Édition du
10 December 2016

Arrestation en Italie de Me Rachid Mesli, militant des droits de l’Homme

Mesli RachidNotre compatriote, Rachid MESLI, avocat et militant des droits de l’homme, réfugié politique en Suisse a été arrêté  par la police italienne suite à un mandat d’arrêt international délivré par le régime illégitime d’Alger. Ce militant qui avait défendu les victimes de la répression durant les années de sang et de larmes, avait connu lui aussi le kidnapping, la détention arbitraire en 1996 et un procès inique à la Cour d’exception qui l’avait condamné à 3 ans de prison ferme. A sa sortie de prison (Tizi-Ouzou), il quittera l’Algérie et demandera l’asile politique en Suisse, qu’il obtiendra sans difficulté. Directeur juridique de l’ONG des Droits de l’Homme Al Karama, basée à Genève, il continuera son inlassable lutte contre les atteintes aux droits humains au Machrek et au Maghreb.
Nous restons persuadés que notre compatriote Rachid MESLI sera rapidement mis en liberté par la Justice indépendante italienne, une justice qui ne répond pas aux injonctions téléphoniques de l’Exécutif. Berlusconi en connait quelque chose !
Indéfectible soutien à notre frère Rachid Mesli et totale confiance en la Justice italienne.

Nul droit ne se perd tant qu’existe un revendicateur.

Salah-Eddine SIDHOUM.
Alger.


Nombre de lectures : 3646
15 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • lyes laribi
    21 août 2015 at 15 h 44 min - Reply

    Avant tout, ce que doivent savoir les criminels d’Alger et la maffia italienne soumise aux pots de vins d’Alger, Rachid n’est pas seul et il ne sera jamais seul. Si mandat d’arret doit y être c’est contre les criminels de guerre tel Nezzar, ses acolytes et les arroseurs italiens et en particuliers les responsables d’ENI-SAIPAM.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 11

  • Si Salah
    21 août 2015 at 21 h 34 min - Reply

    D’après l’énoncé du mandat d’arrêt qu’on vient d’exhiber sur une chaine satellitaire, la “justice” algérienne reproche à R. Mesli d’avoir été en contact avec des gens en Algérie qui le renseignaient sur…des kidnappings opérés par les services de sécurité algériens !!!

    Faut-il en rire ou en pleurer ? La justice algérienne fait-elle de l’humour noir ? Ou bien fait-elle preuve d’une invraisemblable incompétence ? Cette dernière hypothèse est la plus plausible. S’il y a « des kidnappings opérés par les services de sécurité algériens », n’était-il pas du DEVOIR de cette justice d’enquêter sur ces crimes contre l’humanité plutôt que pourchasser celui qui voulait les révéler? La « justice » algérienne se condamne elle-même…Les juges italiens qui statueront sur la requête algérienne vont vraiment rire aux éclats… Quelle tbehdila !

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 17

  • Rebouh
    21 août 2015 at 23 h 48 min - Reply

    Ça fait drôle de revoir un cher condisciple et ami de la fac de Droit de Ben-Aknoun des années 70, du temps des professeurs Michel MIALLE, GOURDON (prof de constit.), de SALAMA, de BENCHEIKH et autres profs… se faire arrêter par les mafieux italiens sur injonction de leurs amis d’Alger tout autant mafieux qu’eux.

    Rachid était, déjà, de la graine des grands malgré son jeune âge à l’époque. Toujours bien sapé et calme avec son sourire de jeune premier, d’un acteur plein de classe. Il inspirait aussi la confiance.

    Curieux destin des hommes, tout de meme, quand on le compare avec celui d’un autre condisciple de la Fac de Droit, je parle de notre ami BOUDERBALA, l’actuel P.D.G. d’Air Algérie…

    L’un est un HOMME ! Un VRAI de VRAI… comme on en fait peu à notre époque, je parle de notre Frère MESLI et du second qui « prospère » au râtelier du système mafieux politico-financier…

    Mais la vie est faite ainsi.

    Bon courage mon Frère Rachid!!! Tiens bon…

    NOUS SOMMES DE TOUT COEUR AVEC TOI! ET TOUTES NOS PENSÉES VONT VERS TOI ET TA FAMILLE…

    ILLIK D’ARGUEZ AGMA!!!!!

    Chedda ouet zoul…!!!

    Ton Frère Rebouh à nos bons souvenirs de la Fac de Droit de Ben-Ak…

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 21

  • Salima Medani
    22 août 2015 at 11 h 19 min - Reply

    Apparemment c’est le black-out de la presse « indépendante » concernant ce citoyen, défenseur des droits humains. Ah si c’était une prostituée ou un homosexuel démocrate et moderniste ! Ce serait le tollé !
    Minables journaleux au service des rboub edjzair.
    Honte à vous et aux intellectuels de l’indignation aux 2 poids et 2 mesures

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 15

    • AKACHA
      22 août 2015 at 14 h 12 min - Reply

      C’est vrai que pour les journaleux, Maître Rachid MESLI est le défenseur des terroristes du « fis » (et du Saint Esprit) alors que pour les JOURNALISTES, les VRAIS…! Maître Rachid MESLI est un MILITANT DES DROITS DE L’HOMME!!!

      La différence est ÉNORME… dans l’emploi de la linguistique.

      Dans la première, SI MESLI serait ou est sous-entendu qu’il est un SYMPATISANT du fis, et donc… un « fissiste » de surcroit et c’est pour cela qu' »ILS » demandent son arrestation. Juste pour l’em……. (hachakoum!) et lui gacher ses vacances et terroriser sa famille et ses enfants… Et les journaleux s’empressent suite aux ordres donnés par leurs maîtres de le salir en utilisant leur vocabulaire adéquat.

      Dans la seconde, comme présentée à juste titre d’ailleurs, par LE QUOTIDIEN D’ALGÉRIE de notre honorable frère SIDHOUM, Maître Rachid MESLI est présenté comme un authentique DÉFENSEUR des droits de l’HOMME. Les DROITS HUMAINS de ses propres frères…

      Merci, Monsieur SIDHOUM ! Car la difference est de taille.

      Comment les journaleux, je me demande encore, peuvent-ils se regarder dans le miroir et comment peuvent-ils regarder leurs propres enfants le soir en rentrant chez eux à la maison? C’est inouï… quand la lâcheté humaine touche les bas-fonds de l’inhumain. Il ne leur reste plus qu’à se trucider, c’est tout!!!

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 13

      • Nait ali
        23 août 2015 at 18 h 59 min - Reply

        @Akacha : ils n ‘ont que l ‘apparence humaine ces rebuts de l’ humanité, ils n’ ont pas d’ ame.Leur religion c’ est l’ argent , l ‘argent à n ‘importe quel prix, meme s ‘il faut se vendre au diable, savez vous qu’ un rat ne sait pas qu’ il est un rat? Justement, tous ceux qui voient des crimes abominables sans les denoncer sont evidemment des rats et ………………….ils ne le savent pas.

        Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

        • H’mimed
          24 août 2015 at 5 h 41 min - Reply

          Est-ce que l’ancien avocat franco-vietnamien Maître Jacques VERGES, qui a défendu d’anciens tortionnaires criminels nazis, a été pour autant un nazi ou un sympathisant nazi? Non!
          Il les a même combattus lors de la seconde guerre mondiale en prenant le maquis.

          Plus tard, il a défendu les militants du FLN. Est-ce pour autant, il était un militant « actif » du FLN? Non!

          Itou, pour Maître Rachid MESLI. Est-ce que le fait qu’il ait défendu des militants du FIS, fasse ipso facto de lui un membre du FIS ou un militant du FIS? NON!!!

          Alors… qu’on relâche ce Monsieur et qu’on le rende à sa famille et à ses enfants qui l’attendent.

          Pourquoi, le pouvoir ne lance-t-il pas, dans ce cas, des mandats d’arrêt voire des mandats d’amener contre les vrais criminels du peuple algérien et de l’Algérie comme les bandits:

          Chakib KHELIL et le neveu de l’ex-ministre de la Justice…?

          Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

  • Rédaction LQA
    22 août 2015 at 17 h 32 min - Reply

    URGENT : Rachid Mesli libéré.

    http://fr.alkarama.org/

    22 août 2015
    Rachid Mesli libéré, dans l’attente de sa comparution devant la Cour d’Appel de Turin lundi
    Taille de police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Imprimer E-mail
    Rachid Mesli
    Rachid MesliAlkarama Foundation
    La justice italienne a ordonné aujourd’hui la libération de Rachid Mesli en attendant sa comparution lundi matin devant la Cour d’appel de Turin, qui devra statuer sur la demande d’extradition suite au mandat d’arrêt émis par les autorités algériennes en 2002.

    Alkarama se déclare satisfaite de cette évolution et remercie toutes les ONGs, institutions et diverses personnalités qui ont exprimé leur soutien franc et massif à Me Mesli lors de cette épreuve. Nous restons optimistes quand à la suite de la procédure vu la nature totalement infondée et grotesque des allégations contenues dans le mandat d’arrêt algérien.

    Pour rappel, Me Mesli a été arrêté à la frontière italo-suisse le mercredi 19 août 2015 sur la base d’un mandat d’arrêt délivré par les autorités algériennes en avril 2002, l’accusant d’avoir « fourni des informations téléphoniques sur les mouvements des groupes terroristes » et « tenté d’approvisionner des groupes terroristes avec des caméras et des téléphones », déformant son travail en tant qu’avocat des droits de l’homme, en contact continu avec les victimes de graves violations des droits de l’homme et leurs familles.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 7

    • naser
      22 août 2015 at 20 h 57 min - Reply

      Pourquoi ne pas intervenir auprés des instances onusiennes pour faire pression sur interpol afin qu’ ils ne prennent plus en, consideration les mandats d arrets FARFELUS delivres par la justice des regimes hors la loi et donc illegitimes , Surtout si ces mandats d arrets precisent que la personne en question est avocat et DE SURCROIT militant des droits de l’homme, memlbre d un ONG réfugié politique en Suisse LES GARS d » Interpol .sont ils si c……

      Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 9

  • Gana
    22 août 2015 at 21 h 26 min - Reply

    Les ONG telles amnesty international,human watch right, la FIDH,etc devraient intervenir auprès d ‘interpol pour que cette derniere n’ accorde aucune suite aux mandats d ‘arrets qui sont delivres par les tribunaux des regimes illegales autoritaires et despotiques issues d’ elections frauduleuses.(‘aucune legitimité)Sinon c ‘est la voie ouverte à toutes sortes de repression à l’ echelle planétaire des dictatures contre les militants des droits de l’ homme.Comme par exemple la corée du nord, l ‘egypte, la syrie,la russie,la chine ou autres regimes totalitaires.Interpol ne devrait pas s’ occuper de politique il devrait enqueter sur les gens avant de les arreter et ne pas croire les argument des pouvoirs illegitimes eux meme hors la loi.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

  • Dria
    22 août 2015 at 21 h 28 min - Reply

    Bonne nouvelle
    pour une fois je dirais ERFED RASSAK YA BA car EL KARAMA a encore besoin de toi , la3kouba à d’autres heureux dénouements .

    Et pourquoi pas sur la lancée un mandat d’arrêt international à l’encontre de Chakib Khalil par la justice italienne qui avait cité son nom dans les affaires de corruption de SAIPEM et SONATRACH…

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 6

  • samir
    23 août 2015 at 19 h 08 min - Reply

    Enfin libéré, bon retour chez vous maitre.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • djelloul habib
    23 août 2015 at 19 h 33 min - Reply

    Maître Mesli présenté pourtant par la presse « démocratique » et laîcarde comme un affilié de l’ex FIS.Une véritable honte! Que peut on espérer de cette bande de scribouillards si prompts à défendre un KD par ex ou des homosexuels?Une presse à la solde du pouvoir mais également assujettie à l’ agenda des sionistes franchouillards.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • Rédaction LQA
    25 août 2015 at 17 h 38 min - Reply

    URGENT 25 août 2015 : La Cour d’Appel de Turin a décidé aujourd’hui de maintenir en résidence surveillée notre compatriote Rachid Mesli, militant des Droits Humains et directeur juridique d’Al Karama et ce, jusqu’au 31 août 2015, délai fixé par la Cour au régime illégitime d’Alger pour recevoir le dossier (vide) justifiant l’extradition.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • sari
    26 août 2015 at 17 h 32 min - Reply

    Decidemment cette justice là et cet interpol là sont au service des regimes despotiques et illegitimes . Alors j aimerais bien savoir si la justice de la corée du nord, la chine , l’ iran delivraient un mandat d arret international contre un de leur opposant quelle serait l ‘attitude d ‘interpol et des italiens? Executeraient ils la sentence inique?Si interpol existait lors de la 2e guerre mondiale et si les nazis formulaient un mandat d arret international contre leurs opposants, ils auraient été arrétes? Idem Lors de la guerre d’independance ,les moudjahidines qui vivaient au Maroc ou en Tunisie auraient été tous arretes si la justice française aurait delivré des mandats d ‘arret.Soyons serieux messieurs d’ interpol et le juge italien, c’ est une atteinte flagrante , une remise en cause des valeurs universelles et le pietinement de la declaration des droits de l’ homme en executant une decision illegale et par ricochet en cautionnant un regime qui use de la fraude pour s’emparer du pouvoir.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • Congrès du Changement National

    Galeries photos