Édition du
9 December 2016

JOURS TRANQUILLES EN EUROPE POUR LES ANCIENS DU DRS

Acheter le silencehttp://www.mondafrique.com/

Le limogeage, ces dernières années, de plusieurs dizaines d’officiers proches du patron du DRS jusqu’à samedi dernier, le général Toufik, n’a pas plongé dans la misère les hauts gradés évincés

Colonels ou généraux, les nombreux gradés du DRS (services de renseignement)  proches du général Toufik et qui ont été écartés par le clan présidentiel coulent des jours heureux en Europe. Plusieurs d’entre eux se sont reconvertis dans les affaires en investissant notamment leurs économies accumulés au cours de leurs fonctions à l’étranger. Preuve en est, plusieurs anciens colonels du DRS ne cessent de faire des va-et-vient entre Alger et plusieurs capitales mondiales où ils ont acquis des biens immobiliers mis en location ou des commerces.

Le colonel Azzedine, l’ex-attaché du DRS à Sonatrach, vient d’obtenir des « papiers » pour résider en France où il dirige une affaire prospère à Paris grâce aux biens immobiliers qu’il a pu acquérir.

Le colonel Sofiane, l’ex-attaché du DRS au port d’Alger s’est implanté à Londres où il possède plusieurs biens immobiliers, maisons et appartements. Il a ouvert aussi, certifient nos sources, plusieurs comptes bancaires dans les pays de l’Europe de l’est.

La femme du colonel Farouk, décédé récemment à Alger, a obtenu la nationalité française et vit des biens immobiliers achetés par son défunt mari à Paris et Montréal au Canada.

Le général Ahmed est certainement l’un des plus richissimes ex-responsables du DRS. Il possède plusieurs biens immobiliers à Barcelone et Madrid en Espagne sans compter ses divers investissements à Paris en France. Les ex-officiers du DRS semblent, donc, avoir réussi leur reconversion.

Et les organismes anti blanchiment à Paris ou ailleurs en Europe ne semblent pas leur chercher des querelles inutiles.


Nombre de lectures : 5735
9 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Mohand
    18 septembre 2015 at 10 h 41 min - Reply

    Oui en effet au plan du droit , l’OCDE et l’UE ont promulgué des textes stricts pour combattre le blanchiment d’argent , la corruption de fonctionnaires notamment . Dans les faits leur travail d’investigation des organismes comme compétent est souvent bloqué pour des raisons d’Etat et des intérêts des dirigeants politiques eux mêmes.
    Cette article pose en effet le problème des anciens, ministres, dg, militaires élus etc… ils doivent comme la loi le prescrit justifier leur standing de vie. Leurs biens innombrables constituent des preuves tangibles de leurs fautes.
    Cependant M. BEAU le sait il y a des corrompus, mais aussi des corrupteurs et les corrupteurs sont domiciliés en Europe. Rien n’est fait en ce qui les concerne c’est aussi eux qui sont responsables des délits en la matière.
    Des dizaines de sociétés ne vivent que des marchés décrochés en Algérie avec les appuis de quelques individus faisant fi des règles les plus élementaires en matière de concurrence par exemple…. La preuve , n’importe quel lanceur d’alerte algérien ou européen et ou des Journalistes comme vous mettant sous la barbe et le nez des autorités concernées des faits de dilapidations de biens publics, de fausses déclarations … eh bien ce n’est pas pour cela que la ou les sociétés sont controlés pour confirmer les faits dénoncés et les arrêter loin s’en faut , par le silence ils encouragent aussi la continuation de ce qui est généralement dénoncé. Les sociétés paient, les fonctionnaires et elus (pas tous heureusement) encaissent achètent des biens et gérent des patrimoines immobiliers ou autres , placements par exemple, et ces gens sont contents et ils font tout pour que cela continue. Les Organismes algériens et étrangers qui veillent aux respects des règles dorment de leur bon et profond sommeil , et en etranger on rit sous cape de ces ministres, députés , fonctionnaires et hauts cadres qui envahissent l’europe et le moyen orient à qui il suffit de miroiter quelques euros ou une jolie blonde pour qu’ils se transforment en fervent defenseur des intérêts de ces sociétés . Ironie de la situation les sociétés recherchent et tissent des relations personnelles avec ces intermédiaires fonctionnaires , élus ils aiment être maqués ils acceptent de se « prostituer » l’essentiel étant qu’elles continuent à avoir des marchés . La loi , la morale , tout ce monde il ne connait pas. Tant que les autorités de l’UE de l’OCDE et des Etats nationaux n’agissent pas concretement pour mettre de l’ordre dans ces milieux mafieux . Ce n’est pourtant pas compliqué. Ces conivences qui n’en finissent pas de sape le moral des Algériens .
    Les Algériens peuvent s’atteler à ce travail qui est indispensable et salutaire pour l’image du pays et pour la préservation des deniers publics, il faut seulement que les organes habilités et la Justice ne ferment pas les yeux devant des faits si flagrants. Il existe malheureusement des DG , des Présidents de Commissions qui jouent le jeu de la mafia algérienne et des escros étrangers en plus du fait qu’ils sont incompétents. Ils ont été placés là pour servir le décideur caché derrière et le comple tout le monde le sait mais personne ne fait rien… et on le comprend aisément le cerveau, le sommet est pourri et c’est là où réside le mal qu’il faut soigner…

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 12

  • Kefrida
    18 septembre 2015 at 18 h 10 min - Reply

    Ce n’est pas seulement en Europe mais aussi et surtout en Amérique du Nord. Il suffit de connaître une personne locale bien placée et avec quelques milliers de dollars et le tour est joué. On ferme les yeux sur tout. Ce que j’avance ici est avec preuve à l’appui. Il y a beaucoup de ressemblance quand l’argent est en jeu.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 10

  • aissa
    20 septembre 2015 at 23 h 51 min - Reply

    la vie est éphémère et ils creveront un de ces jours et ils rendront des comptes
    rira bien qui rira le dernier
    ils font pitié
    un adage de chez nous ache ma ksseb mete ma khela
    hamdoulillah

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 8

  • rachid dahmani
    21 septembre 2015 at 8 h 34 min - Reply

    Bonjour,

    Grosso modo, ce qui est fait est fait et on a compris qu’il n y aura jamais retour en arrière. Le problème est comment stopper le phénomène et là une seule réponse un renversement de notre système, et de ce côté ce n’est pas demain la veille…les généraux et la corrupteurs outre mer ont encore de beaux jours devant eux.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 4

  • MAJORORO
    21 septembre 2015 at 13 h 18 min - Reply

    Que cela soit en Europe ou / et surtout en Amérique du Nord, ils auront à payer les impôts et au prix fort. Il ne s’agit pas de l’Algérie ou sofa et coussins dorés sont bien à l’abri de tous regards biaisés de l’inspecteur. Connaitre quelqu’un ne suffit pas toujours, que cela soit une personne locale bien placée ou non et cela coute beaucoup de milliers de dollars et le tour n’est jamais joué pour toujours. On ne ferme pas les yeux sur tout, tout le temps.
    Il ne faut pas oublier qu’Al Capone fut arrêté par les services des impôts. Ceux-ci et les avocats sont les plus craints et les plus difficiles à approcher ou du moins les plus couteux.
    Pire encore, ceux-là sont et seront toujours à la merci de tous les enquêteurs zélés ou non et aussi de la moindre plainte de quel algérien résident là-bas auprès des autorités judiciaires ou autres services des impôts.
    Les législations de tous les pays d’Europe et d’Amérique du Nord sont en train de s’adopter à cette nouvelle situation de cycle infernal, CAD : despotisme = népotisme = injustice = guerre civile = refugiés = émigration. Je pense sérieusement que l’on n’est pas loin de l’ingérence directe avec but de préempter tout cela.
    Franchement, n’étant pas d’accord avec les conspirationnistes de quelques bords que cela soit, il était certainement du devoir de la France de ne pas laisser l’Algérie glisser hors des mains du GPRA. L’Accord d’Evian ou le Contract d’Evian a été paraphé par le GPRA. Cela parait bizarre mais, qu’adviendra-t-il si demain cela éclate ? Des et des milliers d’algériens iront se réfugier pour demander l’asile. J’imagine que par le nombre cela sera plus grave que la Syrie et l’Irak réunis.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 2

  • Nordine
    22 septembre 2015 at 17 h 20 min - Reply

    Les deux sanguinaires des années 90 sont de retour aux commandes du drs, les « généraux » tartague et djebar…
    les cloportes pensent quand acceptant ils envoient un message à l’occident qu’ils sont « la grande barrière défensive contre l’islamisme »
    Allah Le Très Haut qui les a fait revenir afin qu’ils provoquent de leurs propres mains la fin définitive de ce système si bien ficelé le croient t ils ??? …..
    ce sont eux qui provoquera ce qui déclenchera le point de non retour!!!

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 5

  • mohand
    23 septembre 2015 at 11 h 30 min - Reply

    Les uns vont en Europe ou aux Amériques et d’autres vont à la mecque. Ces derniers trompent leur peuple, mentent, volent etc.. puis ils vont à la mecque. Cela ne les embarasse pas, ils pensent tromper même le Bon Dieu.
    Il est quasiment impossible – à moins d’être un saint – à un homme ordinaire comme ils sont tous, de faire de la politique et être irreprochable au plan de sa vie de tous les jours .Les gens et notamment ces gens qui font les « unes » doivent choisir.
    Pour les autres,beaucoup d’Algériens, de sérieux lanceurs d’alertes, ne comprenaient pas pourquoi le DRS ne faisait en fait rien contre ceux que les citoyens dénoncent, preuves à l’appui, certains ont pensé que c’est le pouvoir apparent, le gouvernement et la Présidence qui bloquait les dossiers. D’autres pensaient que c’est la Justice qui est responsable de la situation, certains autres ont compris que les services concernés du DRS , de la Gendarmerie, de la Police, des services relevant des finances , de la justice etc… se désintéressaient des dossiers car ils ne sont pas eux aussi irréprochables, ils ont tous des dossiers et des casseroles qu’ils trainent.Il y a en on pas douté une communion de pensée et une synchronisation des actions de tous ce beau monde pour laisser la situation telle qu’elle. Même les partis politiques dit opposants ne se manifestent que du bout des lèvres sur ces questions de dilapidations des deniers publics et de la corruption. Il est temps aux Algériens de s’organiser par eux mêmes en dehors des structures étatiques qui dorment , pour s’atteler à ce problème et dire les vérités à ces gens qui se croient tout permis et qui ne sont pas punis dès lors qu’ils applaudissent aux tenants du pouvoir. Applaudir et dire oui, c’est tout ce qu’on demande à l’armée d’opportunistes qui grossit helas au lieu de diminuer. Elle grossit cette armée de gens, car c’est ainsi qu’évolue les choses quand les mauvaix exemples sont visibles nettement au somment de l’Etat.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 3

  • nouri019
    4 octobre 2015 at 17 h 25 min - Reply

    un bien mal acquis ne profite jamais,honnêtement je commence à avoir des doutes sur ce dicton??? quand je vois tous ses charognards puants spolier l ‘argent du peuple en toute impunité partir à l ‘étranger jouer les cadors avec de l’argent sale ,sincèrement il y a longtemps que je ne crois plus a la justice des hommes surtout en Algérie ,mais toute cette racaille oublie une chose que chaque jour qui passe les rapproche vers la justice DIVINE et là il vont comprendre mais ce sera trop tard de tout cœur j’espère que toutes ses hyènes puantes finiront en enfer pour l’éternité.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

  • Jean Le Floch
    21 mars 2016 at 19 h 02 min - Reply
  • Congrès du Changement National

    Galeries photos