Édition du
6 December 2016

Le français pour « ceux qui comprennent », et la darija « pour les gens de la rue »……

Il est une certitude qui ne souffre aucune nuance dans un milieu précis en Algérie, c’est que l’école algérienne a échoué, et c’est à cause de son arabisation.
Ledit milieu s’embarrassant rarement des scrupules qu’impose la rigueur intellectuelle : nul besoin de réclamer une quelconque étude/statistique/enquête qui leur permet de décréter un jugement aussi définitif. Il n’y en a pas.
Que nombre d’algériens issus de cette école tant décriée soient médecins, ingénieurs ou avocats au sein des plus exigeantes entreprises de par la monde n’y change rien, l’école est nulle, et c’est à cause de l’arabe, nous disent-ils.
Que les moyens dont dispose l’école soit insuffisants, que leurs gestion soit inefficace, que les manuels scolaires soient dépassés, que la formation des instituteurs soit incomplète, rien de tous ces éléments, pourtant factuels et quantifiables, ne pèse pour expliquer les difficultés rencontrées face au dogme que constitue la « désarabisation » pour lequel ils militent en réalité, car c’est là, la question de fond.
Ce diagnostic qu’ils font de l’école algérienne se base uniquement sur le fait qu’elle produit des individus qui ne LEUR ressemblent pas.
Elle ne produit plus, comme au bon vieux temps des écoles du second collège, des « indigènes évolués » qui connaissent -de nom- Voltaire et parlent un français à peine correcte pour travailler à l’usine ou au mieux, être commis aux écritures.
La langue, et plus précisément la langue écrite dite « littéraire » ou « classique, contrairement au langage parlé, est un vecteur NORMÉ, à savoir qu’un mot ne peut avoir qu’une seule signification précise, il ne change pas d’une région à une autre, et d’une époque à l’autre. C’est l’outil indispensable de la transmission d’idées, de concepts, de règles. L’Arabe est une langue normée, comme le français, qu’il a fallu normaliser au forceps par les fameuses écoles NORMALES qui formaient les institutrices/instituteurs.
Ceux qui nous vendent la darija pour « les gens de la rue » comme ils disent, et dont ils ne connaissent rien, ne proposent nullement d’enseigner un français autre que celui issu de l’académie française, et pour cause, ils intègrent l’idée que le français se doit d’être la langue des « idées » et des « concept ». En somme, le français pour « ceux qui comprennent », et la darija « pour les gens de la rue », qu’on pense analphabète juste parce qu’ils n’ont pas les mêmes codes culturels coloniaux.
L’école est évidemment une question idéologique, partout et tout le temps, à fortiori dans un pays comme l’Algérie qui a vu son identité saccagée sciemment par une colonisation de peuplement qui a tenté d’effacer un passé, une mémoire, une Histoire. La déclaration du 1er Novembre 1954 ainsi que le programme de Tripoli de Mars 1962, actes fondateurs s’il en est de l’Algérie indépendante, insistaient tous deux sur le recouvrement de la langue nationale, l’arabe.
En aucun cas, le citoyen ou la société ne doivent être exclus des orientations de l’école, qui engagent l’avenir des générations futures. Or la minorité à la manœuvre de la désarabisation tente d’en faire une question « d’experts » et de « sachants » d’où le bon peuple « indigène » est par conséquent exclus.
Passons sur les « experts » qu’on nous vend et qui n’ont d’expertise que dans le vent qu’ils brassent en même temps que le vague rapport de l’UNESCO sur les langues maternelles …
Passons sur ces « démocrates » pour qui ce pouvoir tant décrié comme « illégitime » quand il a arabisé, devient subitement parfaitement légitime pour désarabiser …
Passons sur l’équation simpliste qui associe arabisation et islamisme intégriste, l’énoncé est tellement crétin qu’il ne mérite pas de réponse
Passons sur ce « changement progressiste » qu’on nous refourgue avec l’enseignement de la darija, et qui n’est que le recyclage d’une vieille idée coloniale …
Passons sur toutes les contradictions et raccourcis de ce milieu, nous n’en sommes pas surpris. Benghabrit, et ce qu’elle incarne, rappelle trop les affres de la servitude savante, beaucoup plus redoutable que celle de Khalifa Djelloul, Cheikh el Arab Bengana, Bachagha Boualem. Elle est militante, elle ne se contente pas de ne pas savoir, de ne pas pouvoir parler l’arabe. Elle ne veut pas parler l’arabe.

Pour conclure, et comme la question est cruciale, faisons un référendum pour savoir ce que veulent « les gens de la rue » à qui la darija est destinée par ces « savants » de pacotille qui se pensent tuteurs d’un peuple qui n’a pour eux que mépris. Nous apprendrons à ce moment-là que l’écrasante majorité des algériens, notamment les jeunes, veulent que l’arabe soit enfin établie et à tous les niveaux comme langue normée, tout simplement car elle est plus accessible pour eux, et que le maintien du français dans certaines sphères, constitue pour eux une barrière à la fois sociale et politique, barrière derrière laquelle se tiennent tels des gardes champêtres de triste mémoire, les tenants de la désarabisation.


Nombre de lectures : 5467
59 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Ouas Ziani
    8 août 2015 at 16 h 06 min - Reply

    Une classe dominante a ses territoires, ses hôpitaux, ses écoles, sa religion, son Watan et sa langue ; une classe dominée a ses bidonvilles, ses exorcistes, son mcid, ses marabouts, son Echourouk et son patois.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 15

  • SID ALI
    8 août 2015 at 17 h 14 min - Reply

    Ne déformez pas les termes du débat pour accréditez vos thèses.
    Au risque de s’étouffer à vous rappeler des évidences, il n’a jamais été question de désarabisé ni d’incriminer la langue en tant que telle dans l’echec de l’école algérienne.
    Devant l’échec consommé, il devait évident qu’il fallait revoir la méthode d’apprentissage de l’arabe classique. Après avis d’experts en linguistique, confirmés par l’orientation de l’unesco, il a été proposé d’utiliser la dardja comme vecteur et point d’accès à la langue littéraire durant les 2 premières année, puis enseignement en arabe littéraire à partir de la 3ème année. Cette approche scientifique n’est pas algérienne et encore moins une trouvaille de madame la ministre.
    Il n’a aussi jamais été dit que l’arabe en tant que langue était responsable, mais la manière dont il a été enseigné, mais aussi le fait que nos sociétés ne produisent pas de sciences et ne font aucun effort de traduction pour rester en phase avec le progrès scientique.
    C’est pourquoi il est proposé de revoir la méthode d’apprentissage mais aussi d’améliorer la maitrise des langues étrangères qui nous permettent un accès à l’universalité et au savoir pour pallier l’auto-suffisance (pour ne pas dire le vide)dans ce domaine.
    Vous parlez de ces lumières sorties de nos écoles et qui réussissent à l’étranger, à ce que je sache il ne vont pas en arabie ou en égypte pour réussir mais en occident et cette infime minorité maitrise les langues étrangères et n’a pas compté sur l’école algérienne pour réussir.
    Je vous rappelle que les diplômés sorti de notre école des années 60 et 70 avait
    un niveau qui n’avait rien à envier aux diplômés des universités occidentales et n’avaient rien perdu de leur algérianité même s’ils ont étudié et s’exprimaient en langue française. Il aurait fallut imprimé la maitrise de la langue arabe et en faire de parfaits bilingues au lieu de tout détruire.
    Notre salut est dans le bilinguisme, voire multilinguisme et non l’enfermement dans le monolinguisme, mal assimilé, et qui en l’état actuel de nos sociétés ne véhicule malheureusement pas les sciences et la modernité.
    Pour une fois prenez en exemple le khalidj dont tous les universitaires mairisent parfaitement l’anglais, langue de savoir mais aussi langue du colonisateur et langue des plus grands ennemis des arabes et de l’Islam.
    Je ne dit pas ça pour défendre de façon dogmatique le français, mais ce butin de guerre (comme l’anglais au machrek) est accessible à nous de part l’histoire alors que l’anglais qui doit être un objectif à terme est pour l’instant une utopie car même nos english teachers ne le maitrise pas…et je sais de quoi je parle.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 33

    • Ali
      8 août 2015 at 21 h 05 min - Reply

      Assalam
      @sidali,
      Enseigner la darija pour mieux apprendre l’arabe. Vraiment ?. Et l’arabe sert-il à quelque chose en Algerie ? L’école algerienne souffre d’une multitude de maux et l’on fait appel au créole pour la sauver. Créole que l’on désigne comme langue maternelle. On devrait demander de l’aide aux Hatiens. Une societé qui ne fait pas confiance à elle même, à savoir généraliser l’arabe à toutes les activités sociales et économiques, est une societé décadente. L’allemand utilise l’anglais comme outil quand c’est necessaire mais n’échange pas avec sa famille ou ses collègues en anglais. Alors qu’en Algerie, ceux qui sont responsables de l’école ne sont pas capables d’aligner deux phrases dans la langue « officielle ».

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 11

    • Nyerere usa
      9 août 2015 at 15 h 06 min - Reply

      Juste a lire quelques journaux arabophones comment ils ont commence a banaliser cette langues, et a ecouter certaines chaines radio, ou tv algeriennes, ca nous donne une idees pourquoi on est arrive la!
      Certe une langue et un moyen de communication, mais elle doit avoir des regles pour qu’elle se nomme UNE LANGUE.
      En Algerie « independante » la derdja est , et etait monnaie courante de tous les jours a l’ecole, l’administration, la rue, la maison etc…….., mais ils n’a jamais ete question de l’officilialiser, et on jamais eu de probleme avec ca. Pourquoi aujourd’hui on veut mettre le sceau officiel du minstre de l’education pour « vulgariser l’apprentissage »? est-ce vraiment on besoin juste de ca pour ameliorer notre systeme educatif?
      La langue arabe n’a jamais ete un probleme dans notre pays, par contre elle a contribue a enrichir notre savoir et notre émancipation, en plus elle a fait de l’elite algerienne bilingue, trilingue, ou polyglotte la creme des societes et les centres de recherche a travers le monde, et quand vous demandez a ces gens comment ils sont arrives la?, ils vous disent qu’ils ont commence a apprendre la langue maternelle a un age tres jeunes avant l’ecole meme, dans les KATATIBES, ZAOUIA, et la mosquee du quartier pour surpasser l’handicap de la derdja.
      Amicalement.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • ELBAZ
    8 août 2015 at 18 h 10 min - Reply

    @SID ALI

    Cher compatriote, ne vous fatiguez pas à donner des explications et des arguments logiques, rationnels et raisonnables car l’Algérie est peuplée de plein d’intellectuels conservateurs et de partis politiques conservateurs qui , eux, vous ont déjà pris, en lisant votre excellente intervention, pour un « hizb françà » et un « harki » car leur mécanisme intellectuel et même pédagogique ne sont pas comme les vôtres.

    Il y a des personnes qui sont restés bloquer à l’époque du prophète et ce n’est pas pour demain l’ « aggiornamento » à la musulmane ou a une quelconque réforme ni de la société et ni de la religion musulmane, surtout en Algérie alors que les gardiens des lieux saints de l’islam ou le Qatar , pour l’exemple, ont compris le schmilblick ! Mais nos les Algériens on est les champions du monde de l’absurde ! D’ailleurs même quand on a échoué et perdu à la dernière coupe du monde, on a fait la fête pendant deux ou trois jours dans les villes d’Algérie alors qu’on a ….perdu et on n’est même pas passé au deuxième tour ! Nous, les Algériens, on est des « loosers » et, il faut nous faire confiance !

    Qoune s’baah comme on dit (soit un lion) , pour pouvoir encaisser les chocs sismiques des plaques tectoniques algériennes !!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 29

    • Nyerere usa
      9 août 2015 at 14 h 30 min - Reply

      Bien dit,

      « Algériens, on est des « loosers » »

      Peut etre meme des « HAPPY LOOSERS »

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

      • Mohand
        9 août 2015 at 18 h 14 min - Reply

        Neyrere usa

        Never, Ever and for Ever! We’re Winners… mate!

        Because, Together we’re STRONGER!!!

        Always remind that… Brother.

        NEVER GIVE UP IN LIFE!!!

        THERE’S ALWAYS HOPE AND LIFE EVEN THOU WHEN YOU THINK THAT THERE’S NO HOPE AND LIFE…..

        LET BE OPTIMIST!!!

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Benamina
    8 août 2015 at 23 h 00 min - Reply

    A ceux qui défendent sans argumentation mais par positionnement idéologique tribalistes sectariste les errements de madame bengherbit, et demain quand on enseignera le tamazight standard, classique, fosha autrement dit, on l’enseignera à partir des différentes variantes de dialectes berberes ???!!!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • Mohand
    9 août 2015 at 0 h 23 min - Reply

    « … l’école algérienne a échoué, et c’est à cause de son arabisation… » en êtes-vous bien sûr? Et si tamazight avait été enseignée depuis 62 et que l’école aurait échoué on aurait tout collé à Tamazight! Ce n’est pas sérieux car vous oubliez l’essentiel à savoir que c’est le pouvoir lui-même qui a détruit l’école algérienne pour faire de nos enfants des ignorants illettrés afin que cela ne profite qu’aux chérubins de la caste dirigeante. A eux le français, l’anglais et bientôt le chinois et à nos enfants la « dardja ». A leurs enfants les postes clés de l’Etat et les grosses entreprises Air Algérie etc…. à nos enfants, les futurs damnés de l’Algérie: zebal, cireur et crieurs de journaux à la volée, porter madame etc…..

    Yal khawa fiqou bi rouahtikoum, khafou rabi!!! Washbikoum, yaou? Zatloukoum ouala
    wash?

    Toute leur politique est destinée essentiellement à nous détruire, nous et nos enfants! C’est cela l’amère vérité! Ils continuent de nous formater et vous continuez de les suivre aveuglément et de croire toutes leurs paroles!

    Ca suffit, yal khaoua!!! Réveillez-vous! RÉVEILLONS-NOUS MES FRÉRES ET SOEURS!!!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 16

  • Dahmane
    9 août 2015 at 8 h 06 min - Reply

    @ ALI

    Vous le dîtes si bien « L’allemand utilise l’anglais comme outil quand c’est necessaire mais n’échange pas avec sa famille ou ses collègues en anglais ».
    Alors pourquoi ne soutenez vous pas que l’Algerien doit communiquer en Algérien, c’est à dire sa derja ? Ce que vous comprenez pas, c’est que l’arabe classique est une langue étrangère et il faut l’étudier comme telle, en s’appuyant d’abord sur la langue acquise. C’est comme si vous demandez à un prof de chinois de vous apprendre le chinois en chinois, sans utiliser une autre langue d’accès au départ.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • Musulmans
    9 août 2015 at 19 h 09 min - Reply

    Nous sommes un groupe de patriotes algériens musulmans et militants pour une république islamique régie par la charia (Ichaallah) , la seule charia, et nous allons lancer dans quelques jours un projet d’organisation d’une grande manifestation dans les villes du pays pour que dès la rentrée scolaire prochaine de septembre, le français soit interdit et bien sûr la deridja. On exigera que le français soit définitivement interdit même à l’université, dans les discours, dans les blogs, dans les ministères, les hôpitaux , dans la rue et les entreprises publiques !

    Notre principale revendication sera d’exiger l’anglais, en urgence, dès septembre, comme çà se passe les pays de nos frères de sang, les pays du Golfe ! Il est temps de rejoindre nos frères de sang et de race ! Les Anglais n’ont jamais été des colonialistes comme les français, il faut que nos frères algériens le sachent et commencent à connaître l’histoire !

    D’ailleurs on a décidé nous-mêmes de ne plus écrire ou nous exprimer en Français et on s’est donné rendez-vous dans quelques jours dans une mosquée pour faire le serment de ne plus utiliser le français que ce soit ici sur LQA ou ailleurs ! On en a marre du hizb françà et des harkis !!!

    Allah ou Akbar , God is great . C’est la derriere fois qu’on intervient en français sur LQA !

    ===============================
    Merci, messieurs les agitateurs de Ben Aknoun, qui vous faites passer pour des supermusulmans, au dessus des modestes mais authentiques musulmans que nous sommes. Un langage purement moukhabarati !!
    Les faux communiqués venus de Antar ont fait leur temps.
    لا يلذع المؤمن من جحر مرتين

    صلاح الدين سيدهم

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 11

    • reda
      10 août 2015 at 4 h 29 min - Reply

      @Si SIDHOUM

      Yaâtik essaha ou barak Allah oufik!!! Allah i ketar mène m’talek!!! Enta RADJEL entaâ essah!!!

      Hadou ma ya hashmoush. Aând’houm oudjouh entaâ g’zader… mais ce n’est pas possible!

      Ouallah ma yekhalôuna!!! Idezou m’aâhoum!!! Hachak ou hacha qadrek: TESHA FEL MA!!! Hada makane…

      OU LAKHBAR I DJIBOUH ETTOUALA YAL KAVIYA…..

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

    • still
      12 août 2015 at 0 h 05 min - Reply

      C’est du pur DAIDJ ( Dawla Islamia fil Djazair) , une copie adaptée de Daesh au Moyen Orient. Mais c’est une version  » intellectuelle » – la version hard ayant heureusement lamentablement échoué .
      Vous savez, il y a toujours un moyen de reconnaitre les faux : de peur qu’ils ne soient pas pris au sérieux , ils exagèrent jusqu’à tomber dans le ridicule.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Farid
    9 août 2015 at 20 h 49 min - Reply

    Mais Monsieur Sidhoum , vous avez l’air de ne pas prendre au sérieux cet genre d’appel qui se propoge sur les réseaux sociaux !!!!!

    Vous soupçonnez les services secrets algériens d’être derrière ce types d’appel mais ils existent vraiment !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

  • Sassi
    10 août 2015 at 13 h 15 min - Reply

    Bravo Mr Sidhoum,
    On veut coute que coute montrer qu’il s’agit d’un problème entre modernistes (intelligents et sur-éduqué) et des intégristes (bêtes et méchants). Il suffit de lire El Wattan d’aujourd’hui.
    Ceci-dit, Je pense que cette histoire d’éliminer trois années de langue nationale de la formation des enfants algériens et les remplacer par la langue de la rue relève d’une agression de taille d’une nouvelle occupation de l’Algérie. Ainsi, la résistance de devait pas se limiter aux éducateurs et intellectuels qui aiment leur pays et défendent le future de leurs enfants. Les parents et tous les algériens devraient s’impliquer.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Merouane
    10 août 2015 at 18 h 11 min - Reply

    @reda

    Au lieu d’utiliser la dardja , avec çà écrite dans la langue du colon , pour remercier Monsieur Sidhoum, vous auriez dû carrément écrire en arabe car Sidhoum maîtrise cette langue (surtout la fosha) à merveille et sans utiliser le « hacheck » !!!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

    • Mohand
      10 août 2015 at 20 h 57 min - Reply

      @Merouane

      Malheureusement, pour vous et pour Mr. Sidhoum que nous respectons tous ici, tout le monde n’a pas la chance de maitriser comme vous la langue d’El Moutanabi… aussi simple que cela. Où est le problème, cher Monsieur? Un peu de tolérance pour votre frère Reda, svp.

      Tanmirth

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Hamza
    10 août 2015 at 18 h 23 min - Reply

    @Benamina

    Cher internaute, il est loin le jour où Tamazight ….même en dardja … sera enseigné et généralisé dans nos écoles algériennes !

    Donc occupons nous déjà et d’abord de comment enseigner l’arabe et on verra après pour cette « sacrée » tamazight qui n’est que dans les rêves d’une partie des algériens !!!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 13

    • Benamina
      10 août 2015 at 23 h 00 min - Reply

      justement, il est remarquable que ceux qui encouragent ici l’introduction de la derja dans l’enseignement primaire (par pure positionnement idéologique et tribaliste, sans argumentation et sans maitrise du sujet) sont ceux-là même qui nous écorchent constamment les oreilles avec leur tamazight di likul.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

      • Oumenkache Said
        11 août 2015 at 14 h 44 min - Reply

        @Benamina

        Tu n’as même pas saisi l’humour noir de @Hamza , mais ce n’est pas grave !

        Je t’apprends quand même qu’avec ou sans le pouvoir actuel, le « tamazight di likul » sera une réalité bientôt dans notre pays tôt ou tard !

        Ce qu’il faut que tu saches c’est que la revendication de Tamazight est légitime. C’est une revendication démocratique, c’est une revendication culturelle qui n’a nullement comme intention de remplacer l’arabe du fait même que Tamazight est très en retard déjà par rapport à l’arabe (elle même en retard par rapport aux autres langues). Mais depuis la crise berbère de 1949 née au sein du mouvement national contre l’occupation coloniale, on n’a fait que tapez sur la tête des Imazighen (surtout les kabyles) et on a tout fait pour l’empêcher leur langue, Tamazight, de prendre la place qui lui revient dans notre pays !

        Je n’ai pas besoin de te dire qui est ce … « on » !

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 12

        • Benamina
          11 août 2015 at 18 h 29 min - Reply

          @ oumenkache said,
          et toi tu n’as pas saisi mon humour à moi. pour tamazight di likul, je lui souhaite bonne chance (tant qu’il vient de chez nous et qu’il ne remet pas en question la langue nationale et officielle et dénominateur commun et facteur de cohésion et d’unité nationales) mais je continue à poser la question (non sans humour) à ceux qui aujourd’hui le réclament à tue-tête mais qui ne le parlent même pas (le tamazight standard) et qui ici défendent l’introduction de la derja dans l’enseignement primaire, sans argumentation (juste pour renforcer la place du français) et qui défendent madame bengherbit. ceux-là je continue à leur poser la question, « dans la même logique que vous défendez ici, appuyez vous l’enseignement du tamazight dans les différentes variantes des dialectes berberes ??

          Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • Othmani
    10 août 2015 at 19 h 27 min - Reply

    Les francomanes Laico eradicateurs, une espece en voie de disparition

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • djamel de lille
    10 août 2015 at 20 h 44 min - Reply

    Je n’arrive pas à voir le rapport entre le fait d’apprendre l’arabe classique à l’école et le faible niveau des élèves algériens. j’ai moi même appris le français à l’école en France, alors que ni mon père ni ma mère ne le parlaient.( ma mère jusqu’à ce jour ne le parle pas ) Et cela fut le cas de tous les enfants d’ immigrés dans les années 60.
    Si 55 ans après indépendance la langue arabe n’est pas utilisé couramment en Algérie c’est qu’il y a eu du laisser aller de la part des autorités pour ne pas dire de l’incompétence ou je-m’en-foutisme. la langue arabe aurait dû être cause nationale. Son utilisation aurait du être rendu obligatoire partout : dans l’administration , l’armée, l’école , la signalisation …. pour ce faire toute recrue dans le service public devra pour être titulariser la parler couramment, à charge pour l’administration de pourvoir aux cours du soir.
    Concernant les cours de langues étrangères je trouve cela inutile, couteux, et perte de temps que l’on peux utiliser à apprendre d’autre matières . ( je dois être le seul à le dire !) ici en France on étudie à l’école l’anglais , l’italien , l’allemand … mais aller chez le boucher , l’épicier , à la police , à la mairie etc… et parlez une langue autre que le français et vous verrez que vous aurez du mal à trouver quelqu’un qui vous comprenne.Je trouve qu’apprendre une langue ça dois servir le métier que l’on veut exercer . Par exemple si on étudie les métiers du bâtiments ça n’a aucun intérêt , par contre faire du commerce internationale là c’est utile. Étudier les langues c’est comme étudier la photographie , la pâtisserie, la couture , la peinture …ça doit relever du domaine du privée. j’entends les gens me dire: mais en langue arabe on ne trouve rien ou si peux, de livres ou de magazines pour s’instruire, se cultiver , et que la connaissance du Français ou de l’anglais le permet. je réponds à cela que former 1000 , 2000 ou 5000 traducteurs (ou plus ) revient beaucoup moins cher que les dizaines de milliers de profs en langue étrangère . Que la technologie aujourd’hui permet de mettre à la disposition de tous les écoliers, élèves, universitaires algériens des liseuses électroniques en couleur. Plus besoins d’acheter des livres ou des magazines à prix d’or !. Inutile de m’étendre , vous m’avez compris que l’arabisation en Algérie c’est une affaire de vouloir et de compétences !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

    • Ali
      10 août 2015 at 22 h 33 min - Reply

      Assalam,

      @Djamel,

      Vous avez avec vos mots résumé le complexe algerien: plus de 50 ans d’indépendance et on échange entre nous en FAFA. C’est notre état de complexé. Avez vous remarqué durant l’intervention publique d’un officiel qui s’exprime correctement en arabe mais il trouve le moyen de traduire en FAFA ce qu’Il vient d’énoncer en arabe, pourtant tous les présents sont algériens. Il veut prouver à son public ceci: ne pensez surtout pas que je sois uniquement arabophone, non je sais aussi et surtout capable de maîtriser FAFA comme mes maîtres.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

    • batni
      11 août 2015 at 17 h 57 min - Reply

      être unilingue dans le monde d’aujourd’hui c’est être analphabète tout simplement. Il n’existe plus de peuple qui ne maitrise que ses langues locales. Sauf si on préfère réserver cet apprentissage a une seule classe/caste particulière, la dominante bien sur.

      Mes respects,

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Zinouba l’Algérienne
    10 août 2015 at 21 h 00 min - Reply

    Sur le site du « Le Quotidien d’Oran » en date du dimanche 26 Juillet 2015, dans la rubrique débat ou opinion, j’ai lu un article sur les taux de réussite aux examens. Au dernier paragraphe, il est écrit une vérité que tous les algériens, assez vieux, doivent se remémorer.

    L’ELEVE MUSULMAN DU TEMPS DU COLONIALISME

    Sous le régime colonial, l’Algérie était considérée comme un  » pays exotique « . Dans une école, il y avait l’élève indigène et l’élève européen. L’élève algérien avait ses particularités qui tiennent au milieu, (milieu géographique, historique, social, humain). On ne peut pas s’abstenir de vous rappeler quelques propos de Madame le docteur Garoby, tenus lors de son intervention dans le séminaire en cette matinée du 18 avril 1946 [2].  » Mesdames, Messieurs, lorsque le petit occidental ouvre les yeux au monde des adultes, les hommes et les temps ont pris soin d’organiser les cadres sociaux de la race. Il croit sans heurt, ni gêne, dans la sphère politique de son milieu qui lui inculque au jour le jour ses traditions, ses croyances, ses manières de penser et de sentir… Dans l’Afrique du Nord, …,nous pouvons vraiment parler de l’enfance algérienne comme une entité, réserver une place toute spéciale à l’enfant musulman dont la vie nous intéresse tout particulièrement, dont le sort nous préoccupe car nous voudrions pour lui un avenir heureux et son intégration complète dans la grande famille européenne. Tant que l’enfant musulman est attaché à la mamelle de sa mère, il s’avère généralement comme un fort bel enfant ; la mortalité à cette période, est faible, malgré le taudis dans lequel il vit, malgré même les tares familiales qu’il porte en lui. Dès la plus jeune seconde enfance, quelquefois dès l’âge de cinq ans, l’enfant algérien est happé par la rue. Là, en haillons et le ventre creux, la sélection se fait : ceux qui survivent font leur apprentissage de la vie, d’une drôle de vie. Là, la lutte pour la substance autour des poubelles, le vol, la brutalité, la vue de la déchéance humaine…. ceux qui sont scolarisés et qui constituent encore malheureusement une minorité, qui appartiennent à des familles organisées, souvent très modestes ou nécessiteuses, connaissent un autre fléau : la sous-alimentation, devenue catastrophique depuis la guerre. Ces années où l’on a manqué des aliments nécessaires, indispensables au développement normal des enfants. Beaucoup d’entre eux sont dans un état lamentable d’hygiène corporelle, beaucoup sont insuffisamment vêtus ou chaussés. L’hygiène alimentaire de ces enfants est déplorable par sa qualité et par sa quantité. 47 à 50% dans certaines écoles des quartiers populeux sont dans un état de déficience reconnue, 10% sont atteints de lésions tuberculeuses dépistées…Les enfants sont décalcifiés par manque de matières grasses et de chaux. Cette déficience causée par des privations, l’atmosphère de crainte, de peur, d’appréhension dans laquelle ont vécu ces enfants, déjà nerveusement prédisposés, en ont fait des déséquilibrés, des instables, des agités…On trouve naturel de faire partir un enfant à l’école pour la journée avec un morceau de pain, alors qu’en France la mère de famille s’arrange à en donner un peu plus, selon des traditions qui font qu’elle sait qu’il faut préparer un repas. Aussi, constatons-nous un accroissement inquiétant d’enfants retardés, arriérés. « .

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Guerlelou
    10 août 2015 at 21 h 52 min - Reply

    @djamel de lille

    Mais l’arabe est partout ya kho ! Vient en Algérie et tu verras que l’administration, les panneaux, la télé, la radio , l’armée, l’école , la police et tout et tout sont arabisés ! Il y a des relents et des reliquats de français mais çà disparaît progressivement !

    Vous ne vous rendez pas compte , mais vous dîtes une énormité en disant que « concernant les cours de langues étrangères je trouve cela inutile » ! C’est incroyable d’entendre cela !

    Reviens chez nous et tu constateras que dans les épiceries, les bouchers, les trabendistes, les coiffeurs, les superrettes, les marchés de fruits et légumes etc.. etc.. on parle l’arabe partout sauf en Kabylie et encore même dans les regions kabyles , il y en a beaucoup qui parle arabe !

    On dirait que tu connais pas du tout ton pays d’origine ! Viens, viens il y aura toujours quelqu’un pour te faire visiter !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

    • djamel de lille
      11 août 2015 at 18 h 51 min - Reply

      je parle de l’arabe classique et non de » l’arabe algérien  »
      je vais essayer d’enregistrer les meilleurs morceaux du « parler algérien » que l’on trouve sur la TV algérienne et le mettre sur you tube car apparemment personne n’y a pensé.( on va se marrer dans les chaumieres !)
      Vous pourrez constater avec vos oreilles que ça n’est pas de l’arabe.
      Comme le haïtien ou le créole ça n’est pas du Français.
      Tafi el tilivision , jib el bidon ,afeth el triciti ,jit fi tomobile , c’est de l’arabe ça ?
      D’ailleurs pouvez vous me citer un titre de livre ou magazine écrit en algérien ?

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • Dahmane
    11 août 2015 at 12 h 04 min - Reply

    @Othmani

    …. « Les francomanes laico eradicateurs, une espece en voie de disparition »

    et vous….

    « les arabomanes islamo conservateur » inspirés des monarchies du golf , vous êtes en pleine expansion et dans une phase permanente de pré-propulsion vers le paradis !

    Merci à LQA de me publier !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 11

    • Othmani
      11 août 2015 at 18 h 39 min - Reply

      Dahmane, pourquoi vous vous sentez vise? L’islam n’est pas inspire des monarchies du golfe. L’islam authentique n’est ni reducteur ni eradicateur et est essentiellement le garant de la liberte de conscience et de culture. Je suis en train de denoncer l’entetement de ceux qui pensent encore qu’ils ont le droit de forcer une langue etrangere sur tout une nation qui n’a aucune envie de la parler et quand ils constatent qu’ils ont echoue, ils s’arrangent pour saboter l’enseignement de leur langue. Nelab walla nkahhas.

      Je tiens a preciser que je respecte les francophones qui croient en la diversite mais pas les francomanes qui sont des « integristes » de la pseudo-civilization francaise.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • djelloul habib
    11 août 2015 at 12 h 51 min - Reply

    Pour les tenants de la langue française à tout prix ( l’arabe étant considéré comme une langue morte) au prétexte que cette langue est le support de la modernité, il serait utile de leur demander d’ examiner un peu plus attentivement la situation des pays Africains francophones qui ont adopté le Français comme langue officielle.Ils sont tous en train de patauger dans le sous développement le plus extrême ,et ce,depuis des lustres.Sort funeste réservé à tous ceux qui se jettent dans les bras de Fafa.
    la langue arabe si décriée de nos jours, est l’héritière directe de l’Araméen et,ainsi des civilisations du proche orient, elle existait comme langue de culture et de science plusieurs siècles avant l’apparition des langues européennes actuelles.C’était pour ainsi dire l' »anglais » du moyen age.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 14

  • Hafiz Lahtihate
    11 août 2015 at 14 h 29 min - Reply

    @djelloul habib

    Vous écrivez : …

    « la langue arabe si décriée de nos jours, est l’héritière directe de l’Araméen et,ainsi des civilisations du proche orient, elle existait comme langue de culture et de science plusieurs siècles avant l’apparition des langues européennes actuelles » …..

    … mais cette langue a malheureusement fait « plouf » et « tcheuf » dans l’eau dès le 11ème siècle, au point où même les gardiens des lieux saints de l’islam se sont mis à l’anglais pour compenser le gap entre leur langue, l’arabe pourtant langue du Coran, et les autres langues évoluées et dominantes dans le monde !

    Et pourquoi donc on ne critique jamais les monarchies du golf (surtout les gardiens des lieux saints) d’être des « tenants de la langue anglaise » qui ,elle aussi, est la langue d’un colonisateur, anglo-saxon , cette fois-ci ?

    Pour la petite histoire, un rappel historique d’un tout autre genre que celui de « fafa » :

    Le royaume d’Arabie saoudite est fondé officiellement le 22 septembre 1932 par la fusion des provinces du Nejd et du Hedjaz. En février 1945, le roi Ibn Séoud conclut avec les États-Unis le Pacte du Quincy, alliance stratégique qui, en échange d’un accès au pétrole, engage les États-Unis à protéger militairement la dynastie des Saoud, et qui se poursuit toujours aujourd’hui. Cette alliance se révèlera d’autant plus durable que le pays se présente comme un allié de poids face à la montée des nationalismes arabes dans les années 1950-1960 soutenus par l’Union soviétique.
    Abdelaziz accepte le concept de modernisation du pays et persuade les ultra-conservateurs religieux d’accepter les nouvelles technologies : les automobiles, la radio, le téléphone, l’avion et la télévision (il considérait cela comme des outils, et qu’on pouvait les utiliser dans le bien, ce qui rassura les oulémas saoudiens)

    Don acte !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 11

    • Othmani
      11 août 2015 at 18 h 50 min - Reply

      La production civilizationnelle n’a rien a voir avec la langue utilisee. Ceux qui pensent qu’ils pourront sortir du sous-developpement en adoptant une langue etrangere sont des ignorants. Les Correens, les Russes, les Japonais, les Chinois se sont TOUS developpes en utilisant leur LANGUE dans l’enseignement et n’allez pas me raconter que le Chinois et le Coreen sont plus modernes que l’Arabe.

      L’argument que les monarchies du golfe utilisent l’Anglais est un argument qui suppose que ces gens la sont des references a suivre. La verite est que ces gens la sont les premiers contre-exemples a eviter pour creer un developpement. Un tout petit exemple: La ligne de chenim de fer entre Istanbul et Al-Madina Al Munawwara a ete etablie par l’Empire Ottoman en seulement 8 ans alors que la ligne de chemin de fer entre Makkah et Jeddah est en train de prendre plus de 20 ans dans des conditions financieres et de technologie completement a l’oppose.

      Alors, s’il vous plait arretez de comparer l’achat de batisses avec le developpement et le choix de la langue et le developpement. Le developpement est un processus objectif qui emane de la nation elle-meme quand son collectif decide d’aller de l’avant. Ce que nous avons obtenu des pays du golfe est seulement la mediocrite dans tous les domaines y compris le domaine islamique.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

      • Rachid Kebab
        12 août 2015 at 10 h 43 min - Reply

        @Othmani

        Le problème c’est de « notre » propre collectif à nous ne veut pas décider d’aller de l’avant.

        Remarques :
        – Les travaux de construction de cette ligne de chemin (si on parle de la même ligne) sont effectivement financés principalement par l’État ottoman, mais c’est l’Allemagne le maître de l’oeuvre et les travaux ont été conçus et dirigés par l’ingénieur allemand August Meissner. Il faut parler vrai et ne pas rester dans l’imaginaire ottoman qui ont été de grands conquérants avec une armée solide et une administration coloniale efficace et ingénieuse pendant trois siècles !

        – Il ne faut pas se faire d’illusion, la langue arabe est très en retard et il faut beaucoup de chemin pour le rattraper ! Pour qu’une langue évolue, il faut ausi que la société dans laquelle elle se pratique évolue aussi ! Il faut pas chercher midi à 14 heures !

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

        • Ali
          12 août 2015 at 17 h 49 min - Reply

          @Rachid,

          Comment peut-on énoncer qu’une langue est en retard ? Si comme la langue est un être vivant . Une langue est l’expression d’une civilisation. Si celle-ci est en expansion la langue l’est aussi. Autrement tout peuple peut utiliser une langue « vivante » et il acquière automatiquement le développement et le progrès. C’est exactement le chemin qu’a choisi le monde arabe et particulièrement l’Algérie avec les résultats que l’on connait. En Algérie, en 2015, être francophone unilingue est un signe évident d’aliénation. Le nier relève plus d’un ego démesuré que de la triste réalité.

          Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

          • Samy
            12 août 2015 at 21 h 40 min -

            @Ali

            Une langue peut être en retard ou être moins évoluée qu’une autre langue dans le domaine scientifique, technique, technologique et dans le domaine de la recherche médecale , de la biologie, dans la biotechnologie, dans la nano technonologie etc… etc…. etc… etc… etc… etc…!

            Mais effectivement, vous avez raison, toute langue peut évoluée et ratrappée son retard dans tel ou tel domaine !

            L’arabe c’est connu est très, très en retard par rapport à l’anglais, au français et même à l’Italien et l’Espagnol ! Il y a des termes scientifiques ou des concepts scientifique qui sont pour l’instant intraduisibles en arabe ! Il n’y a aucun doute la dessus ! C’est peut être à inventer mais ce n’est pas encore le cas ! C’est là que réside le retard , à mon avis !

            Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

        • Othmani
          12 août 2015 at 19 h 50 min - Reply

          Je suis d’accord avec vous quant aux lacunes de l’empire Ottoman, mais le maitre du project etait l’empire Ottoman qui avait utilise les moyens du bord a l’epoque.

          Je ne suis pas en train de defendre la langue arabe comme un chauviniste stadien mais je veux insister sur le fait que la langue evolue quand la production civilizationnelle demarre et ce demarrage ne peut ni etre importe ni se faire dans une langue etrangere.

          Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • Benamina
    11 août 2015 at 19 h 31 min - Reply

    quel rapport avec le Royaume des al-saoud ?! à chaque fois qu’on parle de langue arabe et d’arabité en galerie on nous sort la péninsule arabique, le royaume des saoud et le mashrek. est ce par tactique ? ou par ignorance ? en tous cas c’est inopportun et malveillant.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

    • Rachid Kebab
      12 août 2015 at 10 h 50 min - Reply

      @Benamina

      Il faut comprendre les références à l’Arabie Saoudite par certains internautes comme une réponse à ceux qui parle de « hizb françà » à tous les coins de rue. Pour ces derniers, comme il existe des « hizb françà » il existe des « hizb el khalidj » et comme l’arabe est considérée comme la langue du Coran, donc le lien avec les monarques du Golf gardiens des lieux saints est vite trouvée !

      Voilà , moi c’est ce que je comprends !

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

      • Benamina
        12 août 2015 at 12 h 35 min - Reply

        et moi qui suis défenseur convaincu de la langue arabe, dénominateur commun et facteur fondamental de notre cohésion et unité nationales, et élément constitutif essentiel de mon identité arabe algérienne, anti-islamiste et anti-baathiste impénitent et sans ménagement, aussi critique acerbe et non-complaisant des comportements et errements des régimes moyenâgeux du khalij. si l’on m’accusait de hizb khalij je rirais à tomber de ma chaise et demanderais orientation et guidance (hidaya) à mes accusateurs. LOL.

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

        • Benamina
          14 août 2015 at 8 h 07 min - Reply

          « le ridicule devient dangereux lorsque l’appartenance identitaire est réduite à une appartenance ethnique, voire raciale : » les Arabes, c’est l’Arabie saoudite, c’est la péninsule arabique et pas nous » , avec l’opposition comme on a pu le lire dans certains journaux entre Arabité et Amazighité. On sait à quelles dérives racistes a pu conduire, là où elle a été encouragée, cette vision ethnique. Or on sait que les Arabes s’identifient par des liens linguistiques, culturels et historiques. Il ne reste plus alors qu’à identifier les Egyptiens aux conquérants arabes, et la boucle de la haine est bouclée.
          C’est ainsi que les clichés sur les Egyptiens  » qui nous auraient imposé l’arabisation dans les années 60″ et même » exporté l’Islamisme » sont réapparus et ont été martelés dans divers écrits dans des journaux, sur des forums algériens d’expression française. Ce serait donc une énorme coïncidence que la langue Arabe soit la langue nationale et officielle du Maroc, de la Tunisie, de la Libye, de la Mauritanie, des Sahraouis ? Ce seraient donc les Egyptiens qui leur auraient imposé, à eux aussi, « l’arabisation »?
          Quant à l’Islamisme, c’est un phénomène mondial, qui ne concerne pas que l’Algérie, et dont l’ analyse est donc bien plus complexe. Il reste qu’il est inquiétant que de telles incohérences puissent trouver un écho et arriver à dresser les uns contre les autres des Algériens. ».
          extrait d’une contribution de Djamel Labidi, reprise sur ce site même, il y a à peine une année.

          Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • zoulikha
    11 août 2015 at 20 h 42 min - Reply

    Une vérité, pour ceux qui critiquent souvent l’Arabie et les responsables des lieux saints, il y a lieu de savoir qu’en Algériens, on a même pas pu gérer Sough Boufarik, El Harrach, El Khroub…où il y a que des Bagharas!…

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

  • kiki
    11 août 2015 at 22 h 44 min - Reply

    Ce que le france n’a pas pu faire, ces serviteurs sont en train de le concrétiser.
    Et vous parlez toujours d’une solution politique.

    Heuresement, qu’ici au Canada, il y a des écoles qui sont en train d’enseigner l’arabe à nos enfants. comme ca s’il y a un colloque ou une manifestation en arabe, le régime va ramener nos enfants qui sont formés à l’étranger pour representer l’Algérie, comme ils le font déjà avec l’équipe nationale d’algérie de football.

    Quand je vois benghebrit et sellal parler en arabe (de toute facon meme en francais), j’ai vraiement honte et j’ai envie de vomir.

    Vivement sortir du bled

    Salam

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

    • batni
      12 août 2015 at 3 h 04 min - Reply

      Aux enfants de Mr Kiki l’Anglais et le Français et accessoirement l’arabe au Canada et a nous autres autochtones d’Algérie une école a rabais. Merci de penser a nous de ta seconde patrie.

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

    • Laroussi Liès
      12 août 2015 at 13 h 00 min - Reply

      Eh salut @kiki

      Je te donne un conseil d’ami et de frère Algérien : tu es au Canada restes-y et tu es très, très bien ! Oublie l’Algérie et je te le conseille tant que se sont toujours les troglodytes et les dinosaures du FLN de 1962 qui sont au pouvoir !

      Profite donc pour donner à tes enfants une bonne éducation, une bonne formation, une bonne scolarité et tout le reste n’est que bénéfice ! Il ne faut juste pas embêter les citoyens canadiens avec des signes ostentatoires religieux (surtout le kamis et le nikab) car on peut pratiquer sa religion musulmane, trouver du hallal et apprendre la langue arabe en toute discrétion et sans ostentation ou étalage. Dieu n’a jamais demandé d’embêter les autres peuples qui nous accueillent !

      NB : le dernier conseil n’est pas en votre direction spécialement mais en direction de ceux qui choisissent d’aller vivre dans des pays de Kofars en emmenant avec eux des habitudes de « chez nous » …… pas très catholiques !!!

      Tu embrasses très fort de ma part ce pays appelé C A N A D A !!!!!

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • Cortex
    12 août 2015 at 0 h 28 min - Reply

    @hafiz lahtihate
    Vous faite un amalgame mal saint en melangeant les actes et comportements des hommes avec leurs langue oficielle.si on suit votre raisonement,les langues europeennes sont des langues colonisatrices,criminelles,homosexuelles,libertines,alcooliques etc.arretez svp de marquez des choses que peu de gens croient.
    Quant à dire que l arabe a fait plouf au 11e siecle c est carrement du n importe quoi on frise le ridicule qui heureusement ne vous a pas tué…

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 1

    • MAAZOUZ
      12 août 2015 at 13 h 26 min - Reply

      @Cortex

      Pourquoi, vous, vous pensez vraiment que la langue arabe a vraiment évolué depuis le 12ème siècle ? ?? Même la civilisation arabo-islamique est entrée en décadence progressive, c’est criard !!! Ce ne sont pas les buildings, les îles artificielles, les autoroutes, les métros qu’on observe çà et là dans ces pays et qui sont l’œuvre de bureaux d’études et de réalisation étrangers qui vont cacher cette réalité des pays arabo-musulmans.

      Le pourquoi du comment, çà je suis incapable de le savoir ou de l’expliquer !! Mais Il y a des spécialistes pour l’expliquer, même parmi certains intellectuels musulmans réformistes qui expliquent très bien les raisons de cette situation.

      C’est à vous de faire les recherches adéquates en la matière!

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • A.Benmostefa
    12 août 2015 at 13 h 54 min - Reply

    de Gaulle a Alain Peyrefitte, nous avons fondé notre colonisation, depuis le début, on a prétendu faire des Nègres et des arabes de bons français, on leur a fait réciter nos ancêtres les gaulois.
    si vous allez en Algérie vous trouverez tous juste un ancien sergent tirailleurs parlant mal français.
    vous voyez un président arabe avec sa djellaba a l’Élysée.
    vous voulez être bougnoulisé vous donnerait votre fille a marier a un bougnoul.

    si tous les arabes et berbères d’Algérie étaient considérés comme français, comment les empêcherait-on de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé? Mon village ne s’appellerait plus Colombie-les- Églises, mais Colombie les deux mosquées.
    la langue française est une espèce de malédiction.

    vous ne pourrez jamais mesurer la haine que je porte en moi pour cette petite franca génocidaire, parmi les grandes nations civilisés,
    cette France génocidaire qui s’est servi du pays et de sa population, on vient squatter leur pétrole, leur blé, leur moutons, leur Tchina,leur terre fertile… ect… ect… en essayant de les dompter (zaama) la culture sauvage française, et heureusement d’ailleurs nous avons compris, tout ce cinéma n’est qu’une guerre de religion pour qu’elle ne l’est économique.
    la civilisation de la colonisation française est la forme la plus pessimiste et la plus cynique dans la destruction de l’humain.
    le colonialisme français, impur et profanateur, est venu en Algérie portant l’épée dans une main et la croix dans l’autre main afin de s’implanter comme colonisation de peuplement.

    nos ancêtres les gaulois 1830-1962, rires… hi… hi… hi……..
    ceux qui pensent que les français aiment les algériens vivent sur une planète qui n’existe pas.
    la France soutient ce pouvoir illégitime par intérêt.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

  • Kessassi Khoudir
    12 août 2015 at 17 h 48 min - Reply

    Cher compatriote et frère @Benamina

    Et bien c’est très bien, on sait maintenant qui vous êtes donc un vrai algérien arabe et non un « hizb el khalidj ».

    Mais ne vous inquiétez pas quand vous traitre de ceci ou de cela, car dans notre pays, il suffit que quelqu’un essaye de réfléchir, d’être rationnel , de remettre en question ce que le clan des frontières , d’Oujda , de Tlemcen, de leurs acolytes et de leurs familles nous imposent depuis 1962, tout de suite on est traité de ceci et de cela ! Je ne vous compte pas le nombre d’internautes qu’on a traité d’ « enfants de fafa », de « hizb françà » ou de « harkis » pour un oui ou pour un nom. Ils sont légions !

    C’est la première fois que j’entends la notion de « hizb el khalidj » , c’est nouveau mais c’est à mon avis une bonne réplique, car ce qui est important c’est de se sentir ALGERIEN et FIER DE L’ETRE avant tout ! Le patriotisme n’est pas uniquement l’apanage des arabisants et des musulmans algériens ! On peut ne pas être arabisant et non pratiquant et être un authentique patriote, et j’en connais des tas et des tas !

    Par ailleurs, il est vrai comme vous dîtes que la langue arabe peut être « un dénominateur commun et facteur fondamental de notre cohésion et unité nationales » mais si et seulement si tamazight, elle aussi, sera considérée comme «  »un dénominateur commun et facteur fondamental de notre cohésion et unité nationales »

    Il suffit donc qu’on fasse un effort, un petit pas chacun de son côté l’un vers l’autre pour accepter la réalité de l’un et de l’autre et le problème sera définitivement résolu et on va enfin s’occuper des alligators au pouvoir qui nous narguent. Et après on va enfin s’occuper de choses sérieux à savoir le développement économique et social de notre pays dans un Etat de droit, dans la justice sociale et dans le respect des citoyens quelque soit leur croyance, leur culture ou leur ethnie ! C’est çà le plus important au final !

    Amicalement et respectueusement !

    (je souhaite que les algériens retrouvent leur pouvoir de discernement , leur rationalité ,leur sens politique, leur bon sens populaire et toutes leurs valeurs ancestrales…. pas uniquement celles de l’an 632 – Bon courage à tous les algériens patriotes, vrais patriotes au sens véritALGERIEN du terme )

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • Mostefaî
    12 août 2015 at 19 h 02 min - Reply

    @A.Benmostefa

    Vous nous dîtes que … » vous ne pourrez jamais mesurer la haine que je porte en moi pour cette petite franca génocidaire »

    Non mais @A.Benmostefa , qu’est-ce qui vous arrive ? Vous croyez que les conquérants, les colonisateurs, les envahisseurs, les occupants sont des enfants de chœurs ou quoi ???!!!! Réveillez-vous cher ami, le colonialisme, l’impérialisme, la domination, le protectorat c’est çà et rien d’autres que çà : occuper pour piller les ressources naturelles et les richesses des pays conquis et occupés et si possible remplacer la population autochtone par la population occupante !

    Cela remonte à la nuit des temps cette « technique » ! Les romains, le grecs, les gaulois, les byzantins, les huns, les cosaques, les français, les arabes, les ottomans, les anglais, les américains etc.. etc… ont tous fait exactement la même chose ! C’est le plus faible qui paye, point barre !

    Les français n’aiment pas les algériens (et surtout les musulmans depuis quelques temps) , mais les algériens aiment vivre en France (ou dans les pays occidentaux en général) , là est le vrai paradoxe ! Pourquoi tout cela cher ami @A.Benmostefa ?? Il faut poser les vraies et bonnes questions et donnez les vraies et bonnes réponses!

    Il ne faut jamais croire que quand on s’exile pour des raisons économiques ou politique ou philosophique, on va être nécessairement bien accueilli dans un pays étranger ! Quand on choisi un autre pays pour y vivre, on prend ses responsabilités et on reste digne, c’est tout ! On ne s’exile pas pour donner des leçons aux pays qui nous accueillent !

    Ceci étant, je suis d’accord avec vous que le colonialisme, l’impérialisme ou le néo-impérialisme est une fumisterie sans nom, une horreur, une épouvante et un avilissement injuste de la nature humaine avec toutes ses conséquences !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

  • still
    13 août 2015 at 0 h 19 min - Reply

    propos de 632…
    Savez-vous qu’en ce temps-la la langue arabe était deja sublime?
    Savez-vous que le Prophete Mohamed (qssl) était illettré « oummi » pourtant il comprenait parfaitement le Coran.
    Savez-vous qu’en ce temps-la et et bien avant l’avènement de l’Islam des bergers tout aussi illettrés composaient, improvisaient même des poèmes exquis dans cette langue?
    Enfin, savez-vous qu’en ce temps-la, la langue française n’existait pas encore?(1)
    (1)https://fr.wikipedia.org/wiki/Serments_de_Strasbourg

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Cortex
    13 août 2015 at 0 h 58 min - Reply

    @maazouz
    Je vais jouez votre jeu.
    Je vais le dire autrement afin que vous compreniez bien.
    Ce que je voulais dire c est que si les arabomusulmans sont tombés aussi bas ce n est pas à cause de l islam ou de la langue arabe mais c est a cause d eux memes car justement ils ont délaissé leur religion et se sont enlisés dans la mediocrité.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

    • Nourredine
      13 août 2015 at 12 h 01 min - Reply

      @Cortex

      Vous, au moins, vous reconnaissez que les pays arabo-musulmans sont tombés aussi bas ! Maintenant il est vrai aussi c’est que ce sont les peuples eux-mêmes et surout leurs élites et leurs dirigeants qui font qu’un pays évolue, qu’un pays prospère et qu’un pays est cultivé avec les yeux ouvert au monde !

      PS : ouvert au monde ne veux pas dire s’avilir ou perdre sa culture ou sa personalité mais accepter que la loi de l’évolution humaine et de la modernité est une nécessité !

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

  • MOUSSIBA
    13 août 2015 at 21 h 19 min - Reply

    @Nourredine

    Je crois que vous exagérez un peu , car nous aussi les musulmans algériens on est moderne, on crée et on s’adapte en permanence à la vie moderne.

    Par exemple on vient d’inventer la prière en groupe au bord de la plage en face des bikinis sans perdre du temps à aller la faire à la mosquée ! Bientôt, on va même organiser des prières avec les femmes, avec un carré délimité par des parasols ! Nous aussi on a des idées ! Waach te goule ???

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

    • Chérif Hamouche
      14 août 2015 at 15 h 40 min - Reply

      @MOUSSIBA

      Vous avez raison on est très évolué et on a beaucoup d’idées !
      Moi-même , je viens de voir à l’instant sur Canal Algérie une émission qui porte sur des jeux dans une piscine! C’est un coin magnifique mais je ne sais pas où çà se trouve (à Oran, Alger ???) Eh bien les enfants et adolesccents qui s’y amusent dans cette magnifique piscine ne sont pas habillés en maillot de bain mais carément en short, chemise et pantalon ! J’imagine l’hygiène de l’eau de piscine !!!???

      Et on dit qu’on n’est pas modernes, inventifs et créateurs d’idées !!! Non, mais je crois que vous êtes tous des « hegarine » !

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • dido
    14 août 2015 at 16 h 19 min - Reply

    @ Moussiba

    C’est drôle que vous avez évoqué ce sujet, hier je lisais sur TSA <>
    Une phrase s’est glisser entre les lignes « Il y a quelques jours, j’ai vu une douzaine de personnes faire la prière en groupe, juste ici, sur le sable », « C’est un manque de respect envers les plagistes et la religion. Ils prient et en levant la tête, ils regardent les filles en bikinis ! » dit un autre

    curieux si quelqu’un peux m’expliquer <>

    pour que personnes ne m’accusent d’intégrisme, pour ne pas dire que dans un pays musulman comme l’Algérie, faire la prière est la chose la plus normal même dans une plage, et que celui qui manque de respect a la religion sont les bikinissss, pour tout ça je vais utiliser votre langue du bois en parlant de la liberté individuel !!!

    drôlement ses défenseur de la liberté individuel soutiennent les bikibissss ( porteuse de bikinis et ceux qu’ils aiment le voire sur nos plages), ils soutiennent
    le choix de ne pas faire le ramadan et de manger en plein publique, ses personnes mêmes veulent confisquer mon choix de faire la prière là où je veux et quand je veux

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

    • Maatoub Djenaoui
      15 août 2015 at 10 h 15 min - Reply

      @dido

      La plage est un lieu public où passent et repassent des baigneurs et où ils crachent aussi ! Les plages algériennes ne sont pas indiquées pour la prière quand on voit le spectacle de la saleté est partout. Elles sont connues internationalement nos plages ! Elles sont dans le Guiness des plages les plus sales du monde ! Et puis, il n’est jamais écrit dans le Coran qu’il faut à tout prix faire la prière de la journée quelque soit « x » ! Il y a celle du matin et celle du soir qui sont en quelque sorte obligatoires (Shobh oua el Ishaa) !!!

      Ma mère (quelle repose en paix), qui est une bonne croyante non ostentatoire car même à la maison elle s’isolait dans sa chambre pour faire sa prière, je me souviens qu’elle rattrapait ses prières de la journée non faites le soir.

      Moi je trouve indécent de faire la prière en groupe sur la plage, c’est à dire là où il n’y des baigneurs, mais de toute façon je ne peux convaincre personne mais les personnes éduquaient savent de quoi on parle !

      Je sais que des internautes ne me croiront pas mais un jour j’ai vu une personne faire la prière sur le côté de l’entrée de l’aéroport de Roissy Charles De Gaulle sur un carton ! Je ne déconne pas c’est la vérité ! Je ne crois pas que Dieu va accepter cette prière et de toute façon c’est un manque de respect flagrant envers les autres personnes et cela ne donne pas un bonne image de notre religion ! La prière est un recueillement, un moment de lien entre Dieu et le prieur et çà demande un peu de silence et de discrétion ! Mais , je sais que je ne convaincre personne , hélas , trois fois hélas !

      NB : J’ai l’impression que ce qui font la prière sur les plages sont de simples plaisantins et les bikinis et les maillots de bain c’est fait en principe pour se baigner sur une plage ou dans une piscine tout simplement !

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

      • Dido
        15 août 2015 at 17 h 40 min - Reply

        @ cher Maatoub Djenaoui

        Je suis totalement d’accord avec vous quand vous décrivez la situation dramatique de nos plages, ma question n’est pas là, nous sommes pas des dieux pour juger les pratiques religieux des gens, c’est pas à nous de donner des ticket de paradis et de dire qu’Allah vas accepter ou non leur prière et nul ne peux répondre à cette question, et je vois pas en quoi faire de la prière dans une plage ou dans un aéroport consiste un manque de respect pour les autres.

        Les mêmes pratiques que l’ex Fis voulais imposer sur les algériens ; si tu pris pas t’es pas musulman, si la femme met pas le voile elle manque de respect pour les autres, si la femme vas a la plage en bickini c’est un manque de respect….
        Dites-moi cher Monsieur, rompre le jeune en publique !!! pensez-vous que c’est un manque de respect et pour la religion et pour la majorité des pratiquant ?!!!

        Pour de ce qu’est la prière de la journée c’est un autre débat, et si je lis bien entre les lignes, vous ne croyez pas à la Sunna, parfait, c’est votre choix <> , je prends le coran avec vous et en vas regarder trois versets du coran :

        • <<Soyez assidus aux Salâts et surtout la Salât médiane; et tenez-vous debout devant Allah, avec humilité. [ s 2 v 238 ] : vous dites seulement (Shobh oua el Ishaa) sont obligatoires, et pourtant dans ce verset nous avons une au milieu

        • <<Quand vous avez accompli la Ṣalāt, invoquez le nom d’Allah, debout, assis ou couchés sur vos côtés. Puis lorsque vous êtes en sécurité, accomplissez la Ṣalāt (normalement), car la Ṣalāt demeure, pour les croyants, une prescription, à des temps déterminés : S3 v103

        • <> s50 v39

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • HOUARI
    15 août 2015 at 16 h 47 min - Reply

    Soyons sérieux et honnête avec soi même En Algérie il Ya un grand problème et c est ce problème qui en est la source , la cause de l échec de l école algérienne. C’EST L HYPOXRISIE DES DECIDEURS POLITIQUE ALGERIEN that’s it …
    Dans les pays souverains développés et qui se respectent il Ya une et une seul langue officielle la langue du peuple en majorité et c est celle enseigne a l’université.
    Chez nous malheureusement comme on est dirigé par des nuls , des hypocrites et des FRANCOPHILES, le problème de langue se pose encore après 50 ans d’indépendance..
    C est faux ce n est pas la langue qui fait un peuple c est le contraire c est le peuple qui développe sa langue et qui en fait une langue scientifique,
    Ce n ‘est pas la langue FRANCAISE qui a fait de la France ce qu’ elle est.
    Ce n est pas l’anglais qui fait du royaume unis ce qu’ il est. !!!
    Ce n est pas la langue allemande qui a fait de l’Allemagne ce qu’elle est .
    Cesti les peuples avec les systèmes politique de ces pays qui en ont fais de leurs langue une langue SCIENTIFIQUE avec laquelle ils ont développé leurs pays..

    AU ROYAUME DES MEDIOCRES LES HYPOCRITES SONT ROI.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos