassines, ses escadrons de la mort, ses troupes d’assaut, ses groupes dits (pudiquement) d’auto-défense, ses groupes armés (islamistes, terroristes, djihadistes, etc. GIA, GSPC, AQMI.. crées dans ses Labos’….
      .

      La Police politique est une » organisation criminelle et mafieuse « , formé sur le » modèle gestapiste « , la violence extrême étant sa matrice principale, son identité : le DRS n’est pas le DRS s’il ne sème pas la terreur ! La branche » police politique » du DRS , je désigne ! La Police politique a pour mission la surveillance généralisée et la répression permanente de la population civile et de l’institution militaire……au profit de la » caste militaro-mafieuse » dirigeante, qui embrigade et massacre la population , pille et accapare les richesses du pays.
      .

      Sans la surpression de la cette Police politique » gestapiste « , criminelle et mafieuse, il n’y’aura pas de » transition politique « , ni d’Etat de droit…..Car la Police politique a dévoré le pays (Cf. Mécili), gangréné la société, cassé toutes résistance pacifique, terrorisé les individus et régenté la société. Car le DRS est « partout et nulle part » ! Partout, du fait de son quadrillage systématique. Nulle part en raison de son organisation et sa structuration secrètes, invisibles, imperceptibles…mais décelables ! Le DRS est le Pouvoir réel, le Sommet de la « Pyramide du pouvoir », c’est l’Enclave autoritaire principale, la Main de fer des Généraux, leur Bras politique, la Colonne vertébrale et l’Epine dorsale du Régime militaire, son Syndicat du crime, son Fer de lance, son Cœur et son Cerveau, son Centre névralgique, son Mur de soutènement, sa Digue de protection, sa Force d’interposition……contre tout ce qui peut menacer les intérêts de la « caste militaro-mafio-bureaucratique » qui détient le Pouvoir dictatorial, total, intégral, absolu..…
      .

      Le DRS, ex-SM est une Police politique/secrète.
      .

      L’appellation » services secrets ou services de renseignement » est complètement fausse, et qu’il faut donc abandonner. Car e DRS (ex-SM, ex-MALG) n’est qu’une Police politique, agissant dans l’ombre, en secret, et ayant pour mission la surveillance et la répression politique, l’élimination des opposants au Régime dictatorial » militaire et mafieux » (double nature). Et de ce fait, le DRS est » organisation criminelle et mafieuse « , formée sur le modèle » gestapiste « , la violence extrême étant son action principale, son marquer distinctif. Criminelle, elle est derrière les assassinas politiques, les massacres, les rapts et kidnappings, la création et la manipulation des Groupes armés terroristes, des Escadrons de la mort, des Malices. De plus, cette Police politique a toujours été la » cheville ouvrière » des Coups d’Etat successifs depuis 1957.
      .

      Le DRS est le Pouvoir réel, le Sommet de la Pyramide du Pouvoir, l’Enclave autoritaire principale, le Cœur et le Cerveau du Pouvoir militaro-mafieux, son Centre névralgique, son Syndicat du crime, sa Main de fer, son Bras politique, sa Digue principale, son Mur de soutènement……contre tout ce qui peut menacer la » caste militaro-mafio-bureaucratique » qui pille et accapare les richesses du pays….
      .

      Le DRS : ORGANISATIO N CRIMINELE et MAFIEUSE ..
      .

      – Mafieuse : ses Officiers tiennent des Bars, Restaurants, Hôtels et lieux de passe, de prostitution, de débauche, des réseaux de proxénétisme et de drogue, d’import-export, d’immobilier, de transport (taxis, bus) , en Algérie et en France. Tous les secteurs où ça rapporte gros ( en liquide) , ça embrigade et ça anesthésie ( prostitution, drogue) la population, et où toutes les magouilles et malversations sont pratiqués, les trafics en toujours genres…..
      .

      – Criminelle : formée sur le modèle » gestapiste « , la violence extrême étant son action principale, son marquer distinctif. Criminelle, elle est derrière les assassinas politiques, les massacres, les rapts et kidnappings, la création et la manipulation des Groupes armés terroristes, des Escadrons de la mort, des Malices. De plus, cette Police politique a toujours été la » cheville ouvrière » des Coups d’Etat successifs depuis 1957.
      .

      Sans la dissolution définitive et effective de cette terrible, criminelle et mafieuse de Police politique (DRS), il ne peut y avoir de » dégel « , d’amorce d’un véritable processus vers une réelle transition à la démocratie et l’Etat de droit. Depuis 1989, nous n’avons eu qu’une » ouverture contrôlée » ou » fausse ouverture « , un poker menteur, où les acteurs et agitateurs sponsorisés et propulsés au devant de la scène n sont que des valets et ponce-pilâtes des Maitres de la SM DRS, qui ont instigué et crée ce partis-officines, ces associations-relais, ces organes de propagande (médias aux ordres)……

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

      • Cortex
        26 juillet 2015 at 10 h 55 min - Reply

        Je suis d accord avec vous mais ce que vous dites et inaudible a la majorité des algeriens.les discours on en a marre.les gens n ont plus d espoir.la mafia ne s inquiete pas.elle est toute puissante.il va nous arriver pire que les syriens pour en fin de comptes se retrouver avec un criminel et les occudentaux plus developpés et voraces que jamais.l algerie seule ne peut rien faire face aux dinausores.a chaque fois la meme reponse des algeriens face au probleme:eeehh qu est ce tu veux faire…

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • mohsine
    26 juillet 2015 at 15 h 42 min - Reply

    Mais qui est entrain de tuer en Algérie? On ne comprend plus rien… Ou du moins si. On a l’impression que la « machine » à fabriquer du terrorisme et par à coup: les « terroristes » est une femme qui ne s’arrête pas d’enfanter ces (ses) monstres même après avoir subi une césarienne.

    Aussi, de grâce, messieurs du D.R.S. arrêtez votre pièce macabre et tragico-comique… le peuple algérien sait pertinemment que vous êtes les propres géniteurs de ces mutants assassins et barbares d’un autre monde et d’un autre âge.

    Vous nous avez TOUT pris y compris nos rêves.

    MAIS VOUS NE DETRUIREZ JAMAIS NOS ESPOIRS…..

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos